Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Elihu donc reprit la parole, et dit : (34:1) 2 Vous sages écoutez mes discours, et vous qui avez de l’intelligence, prêtez-moi l’oreille. (34:2) 3 Car l’oreille juge des discours, ainsi que le palais savoure ce que l’on mange. (34:3) 4 Choisissons de quoi nous devons disputer comme en jugement, puis nous connaîtrons entre nous ce qui est bon. (34:4) 5 Car Job a dit : Je suis juste, et cependant le Dieu Fort a mis mon droit à l’écart. (34:5) 6 Mentirais-je à mon droit ? ma flèche est mortelle, sans que j’aie commis de crime. (34:6) 7 Mais où y a-t-il un homme comme Job qui avale la moquerie comme de l’eau ? (34:7) 8 Qui marche en la compagnie des ouvriers d’iniquité, et qui fréquente les méchants ? (34:8) 9 Car Job a dit, il ne sert de rien à l’homme de se plaire avec Dieu. (34:9) 10 C’est pourquoi vous qui avez de l’intelligence écoutez-moi. A Dieu ne plaise qu’il y ait de la méchanceté dans le Dieu Fort, et de l’injustice dans le Tout-puissant ! (34:10) 11 Car il rendra à l’homme selon son œuvre, et il fera trouver à chacun selon sa voie. (34:11) 12 Certainement, le Dieu Fort ne déclare point méchant l’homme de bien, et le Tout-puissant ne renverse point le droit. (34:12) 13 Qui est-ce qui lui a donné la terre en charge ? ou qui est-ce qui a placé la terre habitable toute entière ? (34:13) 14 Si Dieu prenait garde à lui de près, il retirerait à soi son esprit et son souffle. (34:14) 15 Toute chair expirerait ensemble, et l’homme retournerait dans la poudre. (34:15) 16 Si donc tu as de l’intelligence, écoute ceci, prête l’oreille à ce que tu entendras de moi. (34:16) 17 Comment celui qui n’aimerait pas à faire justice, jugerait-il le monde ? et condamneras-tu comme méchant celui qui est souverainement juste ? (34:17) 18 Dira-t-on à un Roi, qu’il est un scélérat ? et aux Princes, qu’ils sont des méchants ? (34:18) 19 Combien moins le dira-t-on à celui qui n’a point d’égard à la personne des grands, et qui ne connaît point les riches pour les préférer aux pauvres, parce qu’ils sont tous l’ouvrage de ses mains. (34:19) 20 Ils mourront en un moment, et à minuit tout un peuple sera rempli de frayeur et passera ; et le fort sera emporté sans qu’aucune main le frappe. (34:20) 21 Car ses yeux sont sur les voies de chacun, et il regarde tous leurs pas. (34:21) 22 Il n’y a ni ténèbres ni ombre de mort, où se puissent cacher les ouvriers d’iniquité. (34:22) 23 Mais il n’impute rien à l’homme contre la justice, lorsque l’homme vient à plaider avec le Dieu Fort. (34:23) 24 Il brise, par des voies incompréhensibles, les hommes puissants, et il en établit d’autres en leur place. (34:24) 25 Parce qu’il connaît leurs œuvres, il les renverse la nuit, et sont brisés. (34:25) 26 Parce qu’ils sont méchants, il les froisse à la vue de tout le monde. (34:26) 27 A cause qu’ils se sont ainsi détournés de lui, et qu’ils n’ont considéré aucune de ses voies ; (34:27) 28 En sorte qu’ils ont fait monter le cri du pauvre jusqu’à lui, et qu’il a entendu la clameur des affligés. (34:28) 29 Que s’il donne du repos, qui est-ce qui causera du trouble ? S’il cache sa face à quelqu’un, qui est-ce qui le regardera, soit qu’il s’agisse de toute une nation, ou qu’il ne s’agisse que d’un seul homme ? (34:29) 30 Afin que l’hypocrite ne règne point, de peur qu’il ne soit un filet pour le peuple. (34:30) 31 Certes, tu devrais avoir dit au Dieu Fort : J’ai souffert ; mais je ne pécherai plus ; (34:31) 32 Et toi, Seigneur ! enseigne-moi ce qui est au delà de ce que je vois ; et si j’ai mal fait, je ne continuerai plus. (34:32) 33 Mais Dieu ne te le rendra-t-il pas, puisque tu as rejeté son châtiment, quand tu as fait le choix que tu as fait ? Pour moi, je ne saurais que dire à cela ; mais toi, si tu as quelque chose à répondre, parle. (34:33) 34 Les gens de bon sens diront avec moi, et tout homme sage en conviendra, (34:34) 35 Que Job n’a pas parlé avec connaissance, et que ses paroles non point été avec intelligence. (34:35) 36 Ha ! mon père, que Job soit éprouvé jusqu’à ce qu’il soit vaincu, puisqu’il a répondu comme les impies. (34:36) 37 Car autrement il ajoutera péché sur péché, il battra des mains entre nous, et parlera de plus en plus contre le Dieu Fort. (34:37) Job
34:1-37
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 Furthermore Elihu answered and said, (34:1) 2 Hear my words, O ye wise men ; and give ear unto me, ye that have knowledge. (34:2) 3 For the ear trieth words, as the mouth tasteth meat. (34:3) 4 Let us choose to us judgment : let us know among ourselves what is good. (34:4) 5 For Job hath said, I am righteous : and God hath taken away my judgment. (34:5) 6 Should I lie against my right ? my wound is incurable without transgression. (34:6) 7 What man is like Job, who drinketh up scorning like water ? (34:7) 8 Which goeth in company with the workers of iniquity, and walketh with wicked men. (34:8) 9 For he hath said, It profiteth a man nothing that he should delight himself with God. (34:9) 10 Therefore hearken unto me ye men of understanding : far be it from God, that he should do wickedness ; and from the Almighty, that he should commit iniquity. (34:10) 11 For the work of a man shall he render unto him, and cause every man to find according to his ways. (34:11) 12 Yea, surely God will not do wickedly, neither will the Almighty pervert judgment. (34:12) 13 Who hath given him a charge over the earth ? or who hath disposed the whole world ? (34:13) 14 If he set his heart upon man, if he gather unto himself his spirit and his breath ; (34:14) 15 All flesh shall perish together, and man shall turn again unto dust. (34:15) 16 If now thou hast understanding, hear this : hearken to the voice of my words. (34:16) 17 Shall even he that hateth