Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Puis il entra encore dans la Synagogue, et il y avait là un homme qui avait une main sèche. (3:1) 2 Et ils l’observaient, pour voir s’il le guérirait le [jour du] Sabbat, afin de l’accuser. (3:2) 3 Et [Jésus] dit à l’homme qui avait la main sèche : lève-toi, et [te place] là au milieu. (3:3) 4 Puis il leur dit : est-il permis de faire du bien [les jours] de Sabbat, ou de faire du mal ? de sauver une personne, ou de la tuer ? Mais ils se turent. (3:4) 5 Alors les regardant de tous côtés avec indignation, et étant tout ensemble affligé de l’endurcissement de leur cœur, il dit à cet homme : étends ta main ; et il l’étendit : et sa main fut rendue saine comme l’autre. (3:5) 6 Alors les Pharisiens étant sortis, ils consultèrent contre lui avec les Hérodiens, comment ils feraient pour le perdre. (3:6) 7 Mais Jésus se retira avec ses Disciples vers la mer, et une grande multitude le suivit de Galilée, et de Judée, et de Jérusalem, et d’Idumée, et de delà le Jourdain. (3:7) 8 Et ceux des environs de Tyr et de Sidon, ayant entendu les grandes choses qu’il faisait, vinrent vers lui en grand nombre. (3:8) 9 Et il dit à ses Disciples, qu’une petite nacelle ne bougeât point de là pour le servir, à cause des troupes, afin qu’elles ne le pressassent point. (3:9) 10 Car il en avait guéri beaucoup, de sorte que tous ceux qui étaient affligés de quelque fléau, se jetaient sur lui, pour le toucher. (3:10) 11 Et les esprits immondes, quand ils le voyaient, se prosternaient devant lui, et s’écriaient, en disant : tu es le Fils de Dieu. (3:11) 12 Mais il leur défendait avec de grandes menaces de le faire connaître. (3:12) 13 Puis il monta sur une montagne, et appela ceux qu’il voulut, et ils vinrent à lui. (3:13) 14 Et il en ordonna douze pour être avec lui, et pour les envoyer prêcher ; (3:14) 15 Et afin qu’ils eussent la puissance de guérir les maladies, et de chasser les démons hors [des possédés]. (3:15) 16 [Et ce sont ici les noms de ces douze], Simon qu’il surnomma Pierre. (3:16) 17 Et Jacques fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanergès, qui veut dire, fils de tonnerre. (3:17) 18 Et André, et Philippe, et Barthélemy, et Matthieu, et Thomas, et Jacques [fils] d’Alphée, et Thaddée, et Simon le Cananéen, (3:18) 19 Et Judas Iscariot, qui même le trahit. (3:19) 20 Puis ils vinrent en la maison, et il s’y assembla encore une si grande multitude, qu’ils ne pouvaient pas même prendre leur repas. (3:20) 21 Et quand ses parents eurent entendu cela, ils sortirent pour se saisir de lui ; car ils disaient qu’il était hors du sens. (3:21) 22 Et les Scribes qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : Il a Béelzébul, et il chasse les démons par le prince des démons. (3:22) 23 Mais [Jésus] les ayant appelés, leur dit par des similitudes : comment Satan peut-il chasser Satan dehors ? (3:23) 24 Car si un Royaume est divisé contre soi-même, ce Royaume-là ne peut point subsister. (3:24) 25 Et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison-là ne peut point subsister. (3:25) 26 Si donc Satan s’élève contre lui-même, et est divisé, il ne peut point se soutenir, mais il tend à sa fin. (3:26) 27 Nul ne peut entrer dans la maison d’un homme fort, et piller son bien, si auparavant il n’a lié l’homme fort ; mais alors il pillera sa maison. (3:27) 28 En vérité je vous dis, que toutes sortes de péchés seront pardonnés aux enfants des hommes, et aussi [toutes sortes] de blasphèmes par lesquels ils auront blasphémé ; (3:28) 29 Mais quiconque aura blasphémé contre le Saint-Esprit, n’aura jamais de pardon, mais il sera soumis à une condamnation éternelle. (3:29) 30 Or c’était parce qu’ils disaient : il est possédé d’un esprit immonde. (3:30) 31 Sur cela ses frères et sa mère arrivèrent là, et se tenant dehors ils l’envoyèrent appeler ; et la multitude était assise autour de lui. (3:31) 32 Et on lui dit : voilà ta mère et tes frères là dehors, qui te demandent. (3:32) 33 Mais il leur répondit, en disant : qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (3:33) 34 Et après avoir regardé de tous côtés ceux qui étaient assis autour de lui, il dit : voici ma mère et mes frères. (3:34) 35 Car quiconque fera la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (3:35) Marc
3:1-35
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 And he entered again into the synagogue ; and there was a man there which had a withered hand. (3:1) 2 And they watched him, whether he would heal him on the sabbath day ; that they might accuse him. (3:2) 3 And he saith unto the man which had the withered hand, Stand forth. (3:3) 4 And he saith unto them, Is it lawful to do good on the sabbath days, or to do evil ? to save life, or to kill ? But they held their peace. (3:4) 5 And when he had looked round about on them with anger, being grieved for the hardness of their hearts, he saith unto the man, Stretch forth thine hand. And he stretched it out : and his hand was restored whole as the other. (3:5) 6 And the Pharisees went forth, and straightway took counsel with the Herodians against him, how they might destroy him. (3:6) 7 But Jesus withdrew himself with his disciples to the sea : and a great multitude from Galilee followed him, and from Judaea, (3:7) 8 And from Jerusalem, and from Idumaea, and from beyond Jordan ; and they about Tyre and Sidon, a great multitude, when they had heard what great things he did, came unto him. (3:8) 9 And he spake to his disciples, that a small ship should wait on him because of the multitude, lest they should throng him. (3:9) 10 For he had healed many ; insomuch that they pressed upon him for to touch him, as many as had plagues. (3:10) 11 And unclean spirits, when they saw him, fell down before him, and cried, saying, Thou art the Son of God. (3:11) 12 And he straitly charged them that they should not make him known. (3:12) 13 And he goeth up into a mountain, and calleth unto him whom he would : and they came unto him. (3:13) 14 And he ordained twelve, that they should be with him, and that he might send them forth to preach, (3:14) 15 And to have power to heal sicknesses, and to cast out devils : (3:15) 16 And Simon he surnamed Peter ; (3:16) 17 And James the son of Zebedee, and John the brother of James ; and he surnamed them Boanerges, which is, The sons of thunder : (3:17) 18 And Andrew, and Philip, and Bartholomew, and Matthew, and Thomas, and James the son of Alphaeus, and Thaddaeus, and Simon the Canaanite, (3:18) 19 And Judas Iscariot, which also betrayed him : and they went into an house. (3:19) 20 And the multitude cometh together again, so that they could not so much as eat bread. (3:20) 21 And when his friends heard of it, they went out to lay hold on him : for they said, He is beside himself. (3:21) 22 And the scribes which came down from Jerusalem said, He hath Beelzebub, and by the prince of the devils casteth he out devils. (3:22) 23 And he called them unto him, and said unto them in parables, How can Satan cast out Satan ? (3:23) 24 And