Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Après ces choses Jésus demeurait en Galilée, car il ne voulait point demeurer en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Or la Fête des Juifs, appelée des Tabernacles, était proche. (7:2) 3 Et ses frères lui dirent : pars d’ici, et t’en va en Judée, afin que tes disciples aussi contemplent les œuvres que tu fais. (7:3) 4 Car on ne fait rien en secret, lorsqu’on cherche de se porter franchement ; si tu fais ces choses-ci, montre-toi toimême au monde. (7:4) 5 Car ses frères mêmes ne croyaient point en lui. (7:5) 6 Et Jésus leur dit : mon temps n’est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt. (7:6) 7 Le monde ne peut pas vous avoir en haine, mais il me hait : parce que je rends témoignage contre lui que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Montez-vous autres à cette Fête ; pour moi je ne monte point encore à cette Fête, parce que mon temps n’est pas encore accompli. (7:8) 9 Et leur ayant dit ces choses, il demeura en Galilée. (7:9) 10 Mais comme ses frères furent montés, alors il monta aussi à la Fête, non point publiquement, mais comme en secret. (7:10) 11 Or les Juifs le cherchaient à la Fête, et ils disaient : où est-il ? (7:11) 12 Et il y avait un grand murmure sur son sujet parmi les troupes. Les uns disaient : il est homme de bien ; et les autres disaient : non, mais il séduit le peuple. (7:12) 13 Toutefois personne ne parlait franchement de lui, à cause de la crainte [qu’on avait] des Juifs. (7:13) 14 Et comme la Fête était déjà à demi passée, Jésus monta au Temple, et il y enseignait. (7:14) 15 Et les Juifs s’en étonnaient, disant : comment celui-ci sait-il les Écritures, vu qu’il ne les a point apprises ? (7:15) 16 Jésus leur répondit, et dit : ma doctrine n’est pas mienne, mais elle est de celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra de la doctrine, savoir si elle est de Dieu, ou si je parle de moi-même. (7:17) 18 Celui qui parle de soi-même, cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, est véritable, et il n’y a point d’injustice en lui. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la Loi ? Et cependant nul de vous n’observe la Loi ? Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? (7:19) 20 Les troupes répondirent : tu as un démon ; qui est-ce qui cherche à te faire mourir ? (7:20) 21 Jésus répondit, et leur dit : j’ai fait une œuvre, et vous vous en êtes tous étonnés. (7:21) 22 [Et vous], parce que Moïse vous a donné la Circoncision, laquelle n’est pourtant pas de Moïse, mais des pères, vous circoncisez bien un homme le jour du Sabbat. (7:22) 23 Si [donc] l’homme reçoit la Circoncision le jour du Sabbat, afin que la Loi de Moïse ne soit point violée, êtesvous fâchés contre moi de ce que j’ai guéri un homme tout entier le jour du Sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez point sur les apparences, mais jugez suivant l’équité. (7:24) 25 Alors quelques-uns de ceux de Jérusalem disaient : n’est-ce pas celui qu’ils cherchent à faire mourir ? (7:25) 26 Et cependant voici, il parle librement, et ils ne lui disent rien ; les Gouverneurs auraient-ils connu certainement que celui-ci est véritablement le Christ ? (7:26) 27 Or nous savons bien d’où est celui-ci, mais quand le Christ viendra, personne ne saura d’où il est. (7:27) 28 Jésus donc criait dans le Temple enseignant, et disant : et vous me connaissez, et vous savez d’où je suis ; et je ne suis point venu de moi-même, mais celui qui m’a envoyé, est véritable, et vous ne le connaissez point. (7:28) 29 Mais moi, je le connais : car je suis [issu] de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. (7:29) 30 Alors ils cherchaient à le prendre, mais personne ne mit les mains sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Et plusieurs d’entre les troupes crurent en lui, et ils disaient : quand le Christ sera venu, fera-t-il plus de miracles que celui-ci n’a fait ? (7:31) 32 Les Pharisiens entendirent la troupe murmurant ces choses de lui ; et les Pharisiens, avec les principaux Sacrificateurs envoyèrent des huissiers pour le prendre. (7:32) 33 Et Jésus leur dit : je suis encore pour un peu de temps avec vous, puis je m’en vais à celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez, mais vous ne [me] trouverez point ; et là où je serai, vous n’y pouvez venir. (7:34) 35 Les Juifs donc dirent entre eux : où doit-il aller que nous ne le trouverons point ? doit-il aller vers ceux qui sont dispersés parmi les Grecs, et enseigner les Grecs ? (7:35) 36 Quel est ce discours qu’il a tenu : vous me chercherez, mais vous ne [me] trouverez point ; et là où je serai, vous n’y pouvez venir ? (7:36) 37 Et en la dernière et grande journée de la Fête, Jésus se trouva là, criant, et disant : si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. (7:37) 38 Celui qui croit en moi, selon ce que dit l’Ecriture, des fleuves d’eau vive découleront de son ventre. (7:38) 39 (Or il disait cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croyaient en lui ; car le Saint-Esprit n’était pas encore [donné], parce que Jésus n’était pas encore glorifié.) (7:39) 40 Plusieurs donc de la troupe ayant entendu ce discours, disaient : celui-ci est véritablement le Prophète. (7:40) 41 Les autres disaient : celui-ci est le Christ. Et les autres disaient : mais le Christ viendra-t-il de Galilée ? (7:41) 42 L’Ecriture ne dit-elle pas que le Christ viendra de la semence de David, et de la bourgade de Bethléhem, où demeurait David ? (7:42) 43 Il y eut donc de la division entre le peuple à cause de lui. (7:43) 44 Et quelques-uns d’entre eux le voulaient saisir, mais personne ne mit les mains sur lui. (7:44) 45 Ainsi les huissiers s’en retournèrent vers les principaux Sacrificateurs et les Pharisiens, qui leur dirent : pourquoi ne l’avez-vous point amené ? (7:45) 46 Les huissiers répondirent : jamais homme ne parla comme cet homme. (7:46) 47 Mais les Pharisiens leur répondirent : n’avez-vous point été séduits, vous aussi ? (7:47) 48 Aucun des Gouverneurs ou des Pharisiens a-t-il cru en lui ? (7:48) 49 Mais cette populace, qui ne sait ce que c’est que de la Loi, est plus qu’exécrable. (7:49) 50 Nicodème (celui qui était venu vers Jésus de nuit, et qui était l’un d’entre eux) leur dit : (7:50) 51 Notre Loi juge-t-elle un homme avant que de l’avoir entendu, et d’avoir connu ce qu’il a fait ? (7:51) 52 Ils répondirent, et lui dirent : n’es-tu pas aussi de Galilée ? Enquiers-toi, et sache qu’aucun Prophète n’a été suscité de Galilée. (7:52) 53 Et chacun s’en alla en sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 After these things Jesus walked in Galilee : for he would not walk in Jewry, because the Jews sought to kill him. (7:1) 2 Now the Jew’s feast of tabernacles was at hand. (7:2) 3 His brethren therefore said unto him, Depart hence, and go into Judaea, that thy disciples also may see the works that thou doest. (7:3) 4 For there is no man that doeth any thing in secret, and he himself seeketh to be known openly. If thou do these things, shew thyself to the world. (7:4) 5 For neither did his brethren believe in him. (7:5) 6 Then Jesus said unto them, My time is not yet come : but your time is alway ready. (7:6) 7 The world cannot hate you ; but me it hateth, because I testify of it, that the works thereof are evil. (7:7) 8 Go ye up unto this feast : I go not up yet unto this feast : for my time is not yet full come. (7:8) 9 When he had said these words unto them, he abode still in Galilee. (7:9) 10 But when his brethren were gone up, then went he also up unto the feast, not openly, but as it were in secret. (7:10) 11 Then the Jews sought him at the feast, and said, Where is he ? (7:11) 12 And there was much murmuring among the people concerning him : for some said, He is a good man : others said, Nay ; but he deceiveth the people. (7:12) 13 Howbeit no man spake openly of him for fear of the Jews. (7:13) 14 Now about the midst of the feast Jesus went up into the temple, and taught. (7:14) 15 And the Jews marvelled, saying, How knoweth this man letters, having never learned ? (7:15) 16 Jesus answered them, and said, My doctrine is not mine, but his that sent me. (7:16) 17 If any man will do his will, he shall know of the doctrine, whether it be of God, or whether I speak of myself. (7:17) 18 He that speaketh of himself seeketh his own glory : but he that seeketh his glory that sent him, the same is true, and no unrighteousness is in him. (7:18) 19 Did not Moses give you the law, and yet none of you keepeth the law ? Why go ye about to kill me ? (7:19) 20 The people answered and said, Thou hast a devil : who goeth about to kill thee ? (7:20) 21 Jesus answered and said unto them, I have done one work, and ye all marvel. (7:21) 22 Moses therefore gave unto you circumcision ; (not because it is of Moses, but of the fathers ; ) and ye on the sabbath day circumcise a man. (7:22) 23 If a man on the sabbath day receive circumcision, that the law of Moses should not be broken ; are ye angry at me, because I have made a man every whit whole on the sabbath day ? (7:23) 24 Judge not according to the appearance, but judge righteous judgment. (7:24) 25 Then said some of them of Jerusalem, Is not this he, whom they seek to kill ? (7:25) 26 But, lo, he speaketh boldly, and they say nothing unto him. Do the rulers know indeed that this is the very Christ ? (7:26) 27 Howbeit we know this man whence he is : but when Christ cometh, no man knoweth whence he is. (7:27) 28 Then cried Jesus in the temple as he taught, saying, Ye both know me, and ye know whence I am : and I am not come of myself, but he that sent me is true, whom ye know not. (7:28) 29 But I know him : for I am from him, and he hath sent me. (7:29) 30 Then they sought to take him : but no man laid hands on him, because his hour was not yet come. (7:30) 31 And many of the people believed on him, and said, When Christ cometh, will he do more miracles than these which this man hath done ? (7:31) 32 The Pharisees heard that the people murmured such things concerning him ; and the Pharisees and the chief priests sent officers to take him. (7:32) 33 Then said Jesus unto them, Yet a little while am I with you, and then I go unto him that sent me. (7:33) 34 Ye shall seek me, and shall not find me : and where I am, thither ye cannot come. (7:34) 35 Then said the Jews among themselves, Whither will he go, that we shall not find him ? will he go unto the dispersed among the Gentiles, and teach the Gentiles ? (7:35) 36 What manner of saying is this that he said, Ye shall seek me, and shall not find me : and where I am, thither ye cannot come ? (7:36) 37 In the last day, that great day of the feast, Jesus stood and cried, saying, If any man thirst, let him come unto me, and drink. (7:37) 38 He that believeth on me, as the scripture hath said, out of his belly shall flow rivers of living water. (7:38) 39 (But this spake he of the Spirit, which they that believe on him should receive : for the Holy Ghost was not yet given ; because that Jesus was not yet glorified.) (7:39) 40 Many of the people therefore, when they heard this saying, said, Of a truth this is the Prophet. (7:40) 41 Others said, This is the Christ. But some said, Shall Christ come out of Galilee ? (7:41) 42 Hath not the scripture said, That Christ cometh of the seed of David, and out of the town of Bethlehem, where David was ? (7:42) 43 So there was a division among the people because of him. (7:43) 44 And some of them would have taken him ; but no man laid hands on him. (7:44) 45 Then came the officers to the chief priests and Pharisees ; and they said unto them, Why have ye not brought him ? (7:45) 46 The officers answered, Never man spake like this man. (7:46) 47 Then answered them the Pharisees, Are ye also deceived ? (7:47) 48 Have any of the rulers or of the Pharisees believed on him ? (7:48) 49 But this people who knoweth not the law are cursed. (7:49) 50 Nicodemus saith unto them, (he that came to Jesus by night, being one of them,) (7:50) 51 Doth our law judge any man, before it hear him, and know what he doeth ? (7:51) 52 They answered and said unto him, Art thou also of Galilee ? Search, and look : for out of Galilee ariseth no prophet. (7:52) 53 And every man went unto his own house. (7:53) John
7:1-53
