Veillez ! — « pour autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. »

Mise à jour du 7 avril 2024.

DANS UN RÉCENT communiqué de presse norvégien en mars 2024, l'organisation Watchtower perdait son procès intenté contre l'État de Norvège(+) ; et devait rembourser la somme de 1,1 million de NOK de frais de justice, soit près de 96 000 euros.

Quels sont les nouveaux changements au sein de l'organisation, suite à la perte en justice de la société Watchtower contre l'État de Norvège, de leur enregistrement et de leurs subventions dans ce pays ?

Un mois de mars bien chargé...

Le « Point actualité n° 2 du Collège central (2024) » de ce mois de mars, ne manque vraiment pas d'originalité. En effet, celui-ci est présenté par monsieur Mark Sanderson, l'un des chefs religieux de l'organisation Watchtower des témoins de Jéhovah, qui n'a pas apparemment pas tardé à faire pousser sa barbe, suite au changement sur ce sujet annoncé mi-décembre 2023.

Certains auront probablement aussi remarqué, le choix relativement hégémonique des couleurs de sa cravate, très proche du drapeau américain. (humour)

Dans cette vidéo, plusieurs instructions sont données... Les parents d'enfants mineurs ayant commis une erreur, seront désormais autorisés à assister au comité disciplinaire à huis clot. Les femmes peuvent désormais porter des pantalons, pour aller faire du porte-à-porte ou lors des assemblées, mais pas depuis l'estrade ; pareillement, les hommes peuvent désormais choisir de ne pas porter de cravate, etc.

— Combien se souviennent encore de ces assemblées de districts de 3 jours en plein été, où malgré la chaleur étouffante et la transpiration dégoulinante, il était obligatoire de garder sa cravate...

De plus, chaque fidèle du collège central est désormais autorisé soi-disant « en accord avec sa conscience », à pouvoir adresser une « brève salutation » de façon sélective, uniquement à une personne excommuniée « qui assiste à une réunion » ou dans un but de l'y inviter, etc.

Entre blocage judiciaire et amour véritable du prochain...

Le 28 mars 2024, un article publié sur le site officiel de la société Watchtower, indiquait habilement que ce blocage judiciaire était bien dû entre autres, à la manière dont l'organisation traite ses anciens membres ; mais sans jamais indiquer si celui-ci incluait les personnes qui ont simplement fait le choix honnête et définitif après un désappointement, de se dissocier de cette organisation en toute bonne conscience. Et comme à son habitude, aucune transparence ne fut faite à l'égard des fidèles sur l'origine de ces changements au sein de l'organisation, ni aucune excuse ne fut formulée à l'intention de toutes ces personnes maltraitées par les dirigeants successifs de l'organisation et leurs fidèles, depuis des décennies.

De toute évidence, ces changements au sein de l'organisation ne viennent pas d'un cœur sincère ou d'un souci réel du prochain, car ils affectent toujours autant les personnes fragiles, isolées et celles qui ont quitté définitivement l'organisation par déception, etc. Ces changements, semblent seulement être le reflet d'un combat judiciaire de l'organisation contre l'État de Norvège, suite à la perte de leur enregistrement et des finances publiques que celui-ci pouvait leur procurer, etc.

Ce qu'il faut donc retenir, c'est qu'à ce jour, en-dehors des salles de réunions et de ces nouvelles règles humaines incohérentes imposées par les dirigeants de la société Watchtower, rien ne change. Aucune instruction n'est par exemple donnée, vis-à-vis des personnes fragiles, isolées ou qui ont simplement fait le choix honnête et définitif, de quitter courtoisement l'organisation en paix... Ce chantage affectif, semble juste désormais un peu plus organisé.

— En clair ou d'une manière générale et exprimé avec une certaine franchise, cela semble toujours aussi hypocrite et de façade, froid et antipathique ; c'est soit tu viens à nos réunions, soit on ne te parle pas !

