Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Je suis le vrai Cep, et mon Père est le Vigneron. (15:1) 2 Il retranche tout le sarment qui ne porte point de fruit en moi, et il émonde tout celui qui porte du fruit, afin qu’il porte plus de fruit. (15:2) 3 Vous êtes déjà nets par la parole que je vous ai enseignée. (15:3) 4 Demeurez en moi, et moi en vous ; comme le sarment ne peut point de lui-même porter de fruit, s’il ne demeure au cep ; vous [ne le pouvez point] aussi, si vous ne demeurez en moi. (15:4) 5 Je suis le Cep, et vous en êtes les sarments ; celui qui demeure en moi, et moi en lui, porte beaucoup de fruit ; car hors de moi, vous ne pouvez rien produire. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure point en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il se sèche ; puis on l’amasse, et on le met au feu, et il brûle. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et il vous sera fait. (15:7) 8 En ceci mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous serez alors mes disciples. (15:8) 9 Comme le Père m’a aimé, ainsi je vous ai aimés, demeurez en mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez en mon amour ; comme j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure en son amour. (15:10) 11 Je vous ai dit ces choses afin que ma joie demeure en vous, et que votre joie soit parfaite. (15:11) 12 C’est ici mon commandement, que vous vous aimiez l’un l’autre, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Personne n’a un plus grand amour que celui-ci, [savoir], quand quelqu’un expose sa vie pour ses amis. (15:13) 14 Vous serez mes amis, si vous faites tout ce que je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait point ce que son maître fait ; mais je vous ai appelés [mes] amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai ouï de mon Père. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez élu, mais c’est moi qui vous ai élus, et qui vous ai établis, afin que vous alliez [partout] et que vous produisiez du fruit, et que votre fruit soit permanent ; afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon Nom, il vous le donne. (15:16) 17 Je vous commande ces choses, afin que vous vous aimiez l’un l’autre. (15:17) 18 Si le monde vous hait, sachez que j’en ai été haï avant vous. (15:18) 19 Si vous eussiez été du monde, le monde aimerait ce qui serait sien ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai élus du monde, à cause de cela le monde vous hait. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite, que le serviteur n’est pas plus grand que son maître ; s’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. (15:20) 21 Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon Nom, parce qu’ils ne connaissent point celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je ne fusse point venu, et que je ne leur eusse point parlé, ils n’auraient point de péché, mais maintenant ils n’ont point d’excuse de leur péché. (15:22) 23 Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’eusse pas fait parmi eux les œuvres qu’aucun autre n’a faites, ils n’auraient point de péché ; mais maintenant ils les ont vues, et toutefois ils ont haï et moi et mon Père. (15:24) 25 Mais c’est afin que soit accomplie la parole qui est écrite en leur Loi : ils m’ont haï sans sujet. (15:25) 26 Mais quand le Consolateur sera venu, lequel je vous enverrai de la part de mon Père, [savoir] l’Esprit de vérité, qui procède de mon Père, celui-là rendra témoignage de moi. (15:26) 27 Et vous aussi vous en rendrez témoignage : car vous êtes dès le commencement avec moi. (15:27) Jean
15:1-27
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 I am the true vine, and my Father is the husbandman. (15:1) 2 Every branch in me that beareth not fruit he taketh away : and every branch that beareth fruit, he purgeth it, that it may bring forth more fruit. (15:2) 3 Now ye are clean through the word which I have spoken unto you. (15:3) 4 Abide in me, and I in you. As the branch cannot bear fruit of itself, except it abide in the vine ; no more can ye, except ye abide in me. (15:4) 5 I am the vine, ye are the branches : He that abideth in me, and I in him, the same bringeth forth much fruit : for without me ye can do nothing. (15:5) 6 If a man abide not in me, he is cast forth as a branch, and is withered ; and men gather them, and cast them into the fire, and they are burned. (15:6) 7 If ye