Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Et Jacob voyant qu’il y avait du blé à vendre en Egypte, dit à ses fils : Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres ? (42:1) 2 Il leur dit aussi : Voici, j’ai appris qu’il y a du blé à vendre en Egypte, descendez-y, et nous en achetez, afin que nous vivions, et que nous ne mourions point. (42:2) 3 Alors dix frères de Joseph descendirent pour acheter du blé en Egypte. (42:3) 4 Mais Jacob n’envoya point Benjamin frère de Joseph, avec ses frères ; car il disait : Il faut prendre garde que quelque accident mortel ne lui arrive. (42:4) 5 Ainsi les fils d’Israël allèrent [en Egypte] pour acheter du blé, avec ceux qui y allaient ; car la famine était au pays de Canaan. (42:5) 6 Or Joseph commandait dans le pays, et il faisait vendre le blé à tous les peuples de la terre. Les frères donc de Joseph vinrent, et se prosternèrent devant lui la face en terre. (42:6) 7 Et Joseph ayant vu ses frères, les reconnut ; mais il contrefit l’étranger avec eux, et il leur parla rudement, en leur disant : D’où venez-vous ? Et ils répondirent : Du pays de Canaan, pour acheter des vivres. (42:7) 8 Joseph donc reconnut ses frères ; mais eux ne le connurent point. (42:8) 9 Alors Joseph se souvint des songes qu’il avait songés d’eux, et leur dit : Vous [êtes] des espions, vous êtes venus pour remarquer les lieux faibles du pays. (42:9) 10 Et ils lui [répon]dirent : Non, mon Seigneur, mais tes serviteurs sont venus pour acheter des vivres. (42:10) 11 Nous sommes tous enfants d’un même homme, nous sommes gens de bien ; tes serviteurs ne sont point des espions. (42:11) 12 Et il leur dit : Cela n’est pas ; mais vous êtes venus pour remarquer les lieux faibles du pays. (42:12) 13 Et ils répondirent : Nous étions douze frères tes serviteurs, enfants d’un même homme, au pays de Canaan, dont le plus petit est aujourd’hui avec notre père, et l’un n’est plus. (42:13) 14 Et Joseph leur dit : C’est ce que je vous disais, que vous êtes des espions. (42:14) 15 Vous serez éprouvés par ce moyen : Vive Pharaon, si vous sortez d’ici, que votre jeune frère ne soit venu ici. (42:15) 16 Envoyez-en un d’entre vous qui amène votre frère ; mais vous serez prisonniers, et j’éprouverai si vous avez dit la vérité ; autrement, vive Pharaon, vous êtes des espions. (42:16) 17 Et il les fit mettre tous ensemble en prison pour trois jours. (42:17) 18 Et au troisième jour Joseph leur dit : Faites ceci, et vous vivrez ; je crains Dieu. (42:18) 19 Si vous êtes gens de bien, que l’un de vous qui êtes frères, soit lié dans la prison où vous avez été renfermés, et allez-vousen, [et] emportez du blé pour pourvoir à la disette de vos familles. (42:19) 20 Puis amenez-moi votre jeune frère et vos paroles se trouveront véritables ; et vous ne mourrez point ; et ils firent ainsi. (42:20) 21 Et ils se disaient l’un à l’autre : Vraiment nous sommes coupables à l’égard de notre frère ; car nous avons vu l’angoisse de son âme quand il nous demandait grâce, et nous ne l’avons point exaucé ; c’est pour cela que cette angoisse nous est arrivée. (42:21) 22 Et Ruben leur répondit, en disant : Ne vous disais-je pas bien, ne commettez point ce péché contre l’enfant ? Et vous ne m’écoutâtes point ; c’est pourquoi, voici, son sang vous est redemandé. (42:22) 23 Et ils ne savaient pas que Joseph les entendît ; parce qu’il leur parlait par un truchement. (42:23) 24 Et il se détourna d’auprès d’eux pour pleurer. Puis étant retourné vers eux, il leur parla [encore], et fit prendre d’entr’eux Siméon, et le fit lier devant leurs yeux. (42:24) 25 Et Joseph commanda qu’on remplît leurs sacs de blé, et qu’on remît l’argent dans le sac de chacun d’eux, et qu’on leur donnât de la provision pour leur chemin ; et cela fut fait ainsi. (42:25) 26 Ils chargèrent donc leur blé sur leurs ânes, et s’en allèrent. (42:26) 27 Et l’un d’eux ouvrit son sac pour donner à manger à son âne dans l’hôtellerie ; et il vit son argent, et voilà il était à l’ouverture de son sac. (42:27) 28 Et il dit à ses frères : Mon argent m’a été rendu ; et en effet, le voici dans mon sac. Et le cœur leur tressaillit, et ils furent saisis de peur, et se dirent l’un à l’autre : Qu’est-ce que Dieu nous a fait ? (42:28) 29 Et étant arrivés au pays de Canaan, vers Jacob leur père, ils lui racontèrent toutes les choses qui leur étaient arrivées, en disant : (42:29) 30 L’homme qui commande dans le pays, nous a parlé rudement, et nous a pris pour des espions du pays. (42:30) 31 Mais nous lui ayons répondu : Nous sommes gens de bien, nous ne sommes point des espions. (42:31) 32 Nous étions douze frères, enfants de notre père ; l’un n’est plus, et le plus jeune est aujourd’hui avec notre père au pays de Canaan. (42:32) 33 Et cet homme, qui commande dans le pays, nous a dit : Je connaîtrai à ceci que vous êtes gens de bien ; laissez-moi l’un de vos frères, et prenez [du blé] pour vos familles [contre] la famine, et vous en allez. (42:33) 34 Puis amenez-moi votre jeune frère, et je connaîtrai que vous n’êtes point des espions, mais des gens de bien ; je vous rendrai votre frère, et vous trafiquerez au pays. (42:34) 35 Et il arriva que comme ils vidaient leurs sacs, voici, le paquet de l’argent de chacun était dans son sac ; et ils virent eux et leur père, les paquets de leur argent, et ils furent tout effrayés. (42:35) 36 Alors Jacob leur père leur dit : Vous m’ayez privé d’enfants : Joseph n’est plus, et Siméon n’est plus, et vous prendriez Benjamin ! Toutes ces choses sont entre moi. (42:36) 37 Et Ruben parla à son père, et lui dit : Fais mourir deux de mes fils, si je ne te le ramène ; donne-le moi en charge ; et je te le ramènerai. (42:37) 38 Et il répondit : Mon fils ne descendra point avec vous, car son frère est mort, et celui-ci est resté seul, et quelque accident mortel lui arriverait dans le chemin par où vous irez, et vous feriez descendre mes cheveux blancs avec douleur au sépulcre. (42:38) Genèse
42:1-38
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 Now when Jacob saw that there was corn in Egypt, Jacob said unto his sons, Why do ye look one upon another ? (42:1) 2 And he said, Behold, I have heard that there is corn in Egypt : get you down thither, and buy for us from thence ; that we may live, and not die. (42:2) 3 And Joseph’s ten brethren went down to buy corn in Egypt. (42:3) 4 But Benjamin, Joseph’s brother, Jacob sent not with his brethren ; for he said, Lest peradventure mischief befall him. (42:4) 5 And the sons of Israel came to buy corn among those that came : for the famine was in the land of Canaan. (42:5) 6 And Joseph was the governor over the land, and he it was that sold to all the people of the land : and Joseph’s brethren came, and bowed down themselves before him with their faces to the earth. (42:6) 7 And Joseph saw his brethren, and he knew them, but made himself strange unto them, and spake roughly unto them ; and he said unto them, Whence come ye ? And they said, From the land of Canaan to buy food. (42:7) 8 And Joseph knew his brethren, but they knew not him. (42:8) 9 And Joseph remembered the dreams which he dreamed of them, and said unto them, Ye are spies ; to see the nakedness of the land ye are come. (42:9) 10 And they said unto him, Nay, my lord, but to buy food are thy servants come. (42:10) 11 We are all one man’s sons ; we are true men, thy servants are no spies. (42:11) 12 And he said unto them, Nay, but to see the nakedness of the land ye are come. (42:12) 13 And they said, Thy servants are twelve brethren, the sons of one man in the land of Canaan ; and, behold, the youngest is this day with our father, and one is not. (42:13) 14 And Joseph said unto them, That is it that I spake unto you, saying, Ye are spies : (42:14) 15 Hereby ye shall be proved : By the life of Pharaoh ye shall not go forth hence, except your youngest brother come hither. (42:15) 16 Send one of you, and let him fetch your brother, and ye shall be kept in prison, that your words may be proved, whether there be any