Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Puis étant parti de là, il vint sur les confins de la Judée, au-delà du Jourdain, et les troupes s’étant encore assemblées auprès de lui, il les enseignait comme il avait accoutumé. (10:1) 2 Alors des Pharisiens vinrent à lui, et pour l’éprouver ils lui demandèrent : est-il permis à un homme de répudier sa femme ? (10:2) 3 Il répondit, et leur dit : qu’est-ce que Moïse vous a commandé ? (10:3) 4 Ils dirent : Moïse a permis d’écrire la Lettre de divorce, et de répudier [ainsi sa femme]. (10:4) 5 Et Jésus répondant leur dit : il vous a donné ce commandement à cause de la dureté de votre cœur. (10:5) 6 Mais au commencement de la création, Dieu fit un homme et une femme. (10:6) 7 C’est pourquoi l’homme laissera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme ; (10:7) 8 Et les deux seront une seule chair : ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. (10:8) 9 Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. (10:9) 10 Puis ses Disciples l’interrogèrent encore sur cela même dans la maison. (10:10) 11 Et il leur dit : quiconque laissera sa femme, et se mariera à une autre, il commet un adultère contre elle. (10:11) 12 Pareillement si la femme laisse son mari, et se marie à un autre, elle commet un adultère. (10:12) 13 Et on lui présenta de petits-enfants, afin qu’il les touchât ; mais les Disciples reprenaient ceux qui les présentaient ; (10:13) 14 Et Jésus voyant cela, en fut indigné, et il leur dit : laissez venir à moi les petits-enfants, et ne les en empêchez point ; car le Royaume de Dieu appartient à ceux qui leur ressemblent. (10:14) 15 En vérité, je vous dis, que quiconque ne recevra pas comme un petit enfant le Royaume de Dieu, il n’y entrera point. (10:15) 16 Après les avoir donc pris entre ses bras, il les bénit, en posant les mains sur eux. (10:16) 17 Et comme il sortait pour se mettre en chemin, un homme accourut, et se mit à genoux devant lui, et lui fit cette demande : Maître qui es bon, que ferai-je pour hériter la vie éternelle ? (10:17) 18 Et Jésus lui répondit : pourquoi m’appelles-tu bon ? il n’y a nul être qui soit bon que Dieu. (10:18) 19 Tu sais les Commandements : Ne commets point adultère. Ne tue point. Ne dérobe point. Ne dis point de faux témoignage. Ne fais aucun tort à personne. Honore ton père et ta mère. (10:19) 20 Il répondit, et lui dit : Maître, j’ai gardé toutes ces choses dès ma jeunesse. (10:20) 21 Et Jésus ayant jeté l’œil sur lui, l’aima, et lui dit : il te manque une chose ; va, et vends tout ce que tu as, et le donne aux pauvres, et tu auras un trésor au ciel ; puis viens, et me suis, ayant chargé la croix. (10:21) 22 Mais il fut fâché de ce mot, et s’en alla tout triste, parce qu’il avait de grands biens. (10:22) 23 Alors Jésus ayant regardé alentour, dit à ses Disciples : combien difficilement ceux qui ont des richesses entrerontils dans le Royaume de Dieu. (10:23) 24 Et ses Disciples s’étonnèrent de ces paroles ; mais Jésus prenant encore la parole, leur dit : mes enfants, qu’il est difficile à ceux qui se confient aux richesses d’entrer dans le Royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus aisé qu’un chameau passe par le trou d’une aiguille, qu’il ne l’est qu’un riche entre dans le Royaume de Dieu. (10:25) 26 Et ils s’en étonnèrent encore davantage, disant entre eux : et qui peut être sauvé ? (10:26) 27 Mais Jésus les ayant regardés, leur dit : cela est impossible quant aux hommes, mais non pas quant à Dieu ; car toutes choses sont possibles à Dieu. (10:27) 28 Alors Pierre se mit à lui dire : voici, nous avons tout quitté, et t’avons suivi. (10:28) 29 Et Jésus répondant, dit : en vérité je vous dis, qu’il n’y a personne qui ait laissé ou maison, ou frères, ou sœurs, ou père, ou mère, ou femme, ou enfants, ou champs, pour l’amour de moi, et de l’Évangile, (10:29) 30 Qui n’en reçoive maintenant en ce temps-ci cent fois autant, maisons, et frères, et sœurs, et mère, et enfants, et champs, avec des persécutions ; et dans le siècle à venir, la vie éternelle. (10:30) 31 Mais plusieurs qui sont les premiers, seront les derniers ; et les derniers seront les premiers. (10:31) 32 Or ils étaient en chemin, montant à Jérusalem, et Jésus allait devant eux ; et ils étaient épouvantés, et craignaient en le suivant, parce que Jésus ayant encore pris à l’écart les douze, s’était mis à leur déclarer les choses qui lui devaient arriver ; (10:32) 33 [Disant] : voici, nous montons à Jérusalem ; et le Fils de l’homme sera livré aux principaux Sacrificateurs, et aux Scribes ; et ils le condamneront à mort, et le livreront aux Gentils ; (10:33) 34 Qui se moqueront de lui, et le fouetteront, et cracheront contre lui, puis ils le feront mourir ; mais il ressuscitera le troisième jour. (10:34) 35 Alors Jacques et Jean, fils de Zébédée, vinrent à lui, en lui disant : Maître, nous voudrions que tu fisses pour nous ce que nous te demanderons. (10:35) 36 Et il leur dit : que voulez-vous que je fasse pour vous ? (10:36) 37 Et ils lui dirent : accorde-nous que dans ta gloire nous soyons assis l’un à ta droite, et l’autre à ta gauche. (10:37) 38 Et Jésus leur dit : vous ne savez ce que vous demandez ; pouvez-vous boire la coupe que je dois boire ; et être baptisés du Baptême dont je dois être baptisé ? (10:38) 39 Ils lui répondirent : nous le pouvons. Et Jésus leur dit : il est vrai que vous boirez la coupe que je dois boire, et que vous serez baptisés du Baptême dont je dois être baptisé ; (10:39) 40 Mais d’être assis à ma droite et à ma gauche, ce n’est pas à moi de le donner ; mais [il sera donné] à ceux à qui il est préparé. (10:40) 41 Ce que les dix [autres] ayant ouï, ils conçurent de l’indignation contre Jacques et Jean. (10:41) 42 Et Jésus les ayant appelés, leur dit : vous savez que ceux qui dominent sur les nations les maîtrisent, et que les Grands d’entre eux usent d’autorité sur elles. (10:42) 43 Mais il n’en sera pas ainsi entre vous ; mais quiconque voudra être le plus grand entre vous, sera votre serviteur. (10:43) 44 Et quiconque d’entre vous voudra être le premier, sera le serviteur de tous. (10:44) 45 Car aussi le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et pour donner sa vie en rançon pour plusieurs. (10:45) 46 Puis ils arrivèrent à Jéricho ; et comme il partait de Jéricho avec ses Disciples et une grande troupe, un aveugle, [appelé] Bartimée, [c’est-à-dire], fils de Timée, était assis sur le chemin, et mendiait. (10:46) 47 Et ayant entendu que c’était Jésus le Nazarien, il se mit à crier, et à dire : Jésus, Fils de David, aie pitié de moi. (10:47) 48 Et plusieurs le censuraient fortement, afin qu’il se tût ; mais il criait encore plus fort : Fils de David, aie pitié de moi ! (10:48) 49 Et Jésus s’étant arrêté, dit qu’on l’appelât. On l’appela donc, en lui disant : prends courage, lève-toi, il t’appelle. (10:49) 50 Et jetant bas son manteau, il se leva, et s’en vint à Jésus. (10:50) 51 Et Jésus prenant la parole, lui dit : que veux-tu que je te fasse ? Et l’aveugle lui dit : Maître, que je recouvre la vue. (10:51) 52 Et Jésus lui dit : Va, ta foi t’a sauvé. (53) Et sur-le-champ il recouvra la vue, et il suivit Jésus par le chemin. (10:52-53) Marc
10:1-52
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 And he arose from thence, and cometh into the coasts of Judaea by the farther side of Jordan : and the people resort unto him again ; and, as he was wont, he taught them again. (10:1) 2 And the Pharisees came to him, and asked him, Is it lawful for a man to put away his wife ? tempting him. (10:2) 3 And he answered and said unto them, What did Moses command you ? (10:3) 4 And they said, Moses suffered to write a bill of divorcement, and to put her away. (10:4) 5 And Jesus answered and said unto them, For the hardness of your heart he wrote you this precept. (10:5) 6 But from the beginning of the creation God made them male and female. (10:6) 7 For this cause shall a man leave his father and mother, and cleave to his wife ; (10:7) 8 And they twain shall be one flesh : so then they are no more twain, but one flesh. (10:8) 9 What therefore God hath joined together, let not man put asunder. (10:9) 10 And in the house his disciples asked him again of the same matter. (10:10) 11 And he saith unto them, Whosoever shall put away his wife, and marry another, committeth adultery against her. (10:11) 12 And if a woman shall put away her husband, and be married to another, she committeth adultery. (10:12) 13 And they brought young children to him, that he should touch them : and his disciples rebuked those that brought them. (10:13) 14 But when Jesus saw it, he was much displeased, and said unto them, Suffer the little children to come unto me, and forbid them not : for of such is the kingdom of God. (10:14) 15 Verily I say unto you, Whosoever shall not receive the kingdom of God as a little child, he shall not enter therein. (10:15) 16 And he took them up in his arms, put his hands upon them, and blessed them. (10:16) 17 And when he was gone forth into the way, there came one running, and kneeled to him, and asked him, Good Master, what shall I do that I may inherit eternal life ? (10:17) 18 And Jesus said unto him, Why callest thou me good ? there is none good but one, that is, God. (10:18) 19 Thou knowest the commandments, Do not commit adultery, Do not kill, Do not steal, Do not bear false witness, Defraud not, Honour thy father and mother. (10:19) 20 And he answered and said unto him, Master, all these have I observed from my youth. (10:20) 21 Then Jesus beholding him loved him, and said unto him, One thing thou lackest : go thy way, sell whatsoever thou hast, and give to the poor, and thou shalt have treasure in heaven : and come, take up the cross, and follow me. (10:21) 22 And he was sad at that saying, and went away grieved : for he had great possessions. (10:22) 23 And Jesus looked round about, and saith unto his disciples, How hardly shall they that have riches enter into the kingdom of God ! (10:23) 24 And the disciples were astonished at his words. But Jesus answereth again, and saith unto them, Children, how hard is it for them that trust in riches to enter into the kingdom of God ! (10:24) 25 It is easier for a camel to go through the eye of a needle, than for a rich man to enter into the kingdom of God. (10:25) 26 And they were astonished out of measure, saying among themselves, Who then can be saved ? (10:26) 27 And Jesus looking upon them saith, With men it is impossible, but not with God : for with God all things are possible. (10:27) 28 Then Peter began to say unto him, Lo, we have left all, and have followed thee. (10:28) 29 And Jesus answered and said, Verily I say unto you, There is no man that hath left house, or brethren, or sisters, or father, or mother, or wife, or children, or lands, for my sake, and the gospel’s, (10:29) 30 But he shall receive an hundredfold now in this time, houses, and brethren, and sisters, and mothers, and children, and lands, with persecutions ; and in the world