Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Mais le peuple voyant que Moïse tardait tant à descendre de la montagne, s’assembla vers Aaron, et ils lui dirent : lève-toi, faisnous des dieux qui marchent devant nous, car quant à ce Moïse, cet homme qui nous a fait monter du pays d’Egypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé. (32:1) 2 Et Aaron leur répondit : mettez en pièces les bagues d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils, et de vos filles, et apportez-les-moi. (32:2) 3 Et incontinent tout le peuple mit en pièces les bagues d’or, qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron, (32:3) 4 Qui les ayant reçues de leurs mains, forma l’or avec un burin, et il en fit un Veau de fonte. Et ils dirent : ce sont ici tes dieux, ô Israël, qui t’ont fait monter du pays d’Egypte. (32:4) 5 Ce qu’Aaron ayant vu, il bâtit un autel devant le Veau ; et cria, en disant : demain il y aura une fête solennelle à l’Éternel. (32:5) 6 Ainsi ils se levèrent le lendemain dès le matin, et ils offrirent des holocaustes, et présentèrent des sacrifices de prospérité ; et le peuple s’assit pour manger et pour boire, puis ils se levèrent pour jouer. (32:6) 7 Alors l’Éternel dit à Moïse : va, descends ; car ton peuple que tu as fait monter du pays d’Egypte, s’est corrompu. (32:7) 8 Ils se sont bien-tôt détournés de la voie que je leur avais commandée, ils se sont fait un Veau de fonte, et se sont prosternés devant lui, et lui ont sacrifié, et ont dit : Ce sont ici tes dieux, Israël, qui t’ont fait monter du pays d’Egypte. (32:8) 9 L’Éternel dit encore à Moïse : j’ai regardé ce peuple, et voici, c’est un peuple de col roide. (32:9) 10 Or maintenant laisse-moi, et ma colère s’embrasera contr’eux, et je les consumerai ; mais je te ferai devenir une grande nation. (32:10) 11 Alors Moïse supplia l’Éternel son Dieu, et dit : ô Éternel, pourquoi ta colère s’embraserait-elle contre ton peuple, que tu as retiré du pays d’Egypte par une grande puissance, et par main forte ? (32:11) 12 Pourquoi diraient les Egyptiens : il les a retirés dans de mauvaises vues pour les tuer sur les montagnes, et pour les consumer de dessus la terre ? Reviens de l’ardeur de ta colère, et te repens de ce mal [que tu veux faire] à ton peuple. (32:12) 13 Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël tes serviteurs, auxquels tu as juré par toi-même, en leur disant : je multiplierai votre postérité comme les étoiles des cieux, et je donnerai à votre postérité tout ce pays, dont j’ai parlé, et ils l’hériteront à jamais (32:13) 14 Et l’Éternel se repentit du mal qu’il avait dit qu’il ferait à son peuple. (32:14) 15 Alors Moïse regarda, et descendit de la montagne, ayant en sa main les deux Tables du Témoignage, [et] les Tables [étaient] écrites de leurs deux côtés, écrites deçà et delà. (32:15) 16 Et les Tables étaient l’ouvrage de Dieu, et l’écriture était de l’écriture de Dieu, gravée sur les Tables (32:16) 17 Et Josué, entendant la voix du peuple qui faisait un grand bruit, dit à Moïse : il y a un bruit de bataille au camp. (32:17) 18 Et [Moïse] lui répondit : [ce n’est] pas une voix ni un cri de gens qui soient les plus forts, ni une voix ni un cri de gens qui soient les plus faibles ; [mais] j’entends une voix de gens qui chantent. (32:18) 19 Et il arriva que lors que [Moïse] fut approché du camp, il vit le Veau et les danses ; et la colère de Moïse s’embrasa, et il jeta de ses mains les Tables, et les rompit au pied de la montagne. (32:19) 20 Il prit ensuite le Veau qu’ils avaient fait, et le brûla au feu, et le moulut jusqu’à ce qu’il fût en poudre ; puis il répandit cette poudre dans de l’eau, et il en fit boire aux enfants d’Israël. (32:20) 21 Et Moïse dit à Aaron : que t’a fait ce peuple, que tu aies fait venir sur lui un si grand péché ? (32:21) 22 Et Aaron lui répondit : que la colère de mon Seigneur ne s’embrase point, tu sais que ce peuple est porté au mal. (32:22) 23 Or ils m’ont dit : fais-nous des dieux qui marchent devant nous, car quant à ce