Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Et [Joseph] commanda à son maître d’hôtel, en disant : Remplis de vivres les sacs de ces gens, autant qu’ils en pourront porter, et remets l’argent de chacun à l’ouverture de son sac. (44:1) 2 Et mets ma coupe, la coupe d’argent à l’ouverture du sac du plus petit avec l’argent de son blé ; et il fit comme Joseph lui avait dit. (44:2) 3 Le matin dès qu’il fut jour, on renvoya ces hommes avec leurs ânes. (44:3) 4 Et lorsqu’ils furent sortis de la ville, avant qu’ils fussent fort loin, Joseph dit à son maître d’hôtel : Va, poursuis ces hommes, et quand tu les auras atteints, dis-leur : Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien ? (44:4) 5 N’est-ce pas la coupe dans laquelle mon Seigneur boit, et par laquelle très-assurément il devinera ? C’est mal fait à vous d’avoir fait cela. (44:5) 6 Et il les atteignit, et leur dit ces [mêmes] paroles. (44:6) 7 Et ils lui répondirent : Pourquoi mon Seigneur parle-t-il ainsi ? A Dieu ne plaise que tes serviteurs aient fait une telle chose ! (44:7) 8 Voici, nous t’avons rapporté du pays de Canaan l’argent que nous avions trouvé à l’ouverture de nos sacs, et comment déroberions-nous de l’argent ou de l’or de la maison de ton maître ? (44:8) 9 Que celui de tes serviteurs à qui on trouvera [la coupe], meure ; et nous serons aussi esclaves de mon Seigneur. (44:9) 10 Et il leur dit : Qu’il soit fait maintenant selon vos paroles ; qu’il soit ainsi ; que celui à qui on trouvera [la coupe] me soit esclave, et vous serez innocents. (44:10) 11 Et incontinent chacun posa son sac en terre ; et chacun ouvrit son sac. (44:11) 12 Et il fouilla, en commençant depuis le plus grand, et finissant au plus petit ; et la coupe fut trouvée dans le sac de Benjamin. (44:12) 13 Alors ils déchirèrent leurs vêtements, et chacun rechargea son âne, et ils retournèrent à la ville. (44:13) 14 Et Juda vint avec ses frères en la maison de Joseph, qui était encore là, et ils se jetèrent devant lui en terre. (44:14) 15 Et Joseph leur dit : Quelle action avez-vous faite ? Ne savez-vous pas qu’un homme tel que moi ne manque pas de deviner ? (44:15) 16 Et Juda lui dit : Que dirons-nous à mon Seigneur ? Comment parlerons-nous ? et comment nous justifierons-nous ? Dieu a trouvé l’iniquité de tes serviteurs ; voici, nous sommes esclaves de mon Seigneur, tant nous, que celui dans la main auquel la coupe a été trouvée. (44:16) 17 Mais il dit : A Dieu ne plaise que je fasse cela ! l’homme en la main duquel la coupe a été trouvée, me sera esclave ; mais vous, remontez en paix vers votre père. (44:17) 18 Alors Juda s’approcha de lui, en disant : Hélas mon Seigneur ! Je te prie, que ton serviteur dise un mot, et que mon Seigneur l’écoute, et que ta colère ne s’enflamme point contre ton serviteur ; car tu es comme Pharaon. (44:18) 19 Mon Seigneur interrogea ses serviteurs, en disant : Avez-vous père, ou frère ? (44:19) 20 Et nous répondîmes à mon Seigneur : Nous avons notre père qui est âgé, et un enfant qui lui est né en sa vieillesse, et qui est le plus petit [d’entre nous] ; son frère est mort, et celui-ci est resté seul de sa mère ; et son père l’aime. (44:20) 21 Or tu as dit à tes serviteurs : Faites-le descendre vers moi, et je le verrai. (44:21) 22 Et nous dîmes à mon Seigneur : Cet enfant ne peut laisser son père ; car s’il le laisse, son père mourra. (44:22) 23 Alors tu dis à tes serviteurs : Si votre petit frère ne descend avec vous, vous ne verrez plus ma face. (44:23) 24 Or il est arrivé qu’étant de retour vers ton serviteur mon père, nous lui rapportâmes les paroles de mon Seigneur. (44:24) 25 Depuis, notre père nous dit : Retournez, et nous achetez un peu de vivres. (44:25) 26 Et nous lui dîmes : Nous ne pouvons y descendre ; mais si notre petit frère est avec nous, nous y descendrons, car nous ne saurions voir la face de cet homme, si notre jeune frère n’est avec nous. (44:26) 27 Et ton serviteur mon père nous répondit : Vous savez que ma femme m’a enfanté deux fils, (44:27) 28 Dont l’un s’en est allé d’avec moi, et j’ai dit : Certainement il a été déchiré ; et je ne l’ai point vu depuis. (44:28) 29 Et si vous emmenez aussi celui-ci et que quelque accident mortel lui arrive, vous ferez descendre mes cheveux blancs avec douleur au sépulcre. (44:29) 30 Maintenant donc quand je serai venu vers ton serviteur mon père, si l’enfant, dont l’âme est liée étroitement avec la sienne, n’est point avec nous, (44:30) 31 Il arrivera qu’aussitôt qu’il aura vu que l’enfant ne sera point [avec nous], il mourra ; ainsi tes serviteurs feront descendre avec douleur les cheveux blancs de ton serviteur notre père au sépulcre. (44:31) 32 De plus, ton serviteur a répondu de l’enfant [pour l’emmener] d’auprès de mon père, en disant : Si je ne te le ramène, je serai toute ma vie sujet à la peine envers mon père. (44:32) 33 Ainsi maintenant, je te prie, que ton serviteur soit esclave de mon Seigneur au lieu de l’enfant, et qu’il remonte avec ses frères. (44:33) 34 Car comment remonterai-je vers mon père, si l’enfant n’est avec moi ? Que je ne voie point l’affliction qu’en aurait mon père ! (44:34) Genèse
44:1-34
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 And he commanded the steward of his house, saying, Fill the men’s sacks with food, as much as they can carry, and put every man’s money in his sack’s mouth. (44:1) 2 And put my cup, the silver cup, in the sack’s mouth of the youngest, and his corn money. And he did according to the word that Joseph had spoken. (44:2) 3 As soon as the morning was light, the men were sent away, they and their asses. (44:3) 4 And when they were gone out of the city, and not yet far off, Joseph said unto his steward, Up, follow after the men ; and when thou dost overtake them, say unto them, Wherefore have ye rewarded evil for good ? (44:4) 5 Is not this it in which my lord drinketh, and whereby indeed he divineth ? ye have done evil in so doing. (44:5) 6 And he overtook them, and he spake unto them these same words. (44:6) 7 And they said unto him, Wherefore saith my lord these words ? God forbid that thy servants should do according to this thing : (44:7) 8 Behold, the money, which we found in our sacks’ mouths, we brought again unto thee out of the land of Canaan : how then should we steal out of thy lord’s house silver or gold ? (44:8) 9 With whomsoever of thy servants it be found, both let him die, and we also will be my lord’s bondmen. (44:9) 10 And he said, Now also let it be according unto your words : he with whom it is found shall be my servant ; and ye shall be blameless. (44:10) 11 Then they speedily took down every man his sack to the ground, and opened every man his sack. (44:11) 12 And he searched, and began at the eldest, and left at the youngest : and the cup was found in Benjamin’s sack. (44:12) 13 Then they rent their clothes, and laded every man his ass, and returned to the city. (44:13) 14 And Judah and his brethren came to Joseph’s house ; for he was yet there : and they fell before him on the ground. (44:14) 15 And Joseph said unto them, What deed