Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Et il arriva que quand Isaac fut devenu vieux, et que ses yeux furent si ternis qu’il ne pouvait plus voir, il appela Esaü son fils aîné, et lui dit : Mon fils ! Lequel lui répondit : Me voici. (27:1) 2 Et il lui dit : Voici maintenant je suis devenu vieux, et je ne sais point le jour de ma mort. (27:2) 3 Maintenant donc, je te prie, prends tes armes, ton carquois, et ton arc, et t’en va aux champs, et prends-moi de la venaison. (27:3) 4 Et m’apprête des viandes d’appétit comme je les aime, et apporte-les-moi, afin que je mange, et que mon âme te bénisse avant que je meure. (27:4) 5 Or Rébecca écoutait pendant qu’Isaac parlait à Esaü son fils. Esaü donc s’en alla aux champs pour prendre de la venaison, et l’apporter. (27:5) 6 Et Rébecca parla à Jacob son fils, et lui dit : Voici, j’ai ouï parler ton père à Esaü ton frère, disant : (27:6) 7 Apporte-moi de la venaison, et m’apprête des viandes d’appétit, afin que j’en mange ; et je te bénirai devant l’Éternel, avant que de mourir. (27:7) 8 Maintenant donc, mon fils, obéis à ma parole, et fais ce que je te vais commander. (27:8) 9 Va maintenant à la bergerie, et prends-moi là deux bons chevreaux d’entre les chèvres, et j’en apprêterai des viandes d’appétit pour ton père, comme il les aime. (27:9) 10 Et tu les porteras à ton père, afin qu’il les mange, et qu’il te bénisse, avant sa mort. (27:10) 11 Et Jacob répondit à Rébecca sa mère : Voici, Esaü mon frère est un homme velu, et je suis un homme sans poil. (27:11) 12 Peut-être que mon père me tâtera, et il me regardera comme un homme qui l’a voulu tromper, et j’attirerai sur moi sa malédiction, et non pas sa bénédiction. (27:12) 13 Et sa mère lui dit : Mon fils, que la malédiction que tu [crains soit] sur moi ! Obéis seulement à ma parole, et me va prendre [ce que je t’ai dit]. (27:13) 14 Il s’en alla donc, et le prit, et il l’apporta à sa mère ; et sa mère en apprêta des viandes d’appétit, comme son père les aimait. (27:14) 15 Puis Rébecca prit les plus précieux habits d’Esaü son fils aîné, qu’elle avait dans la maison, et elle en vêtit Jacob son plus jeune fils. (27:15) 16 Et elle couvrit ses mains et son cou, qui étaient sans poil, des peaux des chevreaux. (27:16) 17 Puis elle mit entre les mains de son fils Jacob ces viandes d’appétit, et le pain qu’elle avait apprêté. (27:17) 18 Il vint donc vers son père, et lui dit : Mon père ! Il répondit : Me voici ; qui es-tu, mon fils ? (27:18) 19 Et Jacob dit à son père : Je suis Esaü, ton fils aîné ; j’ai fait ce que tu m’avais commandé ; lève-toi, je te prie, assieds-toi, et mange de ma chasse, afin que ton âme me bénisse. (27:19) 20 Et Isaac dit à son fils : Qu’est ceci que tu en aies si-tôt trouvé, mon fils ? Et il dit : L’Éternel ton Dieu l’a fait rencontrer devant moi. (27:20) 21 Et Isaac dit à Jacob : Mon fils, approche-toi, je te prie, et je te tâterai, [afin que je sache] si tu es toi-même mon fils Esaü, ou non. (27:21) 22 Jacob donc s’approcha de son père Isaac, qui le tâta, et dit : Cette voix est la voix de Jacob ; mais ces mains sont les mains d’Esaü. (27:22) 23 Et il le méconnut ; car ses mains étaient velues comme les mains de son frère Esaü ; et il le bénit. (27:23) 24 Il dit donc : Es-tu toi-même mon fils Esaü ? Il répondit : Je le suis. (27:24) 25 Il lui dit aussi : Approche-moi [donc la viande], et que je mange de la chasse de mon fils, afin que mon âme te bénisse. Et il l’approcha, et [Isaac] mangea ; il lui apporta aussi du vin, et il but. (27:25) 26 Puis Isaac son père lui dit : Approche-toi, je te prie, et me baise, mon fils. (27:26) 27 Et il s’approcha, et le baisa. Et [Isaac] sentit l’odeur de ses habits, et le bénit, en disant : Voici l’odeur de mon fils, comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni. (27:27) 28 Que Dieu te donne de la rosée des cieux, et de la graisse de la terre, et abondance de froment, et de moût ! (27:28) 29 Que les peuples te servent, et que les nations se prosternent devant toi ! Sois le maître de tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! Quiconque te maudira, soit maudit : et quiconque te bénira, soit béni. (27:29) 30 Or il arriva qu’aussitôt qu’Isaac eut achevé de bénir Jacob, Jacob étant à peine sorti de devant son père Isaac, son frère Esaü revint de la chasse ; (27:30) 31 Qui apprêta aussi des viandes d’appétit, et les apporta à son père, et lui dit : Que mon père se lève, et qu’il mange de la chasse de son fils, afin que ton âme me bénisse. (27:31) 32 Et Isaac son père lui dit : Qui es-tu ? Et il dit : Je suis ton fils, ton fils aîné, Esaü. (27:32) 33 Et Isaac fut saisi d’une fort grande émotion, et dit : Qui est, [et] où est celui qui a pris de la chasse, et m’en a apporté ? J’ai mangé de tout, avant que tu vinsses, et je l’ai béni ; et aussi il sera béni ! (27:33) 34 Si-tôt qu’Esaü eut entendu les paroles de son père, il jeta un cri fort grand, et amer ; et il dit à son père : Bénis-moi aussi, bénis-moi, mon père ! (27:34) 35 Mais il dit : Ton frère est venu avec artifice, et a emporté ta bénédiction. (27:35) 36 Et [Esaü] dit : N’est-ce pas avec raison qu’on a appelé son nom, Jacob ? car il m’a déjà supplanté deux fois ; il m’a enlevé mon droit d’aînesse, et voici, maintenant il a emporté ma bénédiction. Puis il dit : Ne m’as-tu point réservé de bénédiction ? (27:36) 37 Et Isaac répondit à Esaü, en disant : Voici, je l’ai établi ton Seigneur, et lui ai donné tous ses frères pour serviteurs, et je l’ai fourni de froment et de moût ; et que ferai-je maintenant pour toi, mon fils ? (27:37) 38 Et Esaü dit à son père : N’as-tu qu’une bénédiction, mon père ? Bénis-moi aussi, bénis-moi, mon père ! Et Esaü, élevant sa voix, pleura. (27:38) 39 Et Isaac son père répondit, et dit : Voici, ton habitation sera en la graisse de la terre, et en la rosée des cieux d’en haut. (27:39) 40 Et tu vivras par ton épée, et tu seras asservi à ton frère ; mais il arrivera qu’étant devenu maître, tu briseras son joug de dessus ton cou. (27:40) 41 Et Esaü eut en haine Jacob, à cause de la bénédiction dont son père l’avait béni, et il dit en son cœur : Les jours du deuil de mon père approchent, et alors je tuerai Jacob mon frère. (27:41) 42 Et on rapporta à Rébecca les discours d’Esaü, son fils aîné ; et elle envoya appeler Jacob son second fils, et lui dit : Voici, Esaü ton frère se console dans [l’espérance] qu’il a de te tuer. (27:42) 43 Maintenant donc, mon fils, obéis à ma parole ; lève-toi, et t’enfuis à Caran, vers Laban, mon frère. (27:43) 44 Et demeure avec lui quelque temps, jusqu’à ce que la fureur de ton frère soit passée ; (27:44) 45 Et que sa colère soit détournée de toi, et qu’il ait oublié les choses que tu lui as faites. J’enverrai ensuite pour te tirer de là. Pourquoi serais-je privée de vous deux en un même jour ? (27:45) 46 Et Rébecca dit à Isaac : La vie m’est devenue ennuyeuse, à cause de ces Héthiennes. Si Jacob prend pour femme quelqu’une de ces Héthiennes, comme sont les filles de ce pays, à quoi me sert la vie ? (27:46) Genèse
27:1-46
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 And it came to pass, that when Isaac was old, and his eyes were dim, so that he could not see, he called Esau his eldest son, and said unto him, My son : and he said unto him, Behold, here am I. (27:1) 2 And he said, Behold now, I am old, I know not the day of my death : (27:2) 3 Now therefore take, I pray thee, thy weapons, thy quiver and thy bow, and go out to the field, and take me some venison ; (27:3) 4 And make me savoury meat, such as I love, and bring it to me, that I may eat ; that my soul may bless thee before I die. (27:4) 5 And Rebekah heard when Isaac spake to Esau his son. And Esau went to the field to hunt for venison, and to bring it. (27:5) 6 And Rebekah spake unto Jacob her son, saying, Behold, I heard thy father speak unto Esau thy brother, saying, (27:6) 7 Bring me venison, and make me savoury meat, that I may eat, and bless thee before the Lord before my death. (27:7) 8 Now therefore, my son, obey my voice according to that which I command thee. (27:8) 9 Go now to the flock, and fetch me from thence two good kids of the goats ; and I will make them savoury meat for thy father, such as he loveth : (27:9) 10 And thou shalt bring it to thy father, that he may eat, and that he may bless thee before his death. (27:10) 11 And Jacob said to Rebekah his mother, Behold, Esau my brother is a hairy man, and I am a smooth man : (27:11) 12 My father peradventure will feel me, and I shall seem to him as a deceiver ; and I shall bring a curse upon me, and not a blessing. (27:12) 13 And his mother said unto him, Upon me be thy curse, my son : only obey my voice, and go fetch me them. (27:13) 14 And he went, and fetched, and brought them to his mother : and his mother made savoury meat, such as his father loved. (27:14) 15 And Rebekah took goodly raiment of her eldest son Esau, which were with her in the house, and put them upon Jacob her younger son : (27:15) 16 And she put the skins of the kids of the goats upon his hands, and upon the smooth of his neck : (27:16) 17 And she gave the savoury meat and the bread, which she had prepared, into the hand of her son Jacob. (27:17) 18 And he came unto his father, and said, My father : and he said, Here am I ; who art thou, my son ? (27:18) 19 And Jacob said unto his father, I am Esau thy firstborn ; I have done according as thou badest me : arise, I pray thee, sit and eat of my venison, that