Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Jésus donc six jours avant Pâque vint à Béthanie, où était Lazare qui avait été mort, et qu’il avait ressuscité des morts. (12:1) 2 Et on lui fit là un souper, et Marthe servait et Lazare était un de ceux qui étaient à table avec lui. (12:2) 3 Alors Marie ayant pris une livre de nard pur de grand prix, en oignit les pieds de Jésus, et les essuya avec ses cheveux ; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. (12:3) 4 Alors Judas Iscariot, fils de Simon, l’un de ses Disciples, celui à qui il devait arriver de le trahir, dit : (12:4) 5 Pourquoi ce parfum n’a-t-il pas été vendu trois cents deniers, et [cet argent] donné aux pauvres ? (12:5) 6 Or il dit cela, non point qu’il se souciât des pauvres, mais parce qu’il était larron, et qu’il avait la bourse, et portait ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Mais Jésus lui dit : laisse-la [faire] ; elle l’a gardé pour le jour [de l’appareil] de ma sépulture. (12:7) 8 Car vous aurez toujours des pauvres avec vous ; mais vous ne m’aurez pas toujours. (12:8) 9 Et de grandes troupes des Juifs ayant su qu’il était là, y vinrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (12:9) 10 Sur quoi les principaux Sacrificateurs résolurent de faire mourir aussi Lazare. (12:10) 11 Car plusieurs des Juifs se retiraient d’avec eux à cause de lui, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain une grande quantité de peuple qui était venu à la Fête, ayant ouï dire que Jésus venait à Jérusalem, (12:12) 13 Prirent des rameaux de palmes, et sortirent au-devant de lui, et ils criaient : Hosanna ! Béni soit le Roi d’Israël qui vient au Nom du Seigneur ! (12:13) 14 Et Jésus ayant recouvré un ânon, s’assit dessus, suivant ce qui est écrit : (12:14) 15 Ne crains point, fille de Sion ; voici, ton Roi vient, assis sur le poulain d’une ânesse. (12:15) 16 Or ses Disciples n’entendirent pas d’abord ces choses ; mais quand Jésus fut glorifié, ils se souvinrent alors que ces choses étaient écrites de lui, et qu’ils avaient fait ces choses à son égard. (12:16) 17 Et la troupe qui était avec lui, rendait témoignage qu’il avait appelé Lazare hors du sépulcre, et qu’il l’avait ressuscité des morts. (12:17) 18 C’est pourquoi aussi le peuple alla au-devant de lui ; car ils avaient appris qu’il avait fait ce miracle. (12:18) 19 Sur quoi les Pharisiens dirent entre eux : ne voyez-vous pas que vous n’avancez rien ? Voici, le monde va après lui. (12:19) 20 Or il y avait quelques Grecs d’entre ceux qui étaient montés pour adorer [Dieu] pendant la Fête, (12:20) 21 Lesquels vinrent à Philippe, qui était de Bethsaïda de Galilée, et le prièrent, disant : Seigneur ! Nous désirons de voir Jésus. (12:21) 22 Philippe vint, et le dit à André, et André et Philippe le dirent à Jésus. (12:22) 23 Et Jésus leur répondit, disant : l’heure est venue que le Fils de l’homme doit être glorifié. (12:23) 24 En vérité, en vérité je vous dis : si le grain de froment tombant dans la terre ne meurt point, il demeure seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (12:24) 25 Celui qui aime sa vie, la perdra ; et celui qui hait sa vie en ce monde, la conservera jusque dans la vie éternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et où je serai, là aussi sera celui qui me sert ; et si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. (12:26) 27 Maintenant mon âme est agitée ; et que dirai-je ? ô Père ! Délivre-moi de cette heure ; mais c’est pour cela que je suis venu à cette heure. (12:27) 28 Père glorifie ton Nom : Alors une voix vint du ciel, [disant] : et je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. (12:28) 29 Et la troupe qui était là, et qui avait ouï [cette voix], disait que c’était un tonnerre qui avait été fait ; les autres disaient : un Ange lui a parlé. (12:29) 30 Jésus prit la parole, et dit : cette voix n’est point venue pour moi, mais pour vous. (12:30) 31 Maintenant est venu le jugement de ce monde ; maintenant le Prince de ce monde sera jeté dehors. (12:31) 32 Et moi, quand je serai élevé de la terre, je tirerai tous les hommes à moi. (12:32) 33 Or il disait cela signifiant de quelle mort il devait mourir. (12:33) 34 Les troupes lui répondirent : nous avons appris par la Loi, que le Christ demeure éternellement, comment donc dis-tu qu’il faut que le Fils de l’homme soit élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ? (12:34) 35 Alors Jésus leur dit : la lumière est encore avec vous pour un peu de temps : marchez pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent ; car celui qui marche dans les ténèbres, ne sait où il va. (12:35) 36 Pendant que vous avez la lumière croyez en la lumière, afin que vous soyez enfants de lumière. Jésus dit ces choses, puis il s’en alla, et se cacha de devant eux. (12:36) 37 Et quoiqu’il eût fait tant de miracles devant eux, ils ne crurent point en lui. (12:37) 38 De sorte que cette parole qui a été dite par Esaïe le Prophète, fut accomplie : Seigneur, qui a cru à notre parole, et à qui a été révélé le bras du Seigneur ? (12:38) 39 C’est pourquoi ils ne pouvaient croire, à cause qu’Esaïe dit encore : (12:39) 40 Il a aveuglé leurs yeux, et il a endurci leur cœur, afin qu’ils ne voient point de leurs yeux, et qu’ils n’entendent du cœur, et qu’ils ne soient convertis, et que je ne les guérisse. (12:40) 41 Esaïe dit ces choses quand il vit sa gloire, et qu’il parla de lui. (12:41) 42 Cependant plusieurs des principaux mêmes crurent en lui ; mais ils ne le confessaient point à cause des Pharisiens, de peur d’être chassés hors de la Synagogue. (12:42) 43 Car ils ont mieux aimé la gloire des hommes, que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Or Jésus s’écria, et dit : celui qui croit en moi, ne croit point [seulement] en moi, mais en celui qui m’a envoyé. (12:44) 45 Et celui qui me contemple, contemple celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu au monde pour [en] être la lumière, afin que quiconque croit en moi ne demeure point dans les ténèbres. (12:46) 47 Et si quelqu’un entend mes paroles, et ne les croit point, je ne le juge point ; car je ne suis point venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde. (12:47) 48 Celui qui me rejette, et ne reçoit point mes paroles, il a qui le juge : la parole que j’ai annoncée, sera celle qui le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car je n’ai point parlé de moi-même, mais le Père qui m’a envoyé, m’a prescrit ce que j’ai à dire et de quoi je dois parler. (12:49) 50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle ; les choses donc que je dis, je les dis comme mon Père me les a dites. (12:50) Jean
12:1-50
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 Then Jesus six days before the passover came to Bethany, where Lazarus was, which had been dead, whom he raised from the dead. (12:1) 2 There they made him a supper ; and Martha served : but Lazarus was one of them that sat at the table with him. (12:2) 3 Then took Mary a pound of ointment of spikenard, very costly, and anointed the feet of Jesus, and wiped his feet with her hair : and the house was filled with the odour of the ointment. (12:3) 4 Then saith one of his disciples, Judas Iscariot, Simon’s son, which should betray him, (12:4) 5 Why was not this ointment sold for three hundred pence, and given to the poor ? (12:5) 6 This he said, not that he cared for the poor ; but because he was a thief, and had the bag, and bare what was put therein. (12:6) 7 Then said Jesus, Let her alone : against the day of my burying hath she kept this. (12:7) 8 For the poor always ye have with you ; but me ye have not always. (12:8) 9 Much people of the Jews therefore knew that he was there : and they came not for Jesus’ sake only, but that they might see Lazarus also, whom he had raised from the dead. (12:9) 10 But the chief priests consulted that they might put Lazarus also to death ; (12:10) 11 Because that by reason of him many of the Jews went away, and believed on Jesus. (12:11) 12 On the next day much people that were come to the feast, when they heard that Jesus was coming to Jerusalem, (12:12) 13 Took branches of palm trees, and went forth to meet him, and cried, Hosanna : Blessed is the King of Israel that cometh in the name of the Lord. (12:13) 14 And Jesus, when he had found a young ass, sat thereon ; as it is written, (12:14) 15 Fear not, daughter of Sion : behold, thy King cometh, sitting on an ass’s colt. (12:15) 16 These things understood not his disciples at the first : but when Jesus was glorified, then remembered they that these things were written of him, and that they had done these things unto him. (12:16) 17 The people therefore that was with him when he called Lazarus out of his grave, and raised him from the dead, bare record. (12:17) 18 For this cause the people also met him, for that they heard that he had done this miracle. (12:18) 19 The Pharisees therefore said among themselves, Perceive ye how ye prevail nothing ? behold, the world is gone after him. (12:19) 20 And there were certain Greeks among them that came up to worship at the feast : (12:20) 21 The same came therefore to Philip, which was of Bethsaida of Galilee, and desired him, saying, Sir, we would see Jesus. (12:21) 22 Philip cometh and telleth Andrew : and again Andrew and Philip tell Jesus. (12:22) 23 And Jesus answered them, saying, The hour is come, that the Son of man should be glorified. (12:23) 24 Verily, verily, I say unto you, Except a corn of wheat fall into the ground and die, it abideth alone : but if it die, it bringeth forth much fruit. (12:24) 25 He that loveth his life shall lose it ; and he that hateth his life in this world shall keep it unto life eternal. (12:25) 26 If any man serve me, let him follow me ; and where I am, there shall also my servant be : if any man serve me, him will my Father honour. (12:26) 27 Now is my soul troubled ; and what shall I say ? Father, save me from this hour : but for this cause came I unto this hour. (12:27) 28 Father, glorify thy name. Then came there a voice from heaven, saying, I have both glorified it, and will glorify it again. (12:28) 29 The people therefore, that stood by, and heard it, said that it thundered : others said, An angel spake to him. (12:29) 30 Jesus answered and said, This voice came not because of me, but for your sakes. (12:30) 31 Now is the judgment of this world : now shall the prince of this world be cast out. (12:31) 32 And I, if I be lifted up from the earth, will draw all men unto me. (12:32) 33 This he said, signifying what death he should die. (12:33) 34 The people answered him, We have heard out of the law that Christ abideth for ever : and how sayest thou, The Son of man must be lifted up ? who is this Son of man ? (12:34) 35 Then Jesus said unto them, Yet a little while is the light with you. Walk while ye have the light, lest darkness come upon you : for he that walketh in darkness knoweth not whither he goeth. (12:35) 36 While ye have light, believe in the light, that ye may be the children of light. These things spake Jesus, and departed, and did hide himself from them. (12:36) 37 But though he had done so many miracles before them, yet they believed not on him : (12:37) 38 That the saying of Esaias the prophet might be fulfilled, which he spake, Lord, who hath believed our report ? and to whom hath the arm of the Lord been revealed ? (12:38) 39 Therefore they could not believe, because that Esaias said again, (12:39) 40 He hath blinded their eyes, and hardened their heart ; that they should not see with their eyes, nor understand with their heart, and be converted, and I should heal them. (12:40) 41 These things said Esaias, when he saw his glory, and spake of him. (12:41) 42 Nevertheless among the chief rulers also many believed on him ; but because of the Pharisees they did not confess him, lest they should be put out of the synagogue : (12:42) 43 For they loved the praise of men more than the praise of God. (12:43) 44 Jesus cried and said, He that believeth on me, believeth not on me, but on him that sent me. (12:44) 45 And he that seeth me seeth him that sent me. (12:45) 46 I am come a light into the world, that whosoever believeth on me should not abide in darkness. (12:46) 47 And if any man hear my words, and believe not, I judge him not : for I came not to judge the world, but to save the world. (12:47) 48 He that rejecteth me, and receiveth not my words, hath one that judgeth him : the word that I have spoken, the same shall judge him in the last day. (12:48) 49 For I have not spoken of myself ; but the Father which sent me, he gave me a commandment, what I should say, and what I should speak. (12:49) 50 And I know that his commandment is life everlasting : whatsoever I speak therefore, even as the Father said unto me, so I speak. (12:50) John
12:1-50