Moïse, cet homme qui nous a fait monter du pays d’Egypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé. (32:23) 24 Alors je leur ai dit : que celui qui a de l’or, le mette en pièces ; et ils me l’ont donné ; et je l’ai jeté au feu, et ce Veau en est sorti. (32:24) 25 Or Moïse vit que le peuple était dénué, car Aaron l’avait dénué pour être en opprobre parmi leurs ennemis. (32:25) 26 Et Moïse se tenant à la porte du camp, dit : qui est pour l’Éternel ; qu’il vienne vers moi ? Et tous les enfants de Lévi s’assemblèrent vers lui. (32:26) 27 Et il leur dit : ainsi a dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : que chacun mette son épée à son côté, passez et repassez de porte en porte par le camp, et que chacun de vous tue son frère, son ami, et son voisin. (32:27) 28 Et les enfants de Lévi firent selon la parole de Moïse ; et en ce jour-là il tomba du peuple environ trois mille hommes. (32:28) 29 Car Moïse avait dit : consacrez aujourd’hui vos mains à l’Éternel, chacun même contre son fils, et contre son frère, afin que vous attiriez aujourd’hui sur vous la bénédiction. (32:29) 30 Et le lendemain Moïse dit au peuple : vous avez commis un grand péché ; mais je monterai maintenant vers l’Éternel ; et peut-être, je ferai propitiation pour votre péché. (32:30) 31 Moïse donc retourna vers l’Éternel, et dit : hélas ! je te prie, ce peuple a commis un grand péché, en se faisant des dieux d’or. (32:31) 32 Mais maintenant pardonne-leur leur péché ; sinon, effacemoi maintenant de ton livre, que tu as écrit. (32:32) 33 Et l’Éternel répondit à Moïse : qui aura péché contre moi, je l’effacerai de mon livre. (32:33) 34 Va maintenant, conduis le peuple au lieu duquel je t’ai parlé ; voici, mon Ange ira devant toi ; et le jour que je ferai punition, je punirai sur eux leur péché. (32:34) 35 Ainsi l’Éternel frappa le peuple, parce qu’ils avaient été les auteurs du Veau qu’Aaron avait fait. (32:35) Exode
32:1-35
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 And when the people saw that Moses delayed to come down out of the mount, the people gathered themselves together unto Aaron, and said unto him, Up, make us gods, which shall go before us ; for as for this Moses, the man that brought us up out of the land of Egypt, we wot not what is become of him. (32:1) 2 And Aaron said unto them, Break off the golden earrings, which are in the ears of your wives, of your sons, and of your daughters, and bring them unto me. (32:2) 3 And all the people brake off the golden earrings which were in their ears, and brought them unto Aaron. (32:3) 4 And he received them at their hand, and fashioned it with a graving tool, after he had made it a molten calf : and they said, These be thy gods, O Israel, which brought thee up out of the land of Egypt. (32:4) 5 And when Aaron saw it, he built an altar before it ; and Aaron made proclamation, and said, To morrow is a feast to the LORD. (32:5) 6 And they rose up early on the morrow, and offered burnt offerings, and brought peace offerings ; and the people sat down to eat and to drink, and rose up to play. (32:6) 7 And the LORD said unto Moses, Go, get thee down ; for thy people, which thou broughtest out of the land of Egypt, have corrupted themselves : (32:7) 8 They have turned aside quickly out of the way which I commanded them : they have made them a molten calf, and have worshipped it, and have sacrificed thereunto, and said, These be thy gods, O Israel, which have brought thee up out of the land of Egypt. which have brought thee up out of the land of Egypt. (32:8) 9 And the LORD said unto Moses, I have seen this people, and, behold, it is a stiffnecked people : (32:9) 10 Now therefore let me alone, that my wrath may wax hot against them, and that I may consume them : and I will make of thee a great nation. (32:10) 11 And Moses besought the LORD his God, and said, LORD, why doth thy wrath wax hot against thy people, which thou hast brought forth out of the land of Egypt with great power, and with a mighty hand ? (32:11) 