thy soul may bless me. (27:19) 20 And Isaac said unto his son, How is it that thou hast found it so quickly, my son ? And he said, Because the Lord thy God brought it to me. (27:20) 21 And Isaac said unto Jacob, Come near, I pray thee, that I may feel thee, my son, whether thou be my very son Esau or not. (27:21) 22 And Jacob went near unto Isaac his father ; and he felt him, and said, The voice is Jacob’s voice, but the hands are the hands of Esau. (27:22) 23 And he discerned him not, because his hands were hairy, as his brother Esau’s hands : so he blessed him. (27:23) 24 And he said, Art thou my very son Esau ? And he said, I am. (27:24) 25 And he said, Bring it near to me, and I will eat of my son’s venison, that my soul may bless thee. And he brought it near to him, and he did eat : and he brought him wine, and he drank. (27:25) 26 And his father Isaac said unto him, Come near now, and kiss me, my son. (27:26) 27 And he came near, and kissed him : and he smelled the smell of his raiment, and blessed him, and said, See, the smell of my son is as the smell of a field which the Lord hath blessed : (27:27) 28 Therefore God give thee of the dew of heaven, and the fatness of the earth, and plenty of corn and wine : (27:28) 29 Let people serve thee, and nations bow down to thee : be lord over thy brethren, and let thy mother’s sons bow down to thee : cursed be every one that curseth thee, and blessed be he that blesseth thee. (27:29) 30 And it came to pass, as soon as Isaac had made an end of blessing Jacob, and Jacob was yet scarce gone out from the presence of Isaac his father, that Esau his brother came in from his hunting. (27:30) 31 And he also had made savoury meat, and brought it unto his father, and said unto his father, Let my father arise, and eat of his son’s venison, that thy soul may bless me. (27:31) 32 And Isaac his father said unto him, Who art thou ? And he said, I am thy son, thy firstborn Esau. (27:32) 33 And Isaac trembled very exceedingly, and said, Who ? where is he that hath taken venison, and brought it me, and I have eaten of all before thou camest, and have blessed him ? yea, and he shall be blessed. (27:33) 34 And when Esau heard the words of his father, he cried with a great and exceeding bitter cry, and said unto his father, Bless me, even me also, O my father. (27:34) 35 And he said, Thy brother came with subtilty, and hath taken away thy blessing. (27:35) 36 And he said, Is not he rightly named Jacob ? for he hath supplanted me these two times : he took away my birthright ; and, behold, now he hath taken away my blessing. And he said, Hast thou not reserved a blessing for me ? (27:36) 37 And Isaac answered and said unto Esau, Behold, I have made him thy lord, and all his brethren have I given to him for servants ; and with corn and wine have I sustained him : and what shall I do now unto thee, my son ? (27:37) 38 And Esau said unto his father, Hast thou but one blessing, my father ? bless me, even me also, O my father. And Esau lifted up his voice, and wept. (27:38) 39 And Isaac his father answered and said unto him, Behold, thy dwelling shall be the fatness of the earth, and of the dew of heaven from above ; (27:39) 40 And by thy sword shalt thou live, and shalt serve thy brother ; and it shall come to pass when thou shalt have the dominion, that thou shalt break his yoke from off thy neck. (27:40) 41 And Esau hated Jacob because of the blessing wherewith his father blessed him : and Esau said in his heart, The days of mourning for my father are at hand ; then will I slay my brother Jacob. (27:41) 42 And these words of Esau her elder son were told to Rebekah : and she sent and called Jacob her younger son, and said unto him, Behold, thy brother Esau, as touching thee, doth comfort himself, purposing to kill thee. (27:42) 43 Now therefore, my son, obey my voice ; and arise, flee thou to Laban my brother to Haran ; (27:43) 44 And tarry with him a few days, until thy brother’s fury turn away ; (27:44) 45 Until thy brother’s anger turn away from thee, and he forget that which thou hast done to him : then I will send, and fetch thee from thence : why should I be deprived also of you both in one day ? (27:45) 46 And Rebekah said to Isaac, I am weary of my life because of the daughters of Heth : if Jacob take a wife of the daughters of Heth, such as these which are of the daughters of the land, what good shall my life do me ? (27:46) Genesis
27:1-46
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Et il arriva quand Isaac fut devenu vieux, et que ses yeux furent si ternis qu’il ne pouvait plus voir, qu’il appela Esaü, son fils aîné, et lui dit : Mon fils ; et il lui répondit : me voici. (27:1) 2 Et il lui dit : Voici maintenant, je suis fort âgé, et je ne sais point le jour de ma mort. (27:2) 3 Maintenant donc, je te prie, prends tes armes, ton carquois et ton arc, et va t’en aux champs, et prends-moi de la venaison. (27:3) 4 Et apprête-m’en des viandes d’appétit, comme je les aime ; et apporte-les-moi, afin que je mange, et que mon âme te bénisse avant que je meure. (27:4) 5 Or, Rébecca écoutait, pendant qu’Isaac parlait à Esaü son fils. Esaü donc s’en alla aux champs pour prendre à la chasse quelque chose qu’il pût apporter. (27:5) 6 Et Rébecca parla à Jacob son fils, et lui dit : Voici : j’ai entendu ton père, qui parlait à Esaü ton frère, et qui lui disait : (27:6) 7 Apporte-moi de la venaison, et apprête-m’en des viandes d’appétit, afin que j’en mange ; et je te bénirai devant l’Eternel, avant que de mourir. (27:7) 8 Maintenant donc, mon fils, obéis à ma parole, et fais ce que je vais te commander. (27:8) 9 Va maintenant à la bergerie, et prends là deux des meilleurs chevreaux, et j’en apprêterai des viandes d’appétit pour ton père, comme il les aime. (27:9) 10 Et tu les porteras à ton père, afin qu’il les mange, et qu’il te bénisse avant sa mort. (27:10) 11 Et Jacob répondit à Rébecca sa mère : Voici, Esaü mon frère est fort velu, et je n’ai point de poil ; (27:11) 12 Si mon père vient à me tâter, il me regardera comme un homme qui l’a voulu tromper, et j’attirerai sur moi sa malédiction, et non point sa bénédiction. (27:12) 13 Et sa mère lui dit : Mon fils, que cette malédiction que tu crains, soit sur moi ; obéis seulement à ma parole, et va prendre ce que je t’ai dit. (27:13) 14 Il s’en alla donc, et il le prit, et l’apporta à sa mère, et sa mère en apprêta des viandes d’appétit, comme son père les aimait. (27:14) 15 Puis Rébecca prit les plus riches habits d’Esaü son fils aîné, qu’elle gardait dans la maison, et elle en revêtit Jacob son cadet. (27:15) 16 Et elle couvrit de peaux de chevreaux les mains de son fils, et son cou, qui était sans poil. (27:16) 17 Ensuite elle donna à son fils Jacob ces viandes d’appétit, et le pain qu’elle avait apprêté. (27:17) 18 Il vint donc vers son père, et lui dit : Mon père. Et il répondit : Me voici ; qui es-tu, mon fils ? (27:18) 19 Et Jacob dit à son père : Je suis Esaü, ton fils aîné ; j’ai fait ce que tu m’avais commandé. Lève-toi, je te prie, et assieds-toi, et mange de ma chasse, afin que ton âme me bénisse. (27:19) 20 Et Isaac dit à son fils : Qu’est ceci ? Comment en as-tu pu trouver si tôt, mon fils ? Et il dit : L’Eternel ton Dieu m’en a fait rencontrer. (27:20) 21 Et Isaac dit à Jacob : Mon fils, approche-toi, je te prie, et je te tâterai, afin que je sache si tu es mon fils Esaü même, ou si tu ne l’es pas. (27:21) 22 Jacob donc s’approcha de son père Isaac, qui l’ayant tâté, dit : Cette voix est la voix de Jacob ; mais ces mains sont les mains d’Esaü. (27:22) 23 Et il le méconnut ; car ses mains étaient velues, comme les mains de son frère Esaü ; et il le bénit. (27:23) 24 Il dit donc : Es-tu mon fils Esaü même ? Il répondit : Je le suis. (27:24) 25 Il lui dit aussi : Apporte-moi à manger de ta chasse, afin que mon âme te bénisse. Et il lui en apporta, et il en mangea. Il lui apporta aussi du vin, et il but. (27:25) 26 Puis, Isaac son père lui dit : Approche-toi, je te prie, et viens me baiser, mon fils. (27:26) 27 Et il s’approcha de lui, et le baisa. Et Isaac ayant senti l’odeur de ses habits, le bénit, en disant : Voici, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Eternel a béni. (27:27) 28 Que Dieu te donne de la rosée des cieux, et de la graisse de la terre, et une grande abondance de froment, et du meilleur vin ; (27:28) 29 Que les peuples te servent, et que les nations se prosternent devant toi ! Sois le maître de tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! Quiconque te maudira, soit maudit ; et quiconque te bénira, soit béni ! (27:29) 30 Et il arriva, aussitôt qu’Isaac eut achevé de bénir Jacob, Jacob étant à peine sorti de devant son père Isaac, que son frère Esaü revint de la chasse. (27:30) 31 Il apprêta aussi des viandes d’appétit ; et les ayant apportées à son père, il lui dit : Que mon père se lève, et mange de la chasse de son fils, afin que ton âme me bénisse. (27:31) 32 Et Isaac son père lui dit : Qui es-tu ? Et il dit : Je suis ton fils aîné, Esaü. (27:32) 33 Et Isaac sentit une extraordinaire émotion ; et il dit : Qui est, et où est donc celui qui a pris de la chasse, et m’en a apporté, et j’ai mangé de tout ce qu’il m’a présenté, avant que tu vinsses ? Et je l’ai béni, et aussi sera-t-il béni. (27:33) 34 Et aussitôt qu’Esaü eut entendu les paroles de son père, il jeta un cri fort grand et très-amer. Et il dit à son père : Donne-moi aussi ta bénédiction, mon père. (27:34) 