right govern ? and wilt thou condemn him that is most just ? (34:17) 18 Is it fit to say to a king, Thou art wicked ? and to princes, Ye are ungodly ? (34:18) 19 How much less to him that accepteth not the persons of princes, nor regardeth the rich more than the poor ? for they all are the work of his hands. (34:19) 20 In a moment shall they die, and the people shall be troubled at midnight, and pass away : and the mighty shall be taken away without hand. (34:20) 21 For his eyes are upon the ways of man, and he seeth all his goings. (34:21) 22 There is no darkness, nor shadow of death, where the workers of iniquity may hide themselves. (34:22) 23 For he will not lay upon man more than right ; that he should enter into judgment with God. (34:23) 24 He shall break in pieces mighty men without number, and set others in their stead. (34:24) 25 Therefore he knoweth their works, and he overturneth them in the night, so that they are destroyed. (34:25) 26 He striketh them as wicked men in the open sight of others ; (34:26) 27 Because they turned back from him, and would not consider any of his ways : (34:27) 28 So that they cause the cry of the poor to come unto him, and he heareth the cry of the afflicted. (34:28) 29 When he giveth quietness, who then can make trouble ? and when he hideth his face, who then can behold him ? whether it be done against a nation, or against a man only : (34:29) 30 That the hypocrite reign not, lest the people be ensnared. (34:30) 31 Surely it is meet to be said unto God, I have borne chastisement, I will not offend any more : (34:31) 32 That which I see not teach thou me : if I have done iniquity, I will do no more. (34:32) 33 Should it be according to thy mind ? he will recompense it, whether thou refuse, or whether thou choose ; and not I : therefore speak what thou knowest. (34:33) 34 Let men of understanding tell me, and let a wise man hearken unto me. (34:34) 35 Job hath spoken without knowledge, and his words were without wisdom. (34:35) 36 My desire is that Job may be tried unto the end because of his answers for wicked men. (34:36) 37 For he addeth rebellion unto his sin, he clappeth his hands among us, and multiplieth his words against God. (34:37) Job
34:1-37
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Elihu reprit encore la parole et dit : (34:1) 2 Vous, sages, écoutez mes discours ; et vous qui avez de l’intelligence, prêtez-moi l’oreille. (34:2) 3 Car l’oreille juge des discours, comme le palais goûte ce qu’on doit manger. (34:3) 4 Choisissons-nous ce qui est juste, et voyons entre nous ce qui est bon. (34:4) 5 Car Job a dit : Je suis juste, et le Dieu fort m’a ôté mon droit. (34:5) 6 Je suis regardé comme menteur, lorsque je soutiens mon droit ; la flèche qui me perce est douloureuse, sans que j’aie péché. (34:6) 7 Qui est l’homme tel que Job, qui boit la moquerie comme de l’eau ; (34:7) 8 Et qui marche dans la compagnie des ouvriers d’iniquité, et même, qui marche avec les méchans ? (34:8) 9 Car il a dit : L’homme ne gagne rien à se plaire avec Dieu. (34:9) 10 C’est pourquoi, vous qui avez de l’intelligence, écoutez-moi. Il n’est pas possible qu’il y ait de la méchanceté dans le Dieu fort, et de la perversité dans le Tout-Puissant. (34:10) 11 Car il rendra à l’homme selon son œuvre, et il fera trouver à chacun selon son train. (34:11) 12 Certainement, le Dieu fort ne déclare point méchant l’homme de bien, et le Tout-Puissant ne renverse point le droit. (34:12) 13 Qui est-ce qui lui a commis le soin de la terre ? Ou, qui est-ce qui a posé la terre habitable tout entière ? (34:13) 14 S’il prenait garde à l’homme de près, et qu’il retirât à lui son esprit et son souffle, (34:14) 15 Toute chair expirerait en même temps, et l’homme retournerait dans la poudre. (34:15) 16 Si donc tu as de l’intelligence, écoute ceci, prête l’oreille à ce que tu entendras de moi. (34:16) 17 Et quoi ? celui qui haïrait la justice, punirait-il ? Et condamneras-tu comme méchant celui qui est souverainement juste ? (34:17) 18 Dira-t-on à un roi, scélérat ; et méchant, aux principaux des peuples ? (34:18) 19 Combien moins le dira-t-on à celui qui n’a point d’égards à la personne des grands, et qui ne reconnaît point ceux qui sont riches, pour les préférer aux pauvres ? Car ils sont tous l’ouvrage de ses mains. (34:19) 20 Ils mourront en un moment, même au milieu de la nuit ; tout un peuple sera ébranlé et passera, et le puissant sera emporté, même sans effort. (34:20) 21 Car les yeux de Dieu sont sur les voies de chacun, et il regarde tous leurs pas. (34:21) 22 Il n’y a ni ténèbres, ni ombres de la mort, où se puissent cacher les ouvriers d’iniquité. (34:22) 23 Car il n’impose point à l’homme une trop grande charge, en sorte qu’il ait sujet de venir plaider avec le Dieu fort. (34:23) 24 Il brise les puissans d’une manière incompréhensible, et il en établit d’autres en leur place. (34:24) 25 Parce qu’il connaît leurs œuvres, il les renverse la nuit, et ils sont brisés. (34:25) 26 Il les frappe comme des impies, à la vue de tout le monde. (34:26) 27 Parce qu’ils se sont ainsi détournés de lui, et qu’ils n’ont considéré aucune de ses voies ; (34:27) 28 Ils ont fait monter le cri du pauvre jusqu’à lui, en sorte qu’il a entendu les clameurs des affligés. (34:28) 29 Or, s’il donne du repos, qui est-ce qui le troublera ? S’il cache sa face, qui le regardera ? Soit qu’il s’agisse de toute une nation, soit qu’il s’agisse d’un seul homme ; (34:29) 30 Afin que l’homme hypocrite ne règne plus, à cause des péchés du peuple. (34:30) 31 Certainement, voici ce qui devait être dit au Dieu fort : J’ai souffert, je n’empirerai point. (34:31) 32 S’il y a quelque chose en moi de plus que ce que je vois, fais-le-moi connaître ; si j’ai commis quelque perversité, je ne le ferai plus. (34:32) 33 Dieu te le rendra-t-il selon ton opinion, parce que tu l’as récusé ? C’est à toi à choisir, et non pas à moi. Si tu sais quelque chose, dis-je. (34:33) 34 Les gens de sens parleront comme moi, et l’homme sage sera de mon sentiment. (34:34) 35 Job ne parle point avec connaissance, et ses paroles ne sont point avec intelligence. (34:35) 36 Ah ! mon père, que Job soit éprouvé jusqu’à la fin, pour avoir répondu comme les impies ont accoutumé de répondre. (34:36) 37 Car autrement, il ajoutera péché sur péché ; il s’applaudira parmi nous, et il parlera de plus en plus contre le Dieu fort. (34:37) Job
