Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 En ce temps-là Jésus allait par des blés un jour de Sabbat, et ses Disciples ayant faim se mirent à arracher des épis, et à les manger. (12:1) 2 Et les Pharisiens voyant cela, lui dirent : voilà, tes Disciples font une chose qu’il n’est pas permis de faire le jour du Sabbat. (12:2) 3 Mais il leur dit : n’avez-vous point lu ce que fit David quand il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ? (12:3) 4 Comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, lesquels il ne lui était pas permis de manger, ni à ceux qui étaient avec lui, mais aux Sacrificateurs seulement ? (12:4) 5 Ou n’avez-vous point lu dans la Loi, qu’aux jours du Sabbat les Sacrificateurs violent le Sabbat dans le Temple, et ils n’en sont point coupables ? (12:5) 6 Or je vous dis, qu’il y a ici [quelqu’un qui est] plus grand que le Temple. (12:6) 7 Mais si vous saviez ce que signifient ces paroles : je veux miséricorde, et non pas sacrifice, vous n’auriez pas condamné ceux qui ne sont point coupables. (12:7) 8 Car le Fils de l’homme est Seigneur même du Sabbat. (12:8) 9 Puis étant parti de là, il vint dans leur Synagogue. (12:9) 10 Et voici, il y avait là un homme qui avait une main sèche, et pour [avoir sujet de] l’accuser ils l’interrogèrent, en disant : est-il permis de guérir aux jours du Sabbat ? (12:10) 11 Et il leur dit : qui sera celui d’entre vous s’il a une brebis, et qu’elle vienne à tomber dans une fosse le jour du Sabbat, qui ne la prenne, et ne la relève ? (12:11) 12 Or combien vaut mieux un homme qu’une brebis ? il est donc permis de faire du bien les jours du Sabbat. (12:12) 13 Alors il dit à cet homme : étends ta main ; il l’étendit, et elle fut rendue saine comme l’autre. (12:13) 14 Or les Pharisiens étant sortis consultèrent contre lui comment ils feraient pour le perdre. (12:14) 15 Mais Jésus connaissant cela, partit de là, et de grandes troupes le suivirent, et il les guérit tous. (12:15) 16 Et il leur défendit avec menaces de le donner à connaître ; (12:16) 17 Afin que fût accompli ce dont il avait été parlé par Esaïe le Prophète, disant : (12:17) 18 Voici mon serviteur que j’ai élu, mon bien-aimé, qui est l’objet de mon amour, je mettrai mon Esprit en lui, et il annoncera le jugement aux nations. (12:18) 19 Il ne contestera point, il ne criera point, et personne n’entendra sa voix dans les rues. (12:19) 20 Il ne brisera point le roseau cassé, et n’éteindra point le lumignon qui fume, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice. (12:20) 21 Et les nations espéreront en son nom. (12:21) 22 Alors il lui fut présenté un homme tourmenté d’un démon, aveugle, et muet, et il le guérit ; de sorte que celui qui avait été aveugle et muet, parlait et voyait. (12:22) 23 Et toutes les troupes en furent étonnées, et elles disaient : celui-ci n’est-il pas le Fils de David ? (12:23) 24 Mais les Pharisiens ayant entendu cela, disaient : celui-ci ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons. (12:24) 25 Mais Jésus connaissant leurs pensées, leur dit : tout Royaume divisé contre soi-même sera réduit en désert ; et toute ville, ou maison, divisée contre soi-même ne subsistera point. (12:25) 26 Or si Satan jette Satan dehors, il est divisé contre soimême ; comment donc son Royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si je chasse les démons par Béelzébul, par qui vos fils les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Mais si je chasse les démons par l’Esprit de Dieu, certes le Royaume de Dieu est venu jusqu’à vous. (12:28) 29 Ou, comment quelqu’un pourra-t-il entrer dans la maison d’un homme fort, et piller son bien, si premièrement il n’a lié l’homme fort ? et alors il pillera sa maison. (12:29) 30 Celui qui n’est point avec moi, est contre moi ; et celui qui n’assemble point avec moi, il disperse. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous dis, que tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes ; mais le blasphème contre l’Esprit ne leur sera point pardonné. (12:31) 32 Et si quelqu’un a parlé contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais si quelqu’un a parlé contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni en ce siècle, ni en celui qui est à venir. (12:32) 33 Ou faites l’arbre bon, et son fruit [sera] bon ; ou faites l’arbre mauvais, et son fruit [sera] mauvais : car l’arbre est connu par le fruit. (12:33) 34 Race de vipères, comment pourriez-vous parler bien, étant méchants ? Car de l’abondance du cœur la bouche parle. (12:34) 35 L’homme de bien tire de bonnes choses, du bon trésor de son cœur ; et l’homme méchant tire de mauvaises choses du mauvais trésor [de son cœur]. (12:35) 36 Or je vous dis, que les hommes rendront compte au jour du jugement, de toute parole oiseuse qu’ils auront dite. (12:36) 37 Car tu seras justifié par tes paroles, et tu seras condamné par tes paroles. (12:37) 38 Alors quelques-uns des Scribes et des Pharisiens lui dirent : Maître, nous voudrions bien te voir faire quelque miracle. (12:38) 39 Mais il leur répondit, et dit : la nation méchante et adultère recherche un miracle, mais il ne lui sera point donné d’autre miracle que celui de Jonas le Prophète. (12:39) 40 Car comme Jonas fut dans le ventre de la baleine trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l’homme sera dans le sein de la terre trois jours et trois nuits. (12:40) 41 Les Ninivites se lèveront au [jour du] jugement contre cette nation, et la condamneront, parce qu’ils se sont repentis à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas. (12:41) 42 La Reine du Midi se lèvera au [jour du] jugement contre cette nation, et la condamnera, parce qu’elle vint du bout de la terre pour entendre la sagesse de Salomon ; et voici, il y a ici plus que Salomon. (12:42) 43 Or quand l’esprit immonde est sorti d’un homme, il va par des lieux secs, cherchant du repos, mais il n’en trouve point. (12:43) 44 Et alors il dit : je retournerai dans ma maison, d’où je suis sorti ; et quand il y est venu, il la trouve vide, balayée et parée. (12:44) 45 Puis il s’en va, et prend avec soi sept autres esprits plus méchants que lui, qui y étant entrés, habitent là ; et ainsi la fin de cet homme est pire que le commencement ; il en arrivera de même à cette nation perverse. (12:45) 46 Et comme il parlait encore aux troupes, voici, sa mère et ses frères étaient dehors cherchant de lui parler. (12:46) 47 Et quelqu’un lui dit : voilà, ta mère et tes frères sont là dehors, qui cherchent de te parler. (12:47) 48 Mais il répondit à celui qui lui avait dit cela : qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (12:48) 49 Et étendant sa main sur ses Disciples, il dit : voici ma mère et mes frères. (12:49) 50 Car quiconque fera la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (12:50) Matthieu
12:1-50
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 At that time Jesus went on the sabbath day through the corn ; and his disciples were an hungred, and began to pluck the ears of corn and to eat. (12:1) 2 But when the Pharisees saw it, they said unto him, Behold, thy disciples do that which is not lawful to do upon the sabbath day. (12:2) 3 But he said unto them, Have ye not read what David did, when he was an hungred, and they that were with him ; (12:3) 4 How he entered into the house of God, and did eat the shewbread, which was not lawful for him to eat, neither for them which were with him, but only for the priests ? (12:4) 5 Or have ye not read in the law, how that on the sabbath days the priests in the temple profane the sabbath, and are blameless ? (12:5) 6 But I say unto you, That in this place is one greater than the temple. (12:6) 7 But if ye had known what this meaneth, I will have mercy, and not sacrifice, ye would not have condemned the guiltless. (12:7) 8 For the Son of man is Lord even of the sabbath day. (12:8) 9 And when he was departed thence, he went into their synagogue : (12:9) 10 And, behold, there was a man which had his hand withered. And they asked him, saying, Is it lawful to heal on the sabbath days ? that they might accuse him. (12:10) 11 And he said unto them, What man shall there be among you, that shall have one sheep, and if it fall into a pit on the sabbath day, will he not lay hold on it, and lift it out ? (12:11) 12 How much then is a man better than a sheep ? Wherefore it is lawful to do well on the sabbath days. (12:12) 13 Then saith he to the man, Stretch forth thine hand. And he stretched it forth ; and it was restored whole, like as the other. (12:13) 14 Then the Pharisees went out, and held a council against him, how they might destroy him. (12:14) 15 But when Jesus knew it, he withdrew himself from thence : and great multitudes followed him, and he healed them all ; (12:15) 16 And charged them that they should not make him known : (12:16) 17 That it might be fulfilled which was spoken by Esaias the prophet, saying, (12:17) 18 Behold my servant, whom I have chosen ; my beloved, in whom my soul is well pleased : I will put my spirit upon him, and he shall shew judgment to the Gentiles. (12:18) 19 He shall not strive, nor cry ; neither shall any man hear his voice in the streets. (12:19) 20 A bruised reed shall he not break, and smoking flax shall he not quench, till he send forth judgment unto victory. (12:20) 21 And in his name shall the Gentiles trust. (12:21) 22 Then was brought unto him one possessed with a devil, blind, and dumb : and he healed him, insomuch that the blind and dumb both spake and saw. (12:22) 23 And all the people were amazed, and said, Is not this the son of David ? (12:23) 24 But when the Pharisees heard it, they said, This fellow doth not cast out devils, but by Beelzebub the prince of the devils. (12:24) 25 And Jesus knew their thoughts, and said unto them, Every kingdom divided against itself is brought to desolation ; and every city or house divided against itself shall not stand : (12:25) 26 And if Satan cast out Satan, he is divided against himself ; how shall then his kingdom stand ? (12:26) 27 And if I by Beelzebub cast out devils, by whom do your children cast them out ? therefore they shall be your judges. (12:27) 28 But if I cast out devils by the Spirit of God, then the kingdom of God is come unto you. (12:28) 29 Or else how can one enter into a strong man’s house, and spoil his goods, except he first bind the strong man ? and then he will spoil his house. (12:29) 30 He that is not with me is against me ; and he that gathereth not with me scattereth abroad. (12:30) 31 Wherefore I say unto you, All manner of sin and blasphemy shall be forgiven unto men : but the blasphemy against the Holy Ghost shall not be forgiven unto men. (12:31) 32 And whosoever speaketh a word against the Son of man, it shall be forgiven him : but whosoever speaketh against the Holy Ghost, it shall not be forgiven him, neither in this world, neither in the world to come. (12:32) 33 Either make the tree good, and his fruit good ; or else make the tree corrupt, and his fruit corrupt : for the tree is known by his fruit. (12:33) 34 O generation of vipers, how can ye, being evil, speak good things ? for out of the abundance of the heart the mouth speaketh. (12:34) 35 A good man out of the good treasure of the heart bringeth forth good things : and an evil man out of the evil treasure bringeth forth evil things. (12:35) 