35 Mais il dit : Ton frère m’est venu surprendre, et il a emporté ta bénédiction. (27:35) 36 Et Esaü dit : C’est avec raison qu’on l’a appelé Jacob ; car il m’a déjà supplanté deux fois : Il m’a enlevé mon droit d’aînesse, et voici, maintenant il a emporté ma bénédiction. Ensuite il dit : N’as-tu point réservé de bénédiction pour moi ? (27:36) 37 Et Isaac répondit à Esaü, et lui dit : Voici, je l’ai établi ton seigneur, et je lui ai donné tous ses frères pour serviteurs ; et je l’ai fourni de froment et du meilleur vin. Et que te ferai-je donc, mon fils ? (27:37) 38 Et Esaü dit à son père : N’as-tu qu’une bénédiction, mon père ? Bénis-moi aussi, mon père. Et Esaü, élevant sa voix, pleura. (27:38) 39 Et Isaac son père répondit, et lui dit : Voici, ta demeure sera dans un terroir gras, arrosé de la rosée des cieux d’en-haut. (27:39) 40 Et tu vivras par ton épée, et tu serviras ton frère ; mais le temps viendra, qu’étant devenu maître, tu briseras son joug, et le secoueras de dessus ton cou. (27:40) 41 Et Esaü haïssait Jacob à cause de la bénédiction que son père lui avait donnée ; et il dit en son cœur : Les jours du deuil de mon père approchent ; et alors je tuerai Jacob mon frère. (27:41) 42 Et on rapporta à Rébecca les discours d’Esaü, son fils aîné ; et elle envoya appeler Jacob son second fils, et elle lui dit : Voici, Esaü ton frère se console dans l’espérance qu’il a de te tuer. (27:42) 43 Maintenant donc, mon fils, obéis à ma parole : Lève-toi, et sauve-toi à Caran, vers Laban mon frère ; (27:43) 44 Et demeure avec lui quelque temps, jusqu’à ce que la fureur de ton frère se passe, (27:44) 45 Et que sa colère s’appaise envers toi, et qu’il ait oublié les choses que tu lui as faites. J’enverrai ensuite pour te tirer de là. Pourquoi serais-je privée de vous deux en un même jour ? (27:45) 46 Et Rébecca dit à Isaac : La vie m’est devenue ennuyeuse, à cause de ces Héthiennes. Si Jacob prend pour femme quelqu’une de ces Héthiennes, comme sont les filles de ce pays, à quoi me sert la vie ? (27:46) Genèse
27:1-46
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
1 Et Isaac devenu vieux et ayant les yeux faibles à ne plus voir, appela son fils aîné et lui dit : Mon fils ! Et il lui répondit : Me voici ! (27:1) 2 Et Isaac dit : Me voici donc vieux, et j’ignore le jour de ma mort. (27:2) 3 Prends donc à présent ton attirail de chasse, ton carquois et ton arc, et va dans les champs à la chasse d’un gibier pour moi ; (27:3) 4 et fais-m’en un mets appétissant comme j’aime, et apporte-le-moi, afin que j’en mange pour que mon âme te bénisse avant ma mort. (27:4) 5 Or Rebecca avait écouté l’entretien d’Isaac avec Esaü, son fils. Et Esaü s’en alla dans les champs pour chasser un gibier et le rapporter. (27:5) 6 Mais Rebecca parla à Jacob, son fils, en ces termes : J’ai ouï ton père parler à Esaü, ton frère, et lui dire : (27:6) 7 Apporte-moi un gibier et fais-m’en un mets appétissant, et j’en mangerai, et je te bénirai devant l’Éternel avant de mourir. (27:7) 8 Dès lors, mon fils, sois docile à ma voix pour ce que je vais te prescrire. (27:8) 9 Va-t’en au bercail, et m’y choisis deux bons chevreaux, et j’en ferai un mets appétissant pour ton père comme il aime. (27:9) 10 Et tu le serviras à ton père, pour qu’il en mange, pour qu’il te bénisse avant de mourir. (27:10) 11 Et Jacob dit à Rebecca, sa mère : Voici, Esaü, mon frère, est velu, et j’ai le corps lisse : (27:11) 12 peut-être mon père voudra-t-il me palper, et alors j’aurais à ses yeux l’air de le jouer et j’attirerais sur moi une malédiction et non une bénédiction. (27:12) 13 Et sa mère lui dit : Je me charge de la malédiction que tu recevrais, mon fils ! Sois seulement docile à ma voix, et va me les chercher ?… (27:13) 14 Alors il alla les chercher, et il les apporta à sa mère qui en fit un mets appétissant, comme aimait son père. (27:14) 15 Et Rebecca prit les habits d’Esaü, son fils aîné, ses habits de prix qu’elle avait chez elle dans la maison, et elle en revêtit Jacob, son fils cadet, (27:15) 16 et avec les peaux des chevreaux elle recouvrit ses mains, et la partie lisse de son col. (27:16) 17 Et elle mit dans la main de Jacob, son fils, le mets appétissant et le pain qu’elle avait préparés. (27:17) 18 Alors il entra chez son père et dit : Mon père ! Et il répondit : Me voici ! qui es-tu, mon fils ? (27:18) 19 Et Jacob dit à son père : Je suis Esaü, ton premier-né, j’ai fait ce que tu m’as dit. Lève-toi donc, mets-toi sur ton séant et mange de mon gibier afin que ton âme me bénisse. (27:19) 20 Et Isaac dit à son fils : Comme tu as promptement trouvé, mon fils ! Et celui-ci dit : L’Éternel, ton Dieu, l’a fait venir au-devant de moi. (27:20) 21 Et Isaac dit à Jacob : Approche donc, mon fils, pour que je sente au toucher si c’est toi qui es mon fils Esaü, ou non. (27:21) 22 Et Jacob s’approcha d’Isaac, qui le palpa, puis dit : La voix est la voix de Jacob, et les mains sont les mains d’Esaü. (27:22) 23 Et il ne le reconnut pas, parce que ses mains étaient, comme les mains d’Esaü, velues ; et il le bénit. (27:23) 24 Et il dit : C’est toi présent qui es mon fils Esaü ? Et Jacob répondit : Je le suis. (27:24) 25 Et [Isaac] dit : Sers-moi et je mangerai de ton gibier, mon fils, afin que mon âme te bénisse. Et Jacob le servit, et il mangea ; et il lui présenta du vin se et il but. (27:25) 26 Et Isaac, son père, lui dit : Approche donc, et embrasse-moi, mon fils ! (27:26) 27 Et il s’approcha et l’embrassa. Alors il sentit l’odeur de ses habits et il le bénit et dit : Voyez ! le parfum de mon fils est le parfum d’un champ que l’Éternel a béni. (27:27) 28 Que Dieu te donne de la rosée des cieux et les lieux les plus gras de la terre, et abondance de blé et de moût ! (27:28) 29 Que des peuples te soient asservis et que des nations te rendent leur hommage ! Aie la suprématie sur tes frères et que les fils de ta mère s’inclinent devant toi. Maudits soient ceux qui te maudiront, et bénis soient ceux qui te béniront ! (27:29) 30 Et lorsque Isaac eut terminé la bénédiction de Jacob, et comme Jacob ne faisait que sortir de la présence d’Isaac, son père, Esaü, son frère, arriva de la chasse. (27:30) 31 Et il apprêta aussi un mets appétissant, et il le servit à son père et lui dit : Que mon père se lève et mange du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse ! (27:31) 32 Et Isaac, son père, lui dit : Qui es-tu ? Et il répondit : Je suis ton fils premier-né, Esaü. (27:32) 33 Alors la consternation d’Isaac fut grande, il fut profondément consterné et dit : Qui était-ce donc qui a chassé du gibier et me l’a apporté ? et j’ai mangé de tout avant que tu vinsses, et je l’ai béni, et béni il sera. (27:33) 34 A l’ouïe des paroles de son père, Esaü se récria grandement et avec amertume et il dit à son père : Bénis-moi, moi aussi, mon père. (27:34) 35 Et il dit : Ton frère est venu par surprise et a enlevé la bénédiction qui était à toi. (27:35) 36 Et il dit : Ne l’a-t-on pas appelé du nom de Jacob (supplanteur) ? Et voici deux fois qu’il me supplante : il m’a enlevé mon droit d’aînesse, et voilà que maintenant il m’enlève ma bénédiction ! Et il dit : Ne m’as-tu point réservé de bénédiction ? (27:36) 37 Et Isaac répondit et dit à Esaü : Voici, je lui ai donné la suprématie sur toi et j’ai constitué tous ses frères ses serviteurs, et je l’ai pourvu de blé et de moût : que pourrais-je donc faire pour toi, mon fils ? (27:37) 38 Et Esaü dit à son père : Est-ce là ton unique bénédiction, mon père ? Bénis-moi, moi aussi, mon père ! Et Esaü éleva sa voix et pleura. (27:38) 39 Alors Isaac, son père, répondit et lui dit : Vois ! des fertiles terrains seront ton séjour, et d’en haut tu auras de la rosée des cieux ! (27:39) 40 Et tu vivras de ton épée, et à ton frère tu seras asservi ; mais il arrivera que, mobile comme tu l’es, brisant son joug tu le secoueras de ton col. (27:40) 41 Et Esaü devint hostile à Jacob ensuite de la bénédiction dont son père l’avait béni. Et Esaü dit en son cœur : Les jours du deuil de mon père approchent, alors je tuerai Jacob, mon frère. (27:41) 42 Et l’on rapporta à Rebecca les propos d’Esaü, son fils aîné ; et elle envoya chercher Jacob, son fils cadet, et lui dit : Voici, Esaü, ton frère, va tirer vengeance de toi en te tuant. (27:42) 43 Dès lors, mon fils, sois docile à ma voix : lève-toi et t’enfuis chez Laban, mon frère, à Charan, (27:43) 44 et reste auprès de lui quelque temps (27:44) 45 jusqu’à ce que l’animosité de ton frère se calme, que la colère de ton frère cesse à ton égard et qu’il oublie ce que tu lui as fait : alors je te ferai rechercher. Pourquoi vous perdrais-je les deux en un jour ? (27:45) 46 Et Rebecca dit à Isaac : Je suis dégoûtée de la vie à cause des filles de Heth ; si Jacob prend parmi les filles de Heth, parmi les filles du pays, une femme pareille à celles-là, que sera pour moi la vie ? (27:46) Genèse
27:1-46