34:1-37
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
1 Et Elihu reprit et dit : (34:1) 2 Sages, écoutez mes discours ! et, hommes entendus, prêtez-moi l’oreille ! (34:2) 3 Car l’ouïe éprouve les discours, de même que le palais goûte les aliments. (34:3) 4 Démêlons ce qui est juste, et discernons ensemble ce qui est bien ! (34:4) 5 Oui, Job a dit : « Je suis juste, et Dieu m’a frustré de mon droit ! (34:5) 6 en dépit de mon droit je suis réduit à mentir ; ma plaie est incurable, et je suis sans péché. » (34:6) 7 Y a-t-il un homme pareil à Job, pour boire le blasphème comme l’eau, (34:7) 8 pour marcher de concert avec les méchants, et cheminer avec les impies ? (34:8) 9 Car il a dit : « L’homme ne retire aucun avantage de se plaire avec Dieu. » (34:9) 10 Aussi, hommes de sens, écoutez-moi ! Non, Dieu n’est point méchant, et le Tout-puissant n’est point inique ! (34:10) 11 Il rend au contraire à l’homme selon ses œuvres, et lui fait trouver selon ses voies. (34:11) 12 Non, en vérité Dieu n’est pas méchant, et le Tout-puissant ne fait pas fléchir la justice. (34:12) 13 Qui a commis à Dieu le soin de la terre ? et qui a créé le monde, l’Univers ? (34:13) 14 S’il ne pensait qu’à Lui seul, s’il retirait à Lui son esprit et son souffle, (34:14) 15 toute chair expirerait soudain, et l’homme rentrerait dans la poudre. (34:15) 16 Or, si tu as du sens, écoute ceci, prête l’oreille au son de mes paroles ! (34:16) 17 Celui qui haïrait la justice, régnerait-Il ? Et oses-tu condamner le Juste, le Puissant, (34:17) 18 qui dit à un Roi : Méchant ! et : Impies ! à des Princes ? (34:18) 19 qui ne prend pas parti pour des Grands, et ne préfère pas le riche au pauvre, parce qu’ils sont l’un et l’autre l’ouvrage de ses mains ? (34:19) 20 Il ne faut qu’un instant, et ces impies meurent au milieu de la nuit ; leurs peuples chancellent et passent ; des potentats sont chassés, mais non par une main d’homme. (34:20) 21 Car Il a les yeux sur les voies des humains, et Il voit tous leurs pas : (34:21) 22 il n’y a ni ténèbres, ni nuit, où puissent se cacher ceux qui font le mal. (34:22) 23 Il ne Lui faut pas un long temps pour juger qu’un homme doit paraître en jugement devant Lui. (34:23) 24 Il écrase des potentats, sans enquête, et en établit d’autres à leur place ; (34:24) 25 car Il connaît leurs œuvres. Il les renverse de nuit, et il sont mis en pièces ; (34:25) 26 Il les supplicie sur la place des criminels, et dans un lieu exposé aux regards ; (34:26) 27 car ils se sont retirés loin de lui, et ont négligé toutes ses voies ; (34:27) 28 c’est afin de Lui faire parvenir les cris des petits, pour qu’il écoutât les cris des malheureux. (34:28) 29 Si par là Il procure le repos, qui Le condamnera ? S’il cache sa face, qui prétendra Le voir ? C’est ainsi qu’il gouverne les nations et les hommes, (34:29) 30 Ôtant l’empire à l’impie, et aux fléaux des peuples. (34:30) 31 Est-ce que, en effet, ils disent à Dieu : « Je porterai [ton joug] et ne le secouerai point ! (34:31) 32 Montre-moi mes fautes qui échappent à ma vue ! Si j’ai fait le mal, je ne le ferai plus ? » (34:32) 33 Réglera-t-Il d’après toi ses rétributions ? Car tu es mécontent de l’ordre de Dieu… A toi donc, et non à moi, d’en indiquer un autre ! Dis ce que tu sais ! (34:33) 34 Voici ce que me diront des hommes de sens, et le sage qui m’aura écouté : (34:34) 35 « Job ne parle pas en connaissance de cause, et ses paroles manquent de prudence. » (34:35) 36 Voici mon vœu : Que Job ne cesse pas d’être éprouvé, parce qu’il a répondu à l’instar des méchants ! (34:36) 37 car il ajoute un péché à son crime ; il prend parmi nous un air de triomphe, et multiplie ses plaintes contre Dieu. (34:37) Job
34:1-37
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 ELIU continuant encore de parler, prononça ce qui suit : (34:1) 2 Sages, écoutez mes paroles ; savants, soyez attentifs : (34:2) 3 car l’oreille juge des discours par l’ouïe, comme le palais juge des viandes par le goût. (34:3) 4 Convenons ensemble de ce qui est selon la justice, et voyons entre nous ce qui doit être regardé comme le meilleur. (34:4) 5 Car Job a dit : Je suis juste, et Dieu ne me traite pas selon l’équité. (34:5) 6 II y a de la fausseté et de l’abus dans le jugement que l’on a porté contre moi ; je suis percé de flèches très-cuisantes sans que j’aie péché. (34:6) 7 Où trouvera-t-on un homme semblable à Job, qui insulte à Dieu avec une impiété qu’il avale comme l’eau ; (34:7) 8 qui marche avec ceux qui commettent l’iniquité, et qui se joint avec les impies ? (34:8) 9 Car il a dit : L’homme ne sera point agréable à Dieu, quand même il aurait couru dans sa voie. (34:9) 10 Vous donc qui avez du sens et de la sagesse, écoutez-moi : L’impiété est infiniment éloignée de Dieu ; et l’injustice, du Tout-Puissant : (34:10) 11 car il rendra à l’homme selon ses oeuvres, et il traitera chacun selon le mérite de sa vie. (34:11) 12 Certainement Dieu ne condamne point sans sujet, et le Tout-Puissant ne renverse point la justice. (34:12) 13 A-t-il donc commis à quelque autre le soin de la terre ? et qui est celui qu’il a établi pour gouverner au lieu de lui le monde qu’il a créé ? (34:13) 14 S’il le regardait dans sa rigueur, il attirerait à soi dans l’instant l’esprit qui l’anime. (34:14) 15 Toute chair périrait en même temps, et tous les hommes retourneraient en cendre. (34:15) 16 Si vous avez donc de l’intelligence, écoutez ce que l’on vous dit, et soyez attentif à mes paroles : (34:16) 17 Peut-on guérir celui qui n’aime point la justice ? Et comment condamnez-vous avec tant de hardiesse celui qui est souverainement juste ? (34:17) 18 lui qui dit à un roi, Vous êtes un apostat ; qui appelle impies les grands, lorsqu’ils le sont ; (34:18) 19 qui n’a point d’égard à la personne des princes ; qui n’a point eu de considération pour le tyran lorsqu’il disputait contre le pauvre : parce que sa main a fait tous les hommes. (34:19) 20 Ils mourront tout d’un coup, et au milieu de la nuit les peuples seront tout remplis de trouble ; ils passeront, et le violent sera emporté sans qu’on voie la main qui le frappe. (34:20) 21 Car les yeux de Dieu sont sur les voies des hommes, et il considère toutes leurs démarches. (34:21) 22 II n’y a point de ténèbres, il n’y a point d’ombre de la mort, qui puissent dérober à ses yeux ceux qui commettent l’iniquité. (34:22) 23 Car il n’est plus au pouvoir de l’homme de venir en jugement devant Dieu. (34:23) 24 Il en exterminera une multitude innombrable, et il en établira d’autres en leur place. (34:24) 25 Car il connaît leurs oeuvres, et c’est pour cela qu’il répandra sur eux une nuit obscure, et qu’il les brisera. (34:25) 26 Il les frappera de plaies comme des impies, à la vue de tout le monde, (34:26) 27 eux qui ont fait un dessein formé de se retirer de lui, et qui n’ont pas voulu comprendre toutes ses voies : (34:27) 28 en sorte qu’ils ont fait monter jusqu’à lui les cris de l’indigent, et qu’il a entendu la voix des plaintes des pauvres. (34:28) 29 Car s’il donne la paix, qui est celui qui le condamnera ? S’il cache une fois son visage, qui pourra le contempler dans sa conduite sur toutes les nations en général, et sur tous les hommes ? (34:29) 30 C’est lui qui fait régner l’homme hypocrite, à cause des péchés du peuple. (34:30) 31 Puis donc que j’ai parlé de Dieu, je ne vous empêcherai point de parler aussi. (34:31) 32 Si je suis tombé dans quelque erreur, enseignez-moi ; si ce que j’ai dit n’est pas selon la justice, je ne dirai rien davantage. (34:32) 33 Dieu ne vous redemandera-t-il point compte de ce que je puis avoir dit contre la justice, qui vous a déplu ? car c’est vous qui avez commencé à parler, et non pas moi. Si vous savez quelque chose de meilleur, parlez vous-même. (34:33) 34 Que des personnes intelligentes me parlent, et qu’un homme sage m’écoute. (34:34) 35 Mais Job a parlé inconsidérément, et il ne paraît point de sagesse dans ses discours. (34:35) 36 Mon Père! que Job soit éprouvé jusqu’à la fin, ne cessez point de frapper un homme injuste ; (34:36) 37 parce qu’il ajoute le blasphème à ses péchés : qu’il soit cependant pressé de nouveau par nos raisons, et qu’après cela il appelle Dieu en jugement par ses discours. (34:37) Job
34:1-37
6Traduction par A. Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que le Nouveau Testament.
7Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Élihu reprit et dit : (34:1) 2 Sages, écoutez mes discours ! Vous qui êtes intelligents, prêtez-moi l’oreille ! (34:2) 3 Car l’oreille discerne les paroles, comme le palais savoure les aliments. (34:3) 4 Choisissons ce qui est juste, voyons entre nous ce qui est bon. (34:4) 5 Job dit : Je suis innocent, et Dieu me refuse justice ; (34:5) 6 j’ai raison, et je passe pour menteur ; ma plaie est douloureuse, et je suis sans péché. (34:6) 7 Y a-t-il un homme semblable à Job, buvant la raillerie comme l’eau, (34:7) 8 Marchant en société de ceux qui font le mal, cheminant de pair avec les impies ? (34:8) 9 Car il a dit : Il est inutile à l’homme de mettre son plaisir en Dieu. (34:9) 10 Écoutez-moi donc, hommes de sens ! Loin de Dieu l’injustice, loin du Tout Puissant l’iniquité ! (34:10) 11 Il rend à l’homme selon ses œuvres, il rétribue chacun selon ses voies. (34:11) 12 Non certes, Dieu ne commet pas l’iniquité ; le Tout Puissant ne viole pas la justice. (34:12) 13 Qui l’a chargé de gouverner la terre ? Qui a confié l’univers à ses soins ? (34:13) 14 S’il ne pensait qu’à lui-même, s’il retirait à lui son esprit et son souffle, (34:14) 15 toute chair périrait soudain, et l’homme rentrerait dans la poussière. (34:15) 16 Si tu as de l’intelligence, écoute ceci, prête l’oreille au son de mes paroles ! (34:16) 17 Un ennemi de la justice régnerait-il ? Et condamneras-tu le juste, le puissant, (34:17) 18 Qui proclame la méchanceté des rois et l’iniquité des princes, (34:18) 19 qui n’a point égard à l’apparence des grands et ne distingue pas le riche du pauvre, parce que tous sont l’ouvrage de ses mains ? (34:19) 20 Enun instant, ils perdent la vie ; au milieu de la nuit, un peuple chancelle et périt ; le puissant disparaît, sans la main d’aucun homme. (34:20) 21 Car Dieu voit la conduite de tous, il a les regards sur les pas de chacun. (34:21) 22 Il n’y a ni ténèbres ni ombre de la mort, où puissent se cacher ceux qui commettent l’iniquité. (34:22) 23 Dieu n’a pas besoin d’observer longtemps, pour qu’un homme entre en jugement avec lui ; (34:23) 24 il brise les grands sans information, et il met d’autres à leur place ; (34:24) 25 car il connaît leurs œuvres. Ils les renverse de nuit, et ils sont écrasés ; (34:25) 26 il les frappe comme des impies, à la face de tous les regards. (34:26) 27 Ense détournant de lui, en abandonnant toutes ses voies, (34:27) 28 ils ont fait monter à Dieu le cri du pauvre, ils l’ont rendu attentif aux cris des malheureux. (34:28) 29 S’il donne le repos, qui répandra le trouble ? S’il cache sa face, qui