Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Et Laban se levant de bon matin, baisa ses fils, et ses filles, et les bénit, et s’en alla. Ainsi Laban s’en retourna chez lui. (31:55) 2 Et Jacob continua son chemin, et les Anges de Dieu vinrent au-devant de lui ; (32:1) 3 Et quand Jacob les eut vus, il dit : [C’est] ici le camp de Dieu ; et il nomma ce lieu-là Mahanajim. (32:2) 4 Et Jacob envoya des messagers devant soi vers Esaü son frère, au pays de Séhir, dans le territoire d’Edom. (32:3) 5 Et leur commanda, en disant : Vous parlerez en cette manière à mon Seigneur Esaü : Ainsi a dit ton serviteur Jacob ; j’ai demeuré comme étranger chez Laban, et m’y suis arrêté jusqu’à présent. (32:4) 6 Et j’ai des bœufs, des ânes, des brebis, des serviteurs, et des servantes ; ce que j’envoie annoncer à mon Seigneur, afin de trouver grâce devant lui. (32:5) 7 Et les messagers retournèrent à Jacob, et lui dirent : Nous sommes venus vers ton frère Esaü, et même il vient au-devant de toi, ayant quatre cents hommes avec lui. (32:6) 8 Alors Jacob craignit beaucoup, et fut dans une grande angoisse ; et ayant partagé le peuple qui était avec lui, et les brebis, et les bœufs, et les chameaux en deux bandes, il dit : (32:7) 9 Si Esaü vient à l’une de ces bandes, et qu’il la frappe, la bande qui demeurera de reste échappera. (32:8) 10 Jacob dit aussi : ô Dieu de mon père Abraham, Dieu de mon père Isaac, ô Éternel qui m’as dit : Retourne en ton pays, et vers ta parenté, et je te ferai du bien. (32:9) 11 Je suis trop petit au prix de toutes tes gratuités, et de toute la vérité dont tu as usé envers ton serviteur ; car j’ai passé ce Jourdain avec mon bâton, mais maintenant je m’en [retourne] avec ces deux bandes. (32:10) 12 Je te prie, délivre-moi de la main de mon frère Esaü ; car je crains qu’il ne vienne, et qu’il ne me frappe, et [qu’il ne tue] la mère avec les enfants. (32:11) 13 Or tu as dit : Certes, je te ferai du bien, et je ferai devenir ta postérité comme le sable de la mer, lequel on ne saurait compter à cause de son grand nombre. (32:12) 14 Et il passa la nuit en ce lieu-là, et prit de ce qui lui vint en main pour en faire un présent à Esaü son frère. (32:13) 15 [Savoir] deux cents chèvres, vingt boucs, deux cents brebis, vingt moutons. (32:14) 16 Trente femelles de chameaux qui allaitaient, et leurs petits ; quarante jeunes vaches, dix jeunes taureaux, vingt ânesses, et dix ânons. (32:15) 17 Et il les mit entre les mains de ses serviteurs, chaque troupeau à part, et leur dit : Passez devant moi, et faites qu’il y ait de la distance entre un troupeau et l’autre. (32:16) 18 Et il commanda au premier, disant : Quand Esaü mon frère te rencontrera, et te demandera, disant : A qui es-tu ? et où vas-tu ? et à qui sont ces choses qui sont devant toi ? (32:17) 19 Alors tu diras : Je suis à ton serviteur Jacob : c’est un présent qu’il envoie à mon Seigneur Esaü ; et le voilà lui-même après nous. (32:18) 20 Il fit aussi le même commandement au second, et au troisième, et à tous ceux qui allaient après les troupeaux, disant : Vous parlerez en ces termes-ci à Esaü, quand vous l’aurez trouvé ; (32:19) 21 Et vous lui direz : Voici même ton serviteur Jacob est derrière nous. Car il disait : J’apaiserai sa colère par ce présent qui ira devant moi, et après cela, je verrai sa face ; peut-être qu’il me regardera favorablement. (32:20) 22 Le présent donc alla devant lui ; mais pour lui il demeura cette nuit-là avec sa troupe. (32:21) 23 Et il se leva cette nuit, et prit ses deux femmes, et ses deux servantes, et ses onze enfants, et passa le gué de Jabbok. (32:22) 24 Il les prit donc, et leur fit passer le torrent ; il fit aussi passer tout ce qu’il avait. (32:23) 25 Or Jacob étant resté seul, un homme lutta avec lui, jusqu’à ce que l’aube du jour fût levée. (32:24) 26 Et quand [cet homme] vit qu’il ne le pouvait pas vaincre, il toucha l’endroit de l’emboîture de sa hanche ; ainsi l’emboîture de l’os de la hanche de Jacob fut démise quand l’homme luttait avec lui. (32:25) 27 Et [cet homme] lui dit : Laisse-moi, car l’aube du jour est levée. Mais il dit : Je ne te laisserai point que tu ne m’aies béni. (32:26) 28 Et [cet homme] lui dit : Quel est ton nom ? Il répondit : Jacob. (32:27) 29 Alors il dit : Ton nom ne sera plus Jacob, mais Israël ; car tu as été le maître [en luttant] avec Dieu et avec les hommes, et tu as été le plus fort. (32:28) 30 Et Jacob demanda, disant : Je te prie, déclare-moi ton nom. Et il répondit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Et il le bénit là. (32:29) 31 Et Jacob nomma le lieu, Péniel ; car j’ai, [dit-il], vu Dieu face à face, et mon âme a été délivrée. (32:30) 32 Et le soleil se leva aussitôt qu’il eut passé Péniel, et il boitait d’une hanche. (32:31) 33 C’est pourquoi jusqu’à ce jour les enfants d’Israël ne mangent point du muscle se retirant, qui est à l’endroit de l’emboîture de la hanche ; parce que [cet homme-là] toucha l’endroit de l’emboîture de la hanche de Jacob, à l’endroit du muscle se retirant. (32:32) Genèse
32:1-33
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 And early in the morning Laban rose up, and kissed his sons and his daughters, and blessed them : and Laban departed, and returned unto his place. (31:55) 2 And Jacob went on his way, and the angels of God met him. (32:1) 3 And when Jacob saw them, he said, This is God’s host : and he called the name of that place Mahanaim. (32:2) 4 And Jacob sent messengers before him to Esau his brother unto the land of Seir, the country of Edom. (32:3) 5 And he commanded them, saying, Thus shall ye speak unto my lord Esau ; Thy servant Jacob saith thus, I have sojourned with Laban, and stayed there until now : (32:4) 6 And I have oxen, and asses, flocks, and menservants, and womenservants : and I have sent to tell my lord, that I may find grace in thy sight. (32:5) 7 And the messengers returned to Jacob, saying, We came to thy brother Esau, and also he cometh to meet thee, and four hundred men with him. (32:6) 8 Then Jacob was greatly afraid and distressed : and he divided the people that was with him, and the flocks, and herds, and the camels, into two bands ; (32:7) 9 And said, If Esau come to the one company, and smite it, then the other company which is left shall escape. (32:8) 10 And Jacob said, O God of my father Abraham, and God of my father Isaac, the Lord which saidst unto me, Return unto thy country, and to thy kindred, and I will deal well with thee : (32:9) 11 I am not worthy of the least of all the mercies, and of all the truth, which thou hast shewed unto thy servant ; for with my staff I passed over this Jordan ; and now I am become two bands. (32:10) 12 Deliver