truth in you : or else by the life of Pharaoh surely ye are spies. (42:16) 17 And he put them all together into ward three days. (42:17) 18 And Joseph said unto them the third day, This do, and live ; for I fear God : (42:18) 19 If ye be true men, let one of your brethren be bound in the house of your prison : go ye, carry corn for the famine of your houses : (42:19) 20 But bring your youngest brother unto me ; so shall your words be verified, and ye shall not die. And they did so. (42:20) 21 And they said one to another, We are verily guilty concerning our brother, in that we saw the anguish of his soul, when he besought us, and we would not hear ; therefore is this distress come upon us. (42:21) 22 And Reuben answered them, saying, Spake I not unto you, saying, Do not sin against the child ; and ye would not hear ? therefore, behold, also his blood is required. (42:22) 23 And they knew not that Joseph understood them ; for he spake unto them by an interpreter. (42:23) 24 And he turned himself about from them, and wept ; and returned to them again, and communed with them, and took from them Simeon, and bound him before their eyes. (42:24) 25 Then Joseph commanded to fill their sacks with corn, and to restore every man’s money into his sack, and to give them provision for the way : and thus did he unto them. (42:25) 26 And they laded their asses with the corn, and departed thence. (42:26) 27 And as one of them opened his sack to give his ass provender in the inn, he espied his money ; for, behold, it was in his sack’s mouth. (42:27) 28 And he said unto his brethren, My money is restored ; and, lo, it is even in my sack : and their heart failed them, and they were afraid, saying one to another, What is this that God hath done unto us ? (42:28) 29 And they came unto Jacob their father unto the land of Canaan, and told him all that befell unto them ; saying, (42:29) 30 The man, who is the lord of the land, spake roughly to us, and took us for spies of the country. (42:30) 31 And we said unto him, We are true men ; we are no spies : (42:31) 32 We be twelve brethren, sons of our father ; one is not, and the youngest is this day with our father in the land of Canaan. (42:32) 33 And the man, the lord of the country, said unto us, Hereby shall I know that ye are true men ; leave one of your brethren here with me, and take food for the famine of your households, and be gone : (42:33) 34 And bring your youngest brother unto me : then shall I know that ye are no spies, but that ye are true men : so will I deliver you your brother, and ye shall traffick in the land. (42:34) 35 And it came to pass as they emptied their sacks, that, behold, every man’s bundle of money was in his sack : and when both they and their father saw the bundles of money, they were afraid. (42:35) 36 And Jacob their father said unto them, Me have ye bereaved of my children : Joseph is not, and Simeon is not, and ye will take Benjamin away : all these things are against me. (42:36) 37 And Reuben spake unto his father, saying, Slay my two sons, if I bring him not to thee : deliver him into my hand, and I will bring him to thee again. (42:37) 38 And he said, My son shall not go down with you ; for his brother is dead, and he is left alone : if mischief befall him by the way in the which ye go, then shall ye bring down my gray hairs with sorrow to the grave. (42:38) Genesis
42:1-38
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Et Jacob, sachant qu’il y avait du blé à vendre en Egypte, dit à ses fils : Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres ? (42:1) 2 Il leur dit encore : Voici, j’ai appris qu’il y a du blé à vendre en Egypte ; descendez-y pour en acheter, afin que nous vivions et que nous ne mourions point. (42:2) 3 Alors dix frères de Joseph descendirent pour acheter du blé en Egypte. (42:3) 4 Mais Jacob n’envoya point Benjamin, frère de Joseph, avec ses frères ; car il disait en soi-même : Il faut prendre garde que quelque accident mortel ne lui arrive. (42:4) 5 Et les fils d’Israël arrivèrent en Egypte pour acheter du blé, avec ceux qui y allaient ; car la famine était dans le pays de Canaan. (42:5) 6 Or, Joseph commandait dans le pays, et c’est lui qui faisait distribuer le blé à tous les peuples du pays. Les frères de Joseph vinrent donc et se prosternèrent devant lui, la face en terre. (42:6) 7 Et Joseph ayant vu ses frères, les reconnut ; mais il contrefit l’étranger avec eux, et il leur parla rudement, en leur disant : D’où venez-vous ? Et ils répondirent : Du pays de Canaan, pour acheter des vivres. (42:7) 8 Joseph donc reconnut ses frères ; mais eux ne le reconnurent point. (42:8) 9 Alors Joseph se souvint des songes qu’il avait faits, et leur dit : Vous êtes des espions ; vous êtes venus pour épier les lieux faibles du pays. (42:9) 10 Et ils lui répondirent : Non, mon seigneur ; mais tes serviteurs sont venus pour acheter des vivres. (42:10) 11 Nous sommes tous enfans d’un seul homme ; nous sommes gens de bien ; tes serviteurs ne sont point des espions. (42:11) 12 Et il leur dit : Cela n’est pas ; mais vous êtes venus pour remarquer les lieux faibles du pays. (42:12) 13 Et ils répondirent : Nous sommes douze frères, tes serviteurs, enfans d’un même homme, au pays de Canaan, dont le plus jeune est aujourd’hui avec notre père, et l’autre n’est plus. (42:13) 14 Et Joseph leur dit : C’est là ce que je vous ai dit : Vous êtes des espions. (42:14) 15 Vous serez éprouvés par ce moyen : Vive Pharaon, si vous sortez d’ici, que votre jeune frère ne soit venu ici. (42:15) 16 Envoyez-en un d’entre vous qui amène votre frère ; mais vous serez prisonniers ; et j’éprouverai par ce moyen si vous avez dit la vérité : autrement, vive Pharaon, que vous êtes des espions. (42:16) 17 Et ainsi il les fit mettre tous ensemble en prison, pour trois jours. (42:17) 18 Et au troisième jour, Joseph leur dit : Faites ceci, et vous vivrez ; je crains Dieu : (42:18) 19 Si vous êtes gens de bien, que l’un de vous, qui êtes frères, demeure lié dans la prison, et allez-vous-en, emportez du blé, pour pourvoir à la famine de vos familles. (42:19) 20 Et amenez-moi votre jeune frère, et vous ferez voir que vos paroles ont été véritables ; et vous ne mourrez point. Et ils firent ainsi. (42:20) 21 Et ils se disaient l’un à l’autre : Vraiment, nous sommes coupables à l’égard de notre frère ; car nous avons vu l’angoisse où il était, quand il nous demandait grâce, et nous ne l’avons point exaucé ; c’est pour cela que nous nous trouvons dans cette détresse. (42:21) 22 Et Ruben leur répondit, disant : Ne vous disais-je pas bien : Ne commettez point ce péché contre cet enfant ? Et vous ne m’écoutâtes point ; c’est pourquoi, voici, son sang vous est redemandé. (42:22) 23 Et ils ne savaient pas que Joseph les entendait, parce qu’il leur parlait par un truchement. (42:23) 24 Et il se détourna d’auprès d’eux pour pleurer ; ensuite, étant retourné vers eux, il leur parla de nouveau, et il prit Siméon d’entre eux, et le fit lier devant leurs yeux. (42:24) 25 Et Joseph commanda qu’on remplît leurs sacs de blé, et qu’on remît l’argent dans le sac de chacun d’eux, et qu’on leur donnât de la provision pour leur chemin. Et c’est ce qui fut fait. (42:25) 26 Ils chargèrent donc leur blé sur leurs ânes, et s’en allèrent. (42:26) 27 Et l’un d’eux ouvrit son sac pour donner à manger à son âne dans l’hôtellerie ; alors il vit son argent, qui était à l’entrée de son sac. (42:27) 28 Et il dit à ses frères : Mon argent m’a été rendu ; et en effet, le voici dans mon sac. Et ils furent comme hors d’eux-mêmes, et la frayeur les saisit, se disant l’un à l’autre : Qu’est-ce que Dieu nous a fait ? (42:28) 29 Et ils vinrent au pays de Canaan vers Jacob leur père ; et ils lui racontèrent toutes les choses qui leur étaient arrivées, disant : (42:29) 30 L’homme qui commande dans tout le pays, nous a parlé fort rudement, et nous a pris pour des espions. (42:30) 31 Mais nous lui avons répondu : Nous sommes des gens de bien, nous ne sommes point des