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Après ces choses, Jésus se tenait en Galilée, car il ne voulait pas demeurer dans la Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Or, la fête des Juifs, appelée des tabernacles, approchait. (7:2) 3 Et ses frères lui dirent : Pars d’ici et t’en va en Judée, afin que tes disciples voient aussi les œuvres que tu fais. (7:3) 4 Car personne ne fait rien en cachette, quand il veut agir franchement. Puisque tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde. (7:4) 5 Car ses frères même ne croyaient pas en lui. (7:5) 6 Jésus leur dit : Mon temps n’est pas encore venu ; mais le temps est toujours propre pour vous. (7:6) 7 Le monde ne vous peut haïr ; mais il me hait, parce que je rends ce témoignage contre lui, que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Pour vous, montez à cette fête ; pour moi, je n’y monte pas encore, parce que mon temps n’est pas encore venu. (7:8) 9 Et leur ayant dit cela, il demeura en Galilée. (7:9) 10 Mais, lorsque ses frères furent partis, il monta aussi à la fête, non pas publiquement, mais comme en cachette. (7:10) 11 Les Juifs donc le cherchaient pendant la fête, et disaient : Où est-il ? (7:11) 12 Et on tenait plusieurs discours de lui parmi le peuple. Les uns disaient : C’est un homme de bien ; et les autre disaient : Non, mais il séduit le peuple. (7:12) 13 Toutefois personne ne parlait librement de lui, à cause de la crainte qu’on avait des Juifs. (7:13) 14 Comme on était déjà au milieu de la fête, Jésus monta au temple, et il y enseignait. (7:14) 15 Et les Juifs étaient étonnés, et disaient : Comment cet homme sait-il les Écritures, ne les ayant point apprises ? (7:15) 16 Jésus leur répondit : Ma doctrine n’est pas de moi, mais elle est de celui qui m a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire la volonté de Dieu, il reconnaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon chef. (7:17) 18 Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, est digne de foi, et il n’y a point d’injustice en lui. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? et néanmoins aucun de vous n’observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? (7:19) 20 Le peuple lui répondit : Tu es possédé du démon ; qui est-ce qui cherche à te faire mourir ? (7:20) 21 Jésus répondit et leur dit : J’ai fait une œuvre, et vous en êtes tous étonnés. (7:21) 22 Moïse vous a ordonné la circoncision (non pas qu’elle vienne de Moïse, mais elle vient des pères), et vous circoncisez un homme au jour du sabbat. (7:22) 23 Si donc un homme reçoit la circoncision au jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi, parce que j’ai guéri un homme dans tout son corps le jour du sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez point selon l’apparence, mais jugez selon la justice. (7:24) 25 Et quelques-uns de ceux de Jérusalem disaient : N’est-ce pas celui qu’ils cherchent à faire mourir ? (7:25) 26 Et le voilà qui parle librement, et ils ne lui disent rien. Les chefs auraient-ils en effet reconnu qu’il est véritablement le Christ ? (7:26) 27 Mais nous savons d’où est celui-ci ; au lieu que, quand le Christ viendra, personne ne saura d’où il est. (7:27) 28 Et Jésus criait à haute voix dans le temple, en enseignant, et il disait : Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis. Je ne suis pas venu de moi-même, mais celui qui m a envoyé est véritable, et vous ne le connaissez point. (7:28) 29 Mais moi, je le connais ; car je viens de sa part, et c’est lui qui m’a envoyé. (7:29) 30 Ils cherchaient donc à se saisir de lui ; mais personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Cependant plusieurs du peuple crurent en lui, et disaient : Quand le Christ viendra, fera-t-il plus de miracles qu’en fera celui-ci ? (7:31) 32 Les Pharisiens ayant appris ce que le peuple disait sourdement de lui, ils envoyèrent, de concert avec les principaux sacrificateurs, des sergents pour se saisir de lui. (7:32) 33 Jésus, continuant à parler au peuple, leur dit : Je suis encore avec vous pour un peu de temps ; puis je m’en vais à celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez, et vous ne me trouverez point, et vous ne pourrez venir où je serai. (7:34) 35 Sur quoi les Juifs dirent entre eux : Où ira-t-il donc, que nous ne le trouverons point ? Doit-il aller vers ceux qui sont dispersés parmi les Grecs, et enseigner les Grecs ? (7:35) 36 Que signifie ce qu’il a dit : Vous me chercherez et ne me trouverez point, et vous ne pourrez venir où je serai ? (7:36) 37 Le dernier et le grand jour de la fête, Jésus se trouva là, et dit à haute voix : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. (7:37) 38 Qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui, comme l’Écriture le dit. (7:38) 39 (Or, il disait cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car le Saint-Esprit n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’était pas encore glorifié). (7:39) 40 Plusieurs de la troupe ayant entendu ces paroles, disaient : Celui-ci est véritablement le prophète. (7:40) 41 D’autres disaient : Celui-ci est le Christ. Et quelques autres disaient : Mais le Christ viendra-t-il de la Galilée ? (7:41) 42 L’Écriture ne dit-elle pas que le Christ sortira de la race de David, et du bourg de Bethléem, d’où était David ? (7:42) 43 Le peuple était donc partagé sur son sujet. (7:43) 44 Et quelques-uns d’entre eux voulaient le saisir ; mais personne ne mit la main sur lui. (7:44) 45 Les sergents retournèrent donc vers les principaux sacrificateurs et les Pharisiens, qui leur dirent : Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? (7:45) 46 Les sergents répondirent : Jamais homme n’a parlé comme cet homme. (7:46) 47 Les Pharisiens leur dirent : Avez-vous aussi été séduits ? (7:47) 48 Y a-t-il quelqu’un des chefs ou des Pharisiens, qui ait cru en lui ? (7:48) 49 Mais cette populace, qui n’entend point la loi, est exécrable. (7:49) 50 Nicodème (celui qui était venu de nuit vers Jésus, et qui était l’un d’entre eux), leur dit : (7:50) 51 Notre loi condamne-t-elle un homme sans l’avoir ouï auparavant, et sans s’être informé de ce qu’il a fait ? (7:51) 52 Ils lui répondirent : Es-tu aussi Galiléen ? Informe-toi, et tu verras qu’aucun prophète n’a été suscité de la Galilée. (7:52) 53 Et chacun s’en alla dans sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 DEPUIS ce temps-là Jésus parcourait la Galilée, ne voulant pas aller en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Mais la fête des Juifs, appelée des Tabernacles, étant proche, (7:2) 3 ses frères lui dirent : Quittez ce lieu, et vous en allez en Judée, afin que vos disciples voient aussi les oeuvres que vous faites. (7:3) 4 Car personne n’agit en secret, lorsqu’il veut être connu dans le public : puisque vous faites ces choses, faites-vous connaître au monde. (7:4) 5 Car ses frères ne croyaient pas en lui. (7:5) 6 Jésus leur dit donc : Mon temps n’est pas encore venu ; mais pour le vôtre, il est toujours prêt. (7:6) 7 Le monde ne saurait vous haïr : mais pour moi, il me hait ; parce que je rends témoignage contre lui, que ses oeuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Allez, vous autres, à cette fête ; pour moi, je n’y vais pas encore, parce que mon temps n’est pas encore accompli. (7:8) 9 Ayant dit ces choses, il demeura en Galilée. (7:9) 10 Mais lorsque ses frères furent partis, il alla aussi lui-même à la fête, non pas publiquement, mais comme s’il eût voulu se cacher. (7:10) 11 Les Juifs donc le cherchaient pendant cette fête, et ils disaient : Où est-il ? (7:11) 12 Et on faisait plusieurs discours de lui en secret parmi le peuple : car les uns disaient : C’est un homme de bien. Les autres disaient : Non, mais il séduit le peuple. (7:12) 13 Personne néanmoins n’osait en parler avec liberté, par la crainte qu’on avait des Juifs. (7:13) 14 Or, vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple, où il se mit à enseigner. (7:14) 15 Et les Juifs en étant étonnés, ils disaient : Comment cet homme sait-il les saintes lettres, lui qui n’a point étudié ? (7:15) 16 Jésus leur répondit : Ma doctrine n’est pas ma doctrine ; mais c’est la doctrine de celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire la volonté de Dieu, il reconnaîtra si ma doctrine est de lui, ou si je parle de moi-même. (7:17) 18 Celui qui parle de son propre mouvement, cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, est véridique, et il n’y a point en lui d’injustice. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? Et néanmoins nul de vous n’accomplit la loi. (7:19) 20 Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? Le peuple lui répondit : Vous êtes possédé du démon. Qui est-ce qui cherche à vous faire mourir ? (7:20) 21 Jésus leur répondit : J’ai fait une oeuvre le jour du sabbat, et vous en êtes tous surpris. (7:21) 22 Cependant Moïse vous ayant donné la loi de la circoncision (quoiqu’elle vienne des patriarches, et non de Moïse), pour obéir à cette loi vous donnez la circoncision le jour même du sabbat. (7:22) 23 Si un homme peut recevoir la circoncision le jour du sabbat, pour ne pas violer la loi de Moïse ; pourquoi vous mettez-vous en colère contre moi, parce que j’ai guéri un homme dans tout son corps au jour du sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez pas selon l’apparence ; mais jugez selon la justice. (7:24) 25 Alors quelques personnes de Jérusalem commencèrent à dire : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent pour le faire mourir ? (7:25) 26 Et néanmoins le voilà qui parle devant tout le monde, sans qu’ils lui disent rien. Est-ce donc qu’en effet les sénateurs ont reconnu qu’il est véritablement le Christ ? (7:26) 27 Mais nous savons cependant d’où est celui-ci ; au lieu que quand le Christ viendra, personne ne saura d’où il est. (7:27) 28 Jésus cependant continuait à les instruire, et disait à haute voix dans le temple : Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis : et je ne suis pas venu de moi-même ; mais celui qui m’a envoyé est véritable, et vous ne le connaissez point. (7:28) 29 Pour moi, je le connais ; parce que je suis né de lui, et qu’il m’a envoyé. (7:29) 30 Ils cherchaient donc les moyens de le prendre ; et néanmoins personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Mais plusieurs du peuple crurent en lui, et disaient entre eux : Quand le Christ viendra, fera-t-il plus de miracles que n’en fait celui-ci ? (7:31) 32 Les pharisiens entendirent ces discours que le peuple faisait de lui ; et les princes des prêtres, avec eux, envoyèrent des archers pour le prendre. (7:32) 33 Jésus leur dit donc : Je suis encore avec vous pour un peu de temps, et je vais ensuite vers celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez, et vous ne me trouverez point ; et vous ne pouvez venir où je serai. (7:34) 35 Les Juifs dirent donc entre eux : Où est-ce qu’il s’en ira, que nous ne pourrons le trouver ? Ira-t-il vers les gentils qui sont dispersés par tout le monde ? et instruira-t-il les gentils ? (7:35) 36 Que signifie cette parole qu’il vient de dire : Vous me chercherez, et vous ne me trouverez point ; et vous ne pouvez venir où je serai ? (7:36) 37 Le dernier jour de la fête, qui était un jour solennel, Jésus se tenant debout disait à haute voix : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. (7:37) 38 Si quelqu’un croit en moi, il sortira des fleuves d’eau vive de son coeur, comme dit l’Écriture. (7:38) 39 Ce qu’il entendait de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui : car le Saint-Esprit n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’était pas encore glorifié. (7:39) 40 Cependant plusieurs d’entre le peuple écoutant ces paroles, disaient : Cet homme est assurément un prophète. (7:40) 41 D’autres disaient : C’est le Christ. Mais quelques autres disaient : Le Christ viendra-t-il de Galilée ? (7:41) 42 L’Écriture ne dit-elle pas, que le Christ viendra de la race de David, et de la petite ville de Bethléhem, d’où était David ? (7:42) 43 Le peuple était ainsi divisé sur son sujet ; (7:43) 44 et quelques-uns d’entre eux avaient envie de le prendre ; mais néanmoins personne ne mit la main sur lui. (7:44) 45 Les archers retournèrent donc vers les princes des prêtres et les pharisiens, qui leur dirent : Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? (7:45) 46 Les archers leur répondirent : Jamais homme n’a parlé comme cet homme-là. (7:46) 47 Les pharisiens leur répliquèrent : Êtes-vous donc aussi vous-mêmes séduits ? (7:47) 48 Y a-t-il quelqu’un des sénateurs, ou des pharisiens, qui ait cru en lui ? (7:48) 49 Car pour cette populace qui ne sait ce que c’est que la loi, ce sont des gens maudits de Dieu. (7:49) 50 Sur cela Nicodème, l’un d’entre eux, et le même qui était venu trouver Jésus la nuit, leur dit : (7:50) 51 Notre loi permet-elle de condamner personne sans l’avoir auparavant entendu, et sans s’être informé de ses actions ? (7:51) 52 Ils lui répondirent : Est-ce que vous êtes aussi Galiléen ? Lisez avec soin les Écritures, et apprenez qu’il ne sort point de prophète de Galilée. (7:52) 53 Et chacun s’en retourna en sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
6Traduction par Albert Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