12 Wherefore should the Egyptians speak, and say, For mischief did he bring them out, to slay them in the mountains, and to consume them from the face of the earth ? Turn from thy fierce wrath, and repent of this evil against thy people. (32:12) 13 Remember Abraham, Isaac, and Israel, thy servants, to whom thou swarest by thine own self, and saidst unto them, I will multiply your seed as the stars of heaven, and all this land that I have spoken of will I give unto your seed, and they shall inherit it for ever. (32:13) 14 And the LORD repented of the evil which he thought to do unto his people. (32:14) 15 And Moses turned, and went down from the mount, and the two tables of the testimony were in his hand : the tables were written on both their sides ; on the one side and on the other were they written. (32:15) 16 And the tables were the work of God, and the writing was the writing of God, graven upon the tables. (32:16) 17 And when Joshua heard the noise of the people as they shouted, he said unto Moses, There is a noise of war in the camp. (32:17) 18 And he said, It is not the voice of them that shout for mastery, neither is it the voice of them that cry for being overcome : but the noise of them that sing do I hear. (32:18) 19 And it came to pass, as soon as he came nigh unto the camp, that he saw the calf, and the dancing : and Moses’ anger waxed hot, and he cast the tables out of his hands, and brake them beneath the mount. (32:19) 20 And he took the calf which they had made, and burnt it in the fire, and ground it to powder, and strawed it upon the water, and made the children of Israel drink of it. (32:20) 21 And Moses said unto Aaron, What did this people unto thee, that thou hast brought so great a sin upon them ? (32:21) 22 And Aaron said, Let not the anger of my lord wax hot : thou knowest the people, that they are set on mischief. (32:22) 23 For they said unto me, Make us gods, which shall go before us : for as for this Moses, the man that brought us up out of the land of Egypt, we wot not what is become of him. (32:23) 24 And I said unto them, Whosoever hath any gold, let them break it off. So they gave it me : then I cast it into the fire, and there came out this calf. (32:24) 25 And when Moses saw that the people were naked ; (for Aaron had made them naked unto their shame among their enemies : ) (32:25) 26 Then Moses stood in the gate of the camp, and said, Who is on the LORD’s side ? let him come unto me. And all the sons of Levi gathered themselves together unto him. (32:26) 27 And he said unto them, Thus saith the LORD God of Israel, Put every man his sword by his side, and go in and out from gate to gate throughout the camp, and slay every man his brother, and every man his companion, and every man his neighbour. (32:27) 28 And the children of Levi did according to the word of Moses : and there fell of the people that day about three thousand men. (32:28) 29 For Moses had said, Consecrate yourselves to day to the LORD, even every man upon his son, and upon his brother ; that he may bestow upon you a blessing this day. (32:29) 30 And it came to pass on the morrow, that Moses said unto the people, Ye have sinned a great sin : and now I will go up unto the LORD ; peradventure I shall make an atonement for your sin. (32:30) 31 And Moses returned unto the LORD, and said, Oh, this people have sinned a great sin, and have made them gods of gold. (32:31) 32 Yet now, if thou wilt forgive their sin— ; and if not, blot me, I pray thee, out of thy book which thou hast written. (32:32) 33 And the LORD said unto Moses, Whosoever hath sinned against me, him will I blot out of my book. (32:33) 34 Therefore now go, lead the people unto the place of which I have spoken unto thee : behold, mine Angel shall go before thee : nevertheless in the day when I visit I will visit their sin upon them. (32:34) 35 And the LORD plagued the people, because they made the calf, which Aaron made. (32:35) Exodus
32:1-35