is this that ye have done ? wot ye not that such a man as I can certainly divine ? (44:15) 16 And Judah said, What shall we say unto my lord ? what shall we speak ? or how shall we clear ourselves ? God hath found out the iniquity of thy servants : behold, we are my lord’s servants, both we, and he also with whom the cup is found. (44:16) 17 And he said, God forbid that I should do so : but the man in whose hand the cup is found, he shall be my servant ; and as for you, get you up in peace unto your father. (44:17) 18 Then Judah came near unto him, and said, Oh my lord, let thy servant, I pray thee, speak a word in my lord’s ears, and let not thine anger burn against thy servant : for thou art even as Pharaoh. (44:18) 19 My lord asked his servants, saying, Have ye a father, or a brother ? (44:19) 20 And we said unto my lord, We have a father, an old man, and a child of his old age, a little one ; and his brother is dead, and he alone is left of his mother, and his father loveth him. (44:20) 21 And thou saidst unto thy servants, Bring him down unto me, that I may set mine eyes upon him. (44:21) 22 And we said unto my lord, The lad cannot leave his father : for if he should leave his father, his father would die. (44:22) 23 And thou saidst unto thy servants, Except your youngest brother come down with you, ye shall see my face no more. (44:23) 24 And it came to pass when we came up unto thy servant my father, we told him the words of my lord. (44:24) 25 And our father said, Go again, and buy us a little food. (44:25) 26 And we said, We cannot go down : if our youngest brother be with us, then will we go down : for we may not see the man’s face, except our youngest brother be with us. (44:26) 27 And thy servant my father said unto us, Ye know that my wife bare me two sons : (44:27) 28 And the one went out from me, and I said, Surely he is torn in pieces ; and I saw him not since : (44:28) 29 And if ye take this also from me, and mischief befall him, ye shall bring down my gray hairs with sorrow to the grave. (44:29) 30 Now therefore when I come to thy servant my father, and the lad be not with us ; seeing that his life is bound up in the lad’s life ; (44:30) 31 It shall come to pass, when he seeth that the lad is not with us, that he will die : and thy servants shall bring down the gray hairs of thy servant our father with sorrow to the grave. (44:31) 32 For thy servant became surety for the lad unto my father, saying, If I bring him not unto thee, then I shall bear the blame to my father for ever. (44:32) 33 Now therefore, I pray thee, let thy servant abide instead of the lad a bondman to my lord ; and let the lad go up with his brethren. (44:33) 34 For how shall I go up to my father, and the lad be not with me ? lest peradventure I see the evil that shall come on my father. (44:34) Genesis
44:1-34
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Et Joseph commanda à son maître d’hôtel, disant : Emplis de vivres les sacs de ces gens, autant qu’ils en pourront porter, et remets l’argent de chacun à l’entrée de son sac. (44:1) 2 Et mets mon gobelet, le gobelet d’argent, à l’entrée du sac du plus jeune, avec l’argent de son blé. Et il fit comme Joseph lui avait dit. (44:2) 3 Le matin, dès qu’il fut jour, on renvoya ces hommes avec leurs ânes. (44:3) 4 Lorsqu’ils furent sortis de la ville, avant qu’ils fussent beaucoup éloignés, Joseph dit à son maître d’hôtel : Va, poursuis ces hommes, et quand tu les auras atteints, dis-leur : Pourquoi avez-vous rendu mal pour bien ? (44:4) 5 N’est-ce pas le gobelet dans lequel mon seigneur boit, et par lequel il devine infailliblement ? Vous avez fait une très-méchante action. (44:5) 6 Et le maître d’hôtel les atteignit, et leur dit les mêmes paroles. (44:6) 7 Et ils lui répondirent : Pourquoi mon seigneur parle-t-il ainsi ? Dieu garde tes serviteurs de commettre une telle chose ! (44:7) 8 Voici, nous t’avons rapporté du pays de Canaan l’argent que nous avions trouvé à l’entrée de nos sacs ; et comment déroberions-nous de l’argent ou de l’or de la maison de ton maître ? (44:8) 9 Que celui de tes serviteurs, à qui l’on trouvera ce que tu cherches, meure ; et nous serons même esclaves de mon seigneur. (44:9) 10 Et il leur dit : Qu’il soit maintenant ainsi fait selon vos paroles : Que celui à qui l’on trouvera le gobelet, soit mon esclave, et vous serez traités comme innocens. (44:10) 11 Et incontinent chacun posa son sac et l’ouvrit. (44:11) 12 Et il les fouilla, en commençant depuis le plus grand, et finissant au plus jeune. Et le gobelet fut trouvé dans le sac de Benjamin. (44:12) 13 Alors ils déchirèrent leurs habits, et chacun rechargea son âne, et ils retournèrent à la ville. (44:13) 14 Et Juda, avec ses frères, vint en la maison de Joseph, qui était encore là, et ils se jetèrent en terre devant lui. (44:14) 15 Et Joseph dit : Quelle action avez-vous faite ? Ne savez-vous pas qu’un homme tel que je suis, devine infailliblement ? (44:15) 16 Et Juda lui dit : Que dirons-nous à mon seigneur ? Comment parlerons-nous ? Et comment nous justifierons-nous ? Dieu a trouvé l’iniquité de tes serviteurs. Voici, nous sommes tous les esclaves de mon seigneur, tant nous que celui à qui on a trouvé le gobelet. (44:16) 17 Mais il dit : Dieu me garde de faire cela. L’homme à qui l’on a trouvé le gobelet, me sera esclave ; mais vous, remontez en paix vers votre père. (44:17) 18 Alors Juda s’approcha de lui, disant : Hélas, mon seigneur ! je te prie, que ton serviteur dise un mot, et que mon seigneur l’écoute, et que ta colère ne s’enflamme point contre ton serviteur ; car tu es comme Pharaon. (44:18) 19 Mon seigneur interrogea ses serviteurs, disant : Avez-vous père, ou frère ? (44:19) 20 Alors nous répondîmes à mon seigneur : Nous avons notre père qui est âgé, et un jeune fils qui lui est né en sa vieillesse, et qui est le plus jeune, dont le frère est mort ; et celui-ci est resté seul de sa mère, et son père l’aime. (44:20) 21 Or, tu as dit à tes serviteurs : Faites-le descendre vers moi ; je serai bien aise de le voir. (44:21) 22 Et nous dîmes à mon seigneur : Cet enfant ne pourrait laisser son père ; car s’il le laisse, son père mourra. (44:22) 23 Alors tu dis à tes serviteurs : Si votre petit frère ne descend avec vous, vous ne verrez plus mon visage. (44:23) 24 Or, il est arrivé qu’étant de retour vers ton serviteur mon père, nous lui rapportâmes les paroles de mon seigneur. (44:24) 25 Ensuite notre père nous dit : Retournez, et nous achetez un peu de vivres. (44:25) 26 Et nous lui dîmes : Nous ne pouvons y descendre ; mais si notre jeune frère est avec nous, nous y descendrons ; car nous ne pouvons pas voir cet homme, que notre jeune frère ne soit avec nous. (44:26) 27 Et ton serviteur mon père nous répondit : Vous savez que ma femme m’a enfanté deux enfans ; (44:27) 28 L’un s’en est allé, et j’ai dit : Certainement, il a été déchiré, et je ne l’ai point vu jusques à présent. (44:28) 29 Que si vous m’ôtez aussi celui-ci, et que quelque accident mortel lui arrive, vous ferez descendre mes cheveux blancs avec douleur dans le sépulcre. (44:29) 30 Maintenant donc, quand je serai venu vers ton serviteur mon père, si le jeune homme, dont l’âme est liée étroitement avec la sienne, n’est point avec nous ; (44:30) 31 Il arrivera, qu’aussitôt qu’il aura vu que le jeune homme n’y sera pas, il mourra. Ainsi tes serviteurs feront descendre avec douleur les cheveux blancs de ton serviteur notre père dans le sépulcre. (44:31) 32 De plus, ton serviteur a répondu de ramener le jeune homme, pour obliger mon père à le laisser aller ; et il a dit : Si je ne te le ramène, je serai toujours sujet à la peine que mon père voudra m’imposer. (44:32) 33 Ainsi maintenant, je te prie, que ton serviteur soit l’esclave de mon seigneur, au lieu du jeune homme, et qu’il remonte avec ses frères. (44:33) 34 Car comment remonterai-je vers mon père, si le jeune homme n’est avec moi ? Ha ! que je ne voie point l’affliction de mon père. (44:34) Genèse
