Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 En vérité, en vérité je vous dis, que celui qui n’entre point par la porte dans la bergerie des brebis, mais y monte par ailleurs, est un larron et un voleur. (10:1) 2 Mais celui qui entre par la porte, est le berger des brebis. (10:2) 3 Le portier ouvre à celui-là, et les brebis entendent sa voix, et il appelle ses propres brebis par leur nom, et les mène dehors. (10:3) 4 Et quand il a mis ses brebis dehors, il va devant elles, et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Mais elles ne suivront point un étranger, au contraire, elles le fuiront ; parce qu’elles ne connaissent point la voix des étrangers. (10:5) 6 Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent point ce qu’il leur disait. (10:6) 7 Jésus donc leur dit encore : en vérité, en vérité je vous dis, que je suis la Porte [par où entrent] les brebis. (10:7) 8 Tout autant qu’il en est venu avant moi, sont des larrons et des voleurs ; mais les brebis ne les ont point écoutés. (10:8) 9 Je suis la Porte : si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé, et il entrera et sortira, et il trouvera de la pâture. (10:9) 10 Le larron ne vient que pour dérober, et pour tuer et détruire ; je suis venu afin qu’elles aient la vie, et qu’elles l’aient même en abondance. (10:10) 11 Je suis le bon berger : le bon berger met sa vie pour ses brebis. (10:11) 12 Mais le mercenaire, et celui qui n’est point berger, à qui n’appartiennent point les brebis, voyant venir le loup, abandonne les brebis, et s’enfuit ; et le loup ravit et disperse les brebis. (10:12) 13 Ainsi le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se soucie point des brebis. (10:13) 14 Je suis le bon berger, et je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent. (10:14) 15 Comme le Père me connaît, je connais aussi le Père, et je donne ma vie pour mes brebis. (10:15) 16 J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie ; et il me les faut aussi amener, et elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, [et] un seul berger. (10:16) 17 A cause de ceci le Père m’aime, c’est que je laisse ma vie, afin que je la reprenne. (10:17) 18 Personne ne me l’ôte, mais je la laisse de moi-même ; j’ai la puissance de la laisser, et la puissance de la reprendre ; j’ai reçu ce commandement de mon Père. (10:18) 19 Il y eut encore de la division parmi les Juifs à cause de ces discours. (10:19) 20 Car plusieurs disaient : il a un démon, et il est hors du sens ; pourquoi l’écoutez-vous ? (10:20) 21 Et les autres disaient : ces paroles ne sont point d’un démoniaque ; le démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? (10:21) 22 Or la [Fête de la] Dédicace se fit à Jérusalem, et c’était en hiver. (10:22) 23 Et Jésus se promenait dans le Temple, au portique de Salomon. (10:23) 24 Et les Juifs l’environnèrent, et lui dirent : jusques à quand tiens-tu notre âme en suspens ? si tu es le Christ, dis-le nous franchement. (10:24) 25 Jésus leur répondit : je vous l’ai dit, et vous ne le croyez point ; les œuvres que je fais au Nom de mon Père, rendent témoignage de moi. (10:25) 26 Mais vous ne croyez point : parce que vous n’êtes point de mes brebis, comme je vous l’ai dit. (10:26) 27 Mes brebis entendent ma voix, et je les connais, et elles me suivent. (10:27) 28 Et moi, je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais ; et personne ne les ravira de ma main. (10:28) 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne les peut ravir des mains de mon Père. (10:29) 30 Moi et le Père sommes un. (10:30) 31 Alors les Juifs prirent encore des pierres pour le lapider. (10:31) 32 [Mais] Jésus leur répondit : je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres de la part de mon Père : pour laquelle donc de ces œuvres me lapidez-vous ? (10:32) 33 Les Juifs répondirent, en lui disant : nous ne te lapidons point pour aucune bonne œuvre, mais pour un blasphème et parce que n’étant qu’un homme tu te fais Dieu. (10:33) 34 Jésus leur répondit : n’est-il pas écrit en votre Loi : j’ai dit : vous êtes des dieux ; (10:34) 35 Si elle a [donc] appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu est adressée ; et [cependant] l’Ecriture ne peut être anéantie ; (10:35) 36 Dites-vous que je blasphème, moi que le Père a sanctifié, et qu’il a envoyé au monde, parce que j’ai dit : je suis le Fils de Dieu ? (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez point. (10:37) 38 Mais si je les fais, et que vous ne vouliez pas me croire, croyez à ces œuvres ; afin que vous connaissiez et que vous croyiez que le Père est en moi, et moi en lui. (10:38) 39 A cause de cela ils cherchaient encore à le saisir ; mais il échappa de leurs mains. (10:39) 40 Et il s’en alla encore au-delà du Jourdain, à l’endroit où Jean avait baptisé au commencement, et il demeura là. (10:40) 41 Et plusieurs vinrent à lui, et ils disaient : quant à Jean, il n’a fait aucun miracle ; mais toutes les choses que Jean a dites de celui-ci, étaient véritables. (10:41) 42 Et plusieurs crurent là en lui. (10:42) Jean
10:1-42
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 Verily, verily, I say unto you, He that entereth not by the door into the sheepfold, but climbeth up some other way, the same is a thief and a robber. (10:1) 2 But he that entereth in by the door is the shepherd of the sheep. (10:2) 3 To him the porter openeth ; and the sheep hear his voice : and he calleth his own sheep by name, and leadeth them out. (10:3) 4 And when he putteth forth his own sheep, he goeth before them, and the sheep follow him : for they know his voice. (10:4) 5 And a stranger will they not follow, but will flee from him : for they know not the voice of strangers. (10:5) 6 This parable spake Jesus unto them : but they understood not what things they were which he spake unto them. (10:6) 7 Then said Jesus unto them again, Verily, verily, I say unto you, I am the door of the sheep. (10:7) 8 All that ever came before me are thieves and robbers : but the sheep did not hear them. (10:8) 9 I am the door : by me if any man enter in, he shall be saved, and shall go in and out, and find pasture. (10:9) 10 The thief cometh not, but for to steal, and to kill, and to destroy : I am come that they might have life, and that they might have it more abundantly. (10:10) 11 I am the good shepherd : the good shepherd giveth his life for the sheep. (10:11) 12 But he that is an hireling, and not the shepherd, whose own the sheep are not, seeth the wolf coming, and leaveth the sheep, and fleeth : and the wolf catcheth them, and scattereth the sheep. (10:12) 13 The hireling fleeth, because he is an hireling, and careth not for the sheep. (10:13) 14 I am the good shepherd, and know my sheep, and am known of mine. (10:14) 15 As the Father knoweth me, even so know I the Father : and I lay down my life for the sheep. (10:15) 16 And other sheep I have, which are not of this fold : them also I must bring, and they shall hear my voice ; and there shall be one fold, and one shepherd. (10:16) 17 Therefore doth my Father love me, because I lay down my life, that I might take it again. (10:17) 18 No man taketh it from me, but I lay it down of myself. I have power to lay it down, and I have power to take it again. This commandment have I received of my Father. (10:18) 19 There was a division therefore again among the Jews for these sayings. (10:19) 20 And many of them said, He hath a devil, and is mad ; why hear ye him ? (10:20) 21 Others said, These are not the words of him that hath a devil. Can a devil open the eyes of the blind ? (10:21) 22 And it was at Jerusalem the feast of the dedication, and it was winter. (10:22) 23 And Jesus walked in the temple in Solomon’s porch. (10:23) 24 Then came the Jews round about him, and said unto him, How long dost thou make us to doubt ? If thou be the Christ, tell us plainly. (10:24) 25 Jesus answered them, I told you, and ye believed not : the works that I do in my Father’s name, they bear witness of me. (10:25) 26 But ye believe not, because ye are not of my sheep, as I said unto you. (10:26) 27 My sheep hear my voice, and I know them, and they follow me : (10:27) 28 And I give unto them eternal life ; and they shall never perish, neither shall any man pluck them out of my hand. (10:28) 29 My Father, which gave them me, is greater than all ; and no man is able to pluck them out of my Father’s hand. (10:29) 