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 ISAAC étant devenu fort vieux, ses yeux s’obscurcirent de telle sorte qu’il ne pouvait plus voir. Il appela donc Ésaü, son fils ainé, et lui dit : Mon fils. Me voici, dit Ésaü. (27:1) 2 Son père ajouta : Vous voyez que je suis fort âgé, et que j’ignore le jour de ma mort. (27:2) 3 Prenez vos armes, votre carquois et votre arc, et sortez ; et lorsque vous aurez pris quelque chose à la chasse, (27:3) 4 vous me l’apprêterez comme vous savez que je l’aime ; et vous me l’apporterez, afin que j’en mange, et que je vous bénisse avant que je meure. (27:4) 5 Rebecca entendit ces paroles ; et Ésaü étant allé dans les champs pour faire ce que son père lui avait commandé, (27:5) 6 elle dit à Jacob, son fils : J’ai entendu votre père qui parlait à votre frère Ésaü, et qui lui disait : (27:6) 7 Apportez-moi quelque chose de votre chasse, et préparez-moi de quoi manger, afin que je vous bénisse devant le Seigneur avant que je meure. (27:7) 8 Suivez donc maintenant, mon fils, le conseil que je vais vous donner : (27:8) 9 Allez-vous-en au troupeau, et apportez-moi deux des meilleurs chevreaux que vous trouverez, afin que j’en prépare a votre père une sorte de mets que je sais qu’il aime ; (27:9) 10 et qu’après que vous le lui aurez présenté et qu’il en aura mangé, il vous bénisse avant qu’il meure. (27:10) 11 Jacob lui répondit : Vous savez que mon frère Ésaü a le corps velu, et que moi je n’ai point de poil. (27:11) 12 Si mon père vient donc à me toucher avec la main, et qu’il s’en aperçoive, j’ai peur qu’il ne croie que je l’ai voulu tromper, et qu’ainsi je n’attire sur moi sa malédiction au lieu de sa bénédiction. (27:12) 13 Sa mère lui répondit : Mon fils, je me charge moi-même de cette malédiction que vous craignez : faites seulement ce que je vous conseille, et allez me quérir ce que je vous dis. (27:13) 14 Il y alla, l’apporta, et le donna à sa mère, qui en prépara à manger à son père comme elle savait qu’il l’aimait. (27:14) 15 Elle fit prendre ensuite à Jacob de très-beaux habits d’Ésaü, qu’elle gardait elle-même au logis. (27:15) 16 Elle lui mit autour des mains la peau de ces chevreaux, et lui en couvrit le cou partout où il était découvert. (27:16) 17 Puis elle lui donna ce qu’elle avait préparé à manger, et les pains qu’elle avait cuits. (27:17) 18 Jacob porta le tout devant Isaac, et lui dit : Mon père. Je vous entends, dit Isaac : qui êtes-vous, mon fils ? (27:18) 19 Jacob lui répondit : Je suis Ésaü, votre fils aîné : j’ai fait ce que vous m’avez commandé : levez-vous, mettez-vous sur votre séant, et mangez de ma chasse, afin que vous me donniez votre bénédiction. (27:19) 20 Isaac dit encore à son fils : Mais comment avez-vous pu, mon fils, en trouver sitôt ? Il lui répondit : Dieu a voulu que ce que je désirais se présentât tout d’un coup à moi. (27:20) 21 Isaac dit encore : Approchez-vous d’ici, mon fils, afin que je vous touche, et que je reconnaisse si vous êtes mon fils Ésaü, ou non. (27:21) 22 Jacob s’approcha de son père ; et Isaac l’ayant tâté, dit : Pour la voix, c’est la voix de Jacob ; mais les mains sont les mains d’Ésaü. (27:22) 23 Et il ne le reconnut point, parce que ses mains étant couvertes de poil parurent toutes semblables à celles de son aîné. Isaac le bénissant donc, (27:23) 24 lui dit : Êtes-vous mon fils Ésaü ? Je le suis, répondit Jacob. (27:24) 25 Mon fils, ajouta Isaac, apportez-moi à manger de votre chasse, afin que je vous bénisse. Jacob lui en présenta ; et après qu’il en eut mangé, il lui présenta aussi du vin qu’il but. (27:25) 26 Isaac lui dit ensuite : Approchez-vous de moi, mon fils, et venez me baiser. (27:26) 27 Il s’approcha donc de lui, et le baisa. Et Isaac aussitôt qu’il eut senti la bonne odeur qui sortait de ses habits, lui dit en le bénissant : L’odeur qui sort de mon fils est semblable à celle d’un champ plein de fleurs que le Seigneur a comblé de ses bénédictions. (27:27) 28 Que Dieu vous donne une abondance de blé et de vin, de la rosée du ciel, et de la graisse de la terre ! (27:28) 29 Que les peuples vous soient assujettis, et que les tribus vous adorent ! Soyez le seigneur de vos frères, et que les enfants de votre mère s’abaissent profondément devant vous. Que celui qui vous maudira, soit maudit lui-même ; et que celui qui vous bénira, soit comblé de bénédictions ! (27:29) 30 Isaac ne faisait que d’achever ces paroles, et Jacob était à peine sorti, lorsque Esaü entra, (27:30) 31 et que présentant à son père ce qu’il avait apprêté de sa chasse, il lui dit : Levez-vous, mon père ; et mangez de la chasse de votre fils, afin que vous me donniez votre bénédiction. (27:31) 32 Isaac lui dit : Qui êtes-vous donc ? Esaü lui répondit : Je suis Esaü, votre fils aîné. (27:32) 33 Isaac fut frappé d’un profond étonnement, et admirant au delà de tout ce qu’on peut croire ce qui était arrivé, il lui dit. Qui est donc celui qui m’a déjà apporté de ce qu’il avait pris à la chasse, et qui m’a fait manger de tout avant que vous vinssiez ? et je lui ai donné ma bénédiction, et il sera béni. (27:33) 34 Esaü à ces paroles de son père jeta un cri furieux : et étant dans une extrême consternation, il lui dit : Donnez-moi aussi votre bénédiction, mon père. (27:34) 35 Isaac lui répondit : Votre frère est venu me surprendre, et il a reçu la bénédiction qui vous était due. (27:35) 36 C’est avec raison, dit Esaü, qu’il a été appelé Jacob, c’est-à-dire, supplantateur ; car voici la seconde fois qu’il m’a supplanté : il m’a enlevé auparavant mon droit d’aînesse ; et présentement il vient encore de me dérober la bénédiction qui m’était due. Mais, mon père, ajouta Esaü, ne m’avez-vous donc point réservé aussi une bénédiction ? (27:36) 37 Isaac lui répondit : Je l’ai établi votre seigneur, et j’ai assujetti à sa domination tous ses frères ; je l’ai affermi dans la possession du blé et du vin ; et après cela, mon fils, que me reste-t-il que je puisse faire pour vous ? (27:37) 38 Esaü lui repartit : N’avez-vous donc, mon père, qu’une seule bénédiction ? Je vous conjure de me bénir aussi. Il jeta ensuite de grands cris mêlés de larmes. (27:38) 39 Et Isaac en étant touché, lui dit : Votre bénédiction sera dans la graisse de la terre et dans la rosée du ciel qui vient d’en haut : (27:39) 40 vous vivrez de l’épée, vous servirez votre frère, et le temps viendra que vous secouerez son joug, et que vous vous en délivrerez. (27:40) 41 Esaü haïssait donc toujours Jacob à cause de cette bénédiction qu’il avait reçue de son père ; et il disait en lui-même : Le temps de la mort de mon père viendra, et alors je tuerai mon frère Jacob. (27:41) 42 Ce qui ayant été rapporté à Rebecca, elle envoya quérir son fils Jacob, et lui dit : Voilà votre frère Esaü qui menace de vous tuer. (27:42) 43 Mais, mon fils, croyez-moi, hâtez-vous de vous retirer vers mon frère Laban, qui est à Haran. (27:43) 44 Vous demeurerez quelques jours avec lui, jusqu’à ce que la fureur de votre frère s’apaise ; (27:44) 45 que sa colère se passe, et qu’il oublie ce que vous avez fait contre lui. J’enverrai ensuite pour vous faire revenir ici. Pourquoi perdrai-je mes deux enfants en un même jour ? (27:45) 46 Rebecca dit ensuite à Isaac : La vie m’est devenue ennuyeuse à cause des filles de Heth qu’Esaü a épousées. Si Jacob épouse une fille de ce pays-ci, je ne veux plus vivre. (27:46) Genèse
27:1-46
6Traduction par A. Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que le Nouveau Testament.
7Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Isaac devenait vieux, et ses yeux s’étaient affaiblis au point qu’il ne voyait plus. Alors il appela Ésaü, son fils aîné, et lui dit : Mon fils ! Et il lui répondit : Me voici ! (27:1) 2 Isaac dit : Voici donc, je suis vieux, je ne connais pas le jour de ma mort. (27:2) 3 Maintenant donc, je te prie, prends tes armes, ton carquois et ton arc, va dans les champs, et chasse-moi du gibier. (27:3) 4 Fais-moi un mets comme j’aime, et apporte-le-moi à manger, afin que mon âme te bénisse avant que je meure. (27:4) 5 Rebecca écouta ce qu’Isaac disait à Ésaü, son fils. Et Ésaü s’en alla dans les champs, pour chasser du gibier et pour le rapporter. (27:5) 6 Puis Rebecca dit à Jacob, son fils : Voici, j’ai entendu ton père qui parlait ainsi à Ésaü, ton frère : (27:6) 7 Apporte-moi du gibier et fais-moi un mets que je mangerai ; et je te bénirai devant l’Éternel avant ma mort. (27:7) 8 Maintenant, mon fils, écoute ma voix à l’égard de ce que je te commande. (27:8) 9 Va me prendre au troupeau deux bons chevreaux ; j’en ferai pour ton père un mets comme il aime ; (27:9) 10 et tu le porteras à manger à ton père, afin qu’il te bénisse avant sa mort. (27:10) 11 Jacob répondit à sa mère : Voici, Ésaü, mon frère, est velu, et je n’ai point de poil. (27:11) 12 Peut-être mon père me touchera-t-il, et je passerai à ses yeux pour un menteur, et je ferai venir sur moi la malédiction, et non la bénédiction. (27:12) 13 Sa mère lui dit : Que cette malédiction, mon fils, retombe sur moi ! Écoute seulement ma voix, et va me les prendre. (27:13) 14 Jacob alla les prendre, et les apporta à sa mère, qui fit un mets comme son père aimait. (27:14) 15 Ensuite, Rebecca prit les vêtements d’Ésaü, son fils aîné, les plus beaux qui se trouvaient à la maison, et elle les fit mettre à Jacob, son fils cadet. (27:15) 16 Elle couvrit ses mains de la peau des chevreaux, et son cou qui était sans poil. (27:16) 17 Et elle plaça dans la main de Jacob, son fils, le mets et le pain qu’elle avait préparés. (27:17) 18 Il vint vers son père, et dit : Mon père ! Et Isaac dit : Me voici ! qui es-tu, mon fils ? (27:18) 19 Jacob répondit à son père : Je suis Ésaü, ton fils aîné ; j’ai fait ce que tu m’as dit. Lève-toi, je te prie, assieds-toi, et mange de mon gibier, afin que ton âme me bénisse. (27:19) 20 Isaac dit à son fils : Eh quoi ! tu en as déjà trouvé, mon fils ! Et Jacob répondit : C’est que l’Éternel, ton Dieu, l’a fait venir devant moi. (27:20) 21 Isaac dit à Jacob : Approche donc, et que je te touche, mon fils, pour savoir si tu es mon fils Ésaü, ou non. (27:21) 22 Jacob s’approcha