espions. (42:31) 32 Nous étions douze frères, enfans de notre père ; l’un n’est plus, et le plus jeune est aujourd’hui avec notre père au pays de Canaan. (42:32) 33 Et cet homme, qui est le seigneur du pays, nous a dit : Je connaîtrai à ceci que vous êtes des gens de bien : Laissez-moi l’un de vos frères, et prenez du blé, afin de pourvoir à la faim de vos familles ; et vous en allez, (42:33) 34 Et amenez-moi votre jeune frère. Alors je connaîtrai que vous n’êtes point des espions, mais des gens de bien ; et je vous rendrai votre frère, et vous trafiquerez au pays. (42:34) 35 Et comme ils vidaient leurs sacs, voici, chacun trouva le paquet de son argent dans son sac ; et ils virent les paquets de leur argent, eux et leur père ; et ils eurent peur. (42:35) 36 Alors Jacob, leur père, leur dit : Vous m’avez privé d’enfans ; Joseph n’est plus, et Siméon n’est plus, et vous voulez emmener Benjamin ! Toutes ces choses sont faites contre moi. (42:36) 37 Et Ruben parla à son père, et lui dit : Fais mourir mes deux enfans, si je ne te le ramène ; confie-le-moi, et je te le ramènerai. (42:37) 38 Et il répondit : Mon fils ne descendra point avec vous ; car son frère est mort, et celui-ci est resté seul. Si quelque accident mortel lui arrivait dans le chemin par où vous irez, vous feriez descendre mes cheveux blancs avec douleur dans le sépulcre. (42:38) Genèse
42:1-38
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
1 Et lorsque Jacob vit qu’il y avait du blé en Égypte, il dit à ses fils : Pourquoi vous entre-regardez-vous ? (42:1) 2 Et il dit : Voici, j’ai appris qu’il y a du blé en Égypte : descendez-y et y faites des achats pour nous, afin que nous vivions et ne mourions pas. (42:2) 3 Alors les dix frères de Joseph descendirent en Égypte pour y acheter du blé. (42:3) 4 Mais quant à Benjamin, frère de Joseph, Jacob ne l’envoya point avec ses frères, car il disait : Je ne veux pas que malheur lui arrive. (42:4) 5 Les fils d’Israël vinrent donc pour acheter du blé, parmi ceux qui venaient d’ailleurs ; car la famine était dans le pays de Canaan. (42:5) 6 Or Joseph avait le pouvoir dans le pays ; c’est lui qui vendait du blé à tout le peuple du pays. Et les frères de Joseph vinrent, et ils s’inclinèrent devant lui la face contre terre. (42:6) 7 Et à la vue de ses frères, Joseph les reconnut, mais il ne se fit pas connaître à eux, et il prit avec eux un langage dur et leur dit : D’où venez-vous ? Et ils répondirent : Du pays de Canaan pour acheter des subsistances. (42:7) 8 Et Joseph reconnaissait ses frères, mais eux ne le reconnaissaient pas. (42:8) 9 Et Joseph se rappela les songes qu’il avait faits sur eux, et il leur dit : Vous êtes des espions ; c’est pour observer les endroits faibles du pays que vous êtes venus. (42:9) 10 Et ils lui répondirent : Non, monseigneur, et tes serviteurs sont venus pour acheter des subsistances. (42:10) 11 Tous nous sommes fils d’un seul homme ; nous sommes honnêtes ; tes serviteurs ne sont point des espions. (42:11) 12 Et il leur dit : Non, car vous êtes venus pour observer les endroits faibles du pays. (42:12) 13 Et ils répondirent : Nous, tes serviteurs, sommes douze frères, fils d’un seul homme au pays de Canaan ; et voici, le cadet est maintenant auprès de notre père, et l’un n’est plus. (42:13) 14 Et Joseph leur dit : C’est ce que je vous disais : Vous êtes des espions. (42:14) 15 Voici l’épreuve que vous subirez : par la vie de Pharaon ! vous ne sortirez pas d’ici que votre frère cadet n’y vienne. (42:15) 16 Envoyez l’un de vous chercher votre frère ; quant à vous, restez prisonniers, pour montrer par cette épreuve s’il y a chez vous vérité ou non. Par la vie de Pharaon ! vous êtes des espions. (42:16) 17 Et il les mit ensemble en prison pendant trois jours. (42:17) 18 Et le troisième jour Joseph leur dit : Faites ceci et vous vivrez ; je crains Dieu ! (42:18) 19 Si vous êtes honnêtes, que l’un de vos frères reste prisonnier dans le lieu de votre détention, et vous, partez pour porter les subsistances nécessaires à vos maisons, (42:19) 20 et ramenez-moi votre frère cadet ; ainsi, vos discours seront vérifiés, et vous ne mourrez pas. Et c’est ce qu’ils firent. (42:20) 21 Alors ils se dirent l’un à l’autre : Certainement nous fûmes coupables envers notre frère, lorsque témoins de l’angoisse de son âme nous ne voulûmes point l’écouter quand il nous suppliait ; c’est pour cela que cette détresse nous est survenue. (42:21) 22 Et Ruben leur répondit en disant : Ne vous ai-je pas dit : Ne commettez pas un péché sur cet enfant ? mais vous n’avez pas écouté ; et son sang, voici, il est redemandé. (42:22) 23 Or ils ne se doutaient pas que Joseph comprenait ; car ils communiquaient par un interprète. (42:23) 24 Alors Joseph se tira à l’écart et pleura. Et revenant auprès d’eux il leur parla, et choisit parmi eux Siméon, qu’il lia sous leurs yeux. (42:24) 25 Et Joseph fit remplir leurs sacs de blé, et remettre leur argent, à chacun dans son sac, et leur fit donner des vivres pour la route. Et c’est ce qui fut fait pour eux. (42:25) 26 Et ils chargèrent leur denrée sur leurs ânes, et partirent de là. (42:26) 27 Et l’un d’eux ouvrit son sac pour donner du fourrage à son âne, dans le caravansérail, et il vit son argent, et voilà qu’il était à l’ouverture de son sac ! (42:27) 28 Et il dit à ses frères : Mon argent a été rendu, et le voici dans mon sac ! Alors le cœur leur manqua ; et se regardant l’un l’autre avec effroi ils disaient : Pourquoi Dieu nous a-t-il fait cela ? (42:28) 29 Cependant ils arrivèrent chez Jacob, leur père, au pays de Canaan, et ils lui racontèrent tout ce qui leur était survenu et dirent : (42:29) 30 L’homme qui est le seigneur du pays nous a tenu un langage dur et nous a traités comme si nous venions épier le pays. (42:30) 31 Et nous lui avons dit : Nous sommes honnêtes, ne sommes point des espions ; (42:31) 32 nous sommes douze frères, fils de notre père ; l’un n’est plus, et le cadet est maintenant avec notre père au pays de Canaan. (42:32) 33 Alors l’homme qui est le seigneur du pays, nous a dit : Voici ce qui me prouvera que vous êtes honnêtes : laissez chez moi l’un de vos frères, et emportez le nécessaire de vos maisons et partez ; mais ramenez-moi votre frère cadet, (42:33) 34 pour que j’aie la preuve que vous n’êtes pas des espions, que vous êtes honnêtes, puis je vous rendrai votre frère et vous pourrez faire vos affaires dans le pays. — (42:34) 35 Et lorsqu’il vidèrent leurs sacs, voici, chacun d’eux avait sa bourse d’argent dans son sac ; et à la vue de leur bourse d’argent ils furent effrayés, eux et leur père. — (42:35) 36 Et Jacob, leur père, leur dit : Vous m’ôtez mes enfants ! Joseph n’est plus et Siméon n’est plus, et vous voulez prendre Benjamin ! tout tombe sur moi. (42:36) 37 Et Ruben dit à son père : Tu peux faire mourir mes deux fils, si je ne te le ramène pas. Remets-le entre mes mains et je te le rendrai. (42:37) 38 Et il dit : Mon fils ne descendra pas avec vous ; car son frère est mort et lui seul survit, et s’il lui arrivait malheur sur la route que vous suivrez, vous feriez descendre mes cheveux blancs douloureusement aux Enfers. (42:38) Genèse
42:1-38