me, I pray thee, from the hand of my brother, from the hand of Esau : for I fear him, lest he will come and smite me, and the mother with the children. (32:11) 13 And thou saidst, I will surely do thee good, and make thy seed as the sand of the sea, which cannot be numbered for multitude. (32:12) 14 And he lodged there that same night ; and took of that which came to his hand a present for Esau his brother ; (32:13) 15 Two hundred she goats, and twenty he goats, two hundred ewes, and twenty rams, (32:14) 16 Thirty milch camels with their colts, forty kine, and ten bulls, twenty she asses, and ten foals. (32:15) 17 And he delivered them into the hand of his servants, every drove by themselves ; and said unto his servants, Pass over before me, and put a space betwixt drove and drove. (32:16) 18 And he commanded the foremost, saying, When Esau my brother meeteth thee, and asketh thee, saying, Whose art thou ? and whither goest thou ? and whose are these before thee ? (32:17) 19 Then thou shalt say, They be thy servant Jacob’s ; it is a present sent unto my lord Esau : and, behold, also he is behind us. (32:18) 20 And so commanded he the second, and the third, and all that followed the droves, saying, On this manner shall ye speak unto Esau, when ye find him. (32:19) 21 And say ye moreover, Behold, thy servant Jacob is behind us. For he said, I will appease him with the present that goeth before me, and afterward I will see his face ; peradventure he will accept of me. (32:20) 22 So went the present over before him : and himself lodged that night in the company. (32:21) 23 And he rose up that night, and took his two wives, and his two womenservants, and his eleven sons, and passed over the ford Jabbok. (32:22) 24 And he took them, and sent them over the brook, and sent over that he had. (32:23) 25 And Jacob was left alone ; and there wrestled a man with him until the breaking of the day. (32:24) 26 And when he saw that he prevailed not against him, he touched the hollow of his thigh ; and the hollow of Jacob’s thigh was out of joint, as he wrestled with him. (32:25) 27 And he said, Let me go, for the day breaketh. And he said, I will not let thee go, except thou bless me. (32:26) 28 And he said unto him, What is thy name ? And he said, Jacob. (32:27) 29 And he said, Thy name shall be called no more Jacob, but Israel : for as a prince hast thou power with God and with men, and hast prevailed. (32:28) 30 And Jacob asked him, and said, Tell me, I pray thee, thy name. And he said, Wherefore is it that thou dost ask after my name ? And he blessed him there. (32:29) 31 And Jacob called the name of the place Peniel : for I have seen God face to face, and my life is preserved. (32:30) 32 And as he passed over Penuel the sun rose upon him, and he halted upon his thigh. (32:31) 33 Therefore the children of Israel eat not of the sinew which shrank, which is upon the hollow of the thigh, unto this day : because he touched the hollow of Jacob’s thigh in the sinew that shrank. (32:32) Genesis
32:1-33
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Et Laban se levant de bon matin, baisa ses fils et ses filles, et les bénit, et s’en alla. Ainsi Laban s’en retourna chez lui. (31:55) 2 Et Jacob continua son chemin, et les anges de Dieu vinrent au-devant de lui. (32:1) 3 Et aussitôt que Jacob les eut vus, il dit : C’est ici le camp de Dieu ; et il appela ce lieu-là, Mahanajim. (32:2) 4 Et Jacob envoya des messagers devant lui vers Esaü son frère, au pays de Séhir, au territoire de l’Idumée. (32:3) 5 Et il leur donna ce commandement, disant : Vous parlerez ainsi à Esaü mon seigneur : Ainsi a dit ton serviteur Jacob : J’ai habité comme étranger chez Laban, et j’y ai demeuré jusqu’à présent. (32:4) 6 Et j’ai des bœufs, des ânes, des brebis, des serviteurs, et des servantes ; et j’envoie des gens pour l’annoncer à mon seigneur, afin de trouver grâce devant lui. (32:5) 7 Et les messagers retournèrent à Jacob ; disant : Nous sommes venus vers ton frère Esaü ; et le voici qui vient au-devant de toi, ayant quatre cents hommes avec soi. (32:6) 8 Alors Jacob eut une grande peur, et il fut fort en peine ; c’est pourquoi ayant partagé le peuple qui était avec lui, et les brebis, et les bœufs, et les chameaux, en deux bandes, il dit : (32:7) 9 Si Esaü vient attaquer une de ces bandes, et la frappe, l’autre, qui demeurera de reste, échappera. (32:8) 10 Jacob dit aussi : O Dieu de mon père Abraham, Dieu de mon père Isaac ! O Eternel, qui m’as dit : Retourne en ton pays, et au lieu de ta naissance, et je te ferai du bien ; (32:9) 11 Je suis trop petit au prix de toutes tes faveurs et de la vérité que tu as gardée dans tes promesses envers ton serviteur ; car j’ai passé avec mon bâton ce fleuve du Jourdain ; mais, maintenant, je retourne avec ces deux bandes. (32:10) 12 Je te prie, délivre-moi de la main de mon frère Esaü ; car je crains qu’il ne vienne et qu’il ne me frappe, et qu’il ne mette à mort la mère avec les enfans. (32:11) 13 Cependant, tu as dit : Certainement, je te ferai du bien, et je ferai devenir ta postérité comme le sable de la mer, qu’on ne saurait compter à cause de son grand nombre. (32:12) 14 Et il passa la nuit en ce lieu-là, et il prit de ce qui lui vint à la main, pour en faire un présent à Esaü son frère : (32:13) 15 Deux cents chèvres, vingt boucs, deux cents brebis, vingt moutons, (32:14) 16 Trente femelles de chameaux qui allaitaient, avec leurs petits, quarante jeunes vaches, dix jeunes taureaux, vingt ânesses, et dix ânons. (32:15) 17 Et il mit entre les mains de ses serviteurs chaque troupeau à part, et leur dit : Passez devant moi, et faites qu’il y ait de la distance entre un troupeau et l’autre. (32:16) 18 Et il donna cet ordre au premier, disant : Quand Esaü, mon frère, te rencontrera, et te demandera : A qui es-tu, et où vas-tu, et à qui sont ces choses qui sont devant toi ? (32:17) 19 Alors tu diras : Je suis à ton serviteur Jacob ; c’est un présent qu’il envoie à Esaü mon seigneur ; et il vient lui-même après nous. (32:18) 20 Il fit le même commandement au second, et le même au troisième, et le même à tous ceux qui allaient après les troupeaux, disant : Vous tiendrez ces discours à Esaü, quand vous le rencontrerez ; (32:19) 21 Et vous direz : Voici, même ton serviteur Jacob est derrière nous. Car il disait : Je l’apaiserai par ce présent qui ira devant moi, et après cela, je verrai sa face ; peut-être qu’il me regardera favorablement. (32:20) 22 Le présent donc marcha devant lui ; mais il demeura cette nuit-là avec sa troupe. (32:21) 23 Et s’étant levé cette nuit-là, il prit ses deux femmes, et ses deux servantes, et ses onze enfans, et il passa le gué de