abide in me, and my words abide in you, ye shall ask what ye will, and it shall be done unto you. (15:7) 8 Herein is my Father glorified, that ye bear much fruit ; so shall ye be my disciples. (15:8) 9 As the Father hath loved me, so have I loved you : continue ye in my love. (15:9) 10 If ye keep my commandments, ye shall abide in my love ; even as I have kept my Father’s commandments, and abide in his love. (15:10) 11 These things have I spoken unto you, that my joy might remain in you, and that your joy might be full. (15:11) 12 This is my commandment, That ye love one another, as I have loved you. (15:12) 13 Greater love hath no man than this, that a man lay down his life for his friends. (15:13) 14 Ye are my friends, if ye do whatsoever I command you. (15:14) 15 Henceforth I call you not servants ; for the servant knoweth not what his lord doeth : but I have called you friends ; for all things that I have heard of my Father I have made known unto you. (15:15) 16 Ye have not chosen me, but I have chosen you, and ordained you, that ye should go and bring forth fruit, and that your fruit should remain : that whatsoever ye shall ask of the Father in my name, he may give it you. (15:16) 17 These things I command you, that ye love one another. (15:17) 18 If the world hate you, ye know that it hated me before it hated you. (15:18) 19 If ye were of the world, the world would love his own : but because ye are not of the world, but I have chosen you out of the world, therefore the world hateth you. (15:19) 20 Remember the word that I said unto you, The servant is not greater than his lord. If they have persecuted me, they will also persecute you ; if they have kept my saying, they will keep yours also. (15:20) 21 But all these things will they do unto you for my name’s sake, because they know not him that sent me. (15:21) 22 If I had not come and spoken unto them, they had not had sin : but now they have no cloke for their sin. (15:22) 23 He that hateth me hateth my Father also. (15:23) 24 If I had not done among them the works which none other man did, they had not had sin : but now have they both seen and hated both me and my Father. (15:24) 25 But this cometh to pass, that the word might be fulfilled that is written in their law, They hated me without a cause. (15:25) 26 But when the Comforter is come, whom I will send unto you from the Father, even the Spirit of truth, which proceedeth from the Father, he shall testify of me : (15:26) 27 And ye also shall bear witness, because ye have been with me from the beginning. (15:27) John
15:1-27
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. (15:1) 2 Il retranche tout sarment qui ne porte point de fruit en moi ; et il émonde tout celui qui porte du fruit, afin qu’il porte encore plus de fruit. (15:2) 3 Vous êtes déjà nets, à cause de la parole que je vous ai annoncée. (15:3) 4 Demeurez en moi, et moi je demeurerai en vous. Comme le sarment ne saurait de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, vous n’en pouvez porter aussi, si vous ne demeurez en moi. (15:4) 5 Je suis le cep, et vous en êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruit ; car hors de moi, vous ne pouvez rien faire. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il sera jeté dehors comme le sarment ; il sèche, puis on le ramasse et on le jette au feu, et il brûle. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et il vous sera accordé. (15:7) 8 C’est en ceci que mon Père sera glorifié, si vous portez beaucoup de fruit, et alors vous serez mes disciples. (15:8) 9 Comme mon Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés ; demeurez dans mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandemens, vous demeurerez dans mon amour, comme j’ai gardé les commandemens de mon Père, et je demeure dans son amour. (15:10) 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie demeure en vous, et que votre joie soit accomplie. (15:11) 12 C’est ici mon commandement : que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Personne n’a un plus grand amour que celui de donner sa vie pour ses amis. (15:13) 14 Vous serez mes amis, si vous faites tout ce que je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait ce que son maître fait ; mais je vous ai appelés mes amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai entendu de mon Père. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi., mais c’est moi qui vous ai choisis, et qui vous ai établis, afin que vous alliez et que vous portiez du fruit, et que votre fruit soit permanent ; afin, aussi, que tout ce que vous demanderez à mon Père en mon nom, il vous le donne. (15:16) 17 Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. (15:17) 18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (15:18) 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait à lui ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, mais que je vous ai choisis dans le monde, c’est pour cela que le monde vous hait. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite, que le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont observé ma parole, ils observeront aussi la vôtre. (15:20) 21 Mais ils vous feront tout cela à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent point celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je n’étais pas venu, et que je ne leur eusse pas parlé, ils n’auraient point de péché ; mais maintenant ils n’ont point d’excuse de leur péché. (15:22) 23 Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’eusse pas fait parmi eux les œuvres qu’aucun autre n’a faites, ils n’auraient point de péché ; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père. (15:24) 25 Mais c’est ainsi que la parole qui est écrite dans leur loi a été accomplie : Ils m’ont haï sans cause. (15:25) 26 Lorsque le Consolateur sera venu, lequel je vous enverrai de la part de mon Père, savoir, l’Esprit de vérité, qui procède de mon Père, c’est lui qui rendra témoignage de moi. (15:26) 27 Et vous aussi, vous en rendrez témoignage, parce que vous êtes dès le commencement avec moi. (15:27) Jean
15:1-27
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 JE suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. (15:1) 2 Il retranchera toutes les branches qui ne portent point de fruit en moi ; et il émondera toutes celles qui portent du fruit, afin qu’elles en portent davantage. (15:2) 3 Vous êtes déjà purs, selon ce que je vous ai dit. (15:3) 4 Demeurez en moi, et moi en vous. Comme la branche ne saurait porter de fruit d’elle-même, et si elle ne demeure attachée au cep de la vigne ; il en est ainsi de vous autres, si vous ne demeurez en moi. (15:4) 5 Je suis le cep de la vigne, et vous en êtes les branches. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruit : car vous ne pouvez rien faire sans moi. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il sera jeté dehors comme un sarment inutile ; il séchera, et on le ramassera pour le jeter au feu, et il brûlera. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et il vous sera accordé. (15:7) 8 C’est la gloire de mon Père, que vous rapportiez beaucoup de fruit, et que vous deveniez mes disciples. (15:8) 9 Comme mon Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour ; comme j’ai moi-même gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. (15:10) 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie demeure en vous, et que votre joie soit pleine et parfaite. (15:11) 12 Le commandement que je vous donne, est de vous aimer les uns les autres, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Personne ne peut avoir un plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis. (15:13) 14 Vous êtes mes amis, si vous faites tout ce que je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous donnerai plus le nom de serviteurs, parce que le serviteur ne sait ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés mes amis, parce que je vous ai fait savoir tout ce que j’ai appris de mon Père. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi : mais c’est moi qui vous ai choisis ; et je vous ai établis, afin que vous marchiez, que vous rapportiez du fruit, et que votre fruit demeure toujours, et que mon Père vous donne tout ce que vous lui demanderez en mon nom. (15:16) 17 Ce que je vous commande, est de vous aimer les uns les autres. (15:17) 18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (15:18) 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait à lui ; mais parce que vous n’êtes point du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, c’est pour cela que le monde vous hait. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi : s’ils ont gardé mes paroles, ils garderont aussi les vôtres. (15:20) 21 Mais ils vous feront tous ces mauvais traitements à cause de mon nom : parce qu’ils ne connaissent point celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je n’étais point venu, et que je ne leur eusse point parlé, ils n’auraient point le péché qu’ils ont ; mais maintenant ils n’ont point d’excuse de leur péché. (15:22) 23 Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’avais pas fait parmi eux des oeuvres qu’aucun autre n’a faites, ils n’auraient point le péché qu’ils ont ; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père : (15:24) 25 afin que la parole qui est écrite dans leur loi, soit accomplie : Ils m’ont haï sans aucun sujet. (15:25) 26 Mais lorsque le Consolateur, l’Esprit de vérité, qui procède du Père, et que je vous enverrai de la part de mon Père, sera venu, il rendra témoignage de moi ; (15:26) 27 et vous en rendrez aussi témoignage, parce que vous êtes dès le commencement avec moi. (15:27) Jean
15:1-27
6Traduction par Albert Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
1 « Je suis le véritable cep, et mon Père est le vigneron ; (15:1) 2 tout sarment en moi qui ne porte point de fruit, Il le retranche, et tout sarment qui porte son fruit, Il le nettoie, afin qu’il porte plus de fruit. (15:2) 3 Déjà vous êtes nets, à cause de la parole que je vous ai adressée. (15:3) 4 Demeurez en moi, et moi en vous ; comme le sarment ne peut porter du fruit de lui-même, s’il ne demeure au cep, vous non plus, si vous ne demeurez en moi. (15:4) 5 Moi, je suis le cep, vous, les sarments ; celui qui demeure en moi et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; car, séparés de moi, vous ne pouvez pas faire la moindre chose. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche ; puis on les rassemble, et on les jette dans le feu, et ils brûlent. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. (15:7) 8 Pour que mon Père soit glorifié, il faut que vous portiez beaucoup de fruit, et que vous deveniez mes disciples. (15:8) 9 Comme mon Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés ; demeurez dans mon amour ; (15:9) 10 si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi j’ai gardé les commandements du Père, et je demeure dans son amour. (15:10) 11 Je vous ai dit ces choses afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit complète. (15:11) 12 Voici quel est mon commandement : c’est que vous vous aimiez les uns les autres comme je vous ai aimés ; (15:12) 13 il n’est personne qui ait un plus grand amour que celui qui porte quelqu’un à sacrifier sa propre vie pour ses amis ; (15:13) 14 vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande ; (15:14) 15 je ne vous appelle plus esclaves, parce que l’esclave ne sait pas ce que fait son seigneur ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis, et qui vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, Il vous le donne. (15:16) 17 Voici ce que je vous commande : c’est que vous vous aimiez les uns les autres. » (15:17) 18 « Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous ; (15:18) 19 si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est sien ; mais comme vous n’êtes pas du monde, mais que c’est moi qui vous ai choisis du milieu du monde, voilà pourquoi le monde vous hait. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : L’esclave n’est pas plus grand que son seigneur ; s’ils m’ont poursuivi, ils vous poursuivront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre ; (15:20) 21 mais ils feront tout cela contre vous à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas Celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je n’étais pas venu, et si je ne leur avais pas parlé, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils n’ont pas d’excuse pour leur péché. (15:22) 23 Celui qui me hait hait aussi mon Père ; (15:23) 24 si je n’avais pas fait parmi eux les œuvres que nul autre n’a faites, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant, quoiqu’ils les aient vues, ils ont haï, et moi, et mon Père. (15:24) 25 Mais il fallait que fût accomplie la parole qui est écrite dans leur loi : « Ils m’ont haï gratuitement. » (15:25) 26 Quand sera venu le défenseur que je vous enverrai d’auprès du Père, l’Esprit de la vérité qui sort d’auprès du Père, c’est lui qui témoignera en ma faveur ; (15:26) 27 mais, vous aussi, vous témoignerez, parce que vous êtes dès le commencement avec moi. » (15:27) Jean
15:1-27
7Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré
Édition de 1866, libre de droits.