pourra le voir ? Il traite à l’égal soit une nation, soit un homme, (34:29) 30 Afin que l’impie ne domine plus, et qu’il ne soit plus un piège pour le peuple. (34:30) 31 Car a-t-il jamais dit à Dieu : J’ai été châtié, je ne pécherai plus ; (34:31) 32 montre-moi ce que je ne vois pas ; Si j’ai commis des injustices, je n’en commettrai plus ? (34:32) 33 Est-ce d’après toi que Dieu rendra la justice ? C’est toi qui rejettes, qui choisis, mais non pas moi ; ce que tu sais, dis-le donc ! (34:33) 34 Les hommes de sens seront de mon avis, le sage qui m’écoute pensera comme moi. (34:34) 35 Job parle sans intelligence, et ses discours manquent de raison. (34:35) 36 Qu’il continue donc à être éprouvé, puisqu’il répond comme font les méchants ! (34:36) 37 Car il ajoute à ses fautes de nouveaux péchés ; il bat des mains au milieu de nous, il multiplie ses paroles contre Dieu. (34:37) Job
34:1-37
8Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et Élihu reprit la parole et dit : (34:1) 2 Sages, écoutez mes paroles, et vous qui avez de la connaissance, prêtez-moi l’oreille ; (34:2) 3 Car l’oreille éprouve les discours, comme le palais goûte les aliments. (34:3) 4 Choisissons pour nous ce qui est juste, et reconnaissons entre nous ce qui est bon. (34:4) 5 Car Job a dit : Je suis juste, et Dieu a écarté mon droit ; (34:5) 6 Mentirai-je contre ma droiture ? ma blessure est incurable, sans qu’il y ait de transgression. (34:6) 7 Qui est l’homme qui soit comme Job ? Il boit la moquerie comme l’eau ; (34:7) 8 Il marche dans la compagnie des ouvriers d’iniquité, et il chemine avec les hommes méchants. (34:8) 9 Car il a dit : Il ne profite de rien à l’homme de trouver son plaisir en Dieu. (34:9) 10 C’est pourquoi, hommes de sens, écoutez-moi : Loin de Dieu la méchanceté, et loin du Tout-puissant l’iniquité ! (34:10) 11 Car il rendra à l’homme ce qu’il aura fait, et il fera trouver à chacun selon sa voie. (34:11) 12 Certainement Dieu n’agit pas injustement, et le Tout-puissant ne pervertit pas le droit. (34:12) 13 Qui a confié la terre à ses soins, et qui a placé le monde entier [sous lui] ? (34:13) 14 S’il ne pensait qu’à lui-même et retirait à lui son esprit et son souffle, (34:14) 15 Toute chair expirerait ensemble et l’homme retournerait à la poussière. (34:15) 16 Si [tu as] de l’intelligence, écoute ceci ; prête l’oreille à la voix de mes paroles. (34:16) 17 Celui qui hait la justice gouvernera-t-il donc ? Et condamneras-tu le juste par excellence ? (34:17) 18 Dira-t-on Bélial, au roi ? — Méchants, aux nobles ? (34:18) 19 [Combien moins] à celui qui ne fait pas acception de la personne des princes, et qui n’a pas égard au riche plutôt qu’au pauvre ; car ils sont tous l’œuvre de ses mains. (34:19) 20 Ils mourront en un moment ; au milieu de la nuit les peuples chancellent et s’en vont, et les puissants sont retirés sans main. (34:20) 21 Car ses yeux sont sur les voies de l’homme, et il voit tous ses pas. (34:21) 22 Il n’y a pas de ténèbres, il n’y a pas d’ombre de la mort, où se puissent cacher les ouvriers d’iniquité. (34:22) 23 Car il ne pense pas longtemps à un homme pour le faire venir devant Dieu en jugement. (34:23) 24 Il brise les puissants, sans examen, et il fait que d’autres se tiennent à leur place ; (34:24) 25 En effet il connaît leurs œuvres : il les renverse de nuit, et ils sont écrasés. (34:25) 26 Il les frappe comme des méchants dans le lieu où ils sont en vue, (34:26) 27 Parce qu’ils se sont retirés de lui, et qu’ils n’ont pas considéré toutes ses voies, (34:27) 28 Pour faire monter vers lui le cri du pauvre, en sorte qu’il entende le cri des malheureux. (34:28) 29 Quand il donne la tranquillité, qui troublera ? Il cache sa face, et qui le verra ? [Il fait] ainsi, soit à une nation, soit à un homme, (34:29) 30 Pour empêcher l’homme impie de régner, pour écarter du peuple les pièges. (34:30) 31 Car a-t-il [jamais] dit à Dieu : Je porte ma peine, je ne ferai plus de mal ; (34:31) 32 Ce que je ne vois pas, montre-le-moi ; si j’ai commis l’iniquité, je ne le referai pas ? (34:32) 33 Rétribuera-t-il selon tes pensées ? car tu as rejeté [son jugement], car toi, tu as choisi, et non pas moi ; ce que tu sais, dis-le donc. (34:33) 34 Les hommes de sens me diront, et un homme sage qui m’écoute : (34:34) 35 Job n’a pas parlé avec connaissance, et ses paroles ne sont pas intelligentes ; (34:35) 36 Je voudrais que Job fût éprouvé jusqu’au bout, parce qu’il a répondu à la manière des hommes iniques ; (34:36) 37 Car il a ajouté à son péché la transgression ; il bat des mains parmi nous, et multiplie ses paroles contre Dieu. (34:37) Job
34:1-37
9Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Eliu, continuant encore de parler, le fit en ces termes : (34:1) 2 Sages, écoutez mes paroles ; savants, soyez attentifs. (34:2) 3 Car l’oreille juge les paroles, comme le palais juge les mets par le goût. (34:3) 4 Convenons ensemble de ce qui est selon la justice, et voyons entre nous ce qui est le meilleur. (34:4) 5 Car Job a dit : Je suis juste, et Dieu a renversé mon droit. (34:5) 6 Car la manière dont j’ai été jugé est mensongère : je suis percé de flèches cuisantes sans avoir péché. (34:6) 7 Où trouver un homme semblable à Job, qui boit le blasphème comme l’eau ? (34:7) 8 Il marche avec ceux qui commettent l’iniquité, et il se joint avec les impies. (34:8) 9 Car il a dit : L’homme ne saurait plaire à Dieu, quand même il courrait avec lui. (34:9) 10 Vous donc, hommes de sens, écoutez-moi. Loin de Dieu l’impiété, et loin du Tout-Puissant l’injustice. (34:10) 11 Car il rendra à l’homme selon ses œuvres, et il rétribuera chacun selon ses voies. (34:11) 12 Non, certes, Dieu ne condamne pas sans sujet, et le Tout-Puissant ne reverse pas la justice. (34:12) 13 A quel autre a-t-il confié le