36 But I say unto you, That every idle word that men shall speak, they shall give account thereof in the day of judgment. (12:36) 37 For by thy words thou shalt be justified, and by thy words thou shalt be condemned. (12:37) 38 Then certain of the scribes and of the Pharisees answered, saying, Master, we would see a sign from thee. (12:38) 39 But he answered and said unto them, An evil and adulterous generation seeketh after a sign ; and there shall no sign be given to it, but the sign of the prophet Jonas : (12:39) 40 For as Jonas was three days and three nights in the whale’s belly ; so shall the Son of man be three days and three nights in the heart of the earth. (12:40) 41 The men of Nineveh shall rise in judgment with this generation, and shall condemn it : because they repented at the preaching of Jonas ; and, behold, a greater than Jonas is here. (12:41) 42 The queen of the south shall rise up in the judgment with this generation, and shall condemn it : for she came from the uttermost parts of the earth to hear the wisdom of Solomon ; and, behold, a greater than Solomon is here. (12:42) 43 When the unclean spirit is gone out of a man, he walketh through dry places, seeking rest, and findeth none. (12:43) 44 Then he saith, I will return into my house from whence I came out ; and when he is come, he findeth it empty, swept, and garnished. (12:44) 45 Then goeth he, and taketh with himself seven other spirits more wicked than himself, and they enter in and dwell there : and the last state of that man is worse than the first. Even so shall it be also unto this wicked generation. (12:45) 46 While he yet talked to the people, behold, his mother and his brethren stood without, desiring to speak with him. (12:46) 47 Then one said unto him, Behold, thy mother and thy brethren stand without, desiring to speak with thee. (12:47) 48 But he answered and said unto him that told him, Who is my mother ? and who are my brethren ? (12:48) 49 And he stretched forth his hand toward his disciples, and said, Behold my mother and my brethren ! (12:49) 50 For whosoever shall do the will of my Father which is in heaven, the same is my brother, and sister, and mother. (12:50) Matthew
12:1-50
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 En ce temps-là, Jésus passait par des blés un jour de sabbat ; et ses disciples ayant faim se mirent à arracher des épis et à en manger. (12:1) 2 Les Pharisiens voyant cela lui dirent : Voilà tes disciples qui font ce qu’il n’est pas permis de faire le jour du sabbat. (12:2) 3 Mais il leur dit : N’avez-vous pas lu ce que fit David, ayant faim, tant lui que ceux qui étaient avec lui ; (12:3) 4 Comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, dont il n’était pas permis de manger, ni à lui, ni à ceux qui étaient avec lui, mais aux seuls sacrificateurs ? (12:4) 5 Ou n’avez vous pas lu dans la loi, que les sacrificateurs, au jour du sabbat, violent le sabbat dans le temple, sans être coupables pour cela ? (12:5) 6 Or, je vous dis qu’il y a ici quelqu’un qui est plus grand que le temple. (12:6) 7 Que si vous saviez ce que signifie ceci : Je veux la miséricorde et non pas le sacrifice, vous n’auriez pas condamné ceux qui ne sont point coupables ; (12:7) 8 Car le fils de l’homme est maître même du sabbat. (12:8) 9 Etant parti de là, il vint dans leur synagogue ; (12:9) 10 Et il y trouva un homme qui avait une main sèche ; et ils lui demandèrent, pour avoir lieu de l’accuser : Est-il permis de guérir dans les jours de sabbat ? (12:10) 11 Et il leur dit : Qui sera celui d’entre vous, qui ayant une brebis, si elle tombe au jour du sabbat dans une fosse, ne la prenne et ne l’en retire ? (12:11) 12 Et combien un homme ne vaut-il pas mieux qu’une brebis ? Il est donc permis de faire du bien dans les jours de sabbat. (12:12) 13 Alors il dit à cet homme : Etends ta main. Et il l’étendit ; et elle devint saine comme l’autre. (12:13) 14 Là-dessus les Pharisiens, étant sortis, délibérèrent entre eux, comment ils le feraient périr. (12:14) 15 Mais Jésus, connaissant cela, partit de là ; et une grande multitude le suivit, et il les guérit tous. (12:15) 16 Et il leur défendit fortement de le faire connaître. (12:16) 17 De sorte que ce qui avait été dit par Esaïe le prophète, fut accompli : (12:17) 18 Voici mon serviteur que j ai élu, mon bien-aimé en qui mon âme a mis toute son affection ; je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera la justice aux nations ; (12:18) 19 Il ne contestera point, et ne criera point, et on n’entendra point sa voix dans les places ; (12:19) 20 Il ne rompra pas tout à fait le roseau froissé, et il n’éteindra pas le lumignon qui fume encore, jusqu’à ce qu’il ait rendu la justice victorieuse. (12:20) 21 Et les nations espéreront en son nom. (12:21) 22 Alors on présenta à Jésus un démoniaque aveugle et muet, lequel il guérit, de sorte que celui qui avait été aveugle et muet, parlait et voyait. (12:22) 23 De quoi tout le peuple fut étonné, et ils disaient : Cet homme ne serait-il point le fils de David ? (12:23) 24 Mais les Pharisiens entendant cela disaient : Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, le prince des démons. (12:24) 25 Mais Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même sera réduit en désert ; et toute ville ou toute maison divisée contre elle-même ne subsistera point. (12:25) 26 Si donc Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Que si je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Mais si je chasse les démons par l’Esprit de Dieu, il est donc vrai que le règne de Dieu est venu à vous. (12:28) 29 Et comment quelqu’un pourrait-il entrer dans la maison d’un homme fort, et piller son bien, s’il n’avait auparavant lié cet homme fort ? Après quoi il pourrait piller sa maison. (12:29) 30 Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous dis que tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes ; mais le blasphème contre l’Esprit ne leur sera point pardonné. (12:31) 32 Et si quelqu’un a parlé contre le Fils de l’homme, il pourra lui être pardonné ; mais celui qui aura parlé contre le Saint-Esprit n’en obtiendra le pardon, ni dans ce siècle, ni dans celui qui est à venir. (12:32) 33 Ou dites que l’arbre est bon, et son fruit bon ; ou dites que l’arbre est mauvais, et que son fruit est mauvais aussi ; car on connaît l’arbre par le fruit. (12:33) 34 Race de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, étant méchans ? Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. (12:34) 35 L’homme de bien tire de bonnes choses du bon trésor de son cœur ; mais le méchant tire de mauvaises choses du mauvais trésor de son cœur. (12:35) 36 Or, je vous dis que les hommes rendront compte au jour du jugement de toutes les paroles vaines qu’ils auront dites ; (12:36) 37 Car tu seras justifié par tes paroles, et par tes paroles tu seras condamné. (12:37) 38 Alors quelques-uns des Scribes et des Pharisiens lui dirent : Maître, nous voudrions te voir faire quelque miracle. (12:38) 39 Mais lui, répondant, leur dit : La race méchante et adultère demande un miracle ; mais il ne lui en sera accordé aucun autre que celui du prophète Jonas. (12:39) 40 Car comme Jonas fut dans le ventre d’un grand poisson trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l’homme sera dans le sein de la terre trois i ours et trois nuits. (12:40) 41 Les Ninivites s élèveront au jour du jugement contre cette nation, et la condamneront, parce qu’ils s’amendèrent à la prédication de Jonas ; et il y a ici plus que Jonas (12:41) 42 La reine du Midi s’élèvera au jour du jugement contre cette nation, et la condamnera ; car elle vint d’un pays éloigné pour entendre la sagesse de Salomon ; et il y a ici plus que Salomon. (12:42) 43 Lorsqu’un esprit immonde est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. (12:43) 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison, d’où je suis sorti ; et étant revenu, il la trouve vide, balayée et ornée. (12:44) 45 Alors il s’en va et prend avec soi sept autres esprits plus méchans que lui, lesquels, y étant entrés, habitent là ; et la dernière condition de cet homme-là est pire que la première. Il en arrivera ainsi à cette méchante race. (12:45) 46 Et comme Jésus parlait encore au peuple, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, demandèrent à lui parler. (12:46) 47 Et quelqu’un lui dit : Voilà, ta mère et tes frères sont là dehors qui demandent à te parler. (12:47) 48 Mais il répondit à celui qui lui avait dit cela : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (12:48) 49 Et étendant sa main sur ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères. (12:49) 50 Car quiconque fera la volonté de mon père qui est aux cieux, c’est celui-là qui est mon frère et ma sœur et ma mère. (12:50) Matthieu
12:1-50
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 EN ce temps-là Jésus passait le long des blés un jour de sabbat ; et ses disciples ayant faim se mirent à rompre des épis, et à en manger. (12:1) 2 Ce que les pharisiens voyant, ils lui dirent : Voilà vos disciples qui font ce qu’il n’est point permis de faire aux jours du sabbat. (12:2) 3 Mais il leur dit : N’avez-vous point lu ce que fit David, lorsque lui et ceux qui l’accompagnaient furent pressés de la faim ? (12:3) 4 comme il entra dans la maison de Dieu, et mangea des pains de proposition, dont il n’était permis de manger, ni à lui, ni à ceux qui étaient avec lui, mais aux prêtres seuls. (12:4) 5 Ou n’avez-vous point lu dans la loi, que les prêtres aux jours du sabbat violent le sabbat dans le temple, et ne sont pas néanmoins coupables ? (12:5) 6 Or je vous déclare, qu’il y a ici quelqu’un plus grand que le temple. (12:6) 7 Si vous saviez bien ce que veut dire cette parole, J’aime mieux la miséricorde que le sacrifice ; vous n’auriez jamais condamné des innocents. (12:7) 8 Car le Fils de l’homme est maître du sabbat même. (12:8) 9 Étant parti de là, il vint en leur synagogue, (12:9) 10 où il se trouva un homme qui avait une main sèche ; et ils lui demandèrent, pour avoir un sujet de l’accuser, s’il était permis de guérir aux jours de sabbat. (12:10) 11 Mais il leur répondit : Qui sera l’homme d’entre vous, qui ayant une brebis qui vienne à tomber dans une fosse aux jours de sabbat, ne la prendra pas pour l’en retirer ? (12:11) 12 Or combien un homme est-il plus excellent qu’une brebis ? Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat. (12:12) 13 Alors il dit à cet homme : Étendez votre main. Il l’étendit, et elle devint saine comme l’autre. (12:13) 14 Mais les pharisiens étant sortis, tinrent conseil ensemble contre lui sur les moyens qu’ils pourraient prendre pour le perdre. (12:14) 15 Jésus le sachant, se retira de ce lieu-là ; et beaucoup de personnes l’ayant suivi, il les guérit tous. (12:15) 16 Et il leur commanda de ne le point découvrir : (12:16) 17 afin que cette parole du prophète Isaïe fût accomplie : (12:17) 18 Voici mon serviteur, que j’ai élu ; mon bien-aimé, dans lequel j’ai mis toute mon affection : je ferai reposer sur lui mon Esprit, et il annoncera la justice aux nations. (12:18) 19 Il ne disputera point, il ne criera point, et personne n’entendra sa voix dans les places publiques. (12:19) 20 Il ne brisera point le roseau cassé, et n’achèvera point d’éteindre la mèche qui fume encore, jusqu’à ce qu’il fasse triompher la justice de sa cause ; (12:20) 21 et les nations espéreront en son nom. (12:21) 22 Alors on lui présenta un possédé, aveugle et muet ; et il le guérit, en sorte qu’il commença à parler et à voir. (12:22) 23 Tout le peuple en fut rempli d’admiration ; et ils disaient : N’est-ce point là le Fils de David ? (12:23) 24 Mais les pharisiens entendant cela, disaient : Cet homme ne chasse les démons que par la vertu de Béelzébub, prince des démons. (12:24) 25 Or Jésus connaissant leurs pensées, leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même sera ruiné, et toute ville ou maison qui est divisée contre elle-même ne pourra subsister. (12:25) 26 Si Satan chasse Satan, il est divisé contre soi-même : comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si c’est par Béelzébub que je chasse les démons, par qui vos enfants les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Si je chasse les démons par l’Esprit de Dieu, le royaume de Dieu est donc parvenu jusqu’à vous. (12:28) 29 Mais comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison du fort, et piller ses armes et ce qu’il possède, si auparavant il ne lie le fort, pour pouvoir ensuite piller sa maison ? (12:29) 30 Celui qui n’est point avec moi, est contre moi ; et celui qui n’amasse point avec moi, dissipe. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous déclare, que tout péché et tout blasphème sera remis aux hommes ; mais le blasphème contre le Saint-Esprit ne leur sera point remis. (12:31) 32 Et quiconque aura parlé contre le Fils de l’homme, il lui sera remis ; mais si quelqu’un a parlé contre le Saint-Esprit, il ne lui sera remis ni en ce siècle, ni dans le siècle à venir. (12:32) 33 Ou dites que l’arbre est bon, et que le fruit en est bon aussi ; ou dites que l’arbre étant mauvais, le fruit aussi en est mauvais : car c’est par le fruit qu’on connaît l’arbre. (12:33) 34 Race de vipères ! comment pouvez-vous dire de bonnes choses, vous qui êtes méchants ? car c’est de la plénitude du coeur que la bouche parle. (12:34) 35 L’homme qui est bon, tire de bonnes choses du bon trésor de son coeur ; et l’homme qui est méchant, tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. (12:35) 36 Or je vous déclare, qu’au jour du jugement les hommes rendront compte de toute parole inutile qu’ils auront dite. (12:36) 37 Car vous serez justifié par vos paroles, et vous serez condamné par vos paroles. (12:37) 38 Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens lui dirent : Maître ! nous voudrions bien que vous nous fissiez voir quelque prodige. (12:38) 39 Mais il leur répondit : Cette race méchante et adultère demande un prodige ; et on ne lui en donnera point d’autre que celui du prophète Jonas. (12:39) 40 Car comme Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre de la baleine, ainsi le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le coeur de la terre. (12:40) 41 Les Ninivites s’élèveront au jour du jugement contre cette race, et la condamneront ; parce qu’ils ont fait pénitence à la prédication de Jonas : et cependant il y a ici plus que Jonas. (12:41) 42 La reine du Midi s’élèvera au jour du jugement contre cette race, et la condamnera ; parce qu’elle est venue des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon : et cependant il y a ici plus que Salomon. (12:42) 43 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va dans des lieux arides cherchant du repos, et il n’y en trouve point. (12:43) 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti. Et revenant il la trouve vide, nettoyée et parée. (12:44) 45 En même temps il va prendre avec lui sept autres esprits plus méchants que lui ; et entrant dans cette maison, ils y demeurent : et le dernier état de cet homme devient pire que le premier. C’est ce qui arrivera à cette race criminelle. (12:45) 46 Lorsqu’il parlait encore au peuple, sa mère et ses frères étant arrivés, et se tenant au dehors, demandaient à lui parler. (12:46) 47 Et quelqu’un lui dit : Voilà votre mère et vos frères qui sont dehors, et qui vous demandent. (12:47) 48 Mais il répondit à celui qui lui dit cela : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (12:48) 49 Et étendant sa main vers ses disciples : Voici, dit-il, ma mère et mes frères. (12:49) 50 Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, ma soeur, et ma mère. (12:50) Matthieu
12:1-50
6Traduction par Albert Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
1 En ce temps-là Jésus fit route le jour du sabbat à travers les champs de blé. Or ses disciples eurent faim, et ils se mirent à arracher des épis et à manger. (12:1) 2 Mais les pharisiens l’ayant vu lui dirent : « Voici, tes disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire un jour de sabbat. » (12:2) 3 Mais il leur dit : « N’avez-vous pas lu ce que fit David, quand il eut faim, ainsi que ceux qui étaient avec lui ? (12:3) 4 Comment il entra dans la maison de Dieu, et comment ils mangèrent les pains de proposition qu’il ne lui était pas permis de manger, non plus qu’à ceux qui étaient avec lui, mais aux prêtres seuls ? (12:4) 5 Ou bien n’avez-vous pas lu dans la loi que, le jour du sabbat, les prêtres dans le temple profanent le sabbat sans se rendre coupables ? (12:5) 6 Or je vous déclare qu’il y a ici quelque chose de plus grand que le temple. (12:6) 7 Mais si vous saviez ce que signifie : Je veux la miséricorde et non le sacrifice, vous n’auriez pas condamné ceux qui ne sont pas coupables ; (12:7) 8 car le fils de l’homme est maître du sabbat. » (12:8) 9 Et, s’étant éloigné de là, il vint dans leur synagogue. (12:9) 10 Et voici, il s’y trouvait un homme qui avait une main sèche. Et ils lui demandèrent : « Est-il permis d’opérer une guérison le jour du sabbat ? » C’était afin de pouvoir l’accuser. (12:10) 11 Mais il leur dit : « Quel sera l’homme d’entre vous qui possédera une seule brebis, et si celle-ci vient à tomber le jour du sabbat dans un fossé, est-ce qu’il ne la saisira pas et ne l’en retirera pas ? (12:11) 12 Combien donc un homme ne vaut-il pas plus qu’une brebis ! En sorte qu’il est permis de bien faire le jour du sabbat. » (12:12) 13 Alors il dit à cet homme : « Étends ta main ; » et il l’étendit, et elle redevint saine comme l’autre. (12:13) 14 Or les pharisiens étant sortis tinrent conseil contre lui afin de le faire périr. (12:14) 15 Mais Jésus l’ayant su s’éloigna de là, et beaucoup de gens le suivirent, et ils les guérit tous, (12:15) 16 et il leur adressa des remontrances pour qu’ils ne le fissent pas connaître ; — (12:16) 17 afin que fût accompli ce dont il a été parlé par l’entremise d’Ésaïe le prophète lorsqu’il dit : (12:17) 18 « Voici Mon serviteur que J’ai choisi, Mon bien-aimé en qui Mon âme a pris plaisir. Je mettrai Mon esprit sur lui, et il dénoncera le jugement aux nations. (12:18) 19 Il ne contestera ni ne criera point, et personne n’entendra sa voix dans les rues. (12:19) 20 Il ne brisera point le roseau froissé, et il n’éteindra point le lumignon fumant, jusques à ce qu’il ait fait triompher le jugement, (12:20) 21 et les nations espéreront en son nom. » (12:21) 22 Alors on lui amena un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit, en sorte que ce muet parlait et voyait, (12:22) 23 et toute la foule fut stupéfaite, et elle disait : « Cet homme n’est-il point le fils de David ? » (12:23) 24 Mais les pharisiens l’ayant entendu dirent : « Cet homme ne chasse les démons que grâce à Béézéboul, chef des démons. » Mais connaissant leurs pensées, il leur dit : (12:24) 25 « Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou toute famille divisée contre elle-même ne subsistera pas. (12:25) 26 Et si Satan chasse Satan, il a été divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si, moi, c’est grâce à Béézéboul que je chasse les démons, vos fils, grâce à qui les chassent ils ? C’est pourquoi ce sont eux qui seront vos juges. (12:27) 28 Mais, si c’est grâce à l’esprit de Dieu que moi je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc parvenu jusques à vous. (12:28) 29 Ou bien, comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison de l’homme fort et piller ses biens, s’il n’a pas premièrement garrotté l’homme fort, et alors il pillera sa maison ? (12:29) 30 Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous le déclare : tout péché et tout blasphème vous sera pardonné à vous autres hommes, mais le blasphème contre l’esprit ne sera point pardonné. (12:31) 32 Et celui qui aura parlé contre le fils de l’homme, il lui sera pardonné, mais celui qui aura parlé contre l’esprit saint, il ne lui sera certainement pas pardonné, ni dans ce temps-ci, ni dans le temps à venir. (12:32) 33 Ou bien admettez que l’arbre est bon et que son fruit est bon, ou bien admettez que l’arbre est pourri et que son fruit est pourri ; car c’est au fruit que se connaît l’arbre. (12:33) 34 Engeance de vipères, comment pouvez-vous, méchants comme vous êtes, dire de bonnes choses ? Car c’est par ce qui déborde du cœur, que la bouche parle. (12:34) 35 L’homme bon tire de son bon trésor de bonnes choses, et l’homme mauvais tire de son mauvais trésor de mauvaises choses. (12:35) 36 Mais je vous déclare que toute parole oiseuse que diront les hommes, ils en rendront compte au jour du jugement ; (12:36) 37 car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. » (12:37) 38 Alors quelques-uns des scribes s’adressèrent à lui, en disant : « Maître, nous voulons voir un signe dont tu sois l’auteur. » (12:38) 39 Mais il leur répliqua : « Une génération méchante et adultère réclame un signe, et il ne lui sera donné d’autre signe que le signe de Jonas le prophète. (12:39) 40 Car de même que Jonas fut dans le ventre de la baleine trois jours et trois nuits, de même le fils de l’homme sera dans le cœur de la terre trois jours et trois nuits. (12:40) 41 Les hommes de Ninive ressusciteront lors du jugement avec cette génération, et ils la condamneront, car ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas. (12:41) 42 La reine du Midi ressuscitera lors du jugement avec cette génération, et elle la condamnera, car elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon ; et voici, il y a ici plus que Salomon. (12:42) 43 Mais, quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt les lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. (12:43) 44 Alors il dit : « Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti. » Et y revenant, il la trouve en paix, balayée et ornée. (12:44) 45 Alors il va et prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui-même, et, après être entrés, ils y habitent ; et la nouvelle condition de cet homme devient pire que la première. Il en sera aussi de même pour cette méchante génération. » (12:45) 46 Pendant qu’il parlait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères se tenaient dehors, cherchant à lui parler. (12:46) 47 [Or, quelqu’un lui dit : voici, ta mère et tes frères sont là dehors qui cherchent à te parler.] (12:47) 48 Mais Jésus répliqua à celui qui le lui disait : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » (12:48) 49 Et ayant étendu la main vers ses disciples, il dit : « Voilà ma mère et mes frères ! (12:49) 50 Car quiconque aura fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, c’est lui qui est mon frère, et ma sœur, et ma mère. » (12:50) Matthieu
12:1-50
7Traduction dite Bible de Lausanne
Édition de 1861-1872, libre de droits.