44:1-34
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
1 Et Joseph donna cet ordre à l’intendant de sa maison : Remplis les sacs de ces hommes de denrées, autant qu’ils en pourront emporter, et mets l’argent de chacun à l’entrée de son sac, (44:1) 2 et ma coupe, la coupe d’argent, mets-la à l’entrée du sac du plus jeune ainsi que l’argent payé pour son blé. Et il exécuta l’ordre de Joseph tel qu’il le lui avait donné. (44:2) 3 A l’aube du matin ces hommes furent congédiés, eux et leurs ânes. (44:3) 4 Ils étaient sortis de la ville et n’étaient pas loin, quand Joseph dit à l’intendant de sa maison : Lève-toi, poursuis ces gens, et les ayant atteints dis-leur : Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien ? (44:4) 5 N’est-ce pas ce dont mon seigneur se sert pour boire et pour tirer des présages ? Ce que vous avez fait est mal. (44:5) 6 Et il les atteignit et il leur tint ce langage. (44:6) 7 Et ils lui répondirent : Pourquoi ? monseigneur tient-il ce langage ? Il serait odieux pour tes serviteurs d’avoir agi de la sorte ! (44:7) 8 Voici, l’argent que nous avions trouvé à l’entrée de nos sacs, nous te l’avons rapporté du pays de Canaan ; comment donc aurions-nous dérobé dans la maison de ton maître argent ou or ? (44:8) 9 Qu’il meure celui de tes serviteurs sur lequel l’objet se trouvera ; et nous, nous serons les esclaves de notre seigneur. (44:9) 10 Et il dit : Eh bien ! soit comme vous le dites : celui sur qui l’objet se trouvera, sera mon esclave, et vous, vous serez quittes. (44:10) 11 Alors ils se hâtèrent de décharger leurs sacs à terre, et chacun ouvrit son sac. (44:11) 12 Et il fouilla commençant par l’aîné, et finissant par le cadet, et la coupe se trouva dans le sac de Benjamin. (44:12) 13 Alors ils déchirèrent leurs vêtements, et ils rechargèrent chacun son âne et regagnèrent la ville. (44:13) 14 Et Juda avec ses frères se rendit à la maison de Joseph, qui y était encore ; et ils tombèrent devant lui la face contre terre. (44:14) 15 Alors Joseph leur dit : Quelle est l’action que vous avez faite ? Ne saviez-vous pas qu’un homme tel que moi, sait deviner ? (44:15) 16 Et Juda dit : Que dirons-nous à notre seigneur ? quel langage employer, et comment nous justifier ? Dieu a trouvé le crime de tes serviteurs : voici, nous sommes les esclaves de monseigneur, et nous et celui dans la main duquel la coupe s’est trouvée. (44:16) 17 Et il reprit : Loin de moi la pensée d’agir de la sorte ! L’homme dans la main duquel la coupe s’est trouvée, sera, lui, mon esclave ; mais vous, retournez en paix chez votre père. (44:17) 18 Alors Juda s’avança vers lui et dit : Je t’en conjure, mon seigneur ! que ton serviteur puisse dire une parole aux oreilles de mon seigneur, et que ta colère ne s’enflamme pas contre ton serviteur, car tu es l’égal de Pharaon ! (44:18) 19 Mon seigneur a adressé cette question à ses serviteurs : Avez-vous un père ou quelque frère ? (44:19) 20 Et nous répondîmes à monseigneur : Nous avons un père âgé et un cadet, enfant de sa vieillesse, et son frère étant mort, il lui est resté seul de sa mère, et son père l’aime. (44:20) 21 Et tu dis à tes serviteurs : Amenez-le moi, afin que je le voie de mes yeux. (44:21) 22 Et nous dîmes à monseigneur : Le jeune homme ne saurait quitter son père ; s’il quitte son père, celui-ci mourra. (44:22) 23 Et tu dis à tes serviteurs : Si votre frère cadet ne vient avec vous, vous ne serez plus admis en ma présence. (44:23) 24 Et étant retournés auprès de ton serviteur, mon père, nous lui avons rapporté les paroles de monseigneur. (44:24) 25 Et notre père dit : Allez nous acheter encore un peu de blé. (44:25) 26 Et nous répondîmes : Il nous est impossible d’aller ; si notre frère cadet nous accompagne, pour lors nous irons, car nous ne saurions être admis en présence de l’homme, si notre frère cadet n’est pas avec nous. (44:26) 27 Et ton serviteur, notre père, nous dit : Vous savez que ma femme m’a enfanté deux fils. (44:27) 28 Et l’un a été séparé de moi, et je me dis : Certainement il a été dévoré, et je ne l’ai plus revu jusqu’à présent. (44:28) 29 Si vous m’enlevez encore celui-ci, et qu’il lui arrive malheur, vous ferez descendre douloureusement mes cheveux blancs aux Enfers. (44:29) 30 Or si je reviens auprès de ton serviteur, mon père, sans avoir avec nous l’enfant à l’âme duquel son âme est attachée, quand il verra que l’enfant n’est pas avec nous, (44:30) 31 il mourra, et tes serviteurs auront fait descendre douloureusement les cheveux blancs de ton serviteur, notre père, aux Enfers. (44:31) 32 Car ton serviteur a répondu du jeune homme à mon père : Si, lui ai-je dit, je ne te le ramène pas, je serai un coupable envers mon père toute ma vie. (44:32) 33 Maintenant donc permets que ton serviteur demeure comme esclave de monseigneur à la place du jeune homme, et que le jeune homme retourne avec ses frères ; (44:33) 34 car comment retournerais-je chez mon père sans avoir le jeune homme avec moi ? Ah ! fais que je n’aie pas à être témoin du chagrin qui affligerait mon père ! (44:34) Genèse
44:1-34
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 OR Joseph donna cet ordre à l’intendant de sa maison, et lui dit : Mettez dans les sacs de ces personnes autant de blé qu’ils pourront en tenir, et l’argent de chacun à l’entrée du sac ; (44:1) 2 et mettez ma coupe d’argent à l’entrée du sac du plus jeune, avec l’argent qu’il a donné pour le blé. Cet ordre fut donc exécuté. (44:2) 3 Et le lendemain dès le matin on les laissa aller avec leurs ânes chargés. (44:3) 4 Lorsqu’ils furent sortis de la ville, comme ils n’avaient fait encore que peu de chemin, Joseph appela l’intendant de sa maison, et lui dit : Courez vite après ces gens ; arrêtez-les, et leur dites : Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien ? (44:4) 5 La coupe que vous avez dérobée, est celle dans laquelle mon seigneur boit, et dont il se sert pour deviner. Vous avez fait une très-méchante action. (44:5) 6 L’intendant fit ce qui lui avait été commandé ; et les ayant arrêtés, il leur dit tout ce qu’il lui avait été ordonné de leur dire. (44:6) 7 Ils lui répondirent : Pourquoi mon seigneur parle-t-il ainsi à ses serviteurs, et