Jabbok. (32:22) 24 Il les prit donc, et leur fit passer le torrent. Il fit aussi passer tout ce qu’il avait. (32:23) 25 Or, Jacob étant demeuré seul, un homme lutta avec lui, jusqu’à ce que l’aube du jour fût levée. (32:24) 26 Et quand cet homme-là vit qu’il ne pouvait le vaincre, il toucha l’endroit de l’emboîture de sa hanche ; ainsi l’emboîture de l’os de la hanche de Jacob fut démise, pendant que l’homme luttait avec lui. (32:25) 27 Et cet homme lui dit : Laisse-moi, car l’aube du jour est levée. Mais il dit : Je ne te laisserai point, que tu ne m’aies béni. (32:26) 28 Et il lui dit : Quel est ton nom ? Et il répondit : Jacob. (32:27) 29 Alors il dit : Ton nom ne sera plus Jacob, mais Israël ; car tu as été le plus fort en luttant avec Dieu et avec les hommes. (32:28) 30 Et Jacob l’interrogea, disant : Je te prie apprends-moi ton nom. Et il répondit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Et il le bénit là. (32:29) 31 Et Jacob nomma le lieu, Péniel ; car, dit-il, j’ai vu Dieu face à face, et mon âme a été délivrée. (32:30) 32 Et le soleil se leva, aussitôt qu’il eut passé Péniel ; et il était boiteux d’une hanche. (32:31) 33 C’est pourquoi, jusqu’à ce jour les enfans d’Israël ne mangent point du muscle retirant, qui est à l’endroit de l’emboîture de la hanche, parce que cet homme-là toucha l’endroit de l’emboîture de la hanche de Jacob, à l’endroit du muscle retirant. (32:32) Genèse
32:1-33
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
1 Et Laban se leva le matin, et donna le baiser à ses fils et à ses filles, et les bénit et partit, et Laban retourna chez lui. (31:55) 2 Jacob de son côté poursuivit sa route, et il eut la rencontre d’anges de Dieu. (32:1) 3 Et il dit en les voyant : C’est le camp de Dieu ! Et il donna à ce lieu le nom de Mahanaïm (double camp). (32:2) 4 Et Jacob envoya devant lui des messagers à Esaü, son frère, dans le pays de Seïr, dans le pays d’Edom ; (32:3) 5 et il leur donna ses instructions en ces termes : Ainsi vous parlerez à mon seigneur Esaü : Ainsi parle ton serviteur Jacob : J’ai séjourné chez Laban et y suis resté jusqu’à présent, (32:4) 6 et j’ai acquis des bœufs et des ânes, des brebis, et des serviteurs et des servantes, et j’en fais donner avis à mon seigneur, pour trouver grâce à tes yeux. (32:5) 7 Et les messagers revinrent auprès de Jacob en disant : Nous nous sommes rendus chez ton frère, chez Esaü ; et de plus il est en marche à ta rencontre et a quatre cents hommes avec lui. (32:6) 8 Alors Jacob craignit fort et fut dans la détresse, et il partagea le monde qui était avec lui, et le menu et le gros bétail et les chameaux, en deux camps. (32:7) 9 Et il dit : Si Esaü fond sur l’un des camps et le met en déroute, le camp qui restera pourra se sauver. (32:8) 10 Et Jacob dit : Dieu de mon père Abraham, et Dieu de mon père Isaac, Éternel, qui m’as dit : Retourne dans ton pays et dans ta patrie, je veux être ton bienfaiteur ! (32:9) 11 je Suis trop petit pour toutes les grâces et pour toute la fidélité que tu as montrée à ton serviteur ; car avec mon bâton j’ai passé ce Jourdain, et maintenant je forme deux caravanes. (32:10) 12 Ah ! sauve-moi de la main de mon frère, de la main d’Esaü, car je le redoute, je crains qu’il ne vienne et ne me fasse tomber sous ses coups, la mère sur les enfants. (32:11) 13 Aussi bien tu as dit : Je veux être ton bienfaiteur, et rendre ta postérité égale au sable de la mer, qu’on ne peut compter tant il est immense. (32:12) 14 Et il passa cette nuit en ce lieu, et il prit dans ce qu’il transportait avec lui un présent pour Esaü, son frère, (32:13) 15 deux cents chèvres, vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers, (32:14) 16 trente chamelles mères avec leurs petits, quarante vaches et dix taureaux, vingt ânesses et dix ânes. (32:15) 17 Et il les remit à ses serviteurs, chaque troupeau séparément, et il dit à ses serviteurs : Précédez-moi, et laissez une distance entre un troupeau et l’autre. (32:16) 18 Et il donna cet ordre au premier : Si Esaü, mon frère, te rencontre et te fait cette question : A qui es-tu ? et où vas-tu ? et à qui est ce troupeau qui est devant toi ? (32:17) 19 tu répondras : A ton serviteur Jacob ; c’est un présent envoyé à mon seigneur Esaü, et voici, il vient lui-même après nous. (32:18) 20 Et il donna aussi ses ordres et au second, et au troisième, et à tous ceux qui marchaient derrière les troupeaux, en ces termes : C’est en ces termes que vous parlerez à Esaü, quand vous le trouverez, (32:19) 21 et vous direz : Voici, ton serviteur Jacob vient aussi après nous. Car il se disait : Je veux l’apaiser au moyen du présent qui me précède, et ensuite je le verrai ; peut-être me fera-t-il bon accueil. (32:20) 22 Et ainsi le présent prenait l’avance sur lui ; et il passa cette nuit au camp. (32:21) 23 Et il se leva la même nuit et prit ses deux femmes et ses deux servantes et ses onze enfants, et passa le gué du Jabok, (32:22) 24 et les prit et leur fit passer la rivière, et il transporta tout ce qu’il avait. (32:23) 25 Et Jacob resta ainsi seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu’au lever de l’aurore. (32:24) 26 Et voyant qu’il ne pouvait le vaincre, il le frappa à l’articulation de la hanche, et l’articulation de la hanche de Jacob fut luxée pendant qu’il luttait avec lui. (32:25) 27 Et il dit : Laisse-moi aller, car l’aurore se lève. Et il dit : Je ne te laisse point aller que tu ne m’aies béni. (32:26) 28 Et il lui dit : Quel est ton nom ? Et il répondit : Jacob. (32:27) 29 Et il dit : Jacob ne sera plus le nom dont on t’appellera, mais Israël, car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes et tu l’as emporté. (32:28) 30 Et Jacob l’interrogeant lui dit : Découvre-moi donc ton nom. Et il dit : Pourquoi me demandes-tu donc mon nom ? Et Il le bénit là. (32:29) 31 Et Jacob appela ce lieu du nom de Pniel (face de Dieu) ; « car j’ai vu Dieu face à face et mon âme a été sauvée. » (32:30) 32 Et le soleil se levait comme il passait à Pniel ; mais il boitait de sa hanche. (32:31) 33 C’est pourquoi les enfants d’Israël ne mangent point jusqu’aujourd’hui le tendon qui est à l’articulation de la hanche, parce qu’il avait frappé l’articulation de la hanche de Jacob, le tendon. (32:32) Genèse
32:1-33