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie, où était Lazare qui avait été mort, et qu’il avait ressuscité. (12:1) 2 On lui fit là un souper, et Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui étaient à table avec lui. (12:2) 3 Alors Marie ayant pris une livre d’une huile de senteur de nard pur, qui était de grand prix, en oignit les pieds de Jésus, et les essuya avec ses cheveux ; et la maison fut remplie de l’odeur de ce parfum. (12:3) 4 Alors Judas Iscariot, fils de Simon, l’un de ses disciples, celui qui devait le trahir, dit : (12:4) 5 Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers d’argent, pour les donner aux pauvres ? (12:5) 6 Il disait cela, non qu’il se souciât des pauvres, mais parce qu’il était larron et qu’il avait la bourse, et qu’il portait ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Mais Jésus lui dit : Laisse-la faire ; elle a gardé ce parfum pour le jour de ma sépulture. (12:7) 8 Car vous aurez toujours des pauvres avec vous ; mais vous ne m’aurez pas toujours. (12:8) 9 Alors une grande multitude de Juifs, ayant su que Jésus était là, y vinrent, non-seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (12:9) 10 Et les principaux sacrificateurs délibérèrent de faire aussi mourir Lazare, (12:10) 11 Parce que plusieurs des Juifs se retiraient d’avec eux à cause de lui, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain, une grande troupe, qui était venue à la fête, ayant ouï dire que Jésus venait à Jérusalem, (12:12) 13 Prit des branches de palmes, et sortit au-devant de lui, en criant : Hosanna ! béni soit le roi d’Israël, qui vient au nom du Seigneur ! (12:13) 14 Et Jésus ayant trouvé un ânon, s’assit dessus, selon ce qui est écrit : (12:14) 15 Ne crains point, fille de Sion ; voici ton roi, qui vient monté sur le poulain d’une ânesse. (12:15) 16 Ses disciples n’entendirent pas cela d’abord ; mais quand Jésus fut glorifié, alors ils se souvinrent que ces choses avaient été écrites de lui, et qu’elles lui étaient arrivées. (12:16) 17 Et la troupe qui était avec lui rendait témoignage qu’il avait appelé Lazare du sépulcre, et qu’il l’avait ressuscité des morts. (12:17) 18 C’est aussi pour cela que le peuple alla au-devant de lui, parce qu’ils avaient appris qu’il avait fait ce miracle. (12:18) 19 De sorte que les Pharisiens disaient entre eux : Vous voyez que vous ne gagnez rien ; voilà que tout le monde va après lui. (12:19) 20 Or, quelques Grecs, de ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête, (12:20) 21 Vinrent vers Philippe, qui était à Bethsaïde en Galilée, et ils lui dirent, en le priant : Seigneur, nous voudrions bien voir Jésus. (12:21) 22 Philippe vint et le dit à André, et André et Philippe le dirent à Jésus. (12:22) 23 Et Jésus leur répondit : L’heure est venue que le Fils de l’homme doit être glorifié. (12:23) 24 En vérité, en vérité, je vous le dis : Si le grain de froment ne meurt, après qu’on l’a jeté dans la terre, il demeure seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (12:24) 25 Celui qui aime sa vie la perdra ; et celui qui hait sa vie en ce monde la conservera pour la vie éternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et où je serai, celui qui me sert y sera aussi ; et si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée ; et que dirai-je ? Mon Père, délivre-moi de cette heure ; mais c’est pour cette heure même que je suis venu. (12:27) 28 Mon Père, glorifie ton nom. Alors il vint une voix du ciel, qui dit : Et je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. (12:28) 29 Et la troupe qui était là, et qui avait entendu cette voix, disait qu’il s’était fait un tonnerre ; d’autres disaient : Un ange lui a parlé. (12:29) 30 Jésus prit la parole et dit : Cette voix n’est pas pour moi, mais elle est pour vous. (12:30) 31 C’est maintenant que se fait le jugement de ce monde ; c’est maintenant que le prince de ce monde va être chassé. (12:31) 32 Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. (12:32) 33 Or, il disait cela pour marquer de quelle mort il devait mourir. (12:33) 34 Le peuple lui répondit : Nous avons appris par la loi que le Christ doit demeurer éternellement : comment donc dis-tu qu’il faut que le Fils de l’homme soit élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ? (12:34) 35 Jésus leur dit : La lumière est encore avec vous pour un peu de temps ; marchez pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent ; car celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:35) 36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfans de lumière. Jésus dit ces choses, puis il s’en alla et se cacha d’eux. (12:36) 37 Et bien qu’il eût fait tant de miracles devant eux, ils ne crurent point en lui. (12:37) 38 De sorte que cette parole d’Ésaïe le prophète fut accomplie : Seigneur, qui a cru à notre prédication, et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? (12:38) 39 Aussi ne pouvaient-ils croire, parce qu’Ésaïe a dit encore : (12:39) 40 Il a aveuglé leurs yeux, et a endurci leur cœur, de sorte qu’ils ne voient point des yeux, qu’ils ne comprennent point du cœur, qu’ils ne se convertissent point, et que je ne les guéris point. (12:40) 41 Ésaïe dit ces choses, lorsqu’il vit sa gloire, et qu’il parla de lui. (12:41) 42 Cependant il y en eut plusieurs, des principaux même, qui crurent en lui ; mais ils ne le confessaient point, à cause des Pharisiens, de peur d’être chassés de la synagogue. (12:42) 43 Car ils aimaient plus la gloire qui vient des hommes, que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Or, Jésus cria à haute voix et dit : Celui qui croit en moi, ne croit pas en moi, mais il croit en celui qui m’a envoyé ; (12:44) 45 Et celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu au monde, moi qui suis la lumière, afin que quiconque croit en moi ne demeure point dans les ténèbres. (12:46) 47 Et si quelqu’un entend mes paroles, et ne croit pas, je ne le juge point, car je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour le sauver. (12:47) 48 Celui qui me rejette et ne reçoit point mes paroles, il a déjà qui le juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car je n’ai point parlé par moi-même ; mais le Père qui m’a envoyé, m’a prescrit ce que j’ai à dire, et de quoi je dois parler. (12:49) 50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle. Les choses donc que je dis, je les dis comme mon Père me les a dites. (12:50) Jean
12:1-50
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 SIX jours avant la pâque, Jésus vint à Béthanie, où était mort Lazare qu’il avait ressuscité. (12:1) 2 On lui apprêta là à souper : Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui étaient à table avec lui. (12:2) 3 Mais Marie ayant pris une livre d’huile de parfum de vrai nard, qui était de grand prix, elle le répandit sur les pieds de Jésus, et les essuya avec ses cheveux ; et toute la maison fut remplie de l’odeur de ce parfum. (12:3) 4 Alors l’un de ses disciples, savoir, Judas Iscariote, qui devait le trahir, dit : (12:4) 5 Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, qu’on aurait donnés aux pauvres ? (12:5) 6 Il disait ceci, non qu’il se souciât des pauvres, mais parce qu’il était larron, et qu’ayant la bourse, il portait l’argent qu’on y mettait. (12:6) 7 Mais Jésus dit : Laissez-la faire, parce qu’elle a gardé ce parfum pour le jour de ma sépulture. (12:7) 8 Car vous avez toujours des pauvres parmi vous ; mais pour moi, vous ne m’aurez pas toujours. (12:8) 9 Une grande multitude de Juifs ayant su qu’il était là, y vinrent, non-seulement pour Jésus, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité d’entre les morts. (12:9) 10 Mais les princes des prêtres délibérèrent de faire mourir aussi Lazare ; (12:10) 11 parce que beaucoup de Juifs se retiraient d’avec eux à cause de lui, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain une grande quantité de peuple qui était venu pour la fête, ayant appris que Jésus venait à Jérusalem, (12:12) 13 ils prirent des branches de palmier, et allèrent au-devant de lui, en criant : Hosanna, salut et gloire ! Béni soit le Roi d’Israël qui vient au nom du Seigneur ! (12:13) 14 Et Jésus ayant trouvé un ânon, monta dessus, selon qu’il est écrit : (12:14) 15 Ne craignez point, fille de Sion : voici votre Roi qui vient monté sur le poulain d’une ânesse. (12:15) 16 Les disciples ne firent point d’abord attention à cela ; mais quand Jésus fut entré dans sa gloire, ils se souvinrent alors que ces choses avaient été écrites de lui, et que ce qu’ils avaient fait à son égard, en était l’accomplissement. (12:16) 17 Le grand nombre de ceux qui s’étaient trouvés avec lui lorsqu’il avait appelé Lazare du tombeau, et l’avait ressuscité d’entre les morts, lui rendait témoignage. (12:17) 18 Et ce fut aussi ce qui fit sortir tant de peuple pour aller au-devant de lui, parce qu’ils avaient entendu dire qu’il avait fait ce miracle. (12:18) 19 Les pharisiens dirent donc entre eux : Vous voyez que nous ne gagnons rien : voilà tout le monde qui court après lui. (12:19) 20 Or il y eut quelques gentils de ceux qui étaient venus pour adorer au jour de la fête, (12:20) 21 qui s’adressèrent à Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette prière : Seigneur, nous voudrions bien voir Jésus. (12:21) 22 Philippe vint le dire à André, et André et Philippe le dirent ensemble à Jésus. (12:22) 23 Jésus leur répondit : L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. (12:23) 24 En vérité, en vérité je vous le dis : si le grain de froment ne meurt après qu’on l’a jeté en terre, il demeure seul ; mais quand il est mort, il porte beaucoup de fruit. (12:24) 25 Celui qui aime sa vie, la perdra ; mais celui qui hait sa vie dans ce monde, la conserve pour la vie éternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive : et où je serai, là sera aussi mon serviteur. si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée ; et que dirai-je ? Mon Père ! délivrez-moi de cette heure ; mais c’est pour cela que je suis venu en cette heure. (12:27) 28 Mon Père ! glorifiez votre nom. Au même temps on entendit une voix du ciel, qui dit : Je l’ai déjà glorifié, et je le glorifierai encore. (12:28) 29 Le peuple qui était là, et qui avait entendu le son de cette voix, disait que c’était un coup de tonnerre ; d’autres disaient : C’est un ange qui lui a parlé. (12:29) 30 Jésus répondit : Ce n’est pas pour moi que cette voix s’est fait entendre, mais pour vous. (12:30) 31 C’est maintenant que le monde va être jugé ; c’est maintenant que le prince de ce monde va être chassé dehors. (12:31) 32 Et pour moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tout à moi. (12:32) 33 (Ce qu’il disait pour marquer de quelle mort il devait mourir.) (12:33) 34 Le peuple lui répondit : Nous avons appris de la loi, que le Christ doit demeurer éternellement. Comment donc dites-vous qu’il faut que le Fils de l’homme soit élevé de la terre ? Qui est ce Fils de l’homme ? (12:34) 35 Jésus leur répondit : La lumière est encore avec vous pour un peu de temps : marchez pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent : celui qui marche dans les ténèbres, ne sait où il va. (12:35) 36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. Jésus parla de la sorte, et se retirant il se cacha d’eux. (12:36) 37 Mais quoiqu’il eût fait tant de miracles devant eux, ils ne croyaient point en lui ; (12:37) 38 afin que cette parole du prophète Isaïe fût accomplie : Seigneur ! qui a cru à la parole qu’il a entendue de nous ? et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? (12:38) 39 C’est pour cela qu’ils ne pouvaient croire, parce qu’Isaïe a dit encore : (12:39) 40 Il a aveuglé leurs yeux, et il a endurci leur coeur : de peur qu’ils ne voient des yeux, et ne comprennent du coeur ; et qu’ils ne viennent à se convertir, et que je ne les guérisse. (12:40) 41 Isaïe a dit ces choses, lorsqu’il a vu sa gloire, et qu’il a parlé de lui. (12:41) 42 Plusieurs néanmoins des sénateurs mêmes crurent en lui ; mais à cause des pharisiens ils n’osaient le reconnaître publiquement, de crainte d’être chassés de la synagogue. (12:42) 43 Car ils ont plus aimé la gloire des hommes, que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Or Jésus s’écria, et dit : Celui qui croit en moi, ne croit pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé ; (12:44) 45 et celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu dans le monde, moi qui suis la lumière, afin que tous ceux qui croient en moi, ne demeurent point dans les ténèbres. (12:46) 47 Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde pas, je ne le juge point : car je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde. (12:47) 48 Celui qui me méprise, et qui ne reçoit point mes paroles, a pour juge la parole même que j’ai annoncée ; ce sera elle qui le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais mon Père qui m’a envoyé, est celui qui m’a prescrit par son commandement ce que je dois dire, et comment je dois parler ; (12:49) 50 et je sais que son commandement est la vie éternelle. Ce que je dis donc, je le dis selon que mon Père me l’a ordonné. (12:50) Jean
12:1-50
6Traduction par Albert Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