30 I and my Father are one. (10:30) 31 Then the Jews took up stones again to stone him. (10:31) 32 Jesus answered them, Many good works have I shewed you from my Father ; for which of those works do ye stone me ? (10:32) 33 The Jews answered him, saying, For a good work we stone thee not ; but for blasphemy ; and because that thou, being a man, makest thyself God. (10:33) 34 Jesus answered them, Is it not written in your law, I said, Ye are gods ? (10:34) 35 If he called them gods, unto whom the word of God came, and the scripture cannot be broken ; (10:35) 36 Say ye of him, whom the Father hath sanctified, and sent into the world, Thou blasphemest ; because I said, I am the Son of God ? (10:36) 37 If I do not the works of my Father, believe me not. (10:37) 38 But if I do, though ye believe not me, believe the works : that ye may know, and believe, that the Father is in me, and I in him. (10:38) 39 Therefore they sought again to take him : but he escaped out of their hand, (10:39) 40 And went away again beyond Jordan into the place where John at first baptized ; and there he abode. (10:40) 41 And many resorted unto him, and said, John did no miracle : but all things that John spake of this man were true. (10:41) 42 And many believed on him there. (10:42) John
10:1-42
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 En vérité, en vérité je vous dis, que celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie des brebis, mais qui y monte par un autre endroit, est un larron et un voleur. (10:1) 2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. (10:2) 3 Le portier lui ouvre, les brebis entendent sa voix, et il appelle ses propres brebis par leur nom, et les mène dehors. (10:3) 4 Et quand il a mis dehors ses propres brebis, il marche devant elles, et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Mais elles ne suivront point un étranger ; au contraire, elles le fuiront, parce qu’elles ne connaissent point la voix des étrangers. (10:5) 6 Jésus leur dit cette similitude, mais ils ne comprirent point ce qu’il leur voulait dire. (10:6) 7 Jésus donc leur dit encore : En vérité, en vérité je vous dis, que je suis la porte des brebis. (10:7) 8 Tous ceux qui sont venus avant moi ont été des larrons et des voleurs, et les brebis ne les ont point écoutés. (10:8) 9 Je suis la porte ; si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et sortira, et trouvera de la pâture. (10:9) 10 Le larron ne vient que pour dérober, pour tuer et pour détruire ; mais moi, je suis venu, afin que mes brebis aient la vie, et qu’elles l’aient même avec abondance. (10:10) 11 Je suis le bon berger ; le bon berger donne sa vie pour ses brebis. (10:11) 12 Mais le mercenaire, celui qui n’est point le berger, et à qui les brebis n’appartiennent pas, voit venir le loup, et il abandonne les brebis et s’enfuit ; et le loup ravit les brebis et les disperse. (10:12) 13 Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se soucie point des brebis. (10:13) 14 Je suis le bon berger, et je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent ; (10:14) 15 Comme mon père me connaît, et comme je connais mon Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. (10:15) 16 J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie ; il faut aussi que je les amène ; et elles entendront ma voix, et il n’y aura qu’un seul troupeau et un seul berger. (10:16) 17 C’est pour cela que mon Père m’aime, parce que je donne ma vie, pour la reprendre. (10:17) 18 Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la quitter, et j’ai le pouvoir de la reprendre ; j’ai reçu cet ordre de mon Père. (10:18) 19 Alors il y eut encore de la division entre les Juifs, à cause de ce discours. (10:19) 20 Et plusieurs d’entre eux disaient : Il est possédé du démon, et il est hors de sens, pourquoi l’écoutez-vous ? (10:20) 21 Les autres disaient : Ce ne sont pas là les discours d’un démoniaque. Le démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? (10:21) 22 Or, on célébrait à Jérusalem la fête de la dédicace, et c’était l’hiver. (10:22) 23 Comme Jésus se promenait au temple, dans le portique de Salomon, (10:23) 24 Les Juifs s’assemblèrent autour de lui, et lui dirent : Jusqu’à quand nous tiendras-tu l’esprit en suspens ? Si tu es le Christ, dis-le-nous franchement. (10:24) 25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne le croyez pas ; les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi. (10:25) 26 Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes point de mes brebis, comme je vous l’ai dit. (10:26) 27 Mes brebis entendent ma voix, et je les connais, et elles me suivent. (10:27) 28 Je leur donne la vie éternelle, elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main. (10:28) 29 Mon père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne les peut ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Moi et mon Père, nous ne sommes qu’un. (10:30) 31 Alors les Juifs prirent encore des pierres, pour le lapider. (10:31) 32 Jésus leur répondit : J’ai fait devant vous plusieurs bonnes œuvres de la part de mon Père ; pour laquelle me lapidez-vous ? (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent : Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais c’est à cause de ton blasphème, et parce qu’étant homme, tu te fais Dieu. (10:33) 34 Jésus leur répondit : N’est-il pas écrit dans votre loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux ? (10:34) 35 Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu était adressée, et si l’Écriture ne peut être rejetée, (10:35) 36 Dites-vous que je blasphème, moi que le Père a sanctifié et qu’il a envoyé dans le monde, parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu ? (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez point. (10:37) 38 Mais si je les fais, et que vous ne vouliez pas me croire, croyez à mes œuvres, afin que vous connaissiez, et que vous croyiez que le Père est en moi, et que je suis en lui. (10:38) 39 Ils cherchaient donc encore à se saisir de lui ; mais il échappa de leurs mains. (10:39) 40 Et il s’en alla de nouveau au-delà du Jourdain, au lieu où Jean avait d’abord baptisé ; et il demeura là. (10:40) 41 Et il vint à lui beaucoup de gens qui disaient : Jean n’a fait aucun miracle ; mais tout ce que Jean a dit de cet homme-ci était vrai. (10:41) 42 Et il y en eut là plusieurs qui crurent en lui. (10:42) Jean
10:1-42
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 EN vérité, en vérité je vous le dis : celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie des brebis, mais qui y monte par un autre endroit, est un voleur et un larron. (10:1) 2 Mais celui qui entre par la porte, est le pasteur des brebis. (10:2) 3 C’est à celui-là que le portier ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle ses propres brebis par leur nom, et il les fait sortir. (10:3) 4 Et lorsqu’il a fait sortir ses propres brebis, il va devant elles, et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Elles ne suivent point un étranger : mais elles le fuient, parce qu’elles ne connaissent point la voix des étrangers. (10:5) 6 Jésus leur dit cette parabole ; mais ils n’entendirent point de quoi il leur parlait. (10:6) 7 Jésus leur dit donc encore : En vérité, en vérité je vous le dis : je suis la porte des brebis. (10:7) 8 Tous ceux qui sont venus sont des voleurs et des larrons ; et les brebis ne les ont point écoutés. (10:8) 9 Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé : il entrera, il sortira, et il trouvera des pâturages. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour voler, pour égorger et pour perdre : pour moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient abondamment. (10:10) 11 Je suis le bon Pasteur. Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis. (10:11) 12 Mais le mercenaire, et celui qui n’est point pasteur, et à qui les brebis n’appartiennent pas, voyant venir le loup, abandonne les brebis, et s’enfuit ; et le loup les ravit, et disperse le troupeau. (10:12) 13 Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se met point en peine des brebis. (10:13) 14 Pour moi, je suis le bon Pasteur : je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent ; (10:14) 15 comme mon Père me connaît, et que je connais mon Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. (10:15) 16 J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie ; il faut aussi que je les amène. Elles écouteront ma voix ; et il n’y aura qu’un troupeau, et qu’un Pasteur. (10:16) 17 C’est pour cela que mon Père m’aime, parce que je quitte ma vie pour la reprendre. (10:17) 18 Personne ne me la ravit ; mais c’est moi qui la quitte de moi-même : j’ai le pouvoir de la quitter, et j’ai le pouvoir de la reprendre. C’est le commandement que j’ai reçu de mon Père. (10:18) 19 Ce discours excita une nouvelle division parmi les Juifs. (10:19) 20 Plusieurs d’entre eux disaient : Il est possédé du démon, et il a perdu le sens ; pourquoi l’écoutez-vous ? (10:20) 21 Mais les autres disaient : Ce ne sont pas là les paroles d’un homme possédé du démon : le démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? (10:21) 22 Or on faisait à Jérusalem la fête de la dédicace ; et c’était l’hiver. (10:22) 23 Et Jésus se promenant dans le temple, dans la galerie de Salomon, (10:23) 24 les Juifs s’assemblèrent autour de lui, et lui dirent : Jusques à quand nous tiendrez-vous l’esprit en suspens ? Si vous êtes le Christ, dites-le-nous clairement. (10:24) 25 Jésus leur répondit : Je vous parle, et vous ne me croyez pas. Les oeuvres que je fais au nom de mon Père, rendent témoignage de moi : (10:25) 26 mais pour vous, vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. (10:26) 27 Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent : (10:27) 28 je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais ; et nul ne les ravira d’entre mes mains. (10:28) 29 Ce que mon Père m’a donné, est plus grand que toutes choses ; et personne ne peut le ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Mon Père et moi, nous sommes une même chose. (10:30) 31 Alors les Juifs prirent des pierres pour le lapider. (10:31) 32 Et Jésus leur dit : J’ai fait devant vous plusieurs bonnes oeuvres par la puissance de mon Père, pour laquelle est-ce que vous me lapidez ? (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent : Ce n’est pas pour aucune bonne oeuvre que nous vous lapidons ; mais à cause de votre blasphème, et parce qu’étant homme, vous vous faites Dieu. (10:33) 34 Jésus leur repartit : N’est-il pas écrit dans votre loi : J’ai dit que vous êtes des dieux ? (10:34) 35 Si donc elle appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu était adressée, et que l’Écriture ne puisse être détruite ; (10:35) 36 pourquoi dites-vous que je blasphème, moi que mon Père a sanctifié et envoyé dans le monde, parce que j’ai dit que je suis Fils de Dieu ? (10:36) 37 Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père, ne me croyez pas. (10:37) 38 Mais si je les fais, quand vous ne voudriez pas me croire, croyez à mes oeuvres ; afin que vous connaissiez, et que vous croyiez que mon Père est en moi, et moi dans mon Père. (10:38) 39 Les Juifs alors tâchèrent de le prendre ; mais il s’échappa de leurs mains, (10:39) 40 et s’en alla de nouveau au delà du Jourdain, au même lieu où Jean avait d’abord baptisé ; et il demeura là. (10:40) 41 Plusieurs vinrent l’y trouver, et ils disaient : Jean n’a fait aucun miracle ; (10:41) 42 mais tout ce que Jean a dit de celui-ci était vrai. Et il y en eut beaucoup qui crurent en lui. (10:42) Jean
10:1-42
6Traduction par Albert Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
1 En vérité, en vérité je vous le déclare, celui qui n’entre pas par la porte dans l’enclos des brebis, mais qui l’escalade par un autre endroit, celui-là est un voleur et un brigand ; (10:1) 2 mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis ; (10:2) 3 c’est à lui qu’ouvre le portier, et les brebis entendent sa voix, et il appelle ses propres brebis par leur nom, et il les fait sortir ; (10:3) 4 lorsqu’il les a toutes fait sortir, il marche devant elles, et ses brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voie ; (10:4) 5 mais elles ne suivront certainement pas un étranger, elles le fuiront au contraire, parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers. » (10:5) 6 Jésus leur adressa cette similitude, mais pour eux ils ne comprirent pas ce dont il leur parlait. (10:6) 7 Jésus dit donc derechef : « En vérité, en vérité je vous le déclare, c’est moi qui suis la porte des brebis ; (10:7) 8 tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés ; (10:8) 9 c’est moi qui suis la porte ; si quelqu’un est entré par moi, il sera sauvé, et il entrera et il sortira et il trouvera un pâturage. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour dérober, pour égorger et pour détruire ; moi, je suis venu afin qu’elles aient la vie, et qu’elles l’aient surabondamment. (10:10) 11 C’est moi qui suis le bon berger ; le bon berger sacrifie sa propre vie pour ses brebis ; (10:11) 12 le mercenaire, qui n’est pas un berger et auquel les brebis n’appartiennent pas en propre, voit le loup venir, et il abandonne les brebis, et il s’enfuit, et le loup les enlève et les disperse, (10:12) 13 car c’est un mercenaire, et il n’a cure des brebis. (10:13) 14 C’est moi qui suis le bon berger, et je connais celles qui sont à moi, et celles qui sont à moi me connaissent (10:14) 15 comme mon Père me connaît et que moi je connais mon Père ; et je sacrifie ma propre vie pour mes brebis. (10:15) 16 Je possède encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos ; il faut que je les amène aussi, et elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. (10:16) 17 Mon Père m’aime, parce que moi je sacrifie ma vie, afin de la reprendre ; (10:17) 18 personne ne me l’a enlevée, mais je la sacrifie de moi-même ; j’ai le pouvoir de la sacrifier, et j’ai le pouvoir de la reprendre ; j’ai reçu cet ordre de mon Père. » (10:18) 19 Il y eut derechef dissentiment parmi les Juifs à cause de ces paroles ; (10:19) 20 plusieurs d’entre eux disaient : « Il a un démon, et il est fou ; pourquoi l’écoutez-vous ? » (10:20) 21 D’autres disaient : « Ces paroles ne sont pas d’un démoniaque ; est-ce qu’un démon peut ouvrir les yeux des aveugles ? » (10:21) 22 Alors eut lieu à Jérusalem la fête de la Dédicace ; c’était en hiver, (10:22) 23 et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. (10:23) 24 Les Juifs l’entourèrent donc et ils lui disaient : « Jusques à quand tiens-tu notre âme en suspens ? Si c’est toi qui es le Christ, dis-le-nous ouvertement. » (10:24) 25 Jésus leur répliqua : « Je vous l’ai dit, et vous ne l’avez pas cru. Les œuvres que je fais au nom de mon Père, voilà ce qui témoigne en faveur de moi ; (10:25) 26 mais vous, vous ne croyez pas, car vous n’êtes pas de mes brebis ; (10:26) 27 mes brebis entendent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent, (10:27) 28 et je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront certainement jamais, et personne ne les arrachera de ma main ; (10:28) 29 ce que mon Père m’a donné est plus grand que toutes choses, et personne ne peut l’arracher de la main du Père. (10:29) 30 Moi et le Père nous sommes un. » (10:30) 31 Les Juifs apportèrent derechef des pierres, afin de le lapider. (10:31) 32 Jésus leur répliqua : « Je vous ai fait voir beaucoup de belles œuvres qui venaient du Père ; pour laquelle de ces œuvres-là me lapidez-vous ? » (10:32) 33 Les Juifs lui répliquèrent : « Ce n’est pas pour une belle œuvre que nous te lapidons, mais à cause d’un blasphème, et parce que, étant un homme, tu te fais Dieu. » (10:33) 34 Jésus leur répliqua : « N’est-il pas écrit dans votre loi : « J’ai dit : Vous êtes des Dieux ? » (10:34) 35 Si elle a appelé Dieux ceux auxquels la parole de Dieu fut adressée (et l’Écriture ne peut être abolie), (10:35) 36 celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : tu blasphèmes, parce que j’ai dit : Je suis fils de Dieu ! (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas, (10:37) 38 mais si je les fais, quand même vous ne me croiriez pas, croyez à ces œuvres, afin que vous appreniez et que vous sachiez que le Père est en moi, et que moi je suis dans le Père. » (10:38) 39 Ils cherchaient derechef à le saisir, et il échappa de leur main, (10:39) 40 et il s’en alla de nouveau au delà du Jourdain, dans l’endroit où se tenait Jean lorsqu’il commença à baptiser, et il demeurait là. (10:40) 41 Et plusieurs vinrent à lui, et ils disaient : « Il est vrai que Jean n’a fait aucun miracle, mais tout ce que Jean a dit de celui-ci était vrai. » (10:41a) 42 Et plusieurs crurent en lui en ce lieu-là. (10:41b) Jean
10:41-41
7Traduction dite Bible de Lausanne
Édition de 1861-1872, libre de droits.
