[Ukraine, édition spéciale] De la chute de l'URSS à l'ONU : le danger des sectes apocalyptiques...

Mise à jour du 15 mai 2022.

COMME un précédent sujet le soulignait sur ce blog, le livre « La Révélation : le grand dénouement est proche ! » publié par la société Watchtower, fut étudié pour la première fois en mars 1991 ; et dans lequel, l'ONU est décrite comme « l’organisation politique de Satan », l'image d'une « bête sauvage monstrueuse et orgueilleuse », sur laquelle est assise une prostituée qui symbolise « Babylone la Grande » : c'est-à-dire, l'ensemble de toutes les autres religions qui ne sont pas témoins de Jéhovah.

Abordant le thème de la neutralité chrétienne, une revue de l'organisation expliquait catégoriquement ceci : « Il est essentiel pour le chrétien de n’avoir aucune part aux religions du monde ni à ses affaires politiques et militaires. Les chrétiens sont neutres. » — Revue : La tour de garde du 1er février 1978, page 30 § 2.

Pourtant malgré ce genre d'exhortation, en 1991 durant cette étude et dans le dos de leurs fidèles, les dirigeants de l'organisation étaient en train d'effectuer des démarches d'inscription auprès de l'ONU ; cette affiliation secrète qualifiée d'« Hypocrite », fut révélée par le journal britannique « The Guardian » en octobre 2001.

En complément, voir le sujet : L'ONU, dans les études de livres.

L'Ukraine, la chute de l'URSS et l'enregistrement légal de la société Watchtower...

En février 1991, « le premier du genre sur le territoire de l’URSS », la société Watchtower était enregistrée en Ukraine ; puis quelques mois plus tard, une revue annonçait que « Le 27 mars 1991, le “Centre administratif des organisations religieuses des Témoins de Jéhovah en U.R.S.S.” a été enregistré dans un document signé à Moscou par le ministre de la Justice de la R.S.F.S.R. »...

« En mai 1989, l’organisation religieuse des Témoins de Jéhovah a été légalement reconnue en Pologne. » — Revue : La tour de garde du 15 juillet 1992, page 23.

La chute du mur de Berlin survenue le 9 novembre 1989, représente encore pour beaucoup, l'événement symbolique qui marque le début de cette période de libération de l'Europe de l'Est, etc.(+)

Aussi, dans la lettre officielle du DPI disponible sur le site de l'ONU, il est expliqué que la demande d'affiliation de la WTBTS fut faite en 1991, et obtenue en 1992.(1)

Ainsi, et bien qu'affirmé sans certitude et sans avoir cherché à déranger la filiale sur ce sujet, tout laisse à penser que cette demande d'affiliation formulée par la « Watchtower Bible and Tract Society of New York » auprès de l'ONU en 1991, faisait bien initialement suite entre autres, à cet important changement géopolitique touchant de près l'organisation. Cette même année, la revue de juillet citée ci-dessus, en célébrait « Le couronnement joyeux de cent ans de prédication » dans cette partie du monde, depuis Charles Taze Russell.

Et, selon une autre revue, les dirigeants de l'organisation obtinrent parfois l'enregistrement de la société Watchtower, tout comme J. F. Rutherford le fit(2), en sollicitant le soutien de certains politiciens :

« Alors que le XXe siècle entrait dans sa dernière décennie, nous avons cherché à reprendre directement contact avec les frères de Russie. À la suite d’entretiens avec des personnalités moscovites, en 1991 les Témoins de Jéhovah ont obtenu leur enregistrement. Depuis lors, l’œuvre a pris une grande ampleur en Russie, ainsi que dans les républiques de l’ex-Union soviétique. » — Revue : La tour de garde du 1er avril 2000, page 20 § 7.

Malheureusement, bien tristement noyés dans l'ignorance et l'absence de transparence de la part de leurs dirigeants autoritaires, la grande majorité des fidèles du collège central conditionnés au déni, à la peur et pour ne pas s'informer, ignorent encore aujourd'hui, l'ensemble de ces compromis politiques ( I Jean 4:18 / Psaumes 56:4 ).

L'Ukraine, de Charles Taze Russell jusqu'après la Seconde Guerre mondiale...