1 Jésus donc, six jours avant la Pâque, vint à Béthanie, où était Lazare que Jésus avait ressuscité des morts. (12:1) 2 Ils lui préparèrent donc là un repas, et Marthe servait, tandis que Lazare était l’un de ceux qui étaient à table avec lui. (12:2) 3 Marie donc, ayant pris une livre d’un parfum de véritable nard, très précieux, oignit les pieds de Jésus, et elle essuya ses pieds avec ses cheveux ; et toute la maison fut remplie de l’odeur du parfum. (12:3) 4 Mais Judas l’Iscariote, l’un de ses disciples, celui qui devait le livrer, dit : (12:4) 5 « Pourquoi ce parfum n’a-t-il pas été vendu trois cents deniers, et donné aux pauvres ? » (12:5) 6 Or il dit cela, non pas qu’il eût souci des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que tenant la bourse il portait ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Jésus dit donc : « Laisse-la en paix, afin qu’elle le garde pour le jour de ma sépulture ; (12:7) 8 car vous devez toujours avoir les pauvres avec vous, mais vous ne devez pas m’avoir toujours. » (12:8) 9 La foule nombreuse des Juifs apprit donc qu’il était là, et ils vinrent, non à cause de Jésus seulement, mais afin de voir aussi Lazare qu’il avait ressuscité des morts. (12:9) 10 Mais les grands prêtres délibérèrent aussi afin de faire mourir aussi Lazare, (12:10) 11 parce que, à cause de lui, plusieurs des Juifs s’y rendaient, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain, la nombreuse foule qui était venue à la fête, ayant appris que Jésus arrivait à Jérusalem, (12:12) 13 prit les rameaux des palmiers et sortit à sa rencontre ; et ils criaient : « Hosanna, béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, et le roi d’Israël ! » (12:13) 14 Or Jésus ayant trouvé un ânon s’assit dessus, selon qu’il est écrit : (12:14) 15 « Ne crains point, fille de Sion, voici ton roi vient, assis sur le petit d’une ânesse. — (12:15) 16 Ses disciples ne comprirent pas cela d’abord, mais, lorsque Jésus eut été glorifié, alors ils se rappelèrent que cela avait été écrit de lui, et qu’on le lui avait fait. — (12:16) 17 La foule, qui était avec lui quand il avait évoqué Lazare du sépulcre et qu’il l’avait ressuscité des morts, rendait donc témoignage. (12:17) 18 La foule s’était portée à sa rencontre, parce qu’elle avait appris qu’il avait fait ce miracle. (12:18) 19 Les pharisiens se dirent donc les uns aux autres : « Vous voyez que vous n’avez rien gagné ; voici, le monde s’en est allé après lui. » (12:19) 20 Or il y avait là quelques Grecs du nombre de ceux qui montaient pour adorer pendant la fête. (12:20) 21 Ils abordèrent donc Philippe qui était de Bethsaïda en Galilée, et ils le sollicitaient en disant : « Seigneur, nous désirons voir Jésus. » (12:21) 22 Philippe vient le dire à André, André et Philippe viennent le dire à Jésus ; (12:22) 23 mais Jésus leur réplique : « L’heure est venue où le fils de l’homme doit être glorifié ; (12:23) 24 en vérité, en vérité je vous le déclare, si le grain de blé ne meurt après être tombé dans la terre, il demeure seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (12:24) 25 Celui qui aime sa vie la perd, et celui qui hait sa vie en ce monde la conservera pour la vie éternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un veut me servir qu’il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon serviteur ; si quelqu’un veut me servir, le Père l’honorera… (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée… Et que dirai-je ?… Père, délivre-moi de cette heure !… Mais c’est pour ceci que je suis parvenu jusqu’à cette heure. (12:27) 28 Père, glorifie mon nom ! » Une voix vint donc du ciel : « Déjà Je l’ai glorifié, et Je le glorifierai encore. » (12:28) 29 La foule qui était présente et qui avait ouï disait que c’était un tonnerre ; d’autres disaient : « Un ange lui a parlé. » (12:29) 30 Jésus répliqua : « Ce n’est pas à cause de moi que cette voix s’est fait entendre, mais à cause de vous. (12:30) 31 Maintenant il y a jugement sur ce monde ; maintenant le chef de ce monde sera jeté dehors, (12:31) 32 et moi, si je suis élevé de dessus la terre j’attirerai tous les hommes à moi. » — (12:32) 33 Or il parlait ainsi pour indiquer par quel genre de mort il devait mourir. — (12:33) 34 La foule lui répliqua donc : « Nous avons appris par la loi que le Christ demeure éternellement, et comment, toi, dis-tu qu’il faut que le fils de l’homme soit élevé ? Qui est ce fils de l’homme ? » (12:34) 35 Jésus leur dit donc : « Pour peu de temps encore la lumière est parmi vous ; marchez comme possédant la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent point ; celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:35) 36 Comme vous possédez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous deveniez fils de la lumière. » Après avoir ainsi parlé, Jésus s’en alla et se cacha à eux. (12:36) 37 Mais quoiqu’il eût fait tant de miracles devant eux, ils ne croyaient pas en lui, (12:37) 38 afm que fût accomplie la parole qu’a proférée Ésaïe le prophète : « Seigneur, qui est-ce qui a cru à ce qu’il entend de nous ? Et le nom du Seigneur, à qui a-t-il été manifesté ? » (12:38) 39 Aussi ne pouvaient-ils croire, parce que Ésaïe a dit encore : (12:39) 40 « Il a aveuglé leurs yeux et endurci leur cœur, afin qu’ils ne vissent point avec les yeux et ne comprissent point avec le cœur, et qu’ils ne se convertissent point, et que Je ne les guérisse point. » (12:40) 41 Ésaïe a dit cela lorsqu’il vit sa gloire, et il a parlé de lui. (12:41) 42 Néanmoins il y en eut plusieurs, même d’entre les chefs, qui crurent en lui, mais à cause des pharisiens ils ne l’avouaient pas, afin de n’être pas mis au ban de la synagogue ; (12:42) 43 car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Jésus pourtant cria et dit : « Celui qui croit en moi ne croit pas en moi, mais en Celui qui m’a envoyé ; (12:44) 45 et celui qui me voit voit Celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu dans le monde comme une lumière, afin que celui qui croit en moi ne demeure point dans les ténèbres. (12:46) 47 Et si quelqu’un a entendu mes paroles et ne les a point gardées, ce n’est pas moi qui le juge ; car je ne suis pas venu afin de juger le monde, mais afin de sauver le monde ; (12:47) 48 celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge, la parole que j’ai prêchée, voilà ce qui le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car pour moi je n’ai point parlé de mon chef, mais le Père qui m’a envoyé m’a lui-même prescrit ce que je devais dire et ce dont je devais parler ; (12:49) 50 et je sais que ce qu’il prescrit est la vie éternelle. Ainsi les choses que je dis, je les dis comme mon Père me les a dites. » (12:50) Jean
12:1-50
7Traduction dite Bible de Lausanne
Édition de 1861-1872, libre de droits.
1 Jésus donc, six jours avant la Pâque, se rendit à Béthanie où était Lazare, celui qui avait été mort et qu’il avait réveillé d’entre les morts. (12:1) 2 On lui fit donc là un souper, et Marthe servait ; et Lazare était un de ceux qui étaient à table avec lui. (12:2) 3 Marie donc ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus ; et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux ; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. (12:3) 4 Un de ses disciples donc, Judas Iscariote [fils] de Simon, celui qui devait le livrer, dit : (12:4) 5 Pourquoi ce parfum n’a-t-il pas été vendu trois cents deniers, et donné à des pauvres ? — (12:5) 6 Or il dit cela, non qu’il se mît en peine des pauvres ; mais parce qu’il était voleur, et qu’il avait la bourse, et qu’il portait ce qu’on y mettait. — (12:6) 7 Jésus dit donc : Laisse-la, elle l’a gardé pour le jour de ma sépulture ; (12:7) 8 car vous avez toujours les pauvres avec vous, mais moi, vous ne m’avez pas toujours. (12:8) 9 Alors une grande foule de Juifs apprirent qu’il était là ; et ils vinrent, non à cause de Jésus seulement, mais pour voir aussi Lazare qu’il avait réveillé d’entre les morts. (12:9) 10 Or les principaux sacrificateurs tinrent conseil afin de faire aussi mourir Lazare, (12:10) 11 parce que beaucoup de Juifs s’en allaient à cause de lui et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain, une grande foule, qui était venue pour la fête, ayant appris que Jésus venait à Jérusalem, (12:12) 13 ils prirent les feuilles des palmiers et sortirent à sa rencontre ; et ils criaient : « Hosanna (Sauve, je te prie) ! Béni soit celui qui vient an nom du Seigneur » (Ps. 118:25, 26), le roi d’Israël ! (12:13) 14 Et Jésus, ayant trouvé un ânon, s’assit dessus, selon qu’il est écrit : (12:14) 15 « Ne crains point, fille de Sion ; voici que ton roi vient, assis sur le poulain d’une ânesse. » (Zach. 9:9.) (12:15) 16 Or ses disciples ne comprirent pas ces choses d’abord ; mais quand Jésus eut été glorifié, alors ils se souvinrent que ces choses étaient écrites de lui et qu’on les lui avait faites. (12:16) 17 La foule qui était avec lui rendait donc témoignage qu’il avait appelé Lazare hors du sépulcre, et qu’il l’avait réveillé d’entre les morts. (12:17) 18 C’est aussi pour cela que la foule alla au-devant de lui, parce qu’elle avait appris qu’il avait fait ce signe. (12:18) 19 Les pharisiens donc disaient entre eux : Considérez que vous ne gagnez rien ; voilà que le monde s’en est allé après lui. (12:19) 20 Or il y avait quelques Grecs, de ceux qui étaient montés pour adorer à la fête, (12:20) 21 qui s’approchèrent de Philippe (celui de Bethsaïda de Galilée), et le prièrent, disant : Seigneur, nous voudrions voir Jésus. (12:21) 22 Philippe vint, et le dit à André ; puis André et Philippe le dirent à Jésus ; (12:22) 23 et Jésus leur répondit en disant : L’heure est venue pour que le Fils de l’homme soit glorifié. (12:23) 24 Amen, amen, je vous le dis, si le grain de blé, tombé dans la terre, ne meurt pas, il demeure seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (12:24) 25 Celui qui affectionne sa vie , la perdra ; et qui hait sa vie , en ce monde, la gardera pour la vie Eternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et où je suis, là aussi sera mon serviteur ; et si quelqu’un me sert, le Père l’honorera. — (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée ; et que dirai-je ? Père, sauve-moi hors de cette heure ? Mais c’est à cause de cela que je suis venu en vue de cette heure. (12:27) 28 Père, glorifie ton nom ! — Une voix donc vint du ciel : Et je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. (12:28) 29 La foule donc qui était là, et qui avait entendu, disait qu’il y avait eu un coup de tonnerre ; — d’autres disaient : Un ange lui a parlé. — (12:29) 30 Jésus répondit et dit : Ce n’est pas à cause de moi que cette voix s’est fait entendre, mais à cause de vous. (12:30) 31 Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le chef de ce monde sera jeté dehors. (12:31) 32 Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, je tirerai tous [les hommes] à moi. — (12:32) 33 Or il disait cela pour signifier de quelle mort il devait mourir. (12:33) 34 La foule lui répondit : Nous avons appris de la loi que le Christ demeure Eternellement ; et comment dis-tu, toi, qu’il faut que le Fils de l’homme soit élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ? (12:34) 35 Jésus donc leur dit : C’est pour un peu de temps que la lumière est encore avec vous ; marchez, tandis que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent ; et celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:35) 36 Tandis que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous deveniez des fils de lumière. Jésus dit ces choses, et s’en étant allé, il se cacha d’eux. (12:36) 37 Et bien qu’il eût fait de si grands signes devant eux, ils ne crurent point en lui ; (12:37) 38 afin que fût accomplie la parole qu’a dite Esaïe le prophète : « Seigneur, qui a cru ce qu’il a entendu de nous ? et le bras du Seigneur, à qui a-t-il été révélé ? » (Esa. 53:1.) (12:38) 39 C’est pourquoi ils ne pouvaient croire, parce que Esaïe a dit encore : (12:39) 40 « Il a aveuglé leurs yeux et il a endurci leur cœur ; de peur qu’ils ne voient des yeux, et qu’ils ne comprennent du cœur, et qu’ils ne se retournent [vers moi], et que je ne les guérisse. » (Esa. 6:9, 10.) — (12:40) 41 Esaïe dit ces choses quand il vit sa gloire et qu’il parla de lui. (12:41) 42 Cependant, un grand nombre même des chefs crurent en lui ; mais à cause des pharisiens ils ne le confessaient pas, de peur d’être exclus de la congrégation ; (12:42) 43 car ils aimèrent mieux la gloire des hommes que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Or Jésus cria et dit : Qui croit en moi ne croit pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé ; (12:44) 45 et qui me contemple, contemple celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Moi, la lumière, je suis venu dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure point dans les ténèbres. (12:46) 47 Et si quelqu’un entend mes paroles et ne croit pas, ce n’est pas moi qui le juge ; car je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde. (12:47) 48 Celui qui me rejette et ne reçoit point mes paroles, il a qui le juge. C’est la parole que j’ai prononcée, qui le jugera au dernier jour ; (12:48) 49 parce que je n’ai point parlé de mon chef ; mais le Père qui m’a envoyé m’a donné commandement sur ce que je dois dire et comment je dois parler, (12:49) 50 et ainsi donc, je sais que son commandement est la vie Eternelle ; ainsi donc, quant aux choses dont je parle, j’en parle comme le Père me l’a dit. (12:50) Jean
12:1-50
8Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré
Édition de 1866, libre de droits.