les croit-il capables d’une action si honteuse ? (44:7) 8 Nous vous avons rapporté du pays de Chanaan l’argent que nous trouvâmes à l’entrée de nos sacs. Comment donc se pourrait-il faire que nous eussions dérobé et enlevé de la maison de votre seigneur de l’or ou de l’argent ? (44:8) 9 Que celui de vos serviteurs, quel qu’il puisse être, à qui l’on trouvera ce que vous cherchez, meure ; et nous serons esclaves de mon seigneur. (44:9) 10 Il leur dit : Que ce que vous prononcez soit exécuté. Ou plutôt, que celui qui se trouvera avoir pris ce que je cherche, soit mon esclave ; pour vous, vous en serez innocents. (44:10) 11 Ils déchargèrent donc aussitôt leurs sacs à terre, et chacun ouvrit le sien. (44:11) 12 L’intendant les ayant fouillés, en commençant depuis le plus grand jusqu’au plus petit, trouva la coupe dans le sac de Benjamin. (44:12) 13 Alors avant déchiré leurs vêtements et rechargé leurs ânes, ils revinrent à la ville. (44:13) 14 Juda se présenta le premier avec ses frères devant Joseph,qui n’était pas encore sorti du lieu où il était ; et ils se prosternèrent tous ensemble à terre devant lui. (44:14) 15 Joseph leur dit : Pourquoi avez-vous agi ainsi avec moi ? Ignorez-vous qu’il n’y a personne qui m’égale dans la science de deviner les choses cachées ? (44:15) 16 Juda lui dit : Que répondrons-nous à mon seigneur ? Que lui dirons-nous, et que pouvons-nous lui représenter avec quelque ombre de justice pour notre défense ? Dieu a trouvé l’iniquité de vos serviteurs. Nous sommes tous les esclaves de mon seigneur, nous et celui à qui on a trouvé la coupe. (44:16) 17 Joseph répondit : Dieu me garde d’agir de la sorte ! Que celui qui a pris ma coupe soit mon esclave ; et pour vous autres, allez en liberté retrouver votre père. (44:17) 18 Juda s’approchant alors plus près de Joseph, lui dit avec assurance : Mon seigneur, permettez, je vous prie, à votre serviteur de vous adresser la parole, et ne vous mettez pas en colère contre votre esclave : car après Pharaon, c’est vous qui êtes (44:18) 19 mon seigneur. Vous avez demandé d’abord à vos serviteurs : Avez-vous encore votre père ou quelque autre frère ? (44:19) 20 Et nous vous avons répondu, mon seigneur : Nous avons un père qui est vieux, et un jeune frère qu’il a eu dans sa vieillesse, dont le frère qui était né de la même mère est mort : il ne reste plus que celui-là, et son père l’aime tendrement. (44:20) 21 Vous dîtes alors à vos serviteurs : Amenez-le-moi, je serai bien aise de le voir. (44:21) 22 Mais nous vous répondîmes, mon seigneur : Cet enfant ne peut quitter son père ; car s’il le quitte, il le fera mourir. (44:22) 23 Vous dîtes a vos serviteurs : Si le dernier de vos frères ne vient avec vous, vous ne verrez plus mon visage. (44:23) 24 Lors donc que nous fûmes retournés vers notre père, votre serviteur, nous lui rapportâmes tout ce que vous aviez dit, mon seigneur. (44:24) 25 Et notre père nous ayant dit quelque temps après : Retournez en Egypte pour nous acheter encore un peu de blé ; (44:25) 26 nous lui répondîmes : Nous ne pouvons y aller seuls. Si notre jeune frère y vient avec nous, nous irons ensemble : mais à moins qu’il ne vienne, nous n’osons nous présenter devant celui qui commande en ce pays-là. (44:26) 27 Il nous répondit : Vous savez que j’ai eu deux fils de Rachel, ma femme. (44:27) 28 L’un d’eux étant allé aux champs, vous m’avez dit qu’une bête l’avait dévoré, et il ne paraît point jusqu’à cette heure. (44:28) 29 Si vous emmenez encore celui-ci, et qu’il lui arrive quelque accident dans le chemin, vous accablerez ma vieillesse d’une affliction qui la conduira dans le tombeau. (44:29) 30 Si je me présente donc à mon père, votre serviteur, et que l’enfant n’y soit pas, comme sa vie dépend de celle de son fils, (44:30) 31 lorsqu’il verra qu’il n’est point avec nous, il mourra, et vos serviteurs accableront sa vieillesse d’une douleur qui le mènera au tombeau. (44:31) 32 Que ce soit donc plutôt moi qui sois votre esclave, puisque je me suis rendu caution de cet enfant, et que j’en ai répondu à mon père, en lui disant : Si je ne le ramène, je veux bien que mon père m’impute cette faute, et qu’il ne me la pardonne jamais. (44:32) 33 Ainsi je demeurerai votre esclave, et je servirai mon seigneur en la place de l’enfant, afin qu’il retourne avec ses frères. (44:33) 34 Car je ne puis pas retourner vers mon père sans que l’enfant soit avec nous, de peur que je ne sois moi-même témoin de l’extrême affliction qui accablera notre père. (44:34) Genèse
44:1-34
6Traduction par A. Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que le Nouveau Testament.
7Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Joseph donna cet ordre à l’intendant de sa maison : Remplis de vivres les sacs de ces gens, autant qu’ils en pourront porter, et mets l’argent de chacun à l’entrée de son sac. (44:1) 2 Tu mettras aussi ma coupe, la coupe d’argent, à l’entrée du sac du plus jeune, avec l’argent de son blé. L’intendant fit ce que Joseph lui avait ordonné. (44:2) 3 Le matin, dès qu’il fit jour, on renvoya ces gens avec leur ânes. (44:3) 4 Ils étaient sortis de la ville, et ils n’en étaient guère éloignés, lorsque Joseph dit à son intendant : Lève-toi, poursuis ces gens ; et, quand tu les auras atteints, tu leur diras : Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien ? (44:4) 5 N’avez-vous pas la coupe dans laquelle boit mon seigneur, et dont il se sert pour deviner ? Vous avez mal fait d’agir ainsi. (44:5) 6 L’intendant les atteignit, et leur dit ces mêmes paroles. (44:6) 7 Ils lui répondirent : Pourquoi mon seigneur parle-t-il de la sorte ? Dieu préserve tes serviteurs d’avoir commis une telle action ! (44:7) 8 Voici, nous t’avons rapporté du pays de Canaan l’argent que nous avons trouvé à l’entrée de nos sacs ; comment aurions-nous dérobé de l’argent ou de l’or dans la maison de ton seigneur ? (44:8) 9 Que celui de tes serviteurs sur qui se trouvera la coupe meure, et que nous soyons nous-mêmes esclaves de mon seigneur ! (44:9) 10 Il dit : Qu’il en soit donc selon vos paroles ! Celui sur qui se trouvera la coupe sera mon esclave ; et vous, vous serez innocents. (44:10) 11 Aussitôt, chacun descendit son sac à terre, et chacun ouvrit son sac. (44:11) 12 L’intendant les fouilla, commençant par le plus âgé et finissant par le plus jeune ; et la coupe fut trouvée dans le sac de Benjamin. (44:12) 13 Ils déchirèrent leurs vêtements, chacun rechargea son âne, et ils retournèrent à la ville. (44:13) 14 Juda et ses frères arrivèrent à la maison de Joseph, où il était encore, et ils se prosternèrent en terre devant lui. (44:14) 15 Joseph leur dit : Quelle action avez-vous faite ? Ne savez-vous pas qu’un homme comme moi a le pouvoir de deviner ? (44:15) 16 Juda répondit : Que dirons-nous à mon seigneur ? comment parlerons-nous ? comment nous justifierons-nous ? Dieu a trouvé l’iniquité de tes serviteurs. Nous voici esclaves de mon seigneur, nous, et celui sur qui s’est trouvée la coupe. (44:16) 17 Et Joseph dit : Dieu me garde de faire cela ! L’homme sur qui la coupe a été trouvée sera mon