Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Puis l’Éternel lui apparut dans les plaines de Mamré, comme il était assis à la porte de [sa] tente, pendant la chaleur du jour. (18:1) 2 Car levant ses yeux, il regarda : et voici, trois hommes parurent devant lui, et les ayant aperçus, il courut au-devant d’eux de la porte de sa tente, et se prosterna en terre ; (18:2) 3 Et il dit : Mon Seigneur, je te prie, si j’ai trouvé grâce devant tes yeux, ne passe point outre, je te prie, [et arrête-toi chez] ton serviteur. (18:3) 4 Qu’on prenne, je vous prie, un peu d’eau, et lavez vos pieds, et reposez-vous sous un arbre ; (18:4) 5 Et j’apporterai une bouchée de pain pour fortifier votre cœur, après quoi vous passerez outre ; car c’est pour cela que vous êtes venus vers votre serviteur. Et ils dirent : Fais ce que tu as dit. (18:5) 6 Abraham donc s’en alla en hâte dans la tente vers Sara, et lui dit : Hâte-toi, [prends] trois mesures de fleur de farine, pétris-[les], et fais des gâteaux. (18:6) 7 Puis Abraham courut au troupeau, et prit un veau tendre et bon, lequel il donna à un serviteur, qui se hâta de l’apprêter. (18:7) 8 Ensuite il prit du beurre et du lait, et le veau qu’on avait apprêté, et le mit devant eux ; et il se tint auprès d’eux sous l’arbre, et ils mangèrent. (18:8) 9 Et ils lui dirent : Où est Sara ta femme ? Et il répondit : La voilà dans la tente. (18:9) 10 Et [l’un d’entr’eux] dit : Je ne manquerai pas de retourner vers toi en ce même temps où nous sommes, et voici, Sara ta femme aura un fils. Et Sara l’écoutait à la porte de la tente qui était derrière lui. (18:10) 11 Or Abraham et Sara étaient vieux, fort avancés en âge ; et Sara n’avait plus ce que les femmes ont accoutumé d’avoir. (18:11) 12 Et Sara rit en soi-même, et dit : Etant vieille, et mon Seigneur étant fort âgé, aurai-je [cette] satisfaction ? (18:12) 13 Et l’Éternel dit à Abraham : Pourquoi Sara a-t-elle ri, en disant : Serait-il vrai que j’aurais un enfant, étant vieille comme je suis ? (18:13) 14 Y a-t-il quelque chose qui soit difficile à l’Éternel ? Je retournerai vers toi en cette saison, en ce même temps où nous sommes, et Sara aura un fils. (18:14) 15 Et Sara le nia, en disant : Je n’ai point ri ; car elle eut peur. [Mais] il dit : Cela n’est pas ; car tu as ri. (18:15) 16 Et ces hommes se levèrent de là, et regardèrent vers Sodome ; et Abraham marchait avec eux pour les conduire. (18:16) 17 Et l’Éternel dit : Cacherai-je à Abraham ce que je m’en vais faire ? (18:17) 18 Puis qu’Abraham doit certainement devenir une nation grande et puissante, et que toutes les nations de la terre seront bénies en lui ? (18:18) 19 Car je le connais, et [je sais] qu’il commandera à ses enfants, et à sa maison après lui, de garder la voie de l’Éternel, pour faire ce qui est juste, et droit ; afin que l’Éternel fasse venir sur Abraham tout ce qu’il lui a dit. (18:19) 20 Et l’Éternel dit : Parce que le cri de Sodome et de Gomorrhe est augmenté, et que leur péché est fort aggravé ; (18:20) 21 Je descendrai maintenant, et je verrai s’ils ont fait entièrement selon le cri qui est venu jusqu’à moi ; et si cela n’est pas, je le saurai. (18:21) 22 Ces hommes donc partant de là allaient vers Sodome ; mais Abraham se tint encore devant l’Éternel. (18:22) 23 Et Abraham s’approcha, et dit : Feras-tu périr le juste même avec le méchant ? (18:23) 24 Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville, les feras-tu périr aussi ? Ne pardonneras-tu point à la ville, à cause des cinquante justes qui y [seront] ? (18:24) 25 Non il n’arrivera pas que tu fasses une telle chose, que tu fasses mourir le juste avec le méchant, et que le juste soit [traité] comme le méchant ! Non tu ne le feras point. Celui qui juge toute la terre ne fera-t-il point justice ? (18:25) 26 Et l’Éternel dit : Si je trouve en Sodome cinquante justes dans la ville, je pardonnerai à tout le lieu pour l’amour d’eux. (18:26) 27 Et Abraham répondit, en disant : Voici, j’ai pris maintenant la hardiesse de parler au Seigneur, quoique je ne sois que poudre et que cendre. (18:27) 28 Peut-être en manquera-t-il cinq des cinquante justes ; détruiras-tu toute la ville pour ces cinq-là ? Et il lui répondit : Je ne la détruirai point, si j’y en trouve quarante-cinq. (18:28) 29 Et [Abraham] continua de lui parler, en disant : Peut-être s’y en trouvera-t-il quarante ? Et il dit : Je ne la détruirai point pour l’amour des quarante. (18:29) 30 Et Abraham dit : Je prie le Seigneur de ne s’irriter pas si je parle [encore] ; peut-être s’en trouvera-t-il trente ? Et il dit : Je ne la détruirai point, si j’y en trouve trente. (18:30) 31 Et Abraham dit : Voici maintenant, j’ai pris la hardiesse de parler au Seigneur : peut-être s’en trouvera-t-il vingt ? Et il dit : Je ne la détruirai point pour l’amour des vingt. (18:31) 32 Et [Abraham] dit : Je prie le Seigneur de ne s’irriter pas, je parlerai encore une seule fois ; peut-être s’y en trouvera-t-il dix. Et il dit : Je ne la détruirai point pour l’amour des dix. (18:32) 33 Et l’Éternel s’en alla quand il eut achevé de parler avec Abraham ; et Abraham s’en retourna en son lieu. (18:33) Genèse
18:1-33
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 And the Lord appeared unto him in the plains of Mamre : and he sat in the tent door in the heat of the day ; (18:1) 2 And he lift up his eyes and looked, and, lo, three men stood by him : and when he saw them, he ran to meet them from the tent door, and bowed himself toward the ground, (18:2) 3 And said, My Lord, if now I have found favour in thy sight, pass not away, I pray thee, from thy servant : (18:3) 4 Let a little water, I pray you, be fetched, and wash your feet, and rest yourselves under the tree : (18:4) 5 And I will fetch a morsel of bread, and comfort ye your hearts ; after that ye shall pass on : for therefore are ye come to your servant. And they said, So do, as thou hast said. (18:5) 6 And Abraham hastened into the tent unto Sarah, and said, Make ready quickly three measures of fine meal, knead it, and make cakes upon the hearth. (18:6) 7 And Abraham ran unto the herd, and fetcht a calf tender and good, and gave it unto a young man ; and he hasted to dress it. (18:7) 8 And he took butter, and milk, and the calf which he had dressed, and set it before them ; and he stood by them under the tree, and they did eat. (18:8) 9 And they said unto him, Where is Sarah thy wife ? And he said, Behold, in the tent. (18:9) 10 And he said, I will certainly return unto thee according to the time of life ; and, lo, Sarah thy wife shall have a son. And Sarah heard it in the tent door, which was behind him. (18:10) 11 Now Abraham and Sarah were old and well stricken in age ; and it ceased to be with Sarah after the manner of women. (18:11) 12 Therefore Sarah laughed within herself, saying, After I am waxed old shall I have pleasure, my lord being old also ? (18:12) 13 And the Lord said unto Abraham, Wherefore did Sarah laugh, saying, Shall I of