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Mais le peuple voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla vers Aaron et lui dit : Viens, fais nous des dieux qui marchent devant nous ; car pour ce qui est de ce Moïse qui nous a fait monter du pays d’Egypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé. (32:1) 2 Et Aaron leur répondit : Mettez en pièces les bagues d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. (32:2) 3 Et aussitôt tout le peuple mit en pièces les bagues d’or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron ; (32:3) 4 Qui les ayant reçues de leurs mains, forma l’or avec un burin, après qu’il en eut fait un veau de fonte. Alors ils dirent : Ce sont ici tes dieux, ô Israël, qui t’ont fait monter hors du pays d’Egypte. (32:4) 5 Ce qu’Aaron ayant vu, il bâtit un autel devant ce veau, et il cria, disant : Demain il y aura une fête solennelle à l’Eternel. (32:5) 6 Ainsi ils se levèrent de bon matin le lendemain, et ils offrirent des holocaustes, et ils présentèrent des sacrifices de prospérité, et le peuple s’assit pour manger et pour boire, et ensuite ils se levèrent pour danser. (32:6) 7 Alors l’Eternel dit à Moïse : Va, descends, car ton peuple, que tu as fait monter du pays d’Egypte, s’est corrompu ; (32:7) 8 Ils se sont bientôt détournés de la voie que je leur avais commandé de suivre ; ils se sont fait un veau de fonte et ils se sont prosternés devant lui, et lui sacrifiant ils ont dit : Ce sont ici tes dieux, ô Israël, qui t’ont fait monter du pays d’Egypte. (32:8) 9 L’Eternel dit encore à Moïse : J’ai regardé ce peuple, voici, c’est un peuple d’un cou roide. (32:9) 10 Or, maintenant laisse-moi faire, et ma colère s’allumera contre eux, et je les consumerai ; mais je te ferai devenir une grande nation. (32:10) 11 Alors Moïse supplia l’Eternel son Dieu, et dit : O Eternel, pourquoi ta colère s’allumerait-elle contre ton peuple, que tu as retiré du pays d’Egypte avec une grande puissance et par une main forte ? (32:11) 12 Pourquoi les Egyptiens diraient-ils : Il les a retirés à mauvais dessein, pour les tuer dans les montagnes, et pour les consumer de dessus la terre ? Reviens de l’ardeur de ta colère, et te repens de ce mal que tu veux faire à ton peuple. (32:12) 13 Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël tes serviteurs, auxquels tu as juré par toi-même, en leur disant : Je multiplierai votre postérité comme les étoiles des cieux, et je donnerai tout ce pays, dont j’ai parlé, à votre postérité, et ils l’hériteront à jamais. (32:13) 14 Alors l’Eternel se repentit du mal qu’il avait dit qu’il ferait à son peuple. (32:14) 15 Et Moïse retourna, et descendit de la montagne avec les deux tables du témoignage en sa main, savoir les tables écrites de leurs deux côtés ; elles étaient écrites deçà et delà. (32:15) 16 Et les tables étaient l’ouvrage de Dieu ; l’écriture aussi était l’écriture de Dieu, gravée sur les tables. (32:16) 17 Alors Josué, entendant la voix du peuple qui faisait du bruit, dit à Moïse : Il y a un bruit de bataille au camp. (32:17) 18 Et Moïse lui répondit : Ce n’est point une voix ni un cri de gens qui soient les plus forts, ni une voix ni un cri de gens qui soient les plus faibles ; mais j’entends une voix de personnes qui chantent. (32:18) 19 Et lorsque Moïse fut approché du camp, il vit le veau et les danses. Alors la colère de Moïse s’alluma, et il jeta de ses mains les tables, et les rompit au pied de la montagne. (32:19) 20 Après, il prit le veau qu’ils avaient fait, le mit au feu, et le moulut jusques à ce qu’il fût en poudre ; ensuite il répandit cette poudre dans les eaux, et il en fit boire aux enfans d’Israël. (32:20) 21 Et Moïse dit à Aaron : Que t’a fait ce peuple, que tu aies attiré sur lui un si grand péché ? (32:21) 22 Et Aaron lui répondit : Que la colère de mon seigneur ne s’allume point ; tu sais que ce peuple est porté au mal ; (32:22) 23 Et ils m’ont dit : Fais-nous des dieux qui marchent devant nous ; car pour ce qui est de ce Moïse, qui nous a fait monter hors du pays