d’Isaac, son père, qui le toucha, et dit : La voix est la voix de Jacob, mais les mains sont les mains d’Ésaü. (27:22) 23 Il ne le reconnut pas, parce que ses mains étaient velues, comme les mains d’Ésaü, son frère ; et il le bénit. (27:23) 24 Il dit : C’est toi qui es mon fils Ésaü ? Et Jacob répondit : C’est moi. (27:24) 25 Isaac dit : Sers-moi, et que je mange du gibier de mon fils, afin que mon âme te bénisse. Jacob le servit, et il mangea ; il lui apporta aussi du vin, et il but. (27:25) 26 Alors Isaac, son père, lui dit : Approche donc, et baise-moi, mon fils. (27:26) 27 Jacob s’approcha, et le baisa. Isaac sentit l’odeur de ses vêtements ; puis il le bénit, et dit : Voici, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni. (27:27) 28 Que Dieu te donne de la rosée du ciel et de la graisse de la terre, du blé et du vin en abondance ! (27:28) 29 Que des peuples te soient soumis, et que des nations se prosternent devant toi ! Sois le maître de tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! Maudit soit quiconque te maudira, et béni soit quiconque te bénira. (27:29) 30 Isaac avait fini de bénir Jacob, et Jacob avait à peine quitté son père Isaac, qu’Ésaü, son frère, revint de la chasse. (27:30) 31 Il fit aussi un mets, qu’il porta à son père ; et il dit à son père : Que mon père se lève et mange du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse ! (27:31) 32 Isaac, son père, lui dit : Qui es-tu ? Et il répondit : Je suis ton fils aîné, Ésaü. (27:32) 33 Isaac fut saisi d’une grande, d’une violente émotion, et il dit : Qui est donc celui qui a chassé du gibier, et me l’a apporté ? J’ai mangé de tout avant que tu vinsses, et je l’ai béni. Aussi sera-t-il béni. (27:33) 34 Lorsque Ésaü entendit les paroles de son père, il poussa de forts cris, pleins d’amertume, et il dit à son père : Bénis-moi aussi, mon père ! (27:34) 35 Isaac dit : Ton frère est venu avec ruse, et il a enlevé ta bénédiction. (27:35) 36 Ésaü dit : Est-ce parce qu’on l’a appelé du nom de Jacob qu’il m’a supplanté deux fois ? Il a enlevé mon droit d’aînesse, et voici maintenant qu’il vient d’enlever ma bénédiction. Et il dit : N’as-tu point réservé de bénédiction pour moi ? (27:36) 37 Isaac répondit, et dit à Ésaü : Voici, je l’ai établi ton maître, et je lui ai donné tous ses frères pour serviteurs, je l’ai pourvu de blé et de vin : que puis-je donc faire pour toi, mon fils ? (27:37) 38 Ésaü dit à son père : N’as-tu que cette seule bénédiction, mon père ? Bénis-moi aussi, mon père ! Et Ésaü éleva la voix, et pleura. (27:38) 39 Isaac, son père, répondit, et lui dit : Voici ! Ta demeure sera privée de la graisse de la terre et de la rosée du ciel, d’en haut. (27:39) 40 Tu vivras de ton épée, et tu seras asservi à ton frère ; mais en errant librement çà et là, tu briseras son joug de dessus ton cou. (27:40) 41 Ésaü conçut de la haine contre Jacob, à cause de la bénédiction dont son père l’avait béni ; et Ésaü disait en son cœur : Les jours du deuil de mon père vont approcher, et je tuerai Jacob, mon frère. (27:41) 42 On rapporta à Rebecca les paroles d’Ésaü, son fils aîné. Elle fit alors appeler Jacob, son fils cadet, et elle lui dit : Voici, Ésaü, ton frère, veut tirer vengeance de toi, en te tuant. (27:42) 43 Maintenant, mon fils, écoute ma voix ! Lève-toi, fuis chez Laban, mon frère, à Charan ; (27:43) 44 et reste auprès de lui quelque temps, (27:44) 45 jusqu’à ce que la fureur de ton frère s’apaise, jusqu’à ce que la colère de ton frère se détourne de toi, et qu’il oublie ce que tu lui as fait. Alors je te ferai revenir. Pourquoi serais-je privée de vous deux en un même jour ? (27:45) 46 Rebecca dit à Isaac : Je suis dégoûtée de la vie, à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme, comme celles-ci, parmi les filles de Heth, parmi les filles du pays, à quoi me sert la vie ? (27:46) Genèse
27:1-46
8Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et il arriva, lorsque Isaac fut vieux et que ses yeux furent affaiblis de manière à ne plus voir, qu’il appela Ésaü, son fils aîné, et lui dit : Mon fils ! Et il lui dit : Me voici. (27:1) 2 Et il dit : Tu vois que je suis vieux ; je ne sais pas le jour de ma mort. (27:2) 3 Et maintenant, je te prie, prends tes armes, ton carquois et ton arc, et sors dans les champs, et prends-moi du gibier ; (27:3) 4 et apprête-moi un mets savoureux comme j’aime, et apporte-le-moi, et j’en mangerai, afin que mon âme te bénisse avant que je meure. (27:4) 5 Et Rebecca entendait Isaac pendant qu’il parlait à Ésaü, son fils. Et Ésaü s’en alla aux champs pour prendre du gibier, pour l’apporter. (27:5) 6 Et Rebecca parla à Jacob, son fils, disant : Voici, j’ai entendu ton père qui parlait à Ésaü, ton frère, disant : (27:6) 7 Apporte-moi du gibier, et apprête-moi un mets savoureux, afin que j’en mange, et que je te bénisse devant l’Éternel avant ma mort. (27:7) 8 Et maintenant, mon fils, écoute ma voix dans ce que je te commanderai. (27:8) 9 Va, je te prie, au troupeau, et prends-moi là deux bons chevreaux ; et j’en apprêterai un mets savoureux pour ton père, comme il aime ; (27:9) 10 et tu le porteras à ton père, et il mangera, afin qu’il te bénisse avant sa mort. (27:10) 11 Et Jacob dit à Rebecca, sa mère : Voici, Ésaü, mon frère, est un homme velu, et moi je suis un homme sans poil. (27:11) 12 Peut-être que mon père me tâtera, et je passerai à ses yeux pour un trompeur, et je ferai venir sur moi la malédiction, et non pas la bénédiction. (27:12) 13 Et sa mère lui dit : Que ta malédiction soit sur moi, mon fils ! Seulement, écoute ma voix, et va, prends-les-moi. (27:13) 14 Et il alla et les prit, et les apporta à sa mère ; et sa mère apprêta un mets savoureux comme son père aimait. (27:14) 15 Et Rebecca prit les vêtements d’Ésaü, son fils aîné, les habits précieux qu’elle avait avec elle dans la maison, et elle en revêtit Jacob, son plus jeune fils ; (27:15) 16 et avec les peaux des chevreaux elle recouvrit ses mains, et le nu de son cou. (27:16) 17 Et elle mit dans la main de Jacob, son fils, le mets savoureux et le pain qu’elle avait préparés. (27:17) 18 Et il vint vers son père, et dit : Mon père ! Et il dit : Me voici ; qui es-tu, mon fils ? (27:18) 19 Et Jacob dit à son père : Je suis Ésaü, ton premier-né ; j’ai fait comme tu m’as dit : Lève-toi, je te prie, assieds-toi, et mange de mon gibier, afin que ton âme me bénisse. (27:19) 20 Et Isaac dit à son fils : Comment en as-tu trouvé si tôt, mon fils ? Et il dit : Parce que l’Éternel, ton Dieu, me l’a fait rencontrer devant moi. (27:20) 21 Et Isaac dit à Jacob : Approche, je te prie, et je te tâterai, mon fils, [pour savoir] si tu es véritablement mon fils Ésaü, ou non. (27:21) 22 Et Jacob s’approcha d’Isaac, son père ; et il le tâta, et dit : La voix est la voix de Jacob ; mais les mains sont les mains d’Ésaü. (27:22) 23 Et il ne le reconnut pas, parce que ses mains étaient velues comme les mains d’Ésaü, son frère ; et il le bénit ; (27:23) 24 et il dit : Es-tu vraiment mon fils Ésaü ? Et il dit : Je le suis. (27:24) 25 Et il dit : Sers-moi, et que je mange du gibier de mon fils, afin que mon âme te bénisse. Et il le servit, et il mangea ; et il lui apporta du vin, et il but. (27:25) 26 Et Isaac, son père, lui dit : Approche-toi, je te prie, et baise-moi, mon fils. (27:26) 27 Et il s’approcha, et le baisa. Et il sentit l’odeur de ses vêtements, et il le bénit, et dit : Regarde, — l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni. (27:27) 28 Que Dieu te donne de la rosée des cieux et de la graisse de la terre, et une abondance de froment et de moût ! (27:28) 29 Que des peuples te servent, et que des peuplades se prosternent devant toi ! Sois le maître de tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! Maudit soit qui te maudit, et béni, qui te bénit ! (27:29) 30 Et comme Isaac avait achevé de bénir Jacob, et que Jacob était à peine sorti de devant Isaac, son père, il arriva qu’Ésaü, son frère, revint de sa chasse. (27:30) 31 Et lui aussi apprêta un mets savoureux, et l’apporta à son père ; et il dit à son père : Que mon père se lève, et qu’il mange du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse. (27:31) 32 Et Isaac, son père, lui dit : Qui es-tu ? Et il dit : Je suis ton fils, ton premier-né, Ésaü. (27:32) 33 Alors Isaac fut saisi d’un tremblement très-grand, et il dit : Qui donc est celui qui a pris du gibier, et m’en a apporté ? Et j’ai mangé de tout avant que tu vinsses, et je l’ai béni : aussi il sera béni. (27:33) 34 Lorsque Ésaü entendit les paroles de son père, il jeta un cri très-grand et amer ; et il dit à son père : Bénis-moi, moi aussi, mon père ! (27:34) 35 Et il dit : Ton frère est venu avec ruse et a pris ta bénédiction. (27:35) 36 Et il dit : N’est-ce pas qu’on a appelé son nom Jacob ? et il m’a supplanté ces deux fois : il a pris mon droit d’aînesse ; et voici, maintenant il a pris ma bénédiction ! Et il dit : Ne m’as-tu pas réservé une bénédiction ? (27:36) 37 Et Isaac répondit et dit à Ésaü : Voici, je l’ai établi ton maître, et je lui ai donné tous ses frères pour serviteurs, et je l’ai sustenté avec du froment et du moût ; que ferai-je donc pour toi, mon fils ? (27:37) 38 Et Ésaü dit à son père : N’as-tu que cette seule bénédiction, mon père ? Bénis-moi, moi aussi, mon père ! Et Ésaü éleva sa voix et pleura. (27:38) 39 Et Isaac, son père, répondit et lui dit : Voici, ton habitation sera en la graisse de la terre et en la rosée des cieux d’en haut. (27:39) 40 Et tu vivras de ton épée, et tu serviras ton frère ; et il arrivera que, lorsque tu seras devenu nomade, tu briseras son joug de dessus ton cou. (27:40) 41 Et Ésaü eut Jacob en haine, à cause de la bénédiction dont son père l’avait béni ; et Ésaü dit en son cœur : Les jours du deuil de mon père approchent, et je tuerai Jacob, mon frère. (27:41) 42 Et on rapporta à Rebecca les paroles d’Ésaü, son fils aîné ; et elle envoya, et appela Jacob, son plus jeune fils, et lui dit : Voici, Ésaü, ton frère, se console à ton sujet dans l’espoir de te tuer. (27:42) 43 Et maintenant, mon fils, écoute ma voix : Lève-toi, fuis chez Laban, mon frère, à Charan ; (27:43) 44 et tu demeureras avec lui quelques jours, jusqu’à ce que la fureur de ton frère se détourne, (27:44) 45 jusqu’à ce que la colère de ton frère se détourne de toi et qu’il oublie ce que tu lui as fait, et que j’envoie et que je te tire de là. Pourquoi serais-je privée de vous deux en un jour ? (27:45) 46 Et Rebecca dit à Isaac : J’ai la vie en aversion à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme d’entre les filles de Heth, comme celles-ci, d’entre les filles du pays, à quoi bon pour moi de vivre ? (27:46) Genèse
