Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Et comme [Jésus] passait, il vit un homme aveugle dès sa naissance. (9:1) 2 Et ses Disciples l’interrogèrent, disant : Maître, qui a péché, celui-ci, ou son père, ou sa mère, pour être ainsi né aveugle ? (9:2) 3 Jésus répondit : ni celui-ci n’a péché, ni son père, ni sa mère ; mais [c’est] afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. (9:3) 4 Il me faut faire les œuvres de celui qui m’a envoyé, tandis qu’il est jour. La nuit vient en laquelle personne ne peut travailler. (9:4) 5 Pendant que je suis au monde, je suis la lumière du monde. (9:5) 6 Ayant dit ces paroles, il cracha [en] terre, et fit de la boue avec sa salive, et mit de cette boue sur les yeux de l’aveugle. (9:6) 7 Et lui dit : va, et te lave au réservoir de Siloé (qui veut dire envoyé) ; il y alla donc, et se lava, et il revint voyant. (9:7) 8 Or les voisins, et ceux qui auparavant avaient vu qu’il était aveugle, disaient : n’est-ce pas celui qui était assis, et qui mendiait ? (9:8) 9 Les uns disaient : c’est lui : et les autres disaient : il lui ressemble ; mais lui, il disait : c’est moi-même. (9:9) 10 Ils lui dirent donc : comment ont été ouverts tes yeux ? (9:10) 11 Il répondit, et dit : cet homme qu’on appelle Jésus, a fait de la boue, et il l’a mise sur mes yeux, et m’a dit : va au réservoir de Siloé, et te lave ; après donc que j’y suis allé, et que je me suis lavé, j’ai recouvré la vue. (9:11) 12 Alors ils lui dirent : où est cet homme-là ? il dit : je ne sais. (9:12) 13 Ils amenèrent aux Pharisiens celui qui auparavant avait été aveugle. (9:13) 14 Or c’était en un jour de Sabbat, que Jésus avait fait de la boue, et qu’il avait ouvert les yeux de l’aveugle. (9:14) 15 C’est pourquoi les Pharisiens l’interrogèrent encore, comment il avait reçu la vue ; et il leur dit : il a mis de la boue sur mes yeux, et je me suis lavé, et je vois. (9:15) 16 Sur quoi quelques-uns d’entre les Pharisiens dirent : cet homme n’est point un envoyé de Dieu ; car il ne garde point le Sabbat ; mais d’autres disaient : comment un méchant homme pourrait-il faire de tels prodiges ? Et il y avait de la division entre eux. (9:16) 17 Ils dirent encore à l’aveugle : toi que dis-tu de lui, sur ce qu’il t’a ouvert les yeux ? il répondit : c’est un Prophète. (9:17) 18 Mais les Juifs ne crurent point que cet homme eût été aveugle, et qu’il eût recouvré la vue, jusqu’à ce qu’ils eurent appelé le père, et la mère de celui qui avait recouvré la vue. (9:18) 19 Et ils les interrogèrent, disant : est-ce ici votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ? (9:19) 20 Son père et sa mère leur répondirent, et dirent : nous savons que c’est ici notre fils, et qu’il est né aveugle. (9:20) 21 Mais comment il voit maintenant, ou qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons point ; il a de l’âge, interrogez-le, il parlera de ce qui le regarde. (9:21) 22 Son père et sa mère dirent ces choses, parce qu’ils craignaient les Juifs ; car les Juifs avaient déjà arrêté, que si quelqu’un l’avouait être le Christ, il serait chassé de la Synagogue. (9:22) 23 Pour cette raison son père et sa mère dirent : il a de l’âge, interrogez-le lui-même. (9:23) 24 Ils appelèrent donc pour la seconde fois l’homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : Donne gloire à Dieu ; nous savons que cet homme est un méchant. (9:24) 25 Il répondit, et dit : je ne sais point s’il est méchant ; mais une chose sais-je bien, c’est que j’étais aveugle, et maintenant je vois. (9:25) 26 Ils lui dirent donc encore : que t’a-t-il fait ? Comment a-t-il ouvert tes yeux ? (9:26) 27 Il leur répondit : je vous l’ai déjà dit, et vous ne l’avez point écouté, pourquoi le voulez-vous encore ouïr ? Voulezvous aussi être ses disciples ? (9:27) 28 Alors ils l’injurièrent, et lui dirent : toi sois son disciple ; pour nous, nous sommes les disciples de Moïse. (9:28) 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais pour celuici, nous ne savons d’où il est. (9:29) 30 L’homme répondit, et leur dit : certes, c’est une chose étrange, que vous ne sachiez point d’où il est ; et toutefois il a ouvert mes yeux. (9:30) 31 Or nous savons que Dieu n’exauce point les méchants, mais si quelqu’un est le serviteur de Dieu, et fait sa volonté, [Dieu] l’exauce. (9:31) 32 On n’a jamais ouï dire que personne ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. (9:32) 33 Si celui-ci n’était point un envoyé de Dieu, il ne pourrait rien faire [de semblable]. (9:33) 34 Ils répondirent, et lui dirent : tu es entièrement né dans le péché, et tu nous enseignes ! Et ils le chassèrent dehors. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient chassé dehors ; et l’ayant rencontré, il lui dit : crois-tu au Fils de Dieu ? (9:35) 36 [Cet homme lui] répondit, et dit : qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? (9:36) 37 Jésus lui dit : tu l’as vu, et c’est celui qui te parle. (9:37) 38 Alors il dit : j’y crois, Seigneur ; et il l’adora. (9:38) 39 Et Jésus dit : je suis venu en ce monde pour exercer le jugement, afin que ceux qui ne voient point, voient ; et que ceux qui voient, deviennent aveugles. (9:39) 40 Ce que quelques-uns d’entre les Pharisiens qui étaient avec lui, ayant entendu, ils lui dirent : et nous, sommesnous aussi aveugles ? (9:40) 41 Jésus leur répondit : si vous étiez aveugles, vous n’auriez point de péché ; mais maintenant vous dites : nous voyons ; et c’est à cause de cela que votre péché demeure. (9:41) Jean
9:1-41
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 And as Jesus passed by, he saw a man which was blind from his birth. (9:1) 2 And his disciples asked him, saying, Master, who did sin, this man, or his parents, that he was born blind ? (9:2) 3 Jesus answered, Neither hath this man sinned, nor his parents : but that the works of God should be made manifest in him. (9:3) 4 I must work the works of him that sent me, while it is day : the night cometh, when no man can work. (9:4) 5 As long as I am in the world, I am the light of the world. (9:5) 6 When he had thus spoken, he spat on the ground, and made clay of the spittle, and he anointed the eyes of the blind man with the clay, (9:6) 7 And said unto him, Go, wash in the pool of Siloam, (which is by interpretation, Sent.) He went his way therefore, and washed, and came seeing. (9:7) 8 The neighbours therefore, and they which before had seen him that he was blind, said, Is not this he that sat and begged ? (9:8) 9 Some said, This is he : others said, He is like him : but he said, I am he. (9:9) 10 Therefore said they unto him, How were thine eyes opened ? (9:10) 11 He answered and said, A man that is called Jesus made clay, and anointed mine eyes, and said unto me, Go to the pool of Siloam, and wash : and I went and washed, and I received sight. (9:11) 12 Then said they unto him, Where is he ? He said, I know not. (9:12) 13 They brought to the Pharisees him that aforetime was blind. (9:13) 14 And it was the sabbath day when Jesus made the clay, and opened his eyes. (9:14) 15 Then again the Pharisees also asked him how he had received his sight. He said unto them, He put clay upon mine eyes, and I washed, and do see. (9:15) 16 Therefore said some of the Pharisees, This man is not of God, because he keepeth not the sabbath day. Others said, How can a man that is a sinner do such miracles ? And there was a division among them. (9:16) 17 They say unto the blind man again, What sayest thou of him, that he hath opened thine eyes ? He said, He is a prophet. (9:17) 18 But the Jews did not believe concerning him, that he had been blind, and received his sight, until they called the parents of him that had received his sight. (9:18) 19 And they asked them, saying, Is this your son, who ye say was born blind ? how then doth he now see ? (9:19) 20 His parents answered them and said, We know that this is our son, and that he was born blind : (9:20) 21 But by what means he now seeth, we know not ; or who hath opened his eyes, we know not : he is of age ; ask him : he shall speak for himself. (9:21) 22 These words spake his parents, because they feared the Jews : for the Jews had agreed already, that if any man did confess that he was Christ, he should be put out of the synagogue. (9:22) 23 Therefore said his parents, He is of age ; ask him. (9:23) 24 Then again called they the man that was blind, and said unto him, Give God the praise : we know that this man is a sinner. (9:24) 25 He answered and said, Whether he be a sinner or no, I know not : one thing I know, that, whereas I was blind, now I see. (9:25) 26 Then said they to him again, What did he to thee ? how opened he thine eyes ? (9:26) 27 He answered them, I have told you already, and ye did not hear : wherefore would ye hear it again ? will ye also be his disciples ? (9:27) 28 Then they reviled him, and said, Thou art his disciple ; but we are Moses’ disciples. (9:28) 29 We know that God spake unto Moses : as for this fellow, we