1 Je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. (15:1) 2 Il retranchera toutes les branches qui ne portent point de fruit en moi, et il émondera toutes celles qui portent du fruit, afin qu’elles en portent davantage. (15:2) 3 Vous êtes déjà purs, à cause de la parole que je vous ai dite. (15:3) 4 Demeurez en moi, et moi en vous. De même qu’une branche ne saurait porter de fruit d’elle-même, sans rester sur le cep de vigne, il en est ainsi de vous, si vous ne demeurez en moi. (15:4) 5 Je suis la vigne, et vous êtes les branches. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruit ; car vous ne pouvez rien faire sans moi. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il sera jeté dehors comme un sarment inutile ; il sèchera, et on le ramassera pour le jeter au feu et le brûler. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et il vous sera accordé. (15:7) 8 C’est la gloire de mon Père que vous rapportiez beaucoup de fruit, et que vous deveniez mes disciples. (15:8) 9 Comme mon Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j’ai moi-même gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. (15:10) 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit complète. (15:11) 12 Mon commandement est que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Personne ne peut avoir un plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. (15:13) 14 Vous êtes mes amis, si vous faites les choses que je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous appellerai plus serviteurs, parce que le serviteur ignore ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés mes amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais c’est moi qui vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous marchiez, que vous rapportiez du fruit, et que votre fruit demeure, et que mon Père vous donne tout ce que vous lui demanderez en mon nom. (15:16) 17 Ce que je vous demande, c’est de vous aimer les uns les autres. (15:17) 18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (15:18) 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait à lui ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, le monde vous hait à cause de cela. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé mes paroles, ils garderont aussi les vôtres. (15:20) 21 Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent point Celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je n’étais point venu, et que je ne leur eusse point parlé, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils n’ont point d’excuse de leur péché. (15:22) 23 Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’avais point fait parmi eux des œuvres qu’aucun autre n’a faites, ils n’auraient point de péché ; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père, (15:24) 25 Afin que la parole qui est écrite dans leur loi soit accomplie : Ils m’ont haï sans motif. (15:25) 26 Mais lorsque le Paraclet, l’Esprit de vérité, qui procède du Père, que je vous enverrai de la part de mon Père, sera venu, il rendra témoignage de moi ; (15:26) 27 Et vous en rendrez aussi témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement. (15:27) Jean
15:1-27
8Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 « Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron : (15:1) 2 tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il le nettoie, afin qu’il en porte davantage. (15:2) 3 Pour vous, vous êtes déjà nets, à cause de la parole que je vous ai annoncée. (15:3) 4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. (15:4) 5 Je suis le cep, et vous êtes les sarments : celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruit, car hors de moi, vous ne pouvez rien faire. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, on le jette dehors, comme le sarment, et il sèche ; puis on ramasse ces sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. (15:7) 8 C’est en ceci que mon Père sera glorifié, si vous portez beaucoup de fruit ; et vous serez mes disciples. (15:8) 9 Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés : demeurez dans mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j’ai gardé moi-même les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. (15:10) 11 Je vous dis ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. (15:11) 12 C’est ici mon commandement, que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Il n’y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis ; (15:13) 14 vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous appelle « amis, » parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; c’est moi qui vous ai choisis, et qui vous ai établis, afin que vous alliez dans le monde, que vous portiez du fruit, un fruit qui demeure, et que le Père vous accorde ce que vous lui demanderez en mon nom. (15:16) 17 Je vous donne ces instructions, afin que vous vous aimiez les uns les autres. (15:17) 18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (15:18) 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait à lui ; parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, c’est pour cela que le monde vous hait. (15:19) 20 Rappelez-vous la parole que je vous ai dite : « Le serviteur n’est pas plus grand que son maître ; » s’ils m’ont persécuté » ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre ; (15:20) 21 mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent point celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je n’étais pas venu, et que je ne leur eusse point parlé, ils seraient sans péché, mais maintenant leur péché est sans excuse. (15:22) 23 Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’avais pas fait au milieu d’eux des œuvres qu’aucun autre n’a faites, ils seraient sans péché ; mais maintenant ils les ont vues ; et ils ont haï et moi et mon Père. (15:24) 25 Mais il fallait que s’accomplît la parole qui est écrite dans leur Loi : « Ils m’ont haï sans sujets. » (15:25) 26 Quand le Directeur que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité qui provient du Père, sera venu, c’est lui qui rendra témoignage de moi ; (15:26) 27 vous aussi, vous me rendrez témoignage, parce que vous avez été dès le commencement avec moi. » (15:27) Jean