1 Et après cela Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas parcourir la Judée parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Or la fête des Juifs, celle des tabernacles, était proche : (7:2) 3 ses frères donc lui dirent : « Sors d’ici, et viens en Judée, afin que tes disciples aussi voient les œuvres que tu fais ; (7:3) 4 car personne ne fait en cachette ce qu’il cherche en même temps à rendre public ; puisque tu fais ces choses, manifeste-toi toi-même au monde. » (7:4) 5 En effet pas même ses frères ne croyaient en lui. (7:5) 6 Jésus leur dit donc : « Mon temps n’est pas encore venu, mais votre temps est toujours venu ; (7:6) 7 le monde ne peut vous haïr, mais il me hait parce que je témoigne contre lui que ses œuvres sont mauvaises ; (7:7) 8 pour vous, montez à la fête ; quant à moi, je ne monte pas encore à cette fête, parce que mon temps n’est pas encore accompli. » (7:8) 9 Or, après leur avoir ainsi parlé, il restait en Galilée. (7:9) 10 Mais, lorsque ses frères furent montés à la fête, alors lui-même y monta aussi, non pas ouvertement, mais comme en cachette. (7:10) 11 Les Juifs donc le cherchaient dans la fête et disaient : « Où est-il ? » (7:11) 12 Et il y avait parmi la foule un grand murmure à son sujet ; tandis que les uns disaient : « Il est homme de bien, d’autres disaient : « Non ; mais il égare la foule. » (7:12) 13 Cependant personne ne parlait librement de lui par crainte des Juifs. (7:13) 14 Or, comme on était déjà vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple, et il enseignait. (7:14) 15 Les Juifs donc s’en émerveillaient, et disaient : « Comment celui-ci connaît-il les lettres, sans les avoir étudiées ? » (7:15) 16 Jésus leur répliqua donc : « Ma doctrine n’est pas la mienne, mais celle de Celui qui m’a envoyé ; (7:16) 17 si quelqu’un veut faire Sa volonté, il connaîtra, quant à ma doctrine, si elle vient de Dieu, ou si je parle de mon chef. (7:17) 18 Celui qui parle de son chef recherche sa propre gloire ; mais celui qui recherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est véridique, et il n’y a pas d’injustice en lui. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? Et pourtant nul d’entre vous ne pratique la loi ! Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? » (7:19) 20 La foule lui répliqua : « Tu as un démon ; qui est-ce qui cherche à te faire mourir ? » (7:20) 21 Jésus leur répliqua : « J’ai fait une seule œuvre, et vous êtes tous dans l’étonnement à cause de cela. (7:21) 22 Moïse vous a donné la circoncision (non qu’elle vienne de Moïse, mais des pères), et vous circoncisez un homme un jour de sabbat ; (7:22) 23 si l’homme subit la circoncision un jour de sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi m’en voulez-vous de ce que j’ai guéri un homme tout entier un jour de sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez pas selon l’apparence, mais portez le juste jugement. » (7:24) 25 Quelques-uns des Hiérosolymitains disaient donc : « N’est-ce pas celui qu’ils cherchent à faire mourir ? (7:25) 26 Et voici, il parle librement et ils ne lui disent rien ; est-ce que par hasard les chefs ont vraiment reconnu que c’est lui qui est le Christ ? (7:26) 27 Mais nous savons d’où sort celui-ci, tandis que lorsque le Christ vient personne ne sait d’où il sort. » (7:27) 28 Jésus éleva donc la voix dans le temple en enseignant et en disant : « Vous me connaissez et vous savez aussi d’où je sors ; et ce n’est pas de mon chef que je suis venu, mais Celui qui m’a envoyé est véritable, lequel vous ne connaissez pas ; (7:28) 29 moi, je Le connais, parce que je viens de Lui, et que c’est Lui qui m’a envoyé. » (7:29) 30 Ils cherchaient donc à le saisir, et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Mais plusieurs de la foule crurent en lui, et ils disaient : « Le Christ, quand il sera venu, fera-t-il plus de miracles que celui n’en a fait ? » (7:31) 32 Les pharisiens entendirent la foule qui murmurait ces paroles à son sujet, et les grands-prêtres et les pharisiens envoyèrent des huissiers afin de le saisir. (7:32) 33 Jésus dit donc : « Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m’en vais vers Celui qui m’a envoyé ; (7:33) 34 vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et là où moi je suis, vous, vous n’y pouvez venir. » (7:34) 35 Les Juifs se dirent donc entre eux : « Où doit-il se rendre, que nous ne pourrons pas le trouver ? Est-ce qu’il doit se rendre parmi ceux qui sont dispersés chez les Grecs, et enseigner les Grecs ? (7:35) 36 Que signifie cette parole qu’il a proférée : Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et là où moi je suis, vous, vous n’y pouvez black venir ? » (7:36) 37 Or le dernier jour de la fête, qui était le grand, Jésus s’avança et éleva la voix en disant : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive ; (7:37) 38 celui qui croit en moi, comme a dit l’Écriture, des fleuves d’eau vive découleront de son ventre . » (7:38) 39 Or il dit cela relativement à l’Esprit que ceux qui ont cru en lui devaient recevoir ; car l’esprit saint n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. — (7:39) 40 Des gens de la foule ayant donc entendu ces paroles, disaient : « Celui-ci est vraiment le prophète. » (7:40) 41 D’autres disaient : « Il est le Christ. » Mais les premiers disaient : « Est-ce qu’en effet le Christ doit venir de Galilée ? (7:41) 42 L’Écriture n’a-t-elle pas dit que c’est de la race de David et de Bethléem, le village où était David, que doit sortir le Christ ? » (7:42) 43 Il y eut donc dissentiment parmi la foule à son sujet ; (7:43) 44 mais quelques-uns d’entre eux voulaient le saisir, toutefois personne ne mit la main sur lui. (7:44) 45 Les huissiers revinrent donc auprès des grands prêtres et des pharisiens, et ceux-ci leur dirent : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? » (7:45) 46 Les huissiers répondirent : « Jamais homme n’a parlé de la sorte. » (7:46) 47 Les pharisiens répliquèrent : « Est-ce que, vous aussi, vous vous êtes laissés séduire ? (7:47) 48 Est-ce que l’un des chefs ou des pharisiens a cru en lui ? (7:48) 49 Mais cette foule qui ne connaît pas la loi est maudite. » (7:49) 50 Nicodème (celui qui était venu auprès de lui antérieurement et qui était l’un d’entre eux), leur dit : (7:50) 51 « Est-ce que notre loi juge l’homme sans l’avoir d’abord interrogé, et sans avoir constaté ce qu’il fait ? » (7:51) 52 Ils lui répliquèrent : « Est-ce que toi aussi, tu sors de la Galilée ? Examine, et vois qu’un prophète ne saurait surgir de la Galilée. » (7:52) 53 [Et chacun s’en alla dans sa maison.] (7:53) Jean
7:1-53
7Traduction dite Bible de Lausanne
Édition de 1861-1872, libre de droits.
1 Après ces choses, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait point parcourir la Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Cependant, la fête des Juifs, l’Erection des Tentes, était proche. (7:2) 3 Ses frères donc lui dirent : Pars d’ici, et te rends en Judée, afin que tes disciples aussi voient les œuvres que tu fais ; (7:3) 4 car personne ne fait rien en secret, quand il cherche à être en évidence. Si tu fais ces choses, manifeste-toi toi-même au monde. (7:4) 5 Car ses frères même ne croyaient pas en lui. — (7:5) 6 Jésus donc leur dit : Mon temps n’est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt. (7:6) 7 Le monde ne peut vous haïr ; mais pour moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Vous, montez à cette fête ; moi, je ne monte point encore à cette fête, parce que mon temps n’est pas encore accompli. (7:8) 9 Et leur ayant dit ces choses, il resta dans la Galilée. (7:9) 10 Mais lorsque ses frères furent montés, alors il monta aussi lui-même à la fête, non pas publiquement mais comme en secret. (7:10) 11 Les Juifs donc le cherchaient pendant la fête, et disaient : Où est-il, celui-là ? (7:11) 12 Et il y avait une grande rumeur à son sujet dans la foule. Les uns disaient : C’est un homme de bien ; et d’autres disaient : Non, mais il égare la foule. (7:12) 13 Toutefois personne ne parlait ouvertement de lui, par crainte des Juifs. (7:13) 14 Or, vers le milieu de la fête, Jésus monta au lieu sacré, et il enseignait. (7:14) 15 Et les Juifs s’étonnaient et disaient : Comment celui-ci sait-il les Lettres, n’ayant point étudié ? — (7:15) 16 Jésus répondit et leur dit : Mon enseignement n’est pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé ; (7:16) 17 si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra touchant cet enseignement s’il est de Dieu, ou si je parle de mon chef. (7:17) 18 Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai et il n’y a point d’injustice en lui. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? et nul de vous ne pratique la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? — (7:19) 20 La foule répondit et dit : Tu as un démon ; qui est-ce qui cherche à te faire mourir ? — (7:20) 21 Jésus répondit et leur dit : J’ai fait une œuvre, une seule, et à cause de cela vous êtes tous dans l’étonnement. (7:21) 22 Moïse vous a donné la circoncision (non qu’elle vienne de Moïse, mais des Pères), et vous circoncisez un homme le jour du sabbat. (7:22) 23 Tandis qu’un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat afin que la loi de Moïse ne soit pas ébranlée , vous êtes irrités contre moi parce que j’ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat. (7:23) 24 Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez d’un jugement juste. (7:24) 25 Quelques-uns des habitants de Jérusalem disaient donc : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ? (7:25) 26 Et voilà qu’il parle ouvertement, et ils ne lui disent rien ! Les magistrats auraient-ils vraiment connu qu’il est vraiment le Christ ? (7:26) 27 Cependant celui-ci, nous savons d’où il est ; mais quand le Christ viendra, nul ne saura d’où il est. — (7:27) 28 Jésus donc cria, enseignant dans le lieu sacré, et disant : Et vous me connaissez, et vous savez d’où je suis. Et ce n’est pas de mon chef que je suis venu ; mais celui qui m’a envoyé est véritable ; et vous ne le connaissez pas ; (7:28) 29 mais moi je le connais, parce que je suis de lui et que c’est lui qui m’a envoyé. (7:29) 30 — Ils cherchaient donc à le saisir ; mais nul ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Mais il y en eut beaucoup d’entre la foule qui crurent en lui et qui disaient : Le Christ, quand il sera venu, fera-t-il plus de signes que n’en a fait celui-ci ? (7:31) 32 Les pharisiens entendirent la foule disant sourdement ces choses à son sujet ; et les pharisiens et les principaux sacrificateurs envoyèrent des huissiers pour le saisir. (7:32) 33 Jésus donc leur dit : Je suis encore un peu de temps avec vous, et je m’en vais à celui qui m’a envoyé. — (7:33) 34 Vous me chercherez et vous ne me trouverez point ; et où je suis, vous ne pouvez venir. (7:34) 35 Les Juifs donc disaient entre eux : Où doit aller celui-ci que nous ne le trouverons point ? doit-il aller dans la dispersion des Grecs, et enseigner les Grecs ? (7:35) 36 Qu’est-ce que cette parole qu’il a dite : Vous me chercherez et vous ne me trouverez point ; et : Où je suis, vous ne pouvez venir. (7:36) 37 Or au dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus se tenait debout, et il cria disant : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. (7:37) 38 Si quelqu’un croit en moi, selon ce que l’Ecriture a dit, des fleuves d’eau vive couleront de ses entrailles. — (7:38) 39 Or il disait cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui, car il n’y avait pas encore d’Esprit saint [répandu], parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. (7:39) 40 Il y en eut beaucoup donc d’entre la foule qui, ayant entendu cette parole, disaient : Celui-ci est vraiment le Prophète. (7:40) 41 D’autres disaient : Celui-ci est le Christ. Et d’autres disaient : Mais le Christ vient-il de la Galilée ? (7:41) 42 L’Ecriture n’a-t-elle pas dit que c’est de la postérité de David, et de Bethléem, la bourgade où était David, que vient le Christ ? (7:42) 43 Il y eut donc de la division dans la foule à cause de lui. (7:43) 44 Et quelques-uns d’entre eux voulaient le saisir, mais nul ne mit la main sur lui. (7:44) 45 Les huissiers se rendirent donc vers les principaux sacrificateurs et les pharisiens, et ceux-ci leur dirent : Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? — (7:45) 46 Les huissiers répondirent : Jamais homme ne parla comme cet homme. — (7:46) 47 Les pharisiens donc leur répondirent : Avez-vous été égarés, vous aussi ? (7:47) 48 Y a-t-il quelqu’un des magistrats ou des pharisiens qui ait cru en lui ? (7:48) 49 Mais cette foule qui ne connaît point la loi ! ce sont des maudits. (7:49) 50 Nicodème, celui qui était venu de nuit vers Jésus, [et] qui était l’un d’entre eux, leur dit : (7:50) 51 Est-ce que notre loi juge un homme sans qu’auparavant on l’ait entendu, et sans qu’on ait pris connaissance de ce qu’il fait ? — (7:51) 52 Ils répondirent et lui dirent : Est-ce que tu es aussi de la Galilée ? Enquiers-toi et sache qu’aucun prophète n’a été suscité de la Galilée. (7:52) 53 Et chacun s’en alla dans sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
8Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré
Édition de 1866, libre de droits.