know not from whence he is. (9:29) 30 The man answered and said unto them, Why herein is a marvellous thing, that ye know not from whence he is, and yet he hath opened mine eyes. (9:30) 31 Now we know that God heareth not sinners : but if any man be a worshipper of God, and doeth his will, him he heareth. (9:31) 32 Since the world began was it not heard that any man opened the eyes of one that was born blind. (9:32) 33 If this man were not of God, he could do nothing. (9:33) 34 They answered and said unto him, Thou wast altogether born in sins, and dost thou teach us ? And they cast him out. (9:34) 35 Jesus heard that they had cast him out ; and when he had found him, he said unto him, Dost thou believe on the Son of God ? (9:35) 36 He answered and said, Who is he, Lord, that I might believe on him ? (9:36) 37 And Jesus said unto him, Thou hast both seen him, and it is he that talketh with thee. (9:37) 38 And he said, Lord, I believe. And he worshipped him. (9:38) 39 And Jesus said, For judgment I am come into this world, that they which see not might see ; and that they which see might be made blind. (9:39) 40 And some of the Pharisees which were with him heard these words, and said unto him, Are we blind also ? (9:40) 41 Jesus said unto them, If ye were blind, ye should have no sin : but now ye say, We see ; therefore your sin remaineth. (9:41) John
9:1-41
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Comme Jésus passait, il vit un homme aveugle dès sa naissance. (9:1) 2 Et ses disciples lui demandèrent : Maître, qui est-ce qui a péché ? est-ce cet homme, ou son père, ou sa mère, qu’il soit ainsi né aveugle ? (9:2) 3 Jésus répondit : Ce n’est point qu’il ait péché, ni son père, ni sa mère ; mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. (9:3) 4 Pendant qu’il est jour, il me faut faire les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, dans laquelle personne ne peut travailler. (9:4) 5 Pendant que je suis au monde, je suis la lumière du monde. (9:5) 6 Ayant dit cela, il cracha à terre, et de sa salive il fit de la boue, et il oignit de cette boue les yeux de l’aveugle. (9:6) 7 Et il lui dit : Va, et te lave au réservoir de Siloé (ce qui signifie Envoyé). Il y alla donc et se lava, et il en revint voyant clair. (9:7) 8 Or, les voisins et ceux qui avaient vu auparavant qu’il était aveugle, disaient : N’est-ce pas là celui qui se tenait assis, et qui demandait l’aumône ? (9:8) 9 Les uns disaient : C’est lui ; d’autres disaient : Il lui ressemble ; lui disait : C’est moi-même. (9:9) 10 Ils lui dirent : Comment tes yeux ont-ils été ouverts ? (9:10) 11 Il répondit : Cet homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, et en a oint mes yeux, et m’a dit : Va au réservoir de Siloé, et t’y lave. J’y suis donc allé, et m’y suis lavé, et je vois. (9:11) 12 Il lui dirent : Où est cet homme ? Il dit : Je ne sais. (9:12) 13 Ils amenèrent aux Pharisiens celui qui avait été aveugle. (9:13) 14 Or c’était le jour du sabbat que Jésus avait fait de la boue, et qu’il lui avait ouvert les yeux. (9:14) 15 Les Pharisiens lui demandèrent aussi eux-mêmes comment il avait reçu la vue ? Et il leur dit : Il m’a mis de la boue sur les yeux, et je me suis lavé, et je vois. (9:15) 16 C’est pourquoi quelques-uns d’entre les Pharisiens disaient : Cet homme n’est point de Dieu, puisqu’il ne garde pas le sabbat. Mais d’autres disaient : Comment un méchant homme pourrait-il faire de tels miracles ? Et ils étaient divisés entre eux. (9:16) 17 Ils dirent encore à l’aveugle : Et toi, que dis-tu de lui, de ce qu’il t’a ouvert les yeux ? Il répondit : C’est un prophète. (9:17) 18 Mais les Juifs ne crurent point que cet homme eût été aveugle, et qu’il eût reçu la vue, jusqu’à ce qu’ils eussent fait venir son père et sa mère. (9:18) 19 Et ils les interrogèrent et leur dirent : Est-ce ici votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ? (9:19) 20 Son père et sa mère répondirent : Nous savons que c’est ici notre fils, et qu’il est né aveugle ; (9:20) 21 Mais nous ne savons comment il voit maintenant. Nous ne savons point non plus qui lui a ouvert les yeux. Il a de l’âge, interrogez-le ; il parlera pour lui-même. (9:21) 22 Son père et sa mère dirent cela, parce qu’ils craignaient les Juifs ; car les Juifs avaient déjà arrêté que, si quelqu’un reconnaissait Jésus pour être le Christ, il serait chassé de la synagogue. (9:22) 23 C’est pour cela que son père et sa mère répondirent : Il a de l’âge, interrogez-le. (9:23) 24 Ils appelèrent donc pour la seconde fois l’homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : Donne gloire à Dieu, nous savons que cet homme est un méchant. (9:24) 25 Il répondit : Je ne sais si c’est un méchant ; je sais bien une chose, c’est que j’étais aveugle, et que maintenant je vois. (9:25) 26 Ils lui dirent encore : Que t’a-t-il fait ? comment t’a-t-il ouvert les yeux ? (9:26) 27 Il leur répondit : Je vous l’ai déjà dit, et ne l’avez-vous pas entendu ? Pourquoi voulez-vous l’entendre encore une fois ? Voulez-vous aussi être de ses disciples ? (9:27) 28 Alors ils se mirent à l’injurier, et ils lui dirent : Toi, sois son disciple ; pour nous, nous sommes disciples de Moïse. (9:28) 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais pour celui-ci, nous ne savons d’où il est. (9:29) 30 Cet homme répondit : C’est une chose étrange, que vous ne sachiez pas d’où il est, et cependant il m’a ouvert les yeux. (9:30) 31 Or, nous savons que Dieu n’exauce point les méchans ; mais si quelqu’un honore Dieu et fait sa volonté, il l’exauce. (9:31) 32 On n’a jamais ouï dire que personne ait ouvert les yeux à un aveugle-né. (9:32) 33 Si celui-ci n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire de semblable. (9:33) 34 Ils lui répondirent : Tu es entièrement né dans le péché, et tu veux nous enseigner ! Et ils le chassèrent de la synagogue. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient chassé, et l’ayant rencontré, il lui dit : Crois-tu au Fils de Dieu ? (9:35) 36 Il répondit : Qui est-il, afin que je croie en lui ? (9:36) 37 Et Jésus lui dit : Tu l’as vu, et c’est lui même qui te parle. (9:37) 38 Et il dit : Je crois, Seigneur, et il se prosterna devant lui. (9:38) 39 Et Jésus dit : Je suis venu dans le monde pour exercer ce jugement : que ceux qui ne voient point, voient ; et que ceux qui voient, deviennent aveugles. (9:39) 40 Et quelques-uns des Pharisiens qui étaient avec lui, entendirent cela et lui dirent : Et nous, sommes-nous aussi des aveugles ? (9:40) 41 Jésus leur dit : Si vous étiez aveugles, vous n’auriez point de péché, mais maintenant vous dites : Nous voyons ; c’est à cause de cela que votre péché subsiste. (9:41) Jean
9:1-41
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 LORSQUE Jésus passait, il vit un homme qui était aveugle dès sa naissance ; (9:1) 2 et ses disciples lui firent cette demande : Maître ! est-ce le péché de cet homme, ou le péché de ceux qui l’ont mis au monde, qui est cause qu’il est né aveugle ? (9:2) 3 Jésus leur répondit : Ce n’est point qu’il ait péché, ni ceux qui l’ont mis au monde ; mais c’est afin que les oeuvres de la puissance de Dieu éclatent en lui. (9:3) 4 Il faut que je fasse les oeuvres de celui qui m’a envoyé, pendant qu’il est jour : la nuit vient, dans laquelle personne ne peut agir. (9:4) 5 Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. (9:5) 6 Après avoir dit cela, il cracha à terre, et ayant fait de la boue avec sa salive, il oignit de cette boue les yeux de l’aveugle, (9:6) 7 et lui dit : Allez vous laver dans la piscine de Siloé (qui signifie Envoyé). Il y alla donc, il s’y lava, et il en revint voyant clair. (9:7) 8 Ses voisins, et ceux qui l’avaient vu auparavant demander l’aumône, disaient : N’est-ce pas là celui qui était assis, et qui demandait l’aumône ? Les uns répondaient : c’est lui. (9:8) 9 D’autres disaient : Non, c’en est un qui lui ressemble. Mais il leur disait : c’est moi-même. (9:9) 10 Ils lui dirent donc : Comment vos yeux se sont-ils ouverts ? (9:10) 11 Il leur répondit : Cet homme qu’on appelle Jésus, a fait de la boue, et en a oint mes yeux, et il m’a dit : Allez à la piscine de Siloé, et vous y lavez. J’y ai été, je m’y suis lavé, et je vois. (9:11) 12 Ils lui dirent : Où est-il ? Il leur répondit : Je ne sais. (9:12) 13 Alors ils amenèrent aux pharisiens cet homme qui avait été aveugle. (9:13) 14 Or c’était le jour du sabbat que Jésus avait fait cette boue, et lui avait ouvert les yeux. (9:14) 15 Les pharisiens l’interrogèrent donc aussi eux-mêmes, pour savoir comment il avait recouvré la vue. Et il leur dit : Il m’a mis de la boue sur les yeux ; je me suis lavé, et je vois. (9:15) 16 Sur quoi quelques-uns des pharisiens dirent : Cet homme n’est point envoyé de Dieu, puisqu’il ne garde point le sabbat. Mais d’autres disaient : Comment un méchant homme pourrait-il faire de tels prodiges ? Et il y avait sur cela de la division entre eux. (9:16) 17 Ils dirent donc de nouveau à l’aveugle : Et