if a kingdom be divided against itself, that kingdom cannot stand. (3:24) 25 And if a house be divided against itself, that house cannot stand. (3:25) 26 And if Satan rise up against himself, and be divided, he cannot stand, but hath an end. (3:26) 27 No man can enter into a strong man’s house, and spoil his goods, except he will first bind the strong man ; and then he will spoil his house. (3:27) 28 Verily I say unto you, All sins shall be forgiven unto the sons of men, and blasphemies wherewith soever they shall blaspheme : (3:28) 29 But he that shall blaspheme against the Holy Ghost hath never forgiveness, but is in danger of eternal damnation. (3:29) 30 Because they said, He hath an unclean spirit. (3:30) 31 There came then his brethren and his mother, and, standing without, sent unto him, calling him. (3:31) 32 And the multitude sat about him, and they said unto him, Behold, thy mother and thy brethren without seek for thee. (3:32) 33 And he answered them, saying, Who is my mother, or my brethren ? (3:33) 34 And he looked round about on them which sat about him, and said, Behold my mother and my brethren ! (3:34) 35 For whosoever shall do the will of God, the same is my brother, and my sister, and mother. (3:35) Mark
3:1-35
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Jésus entra une autre fois dans la synagogue, et il y avait là un homme qui avait une main sèche. (3:1) 2 Et ils l’observaient, pour voir s’il le guérirait au jour du sabbat, afin de pouvoir l’accuser. (3:2) 3 Alors il dit à l’homme qui avait la main sèche : Lève-toi et tiens-toi là au milieu. (3:3) 4 Puis il leur dit : Est-il permis de faire du bien dans les jours de sabbat, ou de faire du mal ? de sauver une personne ou de la laisser périr ? Et ils se turent (3:4) 5 Alors les regardant tous avec indignation, et étant affligé de l’endurcissement de leur cœur, il dit à cet homme : Étends ta main. Et il l’étendit, et sa main devint saine comme l’autre. (3:5) 6 Alors les Pharisiens, étant sortis, tinrent d’abord conseil avec les Hérodiens contre lui, pour le faire périr. (3:6) 7 Alors Jésus se retira avec ses disciples vers la mer, et une grande multitude de peuple le suivait de la Galilée, de la Judée, (3:7) 8 De Jérusalem, de l’Idumée et de delà le Jourdain. Et ceux des environs de Tyr et de Sidon, ayant entendu parler des grandes choses qu’il faisait, vinrent à lui en grand nombre. (3:8) 9 Et il dit à ses disciples qu’il y eût une petite barque prête auprès de lui, à cause de la multitude, de peur qu’elle ne le pressât trop. (3:9) 10 Car il en avait guéri plusieurs, de sorte que tous ceux qui étaient affligés de quelque mal, se jetaient sur lui pour le toucher. (3:10) 11 Et quand les esprits immondes le voyaient, ils se prosternaient devant lui, et s’écriaient : Tu es le Fils de Dieu ! (3:11) 12 Mais il leur défendait, avec menace, de le faire connaître. (3:12) 13 Il monta ensuite sur une montagne, et appela ceux qu’il jugea à propos, et ils vinrent à lui. (3:13) 14 Et il en établit douze pour être avec lui, pour les envoyer prêcher, (3:14) 15 Et pour avoir la puissance de guérir les malades et de chasser les démons. (3:15) 16 Le premier fut Simon, à qui il donna le nom de Pierre ; (3:16) 17 Puis Jacques fils de Zébédée, et Jean frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanerges, c’est-à-dire enfans du tonnerre ; (3:17) 18 Et André, Philippe, Barthélemi, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Thaddée, Simon le Cananite, (3:18) 19 Et Judas Iscariot, qui fut celui qui le trahit. (3:19) 20 Puis ils retournèrent à la maison ; et une multitude s’y assembla encore, de sorte qu’ils ne pouvaient pas même prendre leur repas. (3:20) 21 Et quand ses parents eurent appris cela, ils sortirent pour le prendre ; car on disait qu’il tombait en défaillance. (3:21) 22 Et les Scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : Il est possédé de Béelzébul, et il chasse les démons par le prince des démons. (3:22) 23 Mais Jésus, les ayant appelés, leur dit par des similitudes : Comment Satan peut-il chasser Satan ? (3:23) 24 Car si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume-là ne saurait subsister ; (3:24) 25 Et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison-là ne saurait subsister ; (3:25) 26 De même, si Satan s’élève contre lui-même et est divisé, il ne peut subsister ; mais il est près de sa fin. (3:26) 27 Personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller son bien, s’il n’a auparavant lié cet homme fort ; et alors il pillera sa maison. (3:27) 28 Je vous dis en vérité, que toutes sortes de péchés seront pardonnés aux enfans des hommes, et toutes sortes de blasphèmes par lesquels ils auront blasphémé ; (3:28) 29 Mais quiconque aura blasphémé contre le Saint-Esprit, il n’en obtiendra jamais le pardon ; mais il sera sujet à une condamnation éternelle. (3:29) 30 Jésus parla ainsi, parce qu’ils disaient : Il est possédé d’un esprit immonde. (3:30) 31 Ses frères et sa mère arrivèrent donc, et se tenant dehors, ils l’envoyèrent appeler ; et la multitude était assise autour de lui. (3:31) 32 Et on lui dit : Voilà, ta mère et tes frères sont là dehors, qui te demandent. (3:32) 33 Mais il répondit : Qui est ma mère, ou qui sont mes frères ? (3:33) 34 Et jetant les yeux sur ceux qui étaient autour de lui, il dit : Voici ma mère et mes frères. (3:34) 35 Car quiconque fera la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, et ma sœur et ma mère. (3:35) Marc
3:1-35
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 JÉSUS entra une autre fois dans la synagogue, où il se trouva un homme qui avait une main sèche. (3:1) 2 Et ils l’observaient pour voir s’il le guérirait un jour de sabbat, afin d’en prendre sujet de l’accuser. (3:2) 3 Alors il dit à cet homme qui avait une main sèche : Levez-vous, tenez-vous là au milieu. (3:3) 4 Puis il leur dit : Est-il permis au jour du sabbat de faire du bien ou du mal ? de sauver la vie, ou de l’ôter ? Et ils demeurèrent dans le silence. (3:4) 5 Mais lui les regardant avec colère, affligé qu’il était de l’aveuglement de leur coeur, il dit à cet homme : Étendez votre main. Il l’étendit, et elle devint saine. (3:5) 6 Aussitôt les pharisiens étant sortis, tinrent conseil contre lui avec les hérodiens, sur les moyens de le perdre. (3:6) 7 Mais Jésus se retira avec ses disciples vers la mer, où une grande multitude de peuple le suivit de Galilée et de Judée, (3:7) 8 de Jérusalem, de l’Idumée, et de delà le Jourdain ; et ceux des environs de Tyr et de Sidon ayant entendu parler des choses qu’il faisait, vinrent en grand nombre le trouver. (3:8) 9 Et il dit à ses disciples, qu’ils lui tinssent là une barque, afin qu’elle lui servît pour n’être pas accablé par la foule du peuple. (3:9) 10 Car comme il en guérissait beaucoup, tous ceux qui étaient affligés de quelque mal, se jetaient sur lui pour le toucher. (3:10) 11 Et quand les esprits impurs le voyaient, ils se prosternaient devant lui, en criant : (3:11) 12 Vous êtes le Fils de Dieu. Mais il leur défendait avec