Quiconque connaissant quelque peu la véritable histoire de l'organisation, trouvera vraiment étrange d'avoir voulu célébrer un centenaire de prédication dans ce pays, en partant de la première tournée de Charles Taze Russell en 1891 ; quand on sait que le message prêché par « le second président de la société Watchtower », était totalement différent... Par exemple, en 1911 lors d'une troisième tournée incluant l'Europe, Russell fervent défenseur d'un Sionisme apocalyptique, donna un discours dans l'ouest de l'Ukraine, dont le titre sur les affiches était « “Le Sionisme dans la prophétie”, présenté par le “célèbre et honorable conférencier de New York”, le pasteur Russell. » ; ce qui provoqua une vive contestation de la part de certains Juifs et sionistes pacifistes.

Plus tard, encore déboussolé semble-t-il par cet événement, il exprima même son sentiment par ces mots : « Dieu seul sait dans quelle mesure cet épisode est le fruit de sa volonté ».

Par la suite et durant plus de 50 années jusqu'en 1932, la société Watchtower continua encore de colporter, d'enseigner et d'encourager cette idée nationaliste, accompagnée d'une fausse prophétie apocalyptique. Pourtant malgré ces faits, au moment de la chute de l'URSS en décembre 1991, l'organisation expliquait paradoxalement ceci : « Une religion qui enseigne des mensonges ne peut pas être la vraie religion. » — Revue : La tour de garde du 1er décembre 1991, page 7 § 2.

— HEUREUSEMENT, il n'en fut rien du tout ; rien de tout ce que Charles Taze Russell avait pu prédire et encourager dans sa folie, ne se réalisa. Malheureusement, l'Histoire nous enseigne bien douloureusement, que la Seconde Guerre mondiale causa près de 60 millions de morts, et le génocide de près de six millions de vies innocentes, dont près d'un million d'enfants ; simplement, parce qu'ils étaient nés Juifs.

Après la guerre, cette prédication apocalyptique, eut vraisemblablement aussi des conséquences pour l'organisation :

« Si la persécution s’est atténuée à quelques endroits, elle s’est intensifiée à d’autres. Au cours des 45 années qui ont suivi la Deuxième Guerre mondiale, de nombreux pays nous ont refusé l’enregistrement légal. En outre, nous avons été frappés d’interdictions formelles, nous ou nos activités, dans 23 pays d’Afrique, 9 pays d’Asie, 8 pays d’Europe, 3 pays d’Amérique latine et 4 nations insulaires. » — Revue : La tour de garde du 1er avril 2000, page 20 § 8.

En complément, voir les sujets : 1915, retour sur une date prophétique oubliée, L'année 1915, dans le magazine « Zion’s watch tower and herald of Christ’s presence » (1879-1908), L'année 1915, dans le magazine « The watch tower and herald of Christ’s presence » (1909-1916).

Conditions d'association des ONG, neutralité chrétienne et double langage...

« En acceptant l’association avec le DPI, l’organisation a accepté de répondre aux critères d’association, y compris le soutien et le respect des principes de la Charte des Nations Unies et l’engagement et les moyens de mener des programmes d’information efficaces auprès de ses membres et à un public plus large sur les activités de l’ONU. » — ONU / Lettre du DPI (Traduction) : DPI/NGO, 4 mars 2004.

Comme l'explique très lisiblement le paragraphe ci-dessus, traduit de la lettre publique disponible sur le site de l'ONU, en acceptant de s'associer au DPI comme ONG, l'organisation a accepté de répondre aux critères d'association, notamment « le soutien et le respect des principes de la Charte des Nations Unies et l’engagement et les moyens de mener des programmes d’information efficaces auprès de ses membres et à un public plus large sur les activités de l’ONU ». Ces simples deux premiers critères, sont déjà en total désaccord avec ses propres exigences, notamment sur la neutralité chrétienne :

« Et, afin de pouvoir se présenter comme disciples de Jésus-Christ, ne faisant ‘pas partie du monde’, ils ne peuvent absolument pas être impliqués dans les affaires politiques et militaires du monde (Jean 15:19). » — Revue : La tour de garde du 15 septembre 1967, page 548 § 4.

Durant cette période, plusieurs articles élogieux contenus dans les publications, furent donc consacrés à répondre à cette ʻobligationʼ de campagnes d'informations positives sur les activités de l'ONU. — Il pouvait parfois être surprenant de découvrir un article dans un périodique, qui saluait le travail des Nations Unies, sachant ce que l'organisation nous enseignait péjorativement sur elle ; mais personne ne fit jamais le rapprochement. L'un de ces articles, dont on peut encore consulter l'archive sur Internet, fut même mentionné comme référence par l'ONU(3) :

« Awake; 22 November 1998; p. 3-5; Watchtower Bible and Tract Society, Inc., 25 Columbia Heights, Brooklyn, NY 11201-2483, USA. http://www.watchtower.org/ » — ONU / Universal Declaration of Human Rights, Articles, Archive du 11 décembre 2001.