1 En ce temps-là, Jésus passa, un jour de sabbat (repos), au travers des blés, et ses disciples eurent faim ; et ils se mirent à arracher des épis et à manger. (12:1) 2 Les pharisiens voyant cela, lui dirent : Voilà que tes disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire le jour du sabbat. (12:2) 3 Mais il leur dit : N’avez-vous pas lu ce que fit David lorsqu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ; (12:3) 4 comment il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de présentation, qu’il ne lui était pas permis de manger, ni à ceux qui étaient avec lui, mais aux seuls sacrificateurs ? (12:4) 5 Ou, n’avez-vous pas lu dans la loi, qu’au jour de sabbat, les sacrificateurs violent le sabbat dans le lieu sacré et ne sont point coupables ? (12:5) 6 Or je vous dis qu’il y a ici quelqu’un de plus grand que le lieu sacré. (12:6) 7 Et si vous saviez ce qu’est [cette parole] : « Je veux miséricorde et non sacrifice » (Osée 6:6), vous ne condamneriez pas ceux qui ne sont point coupables. (12:7) 8 Car le Fils de l’homme est seigneur du sabbat même. (12:8) 9 Puis étant parti de là, il alla dans leur congrégation. (12:9) 10 Et voici qu’il s’y trouvait un homme ayant la main sèche ; et ils l’interrogèrent en disant : Est-il permis de guérir aux jours de sabbat ? [C’était] afin de l’accuser. (12:10) 11 Mais il leur dit : Quel sera l’homme d’entre vous, qui, s’il a une seule brebis et qu’aux jours de sabbat elle tombe dans une fosse, ne la prenne et ne la relève ? (12:11) 12 Or, combien un homme ne vaut-il pas plus qu’une brebis ! Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat. (12:12) 13 Alors il dit à l’homme : Etends ta main ; et il l’étendit, et elle fut rendue saine comme l’autre. (12:13) 14 Alors les pharisiens étant sortis, tinrent conseil contre lui pour le faire périr. (12:14) 15 Mais Jésus l’ayant su, se retira de là ; et de grandes foules le suivirent, et il les guérit tous. (12:15) 16 Et il leur défendit avec réprimande de faire qu’il devînt célèbre ; (12:16) 17 afin que fût accompli ce qui a été déclaré par le moyen d’Esaïe le prophète, disant : (12:17) 18 « Voici mon serviteur que j’ai élu, mon bien-aimé en qui mon âme se complaît ; je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera le jugement aux nations ; (12:18) 19 il ne contestera point et il ne criera point, et personne n’entendra sa voix dans les rues ; (12:19) 20 il ne brisera point le roseau froissé et n’éteindra point le lumignon qui fume, jusqu’à ce qu’il ait fait sortir en victoire le jugement ; (12:20) 21 et les nations espéreront en son nom. » (Esa. 42:1, etc.) (12:21) 22 Alors on lui présenta un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit ; de sorte que l’aveugle et muet parlait et voyait. (12:22) 23 Et la foule tout entière était dans l’étonnement et disait : Celui-ci n’est-il pas le Fils de David ? (12:23) 24 Or les pharisiens ayant entendu cela, disaient : Celui-ci ne chasse les démons que par Béelzébul chef des démons. (12:24) 25 Et connaissant leurs pensées, Jésus leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté ; et aucune ville ou maison divisée contre elle-même ne subsistera. (12:25) 26 Que si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si c’est par Béelzébul que je chasse, moi, les démons, vos fils, par qui les chassent-ils ? A cause de cela ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Mais si c’est par l’Esprit de Dieu que moi je chasse les démons, c’est donc que le royaume de Dieu est venu jusqu’à vous. (12:28) 29 Ou, comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison de celui qui est fort et piller ses meubles, si premièrement il n’a lié celui qui est fort ; et alors il pillera sa maison ? (12:29) 30 Qui n’est pas avec moi est contre moi, et qui ne rassemble pas avec moi, disperse. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous le dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes ; mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné aux hommes. (12:31) 32 Et si quelqu’un a parlé contre le Fils de l’homme, cela lui sera pardonné ; mais si quelqu’un a parlé contre le Saint-Esprit, cela ne lui sera pardonné ni dans ce siècle-ci, ni dans celui qui est à venir. (12:32) 33 Ou faites l’arbre bon, et son fruit bon ; ou faites l’arbre mauvais, et son fruit mauvais ; car par le fruit on connaît l’arbre. (12:33) 34 Races de vipères, comment pouvez-vous dire de bonnes choses, étant méchants ; car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle ? (12:34) 35 L’homme bon tire les bonnes choses du bon trésor de son cœur, et l’homme méchant tire du méchant trésor des choses méchantes. (12:35) 36 Or je vous dis que les hommes rendront compte au jour du jugement de toute parole oiseuse qu’ils auront pu dire. (12:36) 37 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. (12:37) 38 Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens répondirent en disant : Docteur, nous voulons voir un signe de ta part. (12:38) 39 Mais répondant, il leur dit : Une génération méchante et adultère recherche un signe ; mais il ne lui sera point donné de signe, sinon le signe de Jonas le prophète. (12:39) 40 Car comme Jonas fut dans le ventre du grand poisson trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l’homme sera dans le cœur de la terre trois jours et trois nuits. (12:40) 41 Des hommes de Ninive se relèveront au jugement avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se convertirent à la prédication de Jonas ; et voici plus que Jonas, ici. (12:41) 42 Une reine du midi se réveillera au jugement avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon ; et voici plus que Salomon, ici. (12:42) 43 Or quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides, cherchant du repos et il n’en trouve point. (12:43) 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison, d’où je suis sorti ; et quand il arrive, il la trouve vacante, balayée et parée. (12:44) 45 Alors il s’en va et prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui, et étant entrés ils y habitent ; et le dernier état de cet homme est pire que le premier. — Ainsi en sera-t-il de cette génération méchante. (12:45) 46 Et pendant qu’il parlait encore à la foule, voici sa mère et ses frères qui se tenaient dehors, demandant à lui parler. (12:46) 47 Et quelqu’un lui dit : Voilà ta mère et tes frères qui se tiennent dehors, demandant à te parler. (12:47) 48 Mais répondant, il dit à celui qui le lui avait dit : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ?... (12:48) 49 Et ayant étendu sa main sur ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères ! (12:49) 50 car quiconque pratiquera la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (12:50) Matthieu
12:1-50
8Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré
Édition de 1866, libre de droits.
1 En ce temps-là, Jésus passait le long des blés un jour de sabbat ; et ses disciples ayant faim, se mirent à cueillir des épis, et à en manger. (12:1) 2 Les pharisiens, voyant cela, lui dirent : Voilà vos disciples qui font ce qu’il n’est pas permis de faire aux jours du sabbat. (12:2) 3 Mais il leur dit : N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsque lui et ceux qui l’accompagnaient furent pressés de la faim ? (12:3) 4 Comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, dont il n’était permis de manger ni à lui, ni à ceux qui étaient avec lui, mais aux prêtres seuls ? (12:4) 5 Ou n’avez-vous pas lu dans la Loi que les prêtres, aux jours du sabbat, violent le sabbat dans le temple, et ne sont pas coupables ? (12:5) 6 Or je vous déclare qu’il y a ici quelqu’un plus grand que le temple ; (12:6) 7 Que, si vous saviez ce que signifie : Je veux la miséricorde, et non le sacrifice, vous n’auriez jamais condamné des innocents ; (12:7) 8 Car le Fils de l’homme est maître du sabbat même. (12:8) 9 Étant parti de là, il vint dans leur synagogue, (12:9) 10 Et il y trouva un homme ayant une main desséchée. Ils l’interrogeaient, en disant : Est-il permis de guérir le jour du sabbat ? (12:10) 11 Or il leur dit : Quel homme, parmi vous, ayant une brebis qui tombe dans une fosse le jour du sabbat, ne la prendra pas pour l’en retirer ? (12:11) 12 Combien un homme ne vaut-il pas mieux qu’une brebis ! Il est donc permis de faire du bien les jours du sabbat. (12:12) 13 Alors il dit à cet homme : Étendez votre main. Il l’étendit, et elle devint saine comme l’autre. (12:13) 14 Mais les pharisiens, étant sortis, tenaient conseil contre lui comment ils le perdraient. (12:14) 15 Jésus, le sachant, s’éloigna de là ; beaucoup le suivirent, et il les guérit tous, (12:15) 16 Et il leur ordonna de ne point le découvrir ; (12:16) 17 Afin que cette parole du prophète Isaïe fût accomplie : (12:17) 18 Voici mon serviteur, que j’ai élu ; mon bien-aimé, dans lequel j’ai mis toute mon affection. Je ferai reposer mon Esprit sur lui, et il annoncera la justice aux nations. (12:18) 19 Il ne disputera pas, il ne criera point, et personne n’entendra sa voix dans les places publiques ; (12:19) 20 Il ne brisera point le roseau cassé, et il n’éteindra pas la mèche qui fume encore, jusqu’à ce qu’il fasse triompher la justice ; (12:20) 21 Et les nations espèreront en son nom. (12:21) 22 Alors on lui présenta un possédé aveugle et muet, et il le guérit ; en sorte qu’il parlait et voyait. (12:22) 23 Tout le peuple en fut étonné, et disait : N’est-ce pas là le fils de David ? (12:23) 24 Mais les pharisiens, entendant cela, disaient : Cet homme ne chasse les démons que par la vertu de Béelzebub, prince des démons. (12:24) 25 Or Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même sera désolé ; et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne subsistera pas. (12:25) 26 Si satan chasse satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Si donc je chasse les démons par Béelzebub, par qui vos enfants les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Mais si je chasse les démons par l’Esprit de Dieu, le royaume de Dieu est donc parvenu jusqu’à vous. (12:28) 29 Comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison du fort, et piller ce qu’il possède, si auparavant il ne lie le fort, pour pouvoir ensuite piller sa maison ? (12:29) 30 Celui qui n’est point avec moi est contre moi, et celui qui n’amasse point avec moi, dissipe. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous déclare que tout péché et tout blasphème sera remis aux hommes ; mais le blasphème contre le Saint-Esprit ne sera point remis. (12:31) 32 Et quiconque dira une parole contre le Fils de l’homme, elle lui sera remise ; mais si quelqu’un en dit une contre le Saint-Esprit, elle ne lui sera remise ni dans ce siècle, ni dans le siècle à venir. (12:32) 33 Ou dites que l’arbre est bon, et que le fruit en est bon ; ou dites que l’arbre étant mauvais, le fruit aussi en est mauvais ; car par le fruit on connaît l’arbre. (12:33) 34 Race de vipères, comment pouvez-vous dire de bonnes choses, puisque vous êtes mauvais ? car la bouche parle de l’abondance du cœur. (12:34) 35 L’homme qui est bon tire de bonnes choses d’un bon trésor ; et l’homme méchant tire de mauvaises choses d’un mauvais trésor. (12:35) 36 Or je vous déclare que les hommes rendront compte au jour du jugement de toute parole inutile qu’ils auront dite ; (12:36) 37 Car vous serez justifié par vos paroles, et vous serez condamné par vos paroles. (12:37) 38 Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens lui dirent : Maître, nous voulons voir quelque prodige de vous. (12:38) 39 Mais il leur répondit : Cette génération méchante et adultère demande un signe, et on ne lui donnera pas d’autre signe que celui du prophète Jonas. (12:39) 40 Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre de la baleine, ainsi le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. (12:40) 41 Les Ninivites s’élèveront au jour du jugement contre cette race, et la condamneront, parce qu’ils ont fait pénitence à la prédication de Jonas ; et ici il y a plus que Jonas. (12:41) 42 La reine du midi s’élèvera au jugement contre cette génération, et la condamnera, parce qu’elle est venue des extrémités de la terre entendre la sagesse de Salomon ; et ici il y a plus que Salomon. (12:42) 43 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va errer dans des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve pas. (12:43) 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison, d’où je suis sorti ; et y revenant, il la trouve vide, nettoyée et parée. (12:44) 45 En même temps il va prendre avec lui sept autres esprits plus méchants que lui, et entrant dans cette maison, ils y demeurent ; et le dernier état de cet homme devient pire que le premier. Ainsi arrivera-t-il à cette génération perverse. (12:45) 46 Comme il parlait encore au peuple, sa mère et ses frères, se tenant au dehors, demandaient à lui parler. (12:46) 47 Et quelqu’un lui dit : Voilà votre mère et vos frères qui sont dehors, et qui vous demandent. (12:47) 48 Mais il répondit à celui qui lui parlait : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (12:48) 49 Et étendant sa main sur ses disciples : Voici ma mère, dit-il, et mes frères. (12:49) 50 Car quiconque fait la volonté de mon Père, qui est dans les cieux, est mon frère, ma sœur et ma mère. (12:50) Matthieu
12:1-50
9Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 En ce temps-là, Jésus passait par les blés, le jour du sabbat, et ses disciples, qui avaient faim, se mirent à arracher des épis et à les manger. (12:1) 2 Les pharisiens, voyant cela, lui dirent : « Tes disciples font une chose qu’il n’est pas permis de faire un jour de sabbat. » (12:2) 3 Mais Jésus leur dit : « n’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsque lui et ceux qui étaient avec lui eurent faim : (12:3) 4 comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, ce qu’il ne lui était pas permis de manger, non plus qu’à ceux qui l’accompagnaient, mais aux sacrificateurs seuls. (12:4) 5 Ou bien n’avez-vous pas lu dans la Loi que, le jour du sabbat, les sacrificateurs profanent le sabbat dans le temple, sans être coupables pour cela. (12:5) 6 Or, je vous dis qu’il y a ici plus que le temple. (12:6) 7 Si vous saviez ce que signifie cette parole : « Je veux la miséricorde et non le sacrifice, » ; vous n’auriez pas condamné des innocents ; (12:7) 8 car le Fils de l’homme est maître du sabbat. » (12:8) 9 Jésus, ayant quitté ce lieu, entra dans la synagogue. (12:9) 10 Il s’y trouvait un homme qui avait la main sèche, et l’on demanda à Jésus s’il était permis de guérir, le jour du sabbat : c’était afin de l’accuser. (12:10) 11 Jésus leur dit : « Quel est celui d’entre vous, qui, n’ayant qu’une brebis, si elle vient à tomber, un jour de sabbat, dans une fosse, ne la prend et ne l’en retire ? (12:11) 12 Combien un homme ne vaut-il pas mieux qu’une brebis ! Ainsi, il est permis de bien faire le jour du sabbat. » (12:12) 13 Alors il dit à l’homme : « Etends la main. » Il retendit, et elle redevint saine comme l’autre. (12:13) 14 Les pharisiens sortirent et tinrent conseil contre lui, sur les moyens de le faire périr ; (12:14) 15 mais Jésus, en ayant eu connaissance, s’éloigna de ces lieux. Une grande foule le suivit, et il guérit tous leurs malades ; (12:15) 16 et il leur commanda sévèrement de ne pas le faire connaître, (12:16) 17 afin que s’accomplît ce qui a été dit par Ésaïe, le prophète : (12:17) 18 « Voici le serviteur que je me suis choisi, le bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. Je lui donnerai mon Esprit, et il annoncera la justice aux nations. (12:18) 19 Il ne contestera point, il ne criera point, on n’entendra pas sa voix dans les places publiques ; (12:19) 20 il n’achèvera point de briser le roseau froissé, et il n’éteindra point le lumignon qui fume encore, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice. (12:20) 21 Et les nations mettront leur espérance en son nom. » (12:21) 22 Alors on lui amena un démoniaque aveugle et sourd-muet, et il le guérit ; de sorte que le muet parlait et voyait. (12:22) 23 Toute la foule était ravie en admiration, et disait : « N’est-ce point là le Fils de David ? » (12:23) 24 Les pharisiens entendant cette parole, dirent : « Il ne chasse les démons que par Belzébuth, prince des démons. » (12:24) 25 Jésus connaissant, leurs pensées, leur dit : « Tout royaume en proie aux divisions se détruit, et toute ville ou maison en proie aux divisions ne subsistera point. (12:25) 26 Si Satan chasse Satan, il est divisé ; comment donc son royaume subsistera-il ? (12:26) 27 Et si moi, je chasse les démons par Belzébuth, par qui vos fils les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Mais, si je chasse les démons par l’Esprit de Dieu, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. (12:28) 29 Et comment peut-on entrer dans la maison de l’homme fort et piller ses biens, si l’on n’a auparavant lié cet homme fort, après quoi on pillera sa maison. (12:29) 30 Qui n’est pas avec moi, est contre moi ; et qui n’assemble pas avec moi, disperse. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous dis que tout péché et tout blasphème seront pardonnés aux hommes ; mais le blasphème contre l’Esprit ne leur sera point pardonné. (12:31) 32 A celui qui aura parlé contre le Fils de l’homme, on le lui pardonnera ; mais à celui qui aura parlé contre le Saint-Esprit, on ne le lui pardonnera ni dans ce temps-ci, ni dans le siècle à venir. (12:32) 33 Ou dites que l’arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l’arbre est mauvais et que son fruit est mauvais ; car c’est au fruit qu’on connaît l’arbre. (12:33) 34 Race de vipères, comment pouvez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l’êtes ? car de l’abondance du cœur la bouche parle. (12:34) 35 L’homme de bien tire de bonnes choses de son bon trésor, et le méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. (12:35) 36 Je vous déclare qu’au jour du jugement les hommes rendront compte de toute parole mauvaise qu’ils auront dite ; (12:36) 37 car par vos paroles vous serez justifiés, et par vos paroles vous serez condamnés. » (12:37) 38 Alors des scribes et des pharisiens prirent la parole, et lui dirent : « Maître, nous voudrions te voir faire un miracle ? » (12:38) 39 Mais Jésus leur répondit : « Cette génération méchante et adultère, réclame un miracle ; eh bien ! il ne lui en sera point accordé d’autre que celui de Jonas, le prophète : (12:39) 40 de même que Jonas passa trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, ainsi le Fils de l’homme passera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. (12:40) 41 Les Ninivites se lèveront au jour du jugement avec cette génération, et la condamneront ; car ils se repentirent à la prédication de Jonas, et il y a ici plus que Jonas. (12:41) 42 La reine du Midi se lèvera au jour du jugement avec cette génération, et la condamnera ; car elle vint du bout du monde pour entendre la sagesse de Salomon : et il y a ici plus que Salomon. » (12:42) 43 « Quand l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par les lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. (12:43) 44 Alors il se dit : « Je vais retourner dans la maison d’où je suis sorti ; il revient et la trouve vacante, balayée et mise en ordre. (12:44) 45 Alors il va prendre avec lui sept autres esprits plus méchants que lui, puis ils y entrent et s’y établissent ; et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même de cette méchante génération. (12:45) 46 Pendant qu’il parlait encore à la foule, sa mère et ses frères étaient dehors, qui cherchaient à lui parler. (12:46) 47 On lui dit : « Ta mère et tes frères sont là dehors, et ils cherchent à te parler. » (12:47) 48 Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (12:48) 49 Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères, (12:49) 50 car celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les deux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. » (12:50) Matthieu
12:1-50
10Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — En ce temps-là, Jésus allait par les blés, un jour de sabbat ; et ses disciples avaient faim, et se mirent à arracher des épis et à manger. (12:1) 2 Et les pharisiens voyant [cela], lui dirent : Voilà, tes disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire en un jour de sabbat. (12:2) 3 Mais il leur dit : N’avez-vous pas lu ce que fit David, quand il eut faim, et ceux qui étaient avec lui ; (12:3) 4 comment il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de proposition, qu’il ne lui était pas permis de manger ni à ceux qui étaient avec lui, mais aux sacrificateurs seuls ? (12:4) 5 Ou n’avez-vous pas lu dans la loi, que, le jour de sabbat, les sacrificateurs dans le temple profanent le sabbat et ne sont pas coupables ? (12:5) 6 Mais je vous dis qu’il y a ici quelque chose de plus grand que le temple. (12:6) 7 Et si vous aviez connu ce que c’est que : « Je veux miséricorde et non pas sacrifice » [Osée 6 :6], vous n’auriez pas condamné ceux qui ne sont pas coupables. (12:7) 8 Car le fils de l’homme est seigneur du sabbat. (12:8) 9 Et étant parti de là, il vint dans leur synagogue. (12:9) 10 Et voici, il y avait [là] un homme qui avait la main sèche. Et ils l’interrogèrent, disant : Est-il permis de guérir, le jour de sabbat ? — afin de l’accuser. (12:10) 11 Mais il leur dit : Quel sera l’homme d’entre vous, qui aura une brebis, et qui, si elle vient à tomber dans une fosse un jour de sabbat, ne la prendra et ne la relèvera pas ? (12:11) 12 Combien donc un homme vaut-il mieux qu’une brebis ! De sorte qu’il est permis de faire du bien le jour de sabbat. (12:12) 13 Alors il dit à l’homme : Étends ta main. Et il l’étendit, et elle fut rendue saine comme l’autre. (12:13) 14 Et les pharisiens, étant sortis, tinrent conseil contre lui pour le faire périr ; (12:14) 15 mais Jésus, le sachant, se retira de là ; et de grandes foules le suivirent, et il les guérit tous. (12:15) 16 Et il leur défendit expressément de rendre son nom public, (12:16) 17 afin que fût accompli ce qui a été dit par Ésaïe le prophète, disant : (12:17) 18 « Voici mon serviteur que j’ai élu, mon bien-aimé, en qui mon âme a trouvé son plaisir ; je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera [le] jugement aux nations. (12:18) 19 Il ne contestera pas, et ne criera pas, et personne n’entendra sa voix dans les rues ; (12:19) 20 il ne brisera pas le roseau froissé, et il n’éteindra pas le lumignon qui fume, jusqu’à ce qu’il ait produit en victoire le jugement ; (12:20) 21 et les nations espéreront en son nom » [Ésaïe 42 :1-4]. (12:21) 22 Alors il lui fut amené un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit ; de sorte que l’homme aveugle et muet parlait et voyait. (12:22) 23 Et toutes les foules étaient hors d’elles et disaient : Celui-ci serait-il le fils de David ? (12:23) 24 Mais les pharisiens, ayant entendu cela, dirent : Celui-ci ne chasse les démons que par Béelzébul, chef des démons. (12:24) 25 Et Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même sera réduit en désert ; et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne subsistera pas. (12:25) 26 Et si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si c’est par Béelzébul que moi je chasse les démons, vos fils par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Mais si moi je chasse les démons par l’Esprit de Dieu, alors le royaume de Dieu est parvenu jusqu’à vous. (12:28) 29 Ou comment quelqu’un pourra-t-il entrer dans la maison de l’homme fort et piller ses biens, si premièrement il n’a lié l’homme fort ? et alors il pillera sa maison. (12:29) 30 Celui qui n’est pas avec moi, est contre moi ; et celui qui n’assemble pas avec moi, disperse. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous dis : tout péché et [tout] blasphème sera pardonné aux hommes ; mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas pardonné aux hommes. (12:31) 32 Et quiconque aura parlé contre le fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque aura parlé contre l’Esprit Saint, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle, ni dans celui qui est à venir. (12:32) 33 Ou faites l’arbre bon et son fruit bon, ou faites l’arbre mauvais et son fruit mauvais, car l’arbre est connu par son fruit. (12:33) 34 Race de vipères, comment, étant méchants, pouvez-vous dire de bonnes choses ? car de l’abondance du cœur la bouche parle. (12:34) 35 L’homme bon, du bon trésor, produit de bonnes choses, et l’homme mauvais, du mauvais trésor, produit de mauvaises choses. (12:35) 36 Et je vous dis que, de toute parole oiseuse qu’ils auront dite, les hommes rendront compte au jour de jugement ; (12:36) 37 car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. (12:37) 38 Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens lui répondirent, disant : Maître, nous désirons voir un signe de ta part. (12:38) 39 Mais lui, répondant, leur dit : Une génération méchante et adultère recherche un signe ; et il ne lui sera pas donné de signe, si ce n’est le signe de Jonas le prophète. (12:39) 40 Car, comme Jonas fut dans le ventre du cétacé trois jours et trois nuits, ainsi le fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. (12:40) 41 Des hommes de Ninive se lèveront au jugement avec cette génération et la condamneront, car ils se sont repentis à la prédication de Jonas, et voici, il y a ici plus que Jonas. (12:41) 42 Une reine du midi se lèvera au jugement avec cette génération et la condamnera, car elle vint des bouts de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon. (12:42) 43 Or quand l’esprit immonde est sorti d’un homme, il va par des lieux secs, cherchant du repos, et il n’en trouve point. (12:43) 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti. Et y étant venu, il la trouve vide, balayée et ornée. (12:44) 45 Alors il va, et prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui-même ; et étant entrés, ils habitent là ; et la dernière condition de cet homme-là est pire que la première. Ainsi en sera-t-il aussi de cette génération méchante. (12:45) 46 Et comme il parlait encore aux foules, voici, sa mère et ses frères se tenaient dehors, cherchant à lui parler. (12:46) 47 Et quelqu’un lui dit : Voici, ta mère et tes frères se tiennent dehors, cherchant à te parler. (12:47) 48 Mais lui, répondant, dit à celui qui lui parlait : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (12:48) 49 Et étendant sa main vers ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères ; (12:49) 50 car quiconque fera la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (12:50) Matthieu
12:1-50
11Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 En ce temps-là, Jésus passait le long des blés un jour de sabbat, et ses disciples, ayant faim, se mirent à arracher des épis, et à les manger. (12:1) 2 Les pharisiens, voyant cela, lui dirent : Voici que vos disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire aux jours de sabbat. (12:2) 3 Mais il leur dit : N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, ainsi que ceux qui étaient avec lui ; (12:3) 4 comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, qu’il ne lui était pas permis de manger, non plus qu’à ceux qui étaient avec lui, mais aux prêtres seuls ? (12:4) 5 Ou n’avez-vous pas lu dans la loi que les prêtres, aux jours de sabbat, violent le sabbat dans le temple, et ne sont pas coupables ? (12:5) 6 Or je vous le dis, il y a ici Quelqu’un plus grand que le temple. (12:6) 7 Si vous saviez ce que signifie cette parole : Je veux la miséricorde et non le sacrifice, vous n’auriez jamais condamné des innocents. (12:7) 8 Car le Fils de l’homme est maître même du sabbat. (12:8) 9 Étant parti de là, il vint dans leur synagogue. (12:9) 10 Et voici qu’il se trouva là un homme qui avait une main desséchée. Et ils l’interrogeaient, en disant : Est-il permis de guérir au jour de sabbat ? afin de pouvoir l’accuser. (12:10) 11 Mais il leur dit : Quel est l’homme d’entre vous qui, ayant une brebis, si elle tombe dans une fosse le jour du sabbat, ne la prendra pas pour l’en retirer ? (12:11) 12 Combien un homme ne vaut-il pas plus qu’une brebis ! Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat. (12:12) 13 Alors il dit à l’homme : Etends ta main. Il l’étendit, et elle devint saine comme l’autre. (12:13) 14 Les pharisiens, étant sortis, tinrent conseil contre lui, sur les moyens de le perdre. (12:14) 15 Mais Jésus, le sachant, s’éloigna de là ; et beaucoup le suivirent, et il les guérit tous. (12:15) 16 Et il leur ordonna de ne pas le faire connaître, (12:16) 17 afin que s’accomplît ce qui avait été dit par le prophète Isaïe : (12:17) 18 Voici mon Serviteur, que j’ai choisi ; mon Bien-aimé, en qui mon âme a mis toutes ses complaisances. Je ferai reposer sur lui mon Esprit, et il annoncera la justice aux nations. (12:18) 19 Il ne disputera point, il ne criera point, et personne n’entendra sa voix dans les places publiques. (12:19) 20 Il ne brisera pas le roseau cassé, et il n’éteindra pas la mèche qui fume encore, jusqu’à ce qu’il ait amené le triomphe de la justice. (12:20) 21 Et les nations espéreront en son nom. (12:21) 22 Alors on lui présenta un possédé aveugle et muet, et il le guérit, de sorte qu’il parlait et voyait. (12:22) 23 Et toutes les foules étaient dans l’admiration, et disaient : N’est-ce point là le Fils de David ? (12:23) 24 Mais les pharisiens, entendant cela, dirent : Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébub, prince des démons. (12:24) 25 Or Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même sera dévasté, et toute ville ou maison qui est divisée contre elle-même ne pourra subsister. (12:25) 26 Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si c’est par Béelzébub que je chasse les démons, par qui vos fils les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront vos juges. (12:27) 28 Mais si je chasse les démons par l’Esprit de Dieu, le royaume de Dieu est donc venu au milieu de vous. (12:28) 29 Ou, comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison de l’homme fort, et piller ses meubles, si auparavant il n’a lié cet homme fort ? Et ensuite il pillera sa maison. (12:29) 30 Celui qui n’est point avec moi est contre moi, et celui qui n’amasse point avec moi disperse. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera remis aux hommes ; mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas remis. (12:31) 32 Et quiconque aura parlé contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais si quelqu’un aura parlé contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle, ni dans le siècle à venir. (12:32) 33 Ou bien, dites que l’arbre est bon, et que son fruit est bon ; ou dites que l’arbre est mauvais, et que son fruit est mauvais : car c’est par le fruit qu’on connaît l’arbre. (12:33) 34 Race de vipères, comment pouvez-vous dire de bonnes choses, vous qui êtes méchants ? Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. (12:34) 35 L’homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l’homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. (12:35) 36 Or je vous dis que les hommes rendront compte, au jour du jugement, de toute parole inutile qu’ils auront dite. (12:36) 37 Car tu seras justifié par tes paroles, et tu seras condamné par tes paroles. (12:37) 38 Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole et lui dirent : Maître, nous voulons voir un signe de vous. (12:38) 39 Il leur répondit : Cette génération méchante et adultère demande un signe, et il ne lui sera doné d’autre signe que le signe du prophète Jonas. (12:39) 40 Car de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, ainsi le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le cœur de la terre. (12:40) 41 Les hommes de Ninive se lèveront au jour du jugement contre cette génération, et la condamneront, parce qu’ils ont fait pénitence à la prédication de Jonas ; et voici qu’il y a ici plus que Jonas. (12:41) 42 La reine du Midi se lèvera au jour du jugement contre cette génération, et la condamnera ; car elle est venue des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon ; et voici qu’il y a ici plus que Salomon. (12:42) 43 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il erre dans des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. (12:43) 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison, d’où je suis sorti. Et, y revenant, il la trouve vide, balayée et ornée. (12:44) 45 Alors il va, et prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui, et entrant dans la maison, ils y habitent, et le dernier état de cet homme devient pire que le premier. C’est ce qui arrivera à cette génération très mauvaise. (12:45) 46 Comme il parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères, se tenant dehors, cherchaient à lui parler. (12:46) 47 Quelqu’un lui dit : Voici que votre mère et vos frères sont dehors, et vous cherchent. (12:47) 48 Mais il répondit à celui qui lui avait dit cela : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (12:48) 49 Et étendant sa main sur ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères. (12:49) 50 Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (12:50) Matthieu
12:1-50
12Traduction par Edmond Stapfer
Édition de 1889, libre de droits.
1 En ce temps-là, — un jour de sabbat, — Jésus passa par les blés. Ses disciples avaient faim ; ils se mirent à cueillir des épis et à manger. » (12:1) 2 Les Pharisiens les virent. « Voilà tes disciples, dirent-ils à Jésus, qui font ce qu’il n’est pas permis de faire un jour de sabbat. » (12:2) 3 Il leur répondit : « N’avez-vous pas lu ce que fit David lorsqu’il eut faim, et ce que firent ses compagnons ? (12:3) 4 — comment il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de proposition, qu’il n’était permis de manger ni à lui, ni à ses compagnons, mais aux prêtres seuls ? (12:4) 5 N’avez-vous pas aussi lu dans la Loi que, le jour du sabbat, les prêtres violent dans le Temple le repos sabbatique et cependant sont innocents ? (12:5) 6 Or, je vous le dis, il y a ici quelque chose de plus grand que le Temple. (12:6) 7 Si vous saviez ce que signifie : « Je veux miséricorde et non sacrifice, » vous n’auriez pas condamné des innocents : (12:7) 8 le Fils de l’homme est maître du sabbat. » (12:8) 9 Il partit de là et se rendit dans leur synagogue. (12:9) 10 Il s’y trouvait un homme qui avait une main paralysée ; pour avoir un prétexte à accusation, ils lui posèrent une question : « Est-il permis, dirent ils, de guérir les jours de sabbat ? » (12:10) 11 Il leur répondit : « Si l’un de vous n’a qu’une brebis et que, le jour du sabbat, cette brebis tombe dans une fosse, est-ce qu’il ne la prendra pas, est-ce qu’il ne la retirera pas ? (12:11) 12 De quel prix cependant n’est pas un être humain en comparaison d’une brebis ? Donc, il est permis les jours de sabbat d’être bienfaisant. » (12:12) 13 Là-dessus, il dit à l’homme : « Étends ta main. » Il l’étendit et elle redevint aussi saine que l’autre. (12:13) 14 Quant aux Pharisiens, ils sortirent et allèrent se concerter entre eux sur les moyens de le perdre. (12:14) 15 Jésus l’apprit et partit de là. Beaucoup le suivirent ; il les guérit tous (12:15) 16 et, par des menaces, il leur interdit de le faire connaître. (12:16) 17 (C’était pour que fût accompli ce qu’avait dit le prophète Ésaïe : (12:17) 18 « Voici mon serviteur, celui que j’ai élu, Mon bien-aimé, celui en qui mon âme s’est complu ; Je mettrai mon Esprit sur lui Et il annoncera le jugement aux nations ; (12:18) 19 Il ne disputera pas ; il ne criera pas ; On n’entendra pas sa voix dans les places publiques ; (12:19) 20 Il ne brisera pas le roseau froissé Et il n’éteindra pas la mèche encore fumante, Jusqu’à ce qu’il ait fait triompher sa cause (12:20) 21 Et les nations espéreront en son nom. ») (12:21) 22 On lui présenta alors un démoniaque aveugle et muet ; il le guérit de sorte que le muet parlait et voyait. (12:22) 23 Et la multitude était toute transportée et disait : « Celui-là n’est-il point le Fils de David ? » (12:23) 24 Les Pharisiens, l’entendant, dirent : « Celui-là ne chasse les démons que par le prince des démons, Beelzéboul. » (12:24) 25 Mais Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : « Tout Royaume divisé contre lui-même tombe en ruines ; nulle ville, nulle maison divisée contre elle-même ne subsistera. (12:25) 26 Or, si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même, comment alors son Royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si, moi, je chasse les démons par Beelzéboul, par qui vos fils les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges ! (12:27) 28 Mais si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, le Royaume de Dieu est donc venu jusqu’à vous. » (12:28) 29 « Comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison du guerrier et lui ravir ce qu’il possède s’il n’a tout d’abord chargé de liens le guerrier. Ce n’est qu’alors qu’il pourra piller sa maison. » (12:29) 30 « Qui n’est point avec moi est contre moi, et qui n’amasse point, avec moi, disperse. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous dis ceci : tout péché, tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. (12:31) 32 Si quelqu’un prononce un mot contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais si quelqu’un parle contre l’Esprit saint, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle, ni dans l’autre. ». (12:32) 33 « Dites l’arbre bon et son fruit bon, ou dites l’arbre mauvais et son fruit mauvais, car au fruit on connaît l’arbre. » (12:33) 34 « Engeance de vipères ! Comment, étant méchants, pourriez-vous dire de bonnes choses ; c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. (12:34) 35 De son bon trésor l’homme bon tire de bonnes choses ; de son mauvais trésor l’homme mauvais tire de mauvaises choses. » (12:35) 36 Je vous le déclare, au jour du Jugement les hommes rendront compte de toute parole oiseuse qu’ils auront dite. (12:36) 37 Par tes paroles, en effet, tu seras justifié et par tes paroles condamné. » (12:37) 38 « Alors quelques-uns des Scribes et des Pharisiens vinrent lui dire : « Maître, nous voulons voir un signe de toi. » (12:38) 39 Il répondit par ces paroles : « Mauvaise et adultère génération ! elle demande un signe ! et nul signe ne lui sera donné, sinon celui du prophète Jonas. (12:39) 40 De même, en effet, que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre de la baleine, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. » (12:40) 41 Lors du jugement, les hommes de Ninive se lèveront avec cette génération et la condamneront, car, eux, ils se repentirent à la prédication de Jonas. Et voici, sous vos yeux, plus que Jonas ! (12:41) 42 Lors du jugement, la reine du Midi se lèvera avec cette génération et la condamnera, car cette reine vint des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon. Et voici, sous vos yeux, plus que Salomon ! » (12:42) 43 « Lorsque l’Esprit impur est sorti d’un homme, il erre par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve pas. (12:43) 44 Il dit alors : « Je retournerai dans ma maison, d’où je suis parti » ; il y revient et la trouve vide, nettoyée et parée. (12:44) 45 Là-dessus, il va s’associer sept autres Esprits plus méchants que lui-même ; ils y pénètrent et y demeurent ; et le dernier état de cet homme devient pire que le premier. Ainsi en sera-t-il de cette génération mauvaise ! » (12:45) 46 Comme il parlait encore à la foule, sa mère et ses frères, qui se tenaient dehors, demandèrent à l’entretenir. (12:46) 47 [Quelqu’un lui dit : voilà ta mère et tes frères, qui se tiennent dehors et demandent à t’entretenir.] (12:47) 48 Il répondit à celui qui le lui disait : « Qui est ma mère et qui sont mes frères ? » (12:48) 49 Puis, étendant la main sur ses disciples, il ajouta : (12:49) 50 « Voici ma mère et mes frères ! Car faire la volonté de mon Père, qui est dans les cieux, c’est être mon frère, c’est être ma sœur, c’est être ma mère ! » (12:50) Matthieu
12:1-50
13Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
14Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 En ce temps-là, Jésus traversa des champs de blé un jour de sabbat. Ses disciples, qui avaient faim, se mirent à arracher des épis et à manger. (12:1) 2 Les pharisiens, voyant cela, lui dirent : Voici, tes disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire pendant le sabbat. (12:2) 3 Mais Jésus leur répondit : N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ; (12:3) 4 comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, qu’il ne lui était pas permis de manger, non plus qu’à ceux qui étaient avec lui, et qui étaient réservés aux sacrificateurs seuls ? (12:4) 5 Ou, n’avez-vous pas lu dans la loi que, les jours de sabbat, les sacrificateurs violent le sabbat dans le temple, sans se rendre coupables ? (12:5) 6 Or, je vous le dis, il y a ici quelque chose de plus grand que le temple. (12:6) 7 Si vous saviez ce que signifie : Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices, vous n’auriez pas condamné des innocents. (12:7) 8 Car le Fils de l’homme est maître du sabbat. (12:8) 9 Étant parti de là, Jésus entra dans la synagogue. (12:9) 10 Et voici, il s’y trouvait un homme qui avait la main sèche. Ils demandèrent à Jésus : Est-il permis de faire une guérison les jours de sabbat ? C’était afin de pouvoir l’accuser. (12:10) 11 Il leur répondit : Lequel d’entre vous, s’il n’a qu’une brebis et qu’elle tombe dans une fosse le jour du sabbat, ne la saisira pour l’en retirer ? (12:11) 12 Combien un homme ne vaut-il pas plus qu’une brebis ! Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat. (12:12) 13 Alors il dit à l’homme : Étends ta main. Il l’étendit, et elle devint saine comme l’autre. (12:13) 14 Les pharisiens sortirent, et ils se consultèrent sur les moyens de le faire périr. (12:14) 15 Mais Jésus, l’ayant su, s’éloigna de ce lieu. Une grande foule le suivit. Il guérit tous les malades, (12:15) 16 et il leur recommanda sévèrement de ne pas le faire connaître, (12:16) 17 afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète : (12:17) 18 Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera la justice aux nations. (12:18) 19 Il ne contestera point, il ne criera point, et personne n’entendra sa voix dans les rues. (12:19) 20 Il ne brisera point le roseau cassé, et il n’éteindra point le lumignon qui fume, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice. (12:20) 21 Et les nations espéreront en son nom. (12:21) 22 Alors on lui amena un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que le muet parlait et voyait. (12:22) 23 Toute la foule étonnée disait : N’est-ce point là le Fils de David ? (12:23) 24 Les pharisiens, ayant entendu cela, dirent : Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons. (12:24) 25 Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. (12:25) 26 Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Mais, si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. (12:28) 29 Ou, comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort ? Alors seulement il pillera sa maison. (12:29) 30 Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. (12:31) 32 Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. (12:32) 33 Ou dites que l’arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l’arbre est mauvais et que son fruit est mauvais ; car on connaît l’arbre par le fruit. (12:33) 34 Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l’êtes ? Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. (12:34) 35 L’homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l’homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. (12:35) 36 Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée. (12:36) 37 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. (12:37) 38 Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent : Maître, nous voudrions te voir faire un miracle. (12:38) 39 Il leur répondit : Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas. (12:39) 40 Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. (12:40) 41 Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas. (12:41) 42 La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon. (12:42) 43 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. (12:43) 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti ; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. (12:44) 45 Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui ; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante. (12:45) 46 Comme Jésus s’adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler. (12:46) 47 Quelqu’un lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler. (12:47) 48 Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (12:48) 49 Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères. (12:49) 50 Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (12:50) Matthieu
12:1-50
15Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 En ce temps-là, Jésus traversait des champs de blé un jour de sabbat, et ses disciples, ayant faim, se mirent à cueillir des épis et à les manger. (12:1) 2 Les Pharisiens, voyant cela, lui dirent : “ Vos disciples font une chose qu’il n’est pas permis de faire pendant le sabbat. ˮ (12:2) 3 Mais il leur répondit : “ N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui : (12:3) 4 comment il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de proposition, qu’il ne lui était pas permis de manger, non plus qu’à ceux qui étaient avec lui, mais aux prêtres seuls ? (12:4) 5 Ou n’avez-vous pas lu dans la Loi que, le jour du sabbat, les prêtres violent le sabbat dans le temple sans commettre de péché ? (12:5) 6 Or, je vous dis qu’il y a ici quelqu’un plus grand que le temple. (12:6) 7 Si vous compreniez cette parole : “ Je veux la miséricorde, et non le sacrifice ˮ, vous n’auriez jamais condamné des innocents. (12:7) 8 Car le Fils de l’homme est maître même du sabbat. ˮ (12:8) 9 Jésus, ayant quitté ce lieu, entra dans leur synagogue. (12:9) 10 Or, il se trouvait là un homme qui avait la main desséchée, et ils demandèrent à Jésus : “ Est-il permis de guérir, le jour du sabbat ? ˮ C’était pour avoir un prétexte de l’accuser. (12:10) 11 Il leur répondit : “ Quel est celui d’entre vous qui, n’ayant qu’une brebis, si elle tombe dans une fosse un jour de sabbat, ne la prend et ne l’en retire ? (12:11) 12 Or, combien un homme ne vaut-il pas plus qu’une brebis ? Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat. ˮ (12:12) 13 Alors il dit à cet homme : “ Étends ta main. ˮ Il l’étendit, et elle redevint saine comme l’autre. (12:13) 14 Les Pharisiens, étant sortis, tinrent conseil contre lui sur les moyens de le perdre. (12:14) 15 Mais Jésus, en ayant eu connaissance, s’éloigna de ces lieux. Une grande foule le suivit, et il guérit tous leurs malades. (12:15) 16 Et il leur commanda de ne pas le faire connaître : (12:16) 17 afin que s’accomplît la parole du prophète Isaïe : (12:17) 18 “ Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. Je ferai reposer sur lui mon Esprit, et il annoncera la justice aux nations. (12:18) 19 Il ne disputera point, il ne criera point, et on n’entendra pas sa voix dans les places publiques. (12:19) 20 Il ne brisera point le roseau froissé et n’éteindra point la mèche qui fume encore, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice. (12:20) 21 En son nom, les nations mettront leur espérance. ˮ (12:21) 22 On lui présenta alors un possédé aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que cet homme parlait et voyait. (12:22) 23 Et tout le peuple, saisi d’étonnement, disait : “ N’est-ce point là le fils de David ? ˮ (12:23) 24 Mais les Pharisiens, entendant cela, dirent : “ Il ne chasse les démons que par Béelzébub, prince des démons. ˮ (12:24) 25 Jésus, qui connaissait leurs pensées, leur dit : “ Tout royaume divisé contre lui-même sera désolé, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne pourra subsister. (12:25) 26 Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même : comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si moi je chasse les démons par Béelzébub, par qui vos fils les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Que si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu à vous. (12:28) 29 Et comment peut-on entrer dans la maison de l’homme fort et piller ses meubles, sans avoir auparavant lié cet homme fort ? Alors seulement on pillera sa maison. (12:29) 30 Qui n’est pas avec moi est contre moi, et qui n’amasse pas avec moi disperse. (12:30) 31 “ C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera remis aux hommes ; mais le blasphème contre l’Esprit ne leur sera pas remis. (12:31) 32 Et quiconque aura parlé contre le Fils de l’homme, on le lui remettra ; mais à celui qui aura parlé contre l’Esprit-Saint, on ne le lui remettra ni dans ce siècle, ni dans le siècle à venir. (12:32) 33 Ou dites que l’arbre est bon, et son fruit bon ; ou dites que l’arbre est mauvais, et son fruit mauvais : car c’est par son fruit qu’on connaît l’arbre. (12:33) 34 Race de vipères, comment pourriez-vous dire des choses bonnes, méchants comme vous l’êtes ? Car la bouche parle de l’abondance du cœur. (12:34) 35 L’homme bon tire du bon trésor de son cœur des choses bonnes, et l’homme mauvais, d’un mauvais trésor, tire des choses mauvaises. (12:35) 36 Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront dite. (12:36) 37 Car tu seras justifié par tes paroles, et tu seras condamné par tes paroles ˮ (12:37) 38 Alors quelques-uns des Scribes et des Pharisiens prirent la parole et dirent : “ Maître, nous voudrions voir un signe de vous. ˮ (12:38) 39 Il leur répondit : “ Cette race méchante et adultère demande un signe, et il ne lui sera pas donné d’autre signe que celui du prophète Jonas : (12:39) 40 de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre du poisson, ainsi le Fils de l’homme sera dans le sein de la terre trois jours et trois nuits. (12:40) 41 Les hommes de Ninive se dresseront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils ont fait pénitence à la voix de Jonas, et il y a ici plus que Jonas. (12:41) 42 La reine du Midi s’élèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle est venue des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et il y a ici plus que Salomon. (12:42) 43 “ Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. (12:43) 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison, d’où je suis sorti. Et revenant, il la trouve vide, nettoyée et ornée. (12:44) 45 Alors il s’en va prendre sept autres esprits plus méchants que lui, et, entrant dans cette maison, ils y fixent leur demeure, et le dernier état de cet homme est pire que le premier. Ainsi en sera-t-il de cette génération méchante. ˮ (12:45) 46 Comme il parlait encore au peuple, sa mère et ses frères étaient dehors, cherchant à lui parler. (12:46) 47 Quelqu’un lui dit : “ Voici votre mère et vos frères qui sont là dehors, et ils cherchent à vous parler. ˮ (12:47) 48 Jésus répondit à l’homme qui lui disait cela : “ Qui est ma mère et qui sont mes frères ? ˮ (12:48) 49 Et étendant la main vers ses disciples, il dit : “ Voici ma mère et mes frères. (12:49) 50 Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. ˮ (12:50) Matthieu
12:1-50
16Nouvelle édition de Genève
Édition de 1979 © Copyright.[+]
1 En ce temps-là, Jésus traversa des champs de blé un jour de sabbat. Ses disciples, qui avaient faim, se mirent à arracher des épis et à manger. (12:1) 2 Les pharisiens, voyant cela, lui dirent : Voici, tes disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire pendant le sabbat. (12:2) 3 Mais Jésus leur répondit : N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ; (12:3) 4 comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, qu’il n’était permis de manger, ni à lui, ni à ceux qui étaient avec lui, et qui étaient réservés aux sacrificateurs seuls ? (12:4) 5 Ou, n’avez-vous pas lu dans la loi que, les jours de sabbat, les sacrificateurs violent le sabbat dans le temple, sans se rendre coupables ? (12:5) 6 Or, je vous le dis, il y a ici quelque chose de plus grand que le temple. (12:6) 7 Si vous saviez ce que signifie : Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices, vous n’auriez pas condamné des innocents. (12:7) 8 Car le Fils de l’homme est maître du sabbat. (12:8) 9 Etant parti de là, Jésus entra dans la synagogue. (12:9) 10 Et voici, il s’y trouvait un homme qui avait la main sèche. Ils demandèrent à Jésus : Est-il permis de faire une guérison les jours de sabbat ? C’était afin de pouvoir l’accuser. (12:10) 11 Il leur répondit : Lequel d’entre vous, s’il n’a qu’une brebis et qu’elle tombe dans une fosse le jour du sabbat, ne la saisira pour l’en retirer ? (12:11) 12 Combien un homme ne vaut-il pas plus qu’une brebis ! Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat. (12:12) 13 Alors il dit à l’homme : Etends ta main. Il l’étendit, et elle devint saine comme l’autre. (12:13) 14 Les pharisiens sortirent, et ils se consultèrent sur les moyens de le faire périr. (12:14) 15 Mais Jésus, l’ayant su, s’éloigna de ce lieu. Une grande foule le suivit. Il guérit tous les malades, (12:15) 16 et il leur recommanda sévèrement de ne pas le faire connaître, (12:16) 17 afin que s’accomplisse ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète : (12:17) 18 Voici mon serviteur que j’ai choisi, Mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui, Et il annoncera la justice aux nations. (12:18) 19 Il ne contestera point, il ne criera point, Et personne n’entendra sa voix dans les rues. (12:19) 20 Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n’éteindra point le lumignon qui fume, Jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice. (12:20) 21 Et les nations espéreront en son nom. (12:21) 22 Alors on lui amena un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que le muet parlait et voyait. (12:22) 23 Toute la foule étonnée disait : N’est-ce point là le Fils de David ? (12:23) 24 Les pharisiens, ayant entendu cela, dirent : Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons. (12:24) 25 Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. (12:25) 26 Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Mais, si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. (12:28) 29 Ou, comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort ? Alors seulement il pillera sa maison. (12:29) 30 Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. (12:31) 32 Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. (12:32) 33 Ou dites que l’arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l’arbre est mauvais et que son fruit est mauvais ; car on connaît l’arbre par le fruit. (12:33) 34 Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l’êtes ? Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. (12:34) 35 L’homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l’homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. (12:35) 36 Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée. (12:36) 37 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. (12:37) 38 Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent : Maître, nous voudrions te voir faire un miracle. (12:38) 39 Il leur répondit : Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas. (12:39) 40 Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. (12:40) 41 Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas. (12:41) 42 La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon. (12:42) 43 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. (12:43) 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti ; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. (12:44) 45 Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui ; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante. (12:45) 46 Comme Jésus s’adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler. (12:46) 47 [Quelqu’un lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler.] (12:47) 48 Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (12:48) 49 Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères. (12:49) 50 Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (12:50) Matthieu