de grandes menaces de le découvrir. (3:12) 13 Il monta ensuite sur une montagne, et il appela à lui ceux que lui-même voulut, et ils vinrent à lui. (3:13) 14 Il en établit douze pour être avec lui, et pour les envoyer prêcher ; (3:14) 15 et il leur donna la puissance de guérir les maladies, et de chasser les démons : (3:15) 16 Le premier fut Simon, à qui il donna le nom de Pierre ; (3:16) 17 puis Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, qu’il nomma Boanergès, c’est-à-dire, enfants du tonnerre ; (3:17) 18 André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas ; Jacques, fils d’Alphée ; Thaddée ; Simon le Cananéen, (3:18) 19 et Judas Iscariote, qui fut celui qui le trahit. (3:19) 20 Et étant venus en la maison, il s’y assembla une si grande foule de peuple, qu’ils ne pouvaient pas même prendre leur repas. (3:20) 21 Ce que ses proches ayant appris, ils vinrent pour se saisir de lui : car ils disaient qu’il avait perdu l’esprit. (3:21) 22 Et les scribes qui étaient venus de Jérusalem, disaient : Il est possédé de Béelzébub, et c’est par le prince des démons qu’il chasse les démons. (3:22) 23 Mais Jésus les ayant appelés auprès de lui, leur disait en parabole : Comment Satan peut-il chasser Satan ? (3:23) 24 Si un royaume est divisé contre lui-même, il est impossible que ce royaume subsiste ; (3:24) 25 et si une maison est divisée contre elle-même, il est impossible que cette maison subsiste. (3:25) 26 Si donc Satan se soulève contre lui-même, le voilà divisé, il est impossible qu’il subsiste : mais il faut que sa puissance prenne fin. (3:26) 27 Nul ne peut entrer dans la maison du fort armé, et piller ses armes et ce qu’il possède, si auparavant il ne lie le fort, pour pouvoir ensuite piller sa maison. (3:27) 28 Je vous dis en vérité, que tous les péchés que les enfants des hommes auront commis, et tous les blasphèmes qu’ils auront proférés, leur seront remis ; (3:28) 29 mais si quelqu’un blasphème contre le Saint-Esprit, il n’en recevra jamais le pardon, et il sera coupable d’un péché éternel. (3:29) 30 Il leur dit ceci sur ce qu’ils l’accusaient d’être possédé de l’esprit impur. (3:30) 31 Cependant sa mère et ses frères étant venus, et se tenant dehors, envoyèrent l’appeler. (3:31) 32 Or le peuple était assis autour de lui, et on lui dit : Votre mère et vos frères sont là dehors qui vous demandent. (3:32) 33 Mais il leur répondit : Qui est ma mère ? et qui sont mes frères ? (3:33) 34 Et regardant ceux qui étaient assis autour de lui : Voici, dit-il, ma mère et mes frères ; (3:34) 35 car quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma soeur et ma mère. (3:35) Marc
3:1-35
6Traduction par A. Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
1 Et il entra de nouveau dans une synagogue, et il se trouvait là un homme ayant la main desséchée. (3:1) 2 Et ils l’observaient pour voir si, le jour du sabbat, il le guérirait, afin de pouvoir l’accuser. (3:2) 3 Et il dit à l’homme qui avait la main sèche : « Lève-toi, et viens ici au milieu. » (3:3) 4 Et il leur dit : « Est-il permis le jour du sabbat de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une vie ou de la détruire ? » Mais eux se taisaient. (3:4) 5 Et ayant porté tout autour de lui ses regards sur eux avec colère, étant vivement attristé de l’endurcissement de leur cœur, il dit à l’homme : « Étends la main. » Et il l’étendit et sa main fut guérie. (3:5) 6 Et les pharisiens étant sortis tenaient aussitôt conseil contre lui avec les Hérodiens, afin de le faire mourir. (3:6) 7 Et Jésus se retira, avec ses disciples vers la mer, et une multitude nombreuse venue de la Galilée le suivit. Et de la Judée, (3:7) 8 et de Jérusalem, et de l’Idumée, et d’au delà le Jourdain, et des environs de Tyr et de Sidon, une multitude nombreuse entendant parler de tout ce qu’il faisait, vint à lui. (3:8) 9 Et il dit à ses disciples de faire tenir près de lui des barques, à cause de la foule, afin qu’on ne se pressât pas contre lui ; (3:9) 10 en effet il avait guéri beaucoup de monde, en sorte que tous ceux qui avaient des infirmités se jetaient sur lui, afin de le toucher. (3:10) 11 Et les esprits impurs, quand ils le voyaient, se jetaient à ses pieds et s’écriaient : « Tu es le fils de Dieu. » (3:11) 12 Et il leur adressait beaucoup de remontrances, pour qu’ils ne le fissent pas connaître. (3:12) 13 Et il monte sur la montagne, et il appelle à lui ceux qu’il voulait ; et ils vinrent vers lui. (3:13) 14 Et il en désigna douze, qu’il nomma aussi apôtres, afin qu’ils fussent avec lui, et afin de les envoyer prêcher, (3:14) 15 en ayant l’autorité de chasser les démons. (3:15) 16 Et il désigna les douze, et il donna à Simon le nom de Pierre, (3:16) 17 et Jacques fils de Zébédée et Jean le frère de Jacques, et il leur donna le nom de Boanerges, qui signifie fils du tonnerre, (3:17) 18 et André, et Philippe, et Barthélémy, et Matthieu, et Thomas, et Jacques le fils d’Alphée, et Thaddée, et Simon le Cananéen, (3:18) 19 et Judas Iscarioth, lequel aussi le livra. (3:19) 20 Et il se rend à la maison, et la foule se réunit de nouveau, en sorte qu’ils ne pouvaient pas même prendre leur repas. (3:20) 21 Et ceux qui lui tenaient de près l’ayant appris sortirent pour se saisir de lui, car ils disaient : « Il a perdu l’esprit. » (3:21) 22 Et les scribes descendus de Jérusalem disaient : « Il a Béézéboul, » et : « C’est par le chef des démons qu’il chasse les démons. » (3:22) 23 Et les ayant appelés à lui, il leur disait sous forme de paraboles : « Comment Satan peut-il chasser Satan ? (3:23) 24 Et si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume-là ne peut pas subsister ; (3:24) 25 et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison-là ne pourra pas subsister ; (3:25) 26 et si Satan s’est soulevé contre lui-même et est divisé, il ne peut pas subsister, mais il prend fin. (3:26) 27 Mais personne ne peut, après être entré dans la maison de l’homme fort, piller ses biens, s’il n’a pas premièrement garrotté l’homme fort, et alors il pillera sa maison. (3:27) 28 En vérité je vous déclare que tous les péchés et les blasphèmes, qu’ils auront pu proférer, seront pardonnés aux fils des hommes ; (3:28) 29 mais celui qui aura blasphémé contre l’esprit saint n’a point de pardon à attendre pour l’éternité, mais il est coupable d’un péché éternel. » (3:29) 30 C’est qu’ils disaient : « Il a un esprit impur. » (3:30) 31 Et sa mère et ses frères viennent, et se tenant debout dehors ils envoyèrent vers lui pour l’appeler. (3:31) 32 Et la foule était-assise autour de lui, et on lui dit : « Voici, ta mère et tes frères sont dehors qui te cherchent. » (3:32) 33 Et il leur réplique : « Qui est ma mère et mes frères ? » (3:33) 34 Ayant porté ses regards tout alentour sur ceux qui étaient assis en cercle autour de lui, il dit : « Voilà ma mère et mes frères ; (3:34) 35 quiconque aura fait les volontés de Dieu, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. » (3:35) Marc
3:1-35
7Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré
Édition de 1866, libre de droits.