toi, que dis-tu de cet homme qui t’a ouvert les yeux ? Il répondit : Je dis que c’est un prophète. (9:17) 18 Mais les Juifs ne crurent point que cet homme eût été aveugle, et qu’il eût recouvré la vue, jusqu’à ce qu’ils eussent fait venir son père et sa mère, (9:18) 19 qu’ils interrogèrent, en leur disant : Est-ce là votre fils que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ? (9:19) 20 Le père et la mère leur répondirent : Nous savons que c’est là notre fils, et qu’il est né aveugle : (9:20) 21 mais nous ne savons comment il voit maintenant, et nous ne savons pas non plus qui lui a ouvert les yeux. Interrogez-le, il a de l’âge ; qu’il réponde pour lui-même. (9:21) 22 Son père et sa mère parlaient de la sorte parce qu’ils craignaient les Juifs : car les Juifs avaient déjà résolu ensemble, que quiconque reconnaîtrait Jésus pour être le Christ, serait chassé de la synagogue. (9:22) 23 Ce fut ce qui obligea le père et la mère de répondre : Il a de l’âge, interrogez-le lui-même. (9:23) 24 Il appelèrent donc une seconde fois cet homme qui avait été aveugle, et lui dirent : Rends gloire à Dieu ; nous savons que cet homme est un pécheur. (9:24) 25 Il leur répondit : Si c’est un pécheur, je n’en sais rien : tout ce que je sais, c’est que j’étais aveugle, et que je vois maintenant. (9:25) 26 Ils lui dirent encore : Que t’a-t-il fait ? et comment t’a-t-il ouvert les yeux ? (9:26) 27 Il leur répondit : Je vous l’ai déjà dit, et vous l’avez entendu : pourquoi voulez-vous l’entendre encore une fois ? Est-ce que vous voulez devenir aussi ses disciples ? (9:27) 28 Sur quoi ils le chargèrent d’injures, et lui dirent : Sois toi-même son disciple ; pour nous, nous sommes disciples de Moïse. (9:28) 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais pour celui-ci, nous ne savons d’où il est. (9:29) 30 Cet homme leur répondit : C’est ce qui est étonnant, que vous ne sachiez d’où il est, et qu’il m’ait ouvert les yeux. (9:30) 31 Or nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs ; mais si quelqu’un honore, et qu’il fasse sa volonté, c’est celui-là qu’il exauce. (9:31) 32 Depuis que le monde est, on n’a jamais entendu dire que personne ait ouvert les yeux à un aveugle-né. (9:32) 33 Si cet homme n’était point envoyé de Dieu, il ne pourrait rien faire de tout ce qu’il fait. (9:33) 34 Ils lui répondirent : Tu n’es que péché dès le ventre de ta mère, et tu veux nous enseigner ! Et ils le chassèrent. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient ainsi chassé ; et l’ayant rencontré, il lui dit : Croyez-vous au Fils de Dieu ? (9:35) 36 Il lui répondit : Qui est-il, Seigneur ! afin que je croie en lui ? (9:36) 37 Jésus lui dit : Vous l’avez vu, et c’est celui-là même qui vous parle. (9:37) 38 Il lui répondit : Je crois, Seigneur ! Et se prosternant, il l’adora. (9:38) 39 Et Jésus ajouta : Je suis venu dans ce monde pour exercer un jugement, afin que ceux qui ne voient point voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. (9:39) 40 Quelques pharisiens qui étaient avec lui, entendirent ces paroles, et lui dirent : Sommes-nous donc aussi des aveugles ? (9:40) 41 Jésus leur répondit : Si vous étiez aveugles, vous n’auriez point de péché : mais maintenant vous dites que vous voyez ; et c’est pour cela que votre péché demeure en vous. (9:41) Jean
9:1-41
6Traduction par Albert Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
1 Et en passant il vit un homme aveugle de naissance ; (9:1) 2 et ses disciples l’interrogèrent en disant : « Rabbi, qui est-ce qui a péché, celui-ci ou ses parents, pour qu’il naquît aveugle ? » (9:2) 3 Jésus répliqua : « Ni celui-ci ni ses parents n’ont péché, mais c’est afin que les œuvres de Dieu fussent manifestées en lui ; (9:3) 4 il nous faut travailler aux œuvres de Celui qui m’a envoyé, pendant qu’il est jour ; la nuit vient où personne ne peut travailler ; (9:4) 5 pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. » (9:5) 6 Après avoir dit cela, il cracha à terre et fit de la boue avec cette salive, et il lui appliqua la boue qu’il avait faite sur les yeux, (9:6) 7 et il lui dit : « Va te laver dans la piscine de Siloam », (ce qui se traduit par envoyé). Il s’en alla voyant clair. (9:7) 8 Les voisins donc et ceux qui le voyaient auparavant faire le métier de mendiant, disaient : « N’est-ce pas celui qui était assis et qui mendiait ? » (9:8) 9 D’autres disaient : « C’est lui. » D’autres disaient : « Non, mais il lui ressemble. » Pour lui il disait : « C’est bien moi. » (9:9) 10 Ils lui dirent donc : « Comment tes yeux se sont-ils ouverts ? » (9:10) 11 Il répliqua : « L’homme qui est appelé Jésus a fait de la boue, et il a oint mes yeux, et il m’a dit : Va à Siloam, et lave-toi. M’en étant donc allé, après m’être lavé j’ai recouvré la vue. » (9:11) 12 Et ils lui dirent : « Où est-il ? » Il dit : « Je ne sais pas. » (9:12) 13 Ils le conduisent auprès des pharisiens, lui qui naguère était aveugle. (9:13) 14 Or c’était un jour de sabbat que celui où Jésus avait fait la boue et lui avait ouvert les yeux. (9:14) 15 Les pharisiens aussi lui demandaient donc derechef comment il avait recouvré la vue ; et il leur dit : « Il m’a appliqué de la boue sur les yeux, et je me suis lavé, et je vois. » (9:15) 16 Quelques-uns des pharisiens disaient donc : « Ce n’est pas de la part de Dieu que vient cet homme, car il n’observe pas le sabbat. » D’autres disaient : « Comment un homme pécheur peut-il faire de tels miracles ? » (9:16) 17 Et il y eut dissentiment parmi eux. Ils disent donc derechef à l’aveugle : « Toi, que dis-tu de lui, pour t’avoir ouvert les yeux ? » Et il dit : « C’est un prophète. » (9:17) 18 Les Juifs donc ne crurent pas qu’il eût été aveugle et qu’il eût recouvré la vue, jusques à ce qu’ils eussent appelé les parents de celui-là même qui avait recouvré la vue, (9:18) 19 et ils leur demandèrent : « Celui-ci est-il votre fils que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ? » (9:19) 20 Ses parents répliquèrent donc : « Nous savons que celui-ci est notre fils, et qu’il est né aveugle ; (9:20) 21 mais comment il voit maintenant, nous ne le savons pas ; ou bien qui est-ce qui lui a ouvert les yeux, c’est quant à nous ce que nous ne savons pas ; interrogez-le lui-même, il a de l’âge, il parlera lui-même de ce qui le concerne. » (9:21) 22 Ses parents s’exprimèrent ainsi parce qu’ils craignaient les Juifs ; car déjà les Juifs s’étaient entendus afin que si quelqu’un le reconnaissait pour le Christ, il fût mis au ban de la synagogue. (9:22) 23 C’est pour cela que ses parents dirent : « il a de l’âge, interrogez-le lui-même. » (9:23) 24 Ils appelèrent donc une seconde fois l’homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : « Rends gloire à Dieu ; nous savons que cet homme-là est un pécheur. » (9:24) 25 L’autre répliqua donc : « Si c’est un pécheur, je n’en sais rien ; je sais une seule chose, c’est qu’ayant été aveugle, maintenant je vois. » (9:25) 26 Ils lui dirent donc : « Que t’a-t-il fait ? Comment t’a-t-il ouvert les yeux ? » (9:26) 27 Il leur répliqua : « Je vous l’ai déjà dit, et vous ne l’avez pas écouté ; pourquoi donc voulez-vous l’entendre derechef ? Est-ce que vous aussi vous voulez devenir ses disciples ? » (9:27) 28 Et ils l’injurièrent et dirent : « C’est toi qui es le disciple de cet homme-là ; mais pour nous c’est de Moïse que nous sommes les disciples ; (9:28) 29 nous savons que Dieu a parlé à Moïse, mais pour celui-là nous ne savons d’où il vient. » (9:29) 30 L’homme leur répliqua : « Après ce qui s’est passé il est en effet étrange que vous ne sachiez d’où il vient, et cependant il a ouvert mes yeux : (9:30) 31 nous savons que Dieu n’écoute point les pécheurs, mais si quelqu’un est pieux et fait sa volonté, c’est celui-là qu’il écoute ; (9:31) 32 jamais on n’a ouï dire que personne eût ouvert les yeux d’un aveugle-né. (9:32) 33 Si celui-ci n’était pas venu de la part de Dieu, il ne pouvait rien faire. » (9:33) 34 Ils lui répliquèrent : « Tu es né tout rempli de péchés, et tu nous fais la leçon ! » Et ils l’expulsèrent. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient expulsé, et l’ayant rencontré il dit : « Est-ce que tu crois au fils de l’homme ? » (9:35) 36 « Et qui est-il, » dit-il, « Seigneur, afin que je croie en lui ? » (9:36) 37 Jésus lui dit : « Non seulement tu l’as vu, mais celui-là même qui parle avec toi, c’est lui. » (9:37) 38 L’autre dit : « Je crois, Seigneur, » et il l’adora. (9:38) 39 Et Jésus dit : « C’est pour rendre un jugement que je suis venu dans ce monde, afin que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. » (9:39) 40 Ceux des pharisiens qui étaient avec lui ouïrent ces paroles, et ils lui dirent : « Est-ce que nous aussi nous sommes aveugles ? » (9:40) 41 Jésus leur dit : « Si vous étiez aveugles, vous n’auriez point de péché ; mais maintenant vous dites : nous voyons ! votre péché demeure. (9:41) Jean
9:1-41
7Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré
Édition de 1866, libre de droits.
