Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Or Dieu se souvint de Noé, et de toutes les bêtes, et de tout le bétail qui était avec lui dans l’arche ; et Dieu fit passer un vent sur la terre, et les eaux s’arrêtèrent. (8:1) 2 Car les sources de l’abîme, et les bondes des cieux avaient été refermées, et la pluie des cieux avait été retenue. (8:2) 3 Et au bout de cent cinquante jours les eaux se retirèrent sans interruption de dessus la terre, et diminuèrent. (8:3) 4 Et le dix-septième jour du septième mois l’arche s’arrêta sur les montagnes d’Ararat. (8:4) 5 Et les eaux allèrent en diminuant de plus en plus jusqu’au dixième mois ; et au premier jour du dixième mois les sommets des montagnes se montrèrent. (8:5) 6 Et il arriva qu’au bout de quarante jours Noé ouvrit la fenêtre de l’arche qu’il avait faite. (8:6) 7 Et il lâcha le corbeau, qui sortit allant et revenant, jusqu’à ce que les eaux se fussent desséchées sur la terre. (8:7) 8 Il lâcha aussi d’avec soi un pigeon, pour voir si les eaux étaient allégées sur la terre. (8:8) 9 Mais le pigeon ne trouvant pas sur quoi poser la plante de son pied, retourna à lui dans l’arche ; car les eaux étaient sur toute la terre ; [et Noé] avançant sa main le reprit, et le retira à soi dans l’arche. (8:9) 10 Et quand il eut attendu encore sept autres jours, il lâcha encore le pigeon hors de l’arche. (8:10) 11 Et sur le soir le pigeon revint à lui ; et voici il avait dans son bec une feuille d’olivier qu’il avait arrachée ; et Noé connut que les eaux étaient diminuées de dessus la terre. (8:11) 12 Et il attendit encore sept autres jours, puis il lâcha le pigeon, qui ne retourna plus à lui. (8:12) 13 Et il arriva qu’en l’an six cent et un [de l’âge de Noé], au premier jour du premier mois les eaux se furent desséchées de dessus la terre ; et Noé ôtant la couverture de l’arche, regarda, et voici, la surface de la terre se séchait. (8:13) 14 Et au vingt-septième jour du second mois la terre fut sèche. (8:14) 15 Puis Dieu parla à Noé, en disant : (8:15) 16 Sors de l’arche, toi et ta femme, tes fils, et les femmes de tes fils avec toi. (8:16) 17 Fais sortir avec toi toutes les bêtes qui sont avec toi, de toute chair, tant des oiseaux que des bêtes à quatre pieds, et tous les reptiles qui rampent sur la terre ; qu’ils peuplent en abondance la terre, et qu’ils foisonnent et multiplient sur la terre. (8:17) 18 Noé donc sortit, [et] avec lui ses fils, sa femme, et les femmes de ses fils. (8:18) 19 Toutes les bêtes à quatre pieds, tous les reptiles, tous les oiseaux, tout ce qui se meut sur la terre, selon leurs espèces, sortirent de l’arche. (8:19) 20 Et Noé bâtit un autel à l’Éternel, et prit de toute bête nette, et de tout oiseau net, et il en offrit des holocaustes sur l’autel. (8:20) 21 Et l’Éternel flaira une odeur d’apaisement, et dit en son cœur ; je ne maudirai plus la terre à l’occasion des hommes, quoique l’imagination du cœur des hommes soit mauvaise dès leur jeunesse ; et je ne frapperai plus toute chose vivante, comme j’ai fait. (8:21) 22 [Mais] tant que la terre sera, les semailles et les moissons, le froid et le chaud, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point. (8:22) Genèse
8:1-22
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 And God remembered Noah, and every living thing, and all the cattle that was with him in the ark : and God made a wind to pass over the earth, and the waters asswaged ; (8:1) 2 The fountains also of the deep and the windows of heaven were stopped, and the rain from heaven was restrained ; (8:2) 3 And the waters returned from off the earth continually : and after the end of the hundred and fifty days the waters were abated. (8:3) 4 And the ark rested in the seventh month, on the seventeenth day of the month, upon the mountains of Ararat. (8:4) 5 And the waters decreased continually until the tenth month : in the tenth month, on the first day of the month, were the tops of the mountains seen. (8:5) 6 And it came to pass at the end of forty days, that Noah opened the window of the ark which he had made : (8:6) 7 And he sent forth a raven, which went forth to and fro, until the waters were dried up from off the earth. (8:7) 8 Also he sent forth a dove from him, to see if the waters were abated from off the face of the ground ; (8:8) 9 But the dove found no rest for the sole of her foot, and she