d’Egypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé. (32:23) 24 Alors je leur ai dit : Que celui qui a de l’or, le mette en pièces ; et ils me l’ont donné, et je l’ai jeté au feu, et ce veau en est sorti. (32:24) 25 Or, Moïse vit que le peuple était dépouillé ; car Aaron l’avait dépouillé pour être en opprobre parmi leurs ennemis. (32:25) 26 Moïse donc se tenant à la porte du camp, dit : Qui est pour l’Eternel ? qu’il vienne vers moi. Et tous les enfans de Lévi s’assemblèrent vers lui. (32:26) 27 Et il leur dit : Ainsi a dit l’Eternel, le Dieu d’Israël : Que chacun mette son épée à son côté ; passez et repassez de porte en porte par le camp, et que chacun de vous tue son frère, son ami et son voisin. (32:27) 28 Et les enfans de Lévi firent ce que Moïse leur avait dit ; et, en, ce jour-là il y eut environ trois mille hommes du peuple qui périrent. (32:28) 29 Car Moïse avait dit : Consacrez aujourd’hui vos mains à l’Eternel chacun de vous, même en tuant son fils et son frère, afin qu’aujourd’hui vous attiriez sur vous la bénédiction. (32:29) 30 Et le lendemain Moïse dit au peuple : Vous avez commis un grand péché ; mais je monterai à cette heure vers l’Eternel ; je ferai peut-être propitiation pour votre péché. (32:30) 31 Moïse donc retourna vers l’Eternel, et dit : Hélas ! je te prie ; ce peuple a commis un grand péché en se faisant des dieux d’or ; (32:31) 32 Mais, maintenant, pardonne-leur leur péché, ou efface-moi maintenant de ton livre que tu as écrit. (32:32) 33 Et l’Eternel répondit à Moïse : Celui qui aura péché contre moi, je l’effacerai de mon livre. (32:33) 34 Va maintenant, conduis le peuple au lieu duquel je t’ai parlé. Voici, mon ange ira devant toi, et au jour que je ferai la vengeance, je punirai sur eux leur péché. (32:34) 35 Ainsi l’Eternel frappa le peuple, parce qu’ils avaient été auteurs du veau qu’Aaron avait fait. (32:35) Exode
32:1-35
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
1 Et le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, se rassembla autour d’Aaron et lui dit : Allons ! fais-nous un Dieu qui marche devant nous, car nous ne savons ce qu’est devenu ce Moïse, l’homme qui nous a fait sortir du pays d’Egypte. (32:1) 2 Et Aaron leur dit : Enlevez les anneaux d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. (32:2) 3 Et tous ils s’ôtèrent les anneaux d’or qu’ils avaient aux oreilles et les apportèrent à Aaron. (32:3) 4 Alors Aaron les ayant reçus de leurs mains, les jeta au moule dans l’atelier et il en fit un veau de fonte ; alors ils dirent : Israël, voilà ton Dieu qui t’a tiré du pays d’Egypte. (32:4) 5 Et Aaron voyant cela dressa un autel devant lui et fit publier : Demain c’est fête en l’honneur de l’Éternel. (32:5) 6 Et à leur lever le lendemain, ils sacrifièrent des holocaustes et ils offrirent des sacrifices pacifiques ; et le peuple s’assit pour manger et boire, puis ils se mirent à danser. (32:6) 7 Alors l’Éternel parla à Moïse : Va, descends, car il forfait ton peuple que tu as tiré du pays d’Egypte : (32:7) 8 ils se sont promptement écartés de la voie que je leur ai prescrite : ils se sont fabriqué un veau de fonte et l’ont adoré, et lui ont fait des sacrifices et ont dit : Israël, c’est là ton Dieu qui t’a tiré du pays d’Egypte. (32:8) 9 Et l’Éternel dit à Moïse : Je regarde ce peuple, et voici, c’est un peuple au col roide ; (32:9) 10 or maintenant donc laisse-moi agir ; il faut que ma colère s’allume contre eux et que je les détruise, mais de toi je ferai une grande nation. (32:10) 11 Et Moïse chercha à apaiser l’Éternel, son Dieu, et dit : Éternel, pourquoi ta colère s’allumerait-elle contre ton peuple que tu as tiré du pays d’Egypte par une grande force et d’une main puissante ? (32:11) 12 Pourquoi les Égyptiens diraient-ils : C’est pour leur perte qu’il les a fait partir, afin de les tuer dans les montagnes et de les exterminer de la face de la terre ? Reviens de ton courroux qui s’enflamme, et repens-toi de la menace que tu as faite à ton peuple. (32:12) 13 Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, tes