27:1-46
9Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Isaac étant devenu vieux, ses yeux s’obscurcirent de telle sorte qu’il ne pouvait plus voir. Il appella donc Esaü son fils aîné, et lui dit : Mon fils. Me voici, dit Esaü. (27:1) 2 Son père ajouta : Vous voyez que j’ai vieilli, et que j’ignore le jour de ma mort. (27:2) 3 Prenez vos armes, votre carquois et votre arc, et sortez dehors ; et lorsque vous aurez pris quelque chose à la chasse, (27:3) 4 Vous me l’apprêterez comme vous savez que je l’aime ; et vous me l’apporterez afin que j’en mange, et que je vous bénisse avant de mourir. (27:4) 5 Rébecca entendit ces paroles ; et Esaü étant allé dans les champs pour faire ce que son père lui avait commandé, (27:5) 6 Elle dit a Jacob son fils : J’ai entendu votre père qui parlait à votre frère Esaü, et qui lui disait : (27:6) 7 Apportez-moi quelque chose de votre chasse, et préparez-moi de quoi manger, afin que je vous bénisse devant le Seigneur avant de mourir. (27:7) 8 Suivez donc maintenant, mon fils, le conseil que je vais vous donner. (27:8) 9 Allez-vous-en au troupeau, et apportez-moi deux des meilleurs chevreaux, afin que j’en prépare à votre père une sorte de mets que je sais qu’il aime ; (27:9) 10 Et qu’après que vous le lui aurez présenté et qu’il en aura mangé, il vous bénisse avant de mourir. (27:10) 11 Jacob lui répondit : Vous savez que mon frère Esaü a le corps velu, et que moi je n’ai pas de poil. (27:11) 12 Si mon père vient donc à me toucher et qu’il s’en aperçoive, j’ai peur qu’il ne croie que je l’ai voulu tromper, et qu’ainsi je n’attire sur moi sa malédiction au lieu de sa bénédiction. (27:12) 13 Sa mère lui répondit : Mon fils, je me charge moi-même de cette malédiction : faites seulement ce que je vous conseille, et allez me chercher ce que je vous dis. (27:13) 14 Il y alla, il l’apporta, et il le donna à sa mère, qui en prépara à manger à son père comme elle savait qu’il l’aimait. (27:14) 15 Elle fit prendre ensuite à Jacob de très beaux habits d’Esaü, qu’elle gardait elle-même à la maison. (27:15) 16 Et elle lui mit autour des mains la peau des chevreaux, et lui en couvrit le cou partout où il était découvert. (27:16) 17 Puis elle lui donna ce qu’elle avait préparé à manger, et les pains qu’elle avait cuits. (27:17) 18 Jacob porta le tout devant Isaac, et lui dit : Mon père. Je vous entends, dit Isaac. Qui êtes-vous, mon fils ? (27:18) 19 Jacob lui répondit : Je suis Esaü votre fils aîné. J’ai fait ce que vous m’avez commandé : levez-vous, mettez-vous sur votre séant, et mangez de ma chasse afin que vous me donniez votre bénédiction. (27:19) 20 Isaac dit encore à son fils : Mais comment avez vous pu, mon fils, en trouver si tôt ? Il lui répondit : Dieu a voulu que ce que je désirais se présentât tout d’un coup à moi. (27:20) 21 Isaac dit encore : Approchez-vous d’ici, mon fils, afin que je vous touche, et que je reconnaisse si vous êtes mon fils ou non. (27:21) 22 Jacob s’approcha de son père ; et Isaac, l’ayant tâté, dit : Pour la voix, c’est la voix de Jacob ; mais les mains sont les mains d’Esaü. (27:22) 23 Et il ne le reconnut point, parce que ses mains, étant couvertes de poil, parurent toutes semblables à celle de son aîné. Isaac, le bénissant donc, (27:23) 24 Lui dit : Etes-vous mon fils Esaü ? Je le suis, répondit Jacob. (27:24) 25 Mon fils, ajouta Isaac, apportez-moi à manger de votre chasse, afin que je vous bénisse. Jacob lui en présenta ; et après qu’il en eut mangé, il lui présenta aussi du vin qu’il but. (27:25) 26 Isaac lui dit ensuite : Approchez-vous de moi, mon fils, et venez me baiser. (27:26) 27 Il s’approcha donc de lui, et le baisa. Et Isaac, aussitôt qu’il eut senti la bonne odeur qui sortait de ses habits, lui dit en le bénissant : L’odeur qui sort de mon fils est semblable à celle d’un champ plein de fleurs que le Seigneur a comblé de ses bénédictions. (27:27) 28 Que Dieu vous donne une abondance de blé et de vin, de la rosée du ciel et de la graisse de la terre. (27:28) 29 Que les peuples vous soient assujettis, et que les tribus vous adorent. Soyez le seigneur de vos frères, et que les enfants de votre mère se courbent devant vous. Que celui qui vous maudira, soit maudit lui-même ; et que celui qui vous bénira, soit comblé de bénédictions. (27:29) 30 Isaac ne faisait que d’achever ces paroles, et Jacob était à peine sorti dehors, lorsqu’Esaü entra, (27:30) 31 Et que, présentant à son père ce qu’il avait apprêté de sa chasse, il lui dit : Levez-vous, mon père, et mangez de la chasse de votre fils, afin que vous me donniez votre bénédiction. (27:31) 32 Isaac lui dit : Qui êtes-vous donc ? Esaü lui répondit : Je suis Esaü votre fils aîné. (27:32) 33 Isaac fut frappé d’un profond étonnement ; et, admirant au delà de tout ce qu’on peut croire ce qui était arrivé, il lui dit : Qui est donc celui qui m’a déjà apporté de ce qu’il avait pris à la chasse, et qui m’a fait manger de tout avant que vous vinssiez ? et je lui ai donné ma bénédiction, et il sera béni. (27:33) 34 Esaü, à ces paroles de son père, jeta un cri furieux ; et, étant dans une extrême consternation, il lui dit : Donnez-moi aussi votre bénédiction, mon père. (27:34) 35 Isaac lui répondit : Votre frère m’est venu surprendre, et il a reçu la bénédiction qui vous était due. (27:35) 36 C’est avec raison, dit Esaü, qu’il a été appelé Jacob ; car voici la seconde fois qu’il m’a supplanté. Il m’a enlevé auparavant mon droit d’aînesse ; et présentement il vient encore de me dérober la bénédiction qui m’était due. Mais, mon père, ajouta Esaü, ne m’avez-vous point réservé aussi une bénédiction ? (27:36) 37 Isaac lui répondit : Je l’ai établi votre seigneur, et j’ai assujetti à sa domination tous ses frères. Je l’ai affermi dans la possession du blé et du vin ; et après cela, mon fils, que me reste-t-il que je puisse faire pour vous ? (27:37) 38 Esaü lui repartit : N’avez-vous donc, mon père, qu’une seule bénédiction ? Je vous conjure de me bénir aussi. Il jeta ensuite de grands cris mêlés de larmes. (27:38) 39 Et Isaac, en étant touché, lui dit : votre bénédiction sera dans la graisse de la terre et dans la rosée du ciel qui vient d’en haut. (27:39) 40 Vous vivrez de l’épée, vous servirez votre frère, et le temps viendra que vous secouerez son joug, et que vous vous en délivrerez. (27:40) 41 Esaü haïssait donc constamment Jacob, à cause de cette bénédiction qu’il avait reçue de son père ; et il disait en lui-même : Le temps de la mort de mon père viendra, et alors je tuerai mon frère Jacob. (27:41) 42 Ce qui ayant été rapporté à Rébecca, elle envoya chercher son fils Jacob, et lui dit : Voilà votre frère Esaü qui menace de vous tuer. (27:42) 43 Mais, mon fils, croyez-moi, hâtez-vous de vous retirer vers mon frère Laban, qui est à Haran. (27:43) 44 Vous demeurerez quelques jours avec lui, jusqu’à ce que la fureur de votre frère s’apaise, (27:44) 45 Que sa colère se passe, et qu’il oublie ce que vous avez fait contre lui. J’enverrai ensuite, pour vous faire revenir ici. Pourquoi perdrais-je mes deux enfants en un même jour ? (27:45) 46 Rébecca dit encore à Isaac : La vie m’est devenue ennuyeuse à cause des filles de Heth qu’Esaü a épousées. Si Jacob épouse une fille de ce pays-là, je ne veux plus vivre. (27:46) Genèse
27:1-46
10Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