returned unto him into the ark, for the waters were on the face of the whole earth : then he put forth his hand, and took her, and pulled her in unto him into the ark. (8:9) 10 And he stayed yet other seven days ; and again he sent forth the dove out of the ark ; (8:10) 11 And the dove came in to him in the evening ; and, lo, in her mouth was an olive leaf pluckt off : so Noah knew that the waters were abated from off the earth. (8:11) 12 And he stayed yet other seven days ; and sent forth the dove ; which returned not again unto him any more. (8:12) 13 And it came to pass in the six hundredth and first year, in the first month, the first day of the month, the waters were dried up from off the earth : and Noah removed the covering of the ark, and looked, and, behold, the face of the ground was dry. (8:13) 14 And in the second month, on the seven and twentieth day of the month, was the earth dried. (8:14) 15 And God spake unto Noah, saying, (8:15) 16 Go forth of the ark, thou, and thy wife, and thy sons, and thy sons wives with thee. (8:16) 17 Bring forth with thee every living thing that is with thee, of all flesh, both of fowl, and of cattle, and of every creeping thing that creepeth upon the earth ; that they may breed abundantly in the earth, and be fruitful, and multiply upon the earth. (8:17) 18 And Noah went forth, and his sons, and his wife, and his sons wives with him : (8:18) 19 Every beast, every creeping thing, and every fowl, and whatsoever creepeth upon the earth, after their kinds, went forth out of the ark. (8:19) 20 And Noah builded an altar unto the Lord ; and took of every clean beast, and of every clean fowl, and offered burnt offerings on the altar. (8:20) 21 And the Lord smelled a sweet savour ; and the Lord said in his heart, I will not again curse the ground any more for man’s sake ; for the imagination of man’s heart is evil from his youth ; neither will I again smite any more every thing living, as I have done. (8:21) 22 While the earth remaineth, seedtime and harvest, and cold and heat, and summer and winter, and day and night shall not cease. (8:22) Genesis
8:1-22
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Or, Dieu se souvint de Noé, et de toutes les bêtes, et de tous les animaux qui étaient avec lui dans l’arche. Et Dieu fit passer un vent sur la terre, et les eaux s’arrêtèrent. (8:1) 2 Car les sources de l’abîme, et les bondes des cieux avaient été fermées ; et la pluie des cieux avait été retenue. (8:2) 3 Et les eaux se retiraient de plus en plus de dessus la terre ; et au bout des cent cinquante jours elles diminuèrent. (8:3) 4 Et au dix-septième jour du septième mois, l’arche s’arrêta sur les montagnes d’Ararat. (8:4) 5 Et les eaux allaient en diminuant de plus en plus, jusqu’au dixième mois : et au premier jour du dixième mois les sommets des montagnes se montrèrent. (8:5) 6 Puis il arriva qu’au bout de quarante jours Noé ouvrit la fenêtre qu’il avait faite à l’arche. (8:6) 7 Et il lâcha un corbeau, qui sortit, allant et revenant, jusqu’à ce que les eaux séchassent sur la terre. (8:7) 8 Il lâcha aussi d’avec soi un pigeon, pour voir si les eaux étaient diminuées sur la terre. (8:8) 9 Mais le pigeon, ne trouvant pas sur quoi asseoir la plante de son pied, retourna à lui dans l’arche ; car les eaux étaient sur toute la terre. Et Noé avançant sa main, le reprit, et le retira à soi dans l’arche. (8:9) 10 Et quand il eut attendu encore sept autres jours, il lâcha encore le pigeon hors de l’arche. (8:10) 11 Et sur le soir le pigeon revint à lui ; et voici, il avait dans son bec une feuille d’olivier, qu’il avait arrachée ; et Noé connut que les eaux s’étaient retirées de dessus la terre. (8:11) 12 Et il attendit encore sept autres jours ; puis il lâcha le pigeon, qui ne retourna plus à lui. (8:12) 13 Et il arriva que l’an six cent et un de l’âge de Noé, au premier jour du premier mois, les eaux se séchèrent de dessus la terre ; et Noé ôtant la couverture de l’arche, regarda, et voici, la surface de la terre se séchait. (8:13) 14 Et au vingt-septième jour du second mois la terre fut sèche. (8:14) 15 Alors Dieu parla à Noé, disant : (8:15) 16 Sors de l’arche, toi, ta femme, tes fils, et les femmes de tes fils avec toi. (8:16) 17 Fais sortir avec toi toutes les bêtes qui sont avec toi, de toute chair, tant des oiseaux que des bêtes, et tous les animaux qui