1 Jésus, en passant, vit un homme aveugle de naissance. (9:1) 2 Et ses disciples lui firent cette question : Maître, qui a péché, de cet homme, ou de ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? (9:2) 3 Jésus leur répondit : Cet homme n’a pas péché, ni ses parents, mais c’est afin que les œuvres de la puissance de Dieu éclatent en lui. (9:3) 4 Il faut que j’opère les œuvres de Celui qui m’a envoyé pendant qu’il est jour ; la nuit vient, où personne ne peut agir. (9:4) 5 Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. (9:5) 6 Ayant ainsi parlé, il cracha à terre, fit de la boue avec sa salive, couvrit de cette boue les yeux de l’aveugle, (9:6) 7 Et lui dit : Allez vous laver dans la piscine de Siloé (ce mot signifie Envoyé). Il y alla donc, s’y lava, et revint voyant clair. (9:7) 8 Ses voisins et ceux qui l’avaient vu auparavant demander l’aumône, disaient : N’est-ce pas là celui qui était assis et demandait l’aumône ? Les uns répondaient : C’est lui ; (9:8) 9 D’autres disaient : Non, c’est quelqu’un qui lui ressemble. Mais lui disait : C’est moi-même. (9:9) 10 Ils lui demandaient donc : Comment vos yeux ont-ils été ouverts ? (9:10) 11 Il répondit : Cet homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, et m’en a couvert les veux, et il m’a dit : Allez vous laver à la piscine de Siloé. J’y suis allé, je m’y suis lavé, et je vois. (9:11) 12 Ils lui dirent : Où est-il ? Il répondit : Je l’ignore. (9:12) 13 Alors ils amenèrent aux pharisiens cet homme qui avait été aveugle. (9:13) 14 Or c’était le jour du sabbat que Jésus avait fait cette boue, et lui avait ouvert les yeux. (9:14) 15 Les pharisiens lui demandèrent eux-mêmes comment il avait recouvré la vue. Et il leur dit : Il m’a mis de la boue sur les yeux ; je me suis lavé, et je vois. (9:15) 16 Quelques-uns des pharisiens ajoutèrent : Cet homme n’est pas de Dieu, puisqu’il n’observe pas le sabbat. Mais d’autres disaient : Comment un pécheur pourrait-il faire de tels prodiges ? Et il y avait division entre eux. (9:16) 17 Ils dirent donc de nouveau à l’aveugle : Et toi, que dis-tu de cet homme qui t’a ouvert les yeux ? Il répondit : C’est un prophète. (9:17) 18 Mais les Juifs ne crurent point que cet homme eût été aveugle et eût recouvré la vue, jusqu’à ce qu’ils eussent fait venir son père et sa mère, (9:18) 19 Qu’ils interrogèrent, en disant : Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment voit-il maintenant ? (9:19) 20 Le père et la mère leur répondirent : Nous savons que c’est là notre fils, et qu’il est né aveugle ; (9:20) 21 Mais nous ne savons comment il voit maintenant, et nous ignorons qui lui a ouvert les yeux. Interrogez-le, il a l’âge ; qu’il réponde pour lui-même. (9:21) 22 Ses parents parlèrent ainsi parce qu’ils craignaient les Juifs ; car les Juifs avaient déjà résolu de chasser de la synagogue quiconque reconnaîtrait Jésus pour le Christ. (9:22) 23 C’est pourquoi ses parents répondirent : Il a l’âge, interrogez-le lui-même. (9:23) 24 Ils appelèrent donc une seconde fois cet homme qui avait été aveugle, et lui dirent : Rends gloire à Dieu : nous savons que cet homme est un pécheur. (9:24) 25 Il leur répondit : Si c’est un pécheur, je n’en sais rien ; ce que je sais, c’est que j’étais aveugle, et que je vois maintenant. (9:25) 26 Ils lui dirent encore : Que t’a-t-il fait ? Et comment t’a-t-il ouvert les yeux ? (9:26) 27 Il leur répondit : Je vous l’ai déjà dit, et vous l’avez entendu. Pourquoi voulez-vous l’entendre encore une fois ? Est-ce que vous voulez devenir aussi ses disciples ? (9:27) 28 Alors ils le chargèrent d’injures, et lui dirent : Sois toi-même son disciple ; pour nous, nous sommes les disciples de Moïse. (9:28) 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais nous ignorons d’où est celui-ci. (9:29) 30 Cet homme leur répondit : C’est une chose étonnante que vous ignoriez d’où il est, et il m’a ouvert les yeux. (9:30) 31 Or nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs ; mais si quelqu’un l’honore et accomplit sa volonté, il l’exauce. (9:31) 32 Jamais on n’a ouï dire que personne ait ouvert les yeux à un aveugle-né. (9:32) 33 Si cet homme n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. (9:33) 34 Ils lui répondirent : Tu es né dans le péché, et tu veux nous enseigner ! Et ils le chassèrent. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient ainsi chassé, et l’ayant rencontré, il lui dit : Croyez-vous au Fils de Dieu ? (9:35) 36 Il lui répondit : Qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? (9:36) 37 Jésus lui dit : Vous l’avez vu, et c’est lui-même qui vous parle. (9:37) 38 Il lui répondit : Je crois, Seigneur ; et, se prosternant, il l’adora. (9:38) 39 Et Jésus ajouta : Je suis venu dans ce monde pour exercer un jugement, afin que ceux qui ne voient point, voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. (9:39) 40 Quelques pharisiens qui étaient avec lui entendirent ces paroles, et lui dirent : Sommes-nous donc aussi aveugles ? (9:40) 41 Jésus leur répondit : Si vous étiez aveugles, vous n’auriez point de péché ; mais maintenant vous dites que vous voyez, et c’est pour cela que votre péché subsiste. (9:41) Jean
9:1-41
8Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Comme il passait, il vit un homme aveugle de naissance, (9:1) 2 et ses disciples lui demandèrent : « Maître, qui est-ce qui a péché, de cet homme, ou de ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? » (9:2) 3 Jésus répondit : « Ce n’est pas qu’il ait péché, ni lui, ni ses parents, mais c’est afin que les œuvres de Dieu éclatent en lui. (9:3) 4 Il nous faut faire les œuvres de celui qui m’a envoyé, pendant qu’il est jour ; la nuit vient, où l’on ne peut travailler. (9:4) 5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. » (9:5) 6 Ayant ainsi parlé, il cracha à terre, fit de la boue avec sa salive, enduisit de cette boue les yeux de l’aveugle, (9:6) 7 et lui dit : « Va, lave-toi au réservoir de Siloé » (nom qui signifie Envoyé). Il s’en alla donc, se lava, et revint clairvoyant. (9:7) 8 Ses voisins et ceux qui auparavant l’avaient vu mendier, disaient : « N’est-ce pas là celui qui était assis et qui mendiait ? » (9:8) 9 Les uns disaient : « C’est lui. » — « Non, disaient d’autres, mais il lui ressemble. » Lui disait : « C’est moi. » (9:9) 10 Sur quoi ils lui dirent : « Comment tes yeux ont-ils été ouverts ? » (9:10) 11 Il répondit : « Un homme appelé Jésus a fait de la boue, il m’en a enduit les yeux, et m’a dit : « Va à Siloé, et te lave. » J’y suis allé, et, m’étant lavé, j’ai recouvré la vue. » (9:11) 12 Ils lui dirent : « où est cet homme ? » — « Je ne sais pas, » répondit-il. (9:12) 13 Ils menèrent vers les pharisiens celui qui naguère était aveugle. (9:13) 14 Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue, et lui avait ouvert les yeux. (9:14) 15 Les pharisiens à leur tour, lui demandèrent aussi comment il avait recouvré la vue ; et il leur dit : « Il m’a mis de la boue sur les yeux ; je me suis lavé, et je vois. » (9:15) 16 Là-dessus, quelques-uns des pharisiens dirent : « Cet homme n’est pas envoyé de Dieu, puisqu’il n’observe pas le sabbat. » Mais d’autres disaient : « Comment un méchant pourrait-il faire de tels miracles ? » Et ils étaient divisés entre eux. (9:16) 17 Ils dirent donc de nouveau à l’aveugle : » Et toi, que dis-tu de cet homme qui t’a ouvert les yeux ? » — « C’est un prophète, » dit-il. (9:17) 18 Les Juifs ne voulurent point croire que cet homme eût été aveugle et qu’il eût recouvré la vue, jusqu’à ce qu’ils eussent fait venir son père et sa mère. (9:18) 19 Et ils les interrogèrent : « Est-ce là, demandèrent-ils, votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il à cette heure ? » (9:19) 20 Les parents répondirent : « Nous savons que c’est bien là notre fils, et qu’il est né aveugle ; (9:20) 21 mais comment il se fait qu’il voie maintenant, nous l’ignorons ; qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas. Interrogez-le, il a de l’âge, il s’expliquera lui-même. » (9:21) 22 Ses parents dirent cela, parce qu’ils craignaient les Juifs ; car ceux-ci s’étaient déjà concertés pour faire chasser de la synagogue quiconque reconnaîtrait Jésus pour le Messie. (9:22) 23 C’est pour cela que ses parents dirent : « Il a de l’âge, interrogez-le. » (9:23) 24 Les pharisiens tirent venir une seconde fois l’homme qui avait été aveugle, et lui dirent : « Donne gloire à Dieu : nous savons que cet homme est un méchant. » (9:24) 25 Il répondit : « Si c’est un méchant, je l’ignore ; je ne sais qu’une chose, c’est que j’étais aveugle et qu’à cette heure je vois. » (9:25) 26 Ils lui dirent : « Que t’a-t-il fait ? Comment t’a-t-il ouvert les yeux ? » (9:26) 27 — « Je vous l’ai déjà dit, leur répliqua-t-il, et vous n’avez pas écouté ; pourquoi voulez-vous l’entendre encore une fois ? Est-ce que vous voulez devenir aussi ses disciples ? » (9:27) 28 Ils l’injurièrent et lui dirent : « C’est toi qui es disciple de cet homme ; pour nous, nous sommes disciples de Moïse. (9:28) 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais pour celui-ci, nous ne savons d’où il est. » (9:29) 30 Cet homme répondit et leur dit : « C’est une chose étrange que vous ne sachiez d’où il est ; et pourtant il m’a ouvert les yeux. (9:30) 31 Nous savons que Dieu n’exauce point les méchants ; mais si quelqu’un est pieux et fait sa volonté, c’est celui-là qu’il exauce. (9:31) 32 Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né ; (9:32) 33 si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire de pareil. » (9:33) 34 Ils lui dirent : « Tu es né tout entier dans le péché, et tu te mêles de nous faire des leçons ! » Et ils le chassèrent. (9:34) 35 Jésus apprit qu’on l’avait chassé, et, l’ayant rencontré, il lui dit : « Tu crois, toi, au Fils de Dieu ? » (9:35) 36 Cet homme répondit : « Et qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? » (9:36) 37 — « Tu le vois, lui dit Jésus, et c’est lui-même qui te parle. » (9:37) 38 — « Je crois, Seigneur, » dit-il alors, et il se prosterna devant lui. (9:38) 39 Jésus ajouta : « Je suis venu dans ce monde pour un jugement, pour que ceux qui ne voient pas, voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. » (9:39) 40 Les pharisiens qui étaient auprès de lui, entendirent cette parole, et lui dirent : « Et nous, sommes-nous aussi aveugles ? » (9:40) 41 Jésus leur dit : « Si vous étiez aveugles, vous seriez sans péché ; mais puisque vous dites, « nous voyons, » votre péché subsiste. » (9:41) Jean