serviteurs, auxquels tu as juré par toi-même et auxquels tu as dit : Je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, et tout ce pays que j’ai promis, je le donnerai à vos descendants en propriété éternelle. (32:13) 14 Alors l’Éternel se repentit de la menace qu’il avait dit vouloir exécuter sur son peuple. (32:14) 15 Et Moïse se tourna et descendit de la montagne, portant à la main les Deux Tables du Témoignage, tables écrites des deux côtés ; elles étaient écrites aussi bien d’un côté que de l’autre. (32:15) 16 Et les tables étaient l’ouvrage de Dieu, et l’écriture était l’écriture de Dieu gravée sur les tables. (32:16) 17 Alors Josué entendit les cris du peuple qui vociférait, et dit à Moïse : C’est le cri de guerre dans le camp. (32:17) 18 Et Moïse répondit : Ce ne sont ni les cris de gens qui chantent victoire, ni les cris de gens qui déplorent une défaite ; j’entends les voix de gens qui chantent. (32:18) 19 Et lorsqu’il fut près du camp et qu’il aperçut le veau et les chœurs, Moïse fut enflammé de colère et il jeta d’entre ses mains les tables et les brisa au pied de la montagne. (32:19) 20 Puis il prit le veau qu’ils avaient fait et le brûla au feu, et le broya jusqu’à le réduire en une poudre, qu’il répandit sur l’eau qu’il fit boire aux enfants d’Israël. (32:20) 21 Et Moïse dit à Aaron : Que t’a fait ce peuple pour le charger d’un grand péché ? (32:21) 22 Et Aaron dit : Que la colère de mon seigneur ne s’allume pas ! Tu connais ce peuple et sa perversité ; (32:22) 23 ils m’ont dit : Fais-nous un Dieu qui marche à notre tête ; car ce Moïse, l’homme qui nous a fait sortir du pays d’Egypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. (32:23) 24 C’est alors que je leur ai dit : Que tous ceux qui portent de l’or l’enlèvent. Et ils me l’ont remis, et je l’ai exposé au feu, et il en est résulté ce veau. (32:24) 25 Et lorsque Moïse vit que le peuple était sans frein, Aaron lui ayant lâché la bride, et deviendrait le jouet de ses ennemis, (32:25) 26 Moïse se plaça à la porte du camp et dit : A moi tous ceux qui sont à l’Éternel ! Et tous les fils de Lévi se réunirent auprès de lui. (32:26) 27 Et il leur dit : Ainsi parle l’Éternel, Dieu d’Israël : Mettez chacun l’épée au côté, passez et repassez d’une porte du camp à l’autre porte, et tuez chacun votre frère et chacun votre ami et chacun votre prochain. (32:27) 28 Et les fils de Lévi exécutèrent l’ordre de Moïse, et en ce jour dans le peuple il tomba environ trois mille hommes. (32:28) 29 Et Moïse dit : Accomplissez aujourd’hui votre consécration à l’Éternel, même au prix de votre fils et de votre frère, et cela pour attirer sur vous aujourd’hui une bénédiction. (32:29) 30 Et le lendemain Moïse dit au peuple : Vous avez commis un grand péché ; or je vais monter vers l’Éternel ; peut-être pourrai-je expier votre péché. (32:30) 31 Moïse retourna donc auprès de l’Éternel et dit : Hélas ! ce peuple s’est rendu coupable d’un grand péché, et ils se sont fait un dieu d’or. (32:31) 32 Puisses-tu maintenant pardonner leur péché ! sinon, oh ! efface-moi de ton livre écrit par toi. (32:32) 33 Et l’Éternel dit à Moïse : Ce sont ceux qui ont péché contre moi que j’effacerai de mon livre, (32:33) 34 va maintenant et mène le peuple où je t’ai dit : Voici, mon ange te précédera ; mais au jour de mes châtiments je les châtierai de leur péché. (32:34) 35 Ainsi l’Éternel frappa le peuple pour avoir fait le veau exécuté par Aaron. (32:35) Exode
32:1-35
