Guerre froide 2.0 : Le roi du Nord, sera-t-il prochainement visible ?

Mise en ligne le 6 août 2022.

EN 2018, suite à leur interdiction pour extrémisme religieux, les dirigeants de la société Watchtower ont prophétisé que la Russie et ses alliés représentaient le roi du Nord, décrit dans le livre de Daniel... Et des menaces de mort, ont même été proférées à l'encontre du gouvernement Russe :

« Si le gouvernement Russe peut liquider une entité juridique, il ne pourra jamais liquider l’organisation de Jéhovah. Et quel sort attend le roi du Nord ? Daniel 11:45 nous le dit : « Sa fin viendra, et il n’y aura personne pour le secourir. » » — Vidéo : Point actualité no 5 du Collège central (2022), Gerrit Lösch membre du collège central, 15 juillet 2022, jw.org.

— Si ces propos n'encouragent en rien la paix ; c'est aussi à se demander, où se situe réellement la neutralité chrétienne dans tout ça.

Cependant, la relation diplomatique entre la Chine et les États-Unis étant émaillée de vives tensions, depuis la création de la République populaire de Chine et notamment avec Taïwan, il faut bien reconnaître humblement qu'à l'heure actuelle, nous ne savons absolument rien de la suite des événements et des changements géopolitiques qui peuvent survenir sur la scène de ce monde. Et sans parler d'autres pays, comme la Corée du Nord, etc. — Notons toutefois, que l'OCS dont le siège se trouve à Shanghai, a été créée pour se protéger des influences étrangères, notamment Américaines.(#)

Suivant de près les précédents événements liés à la guerre du Donbass en 2014, par l'annonce du roi du Nord, il s'agissait de toute évidence à l'origine, d'un habile subterfuge pour les dirigeants de la société Watchtower ; permettant d'apaiser temporairement les tensions au sein de l'organisation et le risque de désertification des fidèles. Toutefois, depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février 2022, les fidèles du collège central sont comme dans la crainte et l'émerveillement ; la peur, a malheureusement toujours été un moteur de recrutement et d'isolement pour les sectes apocalyptiques... Tout le contraire d'une motivation libre, venant du cœur.

Suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le roi du Nord s'est-il vraiment réveillé ? Les conflits actuels de cette nouvelle « Guerre froide 2.0 » s'apaiseront-ils prochainement ou mèneront-ils à la naissance réelle de celui-ci, par une coalition de plusieurs nations puissantes et bien plus nombreuses que la Russie ? Le collège central, s'est-il à nouveau précipité dans cette annonce prophétique, et l'histoire de la société Watchtower, contient-elle déjà des précédents similaires ?

Guerre froide 1.0 : La fin du monde pour l'an 2000

Le monde de la guerre froide, est souvent décrit comme un monde bipolaire, marqué par la confrontation entre les États-Unis et l'Union soviétique ; ce n'est donc pas une découverte pour le collège central.(1)

Dès le début des années 80, juste après leur échec prophétique de 1975, les dirigeants de la société Watchtower espéraient déjà que l'Amérique entre en conflit avec la Russie, et annoncèrent la fin du monde avant la fin du 20e siècle :

« Conformément à ce qu’annonçait cette illustration, de vrais chrétiens ont continué à croître au milieu de la masse de “mauvaise herbe” qui a caractérisé la grande apostasie manifeste depuis le premier siècle. Mais maintenant, au XXe siècle, nous sommes arrivés au temps de la moisson, c’est-à-dire à “la conclusion d’un système de choses”, ‘les moissonneurs étant des anges’. — Matthieu 13:24-30, 36-39. » — Livre : « Que ton royaume vienne ! », édition de 1981, pages 101-102 § 12.

« La situation pourrait encore se détériorer, car la guerre froide s’intensifie et les puissances dotées de l’arme atomique ont déjà accumulé assez d’ogives nucléaires pour détruire 1 600 000 villes comme Hiroshima. Si l’on en croit un ancien ambassadeur américain à Moscou, les deux superpuissances “vont au-devant de l’affrontement”, et “il y aura inéluctablement une explosion tôt ou tard”. » — Revue : La tour de garde du 1er juin 1984, page 16 § 4.

« Il a montré que la “génération” de 1914, — année où le signe s’est manifesté, — ‘ne passerait pas que toutes ces choses n’arrivent’. (Matthieu 24:34.) Quelques représentants de cette “génération” pourraient vivre jusqu’à la fin du siècle. Mais tout porte à croire que “la fin” est bien plus proche encore. » — Revue : La tour de garde du 1er juin 1984, page 18-19 § 12.

Etc.

Étonnamment, la société Watchtower obtint en 1991 son enregistrement légal en Russie, en sollicitant l'appui de certains politiciens :

« Alors que le XXe siècle entrait dans sa dernière décennie, nous avons cherché à reprendre directement contact avec les frères de Russie. À la suite d’entretiens avec des personnalités moscovites, en 1991 les Témoins de Jéhovah ont obtenu leur enregistrement. Depuis lors, l’œuvre a pris une grande ampleur en Russie, ainsi que dans les républiques de l’ex-Union soviétique. » — Revue : La tour de garde du 1er avril 2000, page 20 § 7.

