Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
3 Et étant retournés vers Josué, ils lui dirent : Que tout le peuple n’y monte point [mais qu’]environ deux mille ou trois mille hommes y montent, et ils battront Haï. Ne fatigue point tout le peuple [en l’envoyant] là ; car ils sont peu de gens. (7:3) Josué
7:3-3
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
3 And they returned to Joshua, and said unto him, Let not all the people go up ; but let about two or three thousand men go up and smite Ai ; and make not all the people to labour thither ; for they are but few. (7:3) Joshua
7:3-3
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
3 Et étant de retour vers Josué, ils lui dirent : Que tout le peuple n’y monte point, mais qu’environ deux ou trois mille hommes y montent, et ils battront Haï. Ne fatigue point tout le peuple en l’envoyant là ; car ils sont peu de gens. (7:3) Josué
7:3-3
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
3 Et étant revenus auprès de Josué, ils lui dirent : Il n’y a pas lieu de mettre tout le peuple en campagne ; deux ou trois mille hommes environ n’ont qu’à marcher et ils réduiront Aï ; n’en donne pas la fatigue à tout le peuple, car il n’y a que peu de monde. (7:3) Josué
7:3-3
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
3 Et étant revenus, ils lui dirent : Qu’on ne fasse point marcher tout le peuple : mais qu’on envoie deux ou trois mille hommes pour détruire cette ville. Qu’est-il nécessaire de fatiguer inutilement tout le peuple contre un si petit nombre d’ennemis ? (7:3) Josué
7:3-3
6Traduction par A. Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que le Nouveau Testament.
7Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
3 Ils revinrent auprès de Josué, et lui dirent : Il est inutile de faire marcher tout le peuple ; deux ou trois mille hommes suffiront pour battre Aï ; ne donne pas cette fatigue à tout le peuple, car ils sont en petit nombre. (7:3) Josué
7:3-3
8Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
3 Et ils retournèrent vers Josué, et lui dirent : Que tout le peuple ne monte point ; que deux mille ou trois mille hommes environ montent, et ils frapperont Ai. Ne fatigue pas tout le peuple [en l’envoyant] là ; car ils sont peu nombreux. (7:3) Josué
7:3-3
9Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
3 Et, étant revenus, ils lui dirent : Qu’on ne fasse pas marcher tout le peuple ; mais qu’on envoie deux ou trois mille hommes pour détruire cette ville. Qu’est-il nécessaire de fatiguer inutilement tout le peuple contre un si petit nombre d’ennemis ? (7:3) Josué
7:3-3
10Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
3 Revenus auprès de Josué, ils lui dirent : « Il ne faut pas que le peuple entier y monte ; deux ou trois mille hommes suffisent pour triompher d’Aï. Ne fatigue pas tout le peuple à cette expédition, car ils sont peu nombreux. » (7:3) Josué
7:3-3
11Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
3 Ils revinrent auprès de Josué, et lui dirent : Il est inutile de faire marcher tout le peuple ; deux ou trois mille hommes suffiront pour battre Aï ; ne donne pas cette fatigue à tout le peuple, car ils sont en petit nombre. (7:3) Josué
7:3-3
12Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
3 Revenus auprès de Josué, ils lui dirent : “ Que le peuple ne monte pas tout entier ! Deux mille hommes ou trois mille hommes n’ont qu’à monter et ils battront Haï ; ne fatigue pas tout le peuple pour cette ville, car ses habitants sont peu nombreux. ˮ (7:3) Josué
7:3-3