1 Amen, amen, je vous le dis : Celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie des brebis, mais qui monte par ailleurs, celui-là est un voleur et un brigand ; (10:1) 2 mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. (10:2) 3 C’est à celui-ci que le portier ouvre ; et les brebis entendent sa voix, et il appelle ses propres brebis, nom par nom, et les mène dehors. (10:3) 4 Et quand il a fait sortir ses propres brebis, il marche devant elles, et les brebis le suivent parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Elles ne suivront point un étranger, mais elles le fuiront, parce qu’elles ne connaissent point la voix des étrangers. (10:5) 6 Jésus leur dit ce proverbe, mais eux ne comprirent pas ce qu’étaient les choses dont il leur parlait. — (10:6) 7 Jésus donc leur dit encore : Amen, amen, je vous le dis : C’est moi qui suis la porte des brebis. (10:7) 8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands, mais les brebis ne les ont point écoutés. (10:8) 9 Je suis la porte ; si c’est par moi que quelqu’un entre, il sera sauvé ; et il entrera, et sortira, et trouvera de la pâture. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour dérober, et tuer, et détruire ; moi, je suis venu afin qu’elles aient la vie et qu’elles l’aient en abondance. (10:10) 11 Je suis le bon berger ; le bon berger laisse sa vie pour les brebis. (10:11) 12 Mais le mercenaire et celui qui n’est point berger, auquel les brebis n’appartiennent pas en propre, voit venir le loup et quitte les brebis, et s’enfuit ; et le loup les ravit et disperse les brebis. (10:12) 13 Or le mercenaire s’enfuit parce qu’il est mercenaire et qu’il ne se met point en peine des brebis. (10:13) 14 Moi, je suis le bon berger ; et je connais celles qui sont à moi, et je suis connu de celles qui sont à moi, (10:14) 15 de la même manière que le Père me connaît et que je connais le Père. Et je laisse ma vie pour les brebis. (10:15) 16 J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là aussi, il faut que je les amène ; et elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. (10:16) 17 C’est pour cela que le Père m’aime, parce que je laisse ma vie , pour la reprendre. (10:17) 18 Personne ne me l’ôte, mais je la laisse de mon chef ; j’ai le pouvoir de la laisser, et j’ai le pouvoir de la reprendre ; c’est le commandement que j’ai reçu de mon Père. (10:18) 19 De nouveau donc il y eut de la division parmi les Juifs à cause de ces discours. (10:19) 20 Et beaucoup d’entre eux disaient : Il a un démon et il est hors de sens ; pourquoi l’écoutez-vous ? — (10:20) 21 D’autres disaient : Ces paroles ne sont point d’un démoniaque ; un démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? (10:21) 22 Or on faisait à Jérusalem la fête de la Dédicace, et c’était l’hiver. (10:22) 23 Et Jésus se promenait dans le lieu sacré au portique de Salomon. — (10:23) 24 Les Juifs l’entourèrent donc et lui dirent : Jusques à quand tiens-tu notre âme en suspens ? Si tu es le Christ, dis-le nous ouvertement. — (10:24) 25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père, ces œuvres rendent témoignage de moi ; (10:25) 26 mais vous, vous ne croyez pas, car vous n’êtes pas de mes brebis, comme je vous l’ai dit. (10:26) 27 Mes brebis entendent ma voix, et je les connais, et elles me suivent ; (10:27) 28 et je leur donne la vie Eternelle ; et elles ne périront jamais ; et nul ne les ravira de ma main. (10:28) 29 Mon Père qui me les a données, est plus grand que tous ; et nul ne peut les ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Moi et le Père nous sommes un. (10:30) 31 Les Juifs donc apportèrent de nouveau des pierres pour le lapider. — (10:31) 32 Jésus leur répondit : Je vous ai fait voir beaucoup de bonnes œuvres procédant de mon Père : pour laquelle de ces œuvres me lapidez-vous ? — (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent, en disant : Ce n’est pas pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais c’est pour un blasphème, et parce qu’étant homme tu te fais Dieu. (10:33) 34 Jésus leur répondit : N’est-il pas écrit dans votre loi : « J’ai dit, vous êtes des dieux ? » (Ps. 32:6.) (10:34) 35 Si elle a appelé dieux ceux auxquels la parole de Dieu a été adressée (et l’Ecriture ne peut être renversée), (10:35) 36 direz-vous : Tu blasphèmes, à moi que le Père a sanctifié et qu’il a envoyé dans le monde, parce que j’ai dit : Je suis fils de Dieu ? (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez point ; (10:37) 38 mais si je les fais, encore que vous ne me croyiez pas, croyez les œuvres ; afin que vous connaissiez et que vous croyiez que le Père est en moi, et moi en lui. (10:38) 39 Ils cherchaient donc encore à le saisir ; et il échappa de leurs mains. (10:39) 40 Et il s’en alla de nouveau au-delà du Jourdain, à l’endroit où Jean baptisait d’abord, et il y demeura. (10:40) 41 Et beaucoup de gens allèrent à lui et ils disaient : Jean n’a fait aucun signe, mais toutes les choses que Jean a dites de celui-ci étaient vraies. — (10:41) 42 Et il y en eut là beaucoup qui crurent en lui. (10:42) Jean
10:1-42
8Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré
Édition de 1866, libre de droits.
1 En vérité, en vérité je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie des brebis, mais qui y monte par un autre endroit, est un voleur et un larron. (10:1) 2 Mais celui qui entre par la porte est le pasteur des brebis. (10:2) 3 Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle ses brebis par leur nom et les fait sortir. (10:3) 4 Et lorsqu’il a fait sortir ses brebis, il marche devant elles, et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Elles ne suivent pas un étranger, mais elles le fuient, parce qu’elles ne connaissent point la voix des étrangers. (10:5) 6 Jésus leur dit cette parabole ; mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. (10:6) 7 Jésus leur dit donc encore : En vérité, en vérité je vous le dis, je suis la porte des brebis. (10:7) 8 Tous ceux qui sont venus sont des voleurs et des larrons, et les brebis ne les ont point écoutés. (10:8) 9 Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera, il sortira, et il trouvera des pâturages. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire. Pour moi, je suis venu afin qu’elles aient la vie, et qu’elles l’aient surabondamment. (10:10) 11 Je suis le bon Pasteur. Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis. (10:11) 12 Mais le mercenaire, et celui qui n’est point pasteur, et cl qui les brebis n’appartiennent pas, voyant venir le loup, abandonne les brebis et s’enfuit ; et le loup ravit et disperse les brebis. (10:12) 13 Or le mercenaire s’enfuit parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se met point en peine des brebis. (10:13) 14 Je suis le bon Pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, (10:14) 15 Comme mon Père me connaît, et que je connais mon Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. (10:15) 16 J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie ; il faut aussi que je les amène. Elles écouteront ma voix, et il n’y aura qu’un troupeau et qu’un pasteur. (10:16) 17 C’est pour cela que mon Père m’aime, parce que je quitte ma vie pour la reprendre. (10:17) 18 Personne ne me la ravit, mais c’est de moi-même que je la quitte ; j’ai le pouvoir de la quitter, et j’ai le pouvoir de la reprendre. J’ai reçu ce commandement de mon Père. (10:18) 19 Ce discours excita une nouvelle division parmi les Juifs. (10:19) 20 Beaucoup d’entre eux disaient : Il est possédé du démon, il a perdu le sens : pourquoi l’écoutez-vous ? (10:20) 21 Les autres disaient : Ces paroles ne sont pas d’un possédé du démon. Le démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? (10:21) 22 Or on faisait à Jérusalem la fête de la Dédicace ; et c’était l’hiver ; (10:22) 23 Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. (10:23) 24 Les Juifs s’assemblèrent autour de lui, et lui dirent : Jusqu’à quand nous tiendrez-vous l’esprit en suspens ? Si vous êtes le Christ, dites-le-nous clairement. (10:24) 25 Jésus leur répondit : Je vous parle, et vous ne me croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi ; (10:25) 26 Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. (10:26) 27 Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent ; (10:27) 28 Je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais ; et nul ne les ravira d’entre mes mains. (10:28) 29 Ce que mon Père m’a donné est plus grand que toutes choses ; et personne ne peut le ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Mon Père et moi nous sommes une seule chose. (10:30) 31 Alors les Juifs prirent des pierres pour le lapider. (10:31) 32 Et Jésus leur dit : Je vous ai montré beaucoup de bonnes œuvres par la puissance de mon Père ; pour laquelle me lapidez-vous ? (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent : Nous ne vous lapidons pas pour aucune bonne œuvre, mais à cause de votre blasphème, et parce qu’étant homme vous vous faites Dieu. (10:33) 34 Jésus leur repartit : N’est-il pas écrit dans votre loi : Je l’ai dit, vous êtes des dieux ? (10:34) 35 Si donc elle appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu était adressée, et que l’Écriture ne puisse être détruite, (10:35) 36 Pourquoi dites-vous que je blasphème, moi que mon Père a sanctifié et envoyé dans le monde, parce que j’ai dit : Je suis Fils de Dieu ? (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. (10:37) 38 Mais si je les fais, quand vous ne voudriez pas me croire, croyez aux œuvres, afin que vous connaissiez et que vous croyiez que mon Père est en moi, et moi dans mon Père. (10:38) 39 Les Juifs cherchaient à le prendre ; mais il s’échappa de leurs mains, (10:39) 40 Et s’en alla de nouveau au delà du Jourdain, à l’endroit où Jean baptisait d’abord, et il y demeura. (10:40) 41 Plusieurs vinrent vers lui, et disaient : Jean n’a fait aucun miracle ; (10:41) 42 Et tout ce que Jean a dit de celui-ci était vrai. Et beaucoup crurent en lui. (10:42) Jean