to come eternal life. (10:30) 31 But many that are first shall be last ; and the last first. (10:31) 32 And they were in the way going up to Jerusalem ; and Jesus went before them : and they were amazed ; and as they followed, they were afraid. And he took again the twelve, and began to tell them what things should happen unto him, (10:32) 33 Saying, Behold, we go up to Jerusalem ; and the Son of man shall be delivered unto the chief priests, and unto the scribes ; and they shall condemn him to death, and shall deliver him to the Gentiles : (10:33) 34 And they shall mock him, and shall scourge him, and shall spit upon him, and shall kill him : and the third day he shall rise again. (10:34) 35 And James and John, the sons of Zebedee, come unto him, saying, Master, we would that thou shouldest do for us whatsoever we shall desire. (10:35) 36 And he said unto them, What would ye that I should do for you ? (10:36) 37 They said unto him, Grant unto us that we may sit, one on thy right hand, and the other on thy left hand, in thy glory. (10:37) 38 But Jesus said unto them, Ye know not what ye ask : can ye drink of the cup that I drink of ? and be baptized with the baptism that I am baptized with ? (10:38) 39 And they said unto him, We can. And Jesus said unto them, Ye shall indeed drink of the cup that I drink of ; and with the baptism that I am baptized withal shall ye be baptized : (10:39) 40 But to sit on my right hand and on my left hand is not mine to give ; but it shall be given to them for whom it is prepared. (10:40) 41 And when the ten heard it, they began to be much displeased with James and John. (10:41) 42 But Jesus called them to him, and saith unto them, Ye know that they which are accounted to rule over the Gentiles exercise lordship over them ; and their great ones exercise authority upon them. (10:42) 43 But so shall it not be among you : but whosoever will be great among you, shall be your minister : (10:43) 44 And whosoever of you will be the chiefest, shall be servant of all. (10:44) 45 For even the Son of man came not to be ministered unto, but to minister, and to give his life a ransom for many. (10:45) 46 And they came to Jericho : and as he went out of Jericho with his disciples and a great number of people, blind Bartimaeus, the son of Timaeus, sat by the highway side begging. (10:46) 47 And when he heard that it was Jesus of Nazareth, he began to cry out, and say, Jesus, thou son of David, have mercy on me. (10:47) 48 And many charged him that he should hold his peace : but he cried the more a great deal, Thou son of David, have mercy on me. (10:48) 49 And Jesus stood still, and commanded him to be called. And they call the blind man, saying unto him, Be of good comfort, rise ; he calleth thee. (10:49) 50 And he, casting away his garment, rose, and came to Jesus. (10:50) 51 And Jesus answered and said unto him, What wilt thou that I should do unto thee ? The blind man said unto him, Lord, that I might receive my sight. (10:51) 52 And Jesus said unto him, Go thy way ; thy faith hath made thee whole. And immediately he received his sight, and followed Jesus in the way. (10:52) Mark
10:1-52
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Jésus étant parti de là, vint aux confins de la Judée, le long du Jourdain, et le peuple s’assembla encore vers lui, et il continua à les instruire, comme il avait accoutumé. (10:1) 2 Alors les Pharisiens vinrent et lui demandèrent pour l’éprouver : Est-il permis à un homme de quitter sa femme ? (10:2) 3 Il répondit et leur dit : Qu’est-ce que Moïse vous a commandé ? (10:3) 4 Ils lui dirent : Moïse a permis d’écrire la lettre de divorce, et de la répudier. (10:4) 5 Et Jésus, répondant, leur dit : Il vous a laissé cette loi par écrit, à cause de la dureté de votre cœur. (10:5) 6 Mais au commencement de la création, Dieu ne fit qu’un homme et qu’une femme. (10:6) 7 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme ; (10:7) 8 Et les deux seront une seule chair ; ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. (10:8) 9 Que l’homme ne sépare donc point ce que Dieu a uni. (10:9) 10 Et les disciples l’interrogèrent encore sur ce sujet dans la maison ; (10:10) 11 Et il leur dit : Quiconque quittera sa femme et en épousera une autre, commet adultère à l’égard d’elle ; (10:11) 12 Et si la femme quitte son mari, et en épouse un autre, elle commet adultère. (10:12) 13 Alors on lui présenta de petits enfans, afin qu’il les touchât ; mais les disciples reprenaient ceux qui les présentaient. (10:13) 14 Et Jésus voyant cela, il en fut indigné, et il leur dit : Laissez venir à moi ces petits enfans, et ne les en empêchez point ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (10:14) 15 Je vous dis en vérité, que quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, n’y entrera point. (10:15) 16 Et les ayant pris entre ses bras, il leur imposa les mains et les bénit. (10:16) 17 Et comme il sortait pour se mettre en chemin, un homme accourut, et s’étant mis à genoux devant lui, il lui demanda : Mon bon maître, que dois-je faire pour obtenir la vie éternelle ? (10:17) 18 Mais Jésus lui répondit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a qu’un seul bon, c’est Dieu. (10:18) 19 Tu sais les commandemens : Ne commets point d’adultère ; ne tue point ; ne dérobe point ; ne dis point de faux témoignage ; ne fais tort à personne ; honore ton père et ta mère. (10:19) 20 Il répondit : Maître, j’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse. (10:20) 21 Et Jésus, ayant jeté les yeux sur lui, l’aima et lui dit : Il te manque une chose : va, vends tout ce que tu as, et le donne aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel ; après cela viens, ensuis-moi, t’étant chargé de la croix. (10:21) 22 Mais cet homme fut affligé de cette parole, et il s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. (10:22) 23 Alors Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples : Qu’il est difficile que ceux qui ont des richesses entrent dans le royaume de Dieu ! (10:23) 24 Et ses disciples furent étonnés de ce discours. Mais Jésus, reprenant la parole, leur dit : Mes enfans, qu’il est difficile à ceux qui se confient aux richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus aisé qu’un chameau passe par le trou d’une aiguille, qu’il ne l’est qu’un riche entre dans le royaume de Dieu. (10:25) 26 Et ils furent encore plus étonnés, et ils se disaient l’un à l’autre : Et qui peut donc être sauvé ? (10:26) 27 Mais Jésus, les regardant, leur dit : Quant aux hommes, cela est impossible, mais non pas quant à Dieu ; car toutes choses sont possibles à Dieu. (10:27) 28 Alors Pierre, prenant la parole, lui dit : Voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi. (10:28) 29 Et Jésus répondit : Je vous dis en vérité qu’il n’y a personne qui ait quitté maison, ou frères, ou sœurs, ou père, ou mère, ou femme, ou enfans, ou des terres, pour l’amour de moi et de l’Évangile, (10:29) 30 Qui n’en reçoive dès à présent, en ce siècle, cent fois autant, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfans, et des terres, avec des persécutions ; et dans le siècle à venir la vie éternelle. (10:30) 31 Mais plusieurs qui étaient les premiers seront les derniers ; et ceux qui étaient les derniers seront les premiers. (10:31) 32 Comme ils étaient en chemin, en montant à Jérusalem, Jésus marchait devant eux ; et ils étaient effrayés et craignaient en le suivant. Et Jésus, prenant encore à part les douze, commença à leur dire ce qui lui devait arriver. (10:32) 33 Voici, leur dit-il, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux Scribes, et ils le condamneront à la mort, et le livreront aux Gentils. (10:33) 34 Ils se moqueront de lui, ils le fouetteront, ils lui cracheront au visage, et le feront mourir ; mais il ressuscitera le troisième jour. (10:34) 35 Alors Jacques et Jean, fils de Zébédée, vinrent à lui et lui dirent : Maître, nous voudrions que tu nous fisses ce que nous te demanderons. (10:35) 36 Et il leur dit : Que voulez-vous que je vous fasse ? (10:36) 37 Ils lui dirent : Accorde-nous que nous soyons assis dans ta gloire, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche. (10:37) 38 Et Jésus leur dit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, et être baptisés du baptême dont je dois être baptisé ? (10:38) 39 Ils lui dirent : Nous le pouvons. Et Jésus leur dit : Il est vrai que vous boirez la coupe que je dois boire, et que vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé ; (10:39) 40 Mais d’être assis à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; cela ne sera donné qu’à ceux à qui il est destiné. (10:40) 41 Ce que les dix autres ayant entendu, ils en furent indignés contre Jacques et Jean. (10:41) 42 Mais Jésus, les ayant appelés, leur dit : Vous savez que ceux qui veulent commander aux nations les maîtrisent ; et que les grands d’entre eux leur commandent avec autorité. (10:42) 43 Mais il n’en sera pas de même parmi vous ; au contraire, quiconque voudra être grand parmi vous, sera votre serviteur. (10:43) 44 Et quiconque d’entre vous voudra être le premier, sera l’esclave de tous. (10:44) 45 Car le Fils de l’homme lui-même est venu, non pour être servi, mais pour servir et pour donner sa vie pour la rançon de plusieurs. (10:45) 46 Ensuite ils arrivèrent à Jérico ; et comme il en repartait avec ses disciples et une grande troupe, un aveugle, nommé Bartimée, c’est-à-dir, fils de Timée, était assis auprès du chemin, demandant l’aumône. (10:46) 47 Et ayant entendu que c’était Jésus de Nazareth qui passait, il se mit à crier et à dire : Jésus, fils de David, aie pitié de moi ! (10:47) 48 Et plusieurs le reprenaient, pour le faire taire ; mais il criait encore plus fort : Fils de David, aie pitié de moi ! (10:48) 49 Et Jésus, s’étant arrêté, dit qu’on l’appelât. Ils appelèrent donc l’aveugle, lui disant : Prends courage, lève-toi, il t’appelle. (10:49) 50 Et jetant son manteau, il se leva et vint vers Jésus. (10:50) 51 Alors Jésus, prenant la parole, lui dit : Que veux-tu que je te fasse ? Et l’aveugle dit : Maître, que je recouvre la vue. (10:51) 52 Et Jésus lui dit : Va-t’en, ta foi t’a sauvé. (53) Et incontinent il recouvra la vue, et il suivit Jésus dans le chemin. (10:52-53) Marc
10:1-52