Mais peu avant la chute de l'URSS, l'organisation était en train d'effectuer des démarches auprès de l'ONU, son affiliation sera obtenue en 1992 :

« Récemment, la section des ONG a reçu de nombreuses demandes concernant l’association de la Watchtower Bible and Tract Society de New York avec le Département de l’information publique (DPI). Cette organisation a demandé l’association avec DPI en 1991 et a obtenu l’association en 1992. Cette organisation a demandé l’association avec DPI en 1991 et a obtenu l’association en 1992. En acceptant l’association avec le DPI, l’organisation a accepté de répondre aux critères d’association, y compris le soutien et le respect des principes de la Charte des Nations Unies et l’engagement et les moyens de mener des programmes d’information efficaces auprès de ses membres et à un public plus large sur les activités de l’ONU. » — ONU / Lettre du DPI (traduction) : DPI/NGO, 4 mars 2004 § 1.

Cette affiliation secrète qualifiée d'« Hypocrite », fut révélée par le journal britannique « The Guardian » en octobre 2001. — Durant cette période, les fidèles étaient pour ainsi dire sans se douter, en train d'étudier par trois fois le livre « La Révélation : le grand dénouement est proche ! », et dans lequel l'ONU est décrite comme une composante du système de Satan le diable, etc.

Malgré ces pirouettes et comme scotomisée, en décembre 1991 lors de la chute de l'URSS, l'organisation écrivit :

« Une religion qui enseigne des mensonges ne peut pas être la vraie religion. » — Revue : La tour de garde du 1er décembre 1991, page 7 § 2.

En complément, voir les sujets : L'ONU, dans les études de livres | [Ukraine, édition spéciale] De la chute de l'URSS à l'ONU : le danger des sectes apocalyptiques... | Témoins de Jéhovah : peut-on encore parler de neutralité politique ?, etc.

Rétractation prophétique...

Cependant, lorsque des erreurs prophétiques surviennent, faut-il alors penser que Dieu est responsable, puisque les publications de la société Watchtower affirment que « Le Collège central est aidé par l’esprit saint » ?

Le livre du Deutéronome explique ceci :

« Et si tu dis dans ton cœur : Comment connaîtrons-nous la parole que l’Éternel n’a pas dite ? Quand le prophète parlera au nom de l’Éternel, et que la chose n’aura pas lieu et n’arrivera pas, c’est cette parole-là que l’Éternel n’a pas dite ; le prophète l’a dite présomptueusement : tu n’auras pas peur de lui. » — Deutéronome 18:21-22.

Pour une raison inconnue, probablement liée aux événements géopolitiques de l'époque ou à la chute de l'URSS et la fin de la guerre froide, les dirigeants de l'organisation se rétractèrent vers la fin des années 90, dans un article « consacré aux attentes communes relatives à l’an 2000 ». — La version en ligne sur le site officiel de l'organisation, ajoute une note non-présente dans la version papier ; une forme d'aveu indirect, dépourvu d'un quelconque sentiment de responsabilité.(2)

Lorsque l'an 2000 arriva et que rien ne se passa, une revue de l'organisation expliqua étrangement ceci :

« “ une coalition internationale de plus de 70 ONG (organisations non gouvernementales) a lancé une campagne mondiale visant à évincer le Vatican des Nations unies ”. [...] (5) L’hostilité des ONG à la présence du Vatican au sein de l’ONU vient en grande partie de ses positions sur les questions démographiques. » — Revue : Réveillez-vous ! du 22 octobre 2000, Quand on ne veut plus du Vatican à l’ONU, page 31 § 1, 5.

Par conséquent, est-il légitime de se demander : quelles furent réellement les motivations des dirigeants de la société Watchtower, durant cette période d'affiliation cachée à l'ONU ? En tant qu'ONG, quels furent le rôle, la neutralité et la position de la société Watchtower dans cette « campagne mondiale visant à évincer le Vatican des Nations unies » ? En matière de foi chrétienne, est-il vraiment prudent de placer sa confiance absolue, entre les mains d'un groupe d'hommes ou d'une organisation religieuse autoritaire, ayant prophétisée dans son histoire, autant d'illusions, de tricheries et de mensonges ? Etc.


report_problem
print

(#) Voir : Taïwan au cœur du duel Chine-USA. | La Chine, la Russie et la mystérieuse "OCS" ; Wikipédia : Organisation de coopération de Shanghai, Taiwan Relations Act, etc.
(1) Voir les articles de la revue : « La tour de garde » de mai 2020, édité par la société Watchtower.
(2) Comparez la revue : Reveillez-vous ! du 8 mai 1998 pages 20-21, avec la version en ligne sur le site officiel : wol.jw.org.
Magazines : The Watchtower, January 1, 1989 (original version), pages 11-12 § 8 + Traduction ; The Watchtower, January 1, 1989 (bound volume), pages 11-12 § 8 + Traduction. [Afficher les citations]
Documents disponibles — Pages magazines : Comparaison de la page 12 du magazine « The watchtower » du 1er janvier 1989 ( Version originale et volume relié).



Commentaires (0)
Le 13 août 2022, 18:18
Ajouter votre commentaire...