soin de la terre ? Et qui a-t-il établi pour gouverner le monde qu’il a créé ? (34:13) 14 S’il regardait l’homme dans sa rigueur, il attirerait à Soi l’esprit qui l’anime. (34:14) 15 Toute chair périrait à la fois, et l’homme retournerait en poussière. (34:15) 16 Si donc tu as de l’intelligence, écoute ce que l’on te dit, et sois attentif à mes paroles. (34:16) 17 Peut-on guérir ce qui n’aime point la justice ? et comment condamnes-tu avec tant de hardiesse celui qui est juste ? (34:17) 18 Lui qui dit à un roi : Apostat ; qui appelle les grands : Impies ; (34:18) 19 qui n’a point d’égard à la personne des princes ; qui n’a point de considération pour le tyran lorsqu’il dispute contre le pauvre ; car tous sont l’œuvre de ses mains. (34:19) 20 Ils mourront soudain, et au milieu de la nuit les peuples seront remplis de trouble ; ils passeront, et le violent sera emporté par une main invisible. (34:20) 21 Car les yeux de Dieu sont sur les voies des hommes, et il considère tous leurs pas. (34:21) 22 Il n’y a pas de ténèbres, il n’y a pas d’ombre de la mort où puissent se cacher ceux qui commettent l’iniquité. (34:22) 23 Car il n’est plus au pouvoir de l’homme de venir en jugement devant Dieu. (34:23) 24 Il en brisera une multitude innombrable, et il en établira d’autres à leur place. (34:24) 25 Car il connaît leurs œuvres, et c’est pour cela qu’il répandra la nuit sur eux, et qu’il les brisera. (34:25) 26 Il les frappera comme des impies, à la vue de tout le monde : (34:26) 27 eux qui se sont retirés de lui comme à dessein, et qui n’ont pas voulu comprendre toutes ses voies, (34:27) 28 pour faire monter jusqu’à lui le cri de l’indigent, et pour lui faire entendre la voix des pauvres. (34:28) 29 Car, s’il donne la paix, quel est celui qui le condamnera ? S’il cache son visage, qui le contemplera, qu’il s’agisse des nations en général, ou de tous les hommes ? (34:29) 30 C’est lui qui fait régner l’homme hypocrite, à cause des péchés du peuple. (34:30) 31 Puis donc que j’ai parlé à Dieu, je ne t’empêcherai pas non plus de le faire. (34:31) 32 Si je me suis trompé, enseigne-moi ; si ce que j’ai dit n’est pas juste, je n’ajouterai rien de plus. (34:32) 33 Dieu te demandera-t-il ton avis, si une chose t’a déplu ? car c’est toi qui as commencé à parler, et non pas moi. Si tu sais quelque chose de meilleur, dis-le. (34:33) 34 Que les hommes intelligents me parlent, et que l’homme sage m’écoute. (34:34) 35 Mais Job a parlé inconsidérément, et il ne paraît point de sagesse dans ses discours. (34:35) 36 Mon Père, que Job soit éprouvé jusqu’â la fin ; n’épargnez point l’homme d’iniquité. (34:36) 37 Puisqu’il ajoute le blasphème à ses péchés, qu’il soit encore mis dans l’angoisse parmi nous, et ensuite qu’il appelle Dieu en jugement par ses discours. (34:37) Job
34:1-37
10Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
1 ELIHOU reprit et dit : (34:1) 2 Écoutez, ô sages, mes discours, et vous, hommes instruits, prêtez-moi votre attention. (34:2) 3 Car l’oreille apprécie les discours comme le palais déguste la nourriture. (34:3) 4 Mettons-nous en quête de ce qui est juste, examinons entre nous ce qui est bon. (34:4) 5 Car Job a dit : « Je suis innocent, et Dieu m’a refusé justice. (34:5) 6 En dépit de mon bon droit, je passe pour menteur ; cruel est le coup qui m’a frappé, sans que j’aie failli ! » (34:6) 7 Y a-t-il un homme comme Job, buvant le blasphème comme de l’eau, (34:7) 8 faisant cause commune avec les artisans d’iniquité et allant de pair avec les malfaiteurs ? (34:8) 9 Car il a dit : « L’homme ne gagne rien à être en bons termes avec Dieu ! » (34:9) 10 C’est pourquoi, gens d’intelligence, écoutez-moi : loin de Dieu l’iniquité et du Tout-Puissant l’injustice ! (34:10) 11 Car il paie chacun selon ses œuvres et lui assigne le sort mérité par sa conduite. (34:11) 12 Non, en vérité, Dieu ne commet pas de mal, le Tout-Puissant ne fausse pas la justice. (34:12) 13 Qui lui a confié la direction de la terre ? Qui a mis tout l’univers entre ses mains ? (34:13) 14 S’il n’avait de pensée que pour lui-même, s’il retirait à lui son esprit et son souffle, (34:14) 15 toutes les créatures périraient du coup, et l’homme retournerait à la poussière. (34:15) 16 Or, si tu jouis de ton bon sens, écoute ceci, prête l’oreille au son de mes paroles : (34:16) 17 Celui qui hait la justice pourrait-il régner ? Oseras-tu incriminer l’Être infiniment juste ? (34:17) 18 Est-il permis de dire au roi : « scélérat ! » et aux princes : « criminels ! » (34:18) 19 Eh bien ! Lui ne prend pas parti pour les grands, et ne favorise pas le riche contre le pauvre, car ils sont tous l’œuvre de sa main. (34:19) 20 En un clin d’œil, ils meurent, et au milieu de la nuit, le peuple s’agite et ils disparaissent ; on supprime les puissants, sans qu’une main se lève. (34:20) 21 C’est que ses yeux sont ouverts sur les voies de l’homme, il observe chacun de ses pas. (34:21) 22 Point de ténèbres, point d’ombre si profonde où puissent se cacher les malfaiteurs. (34:22) 23 Car Dieu n’a pas besoin de surveiller longuement un homme, pour le faire comparaître en justice. (34:23) 24 Il brise les puissants sans long examen et met d’autres à leur place. (34:24) 25 C’est parce qu’il connaît leurs œuvres, qu’il les renverse de nuit et les écrase. (34:25) 26 En qualité d’impies, il les frappe aux yeux de nombreux spectateurs, (34:26) 27 les punissant de s’être détournés de lui, d’avoir méconnu toutes ses voies, (34:27) 28 d’avoir fait monter jusqu’à lui les cris du faible, et retentir à ses oreilles la protestation des miséreux. (34:28) 29 Et s’il fait l’apaisement, qui le lui reprochera ? Quand il cache sa face, qui pourra le voir ? Il domine et sur les nations et sur les individus, (34:29) 30 ne voulant pas du règne des hommes pervers, de