a surety bear a child, which am old ? (18:13) 14 Is any thing too hard for the Lord ? At the time appointed I will return unto thee, according to the time of life, and Sarah shall have a son. (18:14) 15 Then Sarah denied, saying, I laughed not ; for she was afraid. And he said, Nay ; but thou didst laugh. (18:15) 16 And the men rose up from thence, and looked toward Sodom : and Abraham went with them to bring them on the way. (18:16) 17 And the Lord said, Shall I hide from Abraham that thing which I do ; (18:17) 18 Seeing that Abraham shall surely become a great and mighty nation, and all the nations of the earth shall be blessed in him ? (18:18) 19 For I know him, that he will command his children and his household after him, and they shall keep the way of the Lord, to do justice and judgment ; that the Lord may bring upon Abraham that which he hath spoken of him. (18:19) 20 And the Lord said, Because the cry of Sodom and Gomorrah is great, and because their sin is very grievous ; (18:20) 21 I will go down now, and see whether they have done altogether according to the cry of it, which is come unto me ; and if not, I will know. (18:21) 22 And the men turned their faces from thence, and went toward Sodom : but Abraham stood yet before the Lord. (18:22) 23 And Abraham drew near, and said, Wilt thou also destroy the righteous with the wicked ? (18:23) 24 Peradventure there be fifty righteous within the city : wilt thou also destroy and not spare the place for the fifty righteous that are therein ? (18:24) 25 That be far from thee to do after this manner, to slay the righteous with the wicked : and that the righteous should be as the wicked, that be far from thee : Shall not the Judge of all the earth do right ? (18:25) 26 And the Lord said, If I find in Sodom fifty righteous within the city, then I will spare all the place for their sakes. (18:26) 27 And Abraham answered and said, Behold now, I have taken upon me to speak unto the Lord, which am but dust and ashes : (18:27) 28 Peradventure there shall lack five of the fifty righteous : wilt thou destroy all the city for lack of five ? And he said, If I find there forty and five, I will not destroy it. (18:28) 29 And he spake unto him yet again, and said, Peradventure there shall be forty found there. And he said, I will not do it for forty’s sake. (18:29) 30 And he said unto him, Oh let not the Lord be angry, and I will speak : Peradventure there shall thirty be found there. And he said, I will not do it, if I find thirty there. (18:30) 31 And he said, Behold now, I have taken upon me to speak unto the Lord : Peradventure there shall be twenty found there. And he said, I will not destroy it for twenty’s sake. (18:31) 32 And he said, Oh let not the Lord be angry, and I will speak yet but this once : Peradventure ten shall be found there. And he said, I will not destroy it for ten’s sake. (18:32) 33 And the Lord went his way, as soon as he had left communing with Abraham : and Abraham returned unto his place. (18:33) Genesis
18:1-33
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Puis l’Eternel apparut à Abraham dans les plaines de Mamré, comme il était assis à la porte de sa tente pendant la chaleur du jour. (18:1) 2 Car, levant ses yeux, il regarda, et voici, trois hommes parurent près de lui ; et dès qu’il les eut aperçus, il courut au-devant d’eux, de la porte de sa tente, et il se prosterna en terre ; (18:2) 3 Et il dit : Mon Seigneur, je te prie, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe point, je te prie, la tente de ton serviteur. (18:3) 4 Qu’on prenne, je vous prie, un peu d’eau, et lavez vos pieds ; cependant reposez-vous sous un arbre. (18:4) 5 Et j’apporterai un morceau de pain, afin de fortifier votre cœur ; ensuite vous passerez outre ; car c’est pour cela que vous êtes venus vers votre serviteur. Et ils dirent : Fais ce que tu as dit. (18:5) 6 Abraham donc s’en alla en hâte dans la tente vers Sara, et lui dit : Hâte-toi, prends trois mesures de fleur de farine, pétris-les, et fais des gâteaux. (18:6) 7 Puis Abraham courut à son troupeau, et il y prit un veau tendre et bon, et il le donna à un serviteur, qui se hâta de l’apprêter. (18:7) 8 Ensuite il prit du beurre et du lait, et le veau qu’on avait apprêté, et il le mit devant eux. Il se tenait auprès d’eux sous l’arbre, et ils mangèrent. (18:8) 9 Et ils lui dirent : Où est Sara ta femme ? Et il répondit : La voilà dans la tente. (18:9) 10 Et un d’entre eux dit : Je ne manquerai pas de revenir vers toi dans un an, en ce même temps où nous sommes ; et voici, Sara ta femme aura un fils. Et Sara l’écoutait à la porte de la tente, laquelle était derrière lui. (18:10) 11 Or, Abraham et Sara étaient vieux et avancés en âge ; et Sara n’avait plus ce que les femmes ont accoutumé d’avoir. (18:11) 12 Et Sara rit en soi-même, disant : Etant vieille, aurai-je cette satisfaction ? mon seigneur étant fort âgé. (18:12) 13 Et l’Eternel dit à Abraham : Pourquoi Sara a-t-elle ri, en disant : Serait-il vrai que j’aurais un enfant, étant vieille comme je suis ? (18:13) 14 Y a-t-il quelque chose qui soit caché à l’Eternel ? Je reviendrai vers toi en cette saison, en ce même temps où nous sommes, et Sara aura un fils. (18:14) 15 Et Sara nia d’avoir ri, disant : Je n’ai point ri ; car elle eut peur. Mais il dit : Cela n’est pas ainsi ; car tu as ri. (18:15) 16 Et ces hommes se levèrent de là, et regardèrent vers Sodome ; et Abraham marchait avec eux, pour les conduire. (18:16) 17 Et l’Eternel dit : Cacherai-je à Abraham ce que je m’en vais faire ? (18:17) 18 Puisque Abraham doit certainement être une nation grande et puissante, et que toutes les nations de la terre seront bénies en lui ? (18:18) 19 Car je le connais, et je sais qu’il commandera à ses enfans, et à sa maison après lui, de garder la voie de l’Eternel, pour faire ce qui est juste et droit ; afin que l’Eternel fasse venir sur Abraham tout ce qu’il lui a dit. (18:19) 20 Et l’Eternel dit : Parce que le cri de Sodome et de Gomorrhe est augmenté, et que leur péché est très-grave ; (18:20) 21 Je descendrai maintenant, et je verrai, s’ils ont entièrement fait toutes les choses dont le cri est venu jusqu’à moi ; et si cela n’est pas, je le saurai. (18:21) 22 Ces hommes donc partant de là, allaient vers Sodome ; mais Abraham se tint encore devant l’Eternel. (18:22) 23 Et Abraham s’approcha et dit : Feras-tu périr même le juste avec le méchant ? (18:23) 24 Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville ; les feras-tu périr aussi ? Ne pardonneras-tu point à la ville, à cause de cinquante justes, s’ils y étaient ? (18:24) 25 Il ne sera pas dit de toi que tu fasses mourir le juste avec le méchant, et que le juste soit traité comme le méchant. Non, cela ne sera pas dit de toi. Celui qui juge toute la terre, ne fera-t-il point justice ? (18:25) 26 Et l’Eternel dit : Si je trouve en Sodome cinquante justes dans la ville, je pardonnerai à tout le lieu, pour l’amour d’eux. (18:26) 