1874-1915, naissance et “signesˮ d'un faux prophète

Mise à jour du 5 février 2020.

DE NOMBREUX témoins de Jéhovah modernes ignorent encore totalement qu'octobre 1914, fut à l'origine, un échec prophétique annonçant l'intervention divine. Dans cette prophétie, du second président de la société Watchtower, le règne de Jésus-Christ avait débuté en 1878 :

« Il n’y aura donc pas lieu d’être surpris, lorsque nous montrerons dans les chapitres qui suivent que l’établissement du Royaume de Dieu est déjà commencé, que d’après les prophéties il devait commencer à exercer son pouvoir en 1878 et que « la bataille du grand jour du Dieu tout-puissant » (Apocalypse 16:14), commencera en 1914 et se terminera par le renversement complet des gouvernements terrestres actuels. Le rassemblement des armées est on ne peut plus visible au point de vue de la Parole de Dieu. » — Livre (Traduction) : Études dans les Écritures, volume II, Le temps est proche, édition de 1910, page 101 § 1.

Sa présence en 1874 :

« La présence de notre Seigneur comme Epoux et Moissonneur fut reconnue dans les premiers trois ans et demi de 1874 à 1878. Depuis ce moment, il a été clairement manifeste que le temps était venu en 1878, où le jugement royal devait commencer par la maison de Dieu. C’est ici que s’appliquent les paroles d’Apocalypse 14:14-20, où notre Seigneur apparaît comme le Moissonneur couronné. L’année 1878 apr. J.-C. étant le parallèle de sa prise de possession du pouvoir et de l’autorité dans le type, marque le temps où le pouvoir comme Roi des rois est réellement assumé par notre Seigneur, spirituel, invisible, mais présent, — le temps où il prend son grand pouvoir pour régner, ce qui, dans la prophétie, est intimement associé avec la résurrection de ses fidèles et avec le commencement de la détresse et de la colère sur les nations (Apocalypse 11:17, 18). » — Livre (Traduction) : Études dans les Écritures, volume II, Le temps est proche, édition de 1910, pages 238-239 § 2.

Dans cet échec prophétique et ces calculs apocalyptiques complexes, les 6 000 ans depuis la création d'Adam prenaient fin en octobre 1872, c'était alors l'année du début du millénaire ; la présence de Jésus-Christ débutait en 1874 et son règne au printemps 1878. Octobre 1914, était donc la date précise de l'intervention divine et le renversement complet des gouvernements.

Mais octobre 1914 passa... Ou plutôt, rien ne se passa comme prévu.

Les citations ci-dessus font référence à la version du livre « Studies in the Scriptures, volume II, The time is at hand » édité en 1910 (en français « Études dans les Écritures, volume II, Le temps est proche ») ; sa première édition publique date de 1889 et fait partie d'un ouvrage en sept volumes rédigé par Charles Taze Russell, dont le dernier fut publié après sa mort.

Pourquoi s'intéresser à la date d'édition de ce livre ?

Tout d'abord, voici ce que déclarait cette même année le magazine « The watch tower and herald of Christ’s presence » du 15 septembre 1910, au sous-titre « The harvest the due time for a clear unfolding of the truth (La moisson le bon moment pour un dévoilement clair de la vérité) » :

« If the six volumes of SCRIPTURES STUDIES are practically the Bible topically arranged, with Bible proof-texts given, we might not improperly name the volumes—the Bible in an arranged form. That is to say, they are not merely comments on the Bible, but they are practically the Bible itself, » — Magazine : The watch tower and herald of Christ’s presence, September 15 1910, pages 298-299 [4685] § 3.

Traduction :

« Si les six volumes de SCRIPTURES STUDIES sont pratiquement organisés de la même manière que la Bible, avec des textes bibliques donnés, nous ne pourrions pas incorrectement nommer les volumes — la Bible sous une forme arrangée. C’est-à-dire, ils ne sont pas simplement des commentaires sur la Bible, mais ils sont pratiquement la Bible elle-même, » — Revue (Traduction) : La tour de garde et messager de la présence de Christ du 15 septembre 1910, pages 298-299 [4685] § 3.

Une déclaration qui ne manquait pas d'air... ; mais peu avant 1914, Charles Taze Russell fit éditer une nouvelle version révisée de ce livre.

Et octobre 1914 passa...