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 Mais Laban se levant avant qu’il fît jour, embrassa ses fils et ses filles, les bénit, et s’en retourna chez lui. (31:55) 2 JACOB continuant son chemin, rencontra des anges de Dieu. (32:1) 3 Et les ayant vus, il dit : Voici le camp de Dieu. Et il appela ce lieu-là, Mahanaïm, c’est-à-dire, le camp, ou les deux camps. (32:2) 4 Il envoya en même temps des gens devant lui pour donner avis de sa venue à son frère Esaü en la terre de Séir, au pays d’Edom ; (32:3) 5 et il leur donna cet ordre : Voici la manière dont vous parlerez à Esaü, mon seigneur : Jacob, votre frère, vous envoie dire ceci : J’ai demeuré comme étranger chez Laban, et j’y ai été jusqu’aujourd’hui. (32:4) 6 J’ai des boeufs, des ânes, des brebis, des serviteurs et des servantes ; et j’envoie maintenant vers mon seigneur, afin que je trouve grâce devant lui. (32:5) 7 Ceux que Jacob avait envoyés revinrent lui dire : Nous avons été vers votre frère Esaü, et le voici qui vient lui-même en grande hâte au-devant de vous avec quatre cents hommes. (32:6) 8 A ces mots Jacob eut une grande peur ; et dans la frayeur dont il fut saisi, il divisa en deux bandes tous ceux qui étaient avec lui, et les troupeaux, les brebis, les boeufs et les chameaux, (32:7) 9 en disant : Si Esaü vient attaquer une des troupes, l’autre qui restera sera sauvée. (32:8) 10 Jacob dit ensuite : Dieu d’Abraham, mon père ! Dieu de mon père Isaac ! Seigneur qui m’avez dit : Retournez, dans votre pays, et au lieu de votre naissance, et je vous comblerai de bienfaits ! (32:9) 11 je suis indigne de toutes vos miséricordes, et de la vérité que vous avez gardée dans toutes les promesses que vous avez faites à votre serviteur. J’ai passé ce fleuve du Jourdain n’ayant qu’un bâton, et je retourne maintenant avec ces deux troupes. (32:10) 12 Délivrez-moi, je vous prie, de la main de mon frère Esaü, parce que je le crains extrêmement, de peur qu’à son arrivée il ne passe au fil de l’épée la mère avec les enfants. (32:11) 13 Souvenez-vous que vous m’avez promis de me combler de biens, et de multiplier ma race comme le sable de la mer, dont la multitude est innombrable. (32:12) 14 Jacob ayant passé la nuit en ce même lieu, il sépara de tout ce qui était à lui, ce qu’il avait destiné pour en faire présent à Esaü, son frère : (32:13) 15 deux cents chèvres, vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers ; (32:14) 16 trente femelles de chameaux avec leurs petits, quarante vaches, vingt taureaux, vingt ânesses et dix ânons. (32:15) 17 Il envoya séparément chacun de ces troupeaux qu’il fit conduire par ses serviteurs, et il leur dit : Marchez toujours devant moi, et qu’il y ait de l’espace entre un troupeau et l’autre. (32:16) 18 Il dit à celui qui marchait le premier : Si vous rencontrez Esaü mon frère, et qu’il vous demande : A qui êtes-vous ? ou bien : Où allez-vous ? ou : A qui sont ces bêtes que vous menez ? (32:17) 19 vous lui répondrez : Elles sont à Jacob, votre serviteur, qui les envoie pour présent à mon seigneur Esaü ; et il vient lui-même après nous. (32:18) 20 Il donna aussi le même ordre au second, au troisième, et à tous ceux qui conduisaient les troupeaux, en leur disant : Lorsque vous rencontrerez Esaü, vous lui direz la même chose. (32:19) 21 Et vous ajouterez : Jacob, votre serviteur, vient aussi lui-même après nous. Car Jacob disait : Je l’apaiserai par les présents qui vont devant moi ; et ensuite quand je le verrai, peut-être qu’il me regardera favorablement. (32:20) 22 Les présents marchèrent donc devant Jacob, et pour lui il demeura pendant cette nuit dans son camp. (32:21) 23 Et s’étant levé de fort bonne heure, il prit ses deux femmes et leurs deux servantes, avec ses onze fils, et passa le gué de Jaboc. (32:22) 24 Après avoir fait passer tout ce qui était a lui, (32:23) 25 il demeura seul en ce lieu-là. Et il parut en même temps un homme qui lutta contre lui jusqu’au matin. (32:24) 26 Cet homme, voyant qu’il ne pouvait le surmonter, lui toucha le nerf de la cuisse, qui se sécha aussitôt : (32:25) 27 et il lui dit : Laissez-moi aller, car l’aurore commence déjà à paraître. Jacob lui répondit : Je ne vous laisserai point aller que vous ne m’avez béni. (32:26) 28 Cet homme lui demanda : Comment vous appelez-vous ? Il lui répondit : Je m’appelle Jacob. (32:27) 29 Et le même homme ajouta : On ne vous nommera plus à l’avenir Jacob, mais Israël, c’est-à-dire, fort contre Dieu : car si vous avez été fort contre Dieu, combien le serez-vous davantage contre les hommes ? (32:28) 30 Jacob lui fit ensuite cette demande : Dites-moi, je vous prie, comment vous vous appelez. Il lui répondit : Pourquoi demandez-vous mon nom ? Et il le bénit en ce même lieu. (32:29) 31 Jacob donna à ce lieu-là le nom de Phanuel, ou Phéniel, c’est-à-dire, la face de Dieu, en disant : J’ai vu Dieu face à face, et cependant mon âme a été sauvée. (32:30) 32 Aussitôt qu’il eut passé ce lieu qu’il venait de nommer Phanuel, il vit le soleil qui se levait ; mais il se trouva boiteux d’une jambe. (32:31) 33 C’est pour cette raison que jusqu’aujourd’hui les enfants d’Israël ne mangent point du nerf de la cuisse des bêtes, se souvenant de celui qui fut touché en la cuisse de Jacob, et qui demeura sans mouvement. (32:32) Genèse
32:1-33
6Traduction par A. Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que le Nouveau Testament.
7Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Laban se leva de bon matin, baisa ses fils et ses filles, et les bénit. Ensuite il partit pour retourner dans sa demeure. (31:55) 2 Jacob poursuivit son chemin ; et des anges de Dieu le rencontrèrent. (32:1) 3 En les voyant, Jacob dit : C’est le camp de Dieu ! Et il donna à ce lieu le nom de Mahanaïm. (32:2) 4 Jacob envoya devant lui des messagers à Ésaü, son frère, au pays de Séir, dans le territoire d’Édom. (32:3) 5 Il leur donna cet ordre : Voici ce que vous direz à mon seigneur Ésaü : Ainsi parle ton serviteur Jacob : J’ai séjourné chez Laban, et j’y suis resté jusqu’à présent ; (32:4) 6 j’ai des bœufs, des ânes, des brebis, des serviteurs et des servantes, et j’envoie l’annoncer à mon seigneur, pour trouver grâce à tes yeux. (32:5) 7 Les messagers revinrent auprès de Jacob, en disant : Nous sommes allés vers ton frère Ésaü ; et il marche à ta rencontre, avec quatre cents hommes. (32:6) 8 Jacob fut très effrayé, et saisi d’angoisse. Il partagea en deux camps les gens qui étaient avec lui, les brebis, les bœufs et les chameaux ; (32:7) 9 et il dit : Si Ésaü vient contre l’un des camps et le bat, le camp qui restera pourra se sauver. (32:8) 10 Jacob dit : Dieu de mon père Abraham, Dieu de mon père Isaac, Éternel, qui m’as dit : Retourne dans ton pays et dans ton lieu de naissance, et je te ferai du bien ! (32:9) 11 Je suis trop petit pour toutes les grâces et pour toute la fidélité dont tu as usé envers ton serviteur ; car j’ai passé ce Jourdain avec mon bâton, et maintenant je forme deux camps. (32:10) 12 Délivre-moi, je te prie, de la main de mon frère, de la main d’Ésaü ! car je crains qu’il ne vienne, et qu’il ne me frappe, avec la mère et les enfants. (32:11) 13 