L'année 1915, dans le magazine « The watch tower and herald of Christ’s presence » (1909-1916)

Mise à jour du 28 décembre 2020.

À PARTIR de janvier 1909, le magazine « Zion’s watch tower and herald of Christ’s presence » changea comme subitement de titre et devint « The Watchtower and herald of Christ’s presence » ; mais la présentation illustrée de sa couverture, si particulière, figurait déjà dans les précédents numéros, depuis janvier 1895.

Ce changement survint donc l'année qui suivit cettedite « Conspiration de 1894 » évoquée précédemment. Le 25 avril de cette même année, la société Watchtower publiait une édition spéciale de son magazine « Extra edition — Zion’s watch tower and herald of Christ’s presence », résumant cette affaire qui s'agitait dans la haute sphère dirigeante et clarifiait des rumeurs de malhonnêteté et de destitution de Charles Taze Russell.

Quand l'année 1874 devient l'année 1915...

Si lesdites « prétendues accusations » menées contre C. T. Russell ne purent jamais aboutir à le destituer de cette folie, les nombreux changements de dates prophétiques apportés par la suite dans ses livres, laissent franchement perplexes sur ce sujet... Voici donc à nouveau, comment entre deux éditions, les chiffres centraux contenus cette fois-ci dans son troisième volume « Millennial dawn, Thy kingdom come », furent simplement modifiés pour obtenir les dates chaotiques d'octobre « 1914 » et l'année de trouble « 1915 ».

Première édition de juin 1891 :

« The measuring of this period and determining when the pit of trouble shall be reached are easy enough if we have a definite date—a point in the Pyramid from which to start. We have this date—mark in the junction of the “First Ascending Passage” with the “Grand Gallery.” That point marks the birth of our Lord Jesus, as the “Well,” 33 inches farther on, indicates his death. So, then, if we measure backward down the “First Ascending Passage” to its junction with the “Entrance Passage,” we shall have a fixed date to mark upon the downward passage. This measure is 1542 inches, and indicates the year B. C. 1542, as the date at that point. Then measuring down the “Entrance Passage” from that point, to find the distance to the entrance of the “Pit,” representing the great trouble and destruction with which this age is to close, when evil will be overthrown from power, we find it to be 3416 inches, symbolizing 3416 years from the above date, B. C. 1542. This calculation shows A. D. 1874 as marking the beginning of the period of trouble ; for 1542 years B. C. plus 1874 years A. D. equals 3416 years. Thus the Pyramid witnesses that the close of 1874 was the chronological beginning of the time of trouble such as was not since there was a nation—no ; nor ever shall be afterward. And thus it will be noted that this “Witness” fully corroborates the Bible testimony on this subject, as shown by the “Parallel Dispensations” in Millennial Dawn, Vol. II., Chap. vii. » — Livre : Millennial dawn, volume III, Thy kingdom come, first edition of 1891, page 342 § 1.

Édition de 1905 :

« The measuring of this period and determining when the pit of trouble shall be reached are easy enough if we have a definite date—a point in the Pyramid from which to start. We have this date—mark in the junction of the “First Ascending Passageˮ with the “Grand Gallery.ˮ That point marks the birth of our Lord Jesus, as the “Well,ˮ 33 inches farther on, indicates his death. So, then, if we measure backward down the “First Ascending Passageˮ to its junction with the “Entrance Passage,ˮ we shall have a fixed date to mark upon the downward passage. This measure is 1542 inches, and indicates the year B. C. 1542, as the date at that point. Then measuring down the “Entrance Passageˮ from that point, to find the distance to the entrance of the “Pit,ˮ representing the great trouble and destruction with which this age is to close, when evil will be overthrown from power, we find it to be 3457 inches, symbolizing 3457 years from the above date, B. C. 1542. This calculation shows A. D. 1915 as marking the beginning of the period of trouble ; for 1542 years B. C. plus 1915 years A. D. equals 3457 years. Thus the Pyramid witnesses that the close of 1914 will be the beginning of the time of trouble such as was not since there was a nation—no, nor ever shall be afterward. And thus it will be noted that this “Witnessˮ fully corroborates the Bible testimony on this subject, as shown by the “Parallel Dispensationsˮ in Millennial Dawn, Vol. II., Chap. vii. » — Livre : Studies in the Scriptures, volume III, Thy kingdom come, edition of 1905, page 342 § 1.