Dans cette édition révisée parue peu avant 1914, le livre « Le temps est proche » changea comme subitement de cap ; il n'était alors plus question de 1914, mais désormais de 1915 ! À titre d'exemple, voici deux paragraphes extraits de l'édition anglaise de 1914 :

« In view of this strong Bible evidence concerning the Times of the Gentiles, we consider it an established truth that the final end of the kingdoms of this world, and the full establishment of the Kingdom of God, will be accomplished near the end of A. D. 1915. Then the prayer of the Church, ever since her Lord took his departure—“Thy Kingdom comeˮ—will be answered ; and under that wise and just administration, the whole earth will be filled with the glory of the Lord—with knowledge, and righteousness, and peace (Psa. 72:19 ; Isa. 6:3 ; Hab. 2:14) ; and the will of God shall be done “on earth, as it is done in heaven.ˮ » — Livre : Studies in the Scriptures, volume II, The time is at hand, edition of 1914, page 99 § 1.

« Be not surprised, then, when in subsequent chapters we present proofs that the setting up of the Kingdom of God is already begun, that it is pointed out in prophecy as due to begin the exercise of power in A. D. 1878, and that the “battle of the great day of God Almightyˮ (Rev. 16:14), which will end in A. D. 1915, with the complete overthrow of earth’s present rulership, is already commenced. The gathering of the armies is plainly visible from the standpoint of God’s Word. » — Livre : Studies in the Scriptures, volume II, The time is at hand, edition of 1914, page 101 § 1.

Certains défenseurs de la société Watchtower prétendent qu'il s'agissait d'une erreur de typographie que l’auteur aurait alors plus ou moins corrigée en 1904. À ce sujet, voici ce que l'on peut lire dans une version de ce livre postérieure à 1915 :

« L’Editeur a corrigé simplement dans certains cas où, par exemple, le typographe avait substitué par erreur 1873 pour 1874 dans la Préface de l’Auteur, 1915 pour 1914 et avait fait terminer la Moisson juive en 70 au lieu de 69 erreur que l’Auteur corrigea en 1904 [dans le texte anglais] p. 245 § 2 [3me édition française p. 261 § 3 ; ce § n’a pas été traduit en français dans la 1ère édition de 1903 - Trad.] mais qu’il ne corrigea pas dans les divers autres passages à cause du coût des clichés... » — Livre : Études dans les Écritures, volume II, Le temps est proche, édition d’octobre 1935, page d’introduction.

Puisque certaines erreurs seraient apparemment dues à une petite maladresse du typographe et furent en partie corrigées par C. T. Russell en 1904, comment expliquer alors qu'en comparant plusieurs autres versions situées entre 1904 et 1914, cette révision n'apparaît curieusement que sur les versions imprimées peu avant 1914 ?

Voici donc ci-dessous les deux mêmes paragraphes cités plus haut, dans la version anglaise éditée en 1910 :

« In view of this strong Bible evidence concerning the Times of the Gentiles, we consider it an established truth that the final end of the kingdoms of this world, and the full establishment of the Kingdom of God, will be accomplished at the end of A. D. 1914. Then the prayer of the Church, ever since her Lord took his departure—“Thy Kingdom comeˮ—will be answered ; and under that wise and just administration, the whole earth will be filled with the glory of the Lord—with knowledge, and righteousness, and peace (Psa. 72:19 ; Isa. 6:3 ; Hab. 2:14) ; and the will of God shall be done “on earth, as it is done in heaven.ˮ » — Livre : Studies in the Scriptures, volume II, The time is at hand, edition of 1910, page 99 § 1.

« Be not surprised, then, when in subsequent chapters we present proofs that the setting up of the Kingdom of God is already begun, that it is pointed out in prophecy as due to begin the exercise of power in A. D. 1878, and that the “battle of the great day of God Almightyˮ (Rev. 16:14), which will end in A. D. 1914, with the complete overthrow of earth’s present rulership, is already commenced. The gathering of the armies is plainly visible from the standpoint of God’s Word. » — Livre : Studies in the Scriptures, volume II, The time is at hand, edition of 1910, page 101 § 1.

Quoi qu'il en soit, de nombreuses questions pourraient ainsi s'ensuivre, mais force est de constater que ces erreurs de typographie ne touchèrent principalement que les dates clés de cette prophétie chaotique et certains chiffres centraux de ces nombreux calculs comateux. Il est aussi particulièrement étonnant, de constater que cette version révisée soi-disant truffée d'erreurs, sorte peu avant 1914 !

Quand le jour tant attendu d'octobre 1914 s'en fut allé, le magazine « The watch tower and herald of Christ’s presence » du 1 novembre 1914 déclara habilement ceci :

« Studying God’s Word, we have measured the 2520 years, the seven symbolic times, from that year 606 B. C. and have found that it reached down to October, 1914, as nearly as we were able to reckon. We did not say positively that this would be the year. » — Magazine : The watch tower and herald of Christ’s presence, November 1 1914, pages 225-226 [5565] § 1.