12:1-50
17Traduction Louis Segond 21
Édition de 2007 © Copyright.[+]
1 En ce temps-là, Jésus traversa des champs de blé un jour de sabbat. Ses disciples, qui avaient faim, se mirent à arracher des épis et à manger. (12:1) 2 Les pharisiens, voyant cela, lui dirent : Voici, tes disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire pendant le sabbat. (12:2) 3 Mais Jésus leur répondit : N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ; (12:3) 4 comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, qu’il ne lui était pas permis de manger, non plus qu’à ceux qui étaient avec lui, et qui étaient réservés aux sacrificateurs seuls ? (12:4) 5 Ou, n’avez-vous pas lu dans la loi que, les jours de sabbat, les sacrificateurs violent le sabbat dans le temple, sans se rendre coupables ? (12:5) 6 Or, je vous le dis, il y a ici quelque chose de plus grand que le temple. (12:6) 7 Si vous saviez ce que signifie : Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices, vous n’auriez pas condamné des innocents. (12:7) 8 Car le Fils de l’homme est maître du sabbat. (12:8) 9 Étant parti de là, Jésus entra dans la synagogue. (12:9) 10 Et voici, il s’y trouvait un homme qui avait la main sèche. Ils demandèrent à Jésus : Est-il permis de faire une guérison les jours de sabbat ? C’était afin de pouvoir l’accuser. (12:10) 11 Il leur répondit : Lequel d’entre vous, s’il n’a qu’une brebis et qu’elle tombe dans une fosse le jour du sabbat, ne la saisira pour l’en retirer ? (12:11) 12 Combien un homme ne vaut-il pas plus qu’une brebis ! Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat. (12:12) 13 Alors il dit à l’homme : Étends ta main. Il l’étendit, et elle devint saine comme l’autre. (12:13) 14 Les pharisiens sortirent, et ils se consultèrent sur les moyens de le faire périr. (12:14) 15 Mais Jésus, l’ayant su, s’éloigna de ce lieu. Une grande foule le suivit. Il guérit tous les malades, (12:15) 16 et il leur recommanda sévèrement de ne pas le faire connaître, (12:16) 17 afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète : (12:17) 18 Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera la justice aux nations. (12:18) 19 Il ne contestera point, il ne criera point, et personne n’entendra sa voix dans les rues. (12:19) 20 Il ne brisera point le roseau cassé, et il n’éteindra point le lumignon qui fume, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice. (12:20) 21 Et les nations espéreront en son nom. (12:21) 22 Alors on lui amena un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que le muet parlait et voyait. (12:22) 23 Toute la foule étonnée disait : N’est-ce point là le Fils de David ? (12:23) 24 Les pharisiens, ayant entendu cela, dirent : Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons. (12:24) 25 Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. (12:25) 26 Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Mais, si c’est par l’Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. (12:28) 29 Ou, comment quelqu’un peut-il entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort ? Alors seulement il pillera sa maison. (12:29) 30 Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse. (12:30) 31 C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné. (12:31) 32 Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. (12:32) 33 Ou dites que l’arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l’arbre est mauvais et que son fruit est mauvais ; car on connaît l’arbre par le fruit. (12:33) 34 Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l’êtes ? Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. (12:34) 35 L’homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l’homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. (12:35) 36 Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée. (12:36) 37 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. (12:37) 38 Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent : Maître, nous voudrions te voir faire un miracle. (12:38) 39 Il leur répondit : Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas. (12:39) 40 Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. (12:40) 41 Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas. (12:41) 42 La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon. (12:42) 43 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. (12:43) 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti ; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. (12:44) 45 Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui ; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante. (12:45) 46 Comme Jésus s’adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler. (12:46) 47 Quelqu’un lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler. (12:47) 48 Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (12:48) 49 Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères. (12:49) 50 Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (12:50) Matthieu
12:1-50
18Traduction française de la Bible King James par N. L. Stratford
Édition de 2022 © Copyright.[+]
1 À ce moment-là, Jésus continuait le jour du sabbat à travers les maïs ; et ses disciples eurent faim, et commencèrent à arracher des épis de maïs, et à en manger. (12:1) 2 Mais lorsque les Pharisiens le virent, ils lui dirent : Voici, tes disciples font ce qui n’est pas permis de faire le jour du sabbat. (12:2) 3 Mais il leur dit : N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, ainsi que ceux qui étaient avec lui ; (12:3) 4 Comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea le pain de présentation, lequel ne lui était pas permis de manger, ni à ceux qui étaient avec lui, mais seulement aux prêtres ? (12:4) 5 Ou n’avez-vous pas lu dans la loi, comment les jours de sabbat, les prêtres dans le temple profanent le sabbat, et sont irréprochables ? (12:5) 6 Mais je vous dis, que dans ce lieu il y a en a un plus grand que le temple. (12:6) 7 Mais si vous aviez su ce que signifie, Je veux la miséricorde et non pas sacrifice, vous n’auriez pas condamné les innocents. (12:7) 8 Car le Fils de l’homme est Seigneur, même du jour du sabbat. (12:8) 9 Et lorsqu’il partit de là, il alla dans leur synagogue : (12:9) 10 ¶ Et, voici, il y avait un homme qui avait sa main atrophiée. Et ils lui demandèrent, disant : Est-il permis de guérir les jours de sabbat ? afin qu’ils puissent l’accuser. (12:10) 11 Et il leur dit : Quel sera l’homme parmi vous, qui, ayant un mouton, et s’il tombe dans une fosse le jour du sabbat, ne le saisira-t-il pas et ne l’en retirera-t-il pas ? (12:11) 12 Combien donc un homme vaut-il mieux qu’un mouton ? C’est pourquoi il est permis de faire du bien les jours de sabbat. (12:12) 13 Puis il dit à cet homme : Étends ta main. Et il l’étendit ; et elle fut rendue saine comme l’autre. (12:13) 14 ¶ Puis les Pharisiens sortirent et tinrent conseil contre lui, comment ils pourraient le faire tuer. (12:14) 15 Mais quand Jésus le sut, il s’éloigna de là : et de grandes multitudes le suivirent, et il les guérit tous ; (12:15) 16 Et il leur recommanda qu’ils ne le fassent pas connaître : (12:16) 17 Afin que puisse être réalisé ce qui avait été dit par Ésaïe le prophète disant, (12:17) 18 Voici mon serviteur que j’ai choisi ; mon bien-aimé, en qui mon âme prend grand plaisir : je mettrai mon esprit sur lui, et il montrera le jugement aux Gentils. (12:18) 19 Il ne s’opposera pas, ni ne criera ; et aucun homme n’entendra sa voix dans les rues. (12:19) 20 Un roseau froissé il ne brisera pas, et le lin fumant il n’étouffera pas, jusqu’à ce qu’il envoie le jugement à la victoire. (12:20) 21 Et en son nom les Gentils se confieront. (12:21) 22 ¶ Puis on lui amena quelqu’un possédé d’un diable, aveugle et muet : et il le guérit, à tel point que l’aveugle et muet parlait et voyait. (12:22) 23 Et tout le peuple était stupéfait et disait : Celui-ci n’est-il pas le Fils de David ? (12:23) 24 Mais lorsque les Pharisiens l’entendirent, ils dirent : Cet individu ne chasse les diables que par Beelzebub, le prince des diables. (12:24) 25 Mais Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est amené à la ruine ; et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne subsistera pas : (12:25) 26 Et si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même ; comment donc son royaume subsistera-t-il ? (12:26) 27 Et si je chasse les diables par Beelzebub, par qui vos fils les chassent-ils ? par conséquent ils seront eux-mêmes vos juges. (12:27) 28 Mais si je chasse les diables par l’Esprit de Dieu, alors le royaume de Dieu est venu jusqu’à vous. (12:28) 29 Ou comment quelqu’un pourrait-il entrer dans la maison d’un homme fort, et piller ses biens, s’il n’a auparavant lié cet homme fort ? Et alors, il pillera sa maison. (12:29) 30 Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; et celui qui n’assemble pas avec moi disperse de tous côtés. (12:30) 31 ¶ C’est pourquoi je vous dis : Toute sorte de péché et de blasphème sera pardonnée aux hommes : mais le blasphème contre l’Esprit Saint ne sera pas pardonné aux hommes. (12:31) 32 Et quiconque dit une parole contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné : mais quiconque parle contre l’Esprit Saint, il ne lui sera pas pardonné, ni dans ce monde, ni dans le monde à venir. (12:32) 33 Soit vous rendez l’arbre bon, et son fruit bon ; ou bien vous rendez l’arbre mauvais, et son fruit mauvais : car l’arbre est connu par son fruit. (12:33) 34 Ô génération de vipères, comment vous, étant mauvais, pouvez-vous dire de bonnes choses ? car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. (12:34) 35 Un homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son cœur : et un homme mauvais tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. (12:35) 36 Mais je vous dis qu’au jour du jugement les hommes rendront compte de toute parole inutile qu’ils auront dite. (12:36) 37 Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. (12:37) 38 ¶ Alors quelques-uns des scribes et des Pharisiens répondirent, disant : Maître, nous voudrions voir un signe de ta part. (12:38) 39 Mais il répondit et leur dit : Une génération mauvaise et adultère recherche un signe ; mais aucun signe ne lui sera donné, si ce n’est le signe du prophète Jonas : (12:39) 40 Car comme Jonas a été trois jours et trois nuits dans le ventre de la baleine ; ainsi le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le cœur de la terre. (12:40) 41 Les hommes de Ninive se lèveront au jugement avec cette génération, et la condamneront : parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et, voici, un plus grand que Jonas est ici. (12:41) 42 La reine du Sud se lèvera au jugement avec cette génération et la condamnera : car elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon ; Et, voici, un plus grand que Salomon est ici. (12:42) 43 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il traverse des lieux secs, cherchant du repos, et n’en trouve pas. (12:43) 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti ; et quand il revient, il la trouve vide, balayée et garnie. (12:44) 45 Alors il s’en va, et prend avec lui sept autres esprits plus violents que lui-même, et ils y entrent, et y demeurent : et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Oui certainement, il en arrivera de même à cette immorale génération. (12:45) 46 ¶ Tandis qu’il parlait encore au peuple, voici, sa mère et ses frères se tenaient dehors, désirant parler avec lui. (12:46) 47 Alors quelqu’un lui dit : Voici ta mère et tes frères se tiennent dehors, désirant parler avec toi. (12:47) 48 Mais il répondit et dit à celui qui lui avait parlé : Qui est ma mère ? et qui sont mes frères ? (12:48) 49 Et il étendit sa main vers ses disciples, et dit : Voici ma mère et mes frères ! (12:49) 50 Car quiconque fera la volonté de mon Père qui est au ciel, celui-là même est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (12:50) Matthieu
12:1-50