Guerre froide 2.0 : La Russie, est-elle vraiment le roi du Nord ?

Mise en ligne le 4 novembre 2022.
FAISANT RÉFÉRENCE au livre prophétique de Daniel, Jésus aurait exprimé ces mots : « que le lecteur exerce son discernement » (Matthieu 24:15b, TMN 1995) [Comparer les Bibles]. — De toute évidence, dans ce passage biblique, cette forme de lecture ne semble en aucun cas, dépendre d'une quelconque forme d'interprétation prophétique religieuse centralisée ou autoritaire ; mais bien une démarche sincère, modeste, libre et personnelle ( I Jean 4:1 / I. Thessaloniciens 5:21 ).

Exercer le discernement...

La prudence chrétienne est un enseignement très important du Christ ; elle fait partie intégrante du “premier signeˮ annoncé concernant son avènement. Si celle-ci consiste entre autres à « exercer le discernement », un chrétien ne doit pas être dupe ou se laisser moutonner aveuglément...

Dans une vidéo de propagande prophétique publiée par la société Watchtower, intitulé « Une prophétie qui s’accomplit : Daniel chapitre 11 », il est clairement expliqué que le roi du Sud représente, une certaine “double puissance anglo-américaine”, qui serait née durant la Première Guerre mondiale ; et que malgré sa défaite humiliante, l'Allemagne serait alors curieusement restée le roi du Nord, jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale.(+)

Puis, à la suite de la défaite de l'Allemagne nazie face à l'Union soviétique, l'URSS serait devenue le roi du Nord ; mais le roi du Sud n'aurait quant à lui jamais changé...

Faisant totalement fi du carnage atomique opéré par l'Amérique sur les villes d'Hiroshima et de Nagasaki, cette vidéo russophobe poursuit et explique, que l'Union soviétique aurait alors rendue gloire « au dieu des forteresses », et que « comme annoncé, il a utilisé cette puissance militaire contre le roi du Sud, en engageant le combat avec lui “par une poussée” ». — Pourtant, selon le livre prophétique de Daniel, ce n'est pas le roi du Nord qui provoquerait ce combat, mais le “roi du Sud”... :

« Au temps de la fin, le roi du Sud engagera le combat avec lui par une poussée, » — Daniel 11:40a, TMN, édition de 2018.

Le verset poursuit :

« et le roi du Nord se précipitera sur lui avec des chars, des cavaliers et de nombreux navires ; et il pénétrera dans les pays et déferlera comme un torrent. » — Daniel 11:40b, TMN, édition de 2018.

Certains se demanderont probablement aussi, si cette gaffe est intentionnelle ou si collège central lit vraiment la Bible... Mais cela révèle également, le caractère néfaste de l'enseignement dit ʻtout vidéoʼ, développé au sein de l'organisation ; car les fidèles du collège central ainsi « endoctrinés », ne s'habituent pas à vérifier scrupuleusement les Écritures ( Proverbes 14:15 / Actes 17:11 ), etc.

Ces événements prophétiques, déformés et propagés ouvertement au grand public par la société Watchtower, correspondent-ils vraiment à l'Histoire et aux événements décrits dans le livre de Daniel ? Dans sa soi-disant neutralité, la société Watchtower, encourage-t-elle l'hégémonie américaine ou la russophobie anti-poutine ? La Russie, est-elle vraiment le roi du Nord ; ou celui-ci sera-t-il prochainement visible ?

Examiner toutes choses...

La Bible dit vrai lorsqu'elle explique qu'il faut « examine[r] toutes choses » ( 1 Thessalonic 5:21 ) ; et cela est d'autant plus nécessaire, pour se libérer d'une emprise sectaire, pour se reconstruire ou pour rechercher véritablement la direction divine ( Galates 5:1 / Jean 15:26 / Romains 15:13 ).

Prendre le temps de faire des recherches, même si cela peut parfois demander de longues heures, permet de comprendre que jamais dans l'Histoire, pas même lors de la guerre froide jusqu'en 1991 et la chute de l'Union soviétique, une telle situation mondiale décrite dans cette interprétation prophétique du livre de Daniel par la société Watchtower, ne s'est produite...

