[Covid-19, édition spéciale] Un premier bilan alarmant chez les témoins de Jéhovah

Mise en ligne le 27 mai 2020.

SELON les propos de Mark Sanderson, l'un des membres populaires du collège central, le corps dirigeant de l'organisation des témoins de Jéhovah :

« En 2018, le comité des coordinateurs a demandé à toutes les filiales, de mettre en place, un “Bureau des opérations de secoursˮ. Ce bureau supervise la préparation catastrophes et les opérations de secours, dans le territoire de leur filiale. »,

« Les épidémies présentent d'autres types de difficultés. Même dans les pays riches, des maladies peuvent se répandre silencieusement, et mettre rapidement la vie de nombreuses personnes en danger. Comme les gens voyagent plus, des maladies dangereuses peuvent se répandre dans d'autres pays, avant d'être repérées par les agences sanitaires. Poussés par l'amour, nous agissons rapidement, parce que des vies peuvent être en jeu. » — [Vidéo] Rapport 2019 du Comité des coordinateurs : De l’aide pour nos frères et sœurs touchés par une catastrophe, du jour au lendemain, du 5 mars 2020.

Puisque ce « Bureau des opérations de secours » coordonné, comme l'explique monsieur Mark Sanderson, est présent dans toutes les filiales de la société Watchtower depuis 2018 et avait déjà recensé dans le monde l'expérience d'au moins une gestion de crise face à une maladie contagieuse accompagnée d'un confinement, les directives centralisées du collège central et cet arsenal de sous-comités de comités, ont-ils également à ce jour mieux protégé leurs fidèles faces à l'épidémie mondiale du Covid-19 ? Ces couches religieuses administratives interdépendantes, peuvent-elles finalement compliquer les choses en matière de décisions, de choix ou de libertés individuelles et peuvent-elles, dans des situations d'urgence, s'avérer être limitées et contraintes parfois de mettre la vie de leurs membres en danger par leurs dépendances financières ?

Face au confinement...

Quelques jours après la sortie de la vidéo « Rapport sur l’épidémie de coronavirus », citée dans la première partie de ce sujet spécial, celle-ci fut renommée « Point actualité no 1 du Collège central (2020) »... ; David Splane, un autre membre réputé du collège central, exprimait ceci dans un deuxième épisode :

« Nous sommes convaincus que Jéhovah continuera de guider son organisation pas-à-pas. Ce qui a aussi renforcé notre foi, c'est de voir que quand l'organisation prend des dispositions pour protéger le troupeau, elle a souvent une longueur d'avance sur les autorités. »,

Et, parlant des anciens :

« Il est possible qu'ils nous appellent pour savoir si nous avons tout ce qu'il nous faut ; en matière de nourriture, de médicaments ou autres. Alors, ne soyez pas timides, dites aux anciens ce dont vous avez besoin... »,

« Comme vous pouvez l'imaginer, quand l'épidémie s'est déclarée, les anciens avaient beaucoup de questions, ils n'avaient jamais eu à gérer une telle situation [...] mais Jéhovah s'est servi de son organisation pour bien les guider... » — [Vidéo] Point actualité n° 2 du Collège central (2020), du 8 avril 2020 / Jw.org.

Etc.

Mais à mesure que le confinement sanitaire continuait progressivement à s'étendre dans de nombreux pays, le 20 avril 2020, le collège central lançait un appel mondial aux dons financiers en ligne par virement automatique, intitulé « Des dons en ligne pour appliquer les mesures de précaution liées au Covid-19 ». L'article ne donnait aucune précision, quant à l'utilisation finale de ces sommes récoltées, mais utilisait entre autres l'exemple d'une personne âgée de 74 ans vivant aux États-Unis, presque prise pour un modèle-type de vache à traire recherchée, alors qu'une grande partie de la population mondiale faisait la queue pour des cartons alimentaires ou cherchait à manger dans des poubelles... :

« C’est tellement facile ! Si moi je peux le faire, tout le monde peut le faire. Je suis très heureuse de savoir que je peux continuer à faire des dons. » — Des dons en ligne pour appliquer les mesures de précaution liées au Covid-19, du 20 avril 2020 § 3 / Jw.org.