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 MAIS le peuple voyant que Moïse différait longtemps à descendre de la montagne, s’assembla en s’élevant contre Aaron, et lui dit : Venez, faites-nous des dieux qui marchent devant nous : car pour ce qui est de Moïse, cet homme qui nous a tirés de l’Egypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé. (32:1) 2 Aaron leur répondit : Otez les pendants d’oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. (32:2) 3 Le peuple fit ce qu’Aaron lui avait commandé, et lui apporta les pendants d’oreilles. (32:3) 4 Aaron les ayant pris, les jeta en fonte, et il en forma un veau. Alors les Israélites dirent, : Voici vos dieux, ô Israël, qui vous ont tiré de l’Egypte. (32:4) 5 Ce qu’Aaron ayant vu, il dressa un autel devant le veau, et il fit crier par un héraut : Demain sera la fête solennelle du Seigneur. (32:5) 6 S’étant levés du matin, ils offrirent des holocaustes et des hosties pacifiques. Tout le peuple s’assit pour manger et pour boire, et ils se levèrent ensuite pour jouer. (32:6) 7 Alors le Seigneur parla à Moïse, et lui dit : Allez, descendez ; car votre peuple que vous avez tiré de l’Egypte a péché. (32:7) 8 Ils se sont retirés bientôt de la voie que vous leur aviez montrée : ils se sont fait un veau jeté en fonte, ils l’ont adoré ; et lui immolant des hosties, ils ont dit : Ce sont là vos dieux, Israël,qui vous ont tiré de l’Egypte. (32:8) 9 Le Seigneur dit encore à Moïse : Je vois que ce peuple a la tête dure. (32:9) 10 Laissez-moi faire, afin que la fureur de mon indignation s’allume contre eux, et que je les extermine ; et je vous rendrai le chef d’un grand peuple. (32:10) 11 Mais Moïse conjurait le Seigneur, son Dieu, en disant : Seigneur ! pourquoi votre fureur s’allume-t-elle contre votre peuple, que vous avez fait sortir de l’Egypte, avec une grande force et une main puissante ? (32:11) 12 Ne permettez-pas, je vous prie, que les Egyptiens disent : Il les a tirés d’Egypte avec adresse pour les tuer sur les montagnes, et pour les exterminer de la terre. Que votre colère s’apaise, et laissez-vous fléchir pour pardonner à l’iniquité de votre peuple. (32:12) 13 Souvenez-vous d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, vos serviteurs, auxquels vous avez juré par vous-même, en disant : Je multiplierai votre race comme les étoiles du ciel, et je donnerai à votre postérité toute cette terre dont je vous ai parlé, et vous la posséderez pour jamais. (32:13) 14 Alors le Seigneur s’apaisa ; et il résolut de ne point faire à son peuple le mal dont il venait de parler. (32:14) 15 Moïse retourna donc de dessus la montagne, portant en sa main les deux tables du témoignage, écrites des deux côtés. (32:15) 16 Elles étaient l’ouvrage de Dieu : comme l’écriture qui était gravée sur ces tables, était aussi de la main de Dieu. (32:16) 17 Or, Josué entendant le tumulte et les cris du peuple, dit à Moïse : On entend dans le camp comme les cris de personnes qui combattent. (32:17) 18 Moïse lui répondit : Ce n’est point là le cri de personnes qui s’exhortent au combat, ni les voix confuses de gens qui poussent leur ennemi pour le mettre en fuite : mais j’entends la voix de personnes qui chantent. (32:18) 19 Et s’étant approché du camp, il vit le veau et les danses. Alors il entra dans une grande colère : il jeta les tables qu’il tenait à la main, et les brisa au pied de la montagne ; (32:19) 20 et prenant le veau qu’ils avaient fait, il le mit dans le feu, et le réduisit en poudre : il jeta cette poudre dans l’eau, et il en fit boire aux enfants d’Israël. (32:20) 21 Moïse dit ensuite à Aaron : Que vous a fait ce peuple pour vous porter à attirer sur lui un si grand péché ? (32:21) 22 Il lui répondit : Que mon seigneur ne se mette point en colère : car vous connaissez ce peuple, et vous savez combien il est porté au mal. (32:22) 23 Ils m’ont dit : Faites-nous des dieux qui marchent devant nous : car nous ne savons ce qui est arrivé à ce Moïse qui nous a tirés de l’Egypte. (32:23) 24 Je leur ai dit : Qui d’entre vous a de l’or ? Ils l’ont apporté, et me l’ont donné ; je l’ai jeté dans le feu, et ce veau en est sorti. (32:24) 25 Moïse voyant donc que le peuple était demeuré tout nu (car Aaron l’avait dépouillé par cette abomination honteuse, et l’avait mis tout nu au milieu de ses ennemis), (32:25) 26 se tint à la porte du camp, et dit : Si quelqu’un est au Seigneur, qu’il se joigne à moi. Et les enfants de Lévi s’étant tous assemblés autour de lui, (32:26) 27 il leur dit : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Que chaque homme mette