1 Depuis cela Jésus parcourait la Galilée, ne voulant pas demeurer en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Or la fête des Juifs, la fête des Tabernacles, était proche ; (7:2) 3 Ses frères lui dirent : Quittez ce lieu et allez en Judée, afin que vos disciples aussi voient les œuvres que vous faites. (7:3) 4 Car personne n’agit secrètement lorsqu’il cherche à paraître en public ; puisque vous faites ces choses, faites-vous connaître au monde. (7:4) 5 Car ses frères ne croyaient pas en lui. (7:5) 6 Jésus leur dit donc : Mon temps n’est pas encore venu ; mais pour le vôtre il est toujours prêt. (7:6) 7 Le monde ne peut vous haïr ; mais pour moi il me hait, parce que je rends témoignage contre lui, que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Pour vous, allez à cette fête ; je ne vais pas à cette fête, parce que mon temps n’est pas encore accompli. (7:8) 9 Ayant ainsi parlé, il resta en Galilée. (7:9) 10 Mais lorsque ses frères furent partis, il alla lui-même à la fête, non publiquement, mais comme s’il eût voulu se cacher. (7:10) 11 Les Juifs donc le cherchaient pendant cette fête, et ils disaient : Où est-il ? (7:11) 12 Et il y avait une grande rumeur dans le peuple à son sujet ; car les uns disaient : C’est un homme de bien ; les autres disaient : Non, mais il séduit le peuple ; (7:12) 13 Personne néanmoins n’osait parler ouvertement, par crainte des Juifs. (7:13) 14 Or, vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple, où il se mit à enseigner. (7:14) 15 Les Juifs, étonnés, disaient : Comment cet homme sait-il l’Écriture, lui qui ne l’a point étudiée ? (7:15) 16 Jésus leur répondit : Ma doctrine n’est pas de moi mais de Celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire sa volonté, il reconnaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de moi-même. (7:17) 18 Celui qui parle de son propre mouvement cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de Celui qui l’a envoyé est véritable, et il n’y a point en lui d’injustice. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? Et nul de vous n’accomplit la loi. (7:19) 20 Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? La foule répondit : Vous êtes possédé du démon. Qui cherche à vous faire mourir ? (7:20) 21 Jésus leur répondit : J’ai fait une seule œuvre, et vous en êtes tous étonnés. (7:21) 22 Cependant Moïse vous a donné la loi de la circoncision (non qu’elle vienne de Moïse, mais des patriarches) ; vous ne faites pas difficulté de circoncire le jour du sabbat. (7:22) 23 Si un homme peut recevoir la circoncision le jour du sabbat sans que la loi de Moïse soit violée, pourquoi vous mettez-vous en colère contre moi parce que j’ai guéri entièrement un homme le jour du sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice. (7:24) 25 Alors quelques-uns de Jérusalem dirent : N’est-ce pas celui qu’ils cherchent à faire mourir ? (7:25) 26 Et le voilà qui parle devant tout le monde, sans qu’ils lui disent rien. Est-ce que les chefs ont reconnu qu’il est vraiment le Christ ? (7:26) 27 Mais nous savons d’où est celui-ci ; or, quand viendra le Christ, personne ne saura d’où il est. (7:27) 28 Jésus cependant continuait à les instruire, et disait à haute voix dans le temple : Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis ; je ne suis pas venu de moi-même, mais Celui qui m’a envoyé est véritable, et vous ne le connaissez point. (7:28) 29 Pour moi, je le connais, parce que je suis de lui, et qu’il m’a envoyé. (7:29) 30 Ils cherchaient à le prendre ; néanmoins personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Mais beaucoup parmi le peuple crurent en lui, et disaient : Quand le Christ viendra, fera-t-il plus de miracles que n’en fait celui-ci ? (7:31) 32 Les pharisiens entendirent ces discours à son sujet, et les princes des prêtres avec les pharisiens envoyèrent des ministres pour le prendre. (7:32) 33 Jésus leur dit : Je suis avec vous encore un peu de temps, et je vais vers Celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez, et vous ne me trouverez point ; et vous ne pouvez venir où je suis. (7:34) 35 Les Juifs dirent donc entre eux : Où doit-il aller, que nous ne pourrons le trouver ? Ira-t-il vers les gentils, qui sont dispersés par tout le monde, et instruira-t-il les gentils ? (7:35) 36 Que signifie cette parole qu’il vient de dire : Vous me chercherez, et vous ne me trouverez point, et vous ne pouvez venir où je suis ? (7:36) 37 Le dernier jour de la fête, qui était le plus solennel, Jésus, se tenant debout, disait à haute voix ; Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. (7:37) 38 Si quelqu’un croit en moi, comme dit l’Écriture, des fleuves d’eau vive sortiront de son cœur. (7:38) 39 Il parlait de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l’Esprit n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’était pas encore glorifié. (7:39) 40 Cependant beaucoup dans cette multitude, après avoir entendu ces discours, disaient : Celui-ci est vraiment prophète. (7:40) 41 D’autres disaient : C’est le Christ. Et quelques autres disaient : Le Christ vient-il de la Galilée ? (7:41) 42 L’Écriture ne dit-elle pas que le Christ vient de la race de David, et de la petite ville de Bethléhem, où était David ? (7:42) 43 Le peuple était ainsi divisé sur son sujet. (7:43) 44 Or quelques-uns d’entre eux voulaient le prendre ; mais personne ne mit la main sur lui. (7:44) 45 Les ministres retournèrent donc vers les princes des prêtres et les pharisiens, et ceux-ci leur dirent : Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? (7:45) 46 Les ministres répondirent : Jamais homme n’a parlé comme cet homme. (7:46) 47 Les pharisiens leur répliquèrent : Avez-vous été séduits vous-mêmes ? (7:47) 48 Y a-t-il parmi les anciens ou les pharisiens quelqu’un qui ait cru en lui ? (7:48) 49 Car pour cette foule, qui ne connaît pas la loi, ce sont des gens maudits. (7:49) 50 Sur cela Nicodème, un d’entre eux, et le même qui était venu trouver Jésus la nuit, leur dit : (7:50) 51 Notre loi permet-elle de condamner un homme sans l’avoir entendu auparavant, et sans s’être informé de ses actions ? (7:51) 52 Ils lui répondirent : Êtes-vous aussi Galiléen ? Lisez avec soin les Écritures, et apprenez qu’il ne sort point de prophète de Galilée. (7:52) 53 Et chacun s’en alla dans sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
9Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Après cela, Jésus se mit à parcourir la Galilée : il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Cependant la fête des Juifs, appelée fête des Tabernacles, était proche. (7:2) 3 Ses frères lui dirent donc : « Quitte ce pays, et t’en va en Judée, afin que tes disciples aussi voient les œuvres que tu fais : (7:3) 4 car on n’agit pas secrètement, quand on veut être connu du public. Si réellement tu fais ces choses, montre-toi au monde. » (7:4) 5 Car ses frères mêmes ne croyaient pas en lui. (7:5) 6 Jésus leur dit : « Le moment n’est pas encore venu pour moi, tandis que pour vous tous les moments sont bons. (7:6) 7 Le monde ne peut vous haïr ; mais, moi, il me hait, parce que je rends de lui ce témoignage que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Allez, vous, à la fête ; pour moi, je n’y vais pas, parce que le moment n’est pas encore venu pour moi. » (7:8) 9 Leur ayant ainsi parlé, il resta en Galilée ; (7:9) 10 mais, lorsque ses frères furent partis, il alla aussi lui-même à la fête, non pas publiquement, mais comme en cachette. (7:10) 11 Les Juifs donc le cherchaient à la fête, et disaient : « où est-il ? » (7:11) 12 Et l’on parlait beaucoup de lui dans la foule. Les uns disaient : « C’est un homme de bien. » D’autres disaient : « Non, il égare le peuple. » (7:12) 13 Toutefois personne ne s’exprimait librement sur son compte, par crainte des Juifs. (7:13) 14 On était déjà au milieu de la fête, quand Jésus monta au temple ; et il se mit à enseigner. (7:14) 15 Les Juifs, étonnés, disaient : « Comment cet homme connaît-il les saintes lettres, puisqu’il n’a point étudié ? » (7:15) 16 Jésus leur répondit : « Ma doctrine n’est pas de moi ; elle est de celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire la volonté de Dieu, il connaîtra si ma doctrine vient de Dieu, ou si je parle de mon chef. (7:17) 18 Celui qui parle de son chef, cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, est véridique, et il n’y a rien de malhonnête en lui. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la Loi ?... et pourtant nul de vous n’observe la Loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? » (7:19) 20 Le peuple répondit : « Tu es possédé d’un démon ; qui est-ce qui cherche à te faire mourir ? » (7:20) 21 Jésus répondit et leur dit : « J’ai fait une seule œuvre, et vous en êtes tous dans l’étonnement. (7:21) 22 Moïse vous a donné la circoncision (non qu’elle vienne de Moïse ; elle vient des patriarches) et vous circoncisez le jour du sabbat. (7:22) 23 Si l’on circoncit un homme le jour du sabbat, pour que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi, de ce que j’ai guéri un homme, dans tout son corps, un jour de sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez pas sur l’apparence, mais jugez avec justice. » (7:24) 25 Alors quelques personnes de Jérusalem dirent : « N’est-ce pas celui qu’on cherche à faire mourir ? (7:25) 26 et le voilà qui parle librement, sans qu’on lui dise rien. Les sénateurs auraient-ils reconnu qu’il est le Messie ?... (7:26) 27 Mais nous savons d’où est celui-ci, tandis que, quand le Messie viendra, personne ne saura d’où il est. » (7:27) 28 Jésus, qui enseignait dans le temple, dit donc à haute voix : « Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis !... et pourtant ce n’est pas de moi-même que je suis venu, mais il y en a bien réellement un qui m’a envoyé : vous ne le connaissez pas ; (7:28) 29 moi je le connais, car je viens de lui, et c’est lui-même qui m’a envoyé. » (7:29) 30 Ils cherchèrent donc à le saisir ; toutefois personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Mais plusieurs hommes du peuple crurent en lui, et ils disaient : « Quand le Messie viendra, fera-t-il plus de miracles que n’en a fait celui-ci ? » (7:31) 32 Les pharisiens entendirent ce que le peuple disait tout bas de Jésus, et de concert avec les principaux sacrificateurs, ils envoyèrent des agents pour l’arrêter. (7:32) 33 Jésus dit donc : « Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m’en vais vers celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas ; et, là où je serai, vous ne pouvez venir. » (7:34) 35 Sur quoi, les Juifs se dirent entre eux : « où doit-il aller, que nous ne le trouverons pas ? Est-ce qu’il doit aller chez ceux qui sont disséminés parmi les Grecs, et enseigner les Grecs ? (7:35) 36 Que signifie ce qu’il vient de dire : « Vous me cherchera, et vous ne me trouverez pas ; et, là où je serai, vous ne pouvez venir ? » (7:36) 37 Le dernier et le plus grand jour de la fête, Jésus était là debout, et il dit à haute voix. « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive. (7:37) 38 Si quelqu’un croit en moi, des fleuves d’eau vive, comme dit l’Ecriture, couleront de son sein. » (7:38) 39 Il disait cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croient en lui ; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. (7:39) 40 Là-dessus, des gens du peuple, qui avaient entendu ces paroles, disaient : « Assurément c’est le Prophète. » (7:40) 41 D’autres disaient : « C’est le Messie. » — « Non, disaient d’autres, car le Messie doit-il venir de Galilée ? (7:41) 42 L’Écriture ne dit-elle pas, que c’est de la race de David et du village de Bethléhem, où était David, que le Messie doit venir ? » (7:42) 43 Le peuple était donc divisé à cause de lui. (7:43) 44 Quelques-uns voulaient l’arrêter, cependant personne ne mit la main sur lui. (7:44) 45 Les agents vinrent donc vers les principaux sacrificateurs et les pharisiens, et ceux-ci leur dirent : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? » (7:45) 46 Les agents répondirent : « Jamais homme n’a parlé comme cet homme. » (7:46) 47 Les pharisiens leur répliquèrent : « Vous aussi, vous êtes-vous laissé séduire ? (7:47) 48 Y a-t-il quelqu’un des sénateurs ou des pharisiens qui ait cru en lui ? (7:48) 49 mais cette populace, qui ne connaît point la Loi, est exécrable. » (7:49) 50 Nicodème, l’un d’eux, le même qui était venu trouver Jésus, leur dit : (7:50) 51 « Est-ce que notre Loi condamne un homme avant de l’avoir entendu, et d’avoir pris connaissance de ce qu’il a fait ? » (7:51) 52 Ils lui répondirent : « Toi aussi, es-tu Galiléen ? Examine, et tu verras qu’il n’est point sorti de prophète de la Galilée. » (7:52) 53 [Note : Et chacun s’en alla dans sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
10Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et après ces choses, Jésus se tenait en Galilée, car il ne voulait pas se tenir en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Or la fête des Juifs, celle des tabernacles, était proche. (7:2) 3 Ses frères lui dirent donc : Pars d’ici et va en Judée, afin que tes disciples aussi voient les œuvres que tu fais ; (7:3) 4 car nul ne fait quelque chose en secret et ne cherche à être lui-même publiquement connu ; si tu fais ces choses, montre-toi au monde toi-même. (7:4) 5 Car ses frères ne croyaient pas en lui non plus. (7:5) 6 Jésus donc leur dit : Mon temps n’est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt. (7:6) 7 Le monde ne peut pas vous haïr ; mais il me hait, parce que moi je rends témoignage de lui, que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Vous, montez à cette fête ; moi, je ne monte pas à cette fête, car mon temps n’est pas encore accompli. (7:8) 9 Leur ayant dit ces choses, il demeura en Galilée. (7:9) 10 Mais lorsque ses frères furent montés, alors lui aussi monta à la fête, non pas publiquement, mais comme en secret. (7:10) 11 Les Juifs donc le cherchaient à la fête et disaient : Où est cet [homme] ? (7:11) 12 Et il y avait une grande rumeur à son sujet parmi les foules. Les uns disaient : Il est homme de bien. D’autres disaient : Non, mais il séduit la foule. (7:12) 13 Toutefois personne ne parlait ouvertement de lui, par crainte des Juifs. (7:13) 14 Mais, comme on était déjà au milieu de la fête, Jésus monta au temple, et il enseignait. (7:14) 15 Les Juifs donc s’étonnaient, disant : Comment celui-ci connaît-il les lettres, vu qu’il ne [les] a point apprises ? (7:15) 16 Jésus donc leur répondit et dit : Ma doctrine n’est pas mienne, mais de celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra de la doctrine si elle est de Dieu, ou si moi je parle de par moi-même. (7:17) 18 Celui qui parle de par lui-même cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et il n’y a point d’injustice en lui. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? Et nul d’entre vous n’observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? (7:19) 20 La foule répondit et dit : Tu as un démon ; qui cherche à te faire mourir ? (7:20) 21 Jésus répondit et leur dit : J’ai fait une œuvre, et vous vous étonnez tous. (7:21) 22 C’est pourquoi Moïse vous a donné la circoncision (non qu’elle soit de Moïse, mais elle est des pères), et vous circoncisez un homme en un jour de sabbat. (7:22) 23 Si un homme reçoit la circoncision en un jour de sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, êtes-vous irrités contre moi de ce que j’ai guéri un homme tout entier en un jour de sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez pas sur l’apparence, mais portez un jugement juste. (7:24) 25 Quelques-uns donc de ceux de Jérusalem disaient : N’est-ce pas celui qu’ils cherchent à faire mourir ? (7:25) 26 Et voici, il parle librement, et ils ne lui disent rien : les chefs auraient-ils vraiment reconnu que celui-ci est le Christ ? (7:26) 27 Mais nous connaissons celui-ci, [et nous savons] d’où il est ; mais lorsque le Christ viendra, personne ne sait d’où il est. (7:27) 28 Jésus donc criait dans le temple, enseignant et disant : Et vous me connaissez, et vous savez d’où je suis : et je ne suis pas venu de par moi-même, mais celui qui m’a envoyé est véritable, et vous ne le connaissez pas. (7:28) 29 Moi, je le connais, car je viens de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. (7:29) 30 Ils cherchaient donc à le prendre ; et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Et plusieurs d’entre la foule crurent en lui, et disaient : Le Christ, quand il sera venu, fera-t-il plus de miracles que celui-ci n’en a fait ? (7:31) 32 Les pharisiens entendirent la foule murmurant ces choses de lui ; et les pharisiens et les principaux sacrificateurs envoyèrent des huissiers pour le prendre. (7:32) 33 Jésus donc dit : Je suis encore pour un peu de temps avec vous, et je m’en vais à celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez, et vous ne me trouverez pas ; et là où moi je serai, vous, vous ne pouvez venir. (7:34) 35 Les Juifs donc dirent entre eux : Où celui-ci va-t-il aller que nous ne le trouverons pas ? Va-t-il aller à la dispersion [au milieu] des Grecs, et enseigner les Grecs ? (7:35) 36 Quelle est cette parole qu’il a dite : Vous me chercherez, et vous ne me trouverez pas ; et là où moi je serai, vous, vous ne pouvez venir ? (7:36) 37 Et en la dernière journée, la grande journée de la fête, Jésus se tint là et cria, disant : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. (7:37) 38 Celui qui croit en moi, selon ce qu’a dit l’écriture, des fleuves d’eau vive couleront de son ventre. (7:38) 39 (Or il disait cela de l’Esprit qu’allaient recevoir ceux qui croyaient en lui ; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié). (7:39) 40 Des gens de la foule donc, ayant entendu cette parole, disaient : Celui-ci est véritablement le prophète. (7:40) 41 D’autres disaient : Celui-ci est le Christ. D’autres disaient : Le Christ vient-il donc de Galilée ? (7:41) 42 L’écriture n’a-t-elle pas dit que le Christ vient de la semence de David et de la bourgade de Bethléhem, où était David ? (7:42) 43 Il y eut donc de la division dans la foule à cause de lui. (7:43) 44 Et quelques-uns d’entre eux voulaient le prendre ; mais personne ne mit les mains sur lui. (7:44) 45 Les huissiers donc s’en vinrent vers les principaux sacrificateurs et les pharisiens ; et ceux-ci leur dirent : Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? (7:45) 46 Les huissiers répondirent : Jamais homme ne parla comme cet homme. (7:46) 47 Les pharisiens donc leur répondirent : Et vous aussi, êtes-vous séduits ? (7:47) 48 Aucun d’entre les chefs ou d’entre les pharisiens, a-t-il cru en lui ? (7:48) 49 Mais cette foule qui ne connaît pas la loi est maudite. (7:49) 50 Nicodème, qui était l’un d’entre eux, leur dit : (7:50) 51 Notre loi juge-t-elle l’homme avant de l’avoir entendu et d’avoir connu ce qu’il fait ? (7:51) 52 Ils répondirent et lui dirent : Et toi, es-tu aussi de Galilée ? Enquiers-toi, et vois qu’un prophète n’est pas suscité de Galilée. (7:52) 53 Et chacun s’en alla dans sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
11Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Après cela, Jésus parcourait la Galilée ; car il ne voulait pas aller en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Or la fête des Juifs, dite des Tabernacles, était proche. (7:2) 3 Et ses frères lui dirent : Pars d’ici, et va en Judée, afin que tes disciples voient aussi les œuvres que tu fais. (7:3) 4 Car personne n’agit en secret, lorsqu’il cherche à paraître ; si tu fais ces choses, manifeste-toi au monde. (7:4) 5 Car ses frères non plus ne croyaient pas en lui. (7:5) 6 Jésus leur dit donc : Mon temps n’est pas encore venu ; mais votre temps à vous est toujours prêt. (7:6) 7 Le monde ne peut vous haïr ; mais moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Vous, montez à cette fête ; pour moi, je ne monte pas à cette fête, parce que mon temps n’est pas encore accompli. (7:8) 9 Aprés avoir dit cela, il demeura en Galilée. (7:9) 10 Mais, lorsque ses frères furent partis, il monta, lui aussi, à la fête, non pas publiquement, mais comme en secret. (7:10) 11 Les Juifs le cherchaient donc pendant la fête, et disaient : Où est-il ? (7:11) 12 Et il y avait une grande rumeur dans la foule à son sujet. Car les uns disaient : C’est un homme de bien ; les autres disaient : Non, mais il séduit les foules. (7:12) 13 Cependant personne ne parlait de lui publiquement, par crainte des Juifs. (7:13) 14 Or, vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple, et il enseignait. (7:14) 15 Et les Juifs s’étonnaient, disant : Comment connaît-il les lettres, lui qui n’a pas étudié ? (7:15) 16 Jésus leur répondit : Ma doctrine n’est pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire la volonté de Dieu, il saura, au sujet de ma doctrine, si elle est de Dieu, ou si je parle de moi-même. (7:17) 18 Celui qui parle de lui-même cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé est véridique, et il n’y a pas d’injustice en lui. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? Et aucun de vous n’accomplit la loi. (7:19) 20 Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? La foule répondit : Vous êtes possédé du démon ; qui est-ce qui cherche à vous faire mourir ? (7:20) 21 Jésus leur répliqua et dit : J’ai fait une œuvre, et vous en êtes tous étonnés. (7:21) 22 Cependant Moïse vous a donné la circoncision (quoiqu’elle ne vienne pas de Moïse, mais des patriarches), et vous pratiquez la circoncision le jour du sabbat. (7:22) 23 Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi, parce que j’ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice. (7:24) 25 Quelques-uns, qui étaient de Jérusalem, disaient : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ? (7:25) 26 Et voilà qu’il parle publiquement, et ils ne lui disent rien. Est-ce que vraiment les autorités ont reconnu qu’il est le Christ ? (7:26) 27 Mais celui-ci, nous savons d’où il est ; or, quand le Christ viendra, personne ne saura d’où il est. (7:27) 28 Jésus criait donc dans le temple, enseignant et disant : Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis. Je ne suis pas venu de moi-même ; mais celui qui m’a envoyé est véritable, et vous ne le connaissez pas. (7:28) 29 Moi, je le connais, parce que je viens de lui, et que c’est lui qui m’a envoyé. (7:29) 30 Ils cherchaient donc à l’arrêter ; et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Mais, parmi la foule, beaucoup crurent en lui ; et ils disaient : Le Christ, lorsqu’il viendra, fera-t-il plus de miracles que n’en fait celui-ci ? (7:31) 32 Les pharisiens entendirent la foule murmurer ces choses à son sujet ; et de concert avec les chefs, ils envoyèrent des agents pour l’arrêter. (7:32) 33 Jésus leur dit donc : Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m’en vais à celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez, et vous ne me trouverez pas ; et là où je serai, vous ne pouvez venir. (7:34) 35 Les Juifs dirent donc entre eux : Où ira-t-il, que nous ne le trouverons pas ? Ira-t-il vers ceux qui sont dispersés parmi les Gentils, et instruira-t-il les Gentils ? (7:35) 36 Que signifie cette parole qu’il a dite : Vous me chercherez, et vous ne me trouverez pas, et là où je serai, vous ne pouvez venir ? (7:36) 37 Le dernier jour, qui est le plus grand de la fête, Jésus se tenait debout, et criait, en disant : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. (7:37) 38 Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. (7:38) 39 Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croyaient en lui ; car l’Esprit n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’était pas encore glorifié. (7:39) 40 Plusieurs donc, parmi la foule, ayant entendu ces paroles, disaient : Celui-ci est vraiment le prophète. (7:40) 41 D’autres disaient : C’est le Christ. Mais quelques autres disaient : Est-ce que le Christ viendra de Galilée ? (7:41) 42 L’Ecriture ne dit-elle pas que le Christ viendra de la race de David, et du bourg de Bethléem, où était David ? (7:42) 43 Il y eut donc division dans la foule à son sujet. (7:43) 44 Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui. (7:44) 45 Les agents retournèrent donc vers les princes des prêtres et les pharisiens. Et ceux-ci leur dirent : Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? (7:45) 46 Les agents répondirent : Jamais homme n’a parlé comme cet homme. (7:46) 47 Les pharisiens leur répliquèrent : Est-ce que vous avez été séduits, vous aussi ? (7:47) 48 Y a-t-il quelqu’un des chefs ou des pharisiens qui ait cru en lui ? (7:48) 49 Mais cette foule qui ne connaît pas la loi, ce sont des maudits. (7:49) 50 Nicodème, celui qui était venu trouver Jésus la nuit, et qui était l’un d’entre eux, leur dit : (7:50) 51 Notre loi condamne-t-elle un homme sans qu’on l’entende d’abord, et sans qu’on sache ce qu’il a fait ? (7:51) 52 Ils lui répondirent : Es-tu Galiléen, toi aussi ? Scrute les Ecritures, et tu verras que de la Galilée il ne sort pas de prophète. (7:52) 53 Et ils s’en retournèrent chacun dans sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
12Traduction par Edmond Stapfer
Édition de 1889, libre de droits.