esclave ; mais vous, remontez en paix vers votre père. (44:17) 18 Alors Juda s’approcha de Joseph, et dit : De grâce, mon seigneur, que ton serviteur puisse faire entendre une parole à mon seigneur, et que sa colère ne s’enflamme point contre ton serviteur ! car tu es comme Pharaon. (44:18) 19 Mon seigneur a interrogé ses serviteurs, en disant : Avez-vous un père, ou un frère ? (44:19) 20 Nous avons répondu : Nous avons un vieux père, et un jeune frère, enfant de sa vieillesse ; cet enfant avait un frère qui est mort, et qui était de la même mère ; il reste seul, et son père l’aime. (44:20) 21 Tu as dit à tes serviteurs : Faites-le descendre vers moi, et que je le voie de mes propres yeux. (44:21) 22 Nous avons répondu à mon seigneur : L’enfant ne peut pas quitter son père ; s’il le quitte, son père mourra. (44:22) 23 Tu as dit à tes serviteurs : Si votre jeune frère ne descend pas avec vous, vous ne reverrez pas ma face. (44:23) 24 Lorsque nous sommes remontés auprès de ton serviteur, mon père, nous lui avons rapporté les paroles de mon seigneur. (44:24) 25 Notre père a dit : Retournez, achetez-nous un peu de vivres. (44:25) 26 Nous avons répondu : Nous ne pouvons pas descendre ; mais, si notre jeune frère est avec nous, nous descendrons, car nous ne pouvons pas voir la face de cet homme, à moins que notre jeune frère ne soit avec nous. (44:26) 27 Ton serviteur, notre père, nous a dit : Vous savez que ma femme m’a enfanté deux fils. (44:27) 28 L’un étant sorti de chez moi, je pense qu’il a été sans doute déchiré, car je ne l’ai pas revu jusqu’à présent. (44:28) 29 Si vous me prenez encore celui-ci, et qu’il lui arrive un malheur, vous ferez descendre mes cheveux blancs avec douleur dans le séjour des morts. (44:29) 30 Maintenant, si je retourne auprès de ton serviteur, mon père, sans avoir avec nous l’enfant à l’âme duquel son âme est attachée, (44:30) 31 il mourra, en voyant que l’enfant n’y est pas ; et tes serviteurs feront descendre avec douleur dans le séjour des morts les cheveux blancs de ton serviteur, notre père. (44:31) 32 Car ton serviteur a répondu pour l’enfant, en disant à mon père : Si je ne le ramène pas auprès de toi, je serai pour toujours coupable envers mon père. (44:32) 33 Permets donc, je te prie, à ton serviteur de rester à la place de l’enfant, comme esclave de mon seigneur ; et que l’enfant remonte avec ses frères. (44:33) 34 Comment pourrai-je remonter vers mon père, si l’enfant n’est pas avec moi ? Ah ! que je ne voie point l’affliction de mon père ! (44:34) Genèse
44:1-34
8Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et il commanda à celui qui était [préposé] sur sa maison, disant : Remplis de vivres les sacs de ces hommes, autant qu’ils en peuvent porter, et mets l’argent de chacun à l’ouverture de son sac ; (44:1) 2 et mets ma coupe, la coupe d’argent, à l’ouverture du sac du plus jeune, avec l’argent de son blé. Et il fit selon la parole de Joseph, qu’il avait dite. (44:2) 3 Le matin ayant lui, ces hommes furent renvoyés, eux et leurs ânes. (44:3) 4 Ils sortirent de la ville ; ils n’étaient pas loin, que Joseph dit à celui qui était [préposé] sur sa maison : Lève-toi, poursuis ces hommes, et quand tu les auras atteints, dis-leur : Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien ? (44:4) 5 N’est-ce pas la [coupe] dans laquelle mon seigneur boit, et par laquelle il devine ? Vous avez mal agi dans ce que vous avez fait. (44:5) 6 Et il les atteignit, et leur dit ces paroles-là. (44:6) 7 Et ils lui dirent : Pourquoi mon seigneur parle-t-il ainsi ? Loin de tes serviteurs de faire une telle chose ! (44:7) 8 Voici, l’argent que nous avons trouvé à l’ouverture de nos sacs, nous te l’avons rapporté du pays de Canaan ; et comment aurions-nous volé de la maison de ton seigneur de l’argent ou de l’or ? (44:8) 9 Que celui de tes serviteurs chez qui [la coupe] se trouvera, meure ; et nous aussi, nous serons serviteurs de mon seigneur. (44:9) 10 Et il dit : Maintenant donc, qu’il en soit selon vos paroles : Celui chez qui elle sera trouvée sera mon serviteur, et vous, vous serez innocents. (44:10) 11 Et ils se hâtèrent, et descendirent chacun son sac à terre, et ouvrirent chacun son sac. (44:11) 12 Et il fouilla ; il commença par l’aîné, et finit par le plus jeune ; et la coupe fut trouvée dans le sac de Benjamin. (44:12) 13 Alors ils déchirèrent leurs vêtements, et chacun rechargea son âne, et ils retournèrent à la ville. (44:13) 14 Et Juda entra avec ses frères dans la maison de Joseph, qui y était encore, et ils se prosternèrent devant lui. (44:14) 15 Et Joseph leur dit : Quelle action avez-vous faite ? Ne savez-vous pas qu’un homme tel que moi sait deviner ? (44:15) 16 Et Juda dit : Que dirons-nous à mon seigneur ? Comment parlerons-nous, et comment nous justifierons-nous ? Dieu a trouvé l’iniquité de tes serviteurs. Voici, nous sommes serviteurs de mon seigneur, tant nous que celui dans la main duquel la coupe a été trouvée. (44:16) 17 Et il dit : Loin de moi de faire cela ! Celui en la main duquel la coupe a été trouvée, lui, sera mon serviteur ; et vous, montez en paix vers votre père. (44:17) 18 Et Juda s’approcha de lui, et dit : Hélas, mon seigneur, je te prie, que ton serviteur dise un mot aux oreilles de mon seigneur, et que ta colère ne s’enflamme pas contre ton serviteur ; car tu es comme le Pharaon. (44:18) 19 Mon seigneur a interrogé ses serviteurs, en disant : (44:19) 20 Avez-vous un père, ou un frère ? Et nous dîmes à mon seigneur : Nous avons un père âgé, et un enfant de sa vieillesse, [encore] jeune ; et son frère est mort, et il reste seul de sa mère, et son père l’aime. (44:20) 21 Et tu as dit à tes serviteurs : Faites-le descendre vers moi, afin que je le voie de mes yeux. (44:21) 22 Et nous avons dit à mon seigneur : Le jeune homme ne peut quitter son père ; s’il le quitte, son père mourra. (44:22) 23 Et tu dis à tes serviteurs : Si votre jeune frère ne descend pas avec vous, vous ne reverrez pas ma face. (44:23) 24 Et il est arrivé, quand nous sommes montés vers ton serviteur, mon père, que nous lui avons rapporté les paroles de mon seigneur. (44:24) 25 Et notre père dit : Retournez, achetez-nous un peu de vivres ; (44:25) 26 mais nous dîmes : Nous ne pouvons descendre. Si notre plus jeune frère est avec nous, alors nous descendrons ; car nous ne pouvons voir la face de cet homme, si notre plus jeune frère n’est pas avec nous. (44:26) 27 Et ton serviteur, mon père, nous dit : Vous savez que ma femme m’a enfanté deux [fils] ; (44:27) 28 et l’un s’en est allé d’avec moi, et j’ai dit : Certainement il a été déchiré ; et je ne l’ai pas revu jusqu’à présent. (44:28) 29 Et si vous prenez aussi celui-ci de devant moi, et qu’un accident lui arrive, vous ferez descendre mes cheveux blancs avec tristesse au shéol. (44:29) 30 Et maintenant, si je viens vers ton serviteur, mon père, et que le jeune homme à l’âme duquel son âme est étroitement liée ne soit pas avec nous, (44:30) 31 il arrivera qu’il mourra en voyant que le jeune homme n’y est pas ; et tes serviteurs feront descendre les cheveux blancs de ton serviteur, notre père, avec douleur au shéol. (44:31) 32 Car ton serviteur a répondu du jeune homme auprès de mon père, en disant : Si je ne te le ramène, je serai coupable envers mon père tous mes jours. (44:32) 33 Et maintenant, que ton serviteur, je te prie, reste serviteur de mon seigneur, à la place du jeune homme, et le jeune homme montera avec ses frères ; (44:33) 34 car comment monterai-je vers mon père, si le jeune homme n’est pas avec moi ? — de peur que je ne voie le malheur qui atteindrait mon père ! (44:34) Genèse