1 Jésus entra une autre fois dans la synagogue, et il y avait là un homme qui avait une main desséchée. (3:1) 2 Et ils l’observaient pour voir s’il le guérirait un jour de sabbat, afin de l’accuser. (3:2) 3 Alors il dit à l’homme qui avait une main desséchée : Levez-vous au milieu. (3:3) 4 Puis il leur dit : Est-il permis le jour du sabbat de faire du bien, ou du mal ? de sauver la vie, ou de l’ôter ? Et ils gardèrent le silence. (3:4) 5 Mais, les regardant avec colère, affligé de l’aveuglement de leur cœur, il dit à cet homme : Étendez votre main. Il l’étendit, et l’usage de sa main lui fut rendu. (3:5) 6 Les pharisiens, étant sortis, tinrent aussitôt conseil contre lui avec les hérodiens, comment ils le perdraient. (3:6) 7 Mais Jésus se retira avec ses disciples vers la mer, où une grande foule de peuple le suivit de la Galilée et de la Judée, (3:7) 8 De Jérusalem, de l’Idumée et d’au delà du Jourdain ; et ceux des environs de Tyr et de Sidon, ayant entendu parler des choses qu’il faisait, vinrent le trouver en grand nombre. (3:8) 9 Et il dit à ses disciples de mettre une barque à sa disposition, pour n’être pas accablé par la foule. (3:9) 10 Car il en guérissait beaucoup ; de sorte que tous ceux qui étaient affligés de quelque mal se jetaient sur lui pour le toucher. (3:10) 11 Et quand les esprits impurs le voyaient, ils se prosternaient devant lui, en criant : (3:11) 12 Vous êtes le Fils de Dieu ; mais il leur défendait avec de grandes menaces de le découvrir. (3:12) 13 Il monta ensuite sur une montagne, et il appela à lui ceux qu’il voulut, et ils vinrent à lui. (3:13) 14 Il en établit douze pour être avec lui, et pour les envoyer prêcher ; (3:14) 15 Et il leur donna la puissance de guérir les maladies et de chasser les démons ; (3:15) 16 Et il imposa à Simon le nom de Pierre ; (3:16) 17 Jacques fils de Zébédée, et Jean frère de Jacques, auxquels il imposa le nom de Boanergès, c’est-à-dire fils du tonnerre ; (3:17) 18 André, Philippe, Barthélémy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Thaddée, Simon Chananéen, (3:18) 19 Et Judas Iscariote, qui le trahit. (3:19) 20 Et étant venus dans la maison, le peuple s’y assembla de nouveau, en sorte que ni lui ni ses disciples ne pouvaient manger. (3:20) 21 Ce que ses proches ayant appris, ils vinrent pour se saisir de lui ; car ils disaient qu’il avait perdu l’esprit. (3:21) 22 Et les scribes qui étaient venus de Jérusalem disaient : Il est possédé de Béelzebub, et il chasse les démons par le prince des démons. (3:22) 23 Mais Jésus, les ayant appelés, leur disait en parabole : Comment satan peut-il chasser satan ? (3:23) 24 Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister. (3:24) 25 Si une maison est divisée contre elle-même cette maison ne saurait subsister. (3:25) 26 Si satan se soulève contre lui-même, il est divisé il ne peut subsister, mais sa puissance prend fin. (3:26) 27 Nul ne peut entrer dans la maison du fort et piller ce qu’il possède, à moins qu’il ne le lie auparavant ; alors il pillera sa maison. (3:27) 28 Je vous le dis en vérité, tous les péchés que les enfants des hommes auront commis et tous les blasphèmes qu’ils auront proférés leur seront remis. (3:28) 29 Mais si quelqu’un blasphème contre le Saint-Esprit il n’en obtiendra jamais le pardon, et il sera coupable d’un péché qui ne lui sera point pardonné ; (3:29) 30 Parce qu’ils disaient : Il est possédé d’un esprit impur. (3:30) 31 Sa mère et ses frères vinrent, et, se tenant dehors ils l’envoyèrent appeler. (3:31) 32 Or le peuple était assis autour de lui, et on lui dit : Voici votre mère et vos frères dehors qui vous cherchent. (3:32) 33 Il leur répondit : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (3:33) 34 Et, regardant ceux qui étaient assis auprès de lui : Voici, dit-il, ma mère et mes frères. (3:34) 35 Car quiconque fait la volonté de Dieu, est mon frère, ma sœur et ma mère. (3:35) Marc
3:1-35
8Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Il entra de nouveau dans la synagogue de Capernaoum. Il s’y trouvait un homme qui avait la main sèche, (3:1) 2 et l’on observait Jésus, pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat, afin de l’accuser. (3:2) 3 Jésus dit à l’homme qui avait la main sèche : « Lève-toi, et mets-toi là au milieu. » (3:3) 4 Puis il leur dit : « Est-il permis, le jour du sabbat, de faire bien ou de faire mal, de sauver la vie ou de l’ôter ? » Mais ils gardèrent le silence. (3:4) 5 Alors, promenant ses regards sur eux avec indignation, affligé qu’il était de l’aveuglement de leurs cœurs, il dit à cet homme : « Étends la main. » Il retendit, et sa main fut guérie. (3:5) 6 Aussitôt les pharisiens sortirent et tinrent conseil contre lui avec les hérodiens, sur les moyens de le faire périr. (3:6) 7 Jésus se retira avec ses disciples vers la mer, et il fut suivi d’une grande foule venue de la Galilée, ainsi que de la Judée, (3:7) 8 de Jérusalem, de l’Idumée et de delà le Jourdain. Les gens des environs de Tyr et de Sidon, ayant entendu parler de tout ce qu’il faisait, vinrent aussi vers lui en grand nombre. (3:8) 9 Il ordonna à ses disciples de tenir toujours un bateau à sa disposition, pour que la foule ne l’accablât pas ; (3:9) 10 car, par suite des nombreuses guérisons qu’il avait faites, tous ceux qui avaient des infirmités se jetaient sur lui pour le toucher ; (3:10) 11 et, quand les esprits impurs le voyaient, ils se précipitaient à ses pieds, et s’écriaient : « Tu es le Fils de Dieu. » (3:11) 12 Jésus leur recommandait fort sévèrement de ne pas le faire connaître. (3:12) 13 Ensuite, étant monté sur la montagne, il appela ceux qu’il lui plut ; et ils vinrent vers lui. (3:13) 14 Il en désigna douze pour être avec lui, et pour les envoyer prêcher (3:14) 15 avec le pouvoir de chasser les démons : (3:15) 16 ce furent Simon, à qui il donna le nom de Pierre, (3:16) 17 Jacques fils de Zébédée, et Jean frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanerges, c’est-à-dire, fils du tonnerre, (3:17) 18 André, Philippe, Barthélémy, Matthieu, Thomas, Jacques, fils d’Alphée, Thaddée, Simon le zélateur (3:18) 19 et Judas Iscariot, qui le livra. (3:19) 20 Ils rentrèrent à la maison, et il s’assembla de nouveau une si grande foule, qu’ils ne pouvaient pas même prendre leur repas. (3:20) 21 Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, partirent pour se saisir