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 JÉSUS étant parti de ce lieu, vint aux confins de la Judée par le pays qui est au delà du Jourdain ; et le peuple s’étant encore assemblé auprès de lui, il recommença aussi à les instruire, selon sa coutume. (10:1) 2 Les pharisiens y étant venus, lui demandèrent pour le tenter : Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme ? (10:2) 3 Mais il leur répondit : que vous a ordonné Moïse ? (10:3) 4 Ils lui repartirent : Moïse a permis de renvoyer sa femme, en lui donnant un écrit par lequel on déclare qu’on la répudie. (10:4) 5 Jésus leur dit : C’est à cause de la dureté de votre coeur qu’il vous a fait cette ordonnance. (10:5) 6 Mais dès le commencement du monde, Dieu ne forma qu’un homme et une femme. (10:6) 7 C’est pourquoi il est dit : L’homme quittera son père et sa mère, et il s’attachera à sa femme ; (10:7) 8 et ils ne seront plus tous deux qu’une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. (10:8) 9 Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. (10:9) 10 Étant dans la maison, ses disciples l’interrogèrent encore sur le même sujet ; (10:10) 11 et il leur dit : Quiconque renvoie sa femme et en épouse une autre, commet un adultère à l’égard de celle qu’il a renvoyée ; (10:11) 12 et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère. (10:12) 13 Alors on lui présenta de petits enfants, afin qu’il les touchât ; et comme ses disciples repoussaient avec des paroles rudes ceux qui les lui présentaient, (10:13) 14 Jésus le voyant s’en fâcha, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez point : car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (10:14) 15 Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra point le royaume de Dieu comme un enfant, n’y entrera point. (10:15) 16 Et les ayant embrassés, il les bénit en leur imposant les mains. (10:16) 17 Comme il sortait pour se mettre en chemin, un jeune homme accourut, et se mettant à genoux devant lui, lui dit : Bon Maître ! que dois-je faire pour acquérir la vie éternelle ? (10:17) 18 Jésus lui répondit : Pourquoi m’appelez-vous bon ? Il n’y a que Dieu seul qui soit bon. (10:18) 19 Vous savez les commandements : Vous ne commettrez point d’adultère ; Vous ne tuerez point ; Vous ne déroberez point ; Vous ne porterez point de faux témoignage ; Vous ne ferez tort à personne ; Honorez votre père et votre mère. (10:19) 20 Il lui répondit : Maître ! j’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse. (10:20) 21 Et Jésus jetant la vue sur lui, l’aima, et lui dit : Il vous manque encore une chose : allez, vendez tout ce que vous avez, donnez-le aux pauvres, et vous aurez un trésor dans le ciel ; puis venez, et me suivez. (10:21) 22 Mais cet homme, affligé de ces paroles, s’en alla tout triste, parce qu’il avait de grands biens. (10:22) 23 Alors Jésus regardant autour de lui, dit à ses disciples : Qu’il est difficile que ceux qui ont des richesses, entrent dans le royaume de Dieu ! (10:23) 24 Et comme les disciples étaient tout étonnés de ce discours, Jésus ajouta : Mes enfants, qu’il est difficile que ceux qui mettent leur confiance dans les richesses, entrent dans le royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus aisé qu’un chameau passe par le trou d’une aiguille, qu’il ne l’est qu’un riche entre dans le royaume de Dieu. (10:25) 26 Ils furent remplis d’un étonnement beaucoup plus grand, et ils se disaient l’un à l’autre : Et qui peut donc être sauvé ? (10:26) 27 Mais Jésus les regardant, leur dit : Cela est impossible aux hommes, mais non pas à Dieu : car tout est possible à Dieu. (10:27) 28 Alors Pierre prenant la parole, lui dit : Pour nous, vous voyez que nous avons tout quitté, et que nous vous avons suivi. (10:28) 29 Jésus répondit : Je vous le dis en vérité, personne ne quittera pour moi et pour l’Évangile sa maison, ou ses frères, ou ses soeurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, (10:29) 30 que présentement dans ce siècle même il ne reçoive cent fois autant de maisons, de frères, de soeurs, de mères, d’enfants et de terres, avec des persécutions ; et dans le siècle à venir, la vie éternelle. (10:30) 31 Mais plusieurs qui auront été les premiers, seront les derniers ; et plusieurs qui auront été les derniers, seront les premiers. (10:31) 32 Lorsqu’ils étaient en chemin pour aller à Jerusalem, Jésus marchait devant eux, et ils étaient tout étonnés, et le suivaient saisis de crainte. Et Jésus prenant à part de nouveau les douze disciples, commença à leur dire ce qui devait lui arriver : (10:32) 33 Nous allons, comme vous voyez, à Jérusalem ; et le Fils de l’homme sera livré aux princes des prêtres, aux scribes et aux sénateurs ; ils le condamneront à la mort, et le livreront aux gentils ; (10:33) 34 ils lui insulteront, lui cracheront au visage, le fouetteront, le feront mourir ; et il ressuscitera le troisième jour. (10:34) 35 Alors Jacques et Jean, fils de Zébédée, vinrent à lui, et lui dirent : Maître ! nous voudrions bien que vous fissiez pour nous ce que nous vous demanderons. (10:35) 36 Il leur répondit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ? (10:36) 37 Accordez-nous, lui dirent-ils, que dans votre gloire nous soyons assis, l’un à votre droite, et l’autre à votre gauche. (10:37) 38 Mais Jésus leur répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que je dois boire, et être baptisés du baptême dont je dois être baptisé ? (10:38) 39 Ils lui dirent : Nous le pouvons. Et Jésus repartit : Vous boirez en effet le calice que je dois boire, et vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé : (10:39) 40 mais pour ce qui est d’être assis à ma droite ou à ma gauche, ce n’est point à moi à vous le donner ; mais ce sera pour ceux à qui il a été préparé. (10:40) 41 Et les dix autres apôtres ayant entendu ceci, en conçurent de l’indignation contre Jacques et Jean. (10:41) 42 Mais Jésus les appelant à lui, leur dit : Vous savez que ceux qui sont regardés comme les maîtres des peuples, les dominent, et que leurs princes les traitent avec empire. (10:42) 43 Il n’en doit pas être de même parmi vous ; mais si quelqu’un veut y devenir le plus grand, il faut qu’il soit prêt à vous servir ; (10:43) 44 et quiconque voudra être le premier d’entre vous, doit être le serviteur de tous. (10:44) 45 Car le Fils de l’homme même n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie pour la rédemption de plusieurs. (10:45) 46 Après cela ils vinrent à Jéricho ; et comme il sortait de Jéricho avec ses disciples, suivi d’une grande troupe de peuple, un aveugle, nommé Bartimée, fils de Timée, qui était assis sur le chemin pour demander l’aumône, (10:46) 47 ayant appris que c’était Jésus de Nazareth, se mit à crier : Jésus, Fils de David ! ayez pitié de moi. (10:47) 48 Et plusieurs le reprenaient, et lui disaient qu’il se tût ; mais il criait encore beaucoup plus haut : Fils de David ! ayez pitié de moi. (10:48) 49 Alors Jésus s’étant arrêté, commanda qu’on l’appelât. Et quelques-uns appelèrent l’aveugle, en lui disant : Ayez bonne espérance ; levez-vous, il vous appelle. (10:49) 50 Aussitôt il jeta son manteau, et se levant il vint à Jésus. (10:50) 51 Et Jésus lui dit : Que voulez-vous que je vous fasse ? L’aveugle lui répondit : Maître ! faites que je voie. (10:51) 52 Allez, lui dit Jésus ; votre foi vous a sauvé. Et il vit au même instant, et il suivait Jésus dans le chemin. (10:52) Marc
10:1-52
6Traduction par A. Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
1 Et s’étant éloigné de là, il vient dans le territoire de la Judée et au delà du Jourdain, et une foule accourt de nouveau vers lui, et selon sa coutume il les enseignait de nouveau. (10:1) 2 Et des pharisiens s’étant approchés lui demandaient : « Est-il permis à un homme de répudier sa femme ? » voulant ainsi le mettre à l’épreuve. (10:2) 3 Mais il leur répliqua : « Que vous a prescrit Moïse ? » (10:3) 4 Et ils lui dirent : « Moïse a permis de rédiger un acte de divorce, et de répudier. » (10:4) 5 Mais Jésus leur dit : « C’est à cause de votre dureté de cœur qu’il vous a donné ce commandement ; (10:5) 6 mais à l’origine de la création Il les fit mâle et femelle ; (10:6) 7 à cause de cela l’homme quittera son père et sa mère, (10:7) 8 et les deux deviendront une seule chair ; en sorte qu’ils ne sont plus deux, mais une seule chair. (10:8) 9 Ainsi donc que ce que Dieu a conjoint, l’homme ne le sépare pas. » (10:9) 10 Et de retour à la maison les disciples l’interrogeaient sur ce sujet ; (10:10) 11 et il leur dit : « Celui qui aura répudié sa femme, et en aura épousé une autre, est coupable d’adultère envers elle ; (10:11) 12 et si elle-même, après avoir répudié son mari, en épouse un autre, elle commet un adultère. » (10:12) 13 Et on lui amenait de petits enfants afin qu’ils les touchât ; mais les disciples leur en firent des remontrances. (10:13) 14 Or Jésus l’ayant vu en fut indigné, et leur dit : « Laissez les petits enfants venir à moi ; ne les en empêchez pas, car c’est à ceux qui leur ressemblent qu’appartient le royaume de Dieu ; (10:14) 15 en vérité je vous le déclare, celui qui n’aura pas reçu le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera certainement point. » (10:15) 16 Et, les ayant serrés dans ses bras, il les bénit en posant les mains sur eux. (10:16) 17 Et au moment où il se remettait en chemin, quelqu’un accourut, et se jetant à ses genoux il lui demandait : « Bon maître, que ferai-je pour hériter la vie éternelle ? » (10:17) 18 Mais Jésus lui dit : « Pourquoi m’appelles-tu bon ? Nul n’est bon, si ce n’est un seul, Dieu. (10:18) 19 Tu connais les commandements : Ne tue point ; ne commets point d’adultère ; ne dérobe point ; ne fais point de faux témoignage ; honore ton père et ta mère. » (10:19) 20 Et l’autre lui dit : « Maître, j’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse. » (10:20) 21 Or Jésus l’ayant regardé l’aima, et lui dit ; « Une seule chose te manque : va, vends tout ce que tu possèdes, et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel, puis viens, suis-moi. » (10:21) 22 Mais-lui, chagriné de cette parole, s’en alla tout triste, car il avait de nombreuses propriétés. (10:22) 23 Et Jésus, ayant porté autour de lui ses regards, dit à ses disciples : « Avec quelle difficulté ceux qui possèdent les richesses entreront-ils dans le royaume de Dieu ! » (10:23) 24 Mais les disciples étaient terrifiés de son langage ; sur quoi Jésus, prenant derechef la parole leur dit : « Mes enfants, qu’il est difficile d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus facile qu’un chameau entre par le trou de l’aiguille, qu’un riche n’entre dans le royaume de Dieu. » (10:25) 26 Mais ils étaient encore plus stupéfaits, et ils lui disaient : « Et qui peut être sauvé ? » (10:26) 27 Jésus, ayant fixé sur eux ses regards, leur dit : « Quant aux hommes, cela est impossible, mais non quant à Dieu ; car tout est possible quant à Dieu. » (10:27) 28 Pierre se mit à lui dire : « Voici, pour nous, nous avons tout abandonné, et nous t’avons suivi. » (10:28) 29 Jésus lui dit : « En vérité je vous le déclare, il n’est personne qui, ayant abandonné maison, ou frères, ou sœurs, ou mère, ou père, ou enfants, ou champs, à cause de moi et de l’évangile, (10:29) 30 ne reçoive au centuple maintenant dans ce temps-ci maisons, et frères et sœurs, et mères, et enfants, et champs, avec des persécutions, et dans le siècle à venir la vie éternelle. (10:30) 31 Mais plusieurs seront des premiers, quoique des derniers, et les derniers, quoique des premiers. » (10:31) 32 Or ils étaient en chemin pour monter à Jérusalem, et Jésus les précédait, et ils étaient terrifiés ; mais il y en eut qui le suivaient avec effroi. Et ayant derechef pris à lui les douze, il se mit à leur annoncer ce qui allait lui arriver : (10:32) 33 « Voici, nous montons à Jérusalem, et le fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, et ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux Gentils, (10:33) 34 et ils le bafoueront, et ils cracheront sur lui, et ils le fustigeront, et ils le mettront à mort, et au bout de trois jours il ressuscitera. » (10:34) 35 Et Jacques et Jean, les deux fils de Zébédée, s’approchent de lui, en lui disant : « Maître, nous désirons que tu fasses pour nous tout ce que nous te demanderons. » (10:35) 36 Et il leur dit : « Que désirez-vous que je fasse pour vous ? » (10:36) 37 Et ils lui dirent : « Accorde-nous d’être assis l’un à ta droite et l’autre à ta gauche dans ta gloire. » (10:37) 38 Mais Jésus leur dit : « Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que moi je dois boire, ou être baptisés du baptême dont moi je dois être baptisé ? » (10:38) 39 Et ils lui dirent : « Nous le pouvons. » Mais Jésus leur dit : « Vous boirez la coupe que moi je dois boire, et vous serez baptisés du baptême dont moi je dois être baptisé ; (10:39) 40 mais pour ce qui est d’être assis à ma droite ou à ma gauche, il ne dépend pas de moi de l’accorder, sauf à ceux pour-lesquels cela a été préparé. » (10:40) 41 Ce que les dix ayant entendu, ils commencèrent à s’indigner contre Jacques et Jean ; (10:41) 42 et Jésus les ayant appelés à lui leur dit : « Vous savez que ceux qui s’imaginent commander aux peuples les tyrannisent, et que leurs grands les oppriment ; (10:42) 43 mais il n’en est pas de même parmi vous ; au contraire, celui qui voudra devenir grand parmi vous sera votre serviteur, (10:43) 44 et celui qui voudra être le premier parmi vous sera l’esclave de tous. (10:44) 45 En effet le fils de l’homme non plus n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et pour donner sa vie comme une rançon pour plusieurs. » (10:45) 46 Et ils arrivent à Jéricho, et comme il sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule considérable, le fils de Timée, Bartimée, mendiant aveugle, se trouvait assis sur le bord du chemin. (10:46) 47 Et ayant ouï que c’était Jésus le Nazarénien, il se mit à s’écrier : « Fils de David, Jésus, aie pitié de moi ! » (10:47) 48 Et plusieurs lui faisaient des remontrances, afin de le faire taire, mais il criait beaucoup plus fort : « Fils de David, aie pitié de moi ! » (10:48) 49 Et Jésus s’étant arrêté, dit : « Appelez-le. » Et ils appellent l’aveugle, en lui disant : « Prends courage, lève-toi, il t’appelle. » (10:49) 50 Et lui, ayant jeté son manteau, vint en sautant auprès de Jésus. (10:50) 51 Et Jésus prenant la parole lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Et l’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je recouvre la vue ? » (10:51) 52 Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a guéri. » Et aussitôt il recouvra la vue, et il le suivait sur le chemin. (10:52) Marc
10:1-52
7Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré
Édition de 1866, libre de droits.
1 Jésus, étant parti de là, vint aux confins de la Judée, au delà du Jourdain ; et le peuple s’étant de nouveau assemblé auprès de lui, il recommença à les instruire selon sa coutume. (10:1) 2 Les pharisiens, s’approchant, lui demandèrent pour le tenter : Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme ? (10:2) 3 Mais il leur répondit : Que vous a ordonné Moïse ? (10:3) 4 Ils lui dirent : Moïse a permis de renvoyer sa femme, en lui donnant un acte de répudiation. (10:4) 5 Jésus leur dit : C’est à cause de la dureté de votre cœur qu’il vous a écrit cette ordonnance. (10:5) 6 Mais, au commencement de la création, Dieu forma un homme et une femme. (10:6) 7 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, (10:7) 8 Et ils seront deux en une seule chair. Ainsi ils ne sont, plus deux, mais une seule chair. (10:8) 9 Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. (10:9) 10 Étant dans la maison, ses disciples l’interrogèrent encore sur le même objet ; (10:10) 11 Et il leur dit : Quiconque renverra sa femme, et en épousera une autre, commet l’adultère à l’égard de sa première femme ; (10:11) 12 Et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère. (10:12) 13 Alors on lui présenta de petits enfants, afin qu’il les touchât. Or ses disciples repoussaient ceux qui les lui présentaient. (10:13) 14 Jésus, voyant cela, en fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (10:14) 15 Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un enfant, n’y entrera point. (10:15) 16 Et, les ayant embrassés, il leur imposait les mains et les bénissait. (10:16) 17 Comme il sortait pour se mettre en chemin, quelqu’un accourut, et, fléchissant le genou devant lui, lui dit : Bon Maître, que ferai-je pour acquérir la vie éternelle ? (10:17) 18 Jésus lui répondit : Pourquoi m’appelez-vous bon ? Nul n’est bon, excepté Dieu seul. (10:18) 19 Vous connaissez les commandements : Vous ne commettrez point d’adultère ; Vous ne tuerez point ; Vous ne déroberez point ; Vous ne porterez point de faux témoignage ; Vous ne ferez tort à personne ; Honorez votre père et votre mère. (10:19) 20 Cet homme répondit : Maître, j’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse. (10:20) 21 Et Jésus, le regardant, l’aima, et lui dit : Il vous manque une chose : allez, vendez tout ce que vous avez donnez-le aux pauvres, et vous aurez un trésor dans le ciel ; puis venez, et suivez-moi. (10:21) 22 Mais cet homme, affligé de ces paroles, s’en alla tout triste ; car il possédait de grands biens. (10:22) 23 Alors Jésus, regardant autour de lui, dit à ses dis ciples : Qu’il est difficile que ceux qui ont des richesses entrent dans le royaume de Dieu ! (10:23) 24 Et comme les disciples étaient étonnés de ce discours Jésus ajouta : Mes enfants, qu’il est difficile que ceux qui mettent leur confiance dans les richesses entrent dans le royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus aisé qu’un chameau passe par le trou d’une aiguille, qu’un riche entre dans le royaume de Dieu. (10:25) 26 Ils furent remplis d’un étonnement beaucoup plus grand, et ils se disaient l’un à l’autre : Et qui peut être sauvé ? (10:26) 27 Mais Jésus, les regardant, leur dit : Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu ; car toutes choses sont possibles à Dieu. (10:27) 28 Alors Pierre, prenant la parole, lui dit : Voilà que nous avons tout quitté, et nous vous avons suivi. (10:28) 29 Jésus répondit : Je vous le dis en vérité, personne ne quittera, pour moi et pour l’Évangile, sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou ses enfants, ou ses terres, (10:29) 30 Qui maintenant, dans ce siècle même, ne reçoive, cent fois autant, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants et des terres, avec des persécutions, et dans le siècle à venir la vie éternelle. (10:30) 31 Mais beaucoup parmi les premiers seront les derniers, et parmi les derniers, seront les premiers. (10:31) 32 Or ils étaient en chemin, montant à Jérusalem ; Jésus marchait devant eux, et ils étaient tout étonnés, et ils le suivaient saisis de crainte. Et Jésus prenant à part les douze, commença à leur dire ce qui devait lui arriver. (10:32) 33 Voilà que nous montons à Jérusalem ; et le Fils de l’homme sera livré aux princes des prêtres, aux scribes et aux anciens ; ils le condamneront à la mort, et ils le livreront aux gentils ; (10:33) 34 Ils le traiteront avec moquerie ; ils lui cracheront au visage ; ils le flagelleront ; ils le feront mourir ; et il ressuscitera le troisième jour. (10:34) 35 Alors Jacques et Jean, fils de Zébédée, s’approchèrent, et lui dirent : Maître, nous voudrions que vous fissiez pour nous tout ce que nous vous demanderons. (10:35) 36 Il leur répondit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ? (10:36) 37 Accordez-nous, dirent-ils, que dans votre gloire nous soyons assis, l’un à votre droite, l’autre à votre gauche. (10:37) 38 Mais Jésus leur répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que je dois boire, et être baptisés du baptême dont je dois être baptisé ? (10:38) 39 Ils lui dirent : Nous le pouvons. Et Jésus repartit : Vous boirez, en effet, le calice que je dois boire, et vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé ; (10:39) 40 Mais d’être assis à ma droite ou à ma gauche, ce nest pas à moi de vous le donner, mais ce sera pour ceux à qui il a été préparé. (10:40) 41 Et les dix autres, ayant entendu cela, en conçurent de l’indignation contre Jacques et Jean. (10:41) 42 C’est pourquoi Jésus, les appelant, leur dit : Vous savez que ceux qui ont l’autorité de commander aux peuples exercent une domination sur eux, et que leurs princes les traitent avec empire. (10:42) 43 Il n’en doit pas être ainsi parmi vous ; mais quiconque voudra devenir le plus grand, sera votre serviteur ; (10:43) 44 Et quiconque voudra être le premier entre vous, sera le serviteur de tous. (10:44) 45 Car le Fils de l’homme même n’est pas venu pour être servi mais pour servir, et donner sa vie pour la rédemption de beaucoup. (10:45) 46 Après cela ils vinrent à Jéricho ; et comme il sortait de Jéricho avec ses disciples, suivi d’une grande multitude, un aveugle nommé Bartimée, fils de Timée, était assis sur le chemin demandant l’aumône. (10:46) 47 Ayant appris que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : Jésus, fils de David, ayez pitié de moi. (10:47) 48 Et plusieurs le menaçaient pour le faire taire ; mais il criait beaucoup plus haut : Fils de David, ayez pitié de moi. (10:48) 49 Alors Jésus, s’étant arrêté, ordonna de l’appeler. On appela l’aveugle, en lui disant : Ayez confiance, levez-vous, il vous appelle. (10:49) 50 Aussitôt il jeta son manteau, se leva et vint à Jésus. (10:50) 51 Et Jésus lui dit : Que voulez-vous que je vous fasse ? L’aveugle lui répondit : Maître, que je voie. (10:51) 52 Allez, lui dit Jésus, votre foi vous a sauvé. Et il vit au même instant, et il suivait Jésus dans le chemin. (10:52) Marc
10:1-52
8Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Jésus étant parti de là, se rendit aux confins de la Judée, de l’autre côté du Jourdain. Des foules se joignirent de nouveau à lui, et Jésus, suivant sa coutume, se mit de nouveau à les enseigner. (10:1) 2 Des pharisiens vinrent vers lui, et lui demandèrent s’il est permis à un mari de répudier sa femme : c’était pour le mettre à l’épreuve. (10:2) 3 Jésus leur répondit : « Qu’est-ce que Moïse vous a prescrit ? » (10:3) 4 — « Moïse, dirent-ils, nous a autorisés à dresser un acte de divorce et à répudier. » (10:4) 5 Jésus reprit : « C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a donné ce commandement, (10:5) 6 mais au commencement de la création, Dieu les fit, l’un homme, l’autre femme ; (10:6) 7 pour cette raison. L’homme, quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme, (10:7) 8 et les deux seront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. (10:8) 9 Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni. » (10:9) 10 Rentrés au logis, les disciples l’interrogèrent encore sur ce sujet ; (10:10) 11 et il leur dit : « Si un homme répudie sa femme et en épouse une autre, il se rend coupable d’adultère à l’égard de la première ; (10:11) 12 et si une femme se divorce d’avec son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère. » (10:12) 13 On lui amena de petits enfants, pour qu’il les touchât. Les disciples reprenaient ceux qui les amenaient, (10:13) 14 mais Jésus, s’en étant aperçu, en fut fâché, et leur dit : « Laissez venir vers moi ces petits enfants ; ne les en empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. (10:14) 15 En vérité, je vous dis que si l’on ne reçoit pas le royaume de Dieu avec les dispositions d’un petit enfant, l’on n’y entre point. (10:15) 16 Puis il embrassa ces enfants, leur imposa les mains, et les bénit. (10:16) 17 Au moment où il sortait pour se mettre en route, un homme accourut, et, se jetant à ses genoux, lui adressa cette question : « Bon Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? » (10:17) 18 Jésus lui dit : « Pourquoi m’appelles-tu bon ? Dieu seul est bon. (10:18) 19 Tu connais les commandements : « Ne commets point adultère ; ne tue point ; ne dérobe point ; ne porte point de faux témoignage ; ne fais tort à personne ; honore ton père et mère. » (10:19) 20 Cet homme répondit : « Maître, j’ai gardé tous ces commandements dès ma jeunesse. » (10:20) 21 Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit : « Il te manque une chose : va, vends tout ce que tu as, et le donne aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel ; puis viens, suis-moi en portant ta croix. » (10:21) 22 Mais lui, assombri par cette parole, s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. (10:22) 23 Alors Jésus, jetant ses regards autour de lui, dit à ses disciples : « Qu’il est difficile à ceux qui possèdent les richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! » (10:23) 24 Ils furent stupéfaits de ces paroles. Alors Jésus reprit : « Mes enfants, qu’il est difficile à ceux qui mettent leur confiance dans les richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus aisé qu’un chameau passe par le trou d’une aiguille, qu’il ne l’est à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. » (10:25) 26 Les disciples encore plus étonnés, se disaient les uns aux autres : « Et qui peut être sauvé ? » (10:26) 27 Jésus, arrêtant son regard sur eux, dit : « Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu ; car toutes choses sont possibles à Dieu. » (10:27) 28 Pierre se mit à lui dire : « Pour nous, tu le vois, nous avons tout quitté pour te suivre. » (10:28) 29 Jésus répondit : « En vérité je vous le dis, personne ne quittera, pour moi et pour l’évangile, maison, ou frères, ou sœurs, ou mère, ou père, ou enfants, ou terres, (10:29) 30 qu’il ne reçoive au centuple, dans le temps présent, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants et des terres, au milieu même des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. (10:30) 31 Bien des derniers seront les premiers, et bien des premiers seront les derniers. » (10:31) 32 Ils étaient en route pour monter à Jérusalem : Jésus allait devant, et les disciples suivaient pleins de stupeur, quelques-uns même pleins d’effroi. Jésus, prenant de nouveau les Douze près de lui, se mit à leur dire ce qui devait lui arriver : (10:32) 33 « Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes : ils le condamneront à mort et le livreront aux Gentils, (10:33) 34 qui le bafoueront, le flagelleront, cracheront sur lui et le mettront à mort ; mais, trois jours après, il ressuscitera. » (10:34) 35 Jacques et Jean, fils de Zébédée, s’avancèrent vers lui, et lui dirent : « Maître, nous voudrions que tu fisses pour nous ce que nous allons te demander. » (10:35) 36 Jésus leur dit : « Que voulez-vous que je fasse pour vous ? » (10:36) 37 — « Accorde-nous, lui dirent-ils, d’être assis, l’un à ta droite, l’autre à ta gauche, quand tu seras dans ta gloire ? » (10:37) 38 Jésus leur répondit : « Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que je vais boire, et être baptisés du baptême dont je vais être baptisé ? » (10:38) 39 — « Nous le pouvons, » dirent-ils. Jésus leur répondit : « Oui, vous boirez le calice que je vais boire, et vous serez baptisés du baptême dont je vais être baptisé ; (10:39) 40 mais quant à être assis à ma droite ou à ma gauche, il ne m’appartient pas de l’accorder ; cette distinction sera pour ceux à qui elle est réservée. » (10:40) 41 Les dix autres disciples, qui avaient entendu cette demande, commencèrent à se fâcher contre Jacques et Jean. (10:41) 42 Jésus les appela et leur dit : « Vous savez que les princes reconnus par les nations les maîtrisent, et que les grands les dominent ; (10:42) 43 il n’en est point ainsi parmi vous : au contraire, celui qui veut être grand parmi vous sera votre serviteur, (10:43) 44 et celui qui veut être le premier, sera l’esclave de tous. (10:44) 45 Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie pour la rançon de beaucoup. » (10:45) 46 Ils arrivèrent à Jéricho. Comme Jésus sortait de Jéricho, lui, ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bar-Timée, mendiant aveugle, se trouvait assis sur le bord de la route. (10:46) 47 Ayant entendu dire que c’était Jésus de Nazareth qui passait, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, aie pitié de moi. » (10:47) 48 Plusieurs le reprenaient pour le faire taire ; mais il criait encore plus fort : « Fils de David, aie pitié de moi. » (10:48) 49 Jésus s’arrêta, et dit : « Appelez-le. » On appela l’aveugle, et on lui dit : « Courage ! lève-toi, il t’appelle. » (10:49) 50 Et lui, jetant son manteau, se leva d’un bond, et vint vers Jésus. (10:50) 51 Jésus, prenant la parole, lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je recouvre la vue. » (10:51) 52 — « Va, lui dit Jésus, ta foi t’a guéri. » Aussitôt il recouvra la vue, et il suivit Jésus dans le chemin. (10:52) Marc
10:1-52
9Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et de là, se levant, il vient vers les confins de la Judée, et au delà du Jourdain ; et des foules se rassemblent encore auprès de lui ; et il les enseignait encore, comme il avait accoutumé. (10:1) 2 Et des pharisiens vinrent à lui, et, pour l’éprouver, lui demandèrent : Est-il permis à un homme de répudier sa femme ? (10:2) 3 Et lui, répondant, leur dit : Qu’est-ce que Moïse vous a commandé ? (10:3) 4 Et ils dirent : Moïse a permis d’écrire une lettre de divorce, et de répudier [sa femme]. (10:4) 5 Et Jésus, répondant, leur dit : Il vous a écrit ce commandement à cause de votre dureté de cœur ; (10:5) 6 mais au commencement de la création, Dieu les fit mâle et femelle : (10:6) 7 c’est pourquoi l’homme laissera son père et sa mère et sera uni à sa femme, (10:7) 8 et les deux seront une seule chair ; ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. (10:8) 9 Ce donc que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas. (10:9) 10 Et dans la maison encore, ses disciples l’interrogèrent sur ce sujet ; et il leur dit : (10:10) 11 Quiconque répudiera sa femme et en épousera une autre, commet adultère envers la première ; (10:11) 12 et si une femme répudie son mari, et en épouse un autre, elle commet adultère. (10:12) 13 Et on lui apporta de petits enfants, afin qu’il les touchât ; et les disciples reprenaient ceux qui les apportaient ; (10:13) 14 et Jésus, voyant [cela], en fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants ; ne les en empêchez pas ; car à de tels est le royaume de Dieu. (10:14) 15 En vérité, je vous dis : quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, n’y entrera point. (10:15) 16 Et les ayant pris entre ses bras, il posa les mains sur eux et les bénit. (10:16) 17 Et comme il sortait sur la route, un homme accourut, et, se jetant à genoux devant lui, il lui demanda : Bon maître, que ferai-je afin que j’hérite de la vie éternelle ? (10:17) 18 Et Jésus lui dit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Nul n’est bon, sinon un [seul], Dieu. (10:18) 19 Tu sais les commandements : Ne commets point adultère ; ne tue point ; ne dérobe point ; ne dis point de faux témoignage ; ne fais tort à personne ; honore ton père et ta mère. (10:19) 20 Et répondant, il lui dit : Maître, j’ai gardé toutes ces choses dès ma jeunesse. (10:20) 21 Et Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit : Une chose te manque : va, vends tout ce que tu as et donne aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel, et viens, suis-moi, ayant chargé la croix. (10:21) 22 Et lui, affligé de cette parole, s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. (10:22) 23 Et Jésus, ayant regardé tout à l’entour, dit à ses disciples : Combien difficilement ceux qui ont des biens entreront-ils dans le royaume de Dieu ! (10:23) 24 Et les disciples s’étonnèrent de ses paroles ; et Jésus, répondant encore, leur dit : Enfants, combien il est difficile à ceux qui se confient aux richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus facile qu’un chameau passe par un trou d’aiguille, qu’un riche n’entre dans le royaume de Dieu. (10:25) 26 Et ils s’en étonnèrent excessivement, disant entre eux : Et qui peut être sauvé ? (10:26) 27 Et Jésus, les ayant regardés, dit : Pour les hommes, cela est impossible, mais non pas pour Dieu ; car toutes choses sont possibles pour Dieu. (10:27) 28 Pierre se mit à lui dire : Voici, nous avons tout quitté et nous t’avons suivi. (10:28) 29 Jésus, répondant, dit : En vérité, je vous dis : il n’y a personne qui ait quitté maison, ou frères, ou sœurs, ou père, ou mère, [ou femme], ou enfants, ou champs, pour l’amour de moi et pour l’amour de l’évangile, (10:29) 30 qui n’en reçoive maintenant, en ce temps-ci, cent fois autant, maisons, et frères, et sœurs, et mères, et enfants, et champs, avec des persécutions, et dans le siècle qui vient, la vie éternelle. (10:30) 31 Mais plusieurs qui sont les premiers seront les derniers ; et les derniers seront les premiers. (10:31) 32 Et ils étaient en chemin, montant à Jérusalem, et Jésus allait devant eux ; et ils étaient stupéfiés et craignaient en le suivant. Et prenant encore une fois les douze avec lui, il se mit à leur dire les choses qui devaient lui arriver : (10:32) 33 Voici, nous montons à Jérusalem ; et le fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes ; et ils le condamneront à mort, et le livreront aux nations ; (10:33) 34 et ils se moqueront de lui, et le fouetteront, et cracheront contre lui, et le feront mourir ; et il ressuscitera le troisième jour. (10:34) 35 Et Jacques et Jean, fils de Zébédée, viennent à lui, disant : Maître, nous voudrions que tu fisses pour nous tout ce que nous te demanderons. (10:35) 36 Et il leur dit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ? (10:36) 37 Et ils lui dirent : Accorde-nous que nous soyons assis, l’un à ta droite et l’un à ta gauche, dans ta gloire. (10:37) 38 Et Jésus leur dit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que moi je bois, ou être baptisés du baptême dont moi je serai baptisé ? (10:38) 39 Et ils lui dirent : Nous le pouvons. Et Jésus leur dit : Vous boirez bien la coupe que moi je bois, et vous serez baptisés du baptême dont moi je serai baptisé ; (10:39) 40 mais de s’asseoir à ma droite ou à ma gauche, n’est pas à moi pour le donner, sinon à ceux pour lesquels cela est préparé. (10:40) 41 Et les dix, l’ayant entendu, en conçurent de l’indignation à l’égard de Jacques et de Jean. (10:41) 42 Et Jésus, les ayant appelés auprès de lui, leur dit : Vous savez que ceux qui sont réputés gouverner les nations dominent sur elles, et que les grands d’entre eux usent d’autorité sur elles ; (10:42) 43 mais il n’en est pas ainsi parmi vous, mais quiconque voudra devenir grand parmi vous, sera votre serviteur, (10:43) 44 et quiconque d’entre vous voudra devenir le premier, sera l’esclave de tous. (10:44) 45 Car aussi le fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et pour donner sa vie en rançon pour plusieurs. (10:45) 46 Et ils arrivent à Jéricho ; et comme il sortait de Jéricho avec ses disciples et une grande foule, Bartimée l’aveugle, le fils de Timée, était assis sur le bord du chemin et mendiait. (10:46) 47 Et ayant entendu dire que c’était Jésus le Nazarénien, il se mit à crier et à dire : Fils de David, Jésus, aie pitié de moi ! (10:47) 48 Et plusieurs le reprirent afin qu’il se tût ; mais il criait d’autant plus fort : Fils de David ! aie pitié de moi ! (10:48) 49 Et Jésus, s’arrêtant, dit qu’on l’appelât ; et ils appellent l’aveugle, lui disant : Aie bon courage, lève-toi, il t’appelle. (10:49) 50 Et jetant loin son vêtement, il se leva en hâte et s’en vint à Jésus. (10:50) 51 Et Jésus, répondant, lui dit : Que veux-tu que je te fasse ? Et l’aveugle lui dit : Rabboni, que je recouvre la vue. (10:51) 52 Et Jésus lui dit : Va, ta foi t’a guéri ; et aussitôt il recouvra la vue, et il le suivit dans le chemin. (10:52) Marc
10:1-52
10Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Jésus, étant parti de là, vint aux confins de la Judée, au delà du Jourdain ; et de nouveau les foules s’assemblèrent auprès de lui, et, selon sa coutume, il les instruisit de nouveau. (10:1) 2 Et s’approchant, les pharisiens lui demandèrent, pour le tenter : Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme ? (10:2) 3 Mais il leur répondit : Que vous a ordonné Moïse ? (10:3) 4 Ils dirent : Moïse a permis d’écrire un acte de divorce, et de la renvoyer. (10:4) 5 Jésus leur répondit : C’est à cause de la dureté de votre cœur qu’il a écrit pour vous cette ordonnance. (10:5) 6 Mais au commencement de la création, Dieu fit un homme et une femme. (10:6) 7 C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et il s’attachera à sa femme, (10:7) 8 et ils seront deux dans une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. (10:8) 9 Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare donc pas. (10:9) 10 Dans la maison, ses disciples l’interrogèrent encore sur le même sujet. (10:10) 11 Et il leur dit : Quiconque renvoie sa femme et en épouse une autre, commet un adultère à l’égard de celle-là. (10:11) 12 Et si une femme renvoie son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère. (10:12) 13 On lui présentait de petits enfants, afin qu’il les touchât ; mais les disciples repoussaient durement ceux qui les présentaient. (10:13) 14 Jésus, les voyant, en fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les empêchez pas ; car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. (10:14) 15 En vérité, je vous le dis, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, n’y entrera point. (10:15) 16 Et les embrassant, et imposant les mains sur eux, il les bénissait. (10:16) 17 Comme il se mettait en chemin, quelqu’un accourut, et, fléchissant le genou devant lui, il lui demandait : Bon Maître, que ferai-je pour acquérir la vie éternelle ? (10:17) 18 Jésus lui dit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Personne n’est bon, si ce n’est Dieu seul. (10:18) 19 Tu connais les commandements : Ne commets pas l’adultère ; Ne tue pas ; Ne dérobe pas ; Ne porte pas de faux témoignage ; Ne fais tort à personne ; Honore ton père et ta mère. (10:19) 20 Il lui répondit : Maître, j’ai observé toutes ces choses depuis ma jeunesse. (10:20) 21 Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit : Il te manque une chose ; va, vends tout ce que tu as et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel ; puis viens et suis-moi. (10:21) 22 Mais lui, affligé de cette parole, s’en alla triste, car il avait de grands biens. (10:22) 23 Alors Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples : Qu’il est difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:23) 24 Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Mais Jésus, reprenant, leur dit : Mes petits enfants, qu’il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille, qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. (10:25) 26 Ils furent encore plus étonnés, et ils se disaient les uns les autres : Et qui donc peut être sauvé ? (10:26) 27 Jésus, les regardant, dit : Cela est impossible aux hommes, mais non pas à Dieu ; car tout est possible à Dieu. (10:27) 28 Alors Pierre se mit à lui dire : Nous, voici que nous avons tout quitté, et que nous vous avons suivi. (10:28) 29 Jésus répondit : En vérité, je vous le dis, personne ne quittera sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou ses enfants, ou ses champs, pour moi et pour l’Evangile, (10:29) 30 qu’il ne reçoive cent fois autant, maintenant, en ce temps présent, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants et des champs, avec des persécutions, et, dans le siècle futur, la vie éternelle. (10:30) 31 Mais beaucoup des premiers seront les derniers, et beaucoup des derniers les premiers. (10:31) 32 Or ils étaient en chemin pour monter à Jérusalem ; et Jésus marchait devant eux, et ils étaient troublés, et ils le suivaient avec crainte. Et prenant de nouveau les douze à part, il se mit à leur dire ce qui devait lui arriver : (10:32) 33 Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux princes des prêtres, et aux scribes, et aux anciens ; ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux gentils ; (10:33) 34 et ils l’insulteront, et cracheront sur lui, et le flagelleront, et le feront mourir ; et il ressuscitera le troisième jour. (10:34) 35 Alors Jacques et Jean, fils de Zébédée, s’approchèrent de lui, en disant : Maître, nous voulons que vous fassiez pour nous tout ce que nous demanderons. (10:35) 36 Mais il leur dit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ? (10:36) 37 Et ils dirent : Accordez-nous d’être assis, l’un à votre droite, et l’autre à votre gauche, dans votre gloire. (10:37) 38 Mais Jésus leur répondit : Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que je dois boire, ou être baptisé du baptême dont je dois être baptisé ? (10:38) 39 Ils lui dirent : Nous le pouvons. Mais Jésus leur dit : Vous boirez, en effet, le calice que je dois boire, et vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé ; (10:39) 40 mais, quant à être assis à ma droite ou à ma gauche, il ne m’appartient pas de vous le donner à vous, mais à ceux pour lesquels cela a été préparé. (10:40) 41 Et les dix autres, entendant cela, commencèrent à s’indigner contre Jacques et Jean. (10:41) 42 Mais Jésus, les appelant, leur dit : Vous savez que ceux qui sont regardés comme les chefs des nations les dominent, et que leurs princes ont puissance sur elles. (10:42) 43 Il n’en est pas de même parmi vous ; mais quiconque voudra devenir le plus grand, sera votre serviteur ; (10:43) 44 et quiconque voudra être le premier parmi vous, sera le serviteur de tous. (10:44) 45 Car le Fils de l’homme lui-même n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et pour donner sa vie comme la rançon d’un grand nombre. (10:45) 46 Ils vinrent ensuite à Jéricho ; et, comme il partait de Jéricho avec ses disciples et une foule considérable, le fils de Timée, Bartimée l’aveugle, était assis sur le bord du chemin, demandant l’aumône. (10:46) 47 Ayant appris que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier et à dire : Jésus, Fils de David, ayez pitié de moi. (10:47) 48 Et beaucoup le menaçaient pour qu’il se tût ; mais il criait bien plus fort : Fils de David, ayez pitié de moi. (10:48) 49 Alors Jésus, s’arrêtant, ordonna qu’on l’appelât. Et ils appelèrent l’aveugle, en lui disant : Aie bon courage ; lève-toi, il t’appelle. (10:49) 50 Ayant jeté son manteau, il vint en sautant vers Jésus. (10:50) 51 Et Jésus, prenant la parole, lui dit : Que veux-tu que je te fasse ? L’aveugle lui répondit : Rabboni, que je voie. (10:51) 52 Jésus lui dit : Va, ta foi t’a sauvé. Et aussitôt il vit, et il suivait Jésus sur le chemin. (10:52) Marc
10:1-52
11Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
12Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Jésus, étant parti de là, se rendit dans le territoire de la Judée au delà du Jourdain. La foule s’assembla de nouveau près de lui, et selon sa coutume, il se mit encore à l’enseigner. (10:1) 2 Les pharisiens l’abordèrent ; et, pour l’éprouver, ils lui demandèrent s’il est permis à un homme de répudier sa femme. (10:2) 3 Il leur répondit : Que vous a prescrit Moïse ? (10:3) 4 Moïse, dirent-ils, a permis d’écrire une lettre de divorce et de répudier. (10:4) 5 Et Jésus leur dit : C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a donné ce précepte. (10:5) 6 Mais au commencement de la création, Dieu fit l’homme et la femme ; (10:6) 7 c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, (10:7) 8 et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. (10:8) 9 Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. (10:9) 10 Lorsqu’ils furent dans la maison, les disciples l’interrogèrent encore là-dessus. (10:10) 11 Il leur dit : Celui qui répudie sa femme et qui en épouse une autre, commet un adultère à son égard ; (10:11) 12 et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère. (10:12) 13 On lui amena des petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient. (10:13) 14 Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (10:14) 15 Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. (10:15) 16 Puis il les prit dans ses bras, et les bénit, en leur imposant les mains. (10:16) 17 Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui : Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? (10:17) 18 Jésus lui dit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul. (10:18) 19 Tu connais les commandements : Tu ne commettras point d’adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; tu ne feras tort à personne ; honore ton père et ta mère. (10:19) 20 Il lui répondit : Maître, j’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse. (10:20) 21 Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit : Il te manque une chose ; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. (10:21) 22 Mais, affligé de cette parole, cet homme s’en alla tout triste ; car il avait de grands biens. (10:22) 23 Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples : Qu’il sera difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:23) 24 Les disciples furent étonnés de ce que Jésus parlait ainsi. Et, reprenant, il leur dit : Mes enfants, qu’il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. (10:25) 26 Les disciples furent encore plus étonnés, et ils se dirent les uns aux autres ; Et qui peut être sauvé ? (10:26) 27 Jésus les regarda, et dit : Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu : car tout est possible à Dieu. (10:27) 28 Pierre se mit à lui dire ; Voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi. (10:28) 29 Jésus répondit : Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, (10:29) 30 ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. (10:30) 31 Plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers. (10:31) 32 Ils étaient en chemin pour monter à Jérusalem, et Jésus allait devant eux. Les disciples étaient troublés, et le suivaient avec crainte. Et Jésus prit de nouveau les douze auprès de lui, et commença à leur dire ce qui devait lui arriver : (10:32) 33 Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux païens, (10:33) 34 qui se moqueront de lui, cracheront sur lui, le battront de verges, et le feront mourir ; et, trois jours après, il ressuscitera. (10:34) 35 Les fils de Zébédée, Jacques et Jean, s’approchèrent de Jésus, et lui dirent : Maître, nous voudrions que tu fisses pour nous ce que nous te demanderons. (10:35) 36 Il leur dit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ? (10:36) 37 Accorde-nous, lui dirent-ils, d’être assis l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, quand tu seras dans ta gloire. (10:37) 38 Jésus leur répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, ou être baptisés du baptême dont je dois être baptisé ? Nous le pouvons, dirent-ils. (10:38) 39 Et Jésus leur répondit : Il est vrai que vous boirez la coupe que je dois boire, et que vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé ; (10:39) 40 mais pour ce qui est d’être assis à ma droite ou à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu’à ceux à qui cela est réservé. (10:40) 41 Les dix, ayant entendu cela, commencèrent à s’indigner contre Jacques et Jean. (10:41) 42 Jésus les appela, et leur dit : Vous savez que ceux qu’on regarde comme les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les dominent. (10:42) 43 Il n’en est pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur ; (10:43) 44 et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit l’esclave de tous. (10:44) 45 Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. (10:45) 46 Ils arrivèrent à Jéricho. Et, lorsque Jésus en sortit, avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée, mendiant aveugle, était assis au bord du chemin. (10:46) 47 Il entendit que c’était Jésus de Nazareth, et il se mit à crier ; Fils de David, Jésus aie pitié de moi ! (10:47) 48 Plusieurs le reprenaient, pour le faire taire ; mais il criait beaucoup plus fort ; Fils de David, aie pitié de moi ! (10:48) 49 Jésus s’arrêta, et dit : Appelez-le. Ils appelèrent l’aveugle, en lui disant : Prends courage, lève-toi, il t’appelle. (10:49) 50 L’aveugle jeta son manteau, et, se levant d’un bond, vint vers Jésus. (10:50) 51 Jésus, prenant la parole, lui dit : Que veux-tu que je te fasse ? Rabbouni, lui répondit l’aveugle, que je recouvre la vue. (10:51) 52 Et Jésus lui dit : Va, ta foi t’a sauvé. (53) Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin. (10:52-53) Marc
10:1-52
13Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Etant parti de ce lieu, Jésus vint aux confins de la Judée, au delà du Jourdain ; et le peuple s’assembla de nouveau près de lui, et, suivant sa coutume, il recommença à les enseigner. (10:1) 2 Les Pharisiens l’ayant abordé lui demandèrent s’il était permis à un mari de répudier sa femme : c’était pour le mettre à l’épreuve. (10:2) 3 Il leur répondit : “ Que vous a ordonné Moïse ? ˮ (10:3) 4 Ils dirent : “ Moïse a permis de dresser un acte de divorce et de répudier. ˮ (10:4) 5 Jésus leur répondit : “ C’est à cause de la dureté de votre cœur qu’il vous a donné cette loi. (10:5) 6 Mais au commencement de la création, Dieu les fit homme et femme. (10:6) 7 A cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, (10:7) 8 et les deux ne feront qu’une seule chair. ˮ Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. (10:8) 9 Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni ! ˮ (10:9) 10 Lorsqu’ils furent dans la maison, ses disciples l’interrogèrent encore sur ce sujet, (10:10) 11 et il leur dit : “ Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre, commet un adultère à l’égard de la première. (10:11) 12 Et si une femme répudie son mari et en épouse un autre, elle se rend adultère. ˮ (10:12) 13 On lui amena des petits enfants pour qu’il les touchât. Mais les disciples réprimandaient ceux qui les présentaient. (10:13) 14 Jésus, à cette vue, fut indigné et leur dit : “ Laissez les petits enfants venir à moi, et ne les en empêchez pas ; car le royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent. (10:14) 15 Je vous le dis, en vérité, quiconque ne recevra pas comme un petit enfant le royaume de Dieu, n’y entrera point. ˮ (10:15) 16 Puis il les embrassa, et les bénit en leur imposant les mains. (10:16) 17 Comme il sortait pour se mettre en chemin, quelqu’un accourut, et se jetant à genoux devant lui, lui demanda : “ Bon Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? ˮ (10:17) 18 Jésus lui dit : “ Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul. (10:18) 19 Tu connais les commandements : Ne commets point d’adultère, ne tue point, ne dérobe point, ne porte point de faux témoignage, abstiens-toi de toute fraude, honore ton père et ta mère. ˮ (10:19) 20 Il lui répondit : “ Maître, j’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse. ˮ (10:20) 21 Jésus, l’ayant regardé, l’aima et lui dit : “ Il te manque une chose ; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel ; puis viens, et suis-moi. ˮ (10:21) 22 Mais lui, affligé de cette parole, s’en alla tout triste ; car il avait de grands biens. (10:22) 23 Et Jésus, jetant ses regards autour de lui, dit à ses disciples : “ Qu’il est difficile à ceux qui ont les biens de ce monde d’entrer dans le royaume de Dieu ! ˮ (10:23) 24 Comme les disciples étaient étonnés de ses paroles, Jésus reprit : “ Mes petits enfants, qu’il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses, d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus aisé à un chameau de passer par le trou d’une aiguille, qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. ˮ (10:25) 26 Et ils étaient encore plus étonnés, et ils se disaient les uns aux autres : “ Qui peut donc être sauvé ? ˮ (10:26) 27 Jésus les regarda, et dit : “ Aux hommes cela est impossible, mais non à Dieu : car tout est possible à Dieu. ˮ (10:27) 28 Alors Pierre, prenant la parole : “ Voici, lui dit-il, que nous avons tout quitté pour vous suivre. ˮ (10:28) 29 Jésus répondit : “ Je vous le dis en vérité, nul ne quittera sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou ses enfants, ou ses champs, à cause de moi et à cause de l’Évangile, (10:29) 30 qu’il ne reçoive maintenant, en ce temps présent, cent fois autant : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et champs, au milieu même des persécutions, et dans le siècle à venir, la vie éternelle. (10:30) 31 Et plusieurs des derniers seront les premiers, et des premiers, les derniers. ˮ (10:31) 32 Or, ils étaient en chemin pour monter à Jérusalem, et Jésus marchait devant eux ; ils s’en étonnaient et ils le suivaient avec crainte. Jésus, de nouveau, prenant à part les Douze, se mit à leur dire ce qui devait lui arriver : (10:32) 33 “ Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux Princes des prêtres et aux Scribes ; ils le condamneront à mort et le livreront aux Gentils ; (10:33) 34 on l’insultera, on crachera sur lui, on le flagellera et on le fera mourir, et, trois jours après, il ressuscitera. ˮ (10:34) 35 Jacques et Jean, fils de Zébédée, s’approchèrent de lui, disant : “ Maître, nous désirons bien que vous fassiez pour nous ce que nous vous demanderons. — (10:35) 36 Que voulez-vous, leur dit-il, que je fasse pour vous ? ˮ (10:36) 37 Ils dirent : “ Accordez-nous d’être assis, l’un à votre droite, l’autre à votre gauche, dans votre gloire. ˮ (10:37) 38 Jésus leur dit : “ Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que je vais boire, ou être baptisés du baptême dont je vais être baptisé ? ˮ (10:38) 39 Ils répondirent : “ Nous le pouvons. ˮ Et Jésus leur dit : “ Le calice que je vais boire, vous le boirez en effet, et vous serez baptisés du baptême dont je vais être baptisé ; (10:39) 40 mais d’être assis à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder, si ce n’est à ceux à qui cela a été préparé. ˮ (10:40) 41 Ayant entendu cela, les dix autres s’indignèrent contre Jacques et Jean. (10:41) 42 Jésus les appela et leur dit : “ Vous savez que ceux qui sont reconnus comme les chefs des nations leur commandent en maîtres, et que les grands exercent sur elles l’empire. (10:42) 43 Il n’en doit pas être ainsi parmi vous ; mais quiconque veut être grand parmi vous se fera votre serviteur ; (10:43) 44 et quiconque veut être le premier parmi vous, se fera l’esclave de tous. (10:44) 45 Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie pour la rançon de la multitude. ˮ (10:45) 46 Ils arrivèrent à Jéricho. Comme Jésus sortait de cette ville avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée l’aveugle, était assis sur le bord du chemin, demandant l’aumône. (10:46) 47 Ayant entendu dire que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : “ Jésus, fils de David, ayez pitié de moi. ˮ (10:47) 48 Et plusieurs le gourmandaient pour le faire taire ; mais lui criait beaucoup plus fort : “ Fils de David, ayez pitié de moi. ˮ (10:48) 49 Alors Jésus s’arrêta, et dit : “ Appelez-le. ˮ Et ils l’appelèrent en lui disant : “ Aie confiance, lève-toi, il t’appelle. ˮ (10:49) 50 Celui-ci jetant son manteau, se leva d’un bond et vint vers Jésus. (10:50) 51 Jésus lui dit : “ Que veux-tu que je te fasse ? — L’aveugle répondit : Rabboni, que je voie. ˮ (10:51) 52 Jésus lui dit : “ Va, ta foi t’a sauvé. ˮ Et aussitôt il vit, et il le suivait dans le chemin. (10:52) Marc
10:1-52
14Nouvelle édition de Genève
Édition de 1979 © Copyright.[+]