se meuvent sur la terre : qu’ils peuplent en abondance la terre, et qu’ils croissent et multiplient sur la terre. (8:17) 18 Noé donc sortit ; ses fils, sa femme, et les femmes de ses fils avec lui. (8:18) 19 Toutes les bêtes, tous les reptiles, tous les oiseaux, tout ce qui rampe sur la terre, selon leurs espèces, sortirent de l’arche. (8:19) 20 Et Noé bâtit un autel à l’Eternel, et prit de toute bête nette, et de tout oiseau net, et il offrit des holocaustes sur l’autel. (8:20) 21 Et l’Eternel flaira une odeur qui l’apaisa, et dit en son cœur : Je ne maudirai plus la terre, à l’occasion des hommes ; car l’imagination du cœur des hommes est mauvaise dès leur jeunesse ; et je ne détruirai plus tout ce qui vit, comme j’ai fait. (8:21) 22 Mais tant que la terre durera, les semailles et les moissons, le froid et le chaud, l’été et l’hiver, le jour et la nuit, ne cesseront point. (8:22) Genèse
8:1-22
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
1 Et Dieu se souvint de Noé et de tous les animaux et de tout le bétail qui était avec lui dans l’arche, et Dieu fit passer un vent sur la terre et les eaux s’affaissèrent. (8:1) 2 Et les sources de l’abîme et les écluses des cieux se fermèrent, et la pluie fut arrêtée dans les cieux. (8:2) 3 Et les eaux quittaient la terre s’en allant et se retirant et les eaux diminuèrent au bout de cent cinquante jours. (8:3) 4 Et le septième mois, le dix-septième jour du mois l’arche s’arrêta sur les monts Ararat. (8:4) 5 Et les eaux s’en allèrent et décrurent jusqu’au dixième mois ; le dixième mois, le premier jour du mois, les cimes des monts furent visibles. (8:5) 6 Et au bout de quarante jours Noé ouvrit la fenêtre de l’arche qu’il avait faite. (8:6) 7 Et il mit en liberté le corbeau, lequel sortit, partant et revenant jusqu’à ce que les eaux eussent tari sur la terre. (8:7) 8 Et il mit en liberté la colombe pour voir si les eaux étaient disparues de la terre. (8:8) 9 Mais la colombe ne trouva pas une place où poser la plante de son pied, et elle revint à lui dans l’arche, parce que les eaux couvraient toute la face de la terre ; et il étendit la main et la prit et la retira à lui dans l’arche. (8:9) 10 Et il attendit encore sept autres jours, et de nouveau il laissa la colombe s’envoler de l’arche. (8:10) 11 Alors la colombe revint à lui au temps du soir ; et voilà qu’une feuille fraîche d’olivier était dans son bec ! et Noé comprit que les eaux étaient disparues de la terre. (8:11) 12 Puis il attendit encore sept autres jours, et il donna la liberté à la colombe ; mais elle ne revint plus à lui. (8:12) 13 Et l’année six cent et un, le premier mois, le premier jour du mois les eaux avaient laissé la terre à sec, et Noé enleva la couverture de l’arche, et il regarda, et voici, la face du sol se desséchait. (8:13) 14 Et le second mois, le dix-septième jour du mois, la terre était sèche. (8:14) 15 Et Dieu parla à Noé en ces termes : (8:15) 16 Sors de l’arche, toi et ta femme et tes fils et les femmes de tes fils avec toi. (8:16) 17 Tous les animaux de toute chair qui sont avec toi, oiseaux, bétail et tout reptile rampant sur la terre, fais-les sortir avec toi, et qu’ils pullulent sur la terre et soient féconds et se multiplient sur la terre. (8:17) 18 Et Noé sortit, et ses fils et sa femme et les femmes de ses fils avec lui. (8:18) 19 Tous les animaux, tous les reptiles et tous les oiseaux, tout ce qui se meut sur la terre, selon leurs familles sortirent de l’arche. (8:19) 20 Alors Noé édifia un autel à l’Éternel, et il prit de tous les animaux purs et de tous les oiseaux purs et offrit des holocaustes sur l’autel. (8:20) 21 Et l’Éternel odora le parfum suave, et l’Éternel dit en son cœur : Désormais je ne maudirai plus la terre à cause de l’homme ; car les imaginations du cœur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse ; et désormais je ne frapperai plus tous les vivants comme j’ai fait. (8:21) 22 A l’avenir, tant que la terre sera, les semailles et la moisson, la froidure et la chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne chômeront point. (8:22) Genèse
8:1-22