Et toi, tu as dit : Je te ferai du bien, et je rendrai ta postérité comme le sable de la mer, si abondant qu’on ne saurait le compter. (32:12) 14 C’est dans ce lieu-là que Jacob passa la nuit. Il prit de ce qu’il avait sous la main, pour faire un présent à Ésaü, son frère : (32:13) 15 deux cents chèvres et vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers, (32:14) 16 trente femelles de chameaux avec leurs petits qu’elles allaitaient, quarante vaches et dix taureaux, vingt ânesses et dix ânes. (32:15) 17 Il les remit à ses serviteurs, troupeau par troupeau séparément, et il dit à ses serviteurs : Passez devant moi, et mettez un intervalle entre chaque troupeau. (32:16) 18 Il donna cet ordre au premier : Quand Ésaü, mon frère, te rencontrera, et te demandera : À qui es-tu ? où vas-tu ? et à qui appartient ce troupeau devant toi ? (32:17) 19 tu répondras : À ton serviteur Jacob ; c’est un présent envoyé à mon seigneur Ésaü ; et voici, il vient lui-même derrière nous. (32:18) 20 Il donna le même ordre au second, au troisième, et à tous ceux qui suivaient les troupeaux : C’est ainsi que vous parlerez à mon seigneur Ésaü, quand vous le rencontrerez. (32:19) 21 Vous direz : Voici, ton serviteur Jacob vient aussi derrière nous. Car il se disait : Je l’apaiserai par ce présent qui va devant moi ; ensuite je le verrai en face, et peut-être m’accueillera-t-il favorablement. (32:20) 22 Le présent passa devant lui ; et il resta cette nuit-là dans le camp. (32:21) 23 Il se leva la même nuit, prit ses deux femmes, ses deux servantes, et ses onze enfants, et passa le gué de Jabbok. (32:22) 24 Il les prit, leur fit passer le torrent, et le fit passer à tout ce qui lui appartenait. (32:23) 25 Jacob demeura seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu’au lever de l’aurore. (32:24) 26 Voyant qu’il ne pouvait le vaincre, cet homme le frappa à l’emboîture de la hanche ; et l’emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu’il luttait avec lui. (32:25) 27 Il dit : Laisse-moi aller, car l’aurore se lève. Et Jacob répondit : Je ne te laisserai point aller, que tu ne m’aies béni. (32:26) 28 Il lui dit : Quel est ton nom ? Et il répondit : Jacob. (32:27) 29 Il dit encore : ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël ; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur. (32:28) 30 Jacob l’interrogea, en disant : Fais-moi je te prie, connaître ton nom. Il répondit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Et il le bénit là. (32:29) 31 Jacob appela ce lieu du nom de Peniel : car, dit-il, j’ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée. (32:30) 32 Le soleil se levait, lorsqu’il passa Peniel. Jacob boitait de la hanche. (32:31) 33 C’est pourquoi jusqu’à ce jour, les enfants d’Israël ne mangent point le tendon qui est à l’emboîture de la hanche ; car Dieu frappa Jacob à l’emboîture de la hanche, au tendon. (32:32) Genèse
32:1-33
8Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 Et Laban se leva de bon matin, et il baisa ses fils et ses filles, et les bénit ; et Laban s’en alla, et retourna en son lieu. (31:55) 2 — Et Jacob alla son chemin. Et les anges de Dieu le rencontrèrent ; (32:1) 3 et Jacob dit, quand il les vit : C’est l’armée de Dieu. Et il appela le nom de ce lieu-là Mahanaïm. (32:2) 4 Et Jacob envoya devant lui des messagers à Ésaü, son frère, au pays de Séhir, dans la campagne d’Édom ; (32:3) 5 et il leur commanda, disant : Vous parlerez ainsi à mon seigneur Ésaü : Ainsi a dit ton serviteur Jacob : J’ai séjourné chez Laban, et m’y suis arrêté jusqu’à présent ; (32:4) 6 et j’ai des bœufs, et des ânes, du menu bétail, et des serviteurs et des servantes ; et je l’ai envoyé annoncer à mon seigneur, afin de trouver grâce à tes yeux. (32:5) 7 Et les messagers revinrent vers Jacob, disant : Nous sommes allés vers ton frère, vers Ésaü, et même il vient à ta rencontre, et quatre cents hommes avec lui. (32:6) 8 Et Jacob craignit beaucoup, et fut dans l’angoisse ; et il partagea le peuple qui était avec lui, et le menu bétail et le gros bétail, et les chameaux, en deux bandes ; (32:7) 9 et il dit : Si Ésaü vient à l’une des bandes et la frappe, la bande qui restera pourra échapper. (32:8) 10 Et Jacob dit : Dieu de mon père Abraham, et Dieu de mon père Isaac ! Éternel, qui m’as dit : Retourne en ton pays et vers ta parenté, et je te ferai du bien ! (32:9) 11 Je suis trop petit pour toutes les grâces et pour toute la vérité dont tu as usé envers ton serviteur ; car j’ai passé ce Jourdain avec mon bâton ; et maintenant je suis devenu deux bandes. (32:10) 12 Délivre-moi, je te prie, de la main de mon frère, de la main d’Ésaü, car je le crains, de peur qu’il ne vienne et ne me frappe — la mère avec les fils. (32:11) 13 Et toi, tu as dit : Certes, je te ferai du bien, et je ferai devenir ta semence comme le sable de la mer, qui ne se peut nombrer à cause de son abondance. (32:12) 14 Et il passa là cette nuit ; et il prit, de ce qui lui vint sous la main, un présent pour Ésaü, son frère : (32:13) 15 deux cents chèvres, et vingt boucs ; deux cents brebis, et vingt béliers ; (32:14) 16 trente chamelles allaitantes, et leurs petits ; quarante vaches, et dix taureaux ; vingt ânesses, et dix ânons. (32:15) 17 Et il les mit entre les mains de ses serviteurs, chaque troupeau à part, et il dit à ses serviteurs : Passez devant moi, et mettez de l’espace entre troupeau et troupeau. (32:16) 18 Et il commanda au premier, disant : Quand Ésaü, mon frère, te rencontrera, et t’interrogera, disant : À qui es-tu ? et où vas-tu ? et à qui sont ces [troupeaux] devant toi ? (32:17) 19 tu diras : À ton serviteur Jacob ; c’est un présent envoyé à mon seigneur Ésaü ; et voici, lui-même aussi [vient] après nous. (32:18) 20 Et il commanda de même au second, de même au troisième, de même à tous ceux qui suivaient les troupeaux, disant : Selon cette parole vous parlerez à Ésaü, quand vous le trouverez ; (32:19) 21 et vous direz aussi : Voici, ton serviteur Jacob [vient] après nous. Car il disait : Je l’apaiserai par le présent qui va devant moi, et après cela je verrai sa face ; peut-être qu’il m’accueillera favorablement. (32:20) 22 Et le présent passa devant lui ; mais, pour lui, il passa cette nuit-là dans le camp. (32:21) 23 Et il se leva cette nuit-là, et prit ses deux femmes, et ses deux servantes, et ses onze enfants, et passa le gué de Jabbok. (32:22) 24 Il les prit, et leur fit passer le torrent ; et il fit passer ce qui était à lui. (32:23) 25 Et Jacob resta seul ; et un homme lutta avec lui jusqu’au lever de l’aurore. (32:24) 26 Et lorsqu’il vit qu’il ne prévalait pas sur lui, il toucha l’emboîture de sa hanche ; et l’emboîture de la hanche de Jacob fut luxée, comme il luttait avec lui. (32:25) 27 Et il dit : Laisse-moi aller, car l’aurore se lève. Et il dit : Je ne te laisserai point aller sans que tu m’aies béni. (32:26) 28 Et il lui dit : Quel est ton nom ? Et il dit : Jacob. (32:27) 29 Et il dit : Ton nom ne sera plus appelé Jacob, mais Israël ; car tu as lutté avec Dieu et avec les hommes, et tu as prévalu. (32:28) 30 Et Jacob demanda, et dit : Je te prie, déclare-moi ton nom. Et il dit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Et il le bénit là. (32:29) 31 Et Jacob appela le nom du lieu Peniel : Car j’ai vu Dieu face à face, et mon âme a été délivrée. (32:30) 32 Et le soleil se levait sur lui comme il passait Peniel ; et il boitait sur sa cuisse. (32:31) 33 C’est pourquoi, jusqu’à ce jour, les fils d’Israël ne mangent point du tendon qui est sur l’emboîture de la hanche ; car il toucha l’emboîture de la hanche de Jacob sur le tendon. (32:32) Genèse