Dans la colonne « ANNOTATIONS / COMMENTS » de l'archive ci-dessus, on peut y lire ceci : « Commemoration of the signing of the UDHR and the role of Eleanor Roosevelt », ce qui traduit « Commémoration de la signature de la UDHR (Déclaration universelle des droits de l'homme) et du rôle d'Eleanor Roosevelt ».

Oui, comme il peut parfois sembler étrangement bien loin le temps, où les dirigeants de l'organisation se targuaient de ne pas avoir chevauché la bête sauvage :

« La huitième puissance mondiale, en tant qu’organisation politique englobant le globe et comptant aujourd’hui 138 nations membres, prendra des mesures contre tout ce qui se prétend religieux, spirituel, sur toute la terre. Même les témoins chrétiens de Jéhovah ne pourront pas échapper à ces mesures. Certes, les 138 membres de l’organisation des Nations Unies savent que les Témoins de Jéhovah ne font pas partie de la chrétienté, ni de la prostituée Babylone la Grande dans son ensemble. Ils savent que les témoins de Jéhovah ne se sont pas mêlés de la politique sale de ce monde et n’ont pas essayé de monter sur la “bête sauvage” symbolique de couleur écarlate ayant sept têtes et dix cornes. » — Livre (Traduction) : Fin prochaine de la détresse mondiale, édition de 1975, pages 339-340 § 30.

Ainsi conformément à ses directives et ses enseignements, par son association tenue secrète, l'organisation a de toute évidence bafoué ses propres règles pour s'asseoir commodément sur la « bête sauvage », et probablement pour favoriser son expansion et renforcer les droits de la société Watchtower ; preuves factuelles évidentes d'un double langage !

En complément, voir le sujet : La guerre théocratique : ou quand tromper n'est pas mentir....

Par ailleurs comme d'autres ONG, cette affiliation à l'ONU permit aussi de faire parfois quelques bonnes actions isolées. Dans une brochure rare de 1997, les dirigeants de la société Watchtower expliquent comment l'organisation a aussi profité des avions des Nations Unies, pour distribuer de l'aide et des soins à leurs fidèles en Afrique :

« Le meilleur moyen de transport, sinon le seul, est l’avion. Nous avons souvent utilisé les avions du H.C.R. (Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés). » — Brochure (Traduction) : Mission en Afrique, édition de 1997, page 9 § 2.

Aujourd'hui, il n'est guère difficile de s'apercevoir combien les propos ci-dessous, pourraient presque tout autant s'appliquer également, à l'organisation des témoins de Jéhovah :

« L’année dernière, le journal Liberty a expliqué qu’au IVe siècle l’empereur Constantin ‘a allié l’Église et l’État, créant ainsi une bête “politico-religieuse”’. On pouvait y lire ceci à propos de la situation actuelle: “Tout comme du temps de Constantin, l’Église se sert de l’État pour parvenir à ses fins.” — C’est nous qui soulignons. » — Revue : Réveillez-vous ! du 22 avril 1987, page 9 § 7.

En complément, voir le sujet : Témoins de Jéhovah : peut-on encore parler de neutralité politique ?.

Mais faut-il craindre un risque de manipulation sectaire ou politico-religieuse apocalyptique ? Quels sont véritablement aujourd'hui leurs liens souterrains, professionnels ou familiaux avec l'ONU, l'OSCE, l'OTAN, la CEDH, les médias et autres ? La société Watchtower, fait-elle encore partie de l'ONU sous une autre forme ? Qui compose ces groupes d’experts de l’ONU, souvent mentionnés sur Jw.org ? Etc.

Quand les changements géopolitiques profitent aux sectes

Si de tout temps, les mouvements géopolitiques ont profité aux sectes en tout genre, l'antisémitisme a malheureusement conduit à bon nombre d'inversions, dont la naissance du mouvement sioniste. Et comme ce sujet l'a clairement démontré, depuis l'époque de Charles Taze Russell, la société Watchtower a exploité ce phénomène nationaliste jusqu'en 1932, sous une forme apocalyptique remaniée. Cette idée nationaliste, se retrouvait déjà entre autres dans les magazines adventistes « The Midnight Cry and Herald of the Morning », à l'époque de l'association du jeune Russell avec Nelson H. Barbour, etc.