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 MAIS Dieu s’étant souvenu de Noé, de toutes les bêtes sauvages, et de tous les animaux domestiques qui étaient avec lui dans l’arche, fit souffler un vent sur la terre, et les eaux commencèrent à diminuer. (8:1) 2 Les sources de l’abîme furent fermées, aussi bien que les cataractes du ciel, et les pluies qui tombaient du ciel furent arrêtées. (8:2) 3 Les eaux étant agitées de côté et d’autre, se retirèrent, et commencèrent à diminuer après cent cinquante jours. (8:3) 4 Et le vingt-septième jour du septième mois, l’arche se reposa sur les montagnes d’Arménie. (8:4) 5 Cependant les eaux allaient toujours en diminuant jusqu’au dixième mois, au premier jour duquel le sommet des montagnes commença à paraître. (8:5) 6 Quarante jours s’étant encore passés, Noé ouvrit la fenêtre qu’il avait faite dans l’arche, et laissa aller un corbeau, (8:6) 7 qui étant sorti ne revint plus, jusqu’à ce que les eaux de la terre fussent séchées. (8:7) 8 Il envoya aussi une colombe sept jours après le corbeau, pour voir si les eaux avaient cessé de couvrir la terre. (8:8) 9 Mais la colombe n’ayant pu trouver où mettre le pied, parce que la terre était toute couverte d’eaux, elle revint à lui, et Noé étendant la main, la prit et la remit dans l’arche. (8:9) 10 Il attendit encore sept autres jours, et il envoya de nouveau la colombe hors de l’arche. (8:10) 11 Elle revint à lui sur le soir, portant dans son bec un rameau d’olivier, dont les feuilles étaient toutes vertes. Noé reconnut donc que les eaux s’étaient retirées de dessus la terre. (8:11) 12 Il attendit néanmoins encore sept jours ; et il envoya la colombe, qui ne revint plus à lui. (8:12) 13 Ainsi l’an de Noé cent un, au premier jour du premier mois, les eaux qui étaient sur la terre se retirèrent entièrement. Et Noé ouvrant le toit de l’arche, et regardant de là, il vit que la surface de la terre s’était séchée. (8:13) 14 Le vingt-septième jour du second mois la terre fut toute sèche. (8:14) 15 Alors Dieu parla à Noé, et lui dit : (8:15) 16 Sortez de l’arche, vous et votre femme, vos fils et les femmes de vos fils. (8:16) 17 Faites-en sortir aussi tous les animaux qui y sont avec vous, de toutes sortes d’espèces, tant des oiseaux que des bêtes, et de tout ce qui rampe sur la terre ; et entrez sur la terre : croissez-y, et vous y multipliez. (8:17) 18 Noé sortit donc de l’arche avec ses fils, sa femme, et les femmes de ses fils. (8:18) 19 Toutes les bêtes sauvages en sortirent aussi, les animaux domestiques, et tout ce qui rampe sur la terre, chacun selon son espèce. (8:19) 20 Or Noé dressa un autel au Seigneur ; et prenant de tous les animaux et de tous les oiseaux purs, il les lui offrit en holocauste sur cet autel. (8:20) 21 Le Seigneur reçut ce sacrifice comme on reçoit une odeur très-agréable ; et il dit : Je ne répandrai plus ma malédiction sur la terre à cause des hommes ; parce que l’esprit de l’homme et toutes les pensées de son coeur sont portées au mal dès sa jeunesse. Je ne frapperai donc plus de mort, comme j’ai fait, tout ce qui est vivant et animé. (8:21) 22 Tant que la terre durera, la semence et la moisson, le froid et le chaud, l’été et l’hiver, la nuit et le jour, ne cesseront point de s’entre-suivre. (8:22) Genèse
8:1-22
6Traduction par A. Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que le Nouveau Testament.
7Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Dieu se souvint de Noé, de tous les animaux et de tout le bétail qui étaient avec lui dans l’arche ; et Dieu fit passer un vent sur la terre, et les eaux s’apaisèrent. (8:1) 2 Les sources de l’abîme et les écluses des cieux furent fermées, et la pluie ne tomba plus du ciel. (8:2) 3 Les eaux se retirèrent de dessus la terre, s’en allant et s’éloignant, et les eaux diminuèrent au bout de cent cinquante jours. (8:3) 4 Le septième mois, le dix-septième jour du mois, l’arche s’arrêta sur les montagnes d’Ararat. (8:4) 5 Les eaux allèrent en diminuant jusqu’au dixième mois. Le dixième mois, le premier jour du mois, apparurent les sommets des montagnes. (8:5) 6 Au bout de quarante jours, Noé ouvrit la fenêtre qu’il avait faite à l’arche. (8:6) 7 Il lâcha le corbeau, qui sortit, partant et revenant, jusqu’à ce que les eaux eussent séché sur la terre. (8:7) 8 Il lâcha aussi la colombe, pour voir si les eaux avaient diminué à la surface de la terre. (8:8) 9 Mais la colombe ne trouva aucun lieu pour poser la plante de son pied, et elle revint à lui dans l’arche, car il y avait des eaux à la surface de toute la terre. Il avança la main, la prit, et la fit rentrer auprès de lui dans l’arche. (8:9) 