La prétendue « puissance mondiale anglo-américaine » née durant la Première Guerre mondiale, n'a jamais officiellement existé. Les États-Unis ont déclaré leur indépendance à l'égard de la Grande-Bretagne en 1776, par la « Déclaration d'indépendance des États-Unis ». Devenant progressivement isolationnistes, le 2 décembre 1823 lors d'un discours au Congrès, le cinquième président énonçait le principe de ce qui devint la « doctrine Monroe » pour les États-Unis ; une réponse franche, en opposition à une “proposition de déclaration commune” de la Grande-Bretagne, pour empêcher un risque de colonisation européenne.(1)

Le point de départ de la progression des États-Unis comme puissance mondiale, débute à partir de la guerre hispano-américaine de 1898. Cependant, une revue de l'organisation Watchtower publiée plus tard au 20e siècle durant la “guerre froide”, explique ceci :

« Pendant la guerre hispano-américaine de 1898, la Grande-Bretagne et les États-Unis se rapprochèrent davantage encore. C’est ce que souligne le New Cambridge Modern History de G. N. Clark, à la page 580 où on lit : “Une guerre opposant les États-Unis à l’Espagne resserra ces liens. Le gouvernement et les citoyens des États-Unis reconnaissaient les avantages qu’ils pouvaient retirer de la bonne volonté de la Grande-Bretagne à l’heure du besoin. Aussi ces deux nations se sont-​elles rapprochées comme probablement jamais d’autres ne l’avaient fait auparavant.” Ces rapports étroits, qui ont subsisté jusque dans le XXe siècle, ont produit, comme nous l’avons vu, une double puissance mondiale. » — Revue : Réveillez-vous ! du 22 mars 1971, page 23 § 4.

Or, il semble qu'il n'en soit rien, puisque la Grande-Bretagne ne fut pas impliquée dans cette guerre en 1898 ; les États-Unis pratiquaient à cette époque, l'isolationnisme.(2)

Première Guerre mondiale

Avant et au cours de la Première Guerre mondiale, la France, le Royaume-Uni, la Russie et les colonies de ces pays comme le Canada, formaient la « Triple-Entente ». Résultant de plusieurs accords bilatéraux entre ces trois pays, ils s’accordaient pour s’aider en cas de conflit. Plus tard durant la guerre, d’autres pays vinrent leur prêter main-forte, dont les États-Unis en 1917, mais sans jamais intégrer cette Triple-Entente.(3)

Après l'Armistice du 11 novembre, les pays alliés signataires du traité de Versailles en 1919 furent : la France, le Royaume-Uni, le royaume d'Italie, les États-Unis et l'empire du Japon ; la Serbie, la Pologne, etc.(4)

Non touchés sur leur sol, la Première Guerre mondiale renforça la puissance économique et politique des États-Unis, qui progressivement, imposèrent leur vision hégémonique partout dans le monde.(5)

Guerre froide

Durant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis furent alliés avec la Grande-Bretagne et l'URSS. Même si l'on peut incontestablement y entrevoir certaines similitudes sans grande clarté avec l'Allemagne nazie et le récit prophétique du livre de Daniel ( Daniel 11:40-45 ), durant la guerre froide, ce récit ne semble pas vraiment y trouver ses marques... La relation « anglo-américaine » de cette période d'opposition au communisme, n'a jamais attaqué frontalement l'ex-URSS ni même la Russie moderne, tel que le décrit le récit. Et aucun de ces deux camps à ce jour, ne s'est jamais précipité sur l'autre « avec des chars, des cavaliers et de nombreux navires » directement ; et encore moins « déferl[é] comme un torrent » (Daniel 11:40b, TMN). C'est d'ailleurs pour cette raison, que l'on nomme cette période « guerre froide », car il n'y a jamais eu d'affrontement direct ; au risque de générer un nouveau conflit total ou nucléaire.