Comme greffées à ces événements géopolitiques, certaines sectes apocalyptiques, parfois aujourd'hui considérées par certains pays comme des religions à part entière, s'efforcent de produire publiquement comme le Christ l'avait très clairement annoncé, de « grands signes et des prodiges » et disent pareillement « c’est moi qui suis le Christ » et « Le temps est proche » ( Matthieu 24:23-25 ; 4-5 / Luc 21:8 ).

Au nombre de celles-ci, la société Watchtower s'autoproclame établie par Jésus-Christ en 1919 : l'année de la naissance de la SDN, qui devint en 1945 l'ONU.

Mais depuis 2018, après une interdiction pour extrémisme religieux, les dirigeants de la société Watchtower proclament maintenant que la Russie serait soi-disant le roi du Nord décrit dans la Bible(4) ; excitant depuis plusieurs années déjà, tant aux yeux de leurs fidèles que du reste du monde, comme une forme de russophobie occidentale vieille de plusieurs siècles. — Ce qui n'encourage bien sûr pas la paix... Mais si les religions se mêlent parfois de politique, ce n'est rien à côté de ce que ces sectes apocalyptiques souhaitent voir se réaliser sur la scène mondiale. ​Leurs influences géopolitiques et leurs liens politico-religieux, sont loin d'être clairs, neutres et sans danger :

« Sans conteste, l’ensemble de Babylone la Grande doit périr (Révélation 9:5, 10 ; 18:2, 8; Matthieu 13:41-43) » — Livre : La Révélation : le grand dénouement est proche !, éditions de 2006, page 150 § 9.

« Ainsi que le montre Révélation 17:16, 17, Jéhovah a conçu une “pensée” au sujet de Babylone la Grande, dont la chrétienté constitue la partie la plus répréhensible. Or il amènera des nations militarisées représentées à l’ONU à partager cette “pensée” et à se retourner contre les fausses religions pour les détruire. » — Revue : La tour de garde du 1er octobre 1984, page 18 § 17.

« Dieu manœuvrera des nations appartenant à la bête qu’est l’ONU afin qu’elles se retournent soudain contre la fausse religion. Rendant manifeste leur haine secrète pour Babylone la Grande, elles dévoileront quelle est sa vraie nature et la dévasteront complètement. » — Revue : La tour de garde du 1er octobre 1986, page 20 § 21.

« Un conflit opposera alors deux catégories d’humains sur la terre. D’un côté, il y aura la bête sauvage de couleur écarlate, avec ses sept têtes et ses dix cornes, et les habitants de la terre qui “s’étonneront avec admiration” à la vue de cette bête. En face d’eux se trouveront les témoins chrétiens de Jéhovah, qui auront survécu à la destruction de Babylone la Grande. » — Livre : Fin prochaine de la détresse mondiale, édition de 1979, page 249 § 22.

Ainsi, au lieu de laisser tranquillement les événements s'emboîter d'eux-mêmes, s'ils doivent s'emboîter, de rechercher pacifiquement la paix sans se mêler des affaires politiques et géopolitiques de ce monde, si ce n'est d'aider son prochain par amour et sans condition ( Jean 17:16 / Psaumes 34:15 / Proverbes 3:27 ) ; dans cette « haine secrète » des religions et profitant hâtivement de cette soi-disant invasion de l'Ukraine par « le roi du Nord », la société Watchtower attaque la religion Orthodoxe !(5)

Existe-t-il vraiment une si grande différence, entre la participation politique de certains religieux critiqués par les dirigeants de la société Watchtower, et les influences géopolitiques et apocalyptiques que ceux-ci recherchent habilement auprès des politiciens, des organisations gouvernementales, des médias et autres soi-disant spécialistes, dans l'espoir ultime de parvenir à leurs fins prophétiques ? Dans cette période de tensions déjà difficile, cherchent-ils à concevoir « une “pensée” au sujet de Babylone la Grande », à accentuer une guerre ou une anarchie mondiale si elle avait lieu ? Ces dirigeants égoïstes, pensent-ils aux innocents, aux braves gens qu'une telle anarchie pourrait avoir sur eux ou sur leurs vies ? Où se situe vraiment la neutralité chrétienne dans tout ça ? Etc.