10 Il attendit encore sept autres jours, et il lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche. (8:10) 11 La colombe revint à lui sur le soir ; et voici, une feuille d’olivier arrachée était dans son bec. Noé connut ainsi que les eaux avaient diminué sur la terre. (8:11) 12 Il attendit encore sept autres jours ; et il lâcha la colombe. Mais elle ne revint plus à lui. (8:12) 13 L’an six cent un, le premier mois, le premier jour du mois, les eaux avaient séché sur la terre. Noé ôta la couverture de l’arche : il regarda, et voici, la surface de la terre avait séché. (8:13) 14 Le second mois, le vingt-septième jour du mois, la terre fut sèche. (8:14) 15 Alors Dieu parla à Noé, en disant : (8:15) 16 Sors de l’arche, toi et ta femme, tes fils et les femmes de tes fils avec toi. (8:16) 17 Fais sortir avec toi tous les animaux de toute chair qui sont avec toi, tant les oiseaux que le bétail et tous les reptiles qui rampent sur la terre : qu’ils se répandent sur la terre, qu’ils soient féconds et multiplient sur la terre. (8:17) 18 Et Noé sortit, avec ses fils, sa femme, et les femmes de ses fils. (8:18) 19 Tous les animaux, tous les reptiles, tous les oiseaux, tout ce qui se meut sur la terre, selon leurs espèces, sortirent de l’arche. (8:19) 20 Noé bâtit un autel à l’Éternel ; il prit de toutes les bêtes pures et de tous les oiseaux purs, et il offrit des holocaustes sur l’autel. (8:20) 21 L’Éternel sentit une odeur agréable, et l’Éternel dit en son cœur : Je ne maudirai plus la terre, à cause de l’homme, parce que les pensées du cœur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait. (8:21) 22 Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point. (8:22) Genèse
8:1-22
8Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et Dieu se souvint de Noé, et de tous les animaux et de tout le bétail, qui étaient avec lui dans l’arche ; et Dieu fit passer un vent sur la terre, et les eaux baissèrent ; (8:1) 2 et les fontaines de l’abîme et les écluses des cieux furent fermées, et la pluie qui tombait du ciel fut retenue. (8:2) 3 Et les eaux se retirèrent de dessus la terre, allant et se retirant ; et les eaux diminuèrent au bout de cent cinquante jours. (8:3) 4 Et l’arche reposa sur les montagnes d’Ararat, au septième mois, au dix-septième jour du mois. (8:4) 5 Et les eaux allèrent diminuant jusqu’au dixième mois ; au dixième [mois], le premier [jour] du mois, les sommets des montagnes apparurent. (8:5) 6 Et il arriva, au bout de quarante jours, que Noé ouvrit la fenêtre de l’arche qu’il avait faite ; (8:6) 7 et il lâcha le corbeau, qui sortit, allant et revenant jusqu’à ce que les eaux eussent séché de dessus la terre. (8:7) 8 Et il lâcha d’avec lui la colombe, pour voir si les eaux avaient baissé sur la face du sol ; (8:8) 9 mais la colombe ne trouva pas où poser la plante de son pied, et revint à lui dans l’arche, car les eaux étaient sur la face de toute la terre ; et il étendit sa main, et la prit, et la fit entrer auprès de lui dans l’arche. (8:9) 10 Et il attendit encore sept autres jours, et il lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche. (8:10) 11 Et la colombe vint à lui au temps du soir, et voici, dans son bec, une feuille d’olivier arrachée. Et Noé sut que les eaux avaient baissé sur la terre. (8:11) 12 Et il attendit encore sept autres jours, et il lâcha la colombe, et elle ne revint plus de nouveau vers lui. (8:12) 13 Et il arriva, l’an six cent un, au premier [mois], le premier [jour] du mois, que les eaux furent séchées de dessus la terre ; et Noé ôta la couverture de l’arche et regarda, et voici, la face du sol avait séché. (8:13) 14 Et au second mois, le vingt-septième jour du mois, la terre fut sèche. (8:14) 15 Et Dieu parla à Noé, disant : (8:15) 16 Sors de l’arche, toi, et ta femme et tes fils et les femmes de tes fils avec toi. (8:16) 17 Fais sortir avec toi tout animal qui est avec toi, de toute chair, tant oiseaux que bétail, et tout reptile qui rampe sur la terre, et qu’ils foisonnent en la terre, et fructifient et multiplient sur la terre. (8:17) 18 Et Noé sortit, et ses fils, et sa femme et les femmes de ses fils avec lui. (8:18) 19 Tout animal, tout reptile et tout oiseau, tout ce qui se meut sur la terre, selon leurs espèces, sortirent de l’arche. (8:19) 20 Et Noé bâtit un autel à l’Éternel, et prit de toute bête pure et de tout oiseau pur, et offrit des holocaustes sur l’autel. (8:20) 21 Et l’Éternel flaira une odeur agréable ; et l’Éternel dit en son cœur : Je ne maudirai plus de nouveau le sol à cause de l’homme, car l’imagination du cœur de l’homme est mauvaise dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus de nouveau tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait. (8:21) 22 Désormais, tant que seront les jours de la terre, les semailles et la moisson, et le froid et le chaud, et l’été et l’hiver, et le jour et la nuit, ne cesseront pas. (8:22) Genèse