44:1-34
9Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Or Joseph donna des ordres à l’intendant de sa maison, et lui dit : Mettez dans leurs sacs autant de blé qu’ils en pourront tenir, et l’argent de chacun à l’entrée du sac ; (44:1) 2 Et mettez ma coupe d’argent à l’entrée du sac du plus jeune, avec l’argent qu’il a donné pour le blé. Cet ordre fut donc exécuté. (44:2) 3 Et le lendemain matin, on les laissa aller avec leurs ânes. (44:3) 4 Lorsqu’ils furent sortis de la ville, comme ils n’avaient fait encore que peu de chemin, Joseph appela l’intendant de sa maison et lui dit : Courez vite après ces hommes, arrêtez-les et dites-leur : Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien ? (44:4) 5 La coupe que vous avez dérobée est celle dans laquelle boit mon maître, et dont il se sert pour deviner. Vous avez fait une très méchante action. (44:5) 6 L’intendant fit ce qui lui avait été commandé, et, les ayant arrêtés, il leur dit tout ce qui lui avait été prescrit. (44:6) 7 Ils lui répondirent : Pourquoi mon seigneur parle-t-il ainsi à ses serviteurs et les croit-il capables d’une action si honteuse ? (44:7) 8 Nous vous avons rapporté du pays de Chanaan l’argent que nous avions trouvé à l’entrée de nos sacs. Comment donc se pourrait-il faire que nous eussions dérobé de la maison de votre maître de l’or ou de l’argent ? (44:8) 9 Que celui de vos serviteurs, quel qu’il puisse être, auprès de qui l’on trouvera ce que vous cherchez, soit mis à mort, et nous serons esclaves de mon seigneur. (44:9) 10 Il leur dit : Que ce que vous prononcez soit exécuté. Quiconque se trouvera avoir pris ce que je cherche sera mon esclave, et vous en serez innocents. (44:10) 11 Ils déchargèrent donc aussitôt leurs sacs à terre, et chacun ouvrit le sien. (44:11) 12 L’intendant les ayant fouillés, en commençant depuis le plus grand jusqu’au plus petit, trouva la coupe dans le sac de Benjamin. (44:12) 13 Alors ayant déchiré leurs vêtements et rechargés leurs ânes, ils revinrent à la ville. (44:13) 14 Juda se présenta le premier avec ses frères devant Joseph, qui n’était pas encore sorti du lieu où il était ; et ils se prosternèrent tous ensemble à terre devant lui. (44:14) 15 Joseph leur dit : Pourquoi avez-vous agi ainsi ? Ignorez-vous qu’il n’y a personne qui m’égale dans la science de deviner les choses cachées ? (44:15) 16 Juda lui dit : Que répondrons-nous à mon seigneur ? que lui dirons-nous, et que pouvons-nous lui représenter avec quelque ombre de justice pour notre défense ? Dieu a trouvé l’iniquité de vos serviteurs. Nous sommes tous les esclaves de mon seigneur, nous et celui à qui on a trouvé la coupe. (44:16) 17 Joseph répondit : Dieu me garde d’agir de la sorte. Que celui qui a pris ma coupe soit mon esclave ; et pour vous, allez en liberté retrouver votre père. (44:17) 18 Juda, s’approchant alors plus près de Joseph, lui dit avec assurance : Mon seigneur, permettez, je vous prie, à votre serviteur, de vous adresser la parole, et ne vous irritez pas contre votre esclave ; car après le Pharaon, c’est vous qui êtes (44:18) 19 Mon seigneur. Vous avez demandé d’abord à vos serviteurs : Avez-vous encore votre père ou quelque autre frère ? (44:19) 20 Et nous vous avons répondu, mon seigneur : Nous avons un père qui est âgé, et un jeune frère qu’il a eu dans sa vieillesse, dont le frère qui était né de la même mère est mort : il ne reste plus que celui-là, et son père l’aime tendrement. (44:20) 21 Vous dites alors à vos serviteurs : Amenez-le-moi pour que mes yeux le contemplent. (44:21) 22 Mais nous vous répondîmes, mon seigneur : Cet enfant ne peut quitter son père ; car, s’il le quitte, il le fera mourir. (44:22) 23 Vous dîtes à vos serviteurs : Si le dernier de vos frères ne vient avec vous, vous ne verrez plus mon visage. (44:23) 24 Lors donc que nous fûmes retournés vers notre père, votre serviteur, nous lui rapportâmes tout ce que vous aviez dit, mon seigneur. (44:24) 25 Et notre père nous ayant dit : Retournez en Égypte pour nous acheter un peu de blé, (44:25) 26 Nous lui répondîmes : Nous ne pouvons y aller seuls. Si notre jeune frère vient avec nous, nous irons ensemble ; mais à moins qu’il ne vienne, nous n’osons nous présenter devant celui qui commande en ce pays-là. (44:26) 27 Il nous répondit : Vous savez que j’ai eu deux fils de Rachel ma femme. (44:27) 28 L’un d’eux étant allé aux champs, vous m’avez dit qu’une bête l’avait dévoré, et il ne paraît plus jusqu’à cette heure. (44:28) 29 Si vous emmenez encore celui-ci, et qu’il lui arrive quelque accident en chemin, vous accablerez ma vieillesse d’une affliction qui la conduira au tombeau. (44:29) 30 Si je me présente donc à mon père, votre serviteur, et que l’enfant n’y soit pas, comme sa vie dépend de celle de son fils, (44:30) 31 Lorsqu’il verra qu’il n’est point avec nous, il mourra, et vos serviteurs accableront sa vieillesse d’une douleur qui le mènera au tombeau. (44:31) 32 Que ce soit donc plutôt moi qui sois votre esclave, puisque je me suis rendu caution de cet enfant, et que j’en ai répondu à mon père, en lui disant : Si je ne le ramène, je veux bien que mon père m’impute cette faute, et qu’il ne me la pardonne jamais. (44:32) 33 Ainsi je demeurerai votre esclave, et servirai mon seigneur à la place de l’enfant, afin qu’il retourne avec ses frères. (44:33) 34 Car je ne puis pas retourner vers mon père sans que l’enfant soit avec nous, de peur que je ne sois moi-même témoin de l’extrême affliction qui accablera notre père. (44:34) Genèse
44:1-34
10Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