1 Jésus, après ces choses, parcourait la Galilée, ne voulant pas, voyager en Judée, où les Juifs cherchaient à le faire périr. (7:1) 2 La fête juive dite des Tabernacles approchait cependant, (7:2) 3 et ses frères lui dirent : « Pars de ce pays-ci, transporte-toi en Judée, afin que les disciples que tu y comptes voient, eux aussi, les œuvres que tu accomplis. (7:3) 4 On n’agit pas en cachette quand on veut se faire connaître ; si réellement tu fais ces choses, manifeste-toi toi-même au monde ! » (7:4) 5 (En effet, ses frères non plus ne croyaient pas en lui.) (7:5) 6 Jésus leur répondit : « Mon temps, à moi, n’est pas encore venu ; (7:6) 7 pour vous, que le monde ne peut haïr, le moment est toujours opportun ; mais le monde me hait, moi, parce que je rends de lui le témoignage que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Rendez vous à la fête ; quant à moi, je ne vais pas à cette fête, parce que mon temps n’est pas encore accompli. » (7:8) 9 Cela dit, il demeura en Galilée. (7:9) 10 Puis, lorsque ses frères furent partis pour la fête, lui-même s’y rendit aussi, mais ce n’était pas d’une façon ostensible, c’était comme en cachettes. (7:10) 11 Pendant la fête, cependant, les Juifs s’informaient de lui : « Où donc est-il », demandait-on. (7:11) 12 Dans la foule, une quantité de bruits couraient sur lui : « C’est un homme de bien », disaient ceux-ci. « Nullement, c’est tout le contraire », disaient ceux-là, « il égare la foule » ; (7:12) 13 mais personne, par crainte des Juifs, n’osait s’exprimer tout haut sur son compte. (7:13) 14 On était déjà au milieu de la fête, lorsque Jésus monta au Temple ; (7:14) 15 il se mit à enseigner au grand étonnement des Juifs. « Comment, disaient-ils, cet homme est-il si instruit, lui qui n’a pas étudié ? » (7:15) 16 Jésus leur répondit par ces paroles : « Mon enseignement n’est pas de moi s, mais de Celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire sa volonté, il saura si mon enseignement est de Dieu s ou si je parle de mon chef. (7:17) 18 L’homme qui parle de son chef poursuit sa gloire propre ; mais l’homme qui poursuit la gloire de celui qui l’a envoyé, est véridique, lui, et il n’y a en lui aucun manque de droiture. (7:18) 19 N’est-ce pas Moïse qui vous a donné la Loi ? Et aucun de vous ne la met en pratique ! Pourquoi cherchez-vous à me tuer ? » (7:19) 20 La foule répondit : « Tu es possédé d’un démon ; qui est-ce qui, cherche à te tuer ? » (7:20) 21 Jésus répliqua par ces paroles : « Une seule œuvre accomplie par moi, vous a tous surpris. (7:21) 22 Moïse vous a donné la circoncision (elle n’a pas été instituée par Moïse, elle vient des patriarches), cette circoncision vous la pratiquez le jour du sabbat. (7:22) 23 Eh bien, si on peut, pour ne pas violer la loi de Moïse, pratiquer la circoncision le jour du sabbat, pourquoi vous irriter contre moi pour avoir, ce même jour de sabbat, rendu un homme entièrement sain ? (7:23) 24 Ne jugez pas sur l’apparence ; jugez au contraire suivant la justice. » (7:24) 25 Parmi les habitants de Jérusalem quelques-uns disaient : « N’est-ce point cet homme que l’on cherche à faire périr ? (7:25) 26 Le voici qui parle en toute liberté, et on ne lui dit rien ! Les autorités auraient-elles vraiment reconnu qu’il est le Christ ? (7:26) 27 Nous savons pourtant d’où est celui-ci ; or quand le Christ vient, personne ne sait d’où il est. » (7:27) 28 Alors Jésus, qui enseignait dans le Temple, s’écria : « Vous me connaissez ! vous savez d’où je suis ! mais je ne suis pas venu de moi-même. Il y en a un qui réellement m’a envoyé, et Celui-là vous ne le connaissez pas ! (7:28) 29 Moi je le connais, parce que je viens de lui et que c’est lui qui m’a envoyé. » (7:29) 30 Là-dessus, ils cherchèrent à l’arrêter ; personne toutefois ne porta la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Dans la foule un grand nombre crurent en lui. « Lorsque le Christ viendra, disaient-ils, fera-t-il plus de miracles que n’en a fait cet homme-là ? » (7:31) 32 Les Pharisiens entendirent ces rumeurs de la foule ; aussi, de concert avec les chefs des prêtres, envoyèrent-ils des agents pour l’arrêter. (7:32) 33 Jésus dit alors : « Je suis encore avec vous pour un peu de temps ; après quoi je retourne à Celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas et, au lieu où je suis, vous ne pouvez venir. » (7:34) 35 Les Juifs se demandaient entre eux : « Où donc va-t-il aller, que nous ne le trouverons pas ? Va-t-il aller chez les disséminés, parmi les païens et instruire les païens ? (7:35) 36 Qu’est-ce que ce mot qu’il a prononcé : « vous me chercherez et vous ne me trouverez pas ; et au lieu où je suis vous ne pouvez venir. » (7:36) 37 Durant le dernier jour de la fête, qui en est le plus solennel, Jésus, se tenant debout, s’écria : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive ! (7:37) 38 Comme dit l’Écriture : « Du sein de celui qui croit en moi jailliront des fleuves d’eau vives. » (7:38) 39 Il disait cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui avaient cru en lui. En effet, il n’y avait pas encore d’Esprit, parce que Jésus n’était pas encore glorifié. (7:39) 40 Dans la multitude, ceux qui avaient entendu ces paroles disaient : « C’est vraiment le prophète ! » (7:40) 41 d’autres : « C’est le Christ ! » d’autres encore : « Est-ce que le Christ doit sortir de la Galilée ? (7:41) 42 Est-ce que l’Écriture ne dit pas que le Christ sortira de la famille de David et du village de Bethléem d’où était David ? » (7:42) 43 On était donc dans le peuple fort divisé à son sujet. (7:43) 44 Un certain nombre d’entre eux voulaient l’arrêter ; mais aucun ne porta la main sur lui. (7:44) 45 Les agents retournèrent auprès des chefs des prêtres et des Pharisiens. « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ! » demandèrent ceux-ci. » (7:45) 46 A quoi les agents répondirent : « Jamais homme n’a parlé comme parle cet homme. » (7:46) 47 — « Vous êtes-vous aussi laissé séduire ? » leur dirent les Pharisiens. (7:47) 48 « Est-ce qu’il y a un seul personnage ayant autorité qui ait cru en lui ? Est-ce qu’il y a un seul Pharisien ? (7:48) 49 Il n’y a que cette maudite populace qui n’entend rien à la Loi ! » (7:49) 50 Nicodème, un des leurs, celui qui était venu à Jésus tout d’abord, leur dit : (7:50) 51 « Est-ce que notre Loi juge un homme sans qu’il soit entendu et sans qu’on se soit rendu compte de ses actes ? » (7:51) 52 Ils lui répondirent ainsi : « Serais-tu, toi aussi, de la Galilée ? informe-toi, et tu verras que de la Galilée ne surgit pas de prophète. » (7:52) 53 [Après quoi, chacun d’eux retourna à sa maison ;] (7:53) Jean
7:1-53
13Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
14Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Après cela, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Or, la fête des Juifs, la fête des Tabernacles, était proche. (7:2) 3 Et ses frères lui dirent : Pars d’ici, et va en Judée, afin que tes disciples voient aussi les œuvres que tu fais. (7:3) 4 Personne n’agit en secret, lorsqu’il désire paraître : si tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde. (7:4) 5 Car ses frères non plus ne croyaient pas en lui. (7:5) 6 Jésus leur dit : Mon temps n’est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt. (7:6) 7 Le monde ne peut vous haïr ; moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Montez, vous, à cette fête ; pour moi, je n’y monte point, parce que mon temps n’est pas encore accompli. (7:8) 9 Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée. (7:9) 10 Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non publiquement, mais comme en secret. (7:10) 11 Les Juifs le cherchaient pendant la fête, et disaient : Où est-il ? (7:11) 12 Il y avait dans la foule grande rumeur à son sujet. Les uns disaient : C’est un homme de bien. D’autres disaient : Non, il égare la multitude. (7:12) 13 Personne, toutefois, ne parlait librement de lui, par crainte des Juifs. (7:13) 14 Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple. Et il enseignait. (7:14) 15 Les Juifs s’étonnaient, disant : Comment connaît-il les Écritures, lui qui n’a point étudié ? (7:15) 16 Jésus leur répondit : Ma doctrine n’est pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon chef. (7:17) 18 Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et il n’y a point d’injustice en lui. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? Et nul de vous n’observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? (7:19) 20 La foule répondit : Tu as un démon. Qui est-ce qui cherche à te faire mourir ? (7:20) 21 Jésus leur répondit : J’ai fait une œuvre, et vous en êtes tous étonnés. (7:21) 22 Moïse vous a donné la circoncision, non qu’elle vienne de Moïse, car elle vient des patriarches, et vous circoncisez un homme le jour du sabbat. (7:22) 23 Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi de ce que j’ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice. (7:24) 25 Quelques habitants de Jérusalem disaient : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ? (7:25) 26 Et voici, il parle librement, et ils ne lui disent rien ! Est-ce que vraiment les chefs auraient reconnu qu’il est le Christ ? (7:26) 27 Cependant celui-ci, nous savons d’où il est ; mais le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. (7:27) 28 Et Jésus, enseignant dans le temple, s’écria : Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis ! Je ne suis pas venu de moi-même : mais celui qui m’a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas. (7:28) 29 Moi, je le connais ; car je viens de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. (7:29) 30 Ils cherchaient donc à se saisir de lui, et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Plusieurs parmi la foule crurent en lui, et ils disaient : Le Christ, quand il viendra, fera-t-il plus de miracles que n’en a fait celui-ci ? (7:31) 32 Les pharisiens entendirent la foule murmurant de lui ces choses. Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens envoyèrent des huissiers pour le saisir. (7:32) 33 Jésus dit : Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m’en vais vers celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai. (7:34) 35 Sur quoi les Juifs dirent entre eux : Où ira-t-il, que nous ne le trouvions pas ? Ira-t-il parmi ceux qui sont dispersés chez les Grecs, et enseignera-t-il les Grecs ? (7:35) 36 Que signifie cette parole qu’il a dite : Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai ? (7:36) 37 Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. (7:37) 38 Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. (7:38) 39 Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. (7:39) 40 Des gens de la foule, ayant entendu ces paroles, disaient : Celui-ci est vraiment le prophète. (7:40) 41 D’autres disaient : C’est le Christ. Et d’autres disaient : Est-ce bien de la Galilée que doit venir le Christ ? (7:41) 42 L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la postérité de David, et du village de Bethléhem, où était David, que le Christ doit venir ? (7:42) 43 Il y eut donc, à cause de lui, division parmi la foule. (7:43) 44 Quelques-uns d’entre eux voulaient le saisir, mais personne ne mit la main sur lui. (7:44) 45 Ainsi les huissiers retournèrent vers les principaux sacrificateurs et les pharisiens. Et ceux-ci leur dirent : Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? (7:45) 46 Les huissiers répondirent : Jamais homme n’a parlé comme cet homme. (7:46) 47 Les pharisiens leur répliquèrent : Est-ce que vous aussi, vous avez été séduits ? (7:47) 48 Y a-t-il quelqu’un des chefs ou des pharisiens qui ait cru en lui ? (7:48) 49 Mais cette foule qui ne connaît pas la loi, ce sont des maudits ! (7:49) 50 Nicodème, qui était venu de nuit vers Jésus, et qui était l’un d’entre eux, leur dit : (7:50) 51 Notre loi condamne-t-elle un homme avant qu’on l’entende et qu’on sache ce qu’il a fait ? (7:51) 52 Ils lui répondirent : Es-tu aussi Galiléen ? Examine, et tu verras que de la Galilée il ne sort point de prophète. (7:52) 53 Et chacun s’en retourna dans sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
15Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Après cela, Jésus parcourut la Galilée, ne voulant pas aller en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Or, la fête des Juifs, celle des Tabernacles, était proche. (7:2) 3 Ses frères lui dirent donc : “ Partez d’ici, et allez en Judée, afin que vos disciples aussi voient les œuvres que vous faites ; (7:3) 4 car personne ne fait une chose en secret, lorsqu’il désire qu’elle paraisse. Si vous faites ces choses, montrez-vous au monde. ˮ (7:4) 5 Car ses frères mêmes ne croyaient pas en lui. (7:5) 6 Jésus leur dit : “ Mon temps n’est pas encore venu ; mais votre temps à vous est toujours prêt. (7:6) 7 Le monde ne saurait vous haïr ; moi, il me hait, parce que je rends de lui ce témoignage, que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Montez, vous, à cette fête ; pour moi, je n’y vais point, parce que mon temps n’est pas encore venu. ˮ (7:8) 9 Après avoir dit cela, il resta en Galilée. (7:9) 10 Mais lorsque ses frères furent partis, lui-même monta aussi à la fête, non publiquement, mais en secret. (7:10) 11 Les Juifs donc le cherchaient durant la fête, et disaient : “ Où est-il ? ˮ (7:11) 12 Et il y avait dans la foule une grande rumeur à son sujet. Les uns disaient : “ C’est un homme de bien. — Non, disaient les autres, il trompe le peuple. ˮ (7:12) 13 Cependant personne ne s’exprimait librement sur son compte, par crainte des Juifs. (7:13) 14 On était déjà au milieu de la fête, lorsque Jésus monta au temple, et il se mit à enseigner. (7:14) 15 Les Juifs étonnés disaient : “ Comment connaît-il les Écritures, lui qui n’a point fréquenté les écoles ? ˮ (7:15) 16 Jésus leur répondit : “ Ma doctrine n’est pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire la volonté de Dieu, il saura si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de moi-même. (7:17) 18 Celui qui parle de soi-même, cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, est véridique, et il n’y a point en lui d’imposture. (7:18) 19 Est-ce que Moïse ne vous a point donné la Loi ? Et nul de vous n’accomplit la loi. (7:19) 20 Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? ˮ La foule répondit : “ Vous êtes possédé du démon ; qui est-ce qui cherche à vous faire mourir ? ˮ (7:20) 21 Jésus leur dit : “ J’ai fait une seule œuvre, et vous voilà tous hors de vous-mêmes ? (7:21) 22 Moïse vous a donné la circoncision (non qu’elle vienne de Moïse, mais des Patriarches), et vous la pratiquez le jour du sabbat. (7:22) 23 Que si, pour ne pas violer la loi de Moïse, on circoncit le jour du sabbat, comment vous indignez-vous contre moi, parce que, le jour du sabbat, j’ai guéri un homme dans tout son corps ? (7:23) 24 Ne jugez point sur l’apparence, mais jugez selon la justice. ˮ (7:24) 25 Alors quelques habitants de Jérusalem dirent : “ N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ? (7:25) 26 Et le voilà qui parle publiquement sans qu’on lui dise rien. Est-ce que vraiment les chefs du peuple auraient reconnu qu’il est le Christ ? (7:26) 27 Celui-ci, néanmoins, nous savons d’où il est ; mais quand le Christ viendra, personne ne saura d’où il est. ˮ (7:27) 28 Jésus, enseignant dans le temple, dit donc à haute voix : “ Vous me connaissez et vous savez d’où je suis !... et pourtant ce n’est pas de moi-même que je suis venu : mais celui qui m’a envoyé est vrai : vous ne le connaissez point ; (7:28) 29 moi, je le connais, parce que je suis de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. ˮ (7:29) 30 Ils cherchèrent donc à le saisir ; et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Mais beaucoup, parmi le peuple, crurent en lui, et ils disaient : “ Quand le Christ viendra, fera-t-il plus de miracles que n’en a fait celui-ci ? ˮ (7:31) 32 Les Pharisiens entendirent la foule murmurant ces choses au sujet de Jésus ; alors les Princes des prêtres et les Pharisiens envoyèrent des satellites pour l’arrêter. (7:32) 33 Jésus dit : “ Je suis encore avec vous un peu de temps, puis je m’en vais à celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez, et vous ne me trouverez point, et où je suis vous ne pouvez venir. ˮ (7:34) 35 Sur quoi les Juifs se dirent entre eux : “ Où donc ira-t-il, que nous ne le trouverons point ? Ira-t-il vers ceux qui sont dispersés parmi les Gentils, et ira-t-il les instruire ? (7:35) 36 Que signifie cette parole qu’il a dite : Vous me chercherez et vous ne me trouverez point, et où je suis, vous ne pouvez venir ? ˮ (7:36) 37 Le dernier jour de la fête, qui en est le jour le plus solennel, Jésus debout, dit à haute voix : “ Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. (7:37) 38 Celui qui croit en moi, de son sein, comme dit l’Ecriture, couleront des fleuves d’eau vive. ˮ (7:38) 39 Il disait cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croient en lui ; car l’Esprit n’était pas encore donné, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. (7:39) 40 Parmi la foule, quelques-uns, qui avaient entendu ces paroles, disaient : “ C’est vraiment le prophète. ˮ (7:40) 41 D’autres : “ C’est le Christ. — Mais, disaient les autres, est-ce de la Galilée que doit venir le Christ ? (7:41) 42 L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la race de David, et du bourg de Bethléem, où était David, que le Christ doit venir ? ˮ (7:42) 43 C’est ainsi que le peuple était partagé à son sujet. (7:43) 44 Quelques-uns voulaient l’arrêter ; mais personne ne mit la main sur lui. (7:44) 45 Les satellites étant donc revenus vers les Pontifes et les Pharisiens, ceux-ci leur dirent : “ Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? ˮ (7:45) 46 Les satellites répondirent : “ Jamais homme n’a parlé comme cet homme. ˮ (7:46) 47 Les Pharisiens leur répliquèrent : “ Vous aussi, vous êtes-vous laissés séduire ? (7:47) 48 Y a-t-il quelqu’un parmi les Princes du peuple qui ait cru en lui ? Y en a-t-il parmi les Pharisiens ? (7:48) 49 Mais cette populace qui ne connaît pas la Loi, ce sont des maudits ! ˮ (7:49) 50 Nicodème, l’un d’eux, celui qui était venu de nuit à Jésus, leur dit : (7:50) 51 “ Notre loi condamne-t-elle un homme sans qu’on l’ait d’abord entendu, et sans qu’on sache ce qu’il a fait ? ˮ (7:51) 52 Ils lui répondirent : “ Toi aussi, es-tu Galiléen ? Examine avec soin les Écritures, et tu verras qu’il ne sort point de prophète de la Galilée. ˮ (7:52) 53 Et ils s’en retournèrent chacun dans sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
16Nouvelle édition de Genève
Édition de 1979 © Copyright.[+]
1 Après cela, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Or, la fête des Juifs, la fête des Tabernacles, était proche. (7:2) 3 Et ses frères lui dirent : Pars d’ici, et va en Judée, afin que tes disciples voient aussi les œuvres que tu fais. (7:3) 4 Personne n’agit en secret, lorsqu’il désire paraître : si tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde. (7:4) 5 Car ses frères non plus ne croyaient pas en lui. (7:5) 6 Jésus leur dit : Mon temps n’est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt. (7:6) 7 Le monde ne peut vous haïr ; moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Montez, vous, à cette fête ; pour moi, je n’y monte pas [encore], parce que mon temps n’est pas encore accompli. (7:8) 9 Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée. (7:9) 10 Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non publiquement, mais comme en secret. (7:10) 11 Les Juifs le cherchaient pendant la fête, et disaient : Où est-il ? (7:11) 12 Il y avait dans la foule une grande rumeur à son sujet. Les uns disaient : C’est un homme de bien. D’autres disaient : Non, il égare la multitude. (7:12) 13 Personne, toutefois, ne parlait librement de lui, par crainte des Juifs. (7:13) 14 Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple. Et il enseignait. (7:14) 15 Les Juifs s’étonnaient, disant : Comment connaît-il les Ecritures, lui qui n’a point étudié ? (7:15) 16 Jésus leur répondit : Ma doctrine n’est pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon propre chef. (7:17) 18 Celui qui parle de son propre chef cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et il n’y a point d’injustice en lui. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? Et nul de vous n’observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? (7:19) 20 La foule répondit : Tu as un démon. Qui est-ce qui cherche à te faire mourir ? (7:20) 21 Jésus leur répondit : J’ai fait une œuvre, et vous en êtes tous étonnés. (7:21) 22 Moïse vous a donné la circoncision – non qu’elle vienne de Moïse, car elle vient des patriarches – et vous circoncisez un homme le jour du sabbat. (7:22) 23 Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi de ce que j’ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice. (7:24) 25 Quelques habitants de Jérusalem disaient : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ? (7:25) 26 Et voici, il parle librement, et ils ne lui disent rien ! Est-ce que vraiment les chefs auraient reconnu qu’il est le Christ ? (7:26) 27 Cependant celui-ci, nous savons d’où il est ; mais le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. (7:27) 28 Et Jésus, enseignant dans le temple, s’écria : Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis ! Je ne suis pas venu de moi-même : mais celui qui m’a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas. (7:28) 29 Moi, je le connais ; car je viens de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. (7:29) 30 Ils cherchaient donc à se saisir de lui, et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Plusieurs parmi la foule crurent en lui, et ils disaient : Le Christ, quand il viendra, fera-t-il plus de miracles que n’en a fait celui-ci ? (7:31) 32 Les pharisiens entendirent la foule murmurant de lui ces choses. Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens envoyèrent des huissiers pour le saisir. (7:32) 33 Jésus dit : Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m’en vais vers celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai. (7:34) 35 Sur quoi les Juifs dirent entre eux : Où ira-t-il, pour que nous ne le trouvions pas ? Ira-t-il parmi ceux qui sont dispersés chez les Grecs, et enseignera-t-il les Grecs ? (7:35) 36 Que signifie cette parole qu’il a dite : Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai ? (7:36) 37 Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. (7:37) 38 Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. (7:38) 39 Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. (7:39) 40 Des gens de la foule, ayant entendu ces paroles, disaient : Celui-ci est vraiment le prophète. (7:40) 41 D’autres disaient : C’est le Christ. Et d’autres disaient : Est-ce bien de la Galilée que doit venir le Christ ? (7:41) 42 L’Ecriture ne dit-elle pas que c’est de la postérité de David, et du village de Bethléhem, où était David, que le Christ doit venir ? (7:42) 43 Il y eut donc, à cause de lui, division parmi la foule. (7:43) 44 Quelques-uns d’entre eux voulaient le saisir, mais personne ne mit la main sur lui. (7:44) 45 Ainsi les huissiers retournèrent vers les principaux sacrificateurs et les pharisiens. Et ceux-ci leur dirent : Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? (7:45) 46 Les huissiers répondirent : Jamais homme n’a parlé comme cet homme. (7:46) 47 Les pharisiens leur répliquèrent : Est-ce que vous aussi, vous avez été séduits ? (7:47) 48 Y a-t-il quelqu’un des chefs ou des pharisiens qui ait cru en lui ? (7:48) 49 Mais cette foule qui ne connaît pas la loi, ce sont des maudits ! (7:49) 50 Nicodème, qui était venu de nuit vers Jésus, et qui était l’un d’entre eux, leur dit : (7:50) 51 Notre loi condamne-t-elle un homme avant qu’on l’entende et qu’on sache ce qu’il a fait ? (7:51) 52 Ils lui répondirent : Es-tu aussi Galiléen ? Examine, et tu verras que de la Galilée il ne sort point de prophète. (7:52) 53 [Et chacun s’en retourna dans sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