15:1-27
9Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Moi, je suis le vrai cep, et mon Père est le cultivateur. (15:1) 2 Tout sarment en moi qui ne porte pas de fruit, il l’ôte ; et tout sarment qui porte du fruit, il le nettoie, afin qu’il porte plus de fruit. (15:2) 3 Vous, vous êtes déjà nets, à cause de la parole que je vous ai dite. (15:3) 4 Demeurez en moi, et moi en vous. Comme le sarment ne peut pas porter de fruit de lui-même, à moins qu’il ne demeure dans le cep, de même vous non plus [vous ne le pouvez pas], à moins que vous ne demeuriez en moi. (15:4) 5 Moi, je suis le cep, vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il sèche ; et on les amasse, et on les met au feu, et ils brûlent. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez, et il vous sera fait. (15:7) 8 En ceci mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit ; et vous serez mes disciples. (15:8) 9 Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés ; demeurez dans mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour ; comme moi j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. (15:10) 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit accomplie. (15:11) 12 C’est ici mon commandement : que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Personne n’a un plus grand amour que celui-ci, qu’il laisse sa vie pour ses amis. (15:13) 14 Vous êtes mes amis, si vous faites tout ce que moi je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous appelle plus esclaves, car l’esclave ne sait pas ce que son maître fait ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai ouï de mon Père. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais c’est moi qui vous ai choisis et qui vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure ; afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. (15:16) 17 Je vous commande ces choses, c’est que vous vous aimiez les uns les autres. (15:17) 18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (15:18) 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait sien ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, mais que moi je vous ai choisis du monde, à cause de cela le monde vous hait. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que moi je vous ai dite : L’esclave n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. (15:20) 21 Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je n’étais pas venu, et que je ne leur eusse pas parlé, ils n’auraient pas eu de péché ; mais maintenant ils n’ont pas de prétexte pour leur péché. (15:22) 23 Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’avais pas fait parmi eux les œuvres qu’aucun autre n’a faites, ils n’auraient pas eu de péché ; mais maintenant ils ont, et vu, et haï et moi et mon Père. (15:24) 25 Mais c’est afin que fût accomplie la parole qui est écrite dans leur loi : « Ils m’ont haï sans cause » [Psaume 35 :19]. (15:25) 26 Mais quand le Consolateur sera venu, lequel moi je vous enverrai d’auprès du Père, l’Esprit de vérité, qui procède du Père, celui-là rendra témoignage de moi. (15:26) 27 Et vous aussi, vous rendrez témoignage ; parce que dès le commencement vous êtes avec moi. (15:27) Jean
15:1-27
10Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Je suis la vraie vigne, et mon Pére est le vigneron. (15:1) 2 Tout sarment qui ne porte pas de fruit en moi, il le retranchera ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émondera, afin qu’il porte plus de fruit. (15:2) 3 Vous êtes déjà purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. (15:3) 4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez pas non plus, si vous ne demeurez en moi. (15:4) 5 Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, porte beaucoup de fruit ; car, sans moi, vous ne pouvez rien faire. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il sera jeté dehors comme le sarment, et il séchera ; puis on le ramassera, et on le jettera au feu, et il brûlera. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. (15:7) 8 En ceci mon Père sera glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit, et que vous deveniez mes disciples. (15:8) 9 Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j’ai moi-même gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. (15:10) 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. (15:11) 12 Ceci est mon commandement : que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Personne ne peut avoir un plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. (15:13) 14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous appellerai plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis, et je vous ai établis afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure ; afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. (15:16) 17 Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. (15:17) 18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (15:18) 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait à lui ; mais, parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. (15:20) 21 Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je n’étais pas venu, et que je ne leur eusse point parlé, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant, ils n’ont pas d’excuse de leur péché. (15:22) 23 Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’avais pas fait parmi eux des œuvres qu’aucun autre n’a faites, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant, ils ont vu, et ils ont haï et moi et mon Père, (15:24) 25 afin que la parole qui est écrite dans leur Loi soit accomplie : Ils m’ont haï sans sujet. (15:25) 26 Mais, lorsque le Paraclet que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité qui procède du Père, sera venu, il rendra témoignage de moi. (15:26) 27 Et vous aussi vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi depuis le commencement. (15:27) Jean
15:1-27
11Traduction par Edmond Stapfer
Édition de 1889, libre de droits.