1 JOSEPH donna cet ordre à l’intendant de sa maison « Remplis de vivres les sacs de ces hommes, autant qu’ils en peuvent contenir et dépose l’argent de chacun à l’entrée de son sac. (44:1) 2 Et ma coupe, la coupe d’argent, tu la mettras à l’entrée du sac du plus jeune, avec le prix de son blé. » Ce que Joseph avait dit fut exécuté. (44:2) 3 Le matin venu, on laissa repartir ces hommes, eux et leurs ânes. (44:3) 4 Or, ils venaient de quitter la ville, ils en étaient à peu de distance, lorsque Joseph dit à l’intendant de sa maison : « Va, cours après ces hommes et, aussitôt atteints, dis leur : « Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien ? (44:4) 5 N’est ce pas dans cette coupe que boit mon maître et ne lui sert elle pas pour la divination ? C’est une mauvaise action que la vôtre ! » (44:5) 6 Il les atteignit et leur adressa ces mêmes paroles. (44:6) 7 Ils lui répondirent : « Pourquoi mon seigneur tient il de pareils discours ? Dieu préserve tes serviteurs d’avoir commis une telle action ! (44:7) 8 Quoi ! L’argent que nous avons trouvé à l’entrée de nos sacs, nous te l’avons rapporté du pays de Canaan ; et nous déroberions, dans la maison de ton maître, de l’argent ou de l’or ! (44:8) 9 Celui de tes serviteurs qui l’aura en sa possession, qu’il meure ; et nous-mêmes, nous serons les esclaves de mon seigneur. » (44:9) 10 Il répliqua : « Oui certes, ce que vous dites est juste. Seulement celui qui en sera trouvé possesseur sera mon esclave et vous serez quittes. » (44:10) 11 Ils se hâtèrent, chacun, de descendre leurs sacs à terre et chacun ouvrit le sien. (44:11) 12 L’intendant fouilla, commençant par le plus âgé, finissant par le plus jeune. La coupe fut trouvée dans le sac de Benjamin. (44:12) 13 Ils déchirèrent leurs vêtements ; chacun rechargea son âne et ils retournèrent à la ville. (44:13) 14 Juda entra avec ses frères dans la demeure de Joseph, lequel s’y trouvait encore ; et ils se jetèrent à ses pieds contre terre. (44:14) 15 Joseph leur dit : « Quelle action venez vous de commettre ! Ne savez vous pas qu’un homme tel que moi devine les mystères ? » (44:15) 16 Juda répondit : « Que dirons-nous à mon seigneur ? Comment parler et comment nous justifier ? Le Tout Puissant a su atteindre l’iniquité de tes serviteurs. Nous sommes maintenant les esclaves de mon seigneur et nous et celui aux mains duquel s’est trouvée la coupe. » (44:16) 17 Il répliqua : « Loin de moi d’agir ainsi ! L’homme aux mains duquel la coupe s’est trouvée, sera mon esclave ; pour vous, retournez en paix auprès de votre père. » (44:17) 18 Alors Juda s’avança vers lui, en disant : « De grâce, seigneur ! que ton serviteur fasse entendre une parole aux oreilles de mon seigneur et que ta colère n’éclate pas contre ton serviteur ! Car tu es l’égal de Pharaon. (44:18) 19 Mon seigneur avait interrogé ses serviteurs, disant : « Vous reste-t-il un père, un frère ? » (44:19) 20 Nous répondîmes à mon seigneur : « Nous avons un père âgé et un jeune frère enfant de sa vieillesse : son frère est mort et lui, resté seul des enfants de sa mère, son père le chérit. » (44:20) 21 Tu dis alors à tes serviteurs : « Amenez-le moi, que je l’examine. » (44:21) 22 Et nous répondîmes à mon seigneur : « Le jeune homme ne saurait quitter son père ; s’il quittait son père, il en mourrait. » (44:22) 23 Mais tu dis à tes serviteurs : « Si votre jeune frère ne vous accompagne, ne reparaissez point devant moi. » (44:23) 24 Or, de retour auprès de ton serviteur, notre père, nous lui rapportâmes les paroles de mon seigneur. (44:24) 25 Notre père nous dit : « Retournez acheter pour nous quelques provisions. » (44:25) 26 Nous répondîmes : « Nous ne saurions partir. Si notre jeune frère nous accompagne, nous irons ; car nous ne pouvons paraître devant ce personnage, notre jeune frère n’étant point avec nous. » (44:26) 27 Ton serviteur, notre père, nous dit : « Vous savez que ma femme m’a donné deux enfants. (44:27) 28 L’un a disparu d’auprès de moi et j’ai dit : « Assurément il a été dévoré ! » et je ne l’ai point revu jusqu’ici. (44:28) 29 Que vous m’arrachiez encore celui ci, qu’il lui arrive malheur et vous aurez précipité cruellement ma vieillesse dans la tombe. » (44:29) 30 Et maintenant, en retournant chez ton serviteur, mon père, nous ne serions point accompagnés du jeune homme et sa vie est attachée à la sienne ! (44:30) 31 Certes, ne voyant point paraître le jeune homme, il mourra ; et tes serviteurs auront fait descendre les cheveux blancs de ton serviteur, notre père, douloureusement dans la tombe. (44:31) 32 Car ton serviteur a répondu de cet enfant à son père, en disant : « Si je ne te le ramène, je serai coupable à jamais envers mon père. » (44:32) 33 Donc, de grâce, que ton serviteur, à la place du jeune homme, reste esclave de mon seigneur et que le jeune homme reparte avec ses frères. (44:33) 34 Car comment retournerais-je près de mon père sans ramener son enfant ? Pourrais-je voir la douleur qui accablerait mon père ? » (44:34) Genèse
44:1-34
11Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Joseph donna cet ordre à l’intendant de sa maison : Remplis de vivres les sacs de ces gens, autant qu’ils en pourront porter, et mets l’argent de chacun à l’entrée de son sac. (44:1) 2 Tu mettras aussi ma coupe, la coupe d’argent, à l’entrée du sac du plus jeune, avec l’argent de son blé. L’intendant fit ce que Joseph lui avait ordonné. (44:2) 3 Le matin, dès qu’il fit jour, on renvoya ces gens avec leur ânes. (44:3) 4 Ils étaient sortis de la ville, et ils n’en étaient guère éloignés, lorsque Joseph dit à son intendant : Lève-toi, poursuis ces gens ; et, quand tu les auras atteints, tu leur diras : Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien ? (44:4) 5 N’avez-vous pas la coupe dans laquelle boit mon seigneur, et dont il se sert pour deviner ? Vous avez mal fait d’agir ainsi. (44:5) 6 L’intendant les atteignit, et leur dit ces mêmes paroles. (44:6) 7 Ils lui répondirent : Pourquoi mon seigneur parle-t-il de la sorte ? Dieu préserve tes serviteurs d’avoir commis une telle action ! (44:7) 8 Voici, nous t’avons rapporté du pays de Canaan l’argent que nous avons trouvé à l’entrée de nos sacs ; comment aurions-nous dérobé de l’argent ou de l’or dans la maison de ton seigneur ? (44:8) 9 Que celui de tes serviteurs sur qui se trouvera la coupe meure, et que nous soyons nous-mêmes esclaves de mon seigneur ! (44:9) 10 Il dit : Qu’il en soit donc selon vos paroles ! Celui sur qui se trouvera la coupe sera mon esclave ; et vous, vous serez innocents. (44:10) 11 Aussitôt, chacun descendit son sac à terre, et chacun ouvrit son sac. (44:11) 12 L’intendant les fouilla, commençant par le plus âgé et finissant par le plus jeune ; et la coupe fut trouvée dans le sac de Benjamin. (44:12) 13 Ils déchirèrent leurs vêtements, chacun rechargea son âne, et ils retournèrent à la ville. (44:13) 14 Juda et ses frères arrivèrent à la maison de Joseph, où il était encore, et ils se prosternèrent en terre devant lui. (44:14) 15 Joseph leur dit : Quelle action avez-vous faite ? Ne savez-vous pas qu’un homme comme moi a le pouvoir de deviner ? (44:15) 16 Juda répondit : Que dirons-nous à mon seigneur ? comment parlerons-nous ? comment nous justifierons-nous ? Dieu a trouvé l’iniquité de tes serviteurs. Nous voici esclaves de mon seigneur, nous, et celui sur qui s’est trouvée la coupe. (44:16) 17 Et Joseph dit : Dieu me garde de faire cela ! L’homme sur qui la coupe a été trouvée sera mon esclave ; mais vous, remontez en paix vers votre père. (44:17) 18 Alors Juda s’approcha de Joseph, et dit : De grâce, mon seigneur, que ton serviteur puisse faire entendre une parole à mon seigneur, et que sa colère ne s’enflamme point contre ton serviteur ! car tu es comme Pharaon. (44:18) 19 Mon seigneur a interrogé ses serviteurs, en disant : Avez-vous un père, ou un frère ? (44:19) 20 Nous avons répondu : Nous avons un vieux père, et un jeune frère, enfant de sa vieillesse ; cet enfant avait un frère qui est mort, et qui était de la même mère ; il reste seul, et son père