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 CEPENDANT Jacob ayant ouï dire qu’on vendait du blé en Egypte, dit à ses enfants : Pourquoi négligez-vous ce qui regarde notre soulagement ? (42:1) 2 J’ai appris qu’on vend du blé en Egypte ; allez y acheter ce qui nous est nécessaire, afin que nous puissions vivre, et que nous ne mourions pas de faim. (42:2) 3 Les dix frères de Joseph allèrent donc en Egypte pour y acheter du blé ; (42:3) 4 car Jacob retint Benjamin avec lui, ayant dit à ses frères qu’il craignait qu’il ne lui arrivât quelque accident dans le chemin. (42:4) 5 Ils entrèrent dans l’Egypte avec les autres qui y allaient pour acheter du blé ; parce que la famine était dans le pays de Chanaan. (42:5) 6 Joseph commandait dans toute l’Egypte, et le blé ne se vendait aux peuples que par son ordre. Ses frères l’ayant donc adoré, (42:6) 7 il les reconnut ; et leur parlant assez rudement, comme à des étrangers, il leur dit : D’où venez-vous ? Ils lui répondirent : Nous venons du pays de Chanaan pour acheter ici de quoi vivre. (42:7) 8 Et quoiqu’il connût bien ses frères, il ne fut pas néanmoins connu d’eux. (42:8) 9 Alors se souvenant des songes qu’il avait eus autrefois, il leur dit : Vous êtes des espions, et vous êtes venus ici pour considérer les endroits les plus faibles de l’Egypte. (42:9) 10 Ils lui répondirent : Seigneur, cela n’est pas ainsi ; mais vos serviteurs sont venus ici seulement pour acheter du blé. (42:10) 11 Nous sommes tous enfants d’un seul homme, nous venons avec des pensées de paix, et vos serviteurs n’ont aucun mauvais dessein. (42:11) 12 Joseph leur répondit : Non, cela n’est pas ; mais vous êtes venus pour remarquer ce qu’il y a de moins fortifié dans l’Egypte. (42:12) 13 Ils lui dirent : Nous sommes douze frères, tous enfants d’un même homme dans le pays de Chanaan, et vos serviteurs. Le dernier de tous est avec notre père, et l’autre n’est plus au monde. (42:13) 14 Voilà, dit Joseph, ce que je disais : Vous êtes des espions. (42:14) 15 Je vais éprouver si vous dites la vérité. Vive Pharaon, vous ne sortirez point d’ici jusqu’à ce que le dernier de vos frères y soit venu. (42:15) 16 Envoyez l’un de vous pour l’amener : cependant vous demeurerez en prison jusqu’à ce que j’aie reconnu si ce que vous dites est vrai ou faux ; autrement, vive Pharaon, vous êtes des espions. (42:16) 17 Il les fit donc mettre eu prison pour trois jours. (42:17) 18 Et le troisième jour il les fit sortir de prison, et leur dit : Faites ce que je vous dis, et vous vivrez : car je crains Dieu. (42:18) 19 Si vous venez ici dans un esprit de paix, que l’un de vos frères demeure lié dans la prison ; et allez-vous-en, vous autres ; emportez en votre pays le blé que vous avez acheté, (42:19) 20 et amenez-moi le dernier de vos frères, afin que je puisse reconnaître si ce que vous dites est véritable, et que vous ne mouriez point. Ils firent ce qu’il leur avait ordonné. (42:20) 21 Et ils se disaient l’un à l’autre : C’est justement que nous souffrons tout ceci, parce que nous avons péché contre notre frère, et que voyant la douleur de son âme, lorsqu’il nous priait d’avoir compassion de lui, nous ne l’écoutâmes point : c’est pour cela que nous sommes tombés dans cette affliction. (42:21) 22 Ruben, l’un d’entre eux, leur disait : Ne vous dis-je pas alors : Ne commettez point un si grand crime contre cet enfant ? Et cependant vous ne m’écoutâtes point. C’est son sang maintenant que Dieu nous redemande. (42:22) 23 En s’entretenant ainsi, ils ne savaient pas que Joseph les entendît, parce qu’il leur parlait par un truchement. (42:23) 24 Mais il se retira pour un peu de temps, et versa des larmes. Et étant revenu, il leur parla de nouveau. (42:24) 25 Il fit prendre Siméon, et le fit lier devant eux ; et il commanda à ses officiers d’emplir leurs sacs de blé, et de remettre dans le sac de chacun d’eux l’argent qu’ils avaient donné, en y ajoutant encore des vivres pour se nourrir pendant le chemin : ce qui fut exécuté aussitôt. (42:25) 26 Les frères de Joseph s’en allèrent donc, emportant leur blé sur leurs ânes. (42:26) 27 Et l’un d’eux ayant ouvert son sac dans l’hôtellerie pour donner à manger à son àne, vit son argent à l’entrée du sac, (42:27) 28 et il dit à ses frères : On m’a rendu mon argent ; le voici dans mon sac. Ils furent tous saisis d’étonnement et de trouble ; et ils s’entre-disaient : Quelle est cette conduite de Dieu sur nous ? (42:28) 29 Lorsqu’ils furent arrivés chez Jacob, leur père, au pays de Chanaan, ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé, en disant : (42:29) 30 Le seigneur de ce pays-là nous a parlé durement, et il nous a pris pour des espions qui venaient observer le royaume. (42:30) 31 Nous lui avons répondu : Nous sommes gens paisibles, et très-éloignés d’avoir aucun mauvais dessein. (42:31) 32 Nous étions douze frères, tous enfants d’un même père. L’un n’est plus au monde, le plus jeune est avec notre père au pays de Chanaan. (42:32) 33 Il nous a répondu : Je veux éprouver s’il est vrai que vous n’ayez que des pensées de paix. Laissez-moi donc ici l’un de vos frères ; prenez le blé qui vous est nécessaire pour vos maisons, et vous en allez ; (42:33) 34 et amenez-moi le plus jeune de vos frères, afin que je sache que vous n’êtes point des espions ; que vous puissiez ensuite remener avec vous celui que je retiens prisonnier, et qu’il vous soit permis à l’avenir d’acheter ici ce que vous voudrez. (42:34) 35 Après avoir ainsi parlé à leur père, comme ils jetaient leur blé hors de leurs sacs, ils trouvèrent chacun leur argent lié à l’entrée du sac, et ils en furent tous épouvantés. (42:35) 36 Alors Jacob, leur père, leur dit : Vous m’avez réduit à être sans enfants. Joseph n’est plus au monde, Siméon est en prison, et vous voulez encore m’enlever Benjamin. Tous ces maux sont retombés sur moi. (42:36) 37 Ruben lui répondit : Faites mourir mes deux enfants, si je ne vous le ramène. Confiez-le-moi, et je vous le rendrai certainement. (42:37) 38 Non, dit Jacob, mon fils n’ira point avec vous. Son frère est mort, et il est demeuré seul. S’il lui arrive quelque malheur au pays où vous allez, vous accablerez ma vieillesse d’une douleur qui m’emportera dans le tombeau. (42:38) Genèse
42:1-38
6Traduction par A. Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que le Nouveau Testament.
7Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Jacob, voyant qu’il y avait du blé en Égypte, dit à ses fils : Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres ? (42:1) 2 Il dit : Voici, j’apprends qu’il y a du blé en Égypte ; descendez-y, pour nous en acheter là, afin que nous vivions et que nous ne mourions pas. (42:2) 3 Dix frères de Joseph descendirent en Égypte, pour acheter du blé. (42:3) 4 Jacob n’envoya point avec eux Benjamin, frère de Joseph, dans la crainte qu’il ne lui arrivât quelque malheur. (42:4) 5 Les fils d’Israël vinrent pour acheter du blé, au milieu de ceux qui venaient aussi ; car la famine était dans le pays de Canaan. (42:5) 6 Joseph commandait dans le pays ; c’est lui qui vendait du blé à tout le peuple du pays. Les frères de Joseph vinrent, et se prosternèrent devant lui la face contre terre. (42:6) 7 Joseph vit ses frères et les reconnut ; mais il feignit d’être un étranger pour eux, il leur parla durement, et leur dit : D’où venez-vous ? Ils répondirent : Du pays de Canaan, pour acheter des vivres. (42:7) 8 Joseph reconnut ses frères, mais eux ne le reconnurent pas. (42:8) 9 Joseph se souvint des songes qu’il avait eus à leur sujet, et il leur dit : Vous êtes des espions ; c’est pour observer les lieux faibles du pays que vous êtes venus. (42:9) 10 Ils lui répondirent : Non, mon seigneur, tes serviteurs sont venus pour acheter du blé. (42:10) 11 Nous sommes tous fils d’un même homme ; nous sommes sincères, tes serviteurs ne sont pas des espions. (42:11) 12 Il leur dit : Nullement ; c’est pour observer les lieux faibles du pays que vous êtes venus. (42:12) 13 Ils répondirent : Nous, tes serviteurs, sommes douze frères, fils d’un même homme au pays de Canaan ; et voici, le plus jeune est aujourd’hui avec notre père, et il y en a un qui n’est plus. (42:13) 14 Joseph leur dit : Je viens de vous le dire, vous êtes des espions. (42:14) 15 Voici comment vous serez éprouvés. Par la vie de Pharaon ! vous ne sortirez point d’ici que votre jeune frère ne soit venu. (42:15) 16 Envoyez l’un de vous pour chercher votre frère ; et vous, restez prisonniers. Vos paroles seront éprouvées, et je saurai si la vérité est chez vous ; sinon, par la vie de Pharaon ! vous êtes des espions. (42:16) 17 Et il les mit ensemble trois jours en prison. (42:17) 18 Le troisième jour, Joseph leur dit : Faites ceci, et vous vivrez. Je crains Dieu ! (42:18) 19 Si vous êtes sincères, que l’un de vos frères reste enfermé dans votre prison ; et vous, partez, emportez du blé pour nourrir vos