27 Et Abraham répondit, disant : Voici, maintenant j’ai pris la hardiesse de parler au Seigneur, bien que je ne sois que poudre et que cendre. (18:27) 28 Peut-être en manquera-t-il cinq des cinquante justes : détruiras-tu toute la ville pour cinq qui manqueraient ? Et il lui répondit : Je ne la détruirai point, si j’y trouve quarante-cinq justes. (18:28) 29 Et Abraham continua de lui parler, en disant : Peut-être ne s’en trouvera-t-il que quarante ? Et il dit : Je ne détruirai point la ville à cause de ces quarante. (18:29) 30 Et Abraham dit : Je prie le Seigneur de ne s’irriter pas, si je parle encore : Peut-être s’en trouvera-t-il trente ? Et il dit : Je ne la détruirai point, si j’y en trouve trente. (18:30) 31 Et Abraham dit : Voici maintenant, j’ai pris la hardiesse de parler au Seigneur : Peut-être s’en trouvera-t-il vingt ? Et il dit : Je ne la détruirai point à cause de ces vingt. (18:31) 32 Et Abraham dit : Je prie que le Seigneur ne se fâche point ; je parlerai encore une seule fois : Peut-être s’y en trouvera-t-il dix ? Et il dit : Je ne la détruirai point à cause de ces dix. (18:32) 33 Et l’Eternel s’en alla, quand il eut cessé de parler à Abraham. Et Abraham retourna en son lieu. (18:33) Genèse
18:1-33
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
1 Et l’Éternel lui apparut sous les chênes de Mamré, comme il était assis à la porte de sa tente au temps chaud de la journée. (18:1) 2 Et ayant levé les yeux il regarda, et voici, trois hommes étaient debout devant lui. Et les ayant vus, il courut à leur rencontre depuis l’entrée de sa tente, et il s’inclina jusqu’à terre (18:2) 3 et dit : Seigneur, si je peux trouver grâce à tes yeux, ne passe donc pas outre devant ton serviteur. (18:3) 4 Permets qu’on apporte un peu d’eau pour laver vos pieds, et reposez-vous sous cet arbre. (18:4) 5 Et j’irai chercher un morceau de pain pour vous refaire le cœur ; après cela vous pourrez passer plus loin ; car c’est pour cela que vous passez près de votre serviteur. Et ils répondirent : Ainsi fais, comme tu as dit. (18:5) 6 Et vite Abraham entra dans la tente vers Sarah et dit : Prends vite trois mesures de fleur de farine que tu pétriras pour en faire des galettes. (18:6) 7 Puis Abraham courut à l’étable et prit un veau délicat et bon et le donna au valet qui se hâta de l’apprêter. (18:7) 8 Et il prit de la crème et du lait et le veau qu’il avait apprêté et il le leur servit ; mais il se tenait debout devant eux sous l’arbre, et ils mangèrent. (18:8) 9 Alors ils lui dirent : Où est Sarah, ta femme ? Et il répondit : La voici dans la tente. (18:9) 10 Et il dit : Je reviendrai chez toi à la renaissance de l’année ; et voici, Sarah, ta femme, aura un fils. Et Sarah était aux écoutes à l’entrée de la tente qui était derrière lui. (18:10) 11 Or Abraham et Sarah étaient vieux, avancés en âge ; et il y avait chez Sarah suppression de ce qui survient aux femmes. (18:11) 12 Et Sarah rit intérieurement disant : Maintenant que je suis passée, y aurait-il pour moi volupté ? et mon seigneur est vieux. (18:12) 13 Alors l’Éternel dit à Abraham : Pourquoi donc Sarah a-t-elle ri, et dit-elle : Est-ce en vérité que j’enfanterais toute vieille que je suis ? (18:13) 14 Pour l’Éternel est-il rien d’impossible ? A pareille époque je reviendrai chez toi à la renaissance de l’année, et Sarah aura un fils. (18:14) 15 Et Sarah nia et dit : Je n’ai pas ri ; car elle avait peur. Et il dit : Non ! tu as ri. (18:15) 16 Alors ces hommes se levèrent et partirent de là et se dirigèrent du côté de Sodome ; or Abraham s’achemina avec eux pour les accompagner. (18:16) 17 Et l’Éternel dit : Cèlerais-je à Abraham ce que je veux faire ? (18:17) 18 Mais Abraham deviendra un peuple grand et fort, et tous les peuples de la terre auront en lui leur bénédiction. (18:18) 19 Car je l’ai distingué, afin qu’il prescrive à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l’Éternel pour pratiquer le droit et la justice, afin que l’Éternel dispense à Abraham ce qu’il lui a promis. (18:19) 20 Et l’Éternel dit : Il est de fait que le décri de Sodome et de Gomorrhe est bien grand, et de fait que leur péché est très grave. (18:20) 21 Il faut donc que je descende et que je voie s’ils ont mis le comble à leur forfait d’accord avec le cri venu jusqu’à moi, et je veux savoir si ce n’est pas le cas. (18:21) 22 Alors les hommes partirent de là et prirent leur chemin vers Sodome ; mais Abraham resta encore en la présence de l’Éternel. (18:22) 23 Et Abraham s’approcha et dit : Irais-tu jusqu’à emporter le juste avec l’impie ? (18:23) 24 Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville ; veux-tu les emporter aussi et ne pardonneras-tu pas à ce lieu en considération des cinquante justes qui s’y trouvent ? (18:24) 25 Loin de toi la pensée d’agir ainsi et de donner la mort au juste en même temps qu’à l’impie, pour qu’il en soit du juste comme de l’impie ! loin de toi cette pensée ! Le Juge de la terre ne rendrait-Il pas justice ? (18:25) 26 Et l’Éternel dit : Si à Sodome je trouve cinquante justes dans la ville, je pardonnerai au lieu entier en considération d’eux. (18:26) 27 Et Abraham reprit et dit : Ah ! voici, je m’enhardis avec le Seigneur, tout poudre et cendre que je suis. (18:27) 28 Peut-être des cinquante justes il en manquera cinq : pour cinq détruiras-tu la ville entière ? Et Il dit : Je ne la détruirai pas, si j’y en trouve quarante-cinq. (18:28) 29 Et il continua encore l’entretien avec Lui et dit : Peut-être s’y en trouvera-t-il quarante. Et Il dit : En considération des quarante je m’abstiendrai. (18:29) 30 Et il dit : Ah ! que le Seigneur ne s’irrite pas si je parle ! Peut-être s’y en trouvera-t-il trente. Et Il dit : Je m’abstiendrai, si j’y en trouve trente. (18:30) 31 Et il dit : Ah ! voici, je m’enhardis à parler avec le Seigneur ! Peut-être s’y en trouvera-t-il vingt. Et Il dit : En considération des vingt je ne détruirai pas. (18:31) 32 Et il dit : Ah ! que le Seigneur ne s’irrite pas si je parle cette fois encore ! Peut-être s’y en trouvera-t-il dix. Et Il dit : En considération des dix je ne détruirai pas. (18:32) 33 Et l’Éternel se retira lorsqu Il eut fini son entretien avec Abraham, et Abraham regagna son lieu. (18:33) Genèse
18:1-33