l’aime. (44:20) 21 Tu as dit à tes serviteurs : Faites-le descendre vers moi, et que je le voie de mes propres yeux. (44:21) 22 Nous avons répondu à mon seigneur : L’enfant ne peut pas quitter son père ; s’il le quitte, son père mourra. (44:22) 23 Tu as dit à tes serviteurs : Si votre jeune frère ne descend pas avec vous, vous ne reverrez pas ma face. (44:23) 24 Lorsque nous sommes remontés auprès de ton serviteur, mon père, nous lui avons rapporté les paroles de mon seigneur. (44:24) 25 Notre père a dit : Retournez, achetez-nous un peu de vivres. (44:25) 26 Nous avons répondu : Nous ne pouvons pas descendre ; mais, si notre jeune frère est avec nous, nous descendrons, car nous ne pouvons pas voir la face de cet homme, à moins que notre jeune frère ne soit avec nous. (44:26) 27 Ton serviteur, notre père, nous a dit : Vous savez que ma femme m’a enfanté deux fils. (44:27) 28 L’un étant sorti de chez moi, je pense qu’il a été sans doute déchiré, car je ne l’ai pas revu jusqu’à présent. (44:28) 29 Si vous me prenez encore celui-ci, et qu’il lui arrive un malheur, vous ferez descendre mes cheveux blancs avec douleur dans le séjour des morts. (44:29) 30 Maintenant, si je retourne auprès de ton serviteur, mon père, sans avoir avec nous l’enfant à l’âme duquel son âme est attachée, (44:30) 31 il mourra, en voyant que l’enfant n’y est pas ; et tes serviteurs feront descendre avec douleur dans le séjour des morts les cheveux blancs de ton serviteur, notre père. (44:31) 32 Car ton serviteur a répondu pour l’enfant, en disant à mon père : Si je ne le ramène pas auprès de toi, je serai pour toujours coupable envers mon père. (44:32) 33 Permets donc, je te prie, à ton serviteur de rester à la place de l’enfant, comme esclave de mon seigneur ; et que l’enfant remonte avec ses frères. (44:33) 34 Comment pourrai-je remonter vers mon père, si l’enfant n’est pas avec moi ? Ah ! que je ne voie point l’affliction de mon père ! (44:34) Genèse
44:1-34
12Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Joseph donna cet ordre à l’intendant de sa maison : “ Remplis de vivres les sacs de ces gens, autant qu’ils en pourront porter, et mets l’argent de chacun à l’entrée de son sac. (44:1) 2 Tu mettras aussi ma coupe, la coupe d’argent, à l’entrée du sac du plus jeune, avec l’argent de son blé. ˮ L’intendant fit ce que Joseph lui avait ordonné. (44:2) 3 Le matin, dès qu’il fit jour, on renvoya les hommes avec leurs ânes. (44:3) 4 Ils étaient sortis de la ville, sans en être encore bien éloignés, lorsque Joseph dit à son intendant : “ Lève-toi, poursuis ces gens ; et, quand tu les auras atteints, tu leur diras : Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien ? (44:4) 5 N’est-ce pas la coupe dans laquelle boit mon seigneur, et dont il se sert pour deviner ? C’est une action mauvaise que vous avez faite. ˮ (44:5) 6 L’intendant, les ayant rejoints, leur dit ces mêmes paroles. (44:6) 7 Ils lui répondirent : “ Pourquoi mon seigneur parle-t-il ainsi ? Dieu préserve tes serviteurs d’avoir commis une telle action ! (44:7) 8 Voici, nous t’avons rapporté du pays de Chanaan l’argent que nous avons trouvé à l’entrée de nos sacs ; comment aurions-nous dérobé dans la maison de ton seigneur de l’argent ou de l’or ? (44:8) 9 Que celui de tes serviteurs sur qui sera trouvée la coupe meure, et que nous soyons aussi nous-mêmes les esclaves de mon seigneur. ˮ (44:9) 10 Il leur dit : “ Eh bien, qu’il en soit selon vos paroles ! Celui chez qui se trouvera la coupe sera mon esclave ; et vous, vous serez quittes. ˮ (44:10) 11 Chacun descendit aussitôt son sac à terre et chacun ouvrit son sac. (44:11) 12 L’intendant les fouilla, commençant par le plus âgé et finissant par le plus jeune ; et la coupe se trouva dans le sac de Benjamin. (44:12) 13 Ils déchirèrent leurs vêtements et, chacun ayant rechargé son âne, ils retournèrent à la ville. (44:13) 14 Juda avec ses frères arriva à la maison de Joseph, qui s’y trouvait encore, et ils se prosternèrent devant lui jusqu’à terre. (44:14) 15 Joseph leur dit : “ Quelle action avez-vous faite ? Ne saviez-vous pas qu’un homme tel que moi saurait bien deviner ? ˮ (44:15) 16 Juda répondit : “ Que pouvons-nous dire à mon seigneur ? Comment parler ? comment nous justifier ? Dieu a trouvé l’iniquité de tes serviteurs. Nous voici esclaves de mon seigneur, nous et celui chez qui s’est trouvée la coupe. ˮ (44:16) 17 Et Joseph dit : “ Dieu me garde de faire cela ! l’homme chez qui la coupe a été trouvée sera mon esclave ; et vous, remontez en paix vers votre père. ˮ (44:17) 18 Alors Juda, s’approchant de Joseph, lui dit : “ De grâce, mon seigneur, que ton serviteur puisse dire une parole aux oreilles de mon seigneur, et que ta colère ne s’enflamme pas contre ton serviteur ! car tu es l’égal de Pharaon. (44:18) 19 Mon seigneur a interrogé ses serviteurs, en disant : Avez-vous un père ou un frère. (44:19) 20 Et nous avons répondu à mon seigneur : Nous avons un vieux père et un jeune frère, enfant de sa vieillesse ; cet enfant avait un frère qui est mort, et il reste seul de la même mère, et son père l’aime. (44:20) 21 Tu as dit à tes serviteurs : Faites-le descendre vers moi, et que je pose mes yeux sur lui. (44:21) 22 Nous avons répondu à mon seigneur : L’enfant ne peut pas quitter son père ; s’il le quitte, son père mourra. (44:22) 23 Tu as dit à tes serviteurs : Si votre jeune frère ne descend pas avec vous, vous ne reverrez plus ma face. (44:23) 24 Lorsque nous sommes remontés vers ton serviteur, mon père, nous lui avons rapporté les paroles de mon seigneur. (44:24) 25 Et quand notre père a dit : Retournez, achetez-nous un peu de vivres, (44:25) 26 nous avons répondu : Nous ne pouvons pas descendre ; mais, si notre plus jeune frère est avec nous, nous descendrons, car nous ne pouvons voir la face de cet homme à moins que notre jeune frère ne soit avec nous. (44:26) 27 Ton serviteur, notre père, nous a dit : Vous savez que ma femme m’a enfanté deux fils. (44:27) 28 L’un s’en est allé d’avec moi, et j’ai dit : Il faut qu’il ait été dévoré, car je ne l’ai pas revu jusqu’à présent. (44:28) 29 Si vous me prenez encore celui-ci et qu’il lui arrive malheur, vous ferez descendre mes cheveux blancs avec douleur au séjour des morts. — (44:29) 30 Maintenant, quand je retournerai auprès de ton serviteur, mon père, sans avoir avec nous l’enfant, à l’âme duquel est attachée son âme, (44:30) 31 dès qu’il verra que l’enfant n’y est pas, il mourra, et tes serviteurs auront fait descendre avec douleur au séjour des morts les cheveux blancs de ton serviteur, notre père. (44:31) 32 Car ton serviteur a répondu de l’enfant en le prenant à mon père ; il a dit : Si je ne le ramène pas auprès de toi, je serai coupable envers mon père à tout jamais. (44:32) 33 Permets donc, je te prie, que moi, ton serviteur, je reste à la place de l’enfant comme esclave de mon seigneur, et que l’enfant remonte avec ses frères. (44:33) 34 Comment pourrais-je remonter vers mon père, si l’enfant n’est pas avec moi ? Non, que je ne voie point l’affliction qui accablerait mon père ! ˮ (44:34) Genèse
44:1-34