1 IL arriva, comme Isaac était devenu vieux, que sa vue s’obscurcit. Un jour, il appela Ésaü, son fils aîné et lui dit : « Mon fils ! » Il répondit : « Me voici. » (27:1) 2 Isaac reprit : « Vois, je suis devenu vieux, je ne connais point l’heure de ma mort. (27:2) 3 Et maintenant, je te prie, prends tes armes, ton carquois et ton arc ; va aux champs et prends du gibier pour moi. (27:3) 4 Fais m’en un ragoût comme je l’aime, sers-le moi et que j’en mange afin que mon cœur te bénisse avant ma mort. (27:4) 5 Or Rébecca entendit ce qu’Isaac disait à Ésaü son fils. Ésaü alla aux champs pour chasser du gibier et le rapporter. (27:5) 6 Cependant Rébecca dit à Jacob, son fils : « Ecoute ; j’ai entendu ton père parler ainsi à Ésaü, ton frère : (27:6) 7 « Apporte-moi du gibier et apprête moi un ragoût que je mangerai et je te bénirai devant le Seigneur avant de mourir. » (27:7) 8 Et maintenant, mon fils, sois docile à ma voix, sur ce que je vais t’ordonner : (27:8) 9 va au menu bétail et prends moi deux beaux chevreaux et j’en ferai pour ton père un ragoût tel qu’il l’aime. (27:9) 10 Tu le présenteras à ton père et il mangera ; de sorte qu’il te bénira avant de mourir. » (27:10) 11 Jacob dit à Rébecca sa mère : « Mais Ésaü, mon frère, est un homme velu et moi je ne le suis pas. (27:11) 12 Si par hasard mon père me tâte, je serai à ses yeux comme un trompeur, et, au lieu de bénédiction, c’est une malédiction que j’aurai attirée sur moi ! » (27:12) 13 Sa mère lui répondit : « Je prends sur moi ta malédiction, mon fils. Obéis seulement à ma voix et va me chercher ce que j’ai dit. » (27:13) 14 Il alla le chercher et l’apporta à sa mère. Celle ci en fit un mets selon le goût de son père. (27:14) 15 Puis Rébecca prit les plus beaux vêtements d’Ésaü, son fils aîné, lesquels étaient sous sa main dans la maison et elle en revêtit Jacob, son plus jeune fils ; (27:15) 16 de la peau des chevreaux, elle enveloppa ses mains et la surface lisse de son cou, (27:16) 17 et posa le mets avec le pain, qu’elle avait apprêtés, dans la main de Jacob, son fils. (27:17) 18 Celui-ci entra chez son père, disant : « Mon père ! » Il répondit : « Me voici ; qui es tu, mon fils ? » (27:18) 19 Jacob dit à son père : « Je suis Ésaü, ton premier né ; j’ai fait ainsi que tu m’as dit. Viens donc, assieds toi et mange de ma chasse afin que ton cœur me bénisse. » (27:19) 20 Isaac dit à son fils : « Qu’est ceci ? tu as été prompt à faire capture mon fils ! » Il répondit : « C’est que l’Éternel ton Dieu m’a donné bonne chance. » (27:20) 21 Isaac dit à Jacob « Approche que je te tâte, mon fils, pour savoir si tu es mon fils Ésaü ou non. » (27:21) 22 Jacob s’approcha d’Isaac, son père, qui le tâta et dit : « Cette voix, c’est la voix de Jacob ; mais ces mains sont les mains d’Ésaü. » (27:22) 23 Il ne le reconnut point, parce que ses mains étaient velues comme celles d’Ésaü son frère. Et il le bénit. (27:23) 24 Il dit encore : « Tu es bien mon fils Ésaü ? » Il répondit : « Je le suis. » (27:24) 25 Il reprit : « Donne, que je mange de la chasse de mon fils afin que mon cœur te bénisse ! » Il le servit et il mangea ; lui présenta du vin et il but. (27:25) 26 Isaac son père lui dit : « Approche, je te prie et embrasse moi, mon fils. » (27:26) 27 Il s’approcha et l’embrassa. Isaac aspira l’odeur de ses vêtements ; il le bénit et dit : « Voyez ! le parfum de mon fils est comme le parfum d’une terre favorisée du Seigneur ! (27:27) 28 Puisse-t-il t’enrichir, le Seigneur, de la rosée des cieux et des sucs de la terre, d’une abondance de moissons et de vendanges ! (27:28) 29 Que des peuples t’obéissent ! Que des nations tombent à tes pieds ! Sois le chef de tes frères et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! Malédiction à qui te maudira et qui te bénira soit béni ! » (27:29) 30 Or, comme Isaac avait achevé de bénir Jacob, il arriva que Jacob sortait précisément de devant Isaac son père, lorsque son frère Ésaü revint de la chasse. (27:30) 31 Il apprêta, lui aussi, un ragoût et le présenta à son père en lui disant : « Que mon père se dispose à manger de la chasse de son fils, afin que ton cœur me bénisse. (27:31) 32 lsaac, son père, lui demanda : « Qui es-tu ? » Il répondit : « Je suis ton fils, ton premier-né, Ésaü. » (27:32) 33 Isaac fut saisi d’une frayeur extrême et il dit : « Quel est donc cet autre, qui avait pris du gibier et me l’avait apporté ? J’ai mangé de tout avant ton arrivée et je l’ai béni. Eh bien ! Il restera béni ! » (27:33) 34 Ésaü, entendant les paroles de son père, poussa des cris bruyants et douloureux et il dit à son père « Moi aussi bénis-moi, mon père ! » (27:34) 35 Il répondit : « Ton frère a usé de ruse et il a enlevé ta bénédiction. » (27:35) 36 Ésaü dit alors : « Est ce parce qu’on l’a nommé Jacob qu’il m’a supplanté deux fois déjà ? Il m’a enlevé mon droit d’aînesse et voici que maintenant il m’enlève ma bénédiction ! » Et il ajouta : « N’as tu pas réservé une bénédiction pour moi ? » (27:36) 37 Isaac répondit en ces termes à Ésaü : « Certes ! je l’ai institué ton supérieur, j’ai fait de tous ses frères ses serviteurs, je lai gratifié de la moisson et de la vendange : pour toi, dès lors, que puis je faire, mon fils ? » (27:37) 38 Ésaü dit à son père : « Ne possèdes tu qu’une seule bénédiction, mon père ? Mon père, bénis moi aussi ! » Et Esaü éclata en pleurs. (27:38) 39 Pour réponse, Isaac son père lui dit : « Eh bien ! une grasse contrée sera ton domaine et les cieux t’enverront leur rosée. (27:39) 40 Mais tu ne vivras qu’à la pointe de ton épée ; tu seras tributaire de ton frère. Pourtant, après avoir plié sous le joug, ton cou s’en affranchira. » (27:40) 41 Ésaü prit Jacob en haine à cause de la bénédiction que son père lui avait donnée. Et Ésaü se dit en lui même : « Le temps du deuil de mon père approche ; je ferai périr Jacob mon frère. » (27:41) 42 Et Rébecca fut informée des desseins d’Ésaü son fils aîné. Elle fit appeler Jacob, son plus jeune fils et lui dit : « Écoute, Ésaü ton frère veut se venger de toi en te faisant mourir. (27:42) 43 Et maintenant, mon fils, obéis à ma voix : pars, va te réfugier auprès de Laban, mon frère, à Haràn. (27:43) 44 Tu resteras chez lui quelque temps, jusqu’à ce que s’apaise la fureur de ton frère. (27:44) 45 Lorsque l’animosité de ton frère ne te menacera plus et qu’il aura oublié ce que tu lui as fait, je t’enverrai ramener de là bas : pourquoi m’exposer à vous perdre tous deux à la fois ? » (27:45) 46 Rébecca dit à Isaac : « La vie m’est à charge, à cause des filles de Heth. Si Jacob choisit une épouse parmi les filles de Heth, telle que celles-ci, parmi les filles de cette contrée, que m’importe la vie ? » (27:46) Genèse
27:1-46
11Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Isaac devenait vieux, et ses yeux s’étaient affaiblis au point qu’il ne voyait plus. Alors il appela Ésaü, son fils aîné, et lui dit : Mon fils ! Et il lui répondit : Me voici ! (27:1) 2 Isaac dit : Voici donc, je suis vieux, je ne connais pas le jour de ma mort. (27:2) 3 Maintenant donc, je te prie, prends tes armes, ton carquois et ton arc, va dans les champs, et chasse-moi du gibier. (27:3) 4 Fais-moi un mets comme j’aime, et apporte-le-moi à manger, afin que mon âme te bénisse avant que je meure. (27:4) 5 Rebecca écouta ce qu’Isaac disait à Ésaü, son fils. Et Ésaü s’en alla dans les champs, pour chasser du gibier et pour le rapporter. (27:5) 6 Puis Rebecca dit à Jacob, son fils : Voici, j’ai entendu ton père qui parlait ainsi à Ésaü, ton frère : (27:6) 7 Apporte-moi du gibier et fais-moi un mets que je mangerai ; et je te bénirai devant l’Éternel avant ma mort. (27:7) 8 Maintenant, mon fils, écoute ma voix à l’égard de ce que je te commande. (27:8) 9 Va me prendre au troupeau deux bons chevreaux ; j’en ferai pour ton père un mets comme il aime ; (27:9) 10 et tu le porteras à manger à ton père, afin qu’il te bénisse avant sa mort. (27:10) 11 Jacob répondit à sa mère : Voici, Ésaü, mon frère, est velu, et je n’ai point de poil. (27:11) 12 Peut-être mon père me touchera-t-il, et je passerai à ses yeux pour un menteur, et je ferai venir sur moi la malédiction, et non la bénédiction. (27:12) 13 Sa mère lui dit : Que cette malédiction, mon fils, retombe sur moi ! Écoute seulement ma voix, et va me les prendre. (27:13) 14 Jacob alla les prendre, et les apporta à sa mère, qui fit un mets comme son père aimait. (27:14) 15 Ensuite, Rebecca prit les vêtements d’Ésaü, son fils aîné, les plus beaux qui se trouvaient à la maison, et elle les fit mettre à Jacob, son fils cadet. (27:15) 16 Elle couvrit ses mains de la peau des chevreaux, et son cou qui était sans poil. (27:16) 17 Et elle plaça dans la main de Jacob, son fils, le mets et le pain qu’elle avait préparés. (27:17) 18 Il vint vers son père, et dit : Mon père ! Et Isaac dit : Me voici ! qui es-tu, mon fils ? (27:18) 19 Jacob répondit à son père : Je suis Ésaü, ton fils aîné ; j’ai fait ce que tu m’as dit. Lève-toi, je te prie, assieds-toi, et mange de mon gibier, afin que ton âme me bénisse. (27:19) 20 Isaac dit à son fils : Eh quoi ! tu en as déjà trouvé, mon fils ! Et Jacob répondit : C’est que l’Éternel, ton Dieu, l’a fait venir devant moi. (27:20) 21 Isaac dit à Jacob : Approche donc, et que je te touche, mon fils, pour savoir si tu es mon fils Ésaü, ou non. (27:21) 22 Jacob s’approcha d’Isaac, son père, qui le toucha, et dit : La voix est la voix de Jacob, mais les mains sont les mains d’Ésaü. (27:22) 23 Il ne le reconnut pas, parce que ses mains étaient velues, comme les mains d’Ésaü, son frère ; et il le bénit. (27:23) 24 Il dit : C’est toi qui es mon fils Ésaü ? Et Jacob répondit : C’est moi. (27:24) 25 Isaac dit : Sers-moi, et que je mange du gibier de mon fils, afin que mon âme te bénisse. Jacob le servit, et il mangea ; il lui apporta aussi du vin, et il but. (27:25) 26 Alors Isaac, son père, lui dit : Approche donc, et baise-moi, mon fils. (27:26) 27 Jacob s’approcha, et le baisa. Isaac sentit l’odeur de ses vêtements ; puis il le bénit, et dit : Voici, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni. (27:27) 28 Que Dieu te donne de la rosée du ciel et de la graisse de la terre, du blé et du vin en abondance ! (27:28) 29 Que des peuples te soient soumis, et que des nations se prosternent devant toi ! Sois le maître de tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! Maudit soit quiconque te maudira, et béni soit quiconque te bénira. (27:29) 30 Isaac avait fini de bénir