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 LE Seigneur apparut un jour à Abraham en la vallée de Mambré, lorsqu’il était assis à la porte de sa tente dans la plus grande chaleur du jour. (18:1) 2 Abraham ayant levé les yeux, trois hommes lui parurent près de lui. Aussitôt qu’il les eut aperçus, il courut de la porte de sa tente au-devant d’eux, et se prosterna en terre. (18:2) 3 Et il dit : Seigneur, si j’ai trouvé grâce devant vos yeux, ne passez pas la maison de votre serviteur sans vous y arrêter. (18:3) 4 Je vous apporterai un peu d’eau pour laver vos pieds ; et cependant vous vous reposerez sous cet arbre, (18:4) 5 jusqu’à ce que je vous serve un peu de pain pour reprendre vos forces, et vous continuerez ensuite votre chemin : car c’est pour cela que vous êtes venus vers votre serviteur. Ils lui répondirent : Faites ce que vous avez dit. (18:5) 6 Abraham entra promptement dans sa tente, et dit à Sara : Pétrissez vite trois mesures de farine, et faites cuire des pains sous la cendre. (18:6) 7 Il courut en même temps à son troupeau, et il y prit un veau très-tendre et fort excellent qu’il donna à un serviteur, qui se hâta de le faire cuire. (18:7) 8 Ayant pris ensuite du beurre et du lait, avec le veau qu’il avait fait cuire, il le servit devant eux, et lui cependant se tenait debout auprès d’eux sous l’arbre où ils étaient. (18:8) 9 Après qu’ils eurent mangé, ils lui dirent : Où est Sara, votre femme ? Il leur répondit : Elle est dans la tente. (18:9) 10 L’un d’eux dit à Abraham : Je vous reviendrai voir dans un an, en ce même temps ; je vous trouverai tous deux en vie, et Sara, votre femme, aura un fils. Ce que Sara ayant entendu, elle se mit à rire derrière la porte de la tente. (18:10) 11 Car ils étaient tous deux vieux et fort avancés en âge, et ce qui arrive d’ordinaire aux femmes avait cessé à Sara. (18:11) 12 Elle rit donc secrètement, disant en elle-même : Après que je suis devenue vieille, et que mon seigneur est vieux aussi, penserais-je à user du mariage ? (18:12) 13 Mais le Seigneur dit à Abraham : Pourquoi Sara a-t-elle ri, en disant : Serait-il bien vrai que je puisse avoir un enfant, étant vieille comme je suis ? (18:13) 14 Y a-t-il rien de difficile à Dieu ? Je vous reviendrai voir, comme je vous l’ai promis, dans un an, en ce même temps ; je vous trouverai tons deux en vie, et Sara aura un fils. (18:14) 15 Je n’ai point ri, répondit Sara ; et elle le nia, parce qu’elle était tout épouvantée. Non, dit le Seigneur, cela n’est pas ainsi ; car vous avez ri. (18:15) 16 Ces hommes s’étant donc levés de ce lieu, ils tournèrent les yeux vers Sodome, et Abraham allait avec eux les reconduisant. (18:16) 17 Alors le Seigneur dit : Pourrais-je cacher à Abraham ce que je dois faire, (18:17) 18 puisqu’il doit être le chef d’un peuple très-grand et très-puissant, et que TOUTES LES NATIONS DE LA TERRE SERONT BÉNIES EN LUI ? (18:18) 19 Car je sais qu’il ordonnera à ses enfants, et à toute sa maison après lui, de garder la voie du Seigneur, et d’agir selon l’équité et la justice, afin que le Seigneur accomplisse en faveur d’Abraham tout ce qu’il lui a promis. (18:19) 20 Le Seigneur ajouta ensuite : Le cri des iniquités de Sodome et de Gomorrhe s’augmente de plus en plus, et leur péché est monté jusqu’à son comble. (18:20) 21 Je descendrai donc, et je verrai si leurs oeuvres répondent à ce cri qui est venu jusqu’à moi ; je descendrai pour savoir si cela est ainsi, ou si cela n’est pas. (18:21) 22 Alors deux de ces hommes partirent de là, et s’en allèrent à Sodome : mais Abraham demeura encore devant le Seigneur. (18:22) 23 Et s’approchant, il lui dit : Perdrez-vous le juste avec l’impie ? (18:23) 24 S’il y a cinquante justes dans cette ville, périront-ils avec tous les autres ? Et ne pardonnerez-vous pas plutôt à la ville à cause de cinquante justes, s’il s’y en trouve autant ? (18:24) 25 Non, sans doute, vous êtes bien éloigné d’agir de la sorte, de perdre le juste avec l’impie, et de confondre les bons avec les méchants. Cette conduite ne vous convient en aucune sorte ; et jugeant, comme vous faites, toute la terre, vous ne pourrez exercer un tel jugement. (18:25) 26 Le Seigneur lui répondit : Si je trouve dans tout Sodome cinquante justes, je pardonnerai à cause d’eux à toute la ville. (18:26) 27 Abraham dit ensuite : Puisque j’ai commencé, je parlerai encore à mon Seigneur, quoique je ne sois que poudre et que cendre. (18:27) 28 S’il s’en fallait cinq qu’il n’y eût cinquante justes, perdriez-vous toute la ville, parce qu’il n’y en aurait que quarante-cinq ? Le Seigneur lui dit : Je ne perdrai point la ville, s’il s’y trouve quarante-cinq justes. (18:28) 29 Abraham lui dit encore : Mais s’il y a quarante justes, que ferez-vous ? Je ne détruirai point la ville, dit le Seigneur, si j’y trouve quarante justes. (18:29) 30 Je vous prie, Seigneur ! dit Abraham, de ne pas trouver mauvais si je parle encore : Si vous trouvez dans cette ville trente justes, que ferez-vous ? Si j’y en trouve trente, dit le Seigneur, je ne la perdrai point. (18:30) 31 Puisque j’ai commencé, reprit Abraham, je parlerai encore à mon Seigneur : Et si vous en trouviez vingt ? Dieu lui dit : Je ne la perdrai point non plus, s’il y en a vingt. (18:31) 32 Seigneur ! ajouta Abraham, ne vous fâchez pas, je vous supplie, si je parle encore une fois : Et si vous trouvez dix justes dans cette ville ? Je ne la perdrai point, dit le Seigneur, s’il y a dix justes. (18:32) 33 Après que le Seigneur eut cessé de parler à Abraham, il se retira, et Abraham retourna chez lui. (18:33) Genèse
18:1-33
6Traduction par A. Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que le Nouveau Testament.
7Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 L’Éternel lui apparut parmi les chênes de Mamré, comme il était assis à l’entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour. (18:1) 2 Il leva les yeux, et regarda : et voici, trois hommes étaient debout près de lui. Quand il les vit, il courut au-devant d’eux, depuis l’entrée de sa tente, et se prosterna en terre. (18:2) 3 Et il dit : Seigneur, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe point, je te prie, loin de ton serviteur. (18:3) 4 Permettez qu’on apporte un peu d’eau, pour vous laver les pieds ; et reposez-vous sous cet arbre. (18:4) 5 J’irai prendre un morceau de pain, pour fortifier votre cœur ; après quoi, vous continuerez votre route ; car c’est pour cela que vous passez près de votre serviteur. Ils répondirent : Fais comme tu l’as dit. (18:5) 6 Abraham alla promptement dans sa tente vers Sara, et il dit : Vite, trois mesures de fleur de farine, pétris, et fais des gâteaux. (18:6) 7 Et Abraham courut à son troupeau, prit un veau tendre et bon, et le donna à un serviteur, qui se hâta de l’apprêter. (18:7) 8 Il prit encore de la crème et du lait, avec le veau qu’on avait apprêté, et il les mit devant eux. Il se tint lui-même à leurs côtés, sous l’arbre. Et ils mangèrent. (18:8) 9 Alors ils lui dirent : Où est Sara, ta femme ? Il répondit : Elle est là, dans la tente. (18:9) 10 L’un d’entre eux dit : Je reviendrai vers toi à cette même époque ; et voici, Sara, ta femme, aura un fils. Sara écoutait à l’entrée de la tente, qui était derrière lui. (18:10) 11 Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge : et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants. (18:11) 12 Elle rit en elle-même, en disant : Maintenant que je suis vieille, aurais-je encore des désirs ? Mon seigneur aussi est vieux. (18:12) 13 L’Éternel dit à Abraham : Pourquoi donc Sara a-t-elle ri, en disant : Est-ce que vraiment j’aurais un enfant, moi qui suis vieille ? (18:13) 14 Y a-t-il rien qui soit étonnant de la part de l’Éternel ? Au temps fixé je reviendrai