Traduction :

« La mesure de cette période et la détermination du moment où la fosse du trouble sera atteint sont assez faciles si nous avons une date précise — un point de la Pyramide à partir duquel commencer. Nous avons ce repère de date à la jonction du “Premier Passage Ascendant” avec la “Grande Galerie”. Ce point marque la naissance de notre Seigneur Jésus, comme le “Puits”, 33 pouces plus loin, indique sa mort. Ainsi donc, si nous mesurons en arrière le “Premier Passage Ascendant” jusqu’à sa jonction avec le “Passage d’Entrée”, nous aurons une date fixe à marquer sur le passage descendant. Cette mesure est de 1542 pouces et indique l’année 1542 avant J.-C, comme la date à ce point. Puis en mesurant le “Passage d’Entrée” à partir de ce point, pour trouver la distance jusqu’à l’entrée de la “Fosse”, représentant la grande détresse et la destruction avec laquelle cet âge doit se terminer, quand le mal sera déchu de son pouvoir, nous trouvons qu’il est de 3457 pouces, symbolisant 3457 ans à partir de la date ci-dessus, 1542 avant J.-C. Ce calcul montre 1915 après J.-C. comme marquant le point de départ de la période de trouble ; pour 1542 ans avant J.-C. plus 1915 ans après J.-C. égal 3457 ans. Ainsi, la Pyramide témoigne que la fin de 1914 sera le début du temps de trouble tel qu’il n’y en a pas eu depuis qu’il existe une nation — non, et qu’il n’y en aura plus jamais par la suite. On remarquera donc que ce “Témoinˮ corrobore pleinement le témoignage biblique à ce sujet, comme le montrent les “Dispensations parallèlesˮ dans Aube millénaire, Tome II, Chap. vii. » — Livre (Traduction) : Études dans les Écritures, volume III, Que ton règne vienne, édition de 1905, page 342 § 1.

Ainsi, aussi surprenant que cela puisse paraître, le pasteur Russell avait vraisemblablement parfois la faculté d'obtenir n'importe quelle date, en réduisant ou en agrandissant simplement les mesures de la pyramide de Gizeh à sa guise, selon ses besoins. Comme expliqué dans la première partie de ce sujet, il n'a pas été possible à ce jour de pouvoir remonter plus haut dans des éditions antérieures à 1905, et pour savoir en quelle année cette modification commença à être imprimée (voir ci-dessous l'explication fournie dans la première citation du 15 septembre 1909).

L'année prophétique « 1915 » dans son magazine : de 1909 à 1916

À partir de 1911, la date prophétique d'octobre 1915 vit officiellement le jour(+) et à mesure que ces dates se rapprochaient, de nombreuses incertitudes seront aussi présentes dans les magazines ; puis finalement et contrairement à la citation mentionnée dans la première partie de ce sujet, extraite du livre « La Révélation : le grand dénouement est proche ! », la fin des temps des Gentils fut fixée à 1915, etc.(!)

Mais au début de l'après-midi du 31 octobre 1916, après avoir annulé courtoisement sa tournée, le pasteur Charles Taze Russell décéda à Pampa (Texas) des suites d'une grave maladie, dans le train qui le ramenait à Brooklyn (État de New York).

Ci-dessous, l'ensemble des références où l'année prophétique « 1915 » figure dans le magazine « The Watchtower and herald of Christ’s presence », de 1909 à 1916 :

Le véritable signe de sa présence

Bien qu'il ne soit pas très difficile d'imaginer les dangers et dégâts que peuvent occasionner le fait de placer sa foi dans une telle situation, toutes celles et ceux qui dès à présent goûtent déjà modestement à l'immense privilège de comprendre les paroles contenues en ( Romains 8:14-16 ), savent, combien il n'est pas nécessaire d'avoir d'autre preuve plus vivante de l'existence du Père, de sa présence et de sa bienveillance ( Jean 15:26 ) ; devenant ainsi comme des témoins oculaires de la bonne résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ, elles comprennent aussi que son amour se traduit désormais par ses encouragements au quotidien ( Matthieu 28:20b / Romains 5:5 / Philippiens 2:9-11 ).
Bibliquement parlant, il devient alors clair qu'il ne faut pas confondre « sa présence » avec « son retour » ; les signes précurseurs décrits dans les Évangiles semblent de toute évidence concerner son retour, car, en ce qui concerne sa présence, elle est déjà pleinement visible et accessible à tous ceux qui l'aiment et lui obéissent ( Jean 14:15-21 / Actes 5:32, 15:8 ) ; cette disposition divine, empreinte d'amour, n'a donc absolument rien à voir avec le moindre « signe » ou événement épouvantable ; puisque c'est le don rassurant et gratuit du Père ( Actes 17:27 / Romains 15:13 ).

Fin du sujet.


report_problem
print

Livre : Les témoins de Jéhovah, prédicateurs du royaume de Dieu, édition de 1993, page 724 § 1. | Livres : Annuaire des témoins de Jéhovah de 2016, page : 175 § 3 ; Annuaire des témoins de Jéhovah de 1975, page : 78 § 3. [Afficher les citations]
Documents disponibles — Pages de présentation des magazines « Zion’s watch tower and herald of Christ’s presence du 1er janvier 1894 et 1er janvier 1895 ».
(+) Comparer la citation du magazine d'octobre 1911 avec celle d'août 1904.
(!) En complément, voir le sujet : 1914, la vérité sur cette fausse date prophétique illusoire [Partie 2].



Commentaires (0)
Le 28 février 2021, 08:31
Ajouter votre commentaire...