17Traduction Louis Segond 21
Édition de 2007 © Copyright.[+]
1 Après cela, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. (7:1) 2 Or, la fête des Juifs, la fête des Tabernacles, était proche. (7:2) 3 Et ses frères lui dirent : Pars d’ici, et va en Judée, afin que tes disciples voient aussi les œuvres que tu fais. (7:3) 4 Personne n’agit en secret, lorsqu’il désire paraître : si tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde. (7:4) 5 Car ses frères non plus ne croyaient pas en lui. (7:5) 6 Jésus leur dit : Mon temps n’est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt. (7:6) 7 Le monde ne peut vous haïr ; moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Montez, vous, à cette fête ; pour moi, je n’y monte point, parce que mon temps n’est pas encore accompli. (7:8) 9 Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée. (7:9) 10 Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non publiquement, mais comme en secret. (7:10) 11 Les Juifs le cherchaient pendant la fête, et disaient : Où est-il ? (7:11) 12 Il y avait dans la foule grande rumeur à son sujet. Les uns disaient : C’est un homme de bien. D’autres disaient : Non, il égare la multitude. (7:12) 13 Personne, toutefois, ne parlait librement de lui, par crainte des Juifs. (7:13) 14 Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple. Et il enseignait. (7:14) 15 Les Juifs s’étonnaient, disant : Comment connaît-il les Écritures, lui qui n’a point étudié ? (7:15) 16 Jésus leur répondit : Ma doctrine n’est pas de moi, mais de celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire sa volonté, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon chef. (7:17) 18 Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire ; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et il n’y a point d’injustice en lui. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi ? Et nul de vous n’observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir ? (7:19) 20 La foule répondit : Tu as un démon. Qui est-ce qui cherche à te faire mourir ? (7:20) 21 Jésus leur répondit : J’ai fait une œuvre, et vous en êtes tous étonnés. (7:21) 22 Moïse vous a donné la circoncision, non qu’elle vienne de Moïse, car elle vient des patriarches, et vous circoncisez un homme le jour du sabbat. (7:22) 23 Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi de ce que j’ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice. (7:24) 25 Quelques habitants de Jérusalem disaient : N’est-ce pas là celui qu’ils cherchent à faire mourir ? (7:25) 26 Et voici, il parle librement, et ils ne lui disent rien ! Est-ce que vraiment les chefs auraient reconnu qu’il est le Christ ? (7:26) 27 Cependant celui-ci, nous savons d’où il est ; mais le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. (7:27) 28 Et Jésus, enseignant dans le temple, s’écria : Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis ! Je ne suis pas venu de moi-même : mais celui qui m’a envoyé est vrai, et vous ne le connaissez pas. (7:28) 29 Moi, je le connais ; car je viens de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. (7:29) 30 Ils cherchaient donc à se saisir de lui, et personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Plusieurs parmi la foule crurent en lui, et ils disaient : Le Christ, quand il viendra, fera-t-il plus de miracles que n’en a fait celui-ci ? (7:31) 32 Les pharisiens entendirent la foule murmurant de lui ces choses. Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens envoyèrent des huissiers pour le saisir. (7:32) 33 Jésus dit : Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis je m’en vais vers celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai. (7:34) 35 Sur quoi les Juifs dirent entre eux : Où ira-t-il, que nous ne le trouvions pas ? Ira-t-il parmi ceux qui sont dispersés chez les Grecs, et enseignera-t-il les Grecs ? (7:35) 36 Que signifie cette parole qu’il a dite : Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et vous ne pouvez venir où je serai ? (7:36) 37 Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. (7:37) 38 Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. (7:38) 39 Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. (7:39) 40 Des gens de la foule, ayant entendu ces paroles, disaient : Celui-ci est vraiment le prophète. (7:40) 41 D’autres disaient : C’est le Christ. Et d’autres disaient : Est-ce bien de la Galilée que doit venir le Christ ? (7:41) 42 L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la postérité de David, et du village de Bethléhem, où était David, que le Christ doit venir ? (7:42) 43 Il y eut donc, à cause de lui, division parmi la foule. (7:43) 44 Quelques-uns d’entre eux voulaient le saisir, mais personne ne mit la main sur lui. (7:44) 45 Ainsi les huissiers retournèrent vers les principaux sacrificateurs et les pharisiens. Et ceux-ci leur dirent : Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? (7:45) 46 Les huissiers répondirent : Jamais homme n’a parlé comme cet homme. (7:46) 47 Les pharisiens leur répliquèrent : Est-ce que vous aussi, vous avez été séduits ? (7:47) 48 Y a-t-il quelqu’un des chefs ou des pharisiens qui ait cru en lui ? (7:48) 49 Mais cette foule qui ne connaît pas la loi, ce sont des maudits ! (7:49) 50 Nicodème, qui était venu de nuit vers Jésus, et qui était l’un d’entre eux, leur dit : (7:50) 51 Notre loi condamne-t-elle un homme avant qu’on l’entende et qu’on sache ce qu’il a fait ? (7:51) 52 Ils lui répondirent : Es-tu aussi Galiléen ? Examine, et tu verras que de la Galilée il ne sort point de prophète. (7:52) 53 Et chacun s’en retourna dans sa maison. (7:53) Jean
7:1-53
18Traduction française de la Bible King James par N. L. Stratford
Édition de 2022 © Copyright.[+]
1 Après ces choses, Jésus marchait dans la Galilée : car il ne voulait pas marcher dans la Juiverie, parce que les Juifs cherchaient à le tuer. (7:1) 2 Or la fête des Juifs, des tabernacles, était à portée de la main. (7:2) 3 Ses frères donc lui dirent : Pars d’ici et va en Judée, afin que tes disciples puissent aussi voir les œuvres que tu fais. (7:3) 4 Car il n’y a aucun homme qui fasse quoi que ce soit en secret, et qui lui-même cherche a être connu ouvertement. Si tu fais ces choses, manifeste-toi au monde. (7:4) 5 Car ses frères non plus ne croyaient pas en lui. (7:5) 6 Alors Jésus leur dit : Mon temps n’est pas encore venu : mais votre temps est toujours prêt. (7:6) 7 Le monde ne peut pas vous haïr ; mais moi il me hait, parce que je témoigne de lui, que ses œuvres sont mauvaises. (7:7) 8 Montez à cette fête : je ne monte pas encore à cette fête ; car mon temps n’est pas encore pleinement venu. (7:8) 9 Lorsqu’il leur eut dit ces paroles, il demeura encore en Galilée. (7:9) 10 ¶ Mais lorsque ses frères furent montés, alors il monta aussi à la fête, pas ouvertement, mais comme en secret. (7:10) 11 Alors les Juifs le cherchaient à la fête et disaient : Où est-il ? (7:11) 12 Et il y eut un grand murmure parmi le peuple le concernant : car les uns disaient : Il est un homme bon : d’autres disaient : Non ; mais il trompe le peuple. (7:12) 13 Quoi qu’il en soit aucun homme ne parlait ouvertement de lui par peur des Juifs. (7:13) 14 ¶ Or vers le milieu de la fête, Jésus monta dans le temple, et enseignait. (7:14) 15 Et les Juifs surpris, disaient : Comment cet homme connaît-il les lettres, ne les ayant jamais apprises ? (7:15) 16 Jésus leur répondit et dit : Ma doctrine n’est pas la mienne, mais de celui qui m’a envoyé. (7:16) 17 Si quelqu’un veut faire sa volonté, il saura de la doctrine, si elle est de Dieu ou si je parle de moi-même. (7:17) 18 Celui qui parle de lui-même cherche sa propre gloire : mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et aucune injustice n’est en lui. (7:18) 19 Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi et cependant aucun de vous ne garde la loi ? Pourquoi cherchez-vous à me tuer ? (7:19) 20 Le peuple répondit et dit : Tu as un diable : qui cherche à te tuer ? (7:20) 21 Jésus répondit et leur dit : J’ai fait une œuvre, et vous êtes tous surpris. (7:21) 22 Moïse donc vous a donné la circoncision ; (non qu’elle soit de Moïse, mais des pères) ; et vous circoncisez un homme le jour du sabbat. (7:22) 23 Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas enfreinte ; êtes-vous en colère contre moi, parce que j’ai rendu un homme entièrement bien portant le jour du sabbat ? (7:23) 24 Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez d’un droit jugement. (7:24) 25 Alors quelques-uns de ceux de Jérusalem dirent : N’est-ce pas lui qu’ils cherchent à tuer ? (7:25) 26 Mais, voici, il parle avec hardiesse, et ils ne lui disent rien. Est-ce que les dirigeants savent en effet que celui-ci est le Christ même ? (7:26) 27 Quoi qu’il en soit cet homme nous savons d’où il est : mais quand Christ viendra, aucun homme ne saura d’où il est. (7:27) 28 Alors Jésus s’écria dans le temple, tandis qu’il enseignait, disant : Vous me connaissez, et vous savez d’où je suis : et je ne suis pas venu de moi-même, mais celui qui m’a envoyé est vrai, lequel vous ne connaissez pas. (7:28) 29 Mais moi je le connais : car je suis de lui, et il m’a envoyé. (7:29) 30 Alors ils cherchèrent à le prendre : mais aucun homme ne mit les mains sur lui, parce que son heure n’était pas encore venue. (7:30) 31 Et beaucoup parmi le peuple crurent en lui et disaient : Quand Christ viendra, fera-t-il plus de miracles que ceux que cet homme a fait ? (7:31) 32 ¶ Les Pharisiens entendirent que le peuple murmurait de telles choses le concernant ; et les Pharisiens et les principaux prêtres envoyèrent des officiers pour le prendre. (7:32) 33 Puis Jésus leur dit : Je suis encore un petit moment avec vous, et puis je m’en vais vers celui qui m’a envoyé. (7:33) 34 Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas : et où je suis, là vous ne pouvez venir. (7:34) 35 Alors les Juifs dirent entre eux : Où ira-t-il que nous ne le trouverons pas ? Ira-t-il vers ceux qui sont dispersés parmi les Gentils, et enseigner les Gentils ? (7:35) 36 Quelle est cette sorte de propos qu’il a dit : Vous me chercherez, et ne me trouverez pas : et où je suis, là vous ne pouvez venir ? (7:36) 37 Au dernier jour, ce grand jour de la fête, Jésus se tenait debout, et s’écria, disant : Si un homme a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive. (7:37) 38 Celui qui croit en moi, comme a dit l’écriture, de son ventre couleront des fleuves d’eau vive. (7:38) 39 (Mais il disait cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui : car l’Esprit Saint n’avait pas encore été donné ; parce que Jésus n’était pas encore glorifié). (7:39) 40 ¶ Beaucoup parmi le peuple donc, lorsqu’ils entendirent ce propos dirent : En vérité celui-ci est le Prophète. (7:40) 41 D’autres disaient : Celui-ci est le Christ. Mais quelques-uns disaient : Christ viendra-t-il de Galilée ? (7:41) 42 L’écriture n’a-t-elle pas dit : Que Christ vient de la semence de David, et de la ville de Bethléhem, où était David ? (7:42) 43 Ainsi il y eut division parmi le peuple à cause de lui. (7:43) 44 Et quelques-uns d’entre eux l’auraient pris ; mais aucun homme ne mit les mains sur lui. (7:44) 45 ¶ Puis les officiers vinrent vers les principaux prêtres et les Pharisiens ; et ils leur dirent : Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? (7:45) 46 Les officiers répondirent : Jamais homme n’a parlé comme cet homme. (7:46) 47 Alors les Pharisiens leur répondirent : Avez-vous aussi été trompés ? (7:47) 48 Y a-t-il quelqu’un des dirigeants ou des Pharisiens qui ait cru en lui ? (7:48) 49 Mais ce peuple qui ne connaît pas la loi est maudit. (7:49) 50 Nicodème (celui qui était venu vers Jésus de nuit, étant l’un d’entre eux) leur dit : (7:50) 51 Notre loi juge-t-elle un homme, avant de l’entendre, et de savoir ce qu’il fait ? (7:51) 52 Ils répondirent et lui dirent : Es-tu aussi de Galilée ? Cherche, et vois : car de Galilée ne s’élève aucun prophète. (7:52) 53 Et chaque homme s’en alla dans sa propre maison. (7:53) Jean
7:1-53