vers toi, à cette même époque ; et Sara aura un fils. (18:14) 15 Sara mentit, en disant : Je n’ai pas ri. Car elle eut peur. Mais il dit : Au contraire, tu as ri. (18:15) 16 Ces hommes se levèrent pour partir, et ils regardèrent du côté de Sodome. Abraham alla avec eux, pour les accompagner. (18:16) 17 Alors l’Éternel dit : Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ?... (18:17) 18 Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre. (18:18) 19 Car je l’ai choisi, afin qu’il ordonne à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l’Éternel, en pratiquant la droiture et la justice, et qu’ainsi l’Éternel accomplisse en faveur d’Abraham les promesses qu’il lui a faites... (18:19) 20 Et l’Éternel dit : Le cri contre Sodome et Gomorrhe s’est accru, et leur péché est énorme. (18:20) 21 C’est pourquoi je vais descendre, et je verrai s’ils ont agi entièrement selon le bruit venu jusqu’à moi ; et si cela n’est pas, je le saurai. (18:21) 22 Les hommes s’éloignèrent, et allèrent vers Sodome. Mais Abraham se tint encore en présence de l’Éternel. (18:22) 23 Abraham s’approcha, et dit : Feras-tu aussi périr le juste avec le méchant ? (18:23) 24 Peut-être y a-t-il cinquante justes au milieu de la ville : les feras-tu périr aussi, et ne pardonneras-tu pas à la ville à cause des cinquante justes qui sont au milieu d’elle ? (18:24) 25 Faire mourir le juste avec le méchant, en sorte qu’il en soit du juste comme du méchant, loin de toi cette manière d’agir ! loin de toi ! Celui qui juge toute la terre n’exercera-t-il pas la justice ? (18:25) 26 Et l’Éternel dit : Si je trouve dans Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute la ville, à cause d’eux. (18:26) 27 Abraham reprit, et dit : Voici, j’ai osé parler au Seigneur, moi qui ne suis que poudre et cendre. (18:27) 28 Peut-être des cinquante justes en manquera-t-il cinq : pour cinq, détruiras-tu toute la ville ? Et l’Éternel dit : Je ne la détruirai point, si j’y trouve quarante-cinq justes. (18:28) 29 Abraham continua de lui parler, et dit : Peut-être s’y trouvera-t-il quarante justes. Et l’Éternel dit : Je ne ferai rien, à cause de ces quarante. (18:29) 30 Abraham dit : Que le Seigneur ne s’irrite point, et je parlerai. Peut-être s’y trouvera-t-il trente justes. Et l’Éternel dit : Je ne ferai rien, si j’y trouve trente justes. (18:30) 31 Abraham dit : Voici, j’ai osé parler au Seigneur. Peut-être s’y trouvera-t-il vingt justes. Et l’Éternel dit : Je ne la détruirai point, à cause de ces vingt. (18:31) 32 Abraham dit : Que le Seigneur ne s’irrite point, et je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s’y trouvera-t-il dix justes. Et l’Éternel dit : Je ne la détruirai point, à cause de ces dix justes. (18:32) 33 L’Éternel s’en alla lorsqu’il eut achevé de parler à Abraham. Et Abraham retourna dans sa demeure. (18:33) Genèse
18:1-33
8Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et l’Éternel lui apparut auprès des chênes de Mamré ; et il était assis à l’entrée de la tente, pendant la chaleur du jour. (18:1) 2 Et il leva les yeux et regarda ; et voici, trois hommes se tenaient près de lui ; et quand il les vit, il courut de l’entrée de la tente à leur rencontre, et se prosterna en terre ; (18:2) 3 et il dit : Seigneur, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe point outre, je te prie, d’auprès de ton serviteur. (18:3) 4 Qu’on prenne, je te prie, un peu d’eau, et vous laverez vos pieds, et vous vous reposerez sous l’arbre ; (18:4) 5 et je prendrai un morceau de pain, et vous réconforterez votre cœur, après quoi vous passerez outre ; car c’est pour cela que vous avez passé près de votre serviteur. Et ils dirent : Fais ainsi, comme tu l’as dit. (18:5) 6 Et Abraham alla en hâte dans la tente vers Sara, et dit : Prends vite trois mesures de fleur de farine, pétris, et fais des gâteaux. (18:6) 7 Et Abraham courut au troupeau, et prit un veau tendre et bon, et le donna à un jeune homme qui se hâta de l’apprêter. (18:7) 8 Et il prit de la crème et du lait, et le veau qu’il avait apprêté, et le mit devant eux, et il se tint auprès d’eux sous l’arbre, et ils mangèrent. (18:8) 9 Et ils lui dirent : Où est Sara, ta femme ? Et il dit : Voici, dans la tente. (18:9) 10 Et il dit : Je reviendrai certainement vers toi quand [son] terme sera là, et voici, Sara, ta femme, aura un fils. Et Sara écoutait à l’entrée de la tente, qui était derrière lui. (18:10) 11 Or Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge ; Sara avait cessé d’avoir ce qu’ont les femmes. (18:11) 12 Et Sara rit en elle-même, disant : Étant vieille aurai-je du plaisir ? … mon seigneur aussi est âgé. (18:12) 13 Et l’Éternel dit à Abraham : Pourquoi Sara a-t-elle ri, disant : Est-ce que vraiment j’aurai un enfant, moi qui suis vieille ? (18:13) 14 Y a-t-il quelque chose qui soit trop difficile pour l’Éternel ? Au temps fixé je reviendrai vers toi, quand [son] terme sera là, et Sara aura un fils. (18:14) 15 Et Sara [le] nia, disant : Je n’ai pas ri ; car elle eut peur. Et il dit : Non, car tu as ri. (18:15) 16 Et les hommes se levèrent de là, et regardèrent du côté de Sodome ; et Abraham allait avec eux pour leur faire la conduite. (18:16) 17 Et l’Éternel dit : Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire, (18:17) 18 puisque Abraham doit certainement devenir une nation grande et forte, et qu’en lui seront bénies toutes les nations de la terre ? (18:18) 19 Car je le connais, [et je sais] qu’il commandera à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l’Éternel, pour pratiquer ce qui est juste et droit, afin que l’Éternel fasse venir sur Abraham ce qu’il a dit à son égard. (18:19) 20 Et l’Éternel dit : Parce que le cri de Sodome et de Gomorrhe est grand, et que leur péché est très-aggravé, (18:20) 21 eh bien, je descendrai, et je verrai s’ils ont fait entièrement selon le cri qui en est venu jusqu’à moi ; et sinon, je le saurai. (18:21) 22 Et les hommes se détournèrent de là, et ils allaient vers Sodome ; et Abraham se tenait encore devant l’Éternel. (18:22) 23 Et Abraham s’approcha, et dit : Feras-tu périr le juste avec le méchant ? (18:23) 24 Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville ; [la] détruiras-tu, et ne pardonneras-tu pas à la ville à cause des cinquante justes qui seront en elle ? (18:24) 25 Loin de toi d’agir de cette manière, de faire mourir le juste avec le méchant, et qu’il en soit du juste comme du méchant ! Loin de toi ! Le juge de toute la terre ne fera-t-il pas ce qui est juste ? (18:25) 26 Et l’Éternel dit : Si je trouve dans Sodome cinquante justes, au dedans de la ville, je pardonnerai à tout le lieu à cause d’eux. (18:26) 27 Et Abraham répondit et dit : Voici, je te prie, j’ai osé parler au Seigneur, moi qui suis poussière et cendre. (18:27) 28 Peut-être en manquera-t-il cinq, des cinquante justes ; détruiras-tu pour cinq toute la ville ? Et il dit : Je ne la détruirai pas, si j’y en trouve quarante-cinq. (18:28) 29 Et il continua encore de lui parler, et dit : Peut-être s’y en trouvera-t-il quarante ? Et il dit : Je ne le ferai pas, à cause des quarante. (18:29) 30 Et il dit : Je te prie, que le Seigneur ne s’irrite pas, et je parlerai : Peut-être s’y en trouvera-t-il trente ? Et il dit : Je ne le ferai pas, si j’y en trouve trente. (18:30) 31 Et il dit : Voici, j’ai osé parler au Seigneur : Peut-être s’y en trouvera-t-il vingt ? Et il dit : Je ne la détruirai pas, à cause des vingt. (18:31) 32 Et il dit : Je te prie, que le Seigneur ne s’irrite pas, et je parlerai encore une seule fois : Peut-être s’y en trouvera-t-il dix ? Et il dit : Je ne la détruirai pas, à cause des dix. (18:32) 33 Et l’Éternel s’en alla quand il eut achevé de parler à Abraham ; et Abraham s’en retourna en son lieu. (18:33) Genèse