10:1-42
9Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui l’escalade par un autre endroit, est un voleur et un brigand ; (10:1) 2 mais celui qui entre par la porte, est un berger des brebis. (10:2) 3 Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle ses brebis par leur nom, et il les conduit dehors : (10:3) 4 dès qu’il a fait sortir toutes les siennes, il va devant elles, et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Elles ne suivront point un étranger, mais elles le fuiront, parce qu’elles ne connaissent point la voix des étrangers. » (10:5) 6 Jésus leur fit cette allégorie, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait. (10:6) 7 Jésus reprit et leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis : (10:7) 8 tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés. (10:8) 9 Je suis la porte : si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera de la pâture. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour voler, pour égorger et pour détruire ; moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient abondamment. (10:10) 11 Je suis le bon berger : le bon berger donne sa vie pour ses brebis ; (10:11) 12 mais le mercenaire, qui n’est pas berger, à qui les brebis n’appartiennent pas en propre, ne voit pas plutôt venir le loup, qu’il abandonne les brebis, et s’enfuit : le loup les ravit, et disperse le troupeau. (10:12) 13 Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il n’a nul souci des brebis. (10:13) 14 Je suis le bon berger : je connais mes brebis et mes brebis me connaissent, (10:14) 15 comme le Père me connaît et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. (10:15) 16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; il faut aussi que je les conduise : elles entendront ma voix ; et il y aura un seul troupeau, un seul berger. (10:16) 17 Mon Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre ; (10:17) 18 personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre : tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. » (10:18) 19 Ces paroles provoquèrent une nouvelle division parmi les Juifs. (10:19) 20 Un grand nombre d’entre eux disaient : « Il est possédé d’un démon, il déraisonne : pourquoi l’écoutez-vous ? » (10:20) 21 D’autres disaient : « Ces paroles ne sont point celles d’un possédé : est-ce qu’un démon peut ouvrir les yeux des aveugles ? » (10:21) 22 Or, on célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace : c’était l’hiver ; (10:22) 23 et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. (10:23) 24 Les Juifs l’entourèrent donc, et lui dirent : « Jusques à quand nous tiendras-tu l’esprit en suspens ? Si tu es le Messie, dis-le nous franchement. » (10:24) 25 Jésus leur répondit : « Je vous l’ai dit, et vous ne le croyez pas : les œuvres que je fais au nom de mon Père, rendent témoignage de moi ; (10:25) 26 mais vous ne croyez point, parce que vous n’êtes pus de mes brebis, (10:26) 27 comme je vous l’ai dit. Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent ; (10:27) 28 je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main. (10:28) 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Le Père et moi, nous ne faisons qu’un. » (10:30) 31 Là-dessus, les Juifs ramassèrent de nouveau des pierres pour le lapider. (10:31) 32 Jésus leur dit : « J’ai fait sous vos yeux plusieurs bonnes œuvres, par la puissance de mon Père ; pour laquelle me lapidez-vous ? » (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent : « Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce qu’étant homme, tu te fais dieu. » (10:33) 34 Jésus leur repartit : « N’est-il pas écrit dans votre Loi : « J’ai dit : Vous êtes des dieux ? » (10:34) 35 Si donc la Loi appelle « dieux » ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l’Écriture ne peut être rejetée, (10:35) 36 comment pouvez-vous dire à celui que le Père a consacré et qu’il a envoyé dans le monde, « tu blasphèmes, » parce que j’ai dit : « Je suis le Fils de Dieu ? » (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas ; (10:37) 38 mais si je les fais, quand même vous ne me croiriez pas, croyez-en mes œuvres ; reconnaissez et sachez que le Père est en moi, et que je suis dans le Père. » (10:38) 39 Alors les Juifs cherchèrent de nouveau à se saisir de lui ; mais il s’échappa de leurs mains, (10:39) 40 et s’en retourna au delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait baptisé tout d’abord, et il y demeura. (10:40) 41 Bien des gens venaient vers lui, et disaient : « Jean n’a point fait de miracles, mais tout ce qu’il a dit de celui-ci est vrai. » (10:41) 42 Et il y eu eut là beaucoup qui crurent en lui. (10:42) Jean
10:1-42
10Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — En vérité, en vérité, je vous dis : Celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie des brebis, mais qui y monte par ailleurs, celui-là est un voleur et un larron. (10:1) 2 Mais celui qui entre par la porte, est le berger des brebis. (10:2) 3 À celui-ci le portier ouvre ; et les brebis écoutent sa voix ; et il appelle ses propres brebis par leur nom, et les mène dehors. (10:3) 4 Et quand il a mis dehors toutes ses propres [brebis], il va devant elles ; et les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix ; (10:4) 5 mais elles ne suivront point un étranger, mais elles s’enfuiront loin de lui, parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers. (10:5) 6 Jésus leur dit cette similitude ; mais ils ne comprirent pas ce que c’était qu’il leur disait. (10:6) 7 Jésus donc leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous dis que moi je suis la porte des brebis. (10:7) 8 Tous, autant qu’il en est venu avant moi, sont des voleurs et des larrons ; mais les brebis ne les ont pas écoutés. (10:8) 9 Moi, je suis la porte : si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; et il entrera et il sortira, et il trouvera de la pâture. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour voler, et tuer, et détruire : moi, je suis venu afin qu’elles aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance. (10:10) 11 Moi, je suis le bon berger : le bon berger met sa vie pour les brebis ; (10:11) 12 mais l’homme qui reçoit des gages, et qui n’est pas le berger, à qui les brebis n’appartiennent pas en propre, voit venir le loup, et laisse les brebis, et s’enfuit ; et le loup les ravit, et il disperse les brebis. (10:12) 13 Or l’homme à gages s’enfuit, parce qu’il est un homme à gages et qu’il ne se met pas en souci des brebis. (10:13) 14 Moi, je suis le bon berger, et je connais les miens et je suis connu des miens, (10:14) 15 comme le Père me connaît et moi je connais le Père ; et je mets ma vie pour les brebis. (10:15) 16 Et j’ai d’autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie ; il faut que je les amène, elles aussi ; et elles écouteront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. (10:16) 17 À cause de ceci le Père m’aime, c’est que moi je laisse ma vie, afin que je la reprenne. (10:17) 18 Personne ne me l’ôte, mais moi, je la laisse de moi-même ; j’ai le pouvoir de la laisser, et j’ai le pouvoir de la reprendre : j’ai reçu ce commandement de mon Père. (10:18) 19 Il y eut encore de la division parmi les Juifs à cause de ces paroles ; (10:19) 20 et plusieurs d’entre eux disaient : Il a un démon, et il est fou ; pourquoi l’écoutez-vous ? (10:20) 21 D’autres disaient : Ces paroles ne sont pas d’un démoniaque ; un démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? (10:21) 22 Or la fête de la Dédicace se célébrait à Jérusalem, et c’était en hiver. (10:22) 23 Et Jésus se promenait dans le temple, au portique de Salomon. (10:23) 24 Les Juifs donc l’environnèrent et lui dirent : Jusques à quand tiens-tu notre âme en suspens ? Si toi, tu es le Christ, dis-le-nous franchement. (10:24) 25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que moi je fais au nom de mon Père, celles-ci rendent témoignage de moi ; (10:25) 26 mais vous, vous ne croyez pas, car vous n’êtes pas de mes brebis, comme je vous l’ai dit. (10:26) 27 Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent, (10:27) 28 et moi, je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais ; et personne ne les ravira de ma main. (10:28) 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous, et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Moi et le Père, nous sommes un. (10:30) 31 Les Juifs donc levèrent encore des pierres pour le lapider. (10:31) 32 Jésus leur répondit : Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres de la part de mon Père : pour laquelle de ces œuvres me lapidez-vous ? (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent : Nous ne te lapidons pas pour une bonne œuvre, mais pour blasphème ; et parce que toi, étant homme, tu te fais Dieu. (10:33) 34 Jésus leur répondit : N’est-il pas écrit dans votre loi : « Moi j’ai dit : Vous êtes des dieux » ? [Psaume 82 :6]. (10:34) 35 S’il appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu est venue (et l’écriture ne peut être anéantie), (10:35) 36 dites-vous à celui que le Père a sanctifié, et qu’il a envoyé dans le monde : Tu blasphèmes, parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu ? (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas ; (10:37) 38 mais si je les fais, alors même que vous ne me croiriez pas, croyez les œuvres, afin que vous connaissiez et que vous croyiez que le Père est en moi, et moi en lui. (10:38) 39 Ils cherchaient donc encore à le prendre ; mais il échappa de leur main (10:39) 40 et s’en alla encore au delà du Jourdain, à l’endroit où Jean avait baptisé au commencement, et il demeura là. (10:40) 41 Et plusieurs vinrent à lui, et ils disaient : Jean n’a fait aucun miracle ; mais toutes les choses que Jean a dites de celui-ci étaient vraies. (10:41) 42 Et plusieurs crurent là en lui. (10:42) Jean
10:1-42
11Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie des brebis, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un larron. (10:1) 2 Mais celui qui entre par la porte est le pasteur des brebis. (10:2) 3 A celui-ci le portier ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle ses propres brebis par leur nom, et il les fait sortir. (10:3) 4 Et lorsqu’il a fait sortir ses propres brebis, il va devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Elles ne suivent point un étranger, mais elles le fuient ; car elles ne connaissent pas la voix des étrangers. (10:5) 6 Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait. (10:6) 7 Jésus leur dit donc encore : En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. (10:7) 8 Tous ceux qui sont venus sont des voleurs et des larrons, et les brebis ne les ont point écoutés. (10:8) 9 Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera, et il sortira, et il trouvera des pâturages. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire. Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient plus abondamment. (10:10) 11 Je suis le bon pasteur. Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis. (10:11) 12 Mais le mercenaire, et celui qui n’est point pasteur, à qui les brebis n’appartiennent pas, voit venir le loup, et abandonne les brebis, et s’enfuit ; et le loup ravit et disperse les brebis. (10:12) 13 Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se met point en peine des brebis. (10:13) 14 Je suis le bon pasteur, et je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, (10:14) 15 comme le Père me connaît et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. (10:15) 16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là aussi, il faut que je les amène, et elles écouteront ma voix, et il n’y aura qu’une seule bergerie et qu’un seul pasteur. (10:16) 17 C’est pour cela que le Père m’aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre de nouveau. (10:17) 18 Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre : tel est le commandement que j’ai reçu de mon Père. (10:18) 19 Il y eut encore une division parmi les Juifs, à cause de ces paroles. (10:19) 20 Beaucoup d’entre eux disaient : Il est possédé du démon, et il a perdu le sens ; pourquoi l’écoutez-vous ? (10:20) 21 D’autres disaient : Ce ne sont point là les paroles d’un homme possédé du démon ; le démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? (10:21) 22 Or on faisait à Jérusalem la fête de la Dédicace ; et c’était l’hiver. (10:22) 23 Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. (10:23) 24 Les Juifs l’entourèrent donc, et lui dirent : Jusques à quand tiendrez-vous notre esprit en suspens ? Si vous êtes le Christ, dites-le-nous clairement. (10:24) 25 Jésus leur répondit : Je vous parle, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent elles-mêmes témoignage de moi. (10:25) 26 Mais vous ne croyez point, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. (10:26) 27 Mes brebis écoutent ma voix, et je les connais, et elles me suivent. (10:27) 28 Je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. (10:28) 29 Ce que mon Père m’a donné est plus grand que toutes choses, et personne ne peut le ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Moi et le Père, nous ne sommes qu’un. (10:30) 31 Alors les Juifs prirent des pierres, pour le lapider. (10:31) 32 Jésus leur dit : Je vous ai montré beaucoup de bonnes œuvres, venant de mon Père ; pour laquelle de ces œuvres me lapidez-vous ? (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent : Ce n’est pas pour une bonne œuvre que nous vous lapidons, mais pour un blasphème, et parce qu’étant homme, vous vous faites Dieu. (10:33) 34 Jésus leur répondit : N’est-il pas écrit dans votre loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux ? (10:34) 35 Si elle appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée (et l’Ecriture ne peut être détruite), (10:35) 36 comment dites-vous à celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde : Tu blasphèmes, parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu ? (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. (10:37) 38 Mais si je les fais, et si vous ne voulez pas me croire, croyez à mes œuvres, afin que vous connaissiez et que vous croyiez que le Père est en moi, et moi dans le Père. (10:38) 39 Ils cherchaient donc à le saisir, mais il s’échappa de leurs mains. (10:39) 40 Et il s’en alla de nouveau au delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait d’abord baptisé ; et il demeura là. (10:40) 41 Beaucoup vinrent à lui ; et ils disaient : Jean n’a fait aucun miracle ; (10:41) 42 mais tout ce que Jean a dit de celui-ci était vrai. Et beaucoup crurent en lui. (10:42) Jean
10:1-42
12Traduction par Edmond Stapfer
Édition de 1889, libre de droits.
1 « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans le bercail des brebis, mais y monte de quelque autre côté, est un voleur et un brigand. (10:1) 2 Celui qui entre par la porte est berger des brebis. (10:2) 3 A celui-ci le portier ouvre, et les brebis entendent sa voix. Il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent et les fait sortir. (10:3) 4 Quand il a fait sortir toutes les siennes, il marche devant elles et ses brebis le suivent parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Elles ne suivront point un étranger ; au contraire, elles fuiront loin de lui, car elles ne connaissent point la voix des étrangers. » (10:5) 6 Telle est la parabole que leur dit Jésus ; mais eux, ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait. (10:6) 7 Jésus reprit donc : « En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. (10:7) 8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands, mais les brebis ne les ont pas écoutés. (10:8) 9 C’est moi qui suis la porte ; si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé. Il entrera, il sortira, il trouvera sa pâture. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire. Moi, je suis venu afin que les brebis aient la vis et qu’elles aient l’abondance. » (10:10) 11 « Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour les brebis. (10:11) 12 Quant au mercenaire, quant à celui qui n’est pas berger, à qui les brebis n’appartiennent pas, s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et prend la fuite ; alors le loup les ravit et les disperse. (10:12) 13 Il agit ainsi parce qu’il est mercenaire et qu’il n’a nul soin des brebis. (10:13) 14 C’est moi qui suis le bon berger. Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent, (10:14) 15 de la même façon que le Père me connaît et que, moi, je connais le Père ; et je donne ma vie pour les brebis. » (10:15) 16 « J’ai d’autres brebis, qui ne sont pas de ce bercail. Celles-là aussi il faut que je les amène. Elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. (10:16) 17 Voici pourquoi le Père m’aime : il m’aime parce que je donne ma vie pour la reprendre de nouveau. (10:17) 18 Personne ne me l’ôte, mais c’est moi qui la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la donner ; j’ai le pouvoir de la reprendre ; tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. » (10:18) 19 Ces paroles furent l’occasion de nouvelles divisions entre les Juifs. (10:19) 20 « C’est un possédé, disaient-ils pour la plupart, c’est un fou ; pourquoi l’écoutez-vous ? » (10:20) 21 D’autres disaient : « Ce ne sont pas les paroles d’un possédé ; est-ce qu’un démon peut rendre ta vue aux aveugles ? ». (10:21) 22 C’était l’hiver et l’on célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace ! (10:22) 23 Dans le Temple, sous le portique de Salomon, Jésus se promenait ! (10:23) 24 Les Juifs firent cercle autour de lui et lui dirent : « Jusqu’à quand nous tiendras-tu l’esprit en suspens ? Si tu es le Christ, dis-le-nous franchement. » (10:24) 25 « Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas, répondit Jésus. Les œuvres que je fais au nom de mon Père, rendent témoignage de moi, (10:25) 26 mais vous ne croyez pas parce que vous n’êtes pas de mes brebis. (10:26) 27 Mes brebis à moi entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. (10:27) 28 Je leur donne la vie éternelle ; elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de nia main. (10:28) 29 Mon Père qui me les a données est plus grand que tous les hommes, et nul ne peut ravir ce qui est dans la main du Père. (10:29) 30 Moi et le Père nous sommes uns. » (10:30) 31 De nouveau les Juifs apportèrent des pierres pour le lapider. (10:31) 32 Jésus leur dit : « J’ai fait devant vous, de par le Père, beaucoup d’œuvres excellentes ; pour laquelle de ces œuvres me lapidez vous ? » (10:32) 33 — « Ce n’est pour aucune œuvre excellente que nous te lapidons, répliquèrent les Juifs, mais parce que tu blasphèmes, et que, toi qui n’es qu’un homme, tu te fais Dieu. » (10:33) 34 Jésus leur répondit : « N’est-il pas écrit dans votre Loi : « Moi, j’ai dit : vous êtes dieux. » (10:34) 35 « Eh bien, votre Loi a appelé « dieux » ceux auxquels s’adressait la parole de Dieu (et l’Écriture est indiscutable), (10:35) 36 et moi que le Père a consacré et a envoyé dans le monde, vous m’accusez de blasphème, parce que j’ai dit : je suis Fils de Dieu ! » (10:36) 37 « Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez point. (10:37) 38 Mais si je les fais (quand même vous n’auriez aucune foi en mes paroles), croyez du moins à mes œuvres ; qu’elles vous fassent savoir, qu’elles vous fassent reconnaître que le Père est en moi, et que moi je suis dans le Père. » (10:38) 39 « Encore une fois ils s’efforcèrent de mettre la main sur lui, mais il leur échappa (10:39) 40 et retourna sur l’autre rive du Jourdain, à l’endroit où Jean avait baptisé tout d’abord, et il y séjourna. (10:40) 41 Des multitudes vinrent à lui et l’on disait : « Jean, il est vrai, n’a fait aucun miracle ; mais tout ce qu’il a dit de celui-ci était vrai. » (10:41) 42 Là, un grand nombre eurent foi en lui. (10:42) Jean
10:1-42
13Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que l'Ancien Testament.
14Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. (10:1) 2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. (10:2) 3 Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. (10:3) 4 Lorsqu’il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Elles ne suivront point un étranger ; mais elles fuiront loin de lui, parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers. (10:5) 6 Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait. (10:6) 7 Jésus leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. (10:7) 8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés. (10:8) 9 Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. (10:10) 11 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. (10:11) 12 Mais le mercenaire, qui n’est pas le berger, et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite ; et le loup les ravit et les disperse. (10:12) 13 Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon berger. (10:13) 14 Je connais mes brebis, et elles me connaissent, (10:14) 15 comme le Père me connaît et comme je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. (10:15) 16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là, il faut que je les amène ; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. (10:16) 17 Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. (10:17) 18 Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre : tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. (10:18) 19 Il y eut de nouveau, à cause de ces paroles, division parmi les Juifs. (10:19) 20 Plusieurs d’entre eux disaient : Il a un démon, il est fou ; pourquoi l’écoutez-vous ? (10:20) 21 D’autres disaient : Ce ne sont pas les paroles d’un démoniaque ; un démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? (10:21) 22 On célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace. C’était l’hiver. (10:22) 23 Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. (10:23) 24 Les Juifs l’entourèrent, et lui dirent : Jusques à quand tiendras-tu notre esprit en suspens ? Si tu es le Christ, dis-le nous franchement. (10:24) 25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi. (10:25) 26 Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. (10:26) 27 Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. (10:27) 28 Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. (10:28) 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Moi et le Père nous sommes un. (10:30) 31 Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider. (10:31) 32 Jésus leur dit : Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres venant de mon Père : pour laquelle me lapidez-vous ? (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent : Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. (10:33) 34 Jésus leur répondit : N’est-il pas écrit dans votre loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux ? (10:34) 35 Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l’Écriture ne peut être anéantie, (10:35) 36 celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites : Tu blasphèmes ! Et cela parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu. (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. (10:37) 38 Mais si je les fais, quand même vous ne me croyez point, croyez à ces œuvres, afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi et que je suis dans le Père. (10:38) 39 Là-dessus, ils cherchèrent encore à le saisir, mais il s’échappa de leurs mains. (10:39) 40 Jésus s’en alla de nouveau au delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait d’abord baptisé. Et il y demeura. (10:40) 41 Beaucoup de gens vinrent à lui, et ils disaient : Jean n’a fait aucun miracle ; mais tout ce que Jean a dit de cet homme était vrai. (10:41) 42 Et, dans ce lieu-là, plusieurs crurent en lui. (10:42) Jean
10:1-42
15Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 “ En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre point par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. (10:1) 2 Mais celui qui entre par la porte est le pasteur des brebis. (10:2) 3 C’est à lui que le portier ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle par leur nom ses brebis, et il les mène aux pâturages. (10:3) 4 Quand il a fait sortir toutes ses brebis, il marche devant elles, et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Elles ne suivront point un étranger, mais elles le fuiront, parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers. ˮ (10:5) 6 Jésus leur dit cette allégorie ; mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait. (10:6) 7 Jésus donc leur dit encore : “ En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. (10:7) 8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés. (10:8) 9 Je suis la porte : si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera, et il sortira, et il trouvera des pâturages. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. (10:10) 11 Je suis le bon pasteur. Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis. (10:11) 12 Mais le mercenaire, qui n’est pas le pasteur, et à qui les brebis n’appartiennent pas, voit venir le loup, laisse là les brebis et prend la fuite ; et le loup les ravit et les disperse. (10:12) 13 Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire et qu’il n’a nul souci des brebis. (10:13) 14 Je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, (10:14) 15 comme mon Père me connaît, et que je connais mon Père, et je donne ma vie pour mes brebis. (10:15) 16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; il faut aussi que je les amène, et elles entendront ma voix, et il y aura une seule bergerie, un seul pasteur. (10:16) 17 C’est pour cela que mon Père m’aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre. (10:17) 18 Personne ne me la ravit, mais je la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la donner, et le pouvoir de la reprendre : tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. ˮ (10:18) 19 Il s’éleva de nouveau une division parmi les Juifs à l’occasion de ce discours. (10:19) 20 Plusieurs d’entre eux disaient : “ Il est possédé d’un démon, il a perdu le sens : Pourquoi l’écoutez-vous ? ˮ (10:20) 21 D’autres disaient : “ Ce ne sont pas là les paroles d’un possédé ; est-ce qu’un démon peut ouvrir les yeux des aveugles ? ˮ (10:21) 22 On célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace ; c’était l’hiver ; (10:22) 23 et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. (10:23) 24 Les Juifs l’entourèrent donc et lui dirent : “ Jusques à quand tiendrez-vous notre esprit en suspens ? Si vous êtes le Christ dites-le-nous franchement. ˮ (10:24) 25 Jésus leur répondit : “ Je vous l’ai dit, et vous ne me croyez pas : les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi ; (10:25) 26 mais vous ne me croyez point, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. (10:26) 27 Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. (10:27) 28 Et je leur donne une vie éternelle, et elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main ; (10:28) 29 mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous, et nul ne peut les ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Mon père et moi nous sommes un. ˮ (10:30) 31 Les Juifs ramassèrent de nouveau des pierres pour le lapider. (10:31) 32 Jésus leur dit : “ J’ai fait devant vous beaucoup d’œuvres bonnes qui venaient de mon Père : pour laquelle de ces œuvres me lapidez-vous ? ˮ (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent : “ Ce n’est pas pour une bonne œuvre que nous vous lapidons, mais pour un blasphème, et parce que, étant homme, vous vous faites Dieu. ˮ (10:33) 34 Jésus leur répondit : “ N’est-il pas écrit dans votre Loi : J’ai dit : vous êtes des dieux ? (10:34) 35 Si la Loi appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l’Écriture ne peut être anéantie, (10:35) 36 comment dites-vous à celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde : Vous blasphémez, parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu ? (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. (10:37) 38 Mais si je les fais, lors même que vous ne voudriez pas me croire, croyez à mes œuvres : afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi, et que je suis dans le Père. ˮ (10:38) 39 Là-dessus, ils cherchèrent de nouveau à se saisir de lui, mais il s’échappa de leurs mains. (10:39) 40 Il s’en retourna au delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait commencé à baptiser ; et il y demeura. (10:40) 41 Et beaucoup venaient à lui, disant : “ Jean n’a fait aucun miracle ; (10:41) 42 mais tout ce qu’il a dit de celui-ci était vrai. ˮ Et il y en eut là beaucoup qui crurent en lui. (10:42) Jean
10:1-42
16Nouvelle édition de Genève
Édition de 1979 © Copyright.[+]
1 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. (10:1) 2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. (10:2) 3 Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. (10:3) 4 Lorsqu’il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Elles ne suivront point un étranger ; mais elles fuiront loin de lui, parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers. (10:5) 6 Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait. (10:6) 7 Jésus leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. (10:7) 8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés. (10:8) 9 Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance. (10:10) 11 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. (10:11) 12 Mais le mercenaire, qui n’est pas le berger, et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite ; et le loup les ravit et les disperse. (10:12) 13 Le mercenaire [s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il] ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon berger. (10:13) 14 Je connais mes brebis, et elles me connaissent, (10:14) 15 comme le Père me connaît et comme je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. (10:15) 16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là, il faut que je les amène ; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. (10:16) 17 Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. (10:17) 18 Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre : tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. (10:18) 19 Il y eut de nouveau, à cause de ces paroles, division parmi les Juifs. (10:19) 20 Plusieurs d’entre eux disaient : Il a un démon, il est fou ; pourquoi l’écoutez-vous ? (10:20) 21 D’autres disaient : Ce ne sont pas les paroles d’un démoniaque ; un démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? (10:21) 22 On célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace. C’était l’hiver. (10:22) 23 Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. (10:23) 24 Les