1 Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie, où était mort Lazare, qu’il avait ressuscité. (12:1) 2 On lui prépara là un souper ; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui étaient à table avec lui. (12:2) 3 Marie ayant pris une livre d’huile de parfum de nard pur, qui était de grand prix, la répandit sur les pieds de Jésus, et les essuya avec ses cheveux ; et toute la maison fut remplie de l’odeur de ce parfum. (12:3) 4 Alors un de ses disciples, Judas Iscariote, qui devait le trahir, dit : (12:4) 5 Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, qu’on aurait donnés aux pauvres ? (12:5) 6 Il disait cela, non qu’il se souciât des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que tenant la bourse, il portait l’argent qu’on y mettait. (12:6) 7 Mais Jésus dit : Laissez-la, afin qu’elle garde ce parfum pour le jour de ma sépulture. (12:7) 8 Car vous aurez toujours des pauvres avec vous ; mais vous ne m’aurez pas toujours. (12:8) 9 Beaucoup de Juifs surent qu’il était là ; ils y vinrent, non-seulement à cause de Jésus, mais encore pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (12:9) 10 Mais les princes des prêtres pensèrent aussi à faire mourir Lazare, (12:10) 11 Parce que beaucoup de Juifs s’éloignaient d’eux à cause de lui, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain beaucoup de Juifs venus à la fête, ayant appris que Jésus arrivait à Jérusalem, (12:12) 13 Prirent des branches de palmier, et allèrent au-devant de lui, en criant : Hosanna ! Béni soit le Roi d’Israël, qui vient au nom du Seigneur ! (12:13) 14 Et Jésus, ayant trouvé un ânon, monta dessus, selon qu’il est écrit : (12:14) 15 Ne craignez point, fille de Sion ; voici votre Roi qui vient monté sur le poulain d’une ânesse. (12:15) 16 Les disciples ne firent point d’abord attention à cela ; mais quand Jésus fut entré dans sa gloire, ils se souvinrent alors que ces choses avaient été écrites de lui, et que ce qu’ils avaient fait à son égard en était l’accomplissement. (12:16) 17 Le grand nombre de ceux qui étaient présents lorsqu’il appela Lazare du tombeau et le ressuscita des morts, lui rendait témoignage. (12:17) 18 C’est pourquoi la foule vint au-devant de lui, parce quon savait qu’il avait fait ce miracle. (12:18) 19 Les pharisiens se dirent donc entre eux : Vous voyez que nous ne gagnons rien ; voilà tout le monde qui court après lui. (12:19) 20 Or il y avait quelques gentils parmi ceux qui étaient venus adorer au jour de la fête ; (12:20) 21 Ils s’adiessèrent à Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette prière : Seigneur, nous voudrions voir Jésus. (12:21) 22 Philippe vint le dire à André, et André et Philippe le dirent ensemble à Jésus. (12:22) 23 Jésus leur répondit : L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. (12:23) 24 En vérité, en vérité je vous le dis, si le grain de froment ne meurt après avoir été jeté en terre, (12:24) 25 Il reste stérile ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie la perdra ; mais celui qui hait sa vie en ce monde, la conserve pour la vie éternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et où je serai, là sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée. Et que dirai-je ? Mon Père, délivrez-moi de cette heure ! mais c’est pour cela que je suis venu à cette heure. (12:27) 28 Mon Père, glorifiez votre nom. Au même instant retentit, une voix du ciel : Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. (12:28) 29 Le peuple qui était présent, et qui avait entendu, disait que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : Un ange lui a parlé. (12:29) 30 Jésus, prenant la parole, dit : Cette voix n’est pas venue pour moi, mais pour vous. (12:30) 31 C’est maintenant le jugement du monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. (12:31) 32 Pour moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai tout à moi. (12:32) 33 (Il disait cela pour marquer de quelle mort il devait mourir.) (12:33) 34 Le peuple lui répondit : Nous avons appris de la Loi que le Christ demeure éternellement. Comment donc dites-vous : Il faut que le Fils de l’homme soit élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ? (12:34) 35 Jésus leur répondit : La lumière est encore avec vous pour un peu de temps ; marchez pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent ; celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:35) 36 Tandis que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. Jésus, après avoir ainsi parlé, se retira, et se cacha d’eux. (12:36) 37 Mais quoiqu’il eût opéré tant de miracles en leur présence, ils ne croyaient pas en lui ; (12:37) 38 Afin que cette parole du prophète Isaïe fût accomplie : Seigneur, qui a cru à la parole qu’il a entendue de nous ? et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? (12:38) 39 C’est pourquoi ils ne pouvaient croire, parce qu’Isaïe a dit encore : (12:39) 40 Il a aveuglé leurs yeux et endurci leur cœur, de peur qu’ils ne voient des yeux et ne comprennent du cœur, qu’ils ne viennent à se convertir, et que je ne les guérisse. (12:40) 41 Isaïe a dit ces choses lorsqu’il a vu sa gloire, et qu’il a parlé de lui. (12:41) 42 Cependant plusieurs des anciens même crurent en lui ; mais, à cause des pharisiens, ils n’osaient le reconnaître publiquement, de crainte d’être chassés de la synagogue ; (12:42) 43 Car ils ont plus aimé la gloire des hommes que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Or Jésus s’écria, et dit : Celui qui croit en moi ne croit pas en moi, mais en Celui qui m’a envoyé ; (12:44) 45 Et celui qui me voit, voit Celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu dans le monde, moi, la Lumière, afin que tous ceux qui croient en moi ne restent point dans les ténèbres. (12:46) 47 Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde pas, je ne le juge point ; car je ne suis pas venu juger le monde, mais sauver le monde. (12:47) 48 Celui qui me méprise et qui ne reçoit point mes paroles, a pour juge la parole même que j’ai annoncée ; c’est elle qui le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais mon Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit par son commandement ce que je dois dire, et comment je dois parler ; (12:49) 50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle. Ainsi, ce que je dis, je le dis selon que mon Père me l’a ordonné. (12:50) Jean
12:1-50
9Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Six jours avant la Pâque, Jésus se rendit à Béthanie, où était Lazare, le mort qu’il avait ressuscité. (12:1) 2 Là, on lui donna à souper ; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui étaient à table avec lui. (12:2) 3 Marie ayant pris une livre d’un parfum de nard pur très-précieux, en oignit les pieds de Jésus, et les essuya avec ses cheveux. Toute la maison fut remplie de l’odeur de ce parfum. (12:3) 4 Alors l’un de ses disciples, Judas l’Iscariote, celui qui devait le livrer, dit : (12:4) 5 « Pourquoi n’avoir pas vendu ce parfum trois cents deniers, et n’en avoir pas donné l’argent aux pauvres ? » (12:5) 6 Il disait cela, non qu’il se souciât des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et qu’il tenait la bourse et portait ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Jésus lui dit donc : « Laisse-la en paix ; elle a voulu garder ce parfum pour le jour de ma sépulture. (12:7) 8 Vous aurez toujours des pauvres avec vous, mais, moi, vous ne m’aurez pas toujours. » (12:8) 9 Une foule de Juifs surent donc que Jésus était à Béthanie, et ils y vinrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (12:9) 10 Les principaux sacrificateurs délibérèrent de faire mourir aussi Lazare, parce qu’à son occasion beaucoup de Juifs les quittaient et croyaient en Jésus. (12:10) 11 Le lendemain, une multitude de gens qui étaient venus pour la fête, ayant appris que Jésus venait à Jérusalem, (12:11) 12 prirent des branches de palmier et allèrent au-devant de lui, en criant : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le Roi d’Israël. » (12:12) 13 Jésus, ayant trouvé un ânon, monta dessus, selon qu’il est écrit : (12:13) 14 « Ne crains point, fille de Sion, voici ton roi qui vient, monté sur le petit d’une ânesse. » (12:14) 15 Ses disciples ne comprirent pas ces choses tout d’abord, mais quand Jésus eut été glorifié, ils se souvinrent qu’elles étaient écrites pour lui, et qu’ils les avaient accomplies à son égard. (12:15) 16 La foule donc qui était avec Jésus, rendait témoignage qu’il avait fait sortir Lazare du sépulcre, et l’avait ressuscité des morts ; (12:16) 17 et c’est aussi parce qu’elle avait appris qu’il avait fait ce miracle, que la multitude s’était portée à sa rencontre. (12:17) 18 Sur quoi les pharisiens se dirent les uns aux autres : « Vous voyez bien que vous ne gagnez rien ; voilà que tout le monde court après lui. » (12:18) 19 Or, dans le nombre des Grecs qui montent à Jérusalem, pour adorer, lors de la fête, (12:19) 20 il s’en trouva là quelques-uns qui abordèrent Philippe de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande : « Seigneur, nous voudrions bien voir Jésus. » (12:20) 21 Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus. (12:21) 22 Jésus leur répondit : « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. (12:22) 23 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé ne meurt, après qu’il est tombé en terre, il demeure seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (12:23) 24 Celui qui aime sa vie, la perdra ; mais celui qui hait sa vie en ce monde, la conservera pour la vie éternelle. (12:24) 25 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur : si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. (12:25) 26 Maintenant mon âme est troublée... et que dirai-je ?... Père, délivre-moi de cette heure... mais c’est pour cette heure même que je suis venu. (12:26) 27 Père, glorifie ton nom. » Alors il vint une voix du ciel : « Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. » (12:27) 28 La foule qui était là, et qui avait entendu, disait : « C’est un tonnerre ; » d’autres disaient : « Un ange lui a parlé. » (12:28) 29 Jésus dit : « Ce n’est pas pour moi, que cette voix s’est fait entendre ; c’est pour vous. (12:29) 30 C’est maintenant que le jugement de ce monde a lieu ; c’est maintenant que le prince de ce monde va être expulsé ; (12:30) 31 quant à moi, dès que j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. » (12:31) 32 (Il indiquait par là de quelle mort il devait mourir.) (12:32) 33 La foule lui répondit : « Nous avons appris par la Loi que le Messie doit demeurer éternellement, comment donc dis-tu que le Fils de l’homme doit être élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ? » (12:33) 34 Jésus leur dit donc : » La lumière n’est plus au milieu de vous que pour un peu de temps ; marchez, puisque vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent ; celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:34) 35 Puisque vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. » (12:35) 36 Ainsi parla Jésus, et, s’en étant allé, il ne se montra plus à eux. (12:36) 37 Quoiqu’il eût fait tant de miracles en leur présence, ils ne croyaient point en lui, (12:37) 38 afin que s’accomplît la parole qu’Ésaïe le prophète a prononcée : « Seigneur, qui a cru à notre prédication, et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? » (12:38) 39 Et ils ne pouvaient croire, parce qu’Ésaïe a dit encore : (12:39) 40 « Il a aveuglé leurs yeux et endurci leur cœur, afin qu’ils ne voient pas de leurs yeux, ne comprennent pas de leur cœur, et qu’ils ne se convertissent pas : aussi ne les guérirai-je point. » (12:40) 41 C’est là ce que dit Esaïe, lorsqu’il vit la gloire du Seigneur et qu’il parla de lui. (12:41) 42 Plusieurs, toutefois, même parmi les sénateurs, crurent en lui ; mais, à cause des pharisiens, ils ne le confessaient point, de peur d’être chassés de la synagogue. (12:42) 43 Ils aimèrent mieux la gloire des hommes que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Cependant Jésus avait dit à haute voix : « Quiconque croit en moi, croit, non pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé, (12:44) 45 et quiconque me voit, voit celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu dans le monde comme une lumière, afin qu’aucun de ceux qui croient en moi, ne demeure dans les ténèbres. (12:46) 47 Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde pas, je ne le juge point, car je suis venu, non pour juger le monde, mais pour le sauver. (12:47) 48 Celui qui me rejette et repousse mes paroles a son juge : c’est la parole que j’ai prêchée, c’est elle qui le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car je n’ai point parlé de mon chef, mais le Père, qui m’a envoyé, m’a lui-même commandé ce que je dois dire et ce dont je dois parler ; (12:49) 50 et je sais que son commandement, c’est la vie éternelle. En conséquence, les choses que j’annonce, je les annonce comme le Père me les a dites. » (12:50) Jean