de lui ; car ils disaient : « Il a perdu l’esprit. » (3:21) 22 Les scribes qui étaient venus de Jérusalem, disaient : « Il est possédé de Belzébuth, » et : « C’est par le prince des démons, qu’il chasse les démons. » (3:22) 23 Jésus les appela, et leur dit en se servant de comparaisons : « Comment Satan peut-il chasser Satan ? (3:23) 24 Si un royaume est en proie aux divisions, ce royaume ne peut subsister ; (3:24) 25 et si une maison est en proie aux divisions, cette maison ne peut subsister. (3:25) 26 S’il est vrai que Satan s’est soulevé contre lui-même, et qu’il est en proie aux divisions, il ne peut subsister, mais c’en est fait de lui. (3:26) 27 D’ailleurs, personne ne peut entrer dans la maison de l’homme fort, pour piller ses biens, s’il n’a auparavant lié cet homme fort, après quoi il pillera sa maison. (3:27) 28 En vérité, je vous dis que tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et tous les blasphèmes qu’ils auront pu proférer ; (3:28) 29 mais celui qui aura blasphémé contre le Saint-Esprit, n’obtiendra jamais de pardon ; il est coupable d’un péché éternel. » (3:29) 30 Jésus leur parla ainsi, parce qu’ils disaient : « Il est possédé d’un esprit impur. » (3:30) 31 Ses frères et sa mère arrivèrent donc, et se tenant dehors, ils le firent appeler. (3:31) 32 La foule était assise autour de lui, lorsqu’on lui dit : « Ta mère, tes frères et tes sœurs sont là dehors, qui te cherchent. » (3:32) 33 Et Jésus répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » (3:33) 34 Puis, promenant ses regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui : « Voici, dit-il, ma mère et mes frères ; (3:34) 35 car celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. » (3:35) Marc
3:1-35
9Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et il entra encore dans la synagogue ; et il y avait là un homme qui avait la main desséchée. (3:1) 2 Et ils l’observaient [pour voir] s’il le guérirait le jour de sabbat, afin de l’accuser. (3:2) 3 Et il dit à l’homme qui avait la main desséchée : Lève-toi là devant tous. (3:3) 4 Et il leur dit : Est-il permis de faire du bien le jour de sabbat, ou de faire du mal ? de sauver la vie, ou de tuer ? Mais ils gardaient le silence. (3:4) 5 Et les ayant regardés à l’entour avec colère, étant attristé de l’endurcissement de leur cœur, il dit à l’homme : Étends ta main. Et il l’étendit, et sa main fut rétablie. (3:5) 6 Et les pharisiens, sortant aussitôt avec les hérodiens, tinrent conseil contre lui pour le faire périr. (3:6) 7 Et Jésus se retira avec ses disciples vers la mer ; et une grande multitude le suivit de la Galilée, et de la Judée, (3:7) 8 et de Jérusalem, et de l’Idumée, et de par delà le Jourdain. Et ceux des environs de Tyr et de Sidon, une grande multitude, ayant entendu les choses qu’il faisait, vinrent vers lui. (3:8) 9 Et il dit à ses disciples qu’une petite nacelle fût là à sa disposition, à cause de la foule, afin qu’elle ne le pressât pas ; (3:9) 10 car il en guérit beaucoup, de sorte que tous ceux qui étaient affligés de quelque fléau se jetaient sur lui afin de le toucher. (3:10) 11 Et les esprits immondes, quand ils le voyaient, se jetaient devant lui et s’écriaient, disant : Tu es le Fils de Dieu. (3:11) 12 Et il leur défendait très-expressément de le faire connaître. (3:12) 13 Et il monte sur une montagne, et il appelle ceux qu’il voulait ; et ils vinrent à lui ; (3:13) 14 et il en établit douze pour être avec lui, et pour les envoyer prêcher, (3:14) 15 et pour avoir autorité [de guérir les maladies et] de chasser les démons ; (3:15) 16 et il surnomma Simon, Pierre ; (3:16) 17 et Jacques le [fils] de Zébédée et Jean le frère de Jacques, et il les surnomma Boanergès, ce qui est : fils de tonnerre ; (3:17) 18 et André, et Philippe, et Barthélemy, et Matthieu, et Thomas, et Jacques le [fils] d’Alphée, et Thaddée, et Simon le Cananéen, (3:18) 19 et Judas Iscariote, qui aussi le livra. (3:19) 20 Et ils viennent à la maison ; et la foule s’assemble de nouveau, en sorte qu’ils ne pouvaient pas même manger leur pain. (3:20) 21 Et ses proches, ayant entendu cela, sortirent pour se saisir de lui ; car ils disaient : Il est hors de sens. (3:21) 22 Et les scribes qui étaient descendus de Jérusalem, dirent : Il a Béelzébul ; et : Par le chef des démons, il chasse les démons. (3:22) 23 Et les ayant appelés, il leur dit par des paraboles : Comment Satan peut-il chasser Satan ? (3:23) 24 Et si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume-là ne peut pas subsister. (3:24) 25 Et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison-là ne peut pas subsister. (3:25) 26 Et si Satan s’élève contre lui-même et est divisé, il ne peut pas subsister, mais il vient à sa fin. (3:26) 27 Nul ne peut entrer dans la maison de l’homme fort, et piller ses biens, si premièrement il n’a lié l’homme fort ; et alors il pillera sa maison. (3:27) 28 En vérité, je vous dis que tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et les paroles injurieuses, quelles qu’elles soient, par lesquelles ils blasphèment ; (3:28) 29 mais quiconque proférera des paroles injurieuses contre l’Esprit Saint n’aura jamais de pardon ; mais il est passible du jugement éternel. (3:29) 30 C’était parce qu’ils disaient : Il a un esprit immonde. (3:30) 31 Ses frères et sa mère donc viennent ; et se tenant dehors, ils l’envoyèrent appeler ; (3:31) 32 et la foule était assise autour de lui. Et on lui dit : Voici, ta mère et tes frères, là dehors, te cherchent. (3:32) 33 Et il leur répondit, disant : Qui est ma mère, ou [qui sont] mes frères ? (3:33) 34 Et regardant tout à l’entour ceux qui étaient assis autour de lui, il dit : Voici ma mère et mes frères ; (3:34) 35 car quiconque fera la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (3:35) Marc
3:1-35
10Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Jésus entra de nouveau dans la synagogue, et il s’y trouvait un homme qui avait une main desséchée. (3:1) 2 Et ils l’observaient, pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat, afin de l’accuser. (3:2) 3 Et il dit à l’homme qui avait une main desséchée : Lève-toi, là au milieu. (3:3) 4 Puis il leur dit : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de du mal ? de sauver la vie ou de l’ôter ? Mais ils se taisaient. (3:4) 5 Alors, promenant sur eux ses regards avec colère, attristé de l’aveuglement de leur cœur, il dit à l’homme : Etends ta main. Il l’étendit, et sa main lui fut rendue saine. (3:5) 6 Les pharisiens, étant sortis, tinrent aussitôt conseil contre lui avec les hérodiens, sur les moyens de le perdre. (3:6) 7 Mais Jésus se retira avec ses disciples vers la mer, et une foule nombreuse le suivit, de la Galilée, et de la Judée, (3:7) 8 et de Jérusalem, et de l’Idumée, et d’au delà du Jourdain ; et ceux des environs de Tyr et de Sidon, ayant appris ce qu’il faisait, vinrent en grand nombre auprès de lui. (3:8) 9 Et il dit à ses disciples de lui tenir prête une barque, à cause de la foule, pour qu’il n’en fût pas accablé. (3:9) 10 Car, comme il en guérissait beaucoup, tous ceux qui avaient quelque mal se jetaient sur lui, pour le toucher. (3:10) 11 Et les esprits impurs, quand ils le voyaient, se prosternaient devant lui et criaient, en disant : (3:11) 12 Vous êtes le Fils de Dieu. Et il leur défendait, avec de sévères menaces, de le faire connaître. (3:12) 13 Il monta ensuite sur une montagne, et il appela à lui ceux que lui-même voulut ; et ils vinrent auprès de lui. (3:13) 14 Il en établit douze, pour les avoir avec lui et pour les envoyer prêcher. (3:14) 15 Et il leur donna le pouvoir de guérir les maladies et de chasser les démons. (3:15) 16 C’étaient : Simon, auquel il donna le nom de Pierre ; (3:16) 17 Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, qu’il nomma Boanergès, c’est-à-dire, Fils du tonnerre ; (3:17) 18 André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Thaddée, Simon le Cananéen, (3:18) 19 et Judas Iscariote qui le trahit. (3:19) 20 Ils vinrent dans la maison, et la foule s’y rassembla de nouveau, de sorte qu’il ne pouvait pas même manger du pain. (3:20) 21 Ses proches, ayant appris cela, vinrent pour se saisir de lui ; car ils disaient : Il a perdu l’esprit. (3:21) 22 Et les scribes qui étaient descendus de Jérusalem disaient : Il est possédé de Béelzébub, et c’est par le prince des démons qu’il chasse les démons. (3:22) 23 Jésus, les ayant appelés auprès de lui, leur disait en paraboles : Comment Satan peut-il chasser Satan ? (3:23) 24 Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister. (3:24) 25 Et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne peut subsister. (3:25) 26 Si donc Satan se soulève contre lui-même, il est divisé, et il ne pourra subsister, mais sa puissance prendra fin. (3:26) 27 Personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens si, auparavant, il ne lie cet homme fort ; alors il pillera sa maison. (3:27) 28 En vérité, je vous le dis, tous les péchés seront remis aux enfants des hommes, ainsi que les blasphèmes qu’ils auront proférés ; (3:28) 29 mais celui qui aura blasphémé contre l’Esprit-Saint n’obtiendra jamais de pardon, et il sera coupable d’un péché éternel. (3:29) 30 Car ils disaient : Il est possédé d’un esprit impur. (3:30) 31 Cependant sa mère et ses frères survinrent, et se tenant dehors, ils l’envoyèrent appeler. (3:31) 32 Or, la foule était assise autour de lui ; et on lui dit : Voici que votre mère et vos frères sont dehors, et vous demandent. (3:32) 33 Et il leur répondit : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (3:33) 34 Et promenant ses regards sur ceux qui étaient assis autour de lui, il dit : Voici ma mère et mes frères. (3:34) 35 Car quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (3:35) Marc
3:1-35
11Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
12Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Jésus entra de nouveau dans la synagogue. Il s’y trouvait un homme qui avait la main sèche. (3:1) 2 Ils observaient Jésus, pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat : c’était afin de pouvoir l’accuser. (3:2) 3 Et Jésus dit à l’homme qui avait la main sèche : Lève-toi, là au milieu. (3:3) 4 Puis il leur dit : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer ? Mais ils gardèrent le silence. (3:4) 5 Alors, promenant ses regards sur eux avec indignation, et en même temps affligé de l’endurcissement de leur cœur, il dit à l’homme : Étends ta main. Il l’étendit, et sa main fut guérie. (3:5) 6 Les pharisiens sortirent, et aussitôt ils se consultèrent avec les hérodiens sur les moyens de le faire périr. (3:6) 7 Jésus se retira vers la mer avec ses disciples. Une grande multitude le suivit de la Galilée ; (3:7) 8 et de la Judée, et de Jérusalem, et de l’Idumée, et d’au delà du Jourdain, et des environs de Tyr et de Sidon, une grande multitude, apprenant tout ce qu’il faisait, vint à lui. (3:8) 9 Il chargea ses disciples de tenir toujours à sa disposition une petite barque, afin de ne pas être pressé par la foule. (3:9) 10 Car, comme il guérissait beaucoup de gens, tous ceux qui avaient des maladies se jetaient sur lui pour le toucher. (3:10) 11 Les esprits impurs, quand ils le voyaient, se prosternaient devant lui, et s’écriaient : Tu es le Fils de Dieu. (3:11) 12 Mais il leur recommandait très sévèrement de ne pas le faire connaître. (3:12) 13 Il monta ensuite sur la montagne ; il appela ceux qu’il voulut, et ils vinrent auprès de lui. (3:13) 14 Il en établit douze, pour les avoir avec lui, (3:14) 15 et pour les envoyer prêcher avec le pouvoir de chasser les démons. (3:15) 16 Voici les douze qu’il établit : Simon, qu’il nomma Pierre ; (3:16) 17 Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanergès, qui signifie fils du tonnerre ; (3:17) 18 André ; Philippe ; Barthélemy ; Matthieu ; Thomas ; Jacques, fils d’Alphée ; Thaddée ; Simon le Cananite ; (3:18) 19 et Judas Iscariot, celui qui livra Jésus. (3:19) 20 Ils se rendirent à la maison, et la foule s’assembla de nouveau, en sorte qu’ils ne pouvaient pas même prendre leur repas. (3:20) 21 Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, vinrent pour se saisir de lui ; car ils disaient : Il est hors de sens. (3:21) 22 Ét les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, dirent : Il est possédé de Béelzébul ; c’est par le prince des démons qu’il chasse les démons. (3:22) 23 Jésus les appela, et leur dit sous forme de paraboles : Comment Satan peut-il chasser Satan ? (3:23) 24 Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister ; (3:24) 25 et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne peut subsister. (3:25) 26 Si donc Satan se révolte contre lui-même, il est divisé, et il ne peut subsister, mais c’en est fait de lui. (3:26) 27 Personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort ; alors il pillera sa maison. (3:27) 28 Je vous le dis en vérité, tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et les blasphèmes qu’ils auront proférés ; (3:28) 29 mais quiconque blasphémera contre le Saint-Esprit n’obtiendra jamais de pardon : il est coupable d’un péché éternel. (3:29) 30 Jésus parla ainsi parce qu’ils disaient : Il est possédé d’un esprit impur. (3:30) 31 Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l’envoyèrent appeler. (3:31) 32 La foule était assise autour de lui, et on lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent. (3:32) 33 Et il répondit : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (3:33) 34 Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui : Voici, dit-il, ma mère et mes frères. (3:34) 35 Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, et ma mère. (3:35) Marc