C'est pourtant bien tristement aussi, ce que Charles Taze Russell fit jusqu'à sa mort survenue en octobre 1916. Après son échec prophétique de 1915 abordé plus haut, il pensait que la guerre en Europe correspondait à la « Bataille du grand jour de Dieu Tout-Puissant », et dans sa folie, s'opposait activement aux religions ; et sans doute, sans mesurer les conséquences de ce que cela pourrait éventuellement provoquer. — Mais ces sectes apocalyptiques modernes émérites l'ont bien compris depuis... Prétendre être soi-disant neutre en apparence et encourager une telle anarchie (ou grande tribulation), est certainement pire que la guerre ; c'est comme se prendre pour Dieu sur Terre ou comme des extrémistes, prendre part à un crime idéologique contre l'humanité toute entière !

« Le roi a pris les dispositions qu’il était en droit de prendre. Il n’a pas essayé de régler le problème d’une façon contraire à la volonté divine, par exemple en sollicitant l’aide de l’Égypte ou de nations voisines. Loin de s’appuyer sur son intelligence, Hizqiya a mis sa confiance en Jéhovah, [...]. — 2 Rois 19:35, 36. » — Revue : La tour de garde du 15 novembre 2011, page 7 § 6.

Et ces dirigeants sans scrupules, savent pourtant parfaitement aujourd'hui que des innocents, des femmes, des enfants, des personnes âgées et fragiles pourraient y perdre la vie...

Libre des sectes apocalyptiques

Témoignage : « Je me souviens encore très bien de cette rumeur qui circulait au sein des congrégations, comme quoi dans le projet de l'ONU, figurait soi-disant : la destruction des religions... Bien que celle-ci fut en réalité, un pur mensonge et une pure invention haineuse des religions, elle se répandait de bouche-à-oreille parmi les fidèles comme une réalité, comme « une “pensée” au sujet de Babylone la Grande » ; et aujourd'hui encore, la plupart des témoins de Jéhovah connaissent cette histoire, croient et espèrent en ce mensonge... » — Veillez.org.

La société Watchtower, cherche-t-elle à influencer les médias, les organisations politiques, les politiciens ou la scène géopolitique, dans un but apocalyptique ? — Si d'après les publications citées ci-dessus, les religions doivent être détruites par la bête sauvage et son image l'ONU, comment expliquer alors que selon le livre de la Révélation ou Apocalypse, le faux prophète et la bête sauvage, sont tous les deux jetés « encore vivant » dans le lac de feu en même temps (Révélation 19:20, TMN) ? Si la société Watchtower pourprée, doit soi-disant survivre à la destruction de l'ensemble des religions, visiblement grâce à ses liens politiques et gouvernementaux aujourd'hui clairement manifestes, faut-il alors comprendre que celle-ci représente le faux prophète ou son porte parole « qui a produit devant elle les signes par lesquels il a égaré ceux qui ont reçu la marque de la bête sauvage et ceux qui adorent son image » ; puisqu'à ce moment là, selon la dernière lumière du collège central, Babylone n'est plus ?

Certes sur le principe chrétien, il est vrai que le Seigneur Jésus-Christ a encouragé la neutralité et l'amour véritable du prochain. Un chrétien, ne pouvant pas prendre les armes se doit donc d'aimer, aider et soigner son prochain sans partialité ( Luc 10:30-35 ). Il est également neutre sur le plan politique et militaire, car étant véritablement conscient de la présence du Christ ( Jean 15:26 / Actes 17:27 / Romains 15:13 ), il recherche la direction divine ( Jean 17:3 ) ; et de ce fait, même s'il est respectueux des lois et paie ses impôts, sa conscience l'empêche de se mêler et de prendre part à toute forme de mouvement ou d'institution politique et gouvernementale ; et il ne peut également suivre aveuglément, une quelconque autorité religieuse humaine autoproclamée ( Galates 5:1 ).

Bien sûr, il n'y a probablement pas que l'organisation des témoins de Jéhovah concernée par ces sectes apocalyptiques et ce risque de manipulation politico-religieuse. Ayant totalement perdu sa confiance en la société Watchtower et ses dirigeants malhonnêtes, l'auteur de ce blog a conscience que ce sujet peut aussi être quelque peu bouleversant pour certains ; mais a souhaité rendre publique son inquiétude, par amour comme par devoir de conscience vis-à-vis de son prochain. Les propos tenus dans ce sujet, ne sont donc que le reflet de cette inquiétude profonde et qui espérerons-le, ne se produise jamais :

« Et si ces jours n’étaient pas abrégés, personne ne serait sauvé ; mais à cause de ceux qui ont été choisis, ces jours seront abrégés. » — Matthieu 24:22.