12:1-50
10Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Jésus donc, six jours avant la Pâque, vint à Béthanie où était Lazare, le mort, que Jésus avait ressuscité d’entre les morts. (12:1) 2 On lui fit donc là un souper ; et Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui étaient à table avec lui. (12:2) 3 Marie donc, ayant pris une livre de parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus et lui essuya les pieds avec ses cheveux ; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. (12:3) 4 L’un de ses disciples donc, Judas Iscariote, [fils] de Simon, qui allait le livrer, dit : (12:4) 5 Pourquoi ce parfum n’a-t-il pas été vendu trois cents deniers et donné aux pauvres ? (12:5) 6 Or il dit cela, non pas qu’il se souciât des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et qu’il avait la bourse et portait ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Jésus donc dit : Permets-lui d’avoir gardé ceci pour le jour de ma sépulture. (12:7) 8 Car vous avez les pauvres toujours avec vous ; mais moi, vous ne m’avez pas toujours. (12:8) 9 Une grande foule d’entre les Juifs sut donc qu’il était là, et vint, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare qu’il avait ressuscité d’entre les morts. (12:9) 10 Mais les principaux sacrificateurs tinrent conseil, afin de faire mourir aussi Lazare ; (12:10) 11 car, à cause de lui, plusieurs des Juifs s’en allaient et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain, une grande foule qui était venue à la fête, ayant ouï dire que Jésus venait à Jérusalem, (12:12) 13 prit les rameaux des palmiers et sortit au-devant de lui, et criait : Hosanna ! béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël ! [Psaume 118 :25, 26]. (12:13) 14 Et Jésus, ayant trouvé un ânon, s’assit dessus, selon qu’il est écrit : (12:14) 15 « Ne crains point, fille de Sion ; voici, ton roi vient, assis sur l’ânon d’une ânesse » [Zacharie 9 :9]. (12:15) 16 Or ses disciples ne comprirent pas d’abord ces choses ; mais quand Jésus eut été glorifié, alors ils se souvinrent que ces choses étaient écrites de lui et qu’ils avaient fait ces choses à son égard. (12:16) 17 La foule donc qui était avec lui, [lui] rendait témoignage, parce qu’il avait appelé Lazare hors du sépulcre, et qu’il l’avait ressuscité d’entre les morts. (12:17) 18 C’est pourquoi aussi la foule alla au-devant de lui, parce qu’ils avaient appris qu’il avait fait ce miracle. (12:18) 19 Les pharisiens donc dirent entre eux : Vous voyez que vous ne gagnez rien ; voici, le monde est allé après lui. (12:19) 20 Or il y avait quelques Grecs, d’entre ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête. (12:20) 21 Ceux-ci donc vinrent à Philippe qui était de Bethsaïda de Galilée, et ils le priaient, disant : Seigneur, nous désirons voir Jésus. (12:21) 22 Philippe vient, et le dit à André ; et puis André vient, et Philippe, et ils le disent à Jésus. (12:22) 23 Et Jésus leur répondit, disant : L’heure est venue pour que le fils de l’homme soit glorifié. (12:23) 24 En vérité, en vérité, je vous dis : À moins que le grain de blé, tombant en terre, ne meure, il demeure seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (12:24) 25 Celui qui affectionne sa vie, la perdra ; et celui qui hait sa vie dans ce monde-ci, la conservera pour la vie éternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et où je suis, moi, là aussi sera mon serviteur : si quelqu’un me sert, le Père l’honorera. (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée ; et que dirai-je ? Père, délivre-moi de cette heure ; mais c’est pour cela que je suis venu à cette heure. (12:27) 28 Père, glorifie ton nom. Il vint donc une voix du ciel : Et je l’ai glorifié, et je le glorifierai de nouveau. (12:28) 29 La foule donc qui était là et qui avait entendu, dit qu’un coup de tonnerre avait eu lieu ; d’autres disaient : Un ange lui a parlé. (12:29) 30 Jésus répondit et dit : Cette voix n’est pas venue pour moi, mais pour vous. (12:30) 31 Maintenant est le jugement de ce monde ; maintenant le chef de ce monde sera jeté dehors. (12:31) 32 Et moi, si je suis élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi-même. (12:32) 33 Or il disait cela pour indiquer de quelle mort il allait mourir. (12:33) 34 La foule lui répondit : Nous, nous avons appris de la loi, que le Christ demeure éternellement : et comment, toi, dis-tu qu’il faut que le fils de l’homme soit élevé ? Qui est ce fils de l’homme ? (12:34) 35 Jésus donc leur dit : Encore pour un peu de temps la lumière est au milieu de vous ; marchez pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne s’emparent pas de vous ; et celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:35) 36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez fils de lumière. Jésus dit ces choses, et s’en allant, il se cacha de devant eux. (12:36) 37 Et quoiqu’il eût fait tant de miracles devant eux, ils ne crurent pas en lui ; (12:37) 38 afin que la parole d’Ésaïe le prophète, qu’il prononça, fût accomplie : « Seigneur qui est-ce qui a cru à ce qu’il a entendu de nous, et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? » [Ésaïe 53 :1]. (12:38) 39 C’est pourquoi ils ne pouvaient croire, parce qu’Ésaïe dit encore : (12:39) 40 « Il a aveuglé leurs yeux et il a endurci leur cœur, afin qu’ils ne voient pas des yeux, et qu’ils n’entendent pas du cœur, et qu’ils ne soient pas convertis, et que je ne les guérisse pas » [Ésaïe 6 :9, 10]. (12:40) 41 Ésaïe dit ces choses parce qu’il vit sa gloire et qu’il parla de lui. (12:41) 42 Toutefois plusieurs d’entre les chefs mêmes crurent en lui ; mais à cause des pharisiens ils ne le confessaient pas, de peur d’être exclus de la synagogue ; (12:42) 43 car ils ont aimé la gloire des hommes plutôt que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Et Jésus s’écria et dit : Celui qui croit en moi, ne croit pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé ; (12:44) 45 et celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Moi, je suis venu dans le monde, [la] lumière, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. (12:46) 47 Et si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde pas, moi, je ne le juge pas ; car je ne suis pas venu afin de juger le monde, mais afin de sauver le monde. (12:47) 48 Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles, a qui le juge ; la parole que j’ai dite, celle-là le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car moi, je n’ai pas parlé de moi-même ; mais le Père qui m’a envoyé, lui-même m’a commandé ce que je devais dire et comment j’avais à parler ; (12:49) 50 et je sais que son commandement est la vie éternelle. Les choses donc que moi je dis, je les dis comme le Père m’a dit. (12:50) Jean
12:1-50
11Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie, où était mort Lazare, qu’il avait ressuscité. (12:1) 2 On lui fit là un souper ; et Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui étaient à table avec lui. (12:2) 3 Alors Marie prit une livre de parfum de vrai nard, d’un grand prix, et en oignit les pieds de Jésus, et les essuya avec ses cheveux ; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. (12:3) 4 Un de ses disciples, Judas Iscariote, qui devait le trahir, dit : (12:4) 5 Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, qu’on aurait donnés aux pauvres ? (12:5) 6 Il disait cela, non parce qu’il se souciait des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et qu’ayant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Jésus dit donc : Laissez-la, afin qu’elle réserve ce parfum pour le jour de ma sépulture. (12:7) 8 Car vous avez toujours des pauvres avec vous ; mais moi, vous ne m’aurez pas toujours. (12:8) 9 Une grande multitude de Juifs apprirent qu’il était là, et ils vinrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité d’entre les morts. (12:9) 10 Or les princes des prêtres pensèrent à faire mourir aussi Lazare, (12:10) 11 parce que beaucoup d’entre les Juifs se retiraient d’eux à cause de lui, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain, une foule nombreuse, qui était venu pour la fête, ayant appris que Jésus venait à Jérusalem, (12:12) 13 prit des branches de palmier, et alla au-devant de lui, en criant : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël ! (12:13) 14 Jésus trouva un ânon, et s’assit dessus, ainsi qu’il est écrit : (12:14) 15 Ne crains point, fille de Sion ; voici ton roi, qui vient assis sur le petit d’une ânesse. (12:15) 16 Les disciples ne comprirent pas d’abord ces choses ; mais, après que Jésus eut été glorifié, ils se souvinrent alors qu’elles avaient été écrites à son sujet, et qu’ils les lui avaient faites. (12:16) 17 La foule qui était avec lui lorsqu’il avait appelé Lazare du tombeau, et l’avait ressuscité d’entre les morts, lui rendait témoignage. (12:17) 18 C’est pour cela aussi que la foule vint au-devant de lui, parce qu’ils avaient appris qu’il avait fait ce miracle. (12:18) 19 Les pharisiens dirent donc entre eux : Voyez-vous que nous ne gagnons rien ? voilà que tout le monde va après lui. (12:19) 20 Or il y avait là quelques Gentils, de ceux qui étaient montés pour adorer au jour de la fête. (12:20) 21 Ils s’approchèrent de Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée ; et ils le priaient, en disant : Seigneur, nous voulons voir Jésus. (12:21) 22 Philippe vint, et le dit à André ; puis André et Philippe le dirent à Jésus. (12:22) 23 Jésus leur répondit : L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. (12:23) 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de froment qui tombe en terre ne meurt pas, (12:24) 25 il demeure seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie, la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde, la conserve pour la vie éternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et là où je suis, mon serviteur sera aussi. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée. Et que dirai-je ? Père, délivrez-moi de cette heure. Mais c’est pour cela que je suis arrivé à cette heure. (12:27) 28 Père, glorifiez votre nom. Alors vint une voix du ciel : Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. (12:28) 29 La foule qui était présente, et qui avait entendu, disait que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : C’est un ange qui lui a parlé. (12:29) 30 Jésus répondit, et dit : Ce n’est pas pour moi que cette voix est venue, mais pour vous. (12:30) 31 C’est maintenant le jugement du monde ; c’est maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors. (12:31) 32 Et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai tout à moi. (12:32) 33 Il disait cela, pour marquer de quelle mort il devait mourir. (12:33) 34 La foule lui répondit : Nous avons appris de la loi que le Christ demeure éternellement ; comment donc dites-vous : Il faut que le Fils de l’homme soit élevé ? Quel est ce Fils de l’homme ? (12:34) 35 Jésus leur dit : La lumière est encore pour un peu de temps parmi vous. Marchez pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent. Celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:35) 36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. Jésus dit ces choses, puis il s’en alla, et se cacha d’eux. (12:36) 37 Quoiqu’il eût fait tant de miracles devant eux, ils ne croyaient point en lui, (12:37) 38 afin que s’accomplît la parole du prophète Isaïe, qui a dit : Seigneur, qui a cru à ce que nous faisons entendre ? et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? (12:38) 39 C’est pour cela qu’ils ne pouvaient croire, car Isaîe a dit encore : (12:39) 40 Il a aveuglé leurs yeux, et il a endurci leur cœur, de peur qu’ils ne voient de leurs yeux, et qu’ils ne comprennent de leur cœur, et qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. (12:40) 41 Isaïe a dit cela lorsqu’il a vu sa gloire, et qu’il a parlé de lui. (12:41) 42 Cependant, même parmi les chefs, beaucoup crurent en lui ; mais, à cause des pharisiens, ils ne le confessaient pas, pour n’être pas chassés de la synagogue. (12:42) 43 Car ils ont aimé la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Or Jésus s’écria, et dit : Celui qui croit en moi, ne croit pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé. (12:44) 45 Et celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure point dans les ténèbres. (12:46) 47 Et si quelqu’un entend mes paroles, et ne les garde pas, ce n’est pas moi qui le juge ; car je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde. (12:47) 48 Celui qui me méprise, et qui ne reçoit pas mes paroles, a son juge : la parole même que j’ai annoncée le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais le Père qui m’a envoyé m’a lui-même prescrit ce que je dois dire, et comment je dois parler. (12:49) 50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C’est pourquoi, les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites. (12:50) Jean
12:1-50
12Traduction par Edmond Stapfer
Édition de 1889, libre de droits.