Jacob, et Jacob avait à peine quitté son père Isaac, qu’Ésaü, son frère, revint de la chasse. (27:30) 31 Il fit aussi un mets, qu’il porta à son père ; et il dit à son père : Que mon père se lève et mange du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse ! (27:31) 32 Isaac, son père, lui dit : Qui es-tu ? Et il répondit : Je suis ton fils aîné, Ésaü. (27:32) 33 Isaac fut saisi d’une grande, d’une violente émotion, et il dit : Qui est donc celui qui a chassé du gibier, et me l’a apporté ? J’ai mangé de tout avant que tu vinsses, et je l’ai béni. Aussi sera-t-il béni. (27:33) 34 Lorsque Ésaü entendit les paroles de son père, il poussa de forts cris, pleins d’amertume, et il dit à son père : Bénis-moi aussi, mon père ! (27:34) 35 Isaac dit : Ton frère est venu avec ruse, et il a enlevé ta bénédiction. (27:35) 36 Ésaü dit : Est-ce parce qu’on l’a appelé du nom de Jacob qu’il m’a supplanté deux fois ? Il a enlevé mon droit d’aînesse, et voici maintenant qu’il vient d’enlever ma bénédiction. Et il dit : N’as-tu point réservé de bénédiction pour moi ? (27:36) 37 Isaac répondit, et dit à Ésaü : Voici, je l’ai établi ton maître, et je lui ai donné tous ses frères pour serviteurs, je l’ai pourvu de blé et de vin : que puis-je donc faire pour toi, mon fils ? (27:37) 38 Ésaü dit à son père : N’as-tu que cette seule bénédiction, mon père ? Bénis-moi aussi, mon père ! Et Ésaü éleva la voix, et pleura. (27:38) 39 Isaac, son père, répondit, et lui dit : Voici ! Ta demeure sera privée de la graisse de la terre et de la rosée du ciel, d’en haut. (27:39) 40 Tu vivras de ton épée, et tu seras asservi à ton frère ; mais en errant librement çà et là, tu briseras son joug de dessus ton cou. (27:40) 41 Ésaü conçut de la haine contre Jacob, à cause de la bénédiction dont son père l’avait béni ; et Ésaü disait en son cœur : Les jours du deuil de mon père vont approcher, et je tuerai Jacob, mon frère. (27:41) 42 On rapporta à Rebecca les paroles d’Ésaü, son fils aîné. Elle fit alors appeler Jacob, son fils cadet, et elle lui dit : Voici, Ésaü, ton frère, veut tirer vengeance de toi, en te tuant. (27:42) 43 Maintenant, mon fils, écoute ma voix ! Lève-toi, fuis chez Laban, mon frère, à Charan ; (27:43) 44 et reste auprès de lui quelque temps, (27:44) 45 jusqu’à ce que la fureur de ton frère s’apaise, jusqu’à ce que la colère de ton frère se détourne de toi, et qu’il oublie ce que tu lui as fait. Alors je te ferai revenir. Pourquoi serais-je privée de vous deux en un même jour ? (27:45) 46 Rebecca dit à Isaac : Je suis dégoûtée de la vie, à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme, comme celles-ci, parmi les filles de Heth, parmi les filles du pays, à quoi me sert la vie ? (27:46) Genèse
27:1-46
12Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Isaac était devenu vieux, et ses yeux s’étaient obscurcis au point de ne plus voir. Il appela Esaü, son fils aîné, et lui dit : “ Mon fils ! ˮ Celui-ci lui–répondit : “ Me voici. ˮ (27:1) 2 Isaac dit : “ Voici donc, je suis vieux ; je ne connais pas le jour de ma mort. (27:2) 3 Maintenant donc, prends tes armes, ton carquois et ton arc, va dans la campagne et tue-moi du gibier. (27:3) 4 Fais-m’en un bon plat, selon mon goût, et apporte-le-moi, que je le mange, afin que mon âme te bénisse avant que je meure. ˮ (27:4) 5 — Rebecca entendait pendant qu’Isaac parlait à Esaü, son fils. — Et Esaü s’en alla dans la campagne pour tuer du gibier et l’apporter. (27:5) 6 Alors Rebecca parla ainsi à Jacob, son fils : “ Voici, j’ai entendu ton père qui parlait ainsi à ton frère Esaü : (27:6) 7 Apporte-moi du gibier et fais-m’en un bon plat, afin que je le mange et que je te bénisse devant Yahweh avant de mourir. (27:7) 8 Maintenant, mon fils, écoute ma voix dans ce que je vais te commander. (27:8) 9 Va au troupeau et prends-moi deux beaux chevreaux ; j’en ferai pour ton père un bon plat, selon son goût, (27:9) 10 et tu le porteras à ton père, et il en mangera, afin qu’il te bénisse avant de mourir. ˮ (27:10) 11 Jacob répondit à Rebecca, sa mère : “ Voici, Esaü, mon frère, est velu, et moi j’ai la peau lisse. (27:11) 12 Peut-être que mon père me touchera, et je passerai à ses yeux pour m’être joué de lui, et j’attirerai sur moi une malédiction au lieu d’une bénédiction. ˮ (27:12) 13 Sa mère lui dit : “ Je prends sur moi ta malédiction, mon fils. Écoute seulement ma voix et va me prendre les chevreaux. ˮ (27:13) 14 Jacob alla les prendre et les apporta à sa mère, qui en fit un bon plat, selon le goût de son père. (27:14) 15 Et Rebecca prit les habits d’Esaü, son fils aîné, les plus beaux, qu’elle avait dans la maison, et elle en revêtit Jacob, son fils cadet. (27:15) 16 Puis elle lui couvrit les mains de la peau des chevreaux, ainsi que la partie lisse du cou. (27:16) 17 Et elle mit dans la main de Jacob, son fils, le bon plat et le pain qu’elle avait préparés. (27:17) 18 Il vint vers son père et dit : “ Mon père ! ˮ — “ Me voici, dit Isaac ; qui es-tu, mon fils ? ˮ (27:18) 19 Jacob répondit à son père : “ Je suis Esaü, ton premier-né ; j’ai fait ce que tu m’as dit. Lève-toi, je te prie, assieds-toi et mange de ma chasse, afin que ton âme me bénisse. ˮ (27:19) 20 Isaac dit à son fils : “ Comment as-tu trouvé si vite, mon fils ? ˮ Jacob, répondit : “ C’est que Yahweh, ton Dieu, l’a fait venir devant moi. ˮ (27:20) 21 Et Isaac dit à Jacob : “ Approche donc, que je te touche, mon fils, pour savoir si tu es bien mon fils Esaü, ou non. ˮ (27:21) 22 Jacob s’étant approché d’Isaac, son père, celui-ci le toucha et dit : “ La voix est la voix de Jacob, mais les mains sont les mains d’Esaü. ˮ (27:22) 23 Il ne le reconnut pas, parce que ses mains étaient velues, comme les mains d’Esaü, son frère, et il le bénit. (27:23) 24 Il dit : “ C’est bien toi qui es mon fils Esaü ? ˮ — “ C’est moi ˮ, répondit Jacob. (27:24) 25 Et Isaac dit : “ Sers-moi, que je mange du gibier de mon fils et que mon âme te bénisse. ˮ Jacob le servit, et il mangea ; il lui présenta aussi du vin, et il but. (27:25) 26 Alors Isaac, son père, lui dit : “ Approche-toi donc et baise-moi, mon fils. ˮ (27:26) 27 Jacob s’approcha et le baisa ; et Isaac sentit l’odeur de ses vêtements, et il le bénit en disant : “ Voici, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ qu’a béni Yahweh. ˮ (27:27) 28 Que Dieu te donne de la rosée du ciel et de la graisse de la terre, et abondance de froment et de vin ! (27:28) 29 Que des peuples te servent, et que des nations se prosternent devant toi ! Sois le maître de tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! Maudit soit qui te maudira, et béni soit qui te bénira ! (27:29) 30 Isaac avait achevé de bénir Jacob, et Jacob venait de quitter Isaac, son père, lorsqu’Esaü, son frère, revint de la chasse. (27:30) 31 Il prépara, lui aussi, un bon plat, et l’apporta à son père ; et il dit à son père : “ Que mon père se lève et mange de la chasse de son fils, afin que ton âme me bénisse. ˮ (27:31) 32 Isaac, son père, lui dit : “ Qui es-tu ? ˮ Il répondit : “ Je suis ton fils, ton premier-né, Esaü. ˮ (27:32) 33 Isaac fut saisi d’une terreur extrême, et il dit : “ Qui est donc celui qui a chassé du gibier et m’en a apporté ? J’ai mangé de tout avant que tu vinsses, et je l’ai béni ; et il sera béni en effet. ˮ (27:33) 34 Lorsqu’Esaü eut entendu les paroles de son père, il jeta un grand cri, une plainte très amère, et il dit à son père : “ Bénis-moi, moi aussi, mon père. ˮ (27:34) 35 Isaac dit : “ Ton frère est venu avec ruse, et il a pris ta bénédiction. ˮ (27:35) 36 Esaü dit : “ Est-ce parce qu’on l’appelle Jacob qu’il m’a supplanté deux fois ? Il a pris mon droit d’aînesse, et voilà maintenant qu’il a pris ma bénédiction ! ˮ Il ajouta : “ N’as-tu pas réservé pour moi une bénédiction ? ˮ (27:36) 37 Isaac répondit et dit à Esaü : “ Voici, je l’ai établi ton maître et je lui ai donné tous ses frères pour serviteurs, et je l’ai pourvu de froment et de vin ; et pour toi donc, que puis-je faire, mon fils ? (27:37) 38 Esaü dit à son père : “ N’as-tu que cette seule bénédiction, mon père ? Bénis-moi, moi aussi, mon père ! ˮ Et Esaü éleva la voix et pleura. (27:38) 39 Isaac, son père, lui répondit : “ Privée de la graisse de la terre sera ta demeure, privée de la rosée qui descend du ciel. (27:39) 40 Tu vivras de ton épée, et tu seras asservi à ton frère ; mais il arrivera que, en secouant son joug, tu le briseras de dessus ton cou. ˮ (27:40) 41 Esaü conçut de la haine contre Jacob à cause de la bénédiction que son père lui avait donnée, et Esaü dit en son cœur : “ Les jours où je ferai le deuil de mon père approchent ; alors je tuerai Jacob, mon frère. ˮ (27:41) 42 On rapporta à Rebecca les paroles d’Esaü, son fils aîné. Elle fit appeler Jacob, son fils cadet, et lui dit : “ Voici qu’Esaü, ton frère, veut se venger de toi en te tuant. (27:42) 43 Maintenant donc, mon fils, écoute ma voix : lève-toi, fuis vers Laban, mon frère, à Haran ; (27:43) 44 et tu resteras quelque temps auprès de lui, jusqu’à ce que la fureur de ton frère soit apaisée, (27:44) 45 jusqu’à ce que la colère de ton frère se soit détournée de toi, et qu’il ait oublié ce que tu lui as fait ; alors je t’enverrai chercher de là. Pourquoi serais-je privée de vous deux en un même jour ? ˮ (27:45) 46 Rebecca dit à Isaac : “ Je suis dégoûtée de la vie, à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme, comme celles-là, parmi les filles de Heth, parmi les filles de ce pays, à quoi me sert la vie ? ˮ (27:46) Genèse
27:1-46