18:1-33
9Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Le Seigneur apparut à Abraham en la vallée de Mambré, lorsqu’il était assis à la porte de sa tente dans la plus grande chaleur du jour. (18:1) 2 Abraham ayant levé les yeux, trois hommes lui apparurent, debout près de lui. Aussitôt qu’il les eut aperçus, il courut de la porte de sa tente au-devant d’eux, et se prosterna en terre. (18:2) 3 Et il dit : Seigneur, si j’ai trouvé grâce devant vos yeux, ne passez pas devant votre serviteur sans vous arrêter. (18:3) 4 Je vous apporterai un peu d’eau pour laver vos pieds, et vous vous reposerez sous cet arbre ; (18:4) 5 Et je vous servirai un peu de pain pour reprendre vos forces ; et vous continuerez ensuite votre chemin : car c’est pour cela que vous êtes venus vers votre serviteur. Ils lui répondirent : Faites ce que vous avez dit. (18:5) 6 Abraham entra promptement dans sa tente, et dit à Sara : Pétrissez vite trois mesures de farine, et faites cuire des pains sous la cendre. (18:6) 7 Il courut en même temps à son troupeau, et il y prit un veau très tendre et excellent qu’il donna à un serviteur, qui se hâta de le faire cuire. (18:7) 8 Ayant pris ensuite du beurre et du lait, avec le veau qu’il avait fait cuire, il le servit devant eux ; et lui, cependant, se tenait debout auprès d’eux sous l’arbre. (18:8) 9 Après qu’ils eurent mangé, ils lui dirent : Où est Sara votre femme ? Il leur répondit : Elle est dans la tente. (18:9) 10 L’Un d’eux dit à Abraham : Je reviendrai vous voir dans un an, en ce même temps, et Sara votre femme aura un fils. Ce que Sara ayant entendu, elle se mit à rire derrière la porte de la tente. (18:10) 11 Car ils étaient vieux tous deux et fort avancés en âge ; et ce qui arrive d’ordinaire aux femmes avait cessé à Sara. (18:11) 12 Elle rit donc secrètement, disant en elle-même : Après que je suis devenue vieille, et que mon seigneur est vieux aussi, penserais-je à user du mariage ? (18:12) 13 Mais le Seigneur dit à Abraham : Pourquoi Sara a-t-elle ri, en disant : Serait-il bien vrai que je puisse avoir un enfant, étant vieille comme je suis ? (18:13) 14 Y a-t-il rien de difficile à Dieu ? Je reviendrai auprès de vous, comme je vous l’ai promis, dans un an, en ce même temps, et Sara aura un fils. (18:14) 15 Je n’ai point ri, répondit Sara ; et elle le nia, parce qu’elle était tout épouvantée. Non, dit le Seigneur, cela n’est pas ainsi ; car vous avez ri. (18:15) 16 Ces hommes s’étant donc levés de ce lieu, ils tournèrent les yeux vers Sodome, et Abraham allait avec eux, les reconduisant. (18:16) 17 Alors le Seigneur dit : Pourrais-je cacher à Abraham ce que je dois faire, (18:17) 18 Puisqu’il doit être le chef d’un peuple très grand et très puissant, et que toutes les nations de la terre seront bénies en lui ? (18:18) 19 Car je sais qu’il ordonnera à ses enfants, et à toute sa maison après lui, de garder la voie du Seigneur, et d’agir selon l’équité et la justice : afin que le Seigneur accomplisse en faveur d’Abraham tout ce qu’il lui a promis. (18:19) 20 Le Seigneur ajouta ensuite : Le cri de Sodome et de Gomorrhe s’augmente de plus en plus, et leur péché est monté jusqu’à son comble. (18:20) 21 Je descendrai donc, et je verrai si leurs œuvres répondent à ce cri qui est venu jusqu’à moi, pour savoir si cela est ainsi, ou si cela n’est pas. (18:21) 22 Alors deux de ces hommes partirent de là, et s’en allèrent à Sodome : mais Abraham demeura encore devant le Seigneur. (18:22) 23 Et s’approchant, il lui dit : Perdrez-vous le juste avec l’impie ? (18:23) 24 S’il y a cinquante justes dans cette ville, périront-ils avec tous les autres ? Et ne pardonnerez-vous pas plutôt à la ville à cause de cinquante justes, s’il s’y en trouvait autant ? (18:24) 25 Non, sans doute, vous êtes bien éloigné d’agir de la sorte, de perdre le juste avec l’impie, et de confondre les bons avec les méchants. Cette conduite ne vous convient en aucune sorte ; et jugeant, comme vous faites, toute la terre, vous ne pourrez exercer un tel jugement. (18:25) 26 Le Seigneur lui répondit : Si je trouve dans Sodome cinquante justes, je pardonnerai à cause d’eux à toute la ville. (18:26) 27 Abraham dit ensuite : Puisque j’ai commencé, je parlerai encore à mon Seigneur, quoique je ne sois que poussière et que cendre. (18:27) 28 S’il s’en fallait cinq qu’il y eût cinquante justes, perdriez-vous toute la ville, parce qu’il n’y en aurait que quarante-cinq ? Le Seigneur lui dit : Je ne perdrai point la ville, s’il s’y trouve quarante-cinq justes. (18:28) 29 Abraham lui dit encore : Mais s’il y avait quarante justes, que ferez-vous ? Je ne détruirai point la ville, si j’y trouve quarante justes. (18:29) 30 Je vous prie, Seigneur, dit Abraham, de ne pas trouver mauvais si je parle encore. Si vous trouvez dans cette ville trente justes, que ferez-vous ? Si j’y en trouve trente, dit le Seigneur, je ne la perdrai point. (18:30) 31 Puisque j’ai commencé, reprit Abraham, je parlerai encore à mon Seigneur : Et si vous en trouviez vingt ? Dieu lui dit : Je ne la perdrai point non plus s’il y en a vingt. (18:31) 32 Seigneur, ajouta Abraham, ne vous fâchez pas, je vous supplie, si je parle encore une fois. Et si vous trouvez dix justes dans cette ville ? Je ne la perdrai point, dit-il, s’il y a dix justes. (18:32) 33 Après que le Seigneur eut cessé de parler à Abraham, il se retira ; et Abraham retourna chez lui. (18:33) Genèse
18:1-33
10Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