De plus, si le récit explique selon la TMN, que le roi du Nord « déferlera comme un torrent », il explique aussi que « beaucoup de pays tomberont » (Daniel 11:40b-41, TMN). Il ne faut donc pas avoir peur, ces événements ne correspondent absolument pas à cette période de l'Histoire, ni à l'interprétation prophétique propagée par les dirigeants de la Watchtower, depuis ce conflit en Ukraine. — Le régime communiste de l'URSS, tomba définitivement en décembre 1991.

Le premier conflit interposé ou indirect durant la guerre froide eut lieu en Corée, en juin 1950 ; alors occupée au Sud par les États-Unis et au Nord par l'Union soviétique. Dean Acheson, l'ancien Secrétaire d'État américain, avait omis de mentionner la Corée dans un discours sur les ambitions militaires américaines. Comme nous l'avons vu plus haut, l'interprétation prophétique publiée par la société Watchtower, explique qu'au début de cette période de guerre froide, le prétendu roi du Nord (l'URSS) aurait attaqué le roi du Sud « par une poussée » ; ce qui est totalement contradictoire avec le récit du livre de Daniel, qui dit l'inverse.(6)

De nos jours

En outre, si à partir de la bataille de Waterloo en 1815, l'Empire britannique s'imposa progressivement comme une grande puissance mondiale, elle est aussi progressivement devenue à ce jour en 2022, la huitième puissance mondiale militaire et la sixième par son PIB. Bien loin derrière les États-Unis, la Russie, la Chine et l'Inde... ; mais révélant encore une fois de plus, les enseignements trompeurs des dirigeants de la société Watchtower.(7)

Du 1er janvier 1973 au 31 janvier 2020, le Royaume-Uni intégra l'Union européenne. De nos jours aux dernières nouvelles, les États-Unis semblaient plutôt favoriser des relations étroites avec l'Europe qu'avec le Royaume-Uni, qui s'enfonce actuellement dans une crise économique et une inflation record...

Malgré ces faits, une récente revue de l'organisation continuait encore d'encourager cette idée russophobe, née durant la guerre froide.

Peut-on vraiment parler aujourd'hui d'une « puissance mondiale anglo-américaine », ou s'agit-il d'une volonté hégémonique et anti-poutine de la part des dirigeants de l'organisation américaine Watchtower, suite à leur interdiction pour extrémisme religieux ? Puisque la Grande-Bretagne n'est plus une si grande puissance mondiale depuis de nombreuses années, que représentent alors les pieds de la statue dans le livre de Daniel ? S'agit-il comme l'explique simplement le verset, de la « fragilité » ou l'instabilité liée à la durée de vie de ces puissances modernes successives, en comparaison des précédents empires ?

Veillez...

Ainsi, comme nous avons pu le comprendre dans cette première partie, et libre à vous d'en approfondir les recherches ou de les partager, le roi du Sud décrit par la société Watchtower, ne semble pas du tout correspondre à cette soi-disant « puissance mondiale anglo-américaine », dont le Royaume-Uni est à ce jour classé huitième puissance mondiale militaire ou sixième par son PIB ; bien loin derrière des pays comme la Chine, l'Inde ou la Russie. Cette fausse prophétie publiée par la société américaine Watchtower, semble être née durant la guerre froide ; et c'est entre autres ce que nous verrons dans la seconde partie.

— Le roi du Sud, s'il en existe réellement un aujourd'hui, semble plutôt correspondre aux influences hégémoniques américaines, soutenues par les pays occidentaux dont le Royaume-Uni fait partie ; et que l'on observe clairement depuis l'invasion de l'Ukraine. Mais la scène géopolitique de ce monde étant sans cesse en mouvement, il semble raisonnable, à la différence de ces sectes apocalyptiques, de ne rien en conclure ; mais en matière de foi, d'apprendre à mettre sa confiance en Dieu plutôt qu'en l'homme.

Mais alors, pourquoi la Russie ne serait-elle pas le roi du Nord ?