familles, (42:19) 20 et amenez-moi votre jeune frère, afin que vos paroles soient éprouvées et que vous ne mouriez point. Et ils firent ainsi. (42:20) 21 Ils se dirent alors l’un à l’autre : Oui, nous avons été coupables envers notre frère, car nous avons vu l’angoisse de son âme, quand il nous demandait grâce, et nous ne l’avons point écouté ! C’est pour cela que cette affliction nous arrive. (42:21) 22 Ruben, prenant la parole, leur dit : Ne vous disais-je pas : Ne commettez point un crime envers cet enfant ? Mais vous n’avez point écouté. Et voici, son sang est redemandé. (42:22) 23 Ils ne savaient pas que Joseph comprenait, car il se servait avec eux d’un interprète. (42:23) 24 Il s’éloigna d’eux, pour pleurer. Il revint, et leur parla ; puis il prit parmi eux Siméon, et le fit enchaîner sous leurs yeux. (42:24) 25 Joseph ordonna qu’on remplît de blé leurs sacs, qu’on remît l’argent de chacun dans son sac, et qu’on leur donnât des provisions pour la route. Et l’on fit ainsi. (42:25) 26 Ils chargèrent le blé sur leurs ânes, et partirent. (42:26) 27 L’un d’eux ouvrit son sac pour donner du fourrage à son âne, dans le lieu où ils passèrent la nuit, et il vit l’argent qui était à l’entrée du sac. (42:27) 28 Il dit à ses frères : Mon argent a été rendu, et le voici dans mon sac. Alors leur cœur fut en défaillance ; et ils se dirent l’un à l’autre, en tremblant : Qu’est-ce que Dieu nous a fait ? (42:28) 29 Ils revinrent auprès de Jacob, leur père, dans le pays de Canaan, et ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé. Ils dirent : (42:29) 30 L’homme, qui est le seigneur du pays, nous a parlé durement, et il nous a pris pour des espions. (42:30) 31 Nous lui avons dit : Nous sommes sincères, nous ne sommes pas des espions. (42:31) 32 Nous sommes douze frères, fils de notre père ; l’un n’est plus, et le plus jeune est aujourd’hui avec notre père au pays de Canaan. (42:32) 33 Et l’homme, qui est le seigneur du pays, nous a dit : Voici comment je saurai si vous êtes sincères. Laissez auprès de moi l’un de vos frères, prenez de quoi nourrir vos familles, partez, et amenez-moi votre jeune frère. (42:33) 34 Je saurai ainsi que vous n’êtes pas des espions, que vous êtes sincères ; je vous rendrai votre frère, et vous pourrez librement parcourir le pays. (42:34) 35 Lorsqu’ils vidèrent leurs sacs, voici, le paquet d’argent de chacun était dans son sac. Ils virent, eux et leur père, leurs paquets d’argent, et ils eurent peur. (42:35) 36 Jacob, leur père, leur dit : Vous me privez de mes enfants ! Joseph n’est plus, Siméon n’est plus, et vous prendriez Benjamin ! C’est sur moi que tout cela retombe. (42:36) 37 Ruben dit à son père : Tu feras mourir mes deux fils si je ne te ramène pas Benjamin ; remets-le entre mes mains, et je te le ramènerai. (42:37) 38 Jacob dit : Mon fils ne descendra point avec vous ; car son frère est mort, et il reste seul ; s’il lui arrivait un malheur dans le voyage que vous allez faire, vous feriez descendre mes cheveux blancs avec douleur dans le séjour des morts. (42:38) Genèse
42:1-38
8Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et Jacob vit qu’il y avait du blé en Égypte ; et Jacob dit à ses fils : Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres ? (42:1) 2 Et il dit : Voici, j’ai appris qu’il y a du blé en Égypte ; descendez-y, et achetez-nous-en là, afin que nous vivions, et que nous ne mourions pas. (42:2) 3 Et dix frères de Joseph descendirent pour acheter du blé en Égypte ; (42:3) 4 mais Jacob n’envoya pas Benjamin, le frère de Joseph, avec ses frères, car il disait : De peur qu’un accident ne lui arrive ! (42:4) 5 Et les fils d’Israël allèrent pour acheter du blé, parmi ceux qui allaient ; car la famine était dans le pays de Canaan. (42:5) 6 Et Joseph était gouverneur du pays ; il vendait le blé à tout le peuple du pays. Et les frères de Joseph vinrent, et se prosternèrent devant lui la face contre terre. (42:6) 7 Et Joseph vit ses frères, et les reconnut ; et il fit l’étranger vis-à-vis d’eux, et leur parla durement, et leur dit : D’où venez-vous ? Et ils dirent : Du pays de Canaan, pour acheter des vivres. (42:7) 8 Et Joseph reconnut ses frères ; et eux ne le reconnurent pas. (42:8) 9 Et Joseph se souvint des songes qu’il avait songés à leur sujet, et il leur dit : Vous êtes des espions ; c’est pour voir les lieux ouverts du pays que vous êtes venus. (42:9) 10 Et ils lui dirent : Non, mon seigneur ; mais tes serviteurs sont venus pour acheter des vivres. (42:10) 11 Nous sommes tous fils d’un seul homme ; nous sommes d’honnêtes gens ; tes serviteurs ne sont pas des espions. (42:11) 12 Et il leur dit : Non ; mais vous êtes venus pour voir les lieux ouverts du pays. (42:12) 13 Et ils dirent : Tes serviteurs étaient douze frères ; nous sommes fils d’un seul homme, au pays de Canaan ; et voici, le plus jeune est aujourd’hui avec notre père, et l’un n’est plus. (42:13) 14 Et Joseph leur dit : C’est ce que je vous disais, en disant : Vous êtes des espions. (42:14) 15 Par ceci vous serez mis à l’épreuve : Vie du Pharaon ! si vous sortez d’ici, à moins que votre jeune frère ne vienne ici ! (42:15) 16 Envoyez l’un de vous, et qu’il aille chercher votre frère ; et vous, vous serez liés, et vos paroles seront mises à l’épreuve, [pour voir] si la vérité est avec vous : sinon, vie du Pharaon ! certainement vous êtes des espions. (42:16) 17 Et il les fit mettre ensemble sous garde pendant trois jours. (42:17) 18 Et, le troisième jour, Joseph leur dit : Faites ceci, et vous vivrez ; moi je crains Dieu. (42:18) 19 Si vous êtes d’honnêtes gens, l’un de vous, qui êtes frères, sera lié dans la maison ou vous avez été sous garde ; et vous, allez, emportez du blé pour la faim de vos maisons ; (42:19) 20 et amenez-moi le plus jeune de vos frères, et vos paroles se trouveront vraies ; et vous ne mourrez pas. Et ils firent ainsi. (42:20) 21 Et ils se dirent l’un à l’autre : Certainement nous sommes coupables à l’égard de notre frère ; car nous avons vu la détresse de son âme quand il nous demandait grâce, et nous ne l’avons pas écouté ; c’est pourquoi cette détresse est venue sur nous. (42:21) 22 Et Ruben leur répondit, disant : Ne vous ai-je pas parlé, disant : Ne péchez pas contre l’enfant ? Mais vous n’avez pas écouté ; et aussi, voici, son sang est redemandé. (42:22) 23 Et ils ne savaient pas que Joseph comprenait, car il y avait entre eux un interprète. (42:23) 24 Et il se détourna d’auprès d’eux, et pleura ; et il revint vers eux, et leur parla, et prit d’avec eux Siméon, et le lia devant leurs yeux. (42:24) 25 Et Joseph commanda de remplir de blé leurs sacs, et de leur remettre leur argent à chacun dans son sac, et de leur donner des provisions pour le chemin ; et on leur fit ainsi. (42:25) 26 Et ils chargèrent leur blé sur leurs ânes, et s’en allèrent de là. (42:26) 27 Et l’un [d’eux] ouvrit son sac pour donner à manger à son âne, dans le caravansérail, et il vit son argent, et voici, il était à l’ouverture de son sac. (42:27) 28 Et il dit à ses frères : Mon argent m’a été rendu ; et même, le voici dans mon sac ! Et le cœur leur manqua, et ils furent saisis de peur, se disant l’un à l’autre : Qu’est-ce que Dieu nous a fait ? (42:28) 29 Et ils vinrent vers Jacob, leur père, au pays de Canaan, et ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé, disant : (42:29) 30 L’homme, le seigneur du pays, nous a parlé durement, et nous a traités comme des espions du pays ; (42:30) 31 et nous lui avons dit : Nous sommes d’honnêtes gens, nous ne sommes pas des espions. (42:31) 32 Nous étions douze frères, fils de notre père : l’un n’est plus, et le plus jeune est aujourd’hui avec notre père au pays de Canaan. (42:32) 33 Et l’homme, le seigneur du pays, nous a dit : À ceci je connaîtrai que vous êtes d’honnêtes gens : Laissez auprès de moi l’un de vos frères, et prenez [du blé] pour la faim de vos maisons, et allez-vous-en. (42:33) 34 Et amenez-moi votre plus jeune frère, et je connaîtrai que vous n’êtes pas des espions, mais que vous êtes d’honnêtes gens : je vous donnerai votre frère, et vous trafiquerez dans le pays. (42:34) 35 Et il arriva, comme ils vidaient leurs sacs, que voici, chacun avait son paquet d’argent dans son sac ; et ils virent, eux et leur père, leurs paquets d’argent, et ils eurent peur. (42:35) 36 Et Jacob, leur père, leur dit : Vous m’avez privé d’enfants : Joseph n’est plus, et Siméon n’est plus, et vous voulez prendre Benjamin ! Toutes ces choses sont contre moi. (42:36) 37 Et Ruben parla à son père, disant : Tu feras mourir mes deux fils si je ne te le ramène ; remets-le entre mes mains, et je te le ramènerai. (42:37) 38 Mais il dit : Mon fils ne descendra pas avec vous ; car son frère est mort, et lui seul est resté ; si quelque accident lui arrivait dans le chemin où vous allez, vous feriez descendre mes cheveux blancs avec douleur au shéol. (42:38) Genèse