32:1-33
9Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Mais Laban, se levant avant qu’il fît jour, embrassa ses fils et ses filles, les bénit et s’en retourna chez lui. (31:55) 2 Jacob continuant son chemin, rencontra des anges de Dieu. (32:1) 3 Et, les ayant vus, il dit : Voici le camp de Dieu, et il appela ce lieu-là Mahanaïm, c’est-à-dire le camp. (32:2) 4 Il envoya en même temps des gens devant lui pour donner avis de sa venue à son frère Esaü, en la terre de Séir, au pays d’Edom ; (32:3) 5 Et il leur donna cet ordre. Voici la manière dont vous parlerez à Esaü : Mon seigneur, Jacob, votre frère, vous envoie dire ceci : J’ai demeuré comme étranger chez Laban, et j’y ai été jusqu’à ce jour. (32:4) 6 J’ai des bœufs, des ânes, des brebis, des serviteurs et des servantes ; et j’envoie maintenant vers mon seigneur, afin que je trouve grâce devant lui. (32:5) 7 Ceux que Jacob avait envoyés revinrent lui dire : Nous sommes allés vers votre frère Esaü, et le voici qui vient lui-même en grande hâte au-devant de vous avec quatre cents hommes. (32:6) 8 A ces mots, Jacob eut une grande peur ; et dans la frayeur dont il fut saisi, il divisa en deux troupes tous ceux qui étaient avec lui, et aussi les troupeaux, les brebis, les bœufs et les chameaux, (32:7) 9 En disant : Si Esaü vient attaquer une des troupes, l’autre qui restera sera sauvée. (32:8) 10 Jacob dit ensuite : Dieu d’Abraham mon père, Dieu de mon père Isaac, Seigneur qui m’avez dit : Retournez en votre pays et au lieu de votre naissance, et je vous comblerai de bienfaits ; (32:9) 11 Je suis indigne de toutes vos miséricordes, et de la vérité que vous avez gardée envers votre serviteur. J’ai passé ce fleuve du Jourdain n’ayant qu’un bâton, et je retourne maintenant avec ces deux troupes. (32:10) 12 Délivrez-moi, je vous prie, de la main de mon frère Esaü, parce que je le crains extrêmement, de peur qu’à son arrivée il ne frappe la mère avec les enfants. (32:11) 13 Vous m’avez promis de me combler de biens et de multiplier ma race comme le sable de la mer, dont la multitude est innombrable. (32:12) 14 Jacob ayant passé la nuit en ce même lieu, il sépara de tout ce qui était à lui ce qu’il avait destiné pour en faire présent à Esaü, son frère : (32:13) 15 Deux cents chèvres, vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers ; (32:14) 16 Trente femelles de chameaux avec leurs petits, quarante vaches, vingt taureaux, vingt ânesses et dix ânons. (32:15) 17 Il envoya séparément chacun de ces troupeaux, qu’il fit conduire par ses serviteurs, et il dit à ses hommes : Marchez toujours devant, et qu’il y ait de l’espace entre un troupeau et l’autre. (32:16) 18 Il dit à celui qui marchait le premier : Si vous rencontrez Esaü, mon frère, et qu’il vous demande : A qui êtes-vous ? ou bien : Où allez-vous ? ou : A qui sont ces bêtes que vous menez ? (32:17) 19 Vous lui répondrez : Elles sont à Jacob, votre serviteur qui les envoie pour présent à mon seigneur Esaü, et il vient lui-même après nous. (32:18) 20 Il donna aussi le même ordre au second, au troisième, et à tous ceux qui conduisaient les troupeaux, en leur disant : Lorsque vous rencontrerez Esaü, vous lui direz la même chose. (32:19) 21 Et vous ajouterez : Jacob, votre serviteur, vient aussi lui-même après nous. Car Jacob disait : Je l’apaiserai par les présents qui vont devant moi ; et ensuite, quand je le verrai, peut-être me regardera-t-il favorablement. (32:20) 22 Les présents marchèrent donc devant Jacob, et pour lui il demeura pendant cette nuit dans son camp. (32:21) 23 Et s’étant levé de fort bonne heure, il prit ses deux femmes et leurs deux servantes, avec ses onze fils, et passa le gué du Jaboc. (32:22) 24 Après avoir fait passer tout ce qui était à lui, (32:23) 25 Il demeura seul en ce lieu-là. Et il parut en même temps un Homme qui lutta contre lui jusqu’au matin. (32:24) 26 Cet Homme, voyant qu’il ne pouvait le surmonter, lui toucha le nerf de la cuisse, qui se sécha aussitôt. (32:25) 27 Et il lui dit : Laissez-moi aller, car l’aurore commence déjà à paraître. Jacob lui répondit : Je ne vous laisserai point aller que vous ne m’ayez béni. (32:26) 28 Cet Homme lui demanda : Comment vous appelez-vous ? Il lui répondit : Je m’appelle Jacob. (32:27) 29 Et le même Homme ajouta : On ne vous nommera plus à l’avenir Jacob, mais Israël ; car si vous avez été fort contre Dieu, combien le serez-vous davantage contre les hommes ? (32:28) 30 Jacob lui fit ensuite cette demande : Dites-moi, je vous prie, comment vous vous appelez. Il lui répondit : Pourquoi me demandez-vous mon nom ? Et il le bénit en ce même lieu. (32:29) 31 Jacob donna le nom de Phanuel à ce lieu-là, en disant : J’ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée. (32:30) 32 Aussitôt qu’il eut passé ce lieu qu’il venait de nommer Phanuel, il vit le soleil qui se levait, mais il se trouva boiteux d’une jambe. (32:31) 33 C’est pour cette raison que jusqu’aujourd’hui les enfants d’Israël ne mangent point du nerf des bêtes, se souvenant de celui qui fut touché en la cuisse de Jacob, et qui demeura sans mouvement. (32:32) Genèse
32:1-33
10Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