Le livre de Daniel explique qu'après l'attaque le roi du Sud « par une poussée », pour reprendre les propos de la TMN de 2018, le roi du Nord « déferlera comme un torrent » et « beaucoup de pays tomberont » (Daniel 11:40-41)... De toute évidence, ce n'est pas du tout le cas actuellement dans ce conflit avec l'Ukraine. De plus, les Évangiles semblent indiquer que lorsqu'il deviendra clairement visible, ce sera aussi l'heure de l'intervention divine ( Daniel 12:1 ), car Jésus-Christ a aussi expliqué ceci :

« Et si ces jours n’avaient pas été abrégés, nulle vie ne serait sauvée ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. » — Matthieu 24:22.

Cependant, contrairement à cette vidéo de propagande, la « poussée » dont il est question au verset 40, ressemble de près à l'OTAN, qui contrairement à ses engagements, a continuer de s'accroître ; devenant comme une menace hégémonique et militaire pour les pays non partenaires. — Bien sûr, il ne s'agit là que d'une simple réflexion, sans aucune affirmation prophétique.

Si le livre prophétique de Daniel est authentique et véritablement inspiré de Dieu, cette époque finale n'a pas encore eu lieu ; le dernier roi du Nord n'est pas encore ou totalement visible ; à moins que ce récit prophétique soit incomplet... Dans les deux cas, l'interprétation prophétique propagée par la société Watchtower, est une illusion trompeuse, car ce récit ne correspond en rien à celle-ci ; et les éléments qu'il contient, ne sont pas suffisants pour en tirer des conclusions absolues.

Ce qu'il faut retenir...

  • Que selon les propos du Christ, chaque lecteur doit pouvoir « exercer son discernement » librement, sans aucune interprétation prophétique centralisée ou autoritaire.
  • Que bibliquement, ce n'est pas le roi du Nord qui attaque le roi du Sud au temps de la fin, mais l'inverse.
  • Que les publications américaines de la société Wachtower, tordent parfois le sens des versets et semblent encourager une certaine hégémonie américaine, russophobe et anti-poutine ; probablement lié à leur interdiction pour extrémisme religieux.
  • Que pour se protéger, comprendre ou mieux se reconstruire, il semble nécessaire d'étudier ou de mieux comprendre l'Histoire ; afin de comparer celle-ci avec le livre prophétique de Daniel et l'interprétation trompeuse propagée par la société Watchtower.
  • Qu'il semble plutôt raisonnable prophétiquement parlant, de ne rien en conclure ; mais en matière de foi, d'apprendre à « examiner toutes choses » et apprendre à placer sa confiance en Dieu plutôt qu'en l'homme.

Si notre Seigneur Jésus-Christ donna le précieux conseil d'user librement de son discernement, il donna également celui-ci tout aussi important :

« Or, ce que je vous dis à vous, je le dis à tous : Veillez ! » — Marc 13:37.


report_problem
print

(+) Wikipédia : Crise de 1923 en Allemagne ; Hyperinflation de la république de Weimar, etc. | Voir en complément la vidéo « Kenneth Cook : ‘Le roi du Nord au temps de la fin », jw.org.
(1) Wikipédia : Déclaration d'indépendance des États-Unis ; Doctrine Monroe ; Isolationnisme aux États-Unis., etc.
(2) Pour mieux comprendre cette période de l'Histoire, voir la vidéo : La Guerre hispano-américaine.
(3) Wikipédia : Triple-Entente ; États-Unis dans la Première Guerre mondiale.
(4) Site officiel : Le traité de Versailles 28 juin 1919 ; Wikipédia : Traité de Versailles, etc.
(5) Pour mieux comprendre cette période de l'Histoire, voir la vidéo : Les USA depuis 1918.
(6) Pour mieux comprendre cette période de l'Histoire, voir le documentaire : Staline-Truman, l'aube de la guerre froide.
(7) Liste des puissances mondiales : Classement des États du monde par puissance militaire ; par PIB : Le classement 2022 des pays les plus riches du monde.
Revue : La tour de garde de janvier 2023, page 5 § 11. [Afficher les citations]



Commentaires (0)
Le 05 décembre 2022, 09:04
Ajouter votre commentaire...