1 Jésus, étant parti de là, se rendit dans le territoire de la Judée au-delà du Jourdain. La foule s’assembla de nouveau près de lui, et selon sa coutume, il se mit encore à l’enseigner. (10:1) 2 Les pharisiens l’abordèrent ; et, pour l’éprouver, ils lui demandèrent s’il est permis à un homme de répudier sa femme. (10:2) 3 Il leur répondit : Que vous a prescrit Moïse ? (10:3) 4 Moïse, dirent-ils, a permis d’écrire une lettre de divorce et de répudier sa femme. (10:4) 5 Et Jésus leur dit : C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a donné ce précepte. (10:5) 6 Mais au commencement de la création, Dieu fit l’homme et la femme ; (10:6) 7 c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, [et s’attachera à sa femme,] (10:7) 8 et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. (10:8) 9 Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. (10:9) 10 Lorsqu’ils furent dans la maison, les disciples l’interrogèrent encore là-dessus. (10:10) 11 Il leur dit : Celui qui répudie sa femme et qui en épouse une autre, commet un adultère à son égard ; (10:11) 12 et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère. (10:12) 13 On lui amena des petits enfants, afin qu’il les touche. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient. (10:13) 14 Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (10:14) 15 Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. (10:15) 16 Puis il les prit dans ses bras, et les bénit, en leur imposant les mains. (10:16) 17 Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et, se jetant à genoux devant lui : Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? (10:17) 18 Jésus lui dit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul. (10:18) 19 Tu connais les commandements : Tu ne commettras point d’adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; tu ne feras tort à personne ; honore ton père et ta mère. (10:19) 20 Il lui répondit : Maître, j’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse. (10:20) 21 Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit : Il te manque une chose ; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. (10:21) 22 Mais, affligé de cette parole, cet homme s’en alla tout triste ; car il avait de grands biens. (10:22) 23 Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples : Qu’il sera difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:23) 24 Les disciples furent étonnés de ce que Jésus parlait ainsi. Et, reprenant, il leur dit : Mes enfants, qu’il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. (10:25) 26 Les disciples furent encore plus étonnés, et ils se dirent les uns aux autres : Et qui peut être sauvé ? (10:26) 27 Jésus les regarda, et dit : Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu : car tout est possible à Dieu. (10:27) 28 Pierre se mit à lui dire : Voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi. (10:28) 29 Jésus répondit : Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, (10:29) 30 ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. (10:30) 31 Plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers. (10:31) 32 Ils étaient en chemin pour monter à Jérusalem, et Jésus allait devant eux. Les disciples étaient troublés, et le suivaient avec crainte. Et Jésus prit de nouveau les douze auprès de lui, et commença à leur dire ce qui devait lui arriver : (10:32) 33 Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux païens, (10:33) 34 qui se moqueront de lui, cracheront sur lui, le battront de verges, et le feront mourir ; et, trois jours après, il ressuscitera. (10:34) 35 Les fils de Zébédée, Jacques et Jean, s’approchèrent de Jésus, et lui dirent : Maître, nous voudrions que tu fasses pour nous ce que nous te demanderons. (10:35) 36 Il leur dit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ? (10:36) 37 Accorde-nous, lui dirent-ils, d’être assis l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, quand tu seras dans ta gloire. (10:37) 38 Jésus leur répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, ou être baptisés du baptême dont je dois être baptisé ? Nous le pouvons, dirent-ils. (10:38) 39 Et Jésus leur répondit : Il est vrai que vous boirez la coupe que je dois boire, et que vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé ; (10:39) 40 mais pour ce qui est d’être assis à ma droite ou à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu’à ceux à qui cela est réservé. (10:40) 41 Les dix, ayant entendu cela, commencèrent à s’indigner contre Jacques et Jean. (10:41) 42 Jésus les appela, et leur dit : Vous savez que ceux qu’on regarde comme les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les dominent. (10:42) 43 Il n’en est pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur ; (10:43) 44 et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit l’esclave de tous. (10:44) 45 Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de beaucoup. (10:45) 46 Ils arrivèrent à Jéricho. Et, lorsque Jésus en sortit, avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée, mendiant aveugle, était assis au bord du chemin. (10:46) 47 Il entendit que c’était Jésus de Nazareth, et il se mit à crier : Fils de David, Jésus, aie pitié de moi ! (10:47) 48 Plusieurs le reprenaient, pour le faire taire ; mais il criait beaucoup plus fort : Fils de David, aie pitié de moi ! (10:48) 49 Jésus s’arrêta, et dit : Appelez-le. Ils appelèrent l’aveugle, en lui disant : Prends courage, lève-toi, il t’appelle. (10:49) 50 L’aveugle jeta son manteau, et, se levant d’un bond, vint vers Jésus. (10:50) 51 Jésus, prenant la parole, lui dit : Que veux-tu que je te fasse ? Rabbouni, lui répondit l’aveugle, que je recouvre la vue. (10:51) 52 Et Jésus lui dit : Va, ta foi t’a sauvé. (10:52) Marc
10:1-52
15Traduction Louis Segond 21
Édition de 2007 © Copyright.[+]
1 Jésus, étant parti de là, se rendit dans le territoire de la Judée au delà du Jourdain. La foule s’assembla de nouveau près de lui, et selon sa coutume, il se mit encore à l’enseigner. (10:1) 2 Les pharisiens l’abordèrent ; et, pour l’éprouver, ils lui demandèrent s’il est permis à un homme de répudier sa femme. (10:2) 3 Il leur répondit : Que vous a prescrit Moïse ? (10:3) 4 Moïse, dirent-ils, a permis d’écrire une lettre de divorce et de répudier. (10:4) 5 Et Jésus leur dit : C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a donné ce précepte. (10:5) 6 Mais au commencement de la création, Dieu fit l’homme et la femme ; (10:6) 7 c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, (10:7) 8 et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. (10:8) 9 Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. (10:9) 10 Lorsqu’ils furent dans la maison, les disciples l’interrogèrent encore là-dessus. (10:10) 11 Il leur dit : Celui qui répudie sa femme et qui en épouse une autre, commet un adultère à son égard ; (10:11) 12 et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère. (10:12) 13 On lui amena des petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient. (10:13) 14 Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (10:14) 15 Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. (10:15) 16 Puis il les prit dans ses bras, et les bénit, en leur imposant les mains. (10:16) 17 Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui : Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? (10:17) 18 Jésus lui dit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul. (10:18) 19 Tu connais les commandements : Tu ne commettras point d’adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; tu ne feras tort à personne ; honore ton père et ta mère. (10:19) 20 Il lui répondit : Maître, j’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse. (10:20) 21 Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit : Il te manque une chose ; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. (10:21) 22 Mais, affligé de cette parole, cet homme s’en alla tout triste ; car il avait de grands biens. (10:22) 23 Jésus, regardant autour de lui, dit à ses disciples : Qu’il sera difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:23) 24 Les disciples furent étonnés de ce que Jésus parlait ainsi. Et, reprenant, il leur dit : Mes enfants, qu’il est difficile à ceux qui se confient dans les richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! (10:24) 25 Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. (10:25) 26 Les disciples furent encore plus étonnés, et ils se dirent les uns aux autres ; Et qui peut être sauvé ? (10:26) 27 Jésus les regarda, et dit : Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu : car tout est possible à Dieu. (10:27) 28 Pierre se mit à lui dire ; Voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi. (10:28) 29 Jésus répondit : Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, (10:29) 30 ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. (10:30) 31 Plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers. (10:31) 32 Ils étaient en chemin pour monter à Jérusalem, et Jésus allait devant eux. Les disciples étaient troublés, et le suivaient avec crainte. Et Jésus prit de nouveau les douze auprès de lui, et commença à leur dire ce qui devait lui arriver : (10:32) 33 Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux païens, (10:33) 34 qui se moqueront de lui, cracheront sur lui, le battront de verges, et le feront mourir ; et, trois jours après, il ressuscitera. (10:34) 35 Les fils de Zébédée, Jacques et Jean, s’approchèrent de Jésus, et lui dirent : Maître, nous voudrions que tu fisses pour nous ce que nous te demanderons. (10:35) 36 Il leur dit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ? (10:36) 37 Accorde-nous, lui dirent-ils, d’être assis l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, quand tu seras dans ta gloire. (10:37) 38 Jésus leur répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, ou être baptisés du baptême dont je dois être baptisé ? Nous le pouvons, dirent-ils. (10:38) 39 Et Jésus leur répondit : Il est vrai que vous boirez la coupe que je dois boire, et que vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé ; (10:39) 40 mais pour ce qui est d’être assis à ma droite ou à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu’à ceux à qui cela est réservé. (10:40) 41 Les dix, ayant entendu cela, commencèrent à s’indigner contre Jacques et Jean. (10:41) 42 Jésus les appela, et leur dit : Vous savez que ceux qu’on regarde comme les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les dominent. (10:42) 43 Il n’en est pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur ; (10:43) 44 et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit l’esclave de tous. (10:44) 45 Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. (10:45) 46 Ils arrivèrent à Jéricho. Et, lorsque Jésus en sortit, avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée, mendiant aveugle, était assis au bord du chemin. (10:46) 47 Il entendit que c’était Jésus de Nazareth, et il se mit à crier ; Fils de David, Jésus aie pitié de moi ! (10:47) 48 Plusieurs le reprenaient, pour le faire taire ; mais il criait beaucoup plus fort ; Fils de David, aie pitié de moi ! (10:48) 49 Jésus s’arrêta, et dit : Appelez-le. Ils appelèrent l’aveugle, en lui disant : Prends courage, lève-toi, il t’appelle. (10:49) 50 L’aveugle jeta son manteau, et, se levant d’un bond, vint vers Jésus. (10:50) 51 Jésus, prenant la parole, lui dit : Que veux-tu que je te fasse ? Rabbouni, lui répondit l’aveugle, que je recouvre la vue. (10:51) 52 Et Jésus lui dit : Va, ta foi t’a sauvé. (53) Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin. (10:52-53) Marc
10:1-52