1 L’ÉTERNEL se révéla à lui dans les plaines de Mamré, tandis qu’il était assis à l’entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour. (18:1) 2 Comme il levait les yeux et regardait, il vit trois personnages debout prés de lui. En les voyant, il courut à eux du seuil de la tente et se prosterna contre terre. (18:2) 3 Et il dit : « Seigneur, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas ainsi devant ton serviteur ! “ (18:3) 4 Qu’on aille quérir un peu d’eau ; lavez vos pieds et reposez-vous sous cet arbre. (18:4) 5 Je vais apporter une tranche de pain, vous réparerez vos forces, puis vous poursuivrez votre chemin, puisque aussi bien vous avez passé près de votre serviteur. » Ils répondirent : « Fais ainsi que tu as dit ». (18:5) 6 Abraham rentra en hâte dans sa tente, vers Sara et dit : « Vite, prends trois mesures de farine de pur froment, pétris-la et fais-en des gâteaux. » (18:6) 7 Puis, Abraham courut au troupeau, choisit un veau tendre et gras et le donna au serviteur, qui se hâta de l’accommoder. (18:7) 8 Il prit de la crème et du lait, puis le veau qu’on avait préparé et le leur servit : il se tenait devant eux, sous l’arbre, tandis qu’ils mangeaient. (18:8) 9 Ils lui dirent : « Où est Sara, ta femme ? » Il répondit : « Elle est dans la tente. » (18:9) 10 L’un d’eux reprit : « Certes, je reviendrai à toi à pareille époque et voici, un fils sera né à Sara, ton épouse. » Or, Sara l’entendait à l’entrée de la tente qui se trouvait derrière lui. (18:10) 11 Abraham et Sara étaient vieux, avancés dans la vie ; le tribut périodique des femmes avait cessé pour Sara. (18:11) 12 Sara rit en elle-même disant : « Flétrie par l’âge, ce bonheur me serait réservé ! Et mon époux est un vieillard ! » (18:12) 13 Le Seigneur dit à Abraham : « Pourquoi Sara a-t-elle ri, disant : ’Eh quoi ! en vérité, j’enfanterais, âgée que je suis ! » (18:13) 14 Est-il rien d’impossible au Seigneur ? Au temps fixé, à pareille époque, je te visiterai et Sara sera mère ». (18:14) 15 Sara protesta, en disant : « Je n’ai point ri » ; car elle avait peur. Il répondit : « Non pas, tu as ri. » (18:15) 16 Les hommes se levèrent et fixèrent leurs regards dans la direction de Sodome ; Abraham les accompagna pour les reconduire. (18:16) 17 Or, l’Éternel avait dit : « Tairai-je à Abraham ce que je veux faire ? » (18:17) 18 Abraham ne doit-il pas devenir une nation grande et puissante et une cause de bonheur pour toutes les nations de la terre ? (18:18) 19 Si je l’ai distingué, c’est pour qu’il prescrive à ses fils et à sa maison après lui d’observer la voie de l’Éternel, en pratiquant la vertu et la justice ; afin que l’Éternel accomplisse sur Abraham ce qu’il a déclaré à son égard. » (18:19) 20 L’Éternel dit : « Comme le décri de Sodome et de Gommorrhe est grand ; comme leur perversité est excessive, (18:20) 21 je veux y descendre ; je veux voir si, comme la plainte en est venue jusqu’à moi, ils se sont livrés aux derniers excès ; si cela n’est pas, j’aviserai. » (18:21) 22 Les hommes quittèrent ce lieu et s’acheminèrent vers Sodome ; Abraham était encore en présence du Seigneur. (18:22) 23 Abraham s’avança et dit : « Anéantirais-tu, d’un même coup, l’innocent avec le coupable ? (18:23) 24 Peut-être y a-t-il cinquante justes dans cette ville : les feras-tu périr aussi et ne pardonneras-tu pas à la contrée en faveur des cinquante justes qui s’y trouvent ? (18:24) 25 Loin de toi d’agir ainsi, de frapper l’innocent avec le coupable, les traitant tous deux de même façon ! Loin de toi ! Celui qui juge toute la terre serait-il un juge inique ? » (18:25) 26 Le Seigneur répondit : « Si je trouve à Sodome au sein de la ville, cinquante justes, je pardonnerai à toute la contrée à cause d’eux. » (18:26) 27 Abraham reprit en disant : « De grâce ! j’ai entrepris de parler à mon souverain, moi poussière et cendre ! (18:27) 28 Peut-être à ces cinquante justes, en manquera-t-il cinq : détruirais-tu, pour cinq, une ville entière ? » Il répondit : « Je ne sévirai point, si j’en trouve quarante-cinq. » (18:28) 29 Il insista encore, en lui disant : « Peut-être s’y en trouvera-t-il quarante ? » Il répondit : « Je m’abstiendrai à cause de ces quarante. » (18:29) 30 Il dit : « De grâce, que mon Souverain ne s’irrite point de mes paroles ! Peut-être s’en trouvera-t-il trente ? » Il répondit : « Je m’abstiendrai, si j’en trouve trente. » (18:30) 31 Il reprit : « De grâce, puisque j’ai osé parler à mon Souverain, peut-être s’en trouvera-t-il vingt ? » Il répondit : « Je renoncerai à détruire, en faveur de ces vingt. » Il dit : (18:31) 32 « De grâce, que mon Souverain ne s’irrite pas, je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s’en trouvera-t-il dix ? » Il répondit : « Je renoncerai à détruire, en faveur de ces dix. » (18:32) 33 Le Seigneur disparut, lorsqu’il eut achevé de parler à Abraham ; et Abraham retourna à sa demeure. (18:33) Genèse
18:1-33
11Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 L’Éternel lui apparut parmi les chênes de Mamré, comme il était assis à l’entrée de sa tente, pendant la chaleur du jour. (18:1) 2 Il leva les yeux, et regarda : et voici, trois hommes étaient debout près de lui. Quand il les vit, il courut au-devant d’eux, depuis l’entrée de sa tente, et se prosterna en terre. (18:2) 3 Et il dit : Seigneur, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe point, je te prie, loin de ton serviteur. (18:3) 4 Permettez qu’on apporte un peu d’eau, pour vous laver les pieds ; et reposez-vous sous cet arbre. (18:4) 5 J’irai prendre un morceau de pain, pour fortifier votre cœur ; après quoi, vous continuerez votre route ; car c’est pour cela que vous passez près de votre serviteur. Ils répondirent : Fais comme tu l’as dit. (18:5) 6 Abraham alla promptement dans sa tente vers Sara, et il dit : Vite, trois mesures de fleur de farine, pétris, et fais des gâteaux. (18:6) 7 Et Abraham courut à son troupeau, prit un veau tendre et bon, et le donna à un serviteur, qui se hâta de l’apprêter. (18:7) 8 Il prit encore de la crème et du lait, avec le veau qu’on avait apprêté, et il les mit devant eux. Il se tint lui-même à leurs côtés, sous l’arbre. Et ils mangèrent. (18:8) 9 Alors ils lui dirent : Où est Sara, ta femme ? Il répondit : Elle est là, dans la tente. (18:9) 10 L’un d’entre eux dit : Je reviendrai vers toi à cette même époque ; et voici, Sara, ta femme, aura un fils. Sara écoutait à l’entrée de la tente, qui était derrière lui. (18:10) 11 Abraham et Sara étaient vieux, avancés en âge : et Sara ne pouvait plus espérer avoir des enfants. (18:11) 12 Elle rit en elle-même, en disant : Maintenant que je suis vieille, aurais-je encore des désirs ? Mon seigneur aussi est vieux. (18:12) 13 L’Éternel dit à Abraham : Pourquoi donc Sara a-t-elle ri, en disant : Est-ce que vraiment j’aurais un enfant, moi qui suis vieille ? (18:13) 14 Y a-t-il rien qui soit étonnant de la part de l’Éternel ? Au temps fixé je reviendrai vers toi, à cette même époque ; et Sara aura un fils. (18:14) 15 Sara mentit, en disant : Je n’ai pas ri. Car elle eut peur. Mais il dit : Au contraire, tu as ri. (18:15) 16 Ces hommes se levèrent pour partir, et ils regardèrent du côté de Sodome. Abraham alla avec eux, pour les accompagner. (18:16) 17 Alors l’Éternel dit : Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ?... (18:17) 18 Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre. (18:18) 19 Car je l’ai choisi, afin qu’il ordonne à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l’Éternel, en pratiquant la droiture et la justice, et qu’ainsi l’Éternel accomplisse en faveur d’Abraham les promesses qu’il lui a faites... (18:19) 20 Et l’Éternel dit : Le cri contre Sodome et Gomorrhe s’est accru, et