42:1-38
9Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Cependant Jacob, ayant entendu dire qu’on vendait du blé en Égypte, dit à ses enfants : Pourquoi cette négligence ? (42:1) 2 J’ai appris qu’on vend du blé en Égypte ; allez-y acheter ce qui nous est nécessaire, afin que nous puissions vivre et que nous ne mourions pas de faim. (42:2) 3 Les dix frères de Joseph allèrent donc en Égypte pour y acheter du blé. (42:3) 4 Jacob retint Benjamin avec lui, ayant dit à ses frères qu’il craignait qu’il ne lui arrivât quelque accident en chemin. (42:4) 5 Ils entrèrent dans l’Égypte avec les autres qui y allaient pour y acheter du blé ; car la famine était dans le pays de Chanaan. (42:5) 6 Or Joseph commandait dans toute l’Égypte, et le blé ne se vendait aux peuples que par son ordre. Ses frères s’étant prosternés devant lui, (42:6) 7 Il les reconnut ; et, leur parlant assez rudement, comme à des étrangers, il leur dit : D’où venez-vous ? Ils lui répondirent : Du pays de Chanaan, pour acheter ici de quoi vivre. (42:7) 8 Et quoi qu’il connût bien ses frères, il ne fut néanmoins pas reconnu d’eux. (42:8) 9 Alors, se souvenant des songes qu’il avait eus autrefois, il leur dit : Vous êtes des espions, et vous êtes venus ici pour considérer les endroits les plus faibles de l’Égypte. (42:9) 10 Ils répondirent : Seigneur, cela n’est pas ainsi ; mais vos serviteurs sont venus ici pour acheter du blé. (42:10) 11 Nous sommes tous fils d’un même homme ; nous venons avec des pensées de paix, et vos serviteurs n’ont aucun mauvais dessein. (42:11) 12 Il leur répondit : Non, cela n’est pas ; mais vous étes venus pour remarquer ce qu’il y a de moins fortifié dans l’Égypte. (42:12) 13 Ils lui dirent : Nous sommes douze frères, tous enfants d’un même homme du pays de Chanaan, et vos serviteurs. Le dernier est avec notre père, et l’autre n’est plus. (42:13) 14 Voilà, dit Joseph, ce que je disais : vous êtes des espions. (42:14) 15 Je m’en vais éprouver si vous dites la vérité. Vive le Pharaon ! vous ne sortirez point d’ici jusqu’à ce que le dernier de vos frères y soit venu. (42:15) 16 Envoyez l’un de vous pour l’amener ; pendant ce temps, vous demeurerez en prison jusqu’à ce que j’aie reconnu si ce que vous dites est vrai ou faux ; autrement, vive le Pharaon ! vous êtes des espions. (42:16) 17 Il les fit donc mettre en prison pour trois jours. (42:17) 18 Et le troisième jour, il les fit sortir de prison et il leur dit : Faites ce que je vous dis, et vous vivrez ; car je crains Dieu. (42:18) 19 Si vous venez ici dans un esprit de paix, que l’un de vos frères demeure enchaîné dans la prison ; pour vous, allez-vous-en, emportez dans votre pays le blé que vous avez acheté, (42:19) 20 Et amenez-moi le dernier de vos frères, afin que je puisse reconnaître si ce que vous dites est véritable, et que vous ne mouriez point. Ils firent ce qu’il leur avait ordonné. (42:20) 21 Et ils se disaient l’un à l’autre : C’est justement que nous souffrons tout cela, parce que nous avons péché contre notre frère, et que, voyant l’angoisse de son âme lorsqu’il nous implorait, nous ne l’avons pas écouté ; c’est pour cela que nous sommes tombés dans cette affliction. (42:21) 22 Ruben, l’un d’entre eux, leur disait : Ne vous ai-je pas dit : Ne commettez pas un si grand crime contre cet enfant ? et vous ne m’avez point écouté. C’est son sang maintenant que Dieu nous redemande. (42:22) 23 Ils ne savaient pas que Joseph les comprenait, parce qu’il leur parlait par un interprète. (42:23) 24 Mais il s’éloigna quelques instants, et il pleura. Et étant revenu, il leur parla de nouveau. (42:24) 25 Il fit prendre Siméon et le fit lier devant eux, et il commanda à ses officiers de remplir leurs sacs de blé, et de remettre l’argent de chacun dans son sac, en y ajoutant encore des vivres pour se nourrir pendant le chemin ; ce qui fut exécuté aussitôt. (42:25) 26 Les frères de Joseph s’en allèrent donc, emportant leur blé sur leurs ânes. (42:26) 27 Et l’un d’eux ayant ouvert son sac dans l’hôtellerie, pour donner à manger à son âne, vit son argent à l’entrée du sac ; (42:27) 28 Et il dit à ses frères : On m’a rendu mon argent ; le voici dans mon sac. Ils furent tous saisis d’étonnement et de trouble, et ils s’entredisaient : Quelle est cette conduite de Dieu sur nous ? (42:28) 29 Lorsqu’ils furent arrivés chez Jacob, leur père, au pays de Chanaan, ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé, en disant : (42:29) 30 Le seigneur de ce pays-là nous a parlé durement, et il nous a pris pour des espions qui venaient observer le royaume. (42:30) 31 Nous lui avons répondu : Nous sommes des gens paisibles, et très éloignés d’avoir aucun mauvais dessein. (42:31) 32 Nous étions douze frères, enfants d’un même père. L’un n’est plus, le plus jeune est avec notre père au pays de Chanaan. (42:32) 33 Il nous a répondu : Je veux éprouver s’il est vrai que vous n’ayez que des pensées de paix. Laissez-moi donc ici l’un de vos frères ; prenez le blé qui vous est nécessaire pour vos maisons, et allez-vous-en ; (42:33) 34 Et amenez-moi le plus jeune de vos frères, afin que je sache que vous n’êtes point des espions, que vous puissiez ensuite emmener avec vous celui que je retiens prisonnier, et qu’il vous soit permis à l’avenir d’acheter ici ce que vous voudrez. (42:34) 35 Cela dit, comme ils versaient leur blé, ils trouvèrent chacun leur argent lié à l’entrée du sac, et ils en furent tous épouvantés. (42:35) 36 Alors Jacob, leur père, leur dit : Vous m’avez réduit à être sans enfants ; Joseph n’est plus, Siméon est en prison, et vous voulez m’enlever Benjamin. Tous ces maux sont retombés sur moi. (42:36) 37 Ruben lui répondit : Faites mourir mes deux enfants, si je ne vous le ramène pas. Confiez-le moi, et je vous le rendrai. (42:37) 38 Non, dit Jacob, mon fils n’ira point avec vous. Son frère est mort, et il est demeuré seul. S’il lui arrive quelque malheur au pays où vous allez, vous accablerez ma vieillesse d’une douleur qui m’emportera au tombeau. (42:38) Genèse
42:1-38
10Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