8:1-22
9Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Mais Dieu s’étant souvenu de Noé, de toutes les bêtes sauvages et de tous les animaux domestiques qui étaient avec lui dans l’arche, fit souffler un vent sur la terre, et les eaux commencèrent à diminuer. (8:1) 2 Les sources de l’abîme furent fermées, aussi bien que les cataractes du ciel, et les pluies qui tombaient du ciel furent arrêtées ; (8:2) 3 Les eaux se retirèrent de dessus la terre, s’en allant et s’éloignant, et elles commencèrent à diminuer après cent cinquante jours. (8:3) 4 Et le vingt-septième jour du septième mois, l’arche se reposa sur les montagnes d’Arménie. (8:4) 5 Cependant les eaux allaient toujours en diminuant jusqu’au dixième mois, au premier jour duquel le sommet des montagnes commença à paraître. (8:5) 6 Quarante jours s’étant encore passés, Noé ouvrit la fenêtre qu’il avait faite dans l’arche, et laissa aller un corbeau, (8:6) 7 Qui étant sorti ne revint plus, jusqu’à ce que les eaux de la terre fussent séchées. (8:7) 8 Il envoya aussi une colombe après le corbeau, pour voir si les eaux avaient cessé de couvrir la terre. (8:8) 9 Mais la colombe n’ayant pu trouver où mettre le pied, parce que la terre était toute couverte d’eau, elle revint à lui ; et Noé, étendant la main, la prit et la remit dans l’arche. (8:9) 10 Il attendit encore sept autres jours, et il envoya de nouveau la colombe hors de l’arche. (8:10) 11 Elle revint à lui sur le soir, portant dans son bec un rameau d’olivier, dont les feuilles étaient toutes vertes. Noé reconnut donc que les eaux s’étaient retirées de dessus la terre. (8:11) 12 Il attendit néanmoins encore sept jours ; et il envoya la colombe, qui ne revint plus à lui. (8:12) 13 L’an six cent un, au premier jour du premier mois, les eaux qui étaient sur la terre se retirèrent entièrement. Et Noé, ouvrant le toit de l’arche, et regardant de là, vit que la surface de la terre s’était séchée. (8:13) 14 Le vingt-septième jour du second mois, la terre fut toute sèche. (8:14) 15 Alors Dieu parla à Noé, et lui dit : (8:15) 16 Sortez de l’arche, vous et votre femme, vos fils et les femmes de vos fils. (8:16) 17 Faites-en sortir aussi tous les animaux qui y sont avec vous, de toutes sortes d’espèces, tant des oiseaux que des bêtes, et de tout ce qui rampe sur la terre ; et entrez sur la terre ; croissez-y, et vous y multipliez. (8:17) 18 Noé sortit donc avec ses fils, sa femme, et les femmes de ses fils. (8:18) 19 Toutes les bêtes sauvages sortirent aussi de l’arche, et les animaux domestiques, et tout ce qui rampe sur la terre, chacun selon son espèce. (8:19) 20 Or Noé dressa un autel au Seigneur ; et prenant de tous les animaux et de tous les oiseaux purs, il les offrit en holocauste sur cet autel. (8:20) 21 Le Seigneur en reçut une odeur qui lui fut très agréable, et il dit : Je ne répandrai plus ma malédiction sur la terre à cause des hommes ; parce que l’esprit de l’homme et toutes les pensées de son cœur sont portées au mal dès sa jeunesse. Je ne frapperai donc plus, comme j’ai fait, tout ce qui est vivant et animé. (8:21) 22 Tant que la terre durera, la semence et la moisson, le froid et le chaud, l’été et l’hiver, la nuit et le jour ne cesseront point de s’entresuivre. (8:22) Genèse
8:1-22
10Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