9:1-41
9Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et comme il passait, il vit un homme aveugle dès sa naissance. (9:1) 2 Et ses disciples l’interrogèrent, disant : Rabbi, qui a péché : celui-ci, ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? (9:2) 3 Jésus répondit : Ni celui-ci n’a péché, ni ses parents ; mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. (9:3) 4 Il me faut faire les œuvres de celui qui m’a envoyé, tandis qu’il est jour ; la nuit vient, en laquelle personne ne peut travailler. (9:4) 5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. (9:5) 6 Ayant dit ces choses, il cracha en terre et fit de la boue de son crachat, et mit la boue comme un onguent sur ses yeux, (9:6) 7 et lui dit : Va, et lave-toi au réservoir de Siloé (ce qui est interprété Envoyé). Il s’en alla donc, et se lava, et revint voyant. (9:7) 8 Les voisins donc, et ceux qui, l’ayant vu auparavant, [savaient] qu’il était mendiant, dirent : N’est-ce pas celui qui était assis et qui mendiait ? (9:8) 9 Quelques-uns disaient : C’est lui. D’autres disaient : Non, mais il lui ressemble. Lui dit : C’est moi-même. (9:9) 10 Ils lui dirent donc : Comment ont été ouverts tes yeux ? (9:10) 11 Il répondit et dit : Un homme, appelé Jésus, fit de la boue et oignit mes yeux, et me dit : Va à Siloé et lave-toi. Et je m’en suis allé, et je me suis lavé, et j’ai vu. (9:11) 12 Ils lui dirent donc : Où est cet [homme] ? Il dit : Je ne sais. (9:12) 13 Ils amenèrent aux pharisiens celui qui auparavant avait été aveugle. (9:13) 14 Or c’était un jour de sabbat que Jésus fit la boue, et qu’il ouvrit ses yeux. (9:14) 15 Les pharisiens donc aussi lui demandèrent encore comment il avait recouvré la vue. Et il leur dit : Il a mis de la boue sur mes yeux, et je me suis lavé, et je vois. (9:15) 16 Quelques-uns donc d’entre les pharisiens dirent : Cet homme n’est pas de Dieu, car il ne garde pas le sabbat. D’autres disaient : Comment un homme pécheur peut-il faire de tels miracles ? Et il y avait de la division entre eux. (9:16) 17 Ils disent donc encore à l’aveugle : Toi, que dis-tu de lui, sur ce qu’il t’a ouvert les yeux ? Et il dit : C’est un prophète. (9:17) 18 Les Juifs donc ne crurent pas qu’il avait été aveugle et qu’il avait recouvré la vue, jusqu’à ce qu’ils eussent appelé les parents de celui qui avait recouvré la vue. (9:18) 19 Et ils les interrogèrent, disant : Celui-ci est-il votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ? (9:19) 20 Ses parents [leur] répondirent et dirent : Nous savons que celui-ci est notre fils, et qu’il est né aveugle ; (9:20) 21 mais comment il voit maintenant, nous ne le savons pas ; et qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas, nous ; il a de l’âge, interrogez-le, il parlera de ce qui le concerne. (9:21) 22 Ses parents dirent ces choses, parce qu’ils craignaient les Juifs ; car les Juifs étaient déjà convenus que si quelqu’un le confessait comme le Christ, il serait exclu de la synagogue. (9:22) 23 C’est pourquoi ses parents dirent : Il a de l’âge, interrogez-le. (9:23) 24 Ils appelèrent donc, pour la seconde fois, l’homme qui avait été aveugle, et lui dirent : Donne gloire à Dieu ; nous savons que cet homme est un pécheur. (9:24) 25 Il répondit donc : S’il est un pécheur, je ne sais ; je sais une chose, c’est que j’étais aveugle, et que maintenant je vois. (9:25) 26 Et ils lui dirent encore : Que t’a-t-il fait ? Comment a-t-il ouvert tes yeux ? (9:26) 27 Il leur répondit : Je vous l’ai déjà dit, et vous n’avez pas écouté. Pourquoi voulez-vous encore l’entendre ? (9:27) 28 Voulez-vous aussi, vous, devenir ses disciples ? Ils l’injurièrent et dirent : Toi, tu es le disciple de celui-là ; mais nous, nous sommes disciples de Moïse. (9:28) 29 Pour nous, nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais, pour celui-ci, nous ne savons d’où il est. (9:29) 30 L’homme répondit et leur dit : En ceci pourtant il y a une chose étrange, que vous ne sachiez pas d’où il est, et il a ouvert mes yeux. (9:30) 31 Or, nous savons que Dieu n’écoute pas les pécheurs ; mais si quelqu’un est pieux envers Dieu et fait sa volonté, celui-là il l’écoute. (9:31) 32 Jamais on n’ouït dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. (9:32) 33 Si celui-ci n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. (9:33) 34 Ils répondirent et lui dirent : Tu es entièrement né dans le péché, et tu nous enseignes ! Et ils le chassèrent dehors. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient chassé dehors, et l’ayant trouvé, il lui dit : (9:35) 36 Crois-tu au Fils de Dieu ? Il répondit et dit : Qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? (9:36) 37 Et Jésus lui dit : Et tu l’as vu, et celui qui te parle, c’est lui. (9:37) 38 Et il dit : Je crois, Seigneur ! Et il lui rendit hommage. (9:38) 39 Et Jésus dit : Moi, je suis venu dans ce monde pour [le] jugement, afin que ceux qui ne voient pas, voient ; et que ceux qui voient deviennent aveugles. (9:39) 40 Et quelques-uns d’entre les pharisiens qui étaient avec lui entendirent ces choses, et lui dirent : Et nous, sommes-nous aussi aveugles ? (9:40) 41 Jésus leur dit : Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché ; mais maintenant vous dites : Nous voyons ! — votre péché demeure. (9:41) Jean
9:1-41
10Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Jésus, en passant, vit un homme aveugle de naissance. (9:1) 2 Et ses disciples lui demandèrent : Maître, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? (9:2) 3 Jésus répondit : Ni lui n’a péché, ni ses parents ; mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. (9:3) 4 Il faut que j’accomplisse les œuvres de celui qui m’a envoyé, pendant qu’il est jour ; la nuit vient, pendant laquelle personne ne peut travailler. (9:4) 5 Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. (9:5) 6 Après avoir dit cela, il cracha à terre, et fit de la boue avec sa salive ; puis il oignit de cette boue les yeux de l’aveugle. (9:6) 7 Et il lui dit : Va, lave-toi dans la piscine de Siloé (nom qui signifie Envoyé). Il y alla donc, se lava, et revint voyant. (9:7) 8 De sorte que ses voisins, et ceux qui l’avaient vu auparavant mendier, disaient : N’est-ce pas là celui qui était assis, et qui mendiait ? Les uns disaient : C’est lui. (9:8) 9 Et d’autres : Nullement, mais c’est quelqu’un qui lui ressemble. Mais lui, il disait : C’est moi. (9:9) 10 Ils lui dirent donc : Comment tes yeux ont-ils été ouverts ? (9:10) 11 Il répondit : Cet homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, et en a oint mes yeux, puis il m’a dit : Va à la piscine de Siloé, et lave-toi. J’y suis allé, et je me suis lavé, et je vois. (9:11) 12 Ils lui dirent : Où est-il ? Il répondit : Je ne sais pas. (9:12) 13 Ils amenèrent aux pharisiens celui qui avait été aveugle. (9:13) 14 Or c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. (9:14) 15 Les pharisiens lui demandèrent donc aussi comment il avait recouvré la vue. Et il leur dit : Il m’a mis de la boue sur les yeux, et je me suis lavé, et je vois. (9:15) 16 Là-dessus, quelques-uns des pharisiens disaient : Cet homme ne vient pas de Dieu, puisqu’il n’observe pas le sabbat. Mais d’autres disaient : Comment un homme pécheur pourrait-il faire de tels miracles ? Et il y avait division entre eux. (9:16) 17 Ils dirent donc de nouveau à l’aveugle : Toi, que dis-tu de celui qui t’a ouvert les yeux ? Il répondit : C’est un prophète. (9:17) 18 Mais les Juifs ne crurent point qu’il eût été aveugle, et qu’il eût recouvré la vue, jusqu’à ce qu’ils eussent fait venir ses parents. (9:18) 19 Et ils les interrogèrent, en disant : Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ? (9:19) 20 Les parents répondirent, en disant : Nous savons que c’est notre fils, et qu’il est né aveugle ; (9:20) 21 mais comment voit-il maintenant ? nous ne le savons pas ; ou qui lui a ouvert les yeux ? nous l’ignorons. Interrogez-le, il a l’âge ; qu’il parle pour lui-même. (9:21) 22 Ses parents dirent cela, parce qu’ils craignaient les Juifs ; car les Juifs étaient déjà convenus ensemble que, si quelqu’un reconnaissait Jésus pour le Christ, il serait chassé de la synagogue. (9:22) 23 C’est pour cela que ses parents dirent : Il a l’âge ; interrogez-le lui-même. (9:23) 24 Ils appelèrent donc une seconde fois l’homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : Rends gloire à Dieu ; nous savons que cet homme est un pécheur. (9:24) 25 Il leur dit : Si c’est un pécheur, je ne sais ; je sais une chose, c’est que j’étais aveugle, et que maintenant je vois. (9:25) 26 Ils lui dirent donc : Que t’a-t-il fait ? comment t’a-t-il ouvert les yeux ? (9:26) 27 Il leur répondit : Je vous l’ai déjà dit, et vous l’avez entendu ; pourquoi voulez-vous l’entendre de nouveau ? Est-ce que, vous aussi, vous voulez devenir ses disciples ? (9:27) 28 Alors ils l’accablèrent d’injures, et dirent : Toi, sois son disciple ; nous, nous sommes disciples de Moïse. (9:28) 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais celui-ci, nous ne savons d’où il est. (9:29) 30 Cet homme leur répondit, et dit : C’est ceci qui est étonnant, que vous ne sachiez pas d’où il est, et qu’il m’ait ouvert les yeux. (9:30) 31 Or nous savons que Dieu n’exauce pas les pécheurs ; mais si quelqu’un honore Dieu et fait sa volonté, c’est celui-là qu’il exauce. (9:31) 32 Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. (9:32) 33 Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. (9:33) 34 Ils lui répondirent : Tu es né tout entier dans le péché, et tu veux nous enseigner ? Et ils le jetèrent dehors. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient jeté dehors ; et l’ayant rencontré, il lui dit : Crois-tu au Fils de Dieu ? (9:35) 36 Il lui répondit, et dit : Qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? (9:36) 37 Et Jésus lui dit : Tu l’as vu, et celui qui te parle, c’est lui. (9:37) 38 Il répondit : Je crois, Seigneur. Et se prosternant, il l’adora. (9:38) 39 Alors Jésus dit : C’est pour un jugement que je suis venu dans ce monde, afin que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. (9:39) 40 Quelques pharisiens, qui étaient avec lui, l’entendirent et lui dirent : Est-ce que nous sommes aveugles, nous aussi ? (9:40) 41 Jésus leur dit : Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché ; mais maintenant vous dites : Nous voyons ; c’est pour cela que votre péché demeure. (9:41) Jean
9:1-41
11Traduction par Edmond Stapfer
Édition de 1889, libre de droits.