1 Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie, où était Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (12:1) 2 On lui fit là un festin et Marthe servait ; Lazare était un de ceux qui étaient à table avec lui. (12:2) 3 Quant à Marie, elle prit une livre d’un parfum de nard pur, de très haut prix, et elle en oignit les pieds de Jésus, les essuyant avec ses cheveux. La maison fut remplie de l’odeur de ce parfum. (12:3) 4 L’un des disciples, Judas l’Iskariôte, celui qui devait le livrer, (12:4) 5 dit : « Pourquoi ne pas avoir vendu ce parfum ? Il vaut trois cents deniers qu’on aurait donnés à des pauvres. » (12:5) 6 Il ne parlait pas ainsi, parce qu’il se souciait des pauvres, mais parce qu’il était un voleur, et que, tenant la bourse commune, il se chargeait de ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Jésus répondit : « Laisse-la, afin qu’elle réserve ce parfum pour le jour de ma sépulture. (12:7) 8 Les pauvres, vous les avez toujours avec vous ; tandis que moi vous ne m’avez pas pour toujours. » (12:8) 9 Une foule énorme de Juifs avaient appris la présence de Jésus, et ils arrivèrent non seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare qu’il avait ressuscité des morts. (12:9) 10 Aussi les chefs des prêtres songèrent-ils à faire périr Lazare lui-même, (12:10) 11 parce qu’une quantité de Juifs les abandonnaient à cause de cet homme, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain une multitude immense, venue pour la fête, ayant appris que Jésus venait à Jérusalem (12:12) 13 prit en main des branches de palmier et sortit au-devant de lui. « Hosanna ! criait-on, « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur », Béni soit le roi d’Israël ! » (12:13) 14 Jésus trouva un ânon et s’assit dessus, accomplissant cette parole de l’Écriture : (12:14) 15 « Sois sans crainte, fille de Sion, Voici ton Roi qui t’arrive Assis sur le petit d’une ânesse. » (12:15) 16 Ses disciples, tout d’abord, ne s’en rendirent point compte. Mais quand Jésus eut été glorifié, ils se souvinrent que ces choses avaient été écrites de lui, et qu’ils les lui avaient faites. (12:16) 17 La multitude qui était avec lui attestait donc qu’il avait appelé Lazare du tombeau et l’avait ressuscité des morts ; (12:17) 18 et c’était la rumeur d’un tel miracle, opéré par lui, qui faisait aussi accourir la foule à sa rencontre. (12:18) 19 Quant aux Pharisiens, ils se disaient entre eux : « Vous le voyez ! Vous n’y gagnez rien ! Voilà que tout le monde court après lui ! » (12:19) 20 Parmi ceux qui étaient venus pour adorer Dieu pendant la fête, se trouvaient quelques Grecs. (12:20) 21 Ils abordèrent Philippe qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande : « Seigneur, nous désirons voir Jésus. » (12:21) 22 Philippe alla en parler à André ; et tous deux ensemble allèrent le dire à Jésus. (12:22) 23 Celui-ci leur adressa alors ces paroles : « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. » (12:23) 24 « En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de froment tombant en terre ne passe par la mort, il demeure seul ; mais qu’il vienne à mourir, il porte beaucoup de fruits. » (12:24) 25 « Qui aime sa vie la perdra ; et qui hait sa vie en ce monde, la conservera en vie éternelle. » (12:25) 26 « Qu’il me suive, celui qui veut me servir ! et là où je suis mon serviteur sera aussi. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. » (12:26) 27 « Maintenant mon âme est troublée ; et que dirai-je ? Dirai-je : « Père, préserve-moi de cette heure ? » mais, c’est pour cela que je suis arrivé à cette heure ! (12:27) 28 Père, glorifie ton nom ! » Du ciel il vint alors une voix : « Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore ! » (12:28) 29 — « C’est le tonnerre », dit la foule qui était présente et qui entendait. Il y en avait qui disaient : « C’est un ange qui lui a parlé. » (12:29) 30 Jésus reprit ainsi : « Ce n’est pas pour moi, mais pour vous que cette voix a retenti. (12:30) 31 Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde va être chassé dehors ; (12:31) 32 et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai tous les hommes à moi. » (12:32) 33 Il disait cela pour indiquer de quelle mort il allait mourir. (12:33) 34 « La Loi nous apprend que le Christ demeure éternellement, lui répondit la foule ; comment donc dis-tu : « Il faut que le Fils de l’homme soit élevé de terre ? » Quel est ce « Fils de l’homme » ? (12:34) 35 Jésus leur répondit : « Pour un peu de temps encore la lumière est avec vous. Marchez pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent. Celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:35) 36 Pendant que vous avez la lumière, ayez foi en la lumière, afin de devenir des fils de lumière. » Ainsi parla Jésus, puis il s’éloigna et se cacha d’eux. (12:36) 37 Ils ne croyaient pas en lui qui avait fait tant de miracles en leur présence ; (12:37) 38 c’était afin que fût accomplie la parole du prophète Ésaïe qui a dit : « Seigneur, qui a cru à ce que nous faisons entendre ? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? » (12:38) 39 Aussi bien, croire leur était impossible, puisque Ésaïe a dit encore : (12:39) 40 « Il a aveuglé leurs yeux Et il a endurci leur cœur, Afin qu’ils ne voient pas de leurs yeux ; Et qu’ils ne comprennent pas de leur cœur ; Qu’ils ne se convertissent pas Et que je ne les guérisse pas. » (12:40) 41 Voilà ce qu’a dit Ésaïe quand il a vu sa gloire et qu’il a parlé de lui. (12:41) 42 Et pourtant, même parmi ceux qui exerçaient l’autorité, beaucoup avaient foi en lui ; mais, à cause des Pharisiens, ils n’en convenaient pas, pour ne pas être chassés de la synagogue, (12:42) 43 préférant en cela la gloire humaine à la gloire de Dieu. (12:43) 44 Jésus éleva la voix : « Qui croit en moi, s’écria-t-il, ne croit pas en moi, mais en Celui qui m’a envoyé, (12:44) 45 et qui me voit, voit Celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Moi, qui suis lumière, je suis venu dans le monde afin que quiconque croit en moi ne demeure point dans les ténèbres. (12:46) 47 Quant à celui qui entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je ne suis pas venu pour juger le monde ; mais pour sauver le monde. (12:47) 48 Qui me rejette et ne reçoit pas mes paroles a déjà son juge ; ce juge, c’est la parole même que j’ai dite, elle le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Ce n’est pas, en effet, de moi-même que j’ai parlé ; mais c’est le Père, dont je suis l’envoyé, qui m’a lui-même commandé de parler et qui m’a prescrit ce que j’avais à dire. (12:49) 50 Et je sais que son commandement c’est la vie éternelle. Les choses donc que je dis, je les dis comme le Père me les a dites. » (12:50) Jean
12:1-50
13Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
14Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (12:1) 2 Là, on lui fit un souper ; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui. (12:2) 3 Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux ; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. (12:3) 4 Un de ses disciples, Judas Iscariot, fils de Simon, celui qui devait le livrer, dit : (12:4) 5 Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres ? (12:5) 6 Il disait cela, non qu’il se mît en peine des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Mais Jésus dit : Laisse-la garder ce parfum pour le jour de ma sépulture. (12:7) 8 Vous avez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours. (12:8) 9 Une grande multitude de Juifs apprirent que Jésus était à Béthanie ; et ils y vinrent, non pas seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (12:9) 10 Les principaux sacrificateurs délibérèrent de faire mourir aussi Lazare, (12:10) 11 parce que beaucoup de Juifs se retiraient d’eux à cause de lui, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain, une foule nombreuse de gens venus à la fête ayant entendu dire que Jésus se rendait à Jérusalem, (12:12) 13 prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël ! (12:13) 14 Jésus trouva un ânon, et s’assit dessus, selon ce qui est écrit : (12:14) 15 Ne crains point, fille de Sion ; voici, ton roi vient, assis sur le petit d’une ânesse. (12:15) 16 Ses disciples ne comprirent pas d’abord ces choses ; mais, lorsque Jésus eut été glorifié, ils se souvinrent qu’elles étaient écrites de lui, et qu’ils les avaient accomplies à son égard. (12:16) 17 Tous ceux qui étaient avec Jésus, quand il appela Lazare du sépulcre et le ressuscita des morts, lui rendaient témoignage ; (12:17) 18 et la foule vint au-devant de lui, parce qu’elle avait appris qu’il avait fait ce miracle. (12:18) 19 Les pharisiens se dirent donc les uns aux autres : Vous voyez que vous ne gagnez rien ; voici, le monde est allé après lui. (12:19) 20 Quelques Grecs, du nombre de ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête, (12:20) 21 s’adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance : Seigneur, nous voudrions voir Jésus. (12:21) 22 Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus. (12:22) 23 Jésus leur répondit : L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. (12:23) 24 Én vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (12:24) 25 Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera. (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée. Et que dirai-je ?... Père, délivre-moi de cette heure ?... Mais c’est pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure. (12:27) 28 Père, glorifie ton nom ! Et une voix vint du ciel : Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. (12:28) 29 La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un tonnerre. D’autres disaient : Un ange lui a parlé. (12:29) 30 Jésus dit : Ce n’est pas à cause de moi que cette voix s’est fait entendre ; c’est à cause de vous. (12:30) 31 Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. (12:31) 32 Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. (12:32) 33 En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir. (12:33) 34 La foule lui répondit : Nous avons appris par la loi que le Christ demeure éternellement ; comment donc dis-tu : Il faut que le Fils de l’homme soit élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ? (12:34) 35 Jésus leur dit : La lumière est encore pour un peu de temps au milieu de vous. Marchez, pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent point : celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:35) 36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. Jésus dit ces choses, puis il s’en alla, et se cacha loin d’eux. (12:36) 37 Malgré tant de miracles qu’il avait faits en leur présence, ils ne croyaient pas en lui, (12:37) 38 afin que s’accomplît la parole qu’Ésaïe, le prophète, a prononcée : Seigneur, qui a cru à notre prédication ? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? (12:38) 39 Aussi ne pouvaient-ils croire, parce qu’Esaïe a dit encore : (12:39) 40 Il a aveuglé leurs yeux ; et il a endurci leur cœur, de peur qu’ils ne voient des yeux, qu’ils ne comprennent du cœur, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. (12:40) 41 Ésaïe dit ces choses, lorsqu’il vit sa gloire, et qu’il parla de lui. (12:41) 42 Cependant, même parmi les chefs, plusieurs crurent en lui ; mais, à cause des pharisiens, ils n’en faisaient pas l’aveu, dans la crainte d’être exclus de la synagogue. (12:42) 43 Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Or, Jésus s’était écrié : Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé ; (12:44) 45 et celui qui me voit voit celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. (12:46) 47 Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. (12:47) 48 Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer. (12:49) 50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C’est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites. (12:50) Jean