1 JACOB, voyant qu’il y avait vente de blé en Égypte, dit à ses fils : « Pourquoi vous entre regarder ? » (42:1) 2 Il ajouta « J’ai ouï dire qu’il y avait vente de blé en Égypte. Allez-y, achetez-y du blé pour nous et nous resterons en vie au lieu de mourir. » (42:2) 3 Les frères de Joseph partirent à dix, pour acheter du grain en Égypte. (42:3) 4 Quant à Benjamin, frère de Joseph, Jacob ne le laissa pas aller avec ses frères, parce qu’il se disait : « Il pourrait lui arriver malheur. » (42:4) 5 Les fils d’Israël vinrent s’approvisionner avec ceux qui allaient en « gypte, la disette régnant dans le pays de Canaan. (42:5) 6 Or, Joseph était le gouverneur de la contrée ; c’était lui qui faisait distribuer le blé à tout le peuple du pays. Les frères de Joseph à leur arrivée, se prosternèrent devant lui la face contre terre. (42:6) 7 En voyant ses frères, Joseph les reconnut ; mais il dissimula vis à vis d’eux, et, leur parlant rudement, leur dit : « D’où venez vous ? » Ils répondirent : « Du pays de Canaan, pour acheter des vivres. (42:7) 8 Joseph reconnut bien ses frères, mais eux ne le reconnurent point. (42:8) 9 Joseph se souvint alors des songes qu’il avait eus à leur sujet. Il leur dit : « Vous êtes des espions ! C’est pour découvrir le côté faible du pays que vous êtes venus ! » (42:9) 10 Ils lui répondirent : « Non, seigneur, mais tes serviteurs sont venus pour acheter des vivres. (42:10) 11 Tous fils d’un même père, nous sommes d’honnêtes gens ; tes serviteurs ne furent jamais des espions. » (42:11) 12 Il leur dit : « Point du tout ! Vous êtes venus reconnaître les côtés faibles du territoire. » (42:12) 13 Ils répondirent : « Nous, tes serviteurs, sommes douze frères, nés d’un même père, habitants du pays de Canaan ; le plus jeune est auprès de notre père en ce moment et l’autre n’est plus. » (42:13) 14 Joseph leur dit : « Ce que je vous ai déclaré subsiste : vous êtes des espions. (42:14) 15 C’est par là que vous serez jugés : sur la vie de Pharaon, vous ne sortirez pas d’ici que votre plus jeune frère n’y soit venu. (42:15) 16 Dépêchez l’un de vous pour qu’il aille quérir votre frère et vous, restez prisonniers : on appréciera alors la sincérité de vos paroles. Autrement, par Pharaon ! vous êtes des espions. » (42:16) 17 Et il les garda en prison durant trois jours. (42:17) 18 Le troisième jour, Joseph leur dit : « Faites ceci et vous vivrez ; je crains le Seigneur. (42:18) 19 Si vous êtes de bonne foi, qu’un seul d’entre vous soit détenu dans votre prison, tandis que vous irez apporter à vos familles de quoi calmer leur faim. (42:19) 20 Puis amenez moi votre jeune frère et vos paroles seront justifiées et vous ne mourrez point. » Ils acquiescèrent. (42:20) 21 Et ils se dirent l’un à l’autre : « En vérité nous sommes punis à cause de notre frère ; nous avons vu son désespoir lorsqu’il nous criait de grâce et nous sommes demeurés sourds. Voilà pourquoi ce malheur nous est arrivé. » (42:21) 22 Ruben leur répondit en ces termes : « Est ce que je ne vous disais pas alors : Ne vous rendez point coupables envers cet enfant ! Et vous ne m’écoutâtes point. Eh bien ! Voilà que son sang nous est redemandé. » (42:22) 23 Or ils ne savaient pas que Joseph les comprenaient, car il s’était servi d’un interprète. (42:23) 24 Il s’éloigna d’eux et pleura ; puis il revint à eux, leur parla et sépara d’eux Siméon, qu’il fit incarcérer en leur présence. (42:24) 25 Joseph ordonna qu’on remplit leur bagages de blé ; puis qu’on remit l’argent de chacun dans son sac et qu’on leur laissa des provisions de voyage, ce qui fut exécuté. (42:25) 26 Ils chargèrent leur blé sur leurs ânes et partirent. (42:26) 27 L’un d’eux, ayant ouvert son sac pour donner du fourrage à son âne, dansune hôtellerie, trouva son argent qui était à l’entrée de son sac. (42:27) 28 Et il dit à ses frères : « Mon argent a été remis ; et de fait, le voici dans mon sac. » Le cœur leur manqua et ils s’entreregardèrent effrayés en disant : « Qu’est ce donc que le Seigneur nous prépare ! » (42:28) 29 Arrivés chez Jacob leur père, au pays de Canaan, ils lui contèrent toute leur aventure en ces termes : (42:29) 30 « Ce personnage, le maître du pays, nous a parlé durement ; il nous a traités comme venant explorer le pays. (42:30) 31 Nous lui avons dit : « Nous sommes des gens de bien, nous ne fûmes jamais des espions. (42:31) 32 Nous sommes douze frères, fils du même père : l’un est perdu et le plus jeune est actuellement avec notre père au pays de Canaan. (42:32) 33 Le personnage, maître du pays, nous a répondu : « Voici à quoi je reconnaîtrai que vous êtes sincères : laissez l’un de vous auprès de moi, prenez ce que réclame le besoin de vos familles et partez ; (42:33) 34 puis, amenez-moi votre jeune frère et je saurai que vous n’êtes pas des espions, que vous êtes d’honnêtes gens ; je vous rendrai votre frère et vous pourrez circuler dans le pays. » (42:34) 35 Or, comme ils vidaient leurs sacs, voici que chacun retrouva son argent serré dans son sac ; à la vue de cet argent ainsi enveloppé, eux et leur père frémirent. (42:35) 36 Jacob, leur père, leur dit : « Vous m’arrachez mes enfants ! Joseph a disparu, Siméon a disparu et vous voulez m’ôter Benjamin ! C’est sur moi que tout cela tombe. » (42:36) 37 Ruben dit à son père : « Fais mourir mes deux fils, si je ne te le ramène ! Confie le à mes mains et je le ramènerai près de toi. » (42:37) 38 Il répondit : « Mon fils n’ira point avec vous ; car son frère n’est plus et lui seul reste encore. Qu’un malheur lui arrive sur la route où vous irez et vous ferez descendre, sous le poids de la douleur, mes cheveux blancs dans la tombe. » (42:38) Genèse
42:1-38
11Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Jacob, voyant qu’il y avait du blé en Égypte, dit à ses fils : Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres ? (42:1) 2 Il dit : Voici, j’apprends qu’il y a du blé en Égypte ; descendez-y, pour nous en acheter là, afin que nous vivions et que nous ne mourions pas. (42:2) 3 Dix frères de Joseph descendirent en Égypte, pour acheter du blé. (42:3) 4 Jacob n’envoya point avec eux Benjamin, frère de Joseph, dans la crainte qu’il ne lui arrivât quelque malheur. (42:4) 5 Les fils d’Israël vinrent pour acheter du blé, au milieu de ceux qui venaient aussi ; car la famine était dans le pays de Canaan. (42:5) 6 Joseph commandait dans le pays ; c’est lui qui vendait du blé à tout le peuple du pays. Les frères de Joseph vinrent, et se prosternèrent devant lui la face contre terre. (42:6) 7 Joseph vit ses frères et les reconnut ; mais il feignit d’être un étranger pour eux, il leur parla durement, et leur dit : D’où venez-vous ? Ils répondirent : Du pays de Canaan, pour acheter des vivres. (42:7) 8 Joseph reconnut ses frères, mais eux ne le reconnurent pas. (42:8) 9 Joseph se souvint des songes qu’il avait eus à leur sujet, et il leur dit : Vous êtes des espions ; c’est pour observer les lieux faibles du pays que vous êtes venus. (42:9) 10 Ils lui répondirent : Non, mon seigneur, tes serviteurs sont venus pour acheter du blé. (42:10) 11 Nous sommes tous fils d’un même homme ; nous sommes sincères, tes serviteurs ne sont pas des espions. (42:11) 12 Il leur dit : Nullement ; c’est pour observer les lieux faibles du pays que vous êtes venus. (42:12) 13 Ils répondirent : Nous, tes serviteurs, sommes douze frères, fils d’un même homme au pays de Canaan ; et voici, le plus jeune est aujourd’hui avec notre père, et il y en a un qui n’est plus. (42:13) 14 Joseph leur dit : Je viens de vous le dire, vous êtes des espions. (42:14) 15 Voici comment vous serez éprouvés. Par la vie de Pharaon ! vous ne sortirez point d’ici que votre jeune frère ne soit venu. (42:15) 16 Envoyez l’un de vous pour chercher votre frère ; et vous, restez prisonniers. Vos paroles seront éprouvées, et je saurai si la vérité est chez vous ; sinon, par la vie de Pharaon ! vous êtes des espions. (42:16) 17 Et il les mit ensemble trois jours en prison. (42:17) 18 Le troisième jour, Joseph leur dit : Faites ceci, et vous vivrez. Je crains Dieu ! (42:18) 19 Si vous êtes sincères, que l’un de vos frères reste enfermé dans votre prison ; et vous, partez, emportez du blé pour nourrir vos familles, (42:19) 20 et amenez-moi votre jeune frère, afin que vos paroles soient éprouvées et que vous ne mouriez point. Et ils firent ainsi. (42:20) 21 Ils se dirent alors l’un à l’autre : Oui, nous avons été coupables envers notre frère, car nous avons vu l’angoisse de son âme, quand il nous demandait grâce, et nous ne l’avons point écouté ! C’est pour cela que cette affliction nous arrive. (42:21) 22 Ruben, prenant la parole, leur dit : Ne vous disais-je pas : Ne commettez point un crime envers cet enfant ? Mais vous n’avez point écouté. Et voici, son sang est redemandé. (42:22) 23 Ils ne savaient pas que Joseph comprenait, car il se servait avec eux d’un interprète. (42:23) 24 Il s’éloigna d’eux, pour pleurer. Il revint, et leur parla ; puis il prit parmi eux Siméon, et le fit enchaîner sous leurs yeux. (42:24) 25 Joseph ordonna qu’on remplît de blé leurs sacs, qu’on remît l’argent de chacun dans son