leur péché est énorme. (18:20) 21 C’est pourquoi je vais descendre, et je verrai s’ils ont agi entièrement selon le bruit venu jusqu’à moi ; et si cela n’est pas, je le saurai. (18:21) 22 Les hommes s’éloignèrent, et allèrent vers Sodome. Mais Abraham se tint encore en présence de l’Éternel. (18:22) 23 Abraham s’approcha, et dit : Feras-tu aussi périr le juste avec le méchant ? (18:23) 24 Peut-être y a-t-il cinquante justes au milieu de la ville : les feras-tu périr aussi, et ne pardonneras-tu pas à la ville à cause des cinquante justes qui sont au milieu d’elle ? (18:24) 25 Faire mourir le juste avec le méchant, en sorte qu’il en soit du juste comme du méchant, loin de toi cette manière d’agir ! loin de toi ! Celui qui juge toute la terre n’exercera-t-il pas la justice ? (18:25) 26 Et l’Éternel dit : Si je trouve dans Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute la ville, à cause d’eux. (18:26) 27 Abraham reprit, et dit : Voici, j’ai osé parler au Seigneur, moi qui ne suis que poudre et cendre. (18:27) 28 Peut-être des cinquante justes en manquera-t-il cinq : pour cinq, détruiras-tu toute la ville ? Et l’Éternel dit : Je ne la détruirai point, si j’y trouve quarante-cinq justes. (18:28) 29 Abraham continua de lui parler, et dit : Peut-être s’y trouvera-t-il quarante justes. Et l’Éternel dit : Je ne ferai rien, à cause de ces quarante. (18:29) 30 Abraham dit : Que le Seigneur ne s’irrite point, et je parlerai. Peut-être s’y trouvera-t-il trente justes. Et l’Éternel dit : Je ne ferai rien, si j’y trouve trente justes. (18:30) 31 Abraham dit : Voici, j’ai osé parler au Seigneur. Peut-être s’y trouvera-t-il vingt justes. Et l’Éternel dit : Je ne la détruirai point, à cause de ces vingt. (18:31) 32 Abraham dit : Que le Seigneur ne s’irrite point, et je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s’y trouvera-t-il dix justes. Et l’Éternel dit : Je ne la détruirai point, à cause de ces dix justes. (18:32) 33 L’Éternel s’en alla lorsqu’il eut achevé de parler à Abraham. Et Abraham retourna dans sa demeure. (18:33) Genèse
18:1-33
12Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Yahweh lui apparut aux chênes de Mambré, comme il était assis à l’entrée de la tente pendant la chaleur du jour. (18:1) 2 Il leva les yeux et il regarda, et voici que trois hommes se tenaient debout devant lui. Dès qu’il les vit, il courut de l’entrée de la tente au-devant d’eux et, s’étant prosterné en terre, (18:2) 3 il dit : “ Seigneur, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas, je te prie, loin de ton serviteur. (18:3) 4 Permettez qu’on apporte un peu d’eau pour vous laver les pieds. Reposez-vous sous cet arbre ; (18:4) 5 je vais prendre un morceau de pain, vous fortifierez votre cœur et vous continuerez votre chemin ; car c’est pour cela que vous avez passé devant votre serviteur. ˮ Ils répondirent : “ Fais comme tu l’as dit. ˮ (18:5) 6 Abraham s’empressa de revenir dans la tente vers Sara, et il dit : “ Vite, trois mesures de farine ; pétris et fais des gâteaux. ˮ (18:6) 7 Puis Abraham courut au troupeau et, ayant pris un veau tendre et bon, il le donna au serviteur qui se hâta de l’apprêter. (18:7) 8 Il prit aussi du beurre et du lait, avec le veau qu’on avait apprêté, et il les mit devant eux ; lui se tenait debout près d’eux sous l’arbre. Et ils mangèrent. (18:8) 9 Alors ils lui dirent : “ Où est Sara, ta femme ? ˮ Il répondit : “ Elle est là, dans la tente. ˮ (18:9) 10 Et il dit : “ Je reviendrai chez toi à cette époque même, et voici, Sara, ta femme, aura un fils. ˮ Sara entendait ces paroles à l’entrée de la tente, derrière lui. (18:10) 11 — Or Abraham et Sara étaient vieux, avancés en jours ; Sara était hors d’âge. — (18:11) 12 Sara rit en elle-même, en se disant : “ Vieille comme je suis, connaîtrais-je encore le plaisir ? Et mon seigneur aussi est vieux. ˮ (18:12) 13 Yahweh dit à Abraham : “ Pourquoi Sara a-t-elle ri en disant : Est-ce que vraiment j’aurais un enfant, vieille comme je suis ? (18:13) 14 Y a-t-il rien qui soit étonnant de la part de Yahweh ? Au temps fixé, je reviendrai vers toi, à cette même saison, et Sara aura un fils. ˮ (18:14) 15 Sara nia, en disant : “ Je n’ai pas ri ˮ ; car elle eut peur. Mais il lui dit : “ Non, tu as ri. ˮ (18:15) 16 Ces hommes se levèrent pour partir et se tournèrent du côté de Sodome ; Abraham allait avec eux pour les accompagner. (18:16) 17 Alors Yahweh dit : “ Cacherai-je à Abraham ce que je vais faire ? (18:17) 18 Car Abraham doit devenir une nation grande et forte, et toutes les nations de la terre seront bénies en lui. (18:18) 19 Je l’ai choisi, en effet, afin qu’il ordonne à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de Yahweh, en pratiquant l’équité et la justice, et qu’ainsi Yahweh accomplisse en faveur d’Abraham les promesses qu’il lui a faites. ˮ (18:19) 20 Et Yahweh dit : “ Le cri qui s’élève de Sodome et de Gomorrhe est bien fort, et leur péché bien énorme. (18:20) 21 Je veux descendre et voir si, selon le cri qui est venu jusqu’à moi, leur crime est arrivé au comble ; et s’il n’en est pas ainsi, je le saurai. ˮ (18:21) 22 Les hommes partirent et s’en allèrent vers Sodome ; et Abraham se tenait encore devant Yahweh. (18:22) 23 Abraham s’approcha et dit : “ Est-ce que vous feriez périr aussi le juste avec le coupable ? (18:23) 24 Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville : les feriez-vous périr aussi, et ne pardonnerez-vous pas à cette ville à cause des cinquante justes qui s’y trouveraient ? (18:24) 25 Loin de vous d’agir de la sorte, de faire mourir le juste avec le coupable ! Ainsi il en serait du juste comme du coupable ! Loin de vous ! Celui qui juge toute la terre ne rendrait-il pas justice ? ˮ (18:25) 26 Yahweh dit : “ Si je trouve à Sodome cinquante justes dans la ville, je pardonnerai à toute la ville à cause d’eux. ˮ (18:26) 27 Abraham reprit et dit : “ Voilà que j’ai osé parler au Seigneur, moi qui suis poussière et cendre. (18:27) 28 Peut-être que des cinquante justes il en manquera cinq ; pour cinq hommes détruirez-vous toute la ville ? ˮ Il dit : “ Je ne la détruirai pas, si j’en trouve quarante-cinq. ˮ (18:28) 29 Abraham continua encore à lui parler et dit : “ Peut-être s’y trouvera-t-il quarante justes. ˮ Et il dit : “ Je ne le ferai pas, à cause de ces quarante. ˮ (18:29) 30 Abraham dit : “ Que le Seigneur veuille ne pas s’irriter, si je parle ! Peut-être s’en trouvera-t-il trente. ˮ Et il dit : “ Je ne le ferai pas, si j’en trouve trente. ˮ (18:30) 31 Abraham dit : “ Voilà que j’ai osé parler au Seigneur. Peut-être s’en trouvera-t-il vingt. ˮ Et il dit : “ A cause de ces vingt, je ne la détruirai pas. ˮ (18:31) 32 Abraham dit : “ Que le Seigneur veuille ne pas s’irriter, et je ne parlerai plus que cette fois : Peut-être s’en trouvera-t-il dix. ˮ Et il dit : “ A cause de ces dix, je ne la détruirai point. ˮ (18:32) 33 Yahweh s’en alla, lorsqu’il eut achevé de parler à Abraham, et Abraham retourna chez lui. (18:33) Genèse
18:1-33