1 « Moi, je suis le véritable cep de vigne et mon Père est le vigneron. (15:1) 2 Tout sarment qui ne porte pas de fruit en moi, il le retranche et tout sarment qui en porte il l’émonde, afin qu’il en porte davantage. (15:2) 3 Vous, vous êtes déjà émondés, à cause de la parole que je vous ai annoncée. » (15:3) 4 « Demeurez-en moi et moi je demeurerai en vous. De même que le sarment ne peut porter de fruit de lui-même, et qu’il lui faut demeurer uni au cep de vigne, de même vous n’en pourrez porter si vous ne demeurez pas en moi. » (15:4) 5 « Moi, je suis le cep de vigne ; vous, vous êtes les sarments. Qui demeure en moi, et moi en lui, porte, lui, beaucoup de fruit, parce que, sans moi, vous ne pouvez rien faire. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment, et il se dessèche, et on ramasse ce sarment, et on le jette au feu et il brûle. » (15:6) 7 « Si vous demeurez-en moi, et que mes paroles demeurent en vous, ce que vous voudrez, demandez-le, et vous l’aurez. » (15:7) 8 « En ceci mon Père est glorifié que vous portiez beaucoup de fruits, et alors vous deviendrez mes disciples. » (15:8) 9 « De même que le Père m’a aimé, de même je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. (15:10) 11 « Je vous ai parlé ainsi afin que ma joie soit la vôtre, et que il votre joie soit dans sa plénitude. » (15:11) 12 « Voici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Nul amour n’est plus grand que l’amour de celui qui donne sa vie pour ses amis. (15:13) 14 Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous ai dit : « mes amis », parce que tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître. » (15:15) 16 « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; c’est moi qui vous ai choisis et vous ai mis à votre place afin que vous alliez porter du fruit, et que votre fruit demeure, et afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. (15:16) 17 Voilà ce que je vous commande, et c’est pour que vous vous aimiez les uns les autres. » (15:17) 18 « Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (15:18) 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui lui appartient ; comme vous n’êtes pas du monde, mais que je vous ai choisis du monde, à cause de cela le monde vous hait. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : « Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. » S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi. S’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. (15:20) 21 Mais toutes ces choses ils vous les feront à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas Celui qui m’a envoyé. » (15:21) 22 « Si je n’étais point venu et ne leur eusse point parlé, ils ne seraient point coupables ; mais maintenant leur culpabilité est sans excuse. (15:22) 23 Qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’avais pas fait au milieu d’eux des œuvres que nul autre n’a faites, ils ne seraient pas coupables ; mais maintenant leurs yeux ont vu et néanmoins ils ont haï et moi et mon Père ; (15:24) 25 mais c’est afin que s’accomplisse la parole écrite dans leur Loi : « Ils me haïrent sans sujet. » (15:25) 26 « Quand sera venu le Conseiller que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité qui procède du Père, lui, rendra témoignage de moi ; (15:26) 27 et vous aussi, vous me rendez témoignage, parce que, depuis le commencement, vous êtes avec moi. » (15:27) Jean
15:1-27
12Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
13Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. (15:1) 2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit. (15:2) 3 Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. (15:3) 4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. (15:4) 5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. (15:7) 8 Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. (15:8) 9 Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. (15:10) 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. (15:11) 12 C’est ici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. (15:13) 14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. (15:16) 17 Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. (15:17) 18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (15:18) 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. (15:20) 21 Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je n’étais pas venu et que je ne leur eusse point parlé, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils n’ont aucune excuse de leur péché. (15:22) 23 Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’avais pas fait parmi eux des œuvres que nul autre n’a faites, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père. (15:24) 25 Mais cela est arrivé afin que s’accomplît la parole qui est écrite dans leur loi : Ils m’ont haï sans cause. (15:25) 26 Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi ; (15:26) 27 et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement. (15:27) Jean
15:1-27
14Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 “ Je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. (15:1) 2 Tout sarment qui en moi ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il en porte davantage. (15:2) 3 Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. (15:3) 4 Demeurez en moi, et moi en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure uni à la vigne, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. (15:4) 5 Je suis la vigne, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruits : car, séparés de moi, vous ne pouvez rien faire. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; puis on ramasse ces sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. (15:7) 8 C’est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruits, et que vous soyez mes disciples. (15:8) 9 Comme mon Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés : demeurez dans mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi-même j’ai gardé les commandements de mon Père, et comme je demeure dans son amour. (15:10) 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. (15:11) 12 Ceci est mon commandement, que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. (15:13) 14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais c’est moi qui vous ai choisis et qui vous ai établis, pour que vous alliez et que vous portiez du fruit, que votre fruit demeure, et que le Père vous accorde ce que vous lui demanderez en mon nom. (15:16) 17 Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. (15:17) 18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï le premier. (15:18) 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui lui appartiendrait en propre ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que le maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront, vous aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. (15:20) 21 Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je n’étais pas venu, et que je ne leur eusse point parlé, ils seraient sans péché ; mais maintenant leur péché est sans excuse. (15:22) 23 Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’avais pas fait au milieu d’eux des œuvres que nul autre n’a faites, ils seraient sans péché ; mais maintenant ils ont vu, et ils me haïssent, moi et mon Père. (15:24) 25 Mais cela est arrivé afin que s’accomplît la parole qui est écrite dans leur Loi : ils m’ont haï sans sujet. (15:25) 26 Lorsque le Consolateur que je vous enverrai d’auprès du Père, l’Esprit de vérité qui procède du Père, sera venu, il rendra témoignage de moi. (15:26) 27 Et vous aussi, vous me rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement. ˮ (15:27) Jean
15:1-27
15Nouvelle édition de Genève
Édition de 1979 © Copyright.[+]
1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. (15:1) 2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit. (15:2) 3 Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. (15:3) 4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez pas non plus, si vous ne demeurez en moi. (15:4) 5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; puis on le ramasse, on le jette au feu, et il brûle. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. (15:7) 8 Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. (15:8) 9 Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. (15:10) 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. (15:11) 12 C’est ici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. (15:13) 14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. (15:16) 17 Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. (15:17) 18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (15:18) 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. (15:20) 21 Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je n’étais pas venu et que je ne leur aie point parlé, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils n’ont aucune excuse de leur péché. (15:22) 23 Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’avais pas fait parmi eux des œuvres que nul autre n’a faites, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père. (15:24) 25 Mais cela est arrivé afin que s’accomplisse la parole qui est écrite dans leur loi : Ils m’ont haï sans cause. (15:25) 26 Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi ; (15:26) 27 et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement. (15:27) Jean
15:1-27
16Traduction Louis Segond 21
Édition de 2007 © Copyright.[+]
1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. (15:1) 2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit. (15:2) 3 Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. (15:3) 4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. (15:4) 5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. (15:5) 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. (15:6) 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. (15:7) 8 Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. (15:8) 9 Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. (15:9) 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour. (15:10) 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. (15:11) 12 C’est ici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. (15:12) 13 Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. (15:13) 14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. (15:14) 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. (15:15) 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. (15:16) 17 Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. (15:17) 18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (15:18) 19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui ; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. (15:19) 20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. (15:20) 21 Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé. (15:21) 22 Si je n’étais pas venu et que je ne leur eusse point parlé, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils n’ont aucune excuse de leur péché. (15:22) 23 Celui qui me hait, hait aussi mon Père. (15:23) 24 Si je n’avais pas fait parmi eux des œuvres que nul autre n’a faites, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père. (15:24) 25 Mais cela est arrivé afin que s’accomplît la parole qui est écrite dans leur loi : Ils m’ont haï sans cause. (15:25) 26 Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi ; (15:26) 27 et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement. (15:27) Jean
15:1-27