Juifs l’entourèrent, et lui dirent : Jusqu’à quand tiendras-tu notre esprit en suspens ? Si tu es le Christ, dis-le-nous franchement. (10:24) 25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi. (10:25) 26 Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. (10:26) 27 Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. (10:27) 28 Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. (10:28) 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Moi et le Père nous sommes un. (10:30) 31 Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider. (10:31) 32 Jésus leur dit : Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres venant de mon Père : pour laquelle me lapidez-vous ? (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent : Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. (10:33) 34 Jésus leur répondit : N’est-il pas écrit dans votre loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux ? (10:34) 35 Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l’Ecriture ne peut être anéantie, (10:35) 36 celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites : Tu blasphèmes ! Et cela parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu. (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. (10:37) 38 Mais si je les fais, même si vous ne me croyez point, croyez à ces œuvres, afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi et que je suis dans le Père. (10:38) 39 Là-dessus, ils cherchèrent encore à le saisir, mais il s’échappa de leurs mains. (10:39) 40 Jésus s’en alla de nouveau au-delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait d’abord baptisé. Et il y demeura. (10:40) 41 Beaucoup de gens vinrent à lui, et ils disaient : Jean n’a fait aucun miracle ; mais tout ce que Jean a dit de cet homme était vrai. (10:41) 42 Et, dans ce lieu-là, plusieurs crurent en lui. (10:42) Jean
10:1-42
17Traduction Louis Segond 21
Édition de 2007 © Copyright.[+]
1 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. (10:1) 2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. (10:2) 3 Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. (10:3) 4 Lorsqu’il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix. (10:4) 5 Elles ne suivront point un étranger ; mais elles fuiront loin de lui, parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers. (10:5) 6 Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait. (10:6) 7 Jésus leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. (10:7) 8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés. (10:8) 9 Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. (10:10) 11 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. (10:11) 12 Mais le mercenaire, qui n’est pas le berger, et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite ; et le loup les ravit et les disperse. (10:12) 13 Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon berger. (10:13) 14 Je connais mes brebis, et elles me connaissent, (10:14) 15 comme le Père me connaît et comme je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. (10:15) 16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là, il faut que je les amène ; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. (10:16) 17 Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. (10:17) 18 Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre : tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. (10:18) 19 Il y eut de nouveau, à cause de ces paroles, division parmi les Juifs. (10:19) 20 Plusieurs d’entre eux disaient : Il a un démon, il est fou ; pourquoi l’écoutez-vous ? (10:20) 21 D’autres disaient : Ce ne sont pas les paroles d’un démoniaque ; un démon peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? (10:21) 22 On célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace. C’était l’hiver. (10:22) 23 Et Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon. (10:23) 24 Les Juifs l’entourèrent, et lui dirent : Jusques à quand tiendras-tu notre esprit en suspens ? Si tu es le Christ, dis-le nous franchement. (10:24) 25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi. (10:25) 26 Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. (10:26) 27 Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. (10:27) 28 Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. (10:28) 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Moi et le Père nous sommes un. (10:30) 31 Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider. (10:31) 32 Jésus leur dit : Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres venant de mon Père : pour laquelle me lapidez-vous ? (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent : Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. (10:33) 34 Jésus leur répondit : N’est-il pas écrit dans votre loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux ? (10:34) 35 Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l’Écriture ne peut être anéantie, (10:35) 36 celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites : Tu blasphèmes ! Et cela parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu. (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. (10:37) 38 Mais si je les fais, quand même vous ne me croyez point, croyez à ces œuvres, afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi et que je suis dans le Père. (10:38) 39 Là-dessus, ils cherchèrent encore à le saisir, mais il s’échappa de leurs mains. (10:39) 40 Jésus s’en alla de nouveau au delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait d’abord baptisé. Et il y demeura. (10:40) 41 Beaucoup de gens vinrent à lui, et ils disaient : Jean n’a fait aucun miracle ; mais tout ce que Jean a dit de cet homme était vrai. (10:41) 42 Et, dans ce lieu-là, plusieurs crurent en lui. (10:42) Jean
10:1-42
18Traduction française de la Bible King James par N. L. Stratford
Édition de 2022 © Copyright.[+]
1 En vérité, en vérité, je vous dis : Celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui l’escalade par quelque autre moyen, celui-là est un voleur et un brigand. (10:1) 2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des moutons. (10:2) 3 À celui-ci le portier ouvre ; et les moutons entendent sa voix : et il appelle ses propres moutons par leur nom et les conduit dehors. (10:3) 4 Et quand il a fait sortir ses propres moutons, il va devant eux, et les moutons le suivent : car ils connaissent sa voix. (10:4) 5 Et ils ne suivront pas un étranger, mais ils le fuiront : car ils ne connaissent pas la voix des étrangers. (10:5) 6 Jésus leur dit cette parabole : mais ils ne comprirent pas les choses dont il leur parlait. (10:6) 7 Puis Jésus leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous dis : Je suis la porte des moutons. (10:7) 8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands : mais les moutons ne les ont pas entendus. (10:8) 9 Je suis la porte : si un homme entre par moi, il sera sauvé et entrera et sortira, et trouvera du pâturage. (10:9) 10 Le voleur ne vient que pour voler, et tuer et détruire : je suis venu, afin qu’ils puissent avoir la vie, et qu’ils puissent l’avoir plus abondamment. (10:10) 11 Je suis le bon berger : le bon berger donne sa vie pour les moutons. (10:11) 12 Mais celui qui est un salarié, et non le berger, à qui les moutons n’appartiennent pas, voit venir le loup, et laisse les moutons, et s’enfuit : et le loup les attrape et disperse les moutons. (10:12) 13 Le salarié s’enfuit, parce qu’il est un salarié, et qu’il ne se soucie pas des moutons. (10:13) 14 Je suis le bon berger, et je connais mes moutons et je suis connu des miens. (10:14) 15 Comme le Père me connaît, oui certainement je connais le Père : et je donne ma vie pour les moutons. (10:15) 16 Et j’ai d’autres moutons qui ne sont pas de cette bergerie : eux aussi je dois les amener, et ils entendront ma voix ; et il y aura un seul troupeau, et un seul berger. (10:16) 17 Par conséquent mon Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin que je puisse la reprendre. (10:17) 18 Aucun homme ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de la reprendre. J’ai reçu ce commandement de mon Père. (10:18) 19 ¶ Il y eut donc de nouveau une division parmi les Juifs, à cause de ces dires. (10:19) 20 Et beaucoup d’entre eux disaient : Il a un diable, et il est fou ; pourquoi l’écoutez-vous ? (10:20) 21 D’autres disaient : Ce ne sont pas les paroles de celui qui a un diable. Un diable peut-il ouvrir les yeux des aveugles ? (10:21) 22 ¶ Et c’était la fête de la dédicace à Jérusalem, et c’était l’hiver. (10:22) 23 Et Jésus marchait dans le temple, dans le porche de Salomon. (10:23) 24 Alors les Juifs vinrent autour de lui et lui dirent : Combien de temps nous laisseras-tu dans le doute ? Si tu es le Christ, dis-le-nous simplement. (10:24) 25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne croyez pas : les œuvres que je fais au nom de mon Père, elles rendent témoignage de moi. (10:25) 26 Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes moutons, comme je vous l’ai dit. (10:26) 27 Mes moutons entendent ma voix, et je les connais, et ils me suivent : (10:27) 28 Et je leur donne la vie éternelle ; et ils ne périront jamais, et aucun homme ne les ravira de ma main. (10:28) 29 Mon Père, qui me les a donnés, est plus grand que tous ; et aucun homme n’est capable de les ravir de la main de mon Père. (10:29) 30 Moi et mon Père sommes un. (10:30) 31 Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider. (10:31) 32 Jésus leur répondit : Je vous ai montré beaucoup de bonnes œuvres de la part de mon Père ; pour laquelle de ces œuvres me lapidez-vous ? (10:32) 33 Les Juifs lui répondirent, disant : Nous ne te lapidons pas pour une bonne œuvre ; mais pour blasphème ; et parce que toi, étant un homme, tu te fais Dieu. (10:33) 34 Jésus leur répondit : N’est-il pas écrit dans votre loi, J’ai dit, Vous êtes des dieux ? (10:34) 35 S’il les a appelés dieux, ceux à qui la parole de Dieu est venue, et l’écriture ne peut être enfreinte ; (10:35) 36 Dites-vous de celui, que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, Tu blasphèmes ; parce que j’ai dit, Je suis le Fils de Dieu ? (10:36) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. (10:37) 38 Mais si je les fais, même si vous ne me croyez pas, croyez les œuvres : afin que vous puissiez savoir, et croire, que le Père est en moi, et moi en lui. (10:38) 39 Par conséquent ils cherchaient encore à le prendre : mais il échappa de leur main, (10:39) 40 Et il s’en alla de nouveau au-delà du Jourdain, au lieu où Jean avait au commencement baptisé ; et il demeura là. (10:40) 41 Et beaucoup allaient vers lui et disaient : Jean n’a fait aucun miracle : mais toutes les choses que Jean a dites de cet homme étaient vraies. (10:41) 42 Et là beaucoup crurent en lui. (10:42) Jean
10:1-42