« Celui qui était assis sur le trône dit : « Voici que je fais toutes choses nouvelles. » Il ajouta : « Ecris cela, car ces paroles sont dignes de confiance et vraies. » » — Apocalypse 21:5.

— ARRÊTEZ LA GUERRE !


report_problem
print

(+) Wikipédia : Chute des régimes communistes en Europe.
(1) WTBTS : WatchTower Bible and Tract Society. | La lettre officielle d'affiliation du DPI est de nouveau accessible sur le site des Nations unies : Watch Tower Bible and Tract Society association with DPI | Lien direct : Watchtower Letter - Paul Hoeffel-2004.pdf | Archive | Précédente lettre du DPI : Wayback Machine. — Selon celle-ci, la demande d'association à l'ONU fut faite en 1991 et obtenue en 1992.
(2) Voir l'article présenté au CESNUR (Centre d'études sur les nouvelles religions), par Nikandrs Gills, chercheur au Centre académique pour l'étude des religions, Institut de philosophie et de sociologie, Université de Lettonie (Pays de l'ancien URSS) : CESNUR, Jehovah's Witnesses in Latvia in the 20th Century § 5.
(3) [Wikipédia] Lancée en 2001, la Wayback Machine ou « Machine à remonter le temps », est un site web mis à disposition par « Internet Archive », afin d'offrir un accès à des clichés instantanés de pages web stockés par l'organisme. Bien que la citation de cette publication comme référence par l'ONU soit plus ancienne, la date de l'archive correspond donc au lancement de la Wayback Machine.
(4) Sortie dans la précipitation quelques jours après l'invasion de l'Ukraine, monsieur Mark Sanderson déclare avec enthousiasme dans son « Point actualité no 2 du Collège central (2022), 4 mars 2022. » et ce dès la première minute, que la Russie constitue le roi du Nord ; puis, il explique qu'en 2018, « il a été mentionné que ce roi, s'était déjà emparé de la Crimée » ; confessant ainsi leur parfaite connaissance des mouvements géopolitiques.
(5) L'article publié le 25 mars 2022, monopolisa la page d'accueil du site Jw.org, du 26 avril au 02 mai 2022. Le 8 mai, jour de commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale, dans le journal du 20h sur France 2, le patriarche Kirill était médiatisé et violement critiqué. Le 3 mai, remplacé quelques jours avant la commémoration du 8 mai par un article sur la diplomatie, celui-ci fut étrangement réaffiché le 9 mai 2022 comme un acharnement et « une “pensée” au sujet de Babylone la Grande », le jour de la célébration nationale en Russie.
Feuillet : Le ministère du royaume de mai 2003, page 3 § 2. Revues : La tour de garde du 1er avril 2000, pages 19-20 § 7 ; La tour de garde du 15 juillet 1991, page 11 § 2 ; La tour de garde du 1er avril 2003, pages 11-12 § 2. Livres : Annuaire des témoins de Jéhovah de 2002, page 233 § 2 ; Annuaire des témoins de Jéhovah de 2011, page 233 § 2 ; Annuaire des témoins de Jéhovah de 2004, page 127 § 1-2 ; Les témoins de Jéhovah, prédicateurs du royaume de Dieu, édition de 1993, page 505 § 3. | Livre : Annuaire des témoins de Jéhovah de 2002, pages 121-122 § 1-4. | UN / Official DPI letter : DPI/NGO of March 4, 2004 + Traduction. | Revue : La tour de garde d’octobre 2019, page 1 § 1, 2 ; page 3 § 3 ; page 5 § 3. | Magazine : The watch tower and herald of Christ’s presence of September 1 1916, pages 265-266 [5951] § 4 + Traduction ; The watch tower and herald of Christ’s presence of June 15 1916, pages 181-182 [5911] § 4 + Traduction. Livre : Annuaire des témoins de Jéhovah de 1975, page 78 § 3. | Revue : La tour de garde de septembre 2019, page 10 § 9. [Afficher les citations]
Documents disponibles — Archive web : ONU / Universal Declaration of Human Rights, Articles, Archive du 11 décembre 2001. Magazines : The Midnight Cry and Herald of the Morning, to january 1874 at August 1880.



Commentaires (0)
Le 25 juin 2022, 18:10
Ajouter votre commentaire...