1 Il vit, en passant, un aveugle de naissance. (9:1) 2 Ses disciples l’interrogèrent : « Rabbi, lui dirent-ils, est-ce le péché de cet homme, ou celui de ses parents, qui l’a fait naître aveugle ? » (9:2) 3 Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents n’ont péché, mais il est aveugle pour que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. (9:3) 4 Il faut, pendant qu’il est jour, que j’accomplisse les œuvres de Celui qui m’a envoyé. La nuit arrive, où personne ne peut travailler. (9:4) 5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. » (9:5) 6 Ayant ainsi parlé, il cracha à terre ; et, formant de la boue avec sa salive, il étendit cette boue sur les yeux de l’aveugle ; (9:6) 7 puis il lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloam (mot qui signifie : Envoyé). » L’aveugle alla se laver et revint voyant clair. (9:7) 8 Les voisins et les gens qui auparavant l’avaient remarqué, quand il demandait l’aumône, disaient : « N’est-ce pas là l’homme qui était assis et mendiait ? » (9:8) 9 — « C’est bien lui », répondaient les uns. — « Nullement ! affirmaient les autres, c’est quelqu’un qui lui ressemble. » Lui, il disait : « C’est bien moi. » (9:9) 10 On lui demanda il alors : « Comment tes yeux se sont-ils donc ouverts ? » (9:10) 11 Il répondit : « Celui que l’on nomme Jésus a fait de la boue ; il l’a étendue sur mes yeux ; puis il m’a dit : « Va te laver à Siloam. » J’y suis allé ; je me suis lavé et j’y vois. » (9:11) 12 Ils lui demandèrent : « Et lui, où est-il ? » — « Je n’en sais rien », répondit-il. (9:12) 13 On conduisit aux Pharisiens cet aveugle guéri. (9:13) 14 Or c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. (9:14) 15 Les Pharisiens lui demandèrent à leur tour comment il avait recouvré la vue. « Il m’a mis de la boue sur les yeux, leur répondit-il ; je me suis lavé et j’y vois. » (9:15) 16 Là-dessus quelques-uns de ces Pharisiens dirent : « Cet homme, n’est pas de Dieu, puisqu’il n’observe pas le sabbat. » Mais d’autres : « Comment un pécheur peut-il faire de tels miracles ? » Ils étaient en désaccord. (9:16) 17 Alors ils s’adressèrent de nouveau à l’aveugle : « Et toi, que dis-tu de lui, puisqu’il t’a ouvert les yeux ? » — « C’est un prophète », répondit-il. (9:17) 18 Ne croyant pas que cet homme avait été aveugle et qu’il avait recouvré la vue, les Juifs mandèrent son père et sa mère, (9:18) 19 et ils leur posèrent ces questions : « Est-ce bien là votre fils que vous dites être aveugle de naissance ? Comment se fait-il qu’il y voie maintenant ? » (9:19) 20 Ses parents répondirent par ces paroles : « Nous savons que c’est là notre fils ; nous savons qu’il est né aveugle ; (9:20) 21 mais comment il se fait qu’il y voie maintenant, nous ne le savons pas ; quel est celui qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas. Interrogez-le ; il est d’âge à s’expliquer lui-même. » (9:21) 22 Les parents parlèrent ainsi par crainte des Juifs. Ceux-ci, en effet, avaient déjà décidé que quiconque reconnaîtrait que Jésus était le Christ, serait chassé de la synagogue. (9:22) 23 C’est pour cela que les parents dirent : « Il est d’âge à répondre, interrogez-le. » (9:23) 24 Alors les Pharisiens appelèrent pour la seconde fois l’homme qui avait été aveugle. « Rends gloire à Dieu ! lui dirent-ils, nous savons que cet homme est un pécheur ! » (9:24) 25 Et lui, il répondit : « S’il est un pécheur, je ne sais ; je sais une chose : j’étais aveugle et maintenant je vois ! » (9:25) 26 — « Que t’a-t-il fait ? reprirent-ils ; comment t’a-t-il ouvert les yeux ? » (9:26) 27 Il répondit : « Je vous l’ai déjà dit, et vous n’avez pas écouté. Pourquoi voulez-vous l’entendre encore ? Voulez-vous, vous aussi, devenir ses disciples ? » (9:27) 28 Alors ils l’accablèrent d’injures, disant « C’est toi qui es son disciple ; nous sommes, nous, disciples de Moïse ; (9:28) 29 nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; quant à cet homme, nous ne savons d’où il est. » (9:29) 30 — « Voici qui est fort étonnant, reprit l’aveugle guéri, vous ne savez d’où il est, alors qu’il m’a ouvert les yeux ! (9:30) 31 Nous savons que Dieu n’écoute pas les pécheurs ; si, au contraire, quelqu’un craint Dieu et fait sa volonté, c’est celui-là que Dieu écoute. (9:31) 32 Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. (9:32) 33 Si cet homme n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. » (9:33) 34 — « Tu es né dans le péché des pieds à la tête, lui répliquèrent-ils, et tu nous fais la leçon ! » Et ils le jetèrent dehors. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient ainsi chassé, et l’ayant rencontré, il lui dit : « Crois-tu au Fils de l’homme ? » (9:35) 36 Il lui répondit par ces paroles : « Qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui ? » (9:36) 37 Jésus lui dit : « Tu l’as vu ; celui qui te parle, c’est lui. » (9:37) 38 — « Je crois, Seigneur », dit alors cet homme en se prosternant devant lui. (9:38) 39 Et Jésus dit : « C’est pour un jugement que je suis venu dans ce monde ; c’est pour que les aveugles voient et que ceux qui voient deviennent aveugles. » (9:39) 40 Ceux des Pharisiens qui étaient présents entendirent ce mot : « Et nous, demandèrent-ils, sommes nous aussi des aveugles ? » (9:40) 41 Jésus leur répondit : « Si vous étiez aveugles, vous ne seriez point coupables ; mais comme vous dites à l’heure présente : « nous voyons », votre culpabilité reste entière. » (9:41) Jean
9:1-41
12Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
13Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance. (9:1) 2 Ses disciples lui firent cette question : Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? (9:2) 3 Jésus répondit : Ce n’est pas que lui ou ses parents aient péché ; mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. (9:3) 4 Il faut que je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler. (9:4) 5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. (9:5) 6 Après avoir dit cela, il cracha à terre, et fit de la boue avec sa salive. Puis il appliqua cette boue sur les yeux de l’aveugle, (9:6) 7 et lui dit : Va, et lave-toi au réservoir de Siloé (nom qui signifie envoyé). Il y alla, se lava, et s’en retourna voyant clair. (9:7) 8 Ses voisins et ceux qui auparavant l’avaient connu comme un mendiant disaient : N’est-ce pas là celui qui se tenait assis et qui mendiait ? (9:8) 9 Les uns disaient : C’est lui. D’autres disaient : Non, mais il lui ressemble. Et lui-même disait : C’est moi. (9:9) 10 Ils lui dirent donc : Comment tes yeux ont-ils été ouverts ? (9:10) 11 Il répondit : L’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, a oint mes yeux, et m’a dit : Va au réservoir de Siloé, et lave-toi. J’y suis allé, je me suis lavé, et j’ai recouvré la vue. (9:11) 12 Ils lui dirent : Où est cet homme ? Il répondit : Je ne sais. (9:12) 13 Ils menèrent vers les pharisiens celui qui avait été aveugle. (9:13) 14 Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue, et lui avait ouvert les yeux. (9:14) 15 De nouveau, les pharisiens aussi lui demandèrent comment il avait recouvré la vue. Et il leur dit : Il a appliqué de la boue sur mes yeux, je me suis lavé, et je vois. (9:15) 16 Sur quoi quelques-uns des pharisiens dirent : Cet homme ne vient pas de Dieu, car il n’observe pas le sabbat. D’autres dirent : Comment un homme pécheur peut-il faire de tels miracles ? (9:16) 17 Et il y eut division parmi eux. Ils dirent encore à l’aveugle : Toi, que dis-tu de lui, sur ce qu’il t’a ouvert les yeux ? Il répondit : C’est un prophète. (9:17) 18 Les Juifs ne crurent point qu’il eût été aveugle et qu’il eût recouvré la vue jusqu’à ce qu’ils eussent fait venir ses parents. (9:18) 19 Et ils les interrogèrent, disant : Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ? (9:19) 20 Ses parents répondirent : Nous savons que c’est notre fils, et qu’il est né aveugle ; (9:20) 21 mais comment il voit maintenant, ou qui lui a ouvert les yeux, c’est ce que nous ne savons. Interrogez-le lui-même, il a de l’âge, il parlera de ce qui le concerne. (9:21) 22 Ses parents dirent cela parce qu’ils craignaient les Juifs ; car les Juifs étaient déjà convenus que, si quelqu’un reconnaissait Jésus pour le Christ, il serait exclu de la synagogue. (9:22) 23 C’est pourquoi ses parents dirent : Il a de l’âge, interrogez-le lui-même. (9:23) 24 Les pharisiens appelèrent une seconde fois l’homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : Donne gloire à Dieu ; nous savons que cet homme est un pécheur. (9:24) 25 Il répondit : S’il est un pécheur, je ne sais ; je sais une chose, c’est que j’étais aveugle et que maintenant je vois. (9:25) 26 Ils lui dirent : Que t’a-t-il fait ? Comment t’a-t-il ouvert les yeux ? (9:26) 27 Il leur répondit : Je vous l’ai déjà dit, et vous n’avez pas écouté ; pourquoi voulez-vous l’entendre encore ? Voulez-vous aussi devenir ses disciples ? (9:27) 28 Ils l’injurièrent et dirent : C’est toi qui es son disciple ; nous, nous sommes disciples de Moïse. (9:28) 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais celui-ci, nous ne savons d’où il est. (9:29) 30 Cet homme leur répondit : Il est étonnant que vous ne sachiez d’où il est ; et cependant il m’a ouvert les yeux. (9:30) 31 Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs ; mais, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, c’est celui là qu’il exauce. (9:31) 32 Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. (9:32) 33 Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. (9:33) 34 Ils lui répondirent : Tu es né tout entier dans le péché, et tu nous enseignes ! Et ils le chassèrent. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient chassé ; et, l’ayant rencontré, il lui dit : Crois-tu au Fils de Dieu ? (9:35) 36 Il répondit : Et qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? (9:36) 37 Tu l’as vu, lui dit Jésus, et celui qui te parle, c’est lui. (9:37) 38 Et il dit : Je crois, Seigneur. Et il se prosterna devant lui. (9:38) 39 Puis Jésus dit : Je suis venu dans ce monde pour un jugement, pour que ceux qui ne voient point voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. (9:39) 40 Quelques pharisiens qui étaient avec lui, ayant entendu ces paroles, lui dirent : Nous aussi, sommes-nous aveugles ? (9:40) 41 Jésus leur répondit : Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites : Nous voyons. C’est pour cela que votre péché subsiste. (9:41) Jean
9:1-41
14Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Jésus vit, en passant, un aveugle de naissance. (9:1) 2 “ Maître, lui demandèrent ses disciples, est-ce que cet homme a péché, ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? ˮ (9:2) 3 Jésus répondit : “ Ni lui, ni ses parents n’ont péché, mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. (9:3) 4 Il faut, tandis qu’il est jour, que je fasse les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler. (9:4) 5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. ˮ — (9:5) 6 Ayant ainsi parlé, il cracha à terre, fit de la boue avec sa salive, puis il l’étendit sur les yeux de l’aveugle, (9:6) 7 et lui dit : “ Va, lave-toi dans la piscine de Siloé (mot qui se traduit : Envoyé). ˮ Il partit, se lava, et s’en retourna voyant clair. (9:7) 8 Les voisins, et ceux qui l’avaient vu auparavant demander l’aumône, disaient : “ N’est-ce pas là celui qui était assis et mendiait ? ˮ (9:8) 9 Les uns répondaient : “ C’est lui ˮ ; d’autres : “ Non, mais il lui ressemble. ˮ Mais lui disait : “ C’est moi. ˮ (9:9) 10 Ils lui dirent donc : “ Comment tes yeux ont-ils été ouverts ? ˮ (9:10) 11 Il répondit : “ Un homme, celui qu’on appelle Jésus, a fait de la boue, il l’a étendue sur mes yeux, et m’a dit : Va à la piscine de Siloé et lave-toi. J’y ai été, et, m’étant lavé, j’ai recouvré la vue. — (9:11) 12 Où est cet homme ? ˮ lui dirent-ils. Il répondit : “ Je ne sais pas. ˮ (9:12) 13 Ils menèrent aux Pharisiens celui qui avait été aveugle. (9:13) 14 Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait ainsi fait de la boue et ouvert les yeux de l’aveugle. (9:14) 15 A leur tour, les Pharisiens lui demandèrent comment il avait recouvré la vue, et il leur dit : “ Il m’a mis sur les yeux de la boue, je me suis lavé, et je vois. ˮ (9:15) 16 Sur cela, quelques-uns des Pharisiens disaient : “ Cet homme n’est pas envoyé de Dieu, puisqu’il n’observe pas le sabbat. ˮ D’autres disaient : “ Comment un pécheur peut-il faire de tels prodiges ? ˮ Et la division était entre eux. (9:16) 17 Ils dirent donc de nouveau à l’aveugle : “ Et toi, que dis-tu de lui, de ce qu’il t’a ouvert les yeux ? ˮ Il répondit : “ C’est un prophète. ˮ (9:17) 18 Les Juifs ne voulurent donc pas croire que cet homme eut été aveugle et qu’il eût recouvré la vue, jusqu’à ce qu’ils eussent fait venir les parents de celui qui avait recouvré la vue. (9:18) 19 Ils leur demandèrent : “ Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ? ˮ (9:19) 20 Ses parents répondirent : “ Nous savons que c’est bien là notre fils, et qu’il est né aveugle ; (9:20) 21 mais comment il voit maintenant, nous l’ignorons, et qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas. Interrogez-le lui-même ; il a de l’âge, lui-même parlera de ce qui le concerne. ˮ (9:21) 22 Ses parents parlèrent ainsi, parce qu’ils craignaient les Juifs. Car déjà les Juifs étaient convenus que quiconque reconnaîtrait Jésus pour le Christ serait exclu de la synagogue. (9:22) 23 C’est pourquoi ses parents dirent : “ Il a de l’âge, interrogez-le. ˮ (9:23) 24 Les Pharisiens firent venir une seconde fois l’homme qui avait été aveugle, et lui dirent : “ Rends gloire à Dieu. Nous savons que cet homme est un pécheur. ˮ (9:24) 25 Celui-ci répondit : “ S’il est un pécheur, je l’ignore ; je sais seulement que j’étais aveugle, et qu’à présent je vois. ˮ (9:25) 26 Ils lui dirent : “ Qu’est-ce qu’il t’a fait ? Comment t’a-t-il ouvert les yeux ? ˮ (9:26) 27 Il leur répondit : “ Je vous l’ai déjà dit et vous ne l’avez pas écouté : pourquoi voulez-vous l’entendre encore ? Est-ce que, vous aussi, vous voulez devenir ses disciples ? ˮ (9:27) 28 Ils le chargèrent alors d’injures, et dirent : “ C’est toi qui es son disciple ; pour nous, nous sommes disciples de Moïse. (9:28) 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais celui-ci, nous ne savons d’où il est. ˮ (9:29) 30 Cet homme leur répondit : “ Il est étonnant que vous ne sachiez pas d’où il est, et cependant il m’a ouvert les yeux. (9:30) 31 Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs ; mais si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, c’est celui-là qu’il exauce. (9:31) 32 Jamais on n’a ouï dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. (9:32) 33 Si cet homme n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. ˮ (9:33) 34 Ils lui répondirent : “ Tu es né tout entier dans le péché, et tu nous fais la leçon ? ˮ Et ils le chassèrent. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient ainsi chassé, et l’ayant rencontré, il lui dit : “ Crois-tu au Fils de l’homme ? ˮ (9:35) 36 Il répondit : “ Qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? ˮ (9:36) 37 Jésus lui dit : “ Tu l’as vu ; et celui qui te parle, c’est lui-même. ˮ — (9:37) 38 “ Je crois, Seigneur ˮ, dit-il ; et se jetant à ses pieds, il l’adora. (9:38) 39 Alors Jésus dit : “ Je suis venu dans ce monde pour un jugement, afin que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. ˮ (9:39) 40 Quelques Pharisiens qui étaient avec lui, lui dirent : “ Sommes-nous, nous aussi des aveugles ? ˮ (9:40) 41 Jésus leur répondit : “ Si vous étiez des aveugles, vous n’auriez point de péché ; mais maintenant vous dites : Nous voyons ; votre péché demeure. ˮ (9:41) Jean
9:1-41
15Nouvelle édition de Genève
Édition de 1979 © Copyright.[+]
1 Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance. (9:1) 2 Ses disciples lui posèrent cette question : Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? (9:2) 3 Jésus répondit : Ce n’est pas que lui ou ses parents aient péché ; mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. (9:3) 4 Il faut que je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler. (9:4) 5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. (9:5) 6 Après avoir dit cela, il cracha à terre, et fit de la boue avec sa salive. Puis il appliqua cette boue sur les yeux de l’aveugle, (9:6) 7 et lui dit : Va, et lave-toi au réservoir de Siloé (nom qui signifie envoyé). Il y alla, se lava, et s’en retourna voyant clair. (9:7) 8 Ses voisins et ceux qui auparavant l’avaient connu comme un mendiant disaient : N’est-ce pas là celui qui se tenait assis et qui mendiait ? (9:8) 9 Les uns disaient : C’est lui. D’autres disaient : Non, mais il lui ressemble. Et lui-même disait : C’est moi. (9:9) 10 Ils lui dirent donc : Comment tes yeux ont-ils été ouverts ? (9:10) 11 Il répondit : L’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, a oint mes yeux, et m’a dit : Va au réservoir de Siloé, et lave-toi. J’y suis allé, je me suis lavé, et j’ai pu voir. (9:11) 12 Ils lui dirent : Où est cet homme ? Il répondit : Je ne sais. (9:12) 