ceux qui sont un piège pour les peuples. (34:30) 31 Se peut-il qu’on dise à Dieu : « J’ai expié sans être coupable. (34:31) 32 Ce qu’il m’est impossible de voir, apprends-le moi toi-même ; si j’ai commis des injustices, je ne récidiverai pas ? » (34:32) 33 Est-ce sous ton inspiration qu’Il doit rémunérer, parce que tu exprimes ton dédain ou que tu manifestes tes préférences, toi et non moi ? Ce que tu sais, expose-le donc. (34:33) 34 Les gens sensés me le diront, les hommes sages qui m’écoutent : (34:34) 35 « Job ne discourt pas en connaissance de cause, ses paroles ne sont pas raisonnables. (34:35) 36 Mon souhait serait que Job fût éprouvé encore longtemps, à cause de ses réponses dignes d’hommes iniques ; (34:36) 37 car à son péché il ajoute une faute plus grave : il pense triompher au milieu de nous et prodigue ses propos contre Dieu. » (34:37) Job
34:1-37
11Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Élihu reprit et dit : (34:1) 2 Sages, écoutez mes discours ! Vous qui êtes intelligents, prêtez-moi l’oreille ! (34:2) 3 Car l’oreille discerne les paroles, comme le palais savoure les aliments. (34:3) 4 Choisissons ce qui est juste, voyons entre nous ce qui est bon. (34:4) 5 Job dit : Je suis innocent, et Dieu me refuse justice ; (34:5) 6 J’ai raison, et je passe pour menteur ; ma plaie est douloureuse, et je suis sans péché. (34:6) 7 Y a-t-il un homme semblable à Job, buvant la raillerie comme l’eau, (34:7) 8 Marchant en société de ceux qui font le mal, cheminant de pair avec les impies ? (34:8) 9 Car il a dit : Il est inutile à l’homme de mettre son plaisir en Dieu. (34:9) 10 Écoutez-moi donc, hommes de sens ! Loin de Dieu l’injustice, loin du Tout Puissant l’iniquité ! (34:10) 11 Il rend à l’homme selon ses œuvres, il rétribue chacun selon ses voies. (34:11) 12 Non certes, Dieu ne commet pas l’iniquité ; le Tout Puissant ne viole pas la justice. (34:12) 13 Qui l’a chargé de gouverner la terre ? Qui a confié l’univers à ses soins ? (34:13) 14 S’il ne pensait qu’à lui-même, s’il retirait à lui son esprit et son souffle, (34:14) 15 Toute chair périrait soudain, et l’homme rentrerait dans la poussière. (34:15) 16 Si tu as de l’intelligence, écoute ceci, prête l’oreille au son de mes paroles ! (34:16) 17 Un ennemi de la justice régnerait-il ? Et condamneras-tu le juste, le puissant, (34:17) 18 Qui proclame la méchanceté des rois et l’iniquité des princes, (34:18) 19 Qui n’a point égard à l’apparence des grands et ne distingue pas le riche du pauvre, parce que tous sont l’ouvrage de ses mains ? (34:19) 20 Enun instant, ils perdent la vie ; au milieu de la nuit, un peuple chancelle et périt ; le puissant disparaît, sans la main d’aucun homme. (34:20) 21 Car Dieu voit la conduite de tous, il a les regards sur les pas de chacun. (34:21) 22 Il n’y a ni ténèbres ni ombre de la mort, où puissent se cacher ceux qui commettent l’iniquité. (34:22) 23 Dieu n’a pas besoin d’observer longtemps, pour qu’un homme entre en jugement avec lui ; (34:23) 24 Il brise les grands sans information, et il met d’autres à leur place ; (34:24) 25 Car il connaît leurs œuvres. Ils les renverse de nuit, et ils sont écrasés ; (34:25) 26 Il les frappe comme des impies, à la face de tous les regards. (34:26) 27 Ense détournant de lui, en abandonnant toutes ses voies, (34:27) 28 Ils ont fait monter à Dieu le cri du pauvre, ils l’ont rendu attentif aux cris des malheureux. (34:28) 29 S’il donne le repos, qui répandra le trouble ? S’il cache sa face, qui pourra le voir ? Il traite à l’égal soit une nation, soit un homme, (34:29) 30 Afin que l’impie ne domine plus, et qu’il ne soit plus un piège pour le peuple. (34:30) 31 Car a-t-il jamais dit à Dieu : J’ai été châtié, je ne pécherai plus ; (34:31) 32 Montre-moi ce que je ne vois pas ; Si j’ai commis des injustices, je n’en commettrai plus ? (34:32) 33 Est-ce d’après toi que Dieu rendra la justice ? C’est toi qui rejettes, qui choisis, mais non pas moi ; ce que tu sais, dis-le donc ! (34:33) 34 Les hommes de sens seront de mon avis, le sage qui m’écoute pensera comme moi. (34:34) 35 Job parle sans intelligence, et ses discours manquent de raison. (34:35) 36 Qu’il continue donc à être éprouvé, puisqu’il répond comme font les méchants ! (34:36) 37 Car il ajoute à ses fautes de nouveaux péchés ; il bat des mains au milieu de nous, il multiplie ses paroles contre Dieu. (34:37) Job
34:1-37
12Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Eliu reprit et dit : (34:1) 2 Sages, écoutez mes discours ; hommes intelligents, prêtez-moi l’oreille. (34:2) 3 Car l’oreille juge les paroles, comme le palais discerne les aliments. (34:3) 4 Tâchons de discerner ce qui est juste ; cherchons entre nous ce qui est bon. (34:4) 5 Job a dit : “ Je suis innocent, et Dieu me refuse justice. (34:5) 6 Quand je soutiens mon droit, je passe pour menteur ; ma plaie est douloureuse, sans que j’aie péché. ˮ (34:6) 7 Y a-t-il un homme semblable à Job ? Il boit le blasphème comme l’eau ! (34:7) 8 Il s’associe aux artisans d’iniquité, il marche avec les hommes pervers. (34:8) 9 Car il a dit : “ Il ne sert de rien à l’homme de chercher la faveur de Dieu. ˮ (34:9) 10 Écoutez-moi donc, hommes sensés : Loin de Dieu l’iniquité ! Loin du Tout-Puissant l’injustice ! (34:10) 11 Il rend à l’homme selon ses œuvres, il rétribue chacun selon ses voies. (34:11) 12 Non, certes, Dieu ne commet pas l’iniquité, le Tout-Puissant ne viole pas la justice. (34:12) 13 Qui lui a remis le gouvernement de la terre ? Qui lui a confié l’univers ? (34:13) 14 S’il ne pensait qu’à lui-même, s’il retirait à lui son esprit et son souffle, (34:14) 15 toute chair expirerait à l’instant, et l’homme retournerait à la poussière. (34:15) 16 Si tu as de l’intelligence, écoute ceci ; prête l’oreille au son de mes