12:1-50
15Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie, où était Lazare, le mort qu’il avait ressuscité. (12:1) 2 Là, on lui fit un souper, et Marthe servait. Or, Lazare était de ceux qui se trouvaient à table avec lui. (12:2) 3 Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur très précieux, en oignit les pieds de Jésus, et les essuya avec ses cheveux ; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. (12:3) 4 Alors un de ses disciples, Judas Iscariote, celui qui devait le trahir, dit : (12:4) 5 “ Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres ? ˮ (12:5) 6 Il dit cela, non qu’il se souciât des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et qu’ayant la bourse, il dérobait ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Jésus lui dit donc : “ Laisse-la ; elle a gardé ce parfum pour le jour de ma sépulture. (12:7) 8 Car vous aurez toujours des pauvres avec vous ; mais moi, vous ne m’aurez pas toujours ! ˮ (12:8) 9 Un grand nombre de Juifs surent que Jésus était à Béthanie, et ils vinrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare qu’il avait ressuscité des morts. (12:9) 10 Mais les Princes des prêtres délibérèrent de faire mourir aussi Lazare, (12:10) 11 parce que beaucoup de Juifs se retiraient à cause de lui, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain, une multitude de gens qui étaient venus pour la fête, ayant appris que Jésus se rendait à Jérusalem, (12:12) 13 prirent des rameaux de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant : “ Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le Roi d’Israël ! ˮ (12:13) 14 Jésus, ayant trouvé un ânon, monta dessus, selon ce qui est écrit : (12:14) 15 “ Ne crains point, fille de Sion, voici ton Roi qui vient, assis sur le petit d’une ânesse. ˮ (12:15) 16 — Ses disciples ne comprirent pas d’abord ces choses ; mais lorsque Jésus fut glorifié, ils se souvinrent qu’elles avaient été écrites de lui, et qu’il les avait accomplies en ce qui le regarde. — (12:16) 17 La foule donc qui était avec lui lorsqu’il appela Lazare du tombeau et le ressuscita des morts lui rendait témoignage ; (12:17) 18 et c’est aussi parce qu’elle avait appris qu’il avait fait ce miracle, que la multitude s’était portée à sa rencontre. (12:18) 19 Les Pharisiens se dirent donc entre eux : “ Vous voyez bien que vous ne gagnez rien ; voilà que tout le monde court après lui. ˮ (12:19) 20 Or, il y avait quelques Gentils parmi ceux qui étaient montés pour adorer, lors de la fête. (12:20) 21 Ils s’approchèrent de Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande : “ Seigneur, nous voudrions bien voir Jésus. ˮ (12:21) 22 Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe allèrent le dire à Jésus. (12:22) 23 Jésus leur répondit : “ L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. (12:23) 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, (12:24) 25 il demeure seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie, la perdra ; et celui qui hait sa vie en ce monde, la conservera pour la vie éternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un veut être mon serviteur, qu’il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée ; et que dirai-je ?... Père, délivrez-moi de cette heure... Mais c’est pour cela que je suis arrivé à cette heure. (12:27) 28 Père, glorifiez votre nom. ˮ Et une voix vint du ciel : “ Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore. ˮ (12:28) 29 La foule qui était là et qui avait entendu, disait : “ C’est le tonnerre ˮ ; d’autres disaient : “ Un ange lui a parlé. ˮ (12:29) 30 Jésus dit : “ Ce n’est pas pour moi que cette voix s’est fait entendre, mais pour vous. (12:30) 31 C’est maintenant le jugement de ce monde ; c’est maintenant que le Prince de ce monde va être jeté dehors. (12:31) 32 Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. ˮ (12:32) 33 Ce qu’il disait, pour marquer de quelle mort il devait mourir. (12:33) 34 La foule lui répondit : “ Nous avons appris par la Loi que le Christ demeure éternellement : comment donc dites-vous : il faut que le Fils de l’homme soit élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ? ˮ (12:34) 35 Jésus leur dit : “ La lumière n’est plus que pour un temps au milieu de vous. Marchez, pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent : celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:35) 36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. ˮ Jésus dit ces choses, puis s’en allant il se déroba à leurs yeux. (12:36) 37 Quoiqu’il eût fait tant de miracles en leur présence, ils ne croyaient point en lui : (12:37) 38 afin que fût accompli l’oracle du prophète Isaïe, disant : “ Seigneur, qui a cru à notre parole ? et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? ˮ (12:38) 39 Ils ne pouvaient donc croire, parce qu’Isaïe a dit encore : (12:39) 40 “ Il a aveuglé leurs yeux et endurci leur cœur, de peur qu’ils ne voient des yeux, qu’ils ne comprennent du cœur, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. ˮ (12:40) 41 Isaïe dit ces choses, lorsqu’il vit la gloire du Seigneur et qu’il parla de lui. (12:41) 42 Beaucoup, toutefois, même parmi les membres du Sanhédrin, crurent en lui ; mais, à cause des Pharisiens, ils ne le confessaient pas, de peur d’être chassés de la synagogue. (12:42) 43 Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Or, Jésus éleva la voix et dit : “ Celui qui croit en moi, croit, non pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé ; (12:44) 45 et celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu dans le monde comme une lumière, afin que celui qui croit en moi, ne demeure pas dans les ténèbres. (12:46) 47 Si quelqu’un entend ma parole, et ne la garde pas, moi je ne le juge point ; car je suis venu, non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. (12:47) 48 Celui qui me méprise et ne reçoit pas ma parole, il a son juge : c’est la parole même que j’ai annoncée ; elle le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit lui-même ce que je dois dire et ce que je dois enseigner. (12:49) 50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle. Les choses donc que je dis, je les dis comme mon Père me les a enseignées. ˮ (12:50) Jean
12:1-50
16Nouvelle édition de Genève
Édition de 1979 © Copyright.[+]
1 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (12:1) 2 Là, on lui fit un souper ; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui. (12:2) 3 Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux ; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. (12:3) 4 Un de ses disciples, Judas Iscariot, [fils de Simon,] celui qui devait le livrer, dit : (12:4) 5 Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres ? (12:5) 6 Il disait cela, non qu’il se mettait en peine des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Mais Jésus dit : Laisse-la garder ce parfum pour le jour de ma sépulture. (12:7) 8 Vous avez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours. (12:8) 9 Une grande multitude de Juifs apprirent que Jésus était à Béthanie ; et ils y vinrent, non seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (12:9) 10 Les principaux sacrificateurs délibérèrent de faire mourir aussi Lazare, (12:10) 11 parce que beaucoup de Juifs se retiraient d’eux à cause de lui, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain, une foule nombreuse de gens venus à la fête ayant entendu dire que Jésus se rendait à Jérusalem, (12:12) 13 prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël ! (12:13) 14 Jésus trouva un ânon, et s’assit dessus, selon ce qui est écrit : (12:14) 15 Ne crains point, fille de Sion ; Voici, ton roi vient, Assis sur le petit d’une ânesse. (12:15) 16 Ses disciples ne comprirent pas d’abord ces choses ; mais, lorsque Jésus eut été glorifié, ils se souvinrent qu’elles étaient écrites de lui, et qu’elles avaient été accomplies à son égard. (12:16) 17 Tous ceux qui étaient avec Jésus, quand il appela Lazare du sépulcre et le ressuscita des morts, lui rendaient témoignage ; (12:17) 18 et la foule vint au-devant de lui, parce qu’elle avait appris qu’il avait fait ce miracle. (12:18) 19 Les pharisiens se dirent donc les uns aux autres : Vous voyez que vous ne gagnez rien ; voici, le monde est allé après lui. (12:19) 20 Quelques Grecs, du nombre de ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête, (12:20) 21 s’adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance : Seigneur, nous voudrions voir Jésus. (12:21) 22 Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus. (12:22) 23 Jésus leur répondit : L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. (12:23) 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (12:24) 25 Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera. (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée. Et que dirais-je ? … Père, délivre-moi de cette heure ? … Mais c’est pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure. (12:27) 28 Père, glorifie ton nom ! Et une voix vint du ciel : Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. (12:28) 29 La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : Un ange lui a parlé. (12:29) 30 Jésus dit : Ce n’est pas à cause de moi que cette voix s’est fait entendre ; c’est à cause de vous. (12:30) 31 Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. (12:31) 32 Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. (12:32) 33 – En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir. – (12:33) 34 La foule lui répondit : Nous avons appris par la loi que le Christ demeure éternellement ; comment donc dis-tu : Il faut que le Fils de l’homme soit élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ? (12:34) 35 Jésus leur dit : La lumière est encore pour un peu de temps au milieu de vous. Marchez, pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent point : celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:35) 36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. Jésus dit ces choses, puis il s’en alla, et se cacha loin d’eux. (12:36) 37 Malgré tant de miracles qu’il avait faits en leur présence, ils ne croyaient pas en lui, (12:37) 38 afin que s’accomplisse la parole qu’Esaïe, le prophète, a prononcée : Seigneur, qui a cru à notre prédication ? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? (12:38) 39 Aussi ne pouvaient-ils croire, parce qu’Esaïe a dit encore : (12:39) 40 Il a aveuglé leurs yeux ; et il a endurci leur cœur, De peur qu’ils ne voient des yeux, Qu’ils ne comprennent du cœur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. (12:40) 41 Esaïe dit ces choses, lorsqu’il vit sa gloire, et qu’il parla de lui. (12:41) 42 Cependant, même parmi les chefs, plusieurs crurent en lui ; mais, à cause des pharisiens, ils n’en faisaient pas l’aveu, dans la crainte d’être exclus de la synagogue. (12:42) 43 Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Or, Jésus s’était écrié : Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé ; (12:44) 45 et celui qui me voit voit celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. (12:46) 47 Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. (12:47) 48 Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer. (12:49) 50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C’est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites. (12:50) Jean
12:1-50
17Traduction Louis Segond 21
Édition de 2007 © Copyright.[+]