13 Ils menèrent vers les pharisiens celui qui avait été aveugle. (9:13) 14 Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue, et lui avait ouvert les yeux. (9:14) 15 De nouveau, les pharisiens lui demandèrent comment il avait pu voir. Et il leur dit : Il a appliqué de la boue sur mes yeux, je me suis lavé, et je vois. (9:15) 16 Sur quoi quelques-uns des pharisiens dirent : Cet homme ne vient pas de Dieu, car il n’observe pas le sabbat. D’autres dirent : Comment un homme pécheur peut-il faire de tels miracles ? (9:16) 17 Et il y eut division parmi eux. Ils dirent encore à l’aveugle : Toi, que dis-tu de lui, sur ce qu’il t’a ouvert les yeux ? Il répondit : C’est un prophète. (9:17) 18 Les Juifs ne crurent point qu’il avait été aveugle et qu’il avait pu voir jusqu’à ce qu’ils aient fait venir ses parents. (9:18) 19 Et ils les interrogèrent, disant : Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ? (9:19) 20 Ses parents répondirent : Nous savons que c’est notre fils, et qu’il est né aveugle ; (9:20) 21 mais comment il voit maintenant, ou qui lui a ouvert les yeux, c’est ce que nous ne savons. Interrogez-le lui-même, il a de l’âge, il parlera de ce qui le concerne. (9:21) 22 Ses parents dirent cela parce qu’ils craignaient les Juifs ; car les Juifs avaient déjà convenu que, si quelqu’un reconnaissait Jésus pour le Christ, il serait exclu de la synagogue. (9:22) 23 C’est pourquoi ses parents dirent : Il a de l’âge, interrogez-le lui-même. (9:23) 24 Les pharisiens appelèrent une seconde fois l’homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : Donne gloire à Dieu ; nous savons que cet homme est un pécheur. (9:24) 25 Il répondit : S’il est un pécheur, je ne sais ; je sais une chose, c’est que j’étais aveugle et que maintenant je vois. (9:25) 26 Ils lui dirent : Que t’a-t-il fait ? Comment t’a-t-il ouvert les yeux ? (9:26) 27 Il leur répondit : Je vous l’ai déjà dit, et vous n’avez pas écouté ; pourquoi voulez-vous l’entendre encore ? Voulez-vous aussi devenir ses disciples ? (9:27) 28 Ils l’injurièrent et dirent : C’est toi qui es son disciple ; nous, nous sommes disciples de Moïse. (9:28) 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais celui-ci, nous ne savons d’où il est. (9:29) 30 Cet homme leur répondit : Il est étonnant que vous ne sachiez d’où il est ; et cependant il m’a ouvert les yeux. (9:30) 31 Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs ; mais, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, il l’exauce. (9:31) 32 Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. (9:32) 33 Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. (9:33) 34 Ils lui répondirent : Tu es né tout entier dans le péché, et tu nous enseignes ! Et ils le chassèrent. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient chassé ; et, l’ayant rencontré, il lui dit : Crois-tu au Fils de Dieu ? (9:35) 36 Il répondit : Et qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? (9:36) 37 Tu l’as vu, lui dit Jésus, et celui qui te parle, c’est lui. (9:37) 38 Et il dit : Je crois, Seigneur. Et il l’adora. (9:38) 39 Puis Jésus dit : Je suis venu dans ce monde pour un jugement, pour que ceux qui ne voient point voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. (9:39) 40 Quelques pharisiens qui étaient avec lui, ayant entendu ces paroles, lui dirent : Nous aussi, sommes-nous aveugles ? (9:40) 41 Jésus leur répondit : Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites : Nous voyons. C’est pour cela que votre péché subsiste. (9:41) Jean
9:1-41
16Traduction Louis Segond 21
Édition de 2007 © Copyright.[+]
1 Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance. (9:1) 2 Ses disciples lui firent cette question : Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? (9:2) 3 Jésus répondit : Ce n’est pas que lui ou ses parents aient péché ; mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. (9:3) 4 Il faut que je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler. (9:4) 5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. (9:5) 6 Après avoir dit cela, il cracha à terre, et fit de la boue avec sa salive. Puis il appliqua cette boue sur les yeux de l’aveugle, (9:6) 7 et lui dit : Va, et lave-toi au réservoir de Siloé (nom qui signifie envoyé). Il y alla, se lava, et s’en retourna voyant clair. (9:7) 8 Ses voisins et ceux qui auparavant l’avaient connu comme un mendiant disaient : N’est-ce pas là celui qui se tenait assis et qui mendiait ? (9:8) 9 Les uns disaient : C’est lui. D’autres disaient : Non, mais il lui ressemble. Et lui-même disait : C’est moi. (9:9) 10 Ils lui dirent donc : Comment tes yeux ont-ils été ouverts ? (9:10) 11 Il répondit : L’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, a oint mes yeux, et m’a dit : Va au réservoir de Siloé, et lave-toi. J’y suis allé, je me suis lavé, et j’ai recouvré la vue. (9:11) 12 Ils lui dirent : Où est cet homme ? Il répondit : Je ne sais. (9:12) 13 Ils menèrent vers les pharisiens celui qui avait été aveugle. (9:13) 14 Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue, et lui avait ouvert les yeux. (9:14) 15 De nouveau, les pharisiens aussi lui demandèrent comment il avait recouvré la vue. Et il leur dit : Il a appliqué de la boue sur mes yeux, je me suis lavé, et je vois. (9:15) 16 Sur quoi quelques-uns des pharisiens dirent : Cet homme ne vient pas de Dieu, car il n’observe pas le sabbat. D’autres dirent : Comment un homme pécheur peut-il faire de tels miracles ? (9:16) 17 Et il y eut division parmi eux. Ils dirent encore à l’aveugle : Toi, que dis-tu de lui, sur ce qu’il t’a ouvert les yeux ? Il répondit : C’est un prophète. (9:17) 18 Les Juifs ne crurent point qu’il eût été aveugle et qu’il eût recouvré la vue jusqu’à ce qu’ils eussent fait venir ses parents. (9:18) 19 Et ils les interrogèrent, disant : Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit-il maintenant ? (9:19) 20 Ses parents répondirent : Nous savons que c’est notre fils, et qu’il est né aveugle ; (9:20) 21 mais comment il voit maintenant, ou qui lui a ouvert les yeux, c’est ce que nous ne savons. Interrogez-le lui-même, il a de l’âge, il parlera de ce qui le concerne. (9:21) 22 Ses parents dirent cela parce qu’ils craignaient les Juifs ; car les Juifs étaient déjà convenus que, si quelqu’un reconnaissait Jésus pour le Christ, il serait exclu de la synagogue. (9:22) 23 C’est pourquoi ses parents dirent : Il a de l’âge, interrogez-le lui-même. (9:23) 24 Les pharisiens appelèrent une seconde fois l’homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : Donne gloire à Dieu ; nous savons que cet homme est un pécheur. (9:24) 25 Il répondit : S’il est un pécheur, je ne sais ; je sais une chose, c’est que j’étais aveugle et que maintenant je vois. (9:25) 26 Ils lui dirent : Que t’a-t-il fait ? Comment t’a-t-il ouvert les yeux ? (9:26) 27 Il leur répondit : Je vous l’ai déjà dit, et vous n’avez pas écouté ; pourquoi voulez-vous l’entendre encore ? Voulez-vous aussi devenir ses disciples ? (9:27) 28 Ils l’injurièrent et dirent : C’est toi qui es son disciple ; nous, nous sommes disciples de Moïse. (9:28) 29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais celui-ci, nous ne savons d’où il est. (9:29) 30 Cet homme leur répondit : Il est étonnant que vous ne sachiez d’où il est ; et cependant il m’a ouvert les yeux. (9:30) 31 Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs ; mais, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, c’est celui là qu’il exauce. (9:31) 32 Jamais on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle-né. (9:32) 33 Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. (9:33) 34 Ils lui répondirent : Tu es né tout entier dans le péché, et tu nous enseignes ! Et ils le chassèrent. (9:34) 35 Jésus apprit qu’ils l’avaient chassé ; et, l’ayant rencontré, il lui dit : Crois-tu au Fils de Dieu ? (9:35) 36 Il répondit : Et qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? (9:36) 37 Tu l’as vu, lui dit Jésus, et celui qui te parle, c’est lui. (9:37) 38 Et il dit : Je crois, Seigneur. Et il se prosterna devant lui. (9:38) 39 Puis Jésus dit : Je suis venu dans ce monde pour un jugement, pour que ceux qui ne voient point voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. (9:39) 40 Quelques pharisiens qui étaient avec lui, ayant entendu ces paroles, lui dirent : Nous aussi, sommes-nous aveugles ? (9:40) 41 Jésus leur répondit : Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites : Nous voyons. C’est pour cela que votre péché subsiste. (9:41) Jean
9:1-41