1 LABAN se leva de bon matin, embrassa ses fils et ses filles et les bénit ; puis il partit et s’en retourna chez lui. (32:1) 2 Pour Jacob, il poursuivit son voyage ; des envoyés du Seigneur se trouvèrent sur ses pas. (32:2) 3 Jacob dit en les voyant : « Ceci est la légion du Seigneur ! » Et il appela cet endroit Mahanayim. (32:3) 4 Jacob envoya des messagers en avant, vers Ésaü son frère, au pays de Séir, dans la campagne d’Édom. (32:4) 5 Il leur avait donné cet ordre : « Vous parlerez ainsi à mon seigneur, à Ésaü : « Ainsi parle ton serviteur Jacob : (32:5) 6 J’ai séjourné chez Laban et prolongé mon séjour jusqu’à présent. J’ai acquis bœufs et ânes, menu bétail, esclaves mâles et femelles ; je l’envoie annoncer à mon seigneur, pour obtenir faveur à ses yeux. » (32:6) 7 Les messagers revinrent près de Jacob, en disant : « Nous sommes allés trouver ton frère Ésaü ; lui même vient à ta rencontre et quatre cents hommes l’accompagnent. » (32:7) 8 Jacob fut fort effrayé et plein d’anxiété. Il distribua son monde, le menu, le gros bétail et les chameaux en deux bandes, (32:8) 9 se disant : « Si Ésaü attaque l’une des bandes et la met en pièces, la bande restante deviendra une ressource. » (32:9) 10 Puis Jacob dit : « O Divinité de mon père Abraham, Divinité d’Isaac mon père ! Éternel, toi qui m’as dit : « Retourne à ton pays et à ton lieu natal, je te comblerai ; » (32:10) 11 je suis peu digne de toutes les faveurs et de toute la fidélité que tu as témoignées à ton serviteur, moi qui, avec mon bâton, avais passé ce Jourdain et qui à présent possède deux légions. (32:11) 12 Sauve moi, de grâce, de la main de mon frère, de la main d’Ésaü ; car je crains qu’il ne m’attaque et ne me frappe, joignant la mère aux enfants ! (32:12) 13 Pourtant, tu as dit : « Je te comblerai de faveurs et j’égalerai ta descendance au sable de la mer, dont la quantité est incalculable. » (32:13) 14 Il établit là son gîte pour cette nuit et il choisit, dans ce qui se trouvait en sa possession un hommage pour Ésaü son frère : (32:14) 15 deux cents chèvres et vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers ; (32:15) 16 trente chamelles laitières avec leurs petits, quarante vaches et dix taureaux, vingt ânesses et dix ânes. (32:16) 17 Il remit aux mains de ses esclaves chaque troupeau à part et il leur dit : « Marchez en avant et laissez un intervalle entre un troupeau et l’autre. » (32:17) 18 Il donna au premier l’ordre suivant : « Lorsqu’Ésaü, mon frère, te rencontrera et te demandera : A qui es-tu ? où vas tu ? et pour qui ce bétail qui te précède ? (32:18) 19 Tu répondras : A ton serviteur Jacob ; ceci est un hommage adressé à mon seigneur Ésaü ; et Jacob lui même nous suit. » (32:19) 20 Il ordonna de même au second, de même au troisième, de même à tous ceux qui conduisaient les troupeaux, en disant : « C’est ainsi que vous parlerez à Ésaü quand vous le rencontrerez. (32:20) 21 Et vous direz : Voici que lui même, ton serviteur Jacob nous suit » (car il disait : « Je veux rasséréner son visage par le présent qui me devance et puis je regarderai son visage, peut être deviendra-t-il bienveillant pour moi). » (32:21) 22 Le présent défila devant lui et lui, demeura cette nuit dans le camp. (32:22) 23 Il se leva, quant à lui, pendant la nuit ; il prit ses deux femmes, ses deux servantes et ses onze enfants et passa le gué de Jaboc. (32:23) 24 Puis il les aida à traverser le torrent et fit passer ce qui lui appartenait. (32:24) 25 Jacob étant resté seul, un homme lutta avec lui, jusqu’au lever de l’aube. (32:25) 26 Voyant qu’il ne pouvait le vaincre, il lui pressa la cuisse ; et la cuisse de Jacob se luxa tandis qu’il luttait avec lui. (32:26) 27 Il dit : « Laisse moi partir, car l’aube est venue. » Il répondit : « Je ne te laisserai point, que tu ne m’aies béni. » (32:27) 28 Il lui dit alors : « Quel est ton nom ? » Il répondit : « Jacob. » (32:28) 29 Il reprit : « Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israël ; car tu as jouté contre des puissances célestes et humaines et tu es resté fort. » (32:29) 30 Jacob l’interrogea en disant : « Apprends-moi, je te prie, ton nom. » Il répondit : « Pourquoi t’enquérir de mon nom ? » Et il le bénit alors. (32:30) 31 Jacob appela ce lieu Penïel « parce que j’ai vu un être divin face à face et que ma vie est restée sauve. » (32:31) 32 Le soleil commençait à l’éclairer lorsqu’il eut quitté Penïél ; il boitait alors à cause de sa cuisse. (32:32) 33 C’est pourquoi les enfants d’Israël ne mangent point aujourd’hui encore le nerf sciatique, qui tient à la cavité de la cuisse ; parce que Jacob fut touché à la cavité de la cuisse, sur le nerf sciatique. (32:33) Genèse
32:1-33
11Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Laban se leva de bon matin, baisa ses fils et ses filles, et les bénit. Ensuite il partit pour retourner dans sa demeure. (31:55) 2 Jacob poursuivit son chemin ; et des anges de Dieu le rencontrèrent. (32:1) 3 En les voyant, Jacob dit : C’est le camp de Dieu ! Et il donna à ce lieu le nom de Mahanaïm. (32:2) 4 Jacob envoya devant lui des messagers à Ésaü, son frère, au pays de Séir, dans le territoire d’Édom. (32:3) 5 Il leur donna cet ordre : Voici ce que vous direz à mon seigneur Ésaü : Ainsi parle ton serviteur Jacob : J’ai séjourné chez Laban, et j’y suis resté jusqu’à présent ; (32:4) 6 j’ai des bœufs, des ânes, des brebis, des serviteurs et des servantes, et j’envoie l’annoncer à mon seigneur, pour trouver grâce à tes yeux. (32:5) 7 Les messagers revinrent auprès de Jacob, en disant : Nous sommes allés vers ton frère Ésaü ; et il marche à ta rencontre, avec quatre cents hommes. (32:6) 8 Jacob fut très effrayé, et saisi d’angoisse. Il partagea en deux camps les gens qui étaient avec lui, les brebis, les bœufs et les chameaux ; (32:7) 9 et il dit : Si Ésaü vient contre l’un des camps et le bat, le camp qui restera pourra se sauver. (32:8) 10 Jacob dit : Dieu de mon père Abraham, Dieu de mon père Isaac, Éternel, qui m’as dit : Retourne dans ton pays et dans ton lieu de naissance, et je te ferai du bien ! (32:9) 11 Je suis trop petit pour toutes les grâces et pour toute la fidélité dont tu as usé envers ton serviteur ; car j’ai passé ce Jourdain avec mon bâton, et maintenant je forme deux camps. (32:10) 12 Délivre-moi, je te prie, de la main de mon frère, de la main d’Ésaü ! car je crains qu’il ne vienne, et qu’il ne me frappe, avec la mère et les enfants. (32:11) 13 Et toi, tu as dit : Je te ferai du bien, et je rendrai ta postérité comme le sable de la mer, si abondant qu’on ne saurait le compter. (32:12) 14 C’est dans ce lieu-là que Jacob passa la nuit. Il prit de ce qu’il avait sous la main, pour faire un présent à Ésaü, son frère : (32:13) 15 deux cents chèvres et vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers, (32:14) 16 trente femelles de chameaux avec leurs petits qu’elles allaitaient, quarante vaches et dix taureaux, vingt ânesses et dix ânes. (32:15) 17 Il les remit à ses serviteurs, troupeau par troupeau séparément, et il dit à ses serviteurs : Passez devant moi, et mettez un intervalle entre chaque troupeau. (32:16) 18 Il donna cet ordre au premier : Quand Ésaü, mon frère, te rencontrera, et te demandera : À qui es-tu ? où vas-tu ? et à qui appartient ce troupeau devant toi ? (32:17) 19 tu répondras : À ton serviteur Jacob ; c’est un présent envoyé à mon seigneur Ésaü ; et voici, il vient lui-même derrière nous. (32:18) 20 Il donna le même ordre au second, au troisième, et à tous ceux qui suivaient les troupeaux : C’est ainsi que vous parlerez à mon seigneur Ésaü, quand vous le rencontrerez. (32:19) 21 Vous direz : Voici, ton serviteur Jacob vient aussi derrière nous. Car il se disait : Je l’apaiserai par ce présent qui va devant moi ; ensuite je le verrai en face, et peut-être m’accueillera-t-il favorablement. (32:20) 22 Le présent passa devant lui ; et il resta cette nuit-là dans le camp. (32:21) 23 Il se leva la même nuit, prit ses deux femmes, ses deux servantes, et ses onze enfants, et passa le gué de Jabbok. (32:22) 24 Il les prit, leur fit passer le torrent, et le fit passer à tout ce qui lui appartenait. (32:23) 25 Jacob demeura seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu’au lever de l’aurore. (32:24) 26 Voyant qu’il ne pouvait le vaincre, cet homme le frappa à l’emboîture de la hanche ; et l’emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu’il luttait avec lui. (32:25) 27 Il dit : Laisse-moi aller, car l’aurore se lève. Et Jacob répondit : Je ne te laisserai point aller, que tu ne m’aies béni. (32:26) 28 Il lui dit : Quel est ton nom ? Et il répondit : Jacob. (32:27) 29 Il dit encore : ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël ; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur. (32:28) 30 Jacob l’interrogea, en disant : Fais-moi je te prie, connaître ton nom. Il répondit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Et il le bénit là. (32:29) 31 Jacob appela ce lieu du nom de Peniel : car, dit-il, j’ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée. (32:30) 32 Le soleil se levait, lorsqu’il passa Peniel. Jacob boitait de la hanche. (32:31) 33 C’est pourquoi jusqu’à ce jour, les enfants d’Israël ne mangent point le tendon qui est à l’emboîture de la hanche ; car Dieu frappa Jacob à l’emboîture de la hanche, au tendon. (32:32) Genèse
32:1-33
12Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Laban se leva de bon matin ; il baisa ses fils et ses filles et les bénit ; puis il partit, pour retourner dans sa maison. (32:1) 2 Jacob poursuivit son chemin, et des anges de Dieu le rencontrèrent. (32:2) 3 En les voyant, il dit : “ C’est le camp de Dieu ! ˮ et il donna à ce lieu le nom de Mahanaïm. (32:3) 4 Jacob envoya devant lui des messagers vers Esaü, son frère, au pays de Seïr, dans la campagne d’Edom. (32:4) 5 Il leur donna cet ordre : “ Voici ce que vous direz à mon seigneur, à Esaü : Ainsi parle ton serviteur Jacob : J’ai séjourné chez Laban et j’y suis resté jusqu’à présent, (32:5) 6 J’ai des bœufs et des ânes, des brebis, des serviteurs et des servantes, et j’en fais informer mon seigneur, pour trouver grâce à tes yeux. ˮ (32:6) 7 Les messagers revinrent auprès de Jacob en disant : “ Nous sommes allés vers ton frère Esaü, et il marche à ta rencontre avec quatre cents hommes. ˮ (32:7) 8 Jacob eut une grande frayeur et fut dans l’angoisse. Il partagea en deux camps les gens qui étaient avec lui, les brebis les bœufs et les chameaux, (32:8) 9 et il dit : “ Si Esaü rencontre l’un des camps et le frappe, le camp qui restera pourra être sauvé. ˮ (32:9) 10 Jacob dit : “ Dieu de mon père Abraham, Dieu de mon père Isaac, Yahweh, qui m’avez dit : Retourne en ton pays et au lieu de ta naissance, et je te ferai du bien : (32:10) 11 je suis trop petit pour toutes les grâces et pour toute la fidélité dont vous avez usé envers votre serviteur ; car j’ai passé ce Jourdain avec mon bâton, et maintenant je suis devenu deux camps. (32:11) 12 Délivrez-moi, je vous prie, de la main de mon frère, de la main d’Esaü ; car je crains qu’il ne vienne me frapper, la mère avec les enfants. (32:12) 13 Et vous, vous avez dit : Je te ferai du bien et je rendrai ta postérité pareille au sable de la mer, si nombreux qu’on ne peut le compter. ˮ (32:13) 14 Jacob passa là cette nuit. Et il prit de ce qu’il avait sous la main, pour faire un présent à Esaü, son frère : (32:14) 15 deux cents chèvres et vingt boucs, deux cents brebis et vingt béliers, (32:15) 16 trente chamelles qui allaitaient, avec leurs petits, quarante vaches et dix taureaux, vingt ânesses et dix ânons. (32:16) 17 Il les remit à ses serviteurs, chaque troupeau à part, et il leur dit : “ Passez devant moi, et laissez un intervalle entre chaque troupeau. ˮ (32:17) 18 Et il donna ordre au premier : “ Quand Esaü, mon frère, te rencontrera et te demandera : A qui es-tu, où vas-tu, à qui appartient ce troupeau qui va devant toi ? (32:18) 19 tu répondras : A ton serviteur Jacob ; c’est un présent qu’il envoie à mon seigneur, à Esaü ; et voici que lui-même vient derrière nous. ˮ (32:19) 20 Il donna le même ordre au second, au troisième et à tous ceux qui suivaient les troupeaux, en disant : “ Vous parlerez ainsi à Esaü quand vous le rencontrerez ; (32:20) 21 vous direz : Voici, ton serviteur Jacob vient aussi derrière nous. ˮ Car il se disait : “ Je l’apaiserai par ce présent qui va devant moi, et ensuite je verrai sa face ; peut-être me fera-t-il bon accueil. ˮ (32:21) 22 Le présent passa devant lui, et il resta cette nuit-là dans le camp. (32:22) 23 Il se leva dans la même nuit et, ayant pris ses deux femmes, ses deux servantes et ses onze enfants, il passa le gué du Jaboc. (32:23) 24 Il les prit et leur fit passer le torrent ; il fit aussi passer ce qui lui appartenait. (32:24) 25 Jacob resta seul ; et un homme lutta avec lui jusqu’au lever de l’aurore. (32:25) 26 Voyant qu’il ne pouvait le vaincre, il le toucha à l’articulation de la hanche, et l’articulation de la hanche de Jacob se démit pendant qu’il luttait avec lui. (32:26) 27 Et il dit à Jacob : “ Laisse-moi aller, car l’aurore se lève. ˮ Jacob répondit : “ Je ne te laisserai point aller que tu ne m’aies béni. ˮ (32:27) 28 Il lui dit : “ Quel est ton nom ? ˮ Il répondit : “ Jacob. ˮ (32:28) 29 Et il dit : “ Ton nom ne sera plus Jacob, mais Israël, car tu as combattu avec Dieu et avec des hommes, et tu l’as emporté. ˮ (32:29) 30 Jacob l’interrogea, en disant : “ Fais-moi, je te prie, connaître ton nom. ˮ Il dit : “ Pourquoi demandes-tu quel est mon nom ? ˮ Et il le bénit là. (32:30) 31 Jacob nomma ce lieu Phanuel ; “ car, dit-il, j’ai vu Dieu face à face, et ma vie a été sauve. ˮ (32:31) 32 Et le soleil se leva quand il eut passé Phanuel, mais il boitait de la hanche. (32:32) 33 C’est pourquoi les enfants d’Israël ne mangent point jusqu’à ce jour le grand nerf qui est à l’articulation de la hanche, parce que Dieu a touché l’articulation de la hanche de Jacob au grand nerf. (32:33) Genèse
32:1-33