1 ALORS Dieu se souvint de Noé, et de tous les animaux sauvages et domestiques qui étaient avec lui dans l’arche. Dieu fit passer un souffle sur la terre, et les eaux se calmèrent. (8:1) 2 Les sources de l’Abîme et les cataractes célestes se refermèrent, et la pluie ne s’échappa plus du ciel. (8:2) 3 Les eaux se retirèrent de dessus la terre, se retirèrent par degrés ; elles avaient commencé à diminuer au bout de cent cinquante jours. (8:3) 4 Le septième mois, le dix-septième jour du mois, l’arche s’arrêta sur les monts Ararat. (8:4) 5 Les eaux allèrent toujours décroissant jusqu’au dixième mois ; le premier jour du dixième mois, apparurent les cimes des montagnes. (8:5) 6 Au bout de quarante jours, Noé ouvrit la fenêtre qu’il avait pratiquée à l’arche. (8:6) 7 Il lâcha le corbeau, qui partit, allant et revenant jusqu’à ce que les eaux eussent laissé la terre à sec. (8:7) 8 Puis, il lâcha la colombe, pour voir si les eaux avaient baissé sur la face du sol. (8:8) 9 Mais la colombe ne trouva pas de point d’appui pour la plante de ses pieds, et elle revint vers lui dans l’arche, parce que l’eau couvrait encore la surface de la terre. Il étendit la main, la prit et la fit rentrer auprès de lui dans l’arche. (8:9) 10 Il attendit encore sept autres jours, et renvoya de nouveau la colombe de l’arche. (8:10) 11 La colombe revint vers lui sur le soir, tenant dans son bec une feuille d’olivier fraîche. Noé jugea que les eaux avaient baissé sur la terre. (8:11) 12 Ayant attendu sept autres jours encore, il fit partir la colombe, qui ne revint plus auprès de lui. (8:12) 13 Ce fut dans la six cent unième année, au premier mois, le premier jour du mois, que les eaux laissèrent la terre à sec. Noé écarta le plafond de l’arche et vit que la surface du sol était desséchée. (8:13) 14 Et au deuxième mois, le vingt-septième jour du mois, la terre était sèche. (8:14) 15 Dieu parla à Noé en ces termes : (8:15) 16 Sors de l’arche, toi et ta femme, et tes fils et leurs femmes avec toi. (8:16) 17 Tout être vivant de toute espèce qui est avec toi : volatile, quadrupède, reptile se traînant sur la terre, fais-les sortir avec toi ; qu’ils foisonnent dans la terre, qu’ils croissent et multiplient sur la terre ! » (8:17) 18 Noé sortit avec ses fils, sa femme, et les femmes de ses fils. (8:18) 19 Tous les quadrupèdes, tous les reptiles, tous les oiseaux, tout ce qui se meut sur la terre sortit, selon ses espèces, de l’arche. (8:19) 20 Noé érigea un autel à l’Éternel ; il prit de tous les quadrupèdes purs, de tous les oiseaux purs, et les offrit en holocauste sur l’autel. (8:20) 21 L’Éternel aspira la délectable odeur, et il dit en lui-même : « Désormais, je ne maudirai plus la terre à cause de l’homme, car les conceptions du cœur de l’homme sont mauvaises dès son enfance ; désormais, je ne frapperai plus tous les vivants, comme je l’ai fait. (8:21) 22 Plus jamais, tant que durera la terre, semailles et récolte, froidure et chaleur, été et hiver, jour et nuit, ne seront interrompus. » (8:22) Genèse
8:1-22
11Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Dieu se souvint de Noé, de tous les animaux et de tout le bétail qui étaient avec lui dans l’arche ; et Dieu fit passer un vent sur la terre, et les eaux s’apaisèrent. (8:1) 2 Les sources de l’abîme et les écluses des cieux furent fermées, et la pluie ne tomba plus du ciel. (8:2) 3 Les eaux se retirèrent de dessus la terre, s’en allant et s’éloignant, et les eaux diminuèrent au bout de cent cinquante jours. (8:3) 4 Le septième mois, le dix-septième jour du mois, l’arche s’arrêta sur les montagnes d’Ararat. (8:4) 5 Les eaux allèrent en diminuant jusqu’au dixième mois. Le dixième mois, le premier jour du mois, apparurent les sommets des montagnes. (8:5) 6 Au bout de quarante jours, Noé ouvrit la fenêtre qu’il avait faite à l’arche. (8:6) 7 Il lâcha le corbeau, qui sortit, partant et revenant, jusqu’à ce que les eaux eussent séché sur la terre. (8:7) 8 Il lâcha aussi la colombe, pour voir si les eaux avaient diminué à la surface de la terre. (8:8) 9 Mais la colombe ne trouva aucun lieu pour poser la plante de son pied, et elle revint à lui dans l’arche, car il y avait des eaux à la surface de toute la terre. Il avança la main, la prit, et la fit rentrer auprès de lui dans l’arche. (8:9) 10 Il attendit encore sept autres jours, et il lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche. (8:10) 11 La colombe revint à lui sur le soir ; et voici, une feuille d’olivier arrachée était dans son bec. Noé connut ainsi que les eaux avaient diminué sur la terre. (8:11) 12 Il attendit encore sept autres jours ; et il lâcha la colombe. Mais elle ne revint plus à lui. (8:12) 13 L’an six cent un, le premier mois, le premier jour du mois, les eaux avaient séché sur la terre. Noé ôta la couverture de l’arche : il regarda, et voici, la surface de la terre avait séché. (8:13) 