3:1-35
13Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Jésus étant entré une autre fois dans la synagogue, il s’y trouvait un homme qui avait la main desséchée. (3:1) 2 Et on l’observait pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat, afin de pouvoir l’accuser. (3:2) 3 Jésus dit à l’homme qui avait la main desséchée : “ Tiens-toi là debout au milieu ˮ ; (3:3) 4 puis il leur dit : “ Est-il permis le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver la vie ou de l’ôter ? ˮ Et ils se taisaient. (3:4) 5 Alors, les regardant avec indignation, et contristé de l’aveuglement de leur cœur, il dit à cet homme : “ Etends ta main. ˮ Il l’étendit, et sa main redevint saine. (3:5) 6 Les Pharisiens, étant sortis, allèrent aussitôt s’entendre contre lui avec les Hérodiens, pour tâcher de le perdre. (3:6) 7 Jésus se retira vers la mer avec ses disciples, et une foule nombreuse le suivit de la Galilée, de la Judée, (3:7) 8 de Jérusalem, de l’Idumée et d’au delà du Jourdain. Ceux des environs de Tyr et de Sidon, ayant appris les choses qu’il faisait, vinrent aussi à lui en grande foule. (3:8) 9 Et il dit à ses disciples de tenir toujours une barque à sa disposition, afin qu’il ne fût pas pressé par la foule. (3:9) 10 Car, comme il guérissait beaucoup de gens, tous ceux qui avaient quelque mal se jetaient sur lui pour le toucher. (3:10) 11 Les esprits impurs, en le voyant, se prosternaient devant lui et s’écriaient : (3:11) 12 “ Vous êtes le Fils de Dieu ˮ ; mais il leur défendait avec de grandes menaces de faire connaître qui il était. (3:12) 13 Etant monté ensuite sur la montagne, il appela ceux que lui-même voulut ; et ils vinrent à lui. (3:13) 14 Il en établit douze pour les avoir avec lui et pour les envoyer prêcher, (3:14) 15 avec le pouvoir de guérir les maladies et de chasser les démons. (3:15) 16 A Simon il donna le surnom de Pierre ; (3:16) 17 puis il choisit Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, auxquels il donna le surnom de Boanergès, c’est-à-dire, fils du tonnerre ; (3:17) 18 André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Thaddée, Simon le Zélé, (3:18) 19 et Judas Iscariote, qui le trahit. (3:19) 20 Ils revinrent à la maison, et la foule s’y assembla de nouveau, de sorte qu’ils ne pouvaient pas même prendre leur repas. (3:20) 21 Ce que ses parents ayant appris, ils vinrent pour se saisir de lui, car ils disaient : “ Il est hors de sens. ˮ (3:21) 22 Mais les Scribes, qui étaient venus de Jérusalem, disaient : “ Il est possédé de Béelzébub ; et c’est par le prince des démons qu’il chasse les démons. ˮ (3:22) 23 Jésus les appela et leur dit en parabole : “ Comment Satan peut-il chasser Satan ? (3:23) 24 Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne saurait subsister ; (3:24) 25 et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne saurait subsister. (3:25) 26 Si donc Satan s’élève contre lui-même, il est divisé, il ne pourra subsister, et sa puissance touche à sa fin. (3:26) 27 Nul ne peut entrer dans la maison du fort et enlever ses meubles, si auparavant il ne l’enchaîne ; et alors il pillera sa maison. (3:27) 28 En vérité, je vous le dis, tous les péchés seront remis aux enfants des hommes, même les blasphèmes qu’ils auront proférés. (3:28) 29 Mais celui qui aura blasphémé contre l’Esprit-Saint n’obtiendra jamais de pardon ; il est coupable d’un péché éternel. ˮ (3:29) 30 Jésus parla ainsi, parce qu’ils disaient : “ Il est possédé d’un esprit impur. ˮ (3:30) 31 Sa mère et ses frères étant venus, ils se tinrent dehors et l’envoyèrent appeler. (3:31) 32 Or le peuple était assis autour de lui, et on lui dit : “ Votre mère et vos frères sont là dehors, qui vous cherchent. ˮ (3:32) 33 Il répondit : “ Qui est ma mère et qui sont mes frères ? ˮ (3:33) 34 Puis, promenant ses regards sur ceux qui étaient assis autour de lui : “ Voici, dit-il, ma mère et mes frères. (3:34) 35 Car quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, et ma sœur et ma mère. ˮ (3:35) Marc
3:1-35
14Nouvelle édition de Genève
Édition de 1979 © Copyright.[+]
1 Jésus entra de nouveau dans la synagogue. Il s’y trouvait un homme qui avait la main sèche. (3:1) 2 Ils observaient Jésus, pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat : c’était afin de pouvoir l’accuser. (3:2) 3 Et Jésus dit à l’homme qui avait la main sèche : Lève-toi, là au milieu. (3:3) 4 Puis il leur dit : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer ? Mais ils gardèrent le silence. (3:4) 5 Alors, promenant ses regards sur eux avec indignation, et en même temps affligé de l’endurcissement de leur cœur, il dit à l’homme : Etends ta main. Il l’étendit, et sa main fut guérie. (3:5) 6 Les pharisiens sortirent, et aussitôt ils se consultèrent avec les hérodiens sur les moyens de le faire périr. (3:6) 7 Jésus se retira vers la mer avec ses disciples. Une grande multitude le suivit de la Galilée ; (3:7) 8 et de la Judée, et de Jérusalem, et de l’Idumée, et d’au-delà du Jourdain, et des environs de Tyr et de Sidon, une grande multitude, apprenant tout ce qu’il faisait, vint à lui. (3:8) 9 Il chargea ses disciples de tenir toujours à sa disposition une petite barque, afin de ne pas être pressé par la foule. (3:9) 10 Car, comme il guérissait beaucoup de gens, tous ceux qui avaient des maladies se jetaient sur lui pour le toucher. (3:10) 11 Les esprits impurs, quand ils le voyaient, se prosternaient devant lui, et