À combien s'élève cette somme aujourd'hui ? Cet argent, a-t-il vraiment servi à aider de nombreuses familles « timides » en difficultés, en payant ne serait-ce qu'une partie de certaines de leurs factures de premières nécessités ? Combien de personnes à ce jour, ont réellement bénéficié de cette aide d'urgence ? Etc.

Directives centralisées : un premier bilan alarmant

Si ce blog ne considère pas que tout soit mauvais au sein de l'organisation des témoins de Jéhovah, ce serait aussi un gros mensonge que d'affirmer que tout est bon...

Le 4 avril 2020, l'État de New York devenait l'État le plus contaminé d'Amérique ; en mai 2020, les États-Unis constituaient l’épicentre de la pandémie mondiale. Mais alors que le siège mondial de la société Watchtower lui-même, situé à Warwick dans l'État de New York était sous confinement sanitaire, le collège central continuait d'encourager les réunions publiques dans d'autres parties du monde où le virus se propageait pourtant dangereusement :

« En raison de la pandémie de coronavirus, dans de nombreux pays les autorités ont interdit les grands rassemblements. C’est pourquoi beaucoup d’assemblées dans le monde tiennent leurs réunions hebdomadaires par visioconférence. »,

« Dans beaucoup de pays, le virus continue de se répandre et de mettre en danger la vie de nombreuses personnes. Nous devons continuer de veiller à la sécurité de nos frères en obéissant strictement aux recommandations des autorités jusqu’à ce que la menace soit passée. » — Une commémoration historique du sacrifice de Christ, du 3 avril 2020 § 2, 5 / Jw.org.

Ainsi, là où les autorités ne l'avaient pas interdit, les réunions publiques continuèrent dans plusieurs pays à être organisées ; avec une certaine hygiène certes, mais malgré tous les risques importants de contamination, l'absence de masques, de gants ou de gels hydroalcooliques, etc.(+)

S'il est vrai que nul ne peut prétendre être vraiment à l'abri de tout dans ce monde agité, et que comme la Bible l'exprime si bien, « temps et événement imprévu leur arrivent à tous » (Ecclésiaste 9:11 / TMN 1995), il fut néanmoins bien troublant de lire récemment ceci dans un rapport de l'organisation :

« Malheureusement, à ce jour 872 frères et sœurs sont décédés du Covid-19. » — Notre famille internationale réconforte ses membres endeuillés à cause du Covid-19, du 30 avril 2020 § 1 / Jw.org.

Parmi ces nombreuses victimes fragiles, combien d'entre elles ont contracté le virus lors d'une réunion publique organisée ? Suite à l'annonce de cette pandémie mondiale, pourquoi le collège central n'a-t-il pas ordonné immédiatement la fermeture temporaire de l'ensemble des salles de réunions publiques dans le monde entier, afin de protéger par “amourˮ l'ensemble de leurs fidèles ? Cela a-t-il un rapport avec les boîtes à offrandes ou une exigence de productivité ? Cette dépendance financière, que cette crise a mise en évidence, est-elle finalement plus importante que la vie d'une poignée de leurs fidèles ? ...


report_problem
print

Coronavirus : Dernières nouvelles et mesures de précaution, Jw.org / Actualités, du 3 mars 2020. [Afficher les citations]
(+) Le 11 mars 2020, l'OMS déclarait l'épidémie de Covid-19 pandémie mondiale ; début avril, près de 90 pays avaient pris des mesures de confinement total ou partiel sur les 240 pays et territoires où l'organisation est présente. (Sources : Wikipédia / ouest-france.fr / Jw.org)



Commentaires (0)
Le 20 juin 2021, 13:52
Ajouter votre commentaire...