Mais que faire dans cette situation et face à ce chantage ‘sectaire’, si on n'a pas l'intention de revenir un jour ? Existe-t-il une solution plus pacifique ?

Ne vous soumettez plus au collège central, « soyez en paix avec tous les hommes. »

Si la justice de ce monde contraint parfois les dirigeants de l'organisation, à modifier leur pléthore de règles absurdes, souvent inhumaines et non bibliques ; la Bible donne cependant ce sage conseil, et que ce collège central devrait absolument considérer ou prendre un jour le temps de lire et de méditer :

« Ne rendez à personne mal pour mal ; ayez à cœur ce qui est bon en présence de tous les hommes. S’il est possible, pour autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. » — Romains 12:17-18, Traduction par Albert Rilliet, édition de 1858.

Dans ce verset, il n'est nullement dit de laisser une autorité religieuse humaine dicter le moindre de nos pas ; mais d'utiliser pleinement nos facultés.

De ce fait, tout comme l'auteur de ce blog le pratique déjà depuis de nombreuses années, rien ne vous oblige à vous soumettre encore aux directives instables de ce collège central après un retrait définitif ; rien ne vous interdit non plus pas exemple si vous le souhaitez, de continuer à dire courtoisement « bonjour » à certains fidèles dans un supermarché ou autres ; et ce, que ça leur plaisent ou non ! De vivre ainsi sainement votre vie, sans laisser cette autorité religieuse, continuer d'avoir une quelconque influence négative dans votre vie ou celle de vos proches.

En réalité, votre bon comportement paisible et totalement détaché de l'influence autoritaire de ce groupe d'hommes et de ce chantage affectif, leur rendra immanquablement un bon témoignage ; qu'il existe dans cette vie, un autre chemin moins enfermé, plus libre et plus pacifique, plus respectueux et plus saint... ; celui de l'Amour avec un grand A.

Et pour l'auteur de ce blog, le choix libre d'un attachement sincère à Dieu, par son seul médiateur prévu Jésus-Christ, et par son seul « assistant » ou « consolateur » promis ( I Timothée 2:5-6 / Jean 14:15-17 ; 15:26 / I Jean 3:24 ). — Oui, l'espoir qu'un jour tous les humains, puissent être enfin libres et en harmonie avec notre Dieu et Père céleste ( Luc 6:37 ) ; que ce soit dans les cieux ou sur cette terre, une vie où l'autorité humaine et la violence, quelles qu'en soient leurs formes et qui font tant souffrir l'humanité (y compris religieuse), disparaîtront à tout jamais ( Matthieu 6:10 ; 28:20b ).

En résumé

Rien de véritablement différent dans le petit monde de la Watchtower ; toujours autant de règles humaines autoritaires, d'emprise, d'enfermement mental, d'isolement et de chantage affectif... Bref, toujours aussi peu d'amour et de respect sincère, stable et durable à offrir.

« Or, ce que je vous dis à vous, je le dis à tous : Veillez ! » — Marc 13:37, Traduction par Edmond Stapfer, édition de 1889.

Si ces changements au sein de l'organisation résultent des récents événements judiciaires en Norvège, pourquoi les fidèles ne sont-ils pas informés avec transparence de ce qui se passe vraiment au sein de l'organisation et de la réalité de ces nouveaux changements ? De ce fait, les fidèles sont-ils finalement induits en erreur et font-ils réellement et individuellement un choix en tout état de conscience, libre et éclairé ? Et que dire de la transfusion sanguine, sera-t-elle prochainement laissée à la conscience de chacun ? Quels seront les prochains changements ?

[À suivre]


report_problem
print

(+) Voir le communiqué de presse en Norvégien : Jehovas vitner tapte mot staten – får ikke tilbake statsstøtte. [ Traduction française (Google) ]



Commentaires (0)
Le 13 avril 2024, 23:26
Ajouter votre commentaire...