s’écriaient : Tu es le Fils de Dieu. (3:11) 12 Mais il leur recommandait très sévèrement de ne pas le faire connaître. (3:12) 13 Il monta ensuite sur la montagne ; il appela ceux qu’il voulut, et ils vinrent auprès de lui. (3:13) 14 Il en établit douze, pour les avoir avec lui, (3:14) 15 et pour les envoyer prêcher avec le pouvoir de chasser les démons. (3:15) 16 Voici les douze qu’il établit : Simon, qu’il nomma Pierre ; (3:16) 17 Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanergès, qui signifie fils du tonnerre ; (3:17) 18 André ; Philippe ; Barthélemy ; Matthieu ; Thomas ; Jacques, fils d’Alphée ; Thaddée ; Simon le Cananite ; (3:18) 19 et Judas Iscariot, celui qui livra Jésus. (3:19) 20 Ils se rendirent à la maison, et la foule s’assembla de nouveau, en sorte qu’ils ne pouvaient même pas prendre leur repas. (3:20) 21 Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, vinrent pour se saisir de lui ; car ils disaient : Il est hors de sens. (3:21) 22 Et les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, dirent : Il est possédé de Béelzébul ; c’est par le prince des démons qu’il chasse les démons. (3:22) 23 Jésus les appela, et leur dit sous forme de paraboles : Comment Satan peut-il chasser Satan ? (3:23) 24 Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister ; (3:24) 25 et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne peut subsister. (3:25) 26 Si donc Satan se révolte contre lui-même, il est divisé, et il ne peut subsister, mais c’en est fait de lui. (3:26) 27 Personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort ; alors il pillera sa maison. (3:27) 28 Je vous le dis en vérité, tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et les blasphèmes qu’ils auront proférés ; (3:28) 29 mais quiconque blasphémera contre le Saint-Esprit n’obtiendra jamais de pardon : il est coupable d’un péché éternel. (3:29) 30 Jésus parla ainsi parce qu’ils disaient : Il est possédé d’un esprit impur. (3:30) 31 Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l’envoyèrent appeler. (3:31) 32 La foule était assise autour de lui, et on lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent. (3:32) 33 Et il répondit : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (3:33) 34 Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui : Voici, dit-il, ma mère et mes frères. (3:34) 35 Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, et ma mère. (3:35) Marc
3:1-35
15Traduction Louis Segond 21
Édition de 2007 © Copyright.[+]
1 Jésus entra de nouveau dans la synagogue. Il s’y trouvait un homme qui avait la main sèche. (3:1) 2 Ils observaient Jésus, pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat : c’était afin de pouvoir l’accuser. (3:2) 3 Et Jésus dit à l’homme qui avait la main sèche : Lève-toi, là au milieu. (3:3) 4 Puis il leur dit : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer ? Mais ils gardèrent le silence. (3:4) 5 Alors, promenant ses regards sur eux avec indignation, et en même temps affligé de l’endurcissement de leur cœur, il dit à l’homme : Étends ta main. Il l’étendit, et sa main fut guérie. (3:5) 6 Les pharisiens sortirent, et aussitôt ils se consultèrent avec les hérodiens sur les moyens de le faire périr. (3:6) 7 Jésus se retira vers la mer avec ses disciples. Une grande multitude le suivit de la Galilée ; (3:7) 8 et de la Judée, et de Jérusalem, et de l’Idumée, et d’au delà du Jourdain, et des environs de Tyr et de Sidon, une grande multitude, apprenant tout ce qu’il faisait, vint à lui. (3:8) 9 Il chargea ses disciples de tenir toujours à sa disposition une petite barque, afin de ne pas être pressé par la foule. (3:9) 10 Car, comme il guérissait beaucoup de gens, tous ceux qui avaient des maladies se jetaient sur lui pour le toucher. (3:10) 11 Les esprits impurs, quand ils le voyaient, se prosternaient devant lui, et s’écriaient : Tu es le Fils de Dieu. (3:11) 12 Mais il leur recommandait très sévèrement de ne pas le faire connaître. (3:12) 13 Il monta ensuite sur la montagne ; il appela ceux qu’il voulut, et ils vinrent auprès de lui. (3:13) 14 Il en établit douze, pour les avoir avec lui, (3:14) 15 et pour les envoyer prêcher avec le pouvoir de chasser les démons. (3:15) 16 Voici les douze qu’il établit : Simon, qu’il nomma Pierre ; (3:16) 17 Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, auxquels il donna le nom de Boanergès, qui signifie fils du tonnerre ; (3:17) 18 André ; Philippe ; Barthélemy ; Matthieu ; Thomas ; Jacques, fils d’Alphée ; Thaddée ; Simon le Cananite ; (3:18) 19 et Judas Iscariot, celui qui livra Jésus. (3:19) 20 Ils se rendirent à la maison, et la foule s’assembla de nouveau, en sorte qu’ils ne pouvaient pas même prendre leur repas. (3:20) 21 Les parents de Jésus, ayant appris ce qui se passait, vinrent pour se saisir de lui ; car ils disaient : Il est hors de sens. (3:21) 22 Ét les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, dirent : Il est possédé de Béelzébul ; c’est par le prince des démons qu’il chasse les démons. (3:22) 23 Jésus les appela, et leur dit sous forme de paraboles : Comment Satan peut-il chasser Satan ? (3:23) 24 Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister ; (3:24) 25 et si une maison est divisée contre elle-même, cette maison ne peut subsister. (3:25) 26 Si donc Satan se révolte contre lui-même, il est divisé, et il ne peut subsister, mais c’en est fait de lui. (3:26) 27 Personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort ; alors il pillera sa maison. (3:27) 28 Je vous le dis en vérité, tous les péchés seront pardonnés aux fils des hommes, et les blasphèmes qu’ils auront proférés ; (3:28) 29 mais quiconque blasphémera contre le Saint-Esprit n’obtiendra jamais de pardon : il est coupable d’un péché éternel. (3:29) 30 Jésus parla ainsi parce qu’ils disaient : Il est possédé d’un esprit impur. (3:30) 31 Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l’envoyèrent appeler. (3:31) 32 La foule était assise autour de lui, et on lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent. (3:32) 33 Et il répondit : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (3:33) 34 Puis, jetant les regards sur ceux qui étaient assis tout autour de lui : Voici, dit-il, ma mère et mes frères. (3:34) 35 Car, quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma sœur, et ma mère. (3:35) Marc
3:1-35