sac, et qu’on leur donnât des provisions pour la route. Et l’on fit ainsi. (42:25) 26 Ils chargèrent le blé sur leurs ânes, et partirent. (42:26) 27 L’un d’eux ouvrit son sac pour donner du fourrage à son âne, dans le lieu où ils passèrent la nuit, et il vit l’argent qui était à l’entrée du sac. (42:27) 28 Il dit à ses frères : Mon argent a été rendu, et le voici dans mon sac. Alors leur cœur fut en défaillance ; et ils se dirent l’un à l’autre, en tremblant : Qu’est-ce que Dieu nous a fait ? (42:28) 29 Ils revinrent auprès de Jacob, leur père, dans le pays de Canaan, et ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé. Ils dirent : (42:29) 30 L’homme, qui est le seigneur du pays, nous a parlé durement, et il nous a pris pour des espions. (42:30) 31 Nous lui avons dit : Nous sommes sincères, nous ne sommes pas des espions. (42:31) 32 Nous sommes douze frères, fils de notre père ; l’un n’est plus, et le plus jeune est aujourd’hui avec notre père au pays de Canaan. (42:32) 33 Et l’homme, qui est le seigneur du pays, nous a dit : Voici comment je saurai si vous êtes sincères. Laissez auprès de moi l’un de vos frères, prenez de quoi nourrir vos familles, partez, et amenez-moi votre jeune frère. (42:33) 34 Je saurai ainsi que vous n’êtes pas des espions, que vous êtes sincères ; je vous rendrai votre frère, et vous pourrez librement parcourir le pays. (42:34) 35 Lorsqu’ils vidèrent leurs sacs, voici, le paquet d’argent de chacun était dans son sac. Ils virent, eux et leur père, leurs paquets d’argent, et ils eurent peur. (42:35) 36 Jacob, leur père, leur dit : Vous me privez de mes enfants ! Joseph n’est plus, Siméon n’est plus, et vous prendriez Benjamin ! C’est sur moi que tout cela retombe. (42:36) 37 Ruben dit à son père : Tu feras mourir mes deux fils si je ne te ramène pas Benjamin ; remets-le entre mes mains, et je te le ramènerai. (42:37) 38 Jacob dit : Mon fils ne descendra point avec vous ; car son frère est mort, et il reste seul ; s’il lui arrivait un malheur dans le voyage que vous allez faire, vous feriez descendre mes cheveux blancs avec douleur dans le séjour des morts. (42:38) Genèse
42:1-38
12Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Jacob, voyant qu’il y avait du blé en Égypte, dit à ses fils : “ Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres ? (42:1) 2 Il dit : Voici, j’ai appris, qu’il y a du blé en Égypte ; descendez-y pour nous en acheter là, afin que nous vivions et que nous ne mourions point. ˮ (42:2) 3 Les frères de Joseph descendirent au nombre de dix pour acheter du blé en Égypte. (42:3) 4 Mais pour Benjamin, frère de Joseph, Jacob ne l’envoya pas avec ses frères, car il s’était dit : “ Il est à craindre qu’il ne lui arrive malheur. ˮ (42:4) 5 Les fils d’Israël vinrent donc pour acheter du blé, avec d’autres qui venaient aussi, car la famine était au pays de Chanaan. (42:5) 6 Joseph était le chef du pays, et c’est lui qui vendait le blé à tous les gens du pays. Les frères de Joseph, étant arrivés, se prosternèrent devant lui, la face contre terre. (42:6) 7 En voyant ses frères, Joseph les reconnut, mais il feignit d’être un étranger pour eux, et leur parla avec rudesse, en disant : “ D’où venez-vous ? ˮ Ils répondirent : “ Du pays de Chanaan, pour acheter des vivres. ˮ (42:7) 8 Joseph reconnut donc ses frères, mais eux ne le reconnurent pas. (42:8) 9 Joseph se souvint alors des songes qu’il avait eus à leur sujet, et il leur dit : “ Vous êtes des espions ; c’est pour reconnaître les points faibles du pays que vous êtes venus. ˮ (42:9) 10 Ils lui répondirent : “ Non, mon seigneur ; tes serviteurs sont venus pour acheter des vivres. (42:10) 11 Tous nous sommes fils d’un même homme ; nous sommes d’honnêtes gens ; tes serviteurs ne sont pas des espions. ˮ (42:11) 12 Il leur dit : “ Point du tout ; vous êtes venus reconnaître les endroits faibles du pays. ˮ (42:12) 13 Ils répondirent : “ Nous, tes serviteurs, nous sommes douze frères, fils d’un même homme, au pays de Chanaan. Et voici, le plus jeune est maintenant avec notre père, et il y en a un qui n’est plus. ˮ (42:13) 14 Joseph leur dit : “ Il en est comme je viens de vous le dire vous êtes des espions. (42:14) 15 En ceci vous serez éprouvés : par la vie de Pharaon ! vous ne sortirez point d’ici que votre jeune frère ne soit venu. (42:15) 16 Envoyez l’un de vous chercher votre frère, et vous, restez prisonniers. Vos paroles seront ainsi mises à l’épreuve, et l’on verra si la vérité est avec vous ; sinon, par la vie de Pharaon ! vous êtes des espions. ˮ (42:16) 17 Et il les fit mettre ensemble en prison pendant trois jours. (42:17) 18 Le troisième jour, Joseph leur dit : “ Faites ceci et vous vivrez : je crains Dieu ! (42:18) 19 Si vous êtes d’honnêtes gens, que l’un de vous, votre frère, reste lié dans votre prison ; et vous, allez, emportez du blé pour calmer la faim de vos familles. (42:19) 20 Et amenez-moi votre plus jeune frère ; et vos paroles seront reconnues vraies, et vous ne mourrez point. ˮ Et ils firent ainsi. (42:20) 21 Alors ils se dirent l’un à l’autre : “ Vraiment nous sommes punis à cause de notre frère ; car nous avons vu l’angoisse de son âme, quand il nous demandait grâce, et nous ne l’avons pas écouté ! Voilà pourquoi cette détresse est venue vers nous. ˮ (42:21) 22 Ruben, prenant la parole, leur dit : “ Ne vous disais-je pas : Ne commettez pas de péché contre l’enfant ? Et vous n’avez pas écouté ; et voici, son sang est redemandé. ˮ (42:22) 23 Ils ne savaient pas que Joseph comprenait, car ils lui parlaient par l’interprète. (42:23) 24 Et il s’éloigna d’eux et il pleura. Etant ensuite revenu vers eux, il leur parla ; et il prit parmi eux Siméon et le fit lier sous leurs yeux. (42:24) 25 Puis Joseph commanda qu’on remplît de blé leurs vaisseaux, qu’on remit l’argent de chacun dans son sac et qu’on leur donnât des provisions pour la route. Et il leur fut fait ainsi. (42:25) 26 Ayant chargé le blé sur leurs ânes, ils partirent. (42:26) 27 A l’endroit où ils passèrent la nuit, l’un d’eux ouvrit son sac pour donner du fourrage à son âne, et il vit son argent, qui était à l’entrée du sac. (42:27) 28 Il dit à ses frères : “ On a remis mon argent ; le voici dans mon sac ! ˮ Et le cœur leur manqua, et ils se dirent en tremblant l’un à l’autre : “ Qu’est-ce que Dieu nous a fait ? ˮ (42:28) 29 Ils revinrent auprès de Jacob, leur père, au pays de Chanaan, et ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé, en disant : (42:29) 30 “ L’homme qui est le maître du pays nous a parlé durement et nous a pris pour des gens espionnant le pays. (42:30) 31 Nous lui avons dit : Nous sommes d’honnêtes gens, nous ne sommes pas des espions. (42:31) 32 Nous sommes douze frères, fils d’un même père ; l’un n’est plus, et le plus jeune est maintenant avec notre père, au pays de Chanaan. (42:32) 33 Et l’homme qui est le maître du pays nous a dit : En ceci je saurai que vous êtes d’honnêtes gens : laissez auprès de moi l’un de vous, votre frère ; prenez de quoi calmer la faim de vos familles et partez ; (42:33) 34 et amenez-moi votre plus jeune frère. Je saurai ainsi que vous n’êtes pas des espions, mais que vous êtes d’honnêtes gens. Je vous rendrai alors votre frère et vous pourrez trafiquer dans le pays. ˮ (42:34) 35 Comme ils vidaient leurs sacs, le paquet d’argent de chacun était dans son sac. Ils virent, eux et leur père, leurs paquets d’argent, et ils furent effrayés. (42:35) 36 Jacob, leur père, leur dit : “ Vous me faites sans enfants ! Joseph n’est plus, Siméon n’est plus, et vous allez prendre Benjamin ! C’est sur moi que tout cela retombe. ˮ (42:36) 37 Ruben dit à son père : “ Tu feras mourir mes deux fils, si je ne te ramène pas Benjamin ; remets-le entre mes mains, et moi, je te le ramènerai. ˮ (42:37) 38 Il dit : “ Mon fils ne descendra point avec vous, car son frère est mort, et lui reste seul. S’il lui arrivait malheur dans le voyage que vous allez faire, vous feriez descendre mes cheveux blancs avec douleur dans le séjour des morts. ˮ (42:38) Genèse
42:1-38