Traduction :

« En étudiant la Parole de Dieu, nous avons mesuré les 2520 ans, les sept temps symboliques, à partir de cette année 606 av. J.-C., et avons constaté que cela se prolongeait jusqu’en octobre 1914, aussi loin que nous pouvions compter. Nous n’avons pas dit positivement que ce serait l’année. » — Revue (Traduction) : La tour de garde et messager de la présence de Christ du 1er novembre 1914, pages 225-226 [5565] § 1.

Il y a 100 ans !

Depuis 1963, les différentes éditions de la TMN(1) utilisent le mot « présence » dans le texte de Matthieu 24:27 : « Comme l’éclair, en effet, sort des régions d’Orient et brille jusqu’aux régions d’Occident, ainsi sera la présence du Fils de l’homme. » ; affirmant par-là, que la Première Guerre mondiale serait liée au retour invisible de Jésus-Christ.

Quel manque de modestie et de respect, que de se servir d'un événement aussi épouvantable ; de continuer malgré l'échec prophétique de Charles Taze Russell, d'essayer encore de dire « le temps est proche »... Si la présence de Jésus-Christ daterait d'octobre 1914, cela poserait à nouveau un sérieux problème de décalage dans ce calcul fantaisiste, car la guerre ne débuta pas en octobre, mais le 28 juillet 1914.

Le 11 novembre 2018, date de sortie de ce sujet, cela faisait exactement 100 ans que cette guerre fut terminée ; mais aussi, plus de 140 ans aujourd'hui depuis sa création le 16 février 1881(2), que les dirigeants de la société Watchtower s'entêtent à vouloir produire de « grands signes » !

Dans la Bible, ce que Jésus expliqua

« Et Jésus leur répondit : Prenez garde que quelqu’un ne vous séduise ; parce que plusieurs viendront sous mon nom, disant : Je suis le Christ. Et ils en séduiront plusieurs. » — Matthieu 24:4-5.

« Et il dit : Prenez garde que vous ne soyez séduits ; car plusieurs viendront en mon nom, disant : C’est moi, et le temps est proche ; n’allez point après eux. » — Luc 21:8.

« Alors, si quelqu’un vous dit : Voici, le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes ; et ils montreront de grands signes et des prodiges, de manière à séduire, si possible, même les élus. Voici, je vous l’ai dit à l’avance. » — Matthieu 24:23-25.

Puis-je alors légitimement m'interroger au sujet de la société Watchtower et ses dirigeants, car comme Jésus-Christ l'avait expliqué « plusieurs faux prophètes viendraient sous son nom », proclameraient « le temps est proche » et montreraient « de grands signes et des prodiges »... disant comme en quelque sorte « Je suis le Christ » ?

Comme le souligne le passage cité ci-dessus extrait de l'Évangile selon Luc 21:8, certains de ces faux prophètes se présenteraient comme venant de la part du Christ et annonceraient ainsi l'imminence de la fin, etc. Ces avertissements laissés par le Seigneur Jésus-Christ, sont présentés dans les Évangiles comme des “signesˮ visuels pouvant permettre d'identifier ces faux prophètes.

Ainsi, comme ce sujet s'est modestement efforcé de le développer, la naissance de la société Watchtower fut, elle aussi, très mouvementée par ces “signesˮ incontestables. Mais, si bibliquement nul n'est vraiment apte à porter un jugement, nul ne connaît vraiment la pensée profonde de Dieu ni les intentions de son cœur ( Jean 5:22 / Jean 12:47 / I. Corinthiens 2:11 ).

Une chose importante semble néanmoins plus évidente dans les Évangiles, notre Seigneur Jésus-Christ recommanda en particulier ceci :

« Veillez donc ; car vous ne savez point à quelle heure votre Seigneur doit venir. » — Matthieu 24:42.

report_problem
print

Livre (Traduction) : Études dans les Écritures, volume II, Le temps est proche, édition de 1910 : page 24 § 1 ; page 395 § 1 ; page 181 § 1 ; page 253 § 1 ; pages 259-260 § 2. | Livre : Qu’enseigne réellement la Bible, édition de 2005, appendice, page 218 § 1. [Afficher les citations]
(1) La TMN (Traduction du monde nouveau) fut éditée en français pour la première fois en 1963, cette édition ne comportait que les Écritures grecques chrétiennes et ne possédait pas de colonne centrale de références bibliques ; l'édition complète fut éditée en 1974, puis 1987, 1995 et en 2018. C'est la seule traduction qui utilise en Matthieu 24:27 le mot « présence ». [Comparer les Bibles] | (2) Le premier magazine datant de juillet 1879.
Photos des livres : Cette archive contient les photos des pages 99 et 101 du livre « The time is at hand », éditions de 1910 à 1915 : archive_(oct.2019)_photos_livres_ctrussell-vol.2_(1910-1915).zip.



Commentaires (0)
Le 19 juin 2021, 04:59
Ajouter votre commentaire...