1 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (12:1) 2 Là, on lui fit un souper ; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui. (12:2) 3 Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux ; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. (12:3) 4 Un de ses disciples, Judas Iscariot, fils de Simon, celui qui devait le livrer, dit : (12:4) 5 Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres ? (12:5) 6 Il disait cela, non qu’il se mît en peine des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Mais Jésus dit : Laisse-la garder ce parfum pour le jour de ma sépulture. (12:7) 8 Vous avez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours. (12:8) 9 Une grande multitude de Juifs apprirent que Jésus était à Béthanie ; et ils y vinrent, non pas seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. (12:9) 10 Les principaux sacrificateurs délibérèrent de faire mourir aussi Lazare, (12:10) 11 parce que beaucoup de Juifs se retiraient d’eux à cause de lui, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 Le lendemain, une foule nombreuse de gens venus à la fête ayant entendu dire que Jésus se rendait à Jérusalem, (12:12) 13 prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël ! (12:13) 14 Jésus trouva un ânon, et s’assit dessus, selon ce qui est écrit : (12:14) 15 Ne crains point, fille de Sion ; voici, ton roi vient, assis sur le petit d’une ânesse. (12:15) 16 Ses disciples ne comprirent pas d’abord ces choses ; mais, lorsque Jésus eut été glorifié, ils se souvinrent qu’elles étaient écrites de lui, et qu’ils les avaient accomplies à son égard. (12:16) 17 Tous ceux qui étaient avec Jésus, quand il appela Lazare du sépulcre et le ressuscita des morts, lui rendaient témoignage ; (12:17) 18 et la foule vint au-devant de lui, parce qu’elle avait appris qu’il avait fait ce miracle. (12:18) 19 Les pharisiens se dirent donc les uns aux autres : Vous voyez que vous ne gagnez rien ; voici, le monde est allé après lui. (12:19) 20 Quelques Grecs, du nombre de ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête, (12:20) 21 s’adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance : Seigneur, nous voudrions voir Jésus. (12:21) 22 Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus. (12:22) 23 Jésus leur répondit : L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. (12:23) 24 Én vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (12:24) 25 Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. (12:25) 26 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera. (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée. Et que dirai-je ?... Père, délivre-moi de cette heure ?... Mais c’est pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure. (12:27) 28 Père, glorifie ton nom ! Et une voix vint du ciel : Je l’ai glorifié, et je le glorifierai encore. (12:28) 29 La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c’était un tonnerre. D’autres disaient : Un ange lui a parlé. (12:29) 30 Jésus dit : Ce n’est pas à cause de moi que cette voix s’est fait entendre ; c’est à cause de vous. (12:30) 31 Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. (12:31) 32 Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. (12:32) 33 En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir. (12:33) 34 La foule lui répondit : Nous avons appris par la loi que le Christ demeure éternellement ; comment donc dis-tu : Il faut que le Fils de l’homme soit élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ? (12:34) 35 Jésus leur dit : La lumière est encore pour un peu de temps au milieu de vous. Marchez, pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent point : celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. (12:35) 36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. Jésus dit ces choses, puis il s’en alla, et se cacha loin d’eux. (12:36) 37 Malgré tant de miracles qu’il avait faits en leur présence, ils ne croyaient pas en lui, (12:37) 38 afin que s’accomplît la parole qu’Ésaïe, le prophète, a prononcée : Seigneur, qui a cru à notre prédication ? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? (12:38) 39 Aussi ne pouvaient-ils croire, parce qu’Esaïe a dit encore : (12:39) 40 Il a aveuglé leurs yeux ; et il a endurci leur cœur, de peur qu’ils ne voient des yeux, qu’ils ne comprennent du cœur, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. (12:40) 41 Ésaïe dit ces choses, lorsqu’il vit sa gloire, et qu’il parla de lui. (12:41) 42 Cependant, même parmi les chefs, plusieurs crurent en lui ; mais, à cause des pharisiens, ils n’en faisaient pas l’aveu, dans la crainte d’être exclus de la synagogue. (12:42) 43 Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu. (12:43) 44 Or, Jésus s’était écrié : Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé ; (12:44) 45 et celui qui me voit voit celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. (12:46) 47 Si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde point, ce n’est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. (12:47) 48 Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer. (12:49) 50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C’est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites. (12:50) Jean
12:1-50
18Traduction française de la Bible King James par N. L. Stratford
Édition de 2022 © Copyright.[+]
1 Puis six jours avant la pâque, Jésus vint à Béthanie, où était Lazare qui avait été mort, lequel il ressuscita d’entre les morts. (12:1) 2 Ils lui firent là un souper ; et Marthe servait : mais Lazare était un de ceux qui étaient assis à table avec lui. (12:2) 3 Alors Marie prit une livre d’un baume de spicanard, très coûteux, et oignit les pieds de Jésus, et essuya ses pieds avec ses cheveux : et la maison fut remplie de l’odeur du baume. (12:3) 4 Alors l’un de ses disciples, Judas Iscariot, fils de Simon, celui qui devait le trahir, dit : (12:4) 5 Pourquoi ce baume n’a-t-il pas été vendu trois cents deniers, et donné aux pauvres ? (12:5) 6 Il disait cela, non parce qu’il se souciait des pauvres ; mais parce qu’il était un voleur, et avait la bourse, et portait ce qu’on y mettait. (12:6) 7 Alors Jésus dit : Laisse-la : elle a gardé ceci pour le jour de mon ensevelissement. (12:7) 8 Car vous avez toujours les pauvres avec vous ; mais moi, vous ne m’avez pas toujours. (12:8) 9 Beaucoup de personnes parmi les Juifs surent donc qu’il était là : et ils ne vinrent pas seulement à cause de Jésus, mais afin qu’ils puissent voir aussi Lazare, qu’il avait ressuscité d’entre les morts. (12:9) 10 ¶ Mais les principaux prêtres se consultèrent afin qu’ils puissent aussi mettre à mort Lazare ; (12:10) 11 Parce que à cause de lui, beaucoup des Juifs s’en allaient, et croyaient en Jésus. (12:11) 12 ¶ Le lendemain, un grand nombre de personnes qui étaient venues à la fête, lorsqu’ils entendirent que Jésus venait à Jérusalem, (12:12) 13 Prirent des branches de palmiers, et sortirent à sa rencontre et criaient : Hosanna : Béni soit le Roi d’Israël qui vient dans le nom du Seigneur. (12:13) 14 Et Jésus, lorsqu’il trouva un ânon, s’assit dessus ; selon qu’il est écrit, (12:14) 15 Ne crains pas, fille de Sion : voici, ton Roi vient, assis sur l’ânon d’une ânesse. (12:15) 16 Ses disciples ne comprirent pas d’abord ces choses : mais quand Jésus fut glorifié, alors ils se souvinrent que ces choses étaient écrites de lui, et qu’ils avaient fait ces choses à son égard. (12:16) 17 Le peuple donc qui était avec lui lorsqu’il appela Lazare hors de son tombeau, et qu’il le ressuscita d’entre les morts, attesta. (12:17) 18 C’est aussi pour ce motif que le peuple allait à sa rencontre, car ils avaient entendu qu’il avait fait ce miracle. (12:18) 19 Les Pharisiens dirent donc entre eux : Ne percevez-vous pas que vous ne gagnez rien ? Voici, le monde est allé après lui. (12:19) 20 ¶ Et il y avait certains Grecs parmi ceux qui étaient montés pour adorer à la fête : (12:20) 21 Ceux-là vinrent donc à Philippe, qui était de Bethsaïda de Galilée, et le prièrent, disant : Sire, nous voudrions voir Jésus. (12:21) 22 Philippe vient et le dit à André : et de nouveau André et Philippe le dirent à Jésus. (12:22) 23 ¶ Et Jésus leur répondit, disant : L’heure est venue, où le Fils de l’homme doit être glorifié. (12:23) 24 En vérité, en vérité, je vous dis : À moins qu’un grain de blé tombe dans la terre et ne meure, il demeure seul : mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (12:24) 25 Celui qui aime sa vie la perdra ; et celui qui hait sa vie en ce monde la gardera jusqu’à la vie éternelle. (12:25) 26 Si un homme me sert, qu’il me suive ; et où je suis, là sera aussi mon serviteur : si un homme me sert, mon Père l’honorera. (12:26) 27 Maintenant mon âme est troublée ; et que dirai-je ? Père, sauve-moi de cette heure : mais c’est pour ce motif que je suis venu à cette heure. (12:27) 28 Père, glorifie ton nom. Alors il vint une voix du ciel, disant : Je l’ai glorifié, et le glorifierai encore. (12:28) 29 Le peuple donc, qui se tenait là, et l’avait entendu, disait qu’il avait tonné : d’autres disaient : Un ange lui a parlé. (12:29) 30 Jésus répondit et dit : Cette voix n’est pas venue à cause de moi, mais pour vous. (12:30) 31 Maintenant est le jugement de ce monde : maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. (12:31) 32 Et moi, si je suis élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes vers moi. (12:32) 33 Il disait cela, pour signifier de quelle mort il devait mourir. (12:33) 34 Le peuple lui répondit : Nous avons appris de la loi que Christ demeure pour toujours : et comment dis-tu, Le Fils de l’homme doit être élevé ? Qui est ce Fils de l’homme ? (12:34) 35 Alors Jésus leur dit : Pour encore un petit moment la lumière est avec vous. Marchez pendant que vous avez la lumière, de peur que l’obscurité ne vienne sur vous : car celui qui marche dans l’obscurité ne sait où il va. (12:35) 36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous puissiez être les enfants de lumière. Jésus dit ces choses, et s’en alla et se cacha d’eux. (12:36) 37 ¶ Mais bien qu’il eût fait tant de miracles devant eux, cependant ils ne crurent pas en lui : (12:37) 38 Afin que puisse être réalisé le propos d’Ésaïe le prophète, qu’il a dit, Seigneur, qui a cru notre rapport ? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? (12:38) 39 Par conséquent ils ne pouvaient pas croire, parce qu’Ésaïe a dit encore, (12:39) 40 Il a aveuglé leurs yeux, et endurci leur cœur ; afin qu’ils ne voient pas avec leurs yeux, ni ne comprennent avec leur cœur, et ne soient convertis, et que je ne les guérisse. (12:40) 41 Ésaïe dit ces choses, lorsqu’il vit sa gloire et parla de lui. (12:41) 42 ¶ Néanmoins beaucoup aussi parmi les chefs des dirigeants crurent en lui ; mais à cause des Pharisiens ils ne le confessaient pas, de peur qu’ils soient exclus de la synagogue : (12:42) 43 Car ils aimèrent la louange des hommes plus que la louange de Dieu. (12:43) 44 ¶ Jésus s’écria et dit : Celui qui croit en moi, ne croit pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé. (12:44) 45 Et celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyé. (12:45) 46 Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans l’obscurité. (12:46) 47 Et si un homme entend mes paroles, et ne croit pas, je ne le juge pas : car je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde. (12:47) 48 Celui qui me rejette, et ne reçoit pas mes paroles, a qui le juge : la parole que j’ai dite, celle-là le jugera au dernier jour. (12:48) 49 Car je n’ai pas parlé de moi-même ; mais le Père qui m’a envoyé, il m’a donné un commandement, ce que je devais dire et de quoi je devais parler. (12:49) 50 Et je sais que son commandement est la vie sempiternelle : tout ce que je dis donc, je le dis comme le Père m’a dit, ainsi je parle. (12:50) Jean
12:1-50