14 Le second mois, le vingt-septième jour du mois, la terre fut sèche. (8:14) 15 Alors Dieu parla à Noé, en disant : (8:15) 16 Sors de l’arche, toi et ta femme, tes fils et les femmes de tes fils avec toi. (8:16) 17 Fais sortir avec toi tous les animaux de toute chair qui sont avec toi, tant les oiseaux que le bétail et tous les reptiles qui rampent sur la terre : qu’ils se répandent sur la terre, qu’ils soient féconds et multiplient sur la terre. (8:17) 18 Et Noé sortit, avec ses fils, sa femme, et les femmes de ses fils. (8:18) 19 Tous les animaux, tous les reptiles, tous les oiseaux, tout ce qui se meut sur la terre, selon leurs espèces, sortirent de l’arche. (8:19) 20 Noé bâtit un autel à l’Éternel ; il prit de toutes les bêtes pures et de tous les oiseaux purs, et il offrit des holocaustes sur l’autel. (8:20) 21 L’Éternel sentit une odeur agréable, et l’Éternel dit en son cœur : Je ne maudirai plus la terre, à cause de l’homme, parce que les pensées du cœur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse ; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait. (8:21) 22 Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point. (8:22) Genèse
8:1-22
12Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Dieu se souvint de Noé, de toutes les bêtes et de tous les animaux domestiques qui étaient avec lui dans l’arche, et Dieu fit passer un vent sur la terre, et les eaux baissèrent ; (8:1) 2 les sources de l’abîme et les écluses du ciel se fermèrent, et la pluie cessa de tomber du ciel. (8:2) 3 Les eaux se retirèrent de dessus la terre, allant et revenant, et elles s’abaissèrent au bout de cent cinquante jours. (8:3) 4 Au septième mois, le dix-septième jour du mois, l’arche s’arrêta sur les montagnes d’Ararat. (8:4) 5 Les eaux allèrent se retirant jusqu’au dixième mois ; et, au dixième mois, le premier jour du mois, apparurent les sommets des montagnes. (8:5) 6 Au bout de quarante jours, Noé ouvrit la fenêtre qu’il avait faite à l’arche, (8:6) 7 et lâcha le corbeau, qui sortit, allant et revenant, jusqu’à ce que les eaux fussent séchées au-dessus de la terre. (8:7) 8 Il lâcha ensuite la colombe d’auprès de lui, pour voir si les eaux avaient diminué de la surface de la terre. (8:8) 9 Mais la colombe, n’ayant pas trouvé où poser la plante de son pied, revint vers lui dans l’arche ; parce qu’il y avait encore des eaux à la surface de toute la terre. Il étendit la main et, l’ayant prise, il la fit rentrer auprès de lui dans l’arche. (8:9) 10 Il attendit encore sept autres jours, et il lâcha de nouveau la colombe hors de l’arche, (8:10) 11 et la colombe revint vers lui sur le soir, et voici, une feuille d’olivier toute fraîche était dans son bec ; et Noé reconnut que les eaux ne couvraient plus la terre. (8:11) 12 Il attendit encore sept autres jours, et il lâcha la colombe ; et elle ne revint plus vers lui. (8:12) 13 L’an six cent un, au premier mois, le premier jour du mois, les eaux avaient séché sur la terre. Noé ôta la couverture de l’arche et regarda, et voici, la surface du sol avait séché. (8:13) 14 Au second mois, le vingt-septième jour du mois, la terre fut sèche. (8:14) 15 Alors Dieu parla à Noé, en disant : (8:15) 16 “ Sors de l’arche, toi et ta femme, tes fils et les femmes de tes fils avec toi. (8:16) 17 Toutes les bêtes de toute chair, qui sont avec toi, oiseaux, animaux domestiques, et tous les reptiles qui rampent sur la terre, fais-les sortir avec toi ; qu’ils se répandent sur la terre, qu’ils soient féconds et multiplient sur la terre. ˮ (8:17) 18 Noé sortit, lui et ses fils, sa femme et les femmes de ses fils. (8:18) 19 Toutes les bêtes, tous les reptiles et tous les oiseaux, tous les êtres qui se meuvent sur la terre, selon leurs espèces, sortirent de l’arche. (8:19) 20 Noé construisit un autel à Yahweh et, ayant pris de tous les animaux purs et de tous les oiseaux purs, il offrit des holocaustes sur l’autel. (8:20) 21 Yahweh sentit une odeur agréable, et Yahweh dit en son cœur : “ Je ne maudirai plus désormais la terre à cause de l’homme, parce que les pensées du cœur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse, et je ne frapperai plus tout être vivant, comme je l’ai fait. (8:21) 22 Désormais, tant que la terre durera, les semailles et la moisson, le froid et le chaud, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point. ˮ (8:22) Genèse
8:1-22