paroles : (34:16) 17 Un ennemi de la justice aurait-il le suprême pouvoir ? Oses-tu condamner le Juste, le Puissant, (34:17) 18 qui dit à un roi : “ Vaurien ! ˮ aux princes : “ Pervers ! ˮ (34:18) 19 qui ne fait point acception de la personne des grands, qui ne regarde pas le riche plus que le pauvre, parce que tous sont l’ouvrage de ses mains ? (34:19) 20 En un instant ils périssent, au milieu de la nuit, les peuples chancellent et disparaissent ; le puissant est emporté sans main d’homme. (34:20) 21 Car les yeux de Dieu sont ouverts sur les voies de l’homme, il voit distinctement tous ses pas. (34:21) 22 Il n’y a ni ténèbres ni ombre de la mort, où puissent se cacher ceux qui commettent l’iniquité. (34:22) 23 Il n’a pas besoin de regarder un homme deux fois, pour l’amener au jugement avec lui. (34:23) 24 Il brise les puissants sans enquête, et il en met d’autres à leur place. (34:24) 25 Il connaît donc leurs œuvres ; il les renverse de nuit, et ils sont écrasés. (34:25) 26 Il les frappe comme des impies, en un lieu où on les regarde, (34:26) 27 parce qu’en se détournant de lui, en refusant de connaître toutes ses voies, (34:27) 28 ils ont fait monter vers lui le cri du pauvre, ils l’ont rendu attentif au cri des malheureux. (34:28) 29 S’il accorde la paix, qui le trouvera mauvais ; s’il cache son visage, qui pourra le contempler, qu’il soit peuple ou homme celui qu’il traite ainsi, (34:29) 30 pour mettre fin au règne de l’impie, pour qu’il ne soit plus un piège pour le peuple ? (34:30) 31 Or avait-il dit à Dieu : “ J’ai été châtié, je ne pécherai plus ; (34:31) 32 montre-moi ce que j’ignore ; si j’ai commis l’iniquité, je ne le ferai plus ? ˮ (34:32) 33 Est-ce d’après ton avis que Dieu doit rendre la justice de sorte que tu puisses rejeter son jugement ? Choisis à ton gré, et non pas moi ; ce que tu sais, expose-le. (34:33) 34 Les gens sensés me diront, ainsi que l’homme sage qui m’écoute : (34:34) 35 “ Job a parlé sans intelligence, et ses discours sont dépourvus de sagesse. (34:35) 36 Eh bien, que Job soit éprouvé jusqu’au bout, puisque ses réponses sont celles d’un impie ! (34:36) 37 Car à l’offense il ajoute la révolte ; il bat des mains au milieu de nous, il multiplie ses propos contre Dieu. ˮ (34:37) Job
34:1-37
13Traduction Louis Segond 21
Édition de 2007 © Copyright.[+]
1 Élihu reprit et dit : (34:1) 2 Sages, écoutez mes discours ! Vous qui êtes intelligents, prêtez-moi l’oreille ! (34:2) 3 Car l’oreille discerne les paroles, comme le palais savoure les aliments. (34:3) 4 Choisissons ce qui est juste, voyons entre nous ce qui est bon. (34:4) 5 Job dit : Je suis innocent, et Dieu me refuse justice ; (34:5) 6 J’ai raison, et je passe pour menteur ; ma plaie est douloureuse, et je suis sans péché. (34:6) 7 Y a-t-il un homme semblable à Job, buvant la raillerie comme l’eau, (34:7) 8 Marchant en société de ceux qui font le mal, cheminant de pair avec les impies ? (34:8) 9 Car il a dit : Il est inutile à l’homme de mettre son plaisir en Dieu. (34:9) 10 Écoutez-moi donc, hommes de sens ! Loin de Dieu l’injustice, loin du Tout Puissant l’iniquité ! (34:10) 11 Il rend à l’homme selon ses œuvres, il rétribue chacun selon ses voies. (34:11) 12 Non certes, Dieu ne commet pas l’iniquité ; le Tout Puissant ne viole pas la justice. (34:12) 13 Qui l’a chargé de gouverner la terre ? Qui a confié l’univers à ses soins ? (34:13) 14 S’il ne pensait qu’à lui-même, s’il retirait à lui son esprit et son souffle, (34:14) 15 Toute chair périrait soudain, et l’homme rentrerait dans la poussière. (34:15) 16 Si tu as de l’intelligence, écoute ceci, prête l’oreille au son de mes paroles ! (34:16) 17 Un ennemi de la justice régnerait-il ? Et condamneras-tu le juste, le puissant, (34:17) 18 Qui proclame la méchanceté des rois et l’iniquité des princes, (34:18) 19 Qui n’a point égard à l’apparence des grands et ne distingue pas le riche du pauvre, parce que tous sont l’ouvrage de ses mains ? (34:19) 20 Enun instant, ils perdent la vie ; au milieu de la nuit, un peuple chancelle et périt ; le puissant disparaît, sans la main d’aucun homme. (34:20) 21 Car Dieu voit la conduite de tous, il a les regards sur les pas de chacun. (34:21) 22 Il n’y a ni ténèbres ni ombre de la mort, où puissent se cacher ceux qui commettent l’iniquité. (34:22) 23 Dieu n’a pas besoin d’observer longtemps, pour qu’un homme entre en jugement avec lui ; (34:23) 24 Il brise les grands sans information, et il met d’autres à leur place ; (34:24) 25 Car il connaît leurs œuvres. Ils les renverse de nuit, et ils sont écrasés ; (34:25) 26 Il les frappe comme des impies, à la face de tous les regards. (34:26) 27 Ense détournant de lui, en abandonnant toutes ses voies, (34:27) 28 Ils ont fait monter à Dieu le cri du pauvre, ils l’ont rendu attentif aux cris des malheureux. (34:28) 29 S’il donne le repos, qui répandra le trouble ? S’il cache sa face, qui pourra le voir ? Il traite à l’égal soit une nation, soit un homme, (34:29) 30 Afin que l’impie ne domine plus, et qu’il ne soit plus un piège pour le peuple. (34:30) 31 Car a-t-il jamais dit à Dieu : J’ai été châtié, je ne pécherai plus ; (34:31) 32 Montre-moi ce que je ne vois pas ; Si j’ai commis des injustices, je n’en commettrai plus ? (34:32) 33 Est-ce d’après toi que Dieu rendra la justice ? C’est toi qui rejettes, qui choisis, mais non pas moi ; ce que tu sais, dis-le donc ! (34:33) 34 Les hommes de sens seront de mon avis, le sage qui m’écoute pensera comme moi. (34:34) 35 Job parle sans intelligence, et ses discours manquent de raison. (34:35) 36 Qu’il continue donc à être éprouvé, puisqu’il répond comme font les méchants ! (34:36) 37 Car il ajoute à ses fautes de nouveaux péchés ; il bat des mains au milieu de nous, il multiplie ses paroles contre Dieu. (34:37) Job
34:1-37