son épée à son côté. Passez et repassez au travers du camp d’une porte à l’autre, et que chacun tue son frère, son ami, et celui qui lui est plus proche. (32:27) 28 Les enfants de Lévi firent ce que Moïse avait ordonné, et il y eut environ vingt-trois mille hommes de tués en ce jour-là. (32:28) 29 Alors Moïse leur dit : Vous avez chacun consacré vos mains au Seigneur en tuant votre fils et votre frère, afin que la bénédiction de Dieu vous soit donnée. (32:29) 30 Le lendemain Moïse dit au peuple : Vous avez commis un très-grand péché : Je monterai vers le Seigneur, pour voir si je pourrai en quelque sorte le fléchir et obtenir le pardon de votre crime. (32:30) 31 Et étant retourné vers le Seigneur, il lui dit : Ce peuple a commis un très-grand péché, et ils se sont fait des dieux d’or : mais je vous conjure de leur pardonner cette faute ; (32:31) 32 ou, si vous ne le faites pas, effacez-moi de votre livre que vous avez écrit. (32:32) 33 Le Seigneur lui répondit : J’effacerai de mon livre celui qui aura péché contre moi. (32:33) 34 Mais pour vous, allez, et conduisez ce peuple au lieu que je vous ai dit. Mon ange marchera devant vous : et au jour de la vengeance je visiterai et punirai ce péché qu’ils ont commis. (32:34) 35 Le Seigneur frappa donc le peuple pour le crime du veau qu’Aaron leur avait fait. (32:35) Exode
32:1-35
6Traduction par A. Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que le Nouveau Testament.
7Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron, et lui dit : Allons ! fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Égypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. (32:1) 2 Aaron leur dit : Otez les anneaux d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. (32:2) 3 Et tous ôtèrent les anneaux d’or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron. (32:3) 4 Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent : Israël ! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte. (32:4) 5 Lorsqu’Aaron vit cela, il bâtit un autel devant lui, et il s’écria : Demain, il y aura fête en l’honneur de l’Éternel ! (32:5) 6 Le lendemain, ils se levèrent de bon matin, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d’actions de grâces. Le peuple s’assit pour manger et pour boire ; puis ils se levèrent pour se divertir. (32:6) 7 L’Éternel dit à Moïse : Va, descends ; car ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Égypte, s’est corrompu. (32:7) 8 Ils se sont promptement écartés de la voie que je leur avais prescrite ; ils se sont fait un veau en fonte, ils se sont prosternés devant lui, ils lui ont offert des sacrifices, et ils ont dit : Israël ! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte. (32:8) 9 L’Éternel dit à Moïse : Je vois que ce peuple est un peuple au cou roide. (32:9) 10 Maintenant laisse-moi ; ma colère va s’enflammer contre eux, et je les consumerai ; mais je ferai de toi une grande nation. (32:10) 11 Moïse implora l’Éternel, son Dieu, et dit : Pourquoi, ô Éternel ! ta colère s’enflammerait-elle contre ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Égypte par une grande puissance et par une main forte ? (32:11) 12 Pourquoi les Égyptiens diraient-ils : C’est pour leur malheur qu’il les a fait sortir, c’est pour les tuer dans les montagnes, et pour les exterminer de dessus la terre ? Reviens de l’ardeur de ta colère, et repens-toi du mal que tu veux faire à ton peuple. (32:12) 13 Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, tes serviteurs, auxquels tu as dit, en jurant par toi-même : Je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout ce pays dont j’ai parlé, et ils le posséderont à jamais. (32:13) 14 Et l’Éternel se repentit du mal qu’il avait déclaré vouloir faire à son peuple. (32:14) 15 Moïse retourna et descendit de la montagne, les deux tables du témoignage dans sa main ; les tables étaient écrites des deux côtés, elles étaient écrites de l’un et de l’autre côté. (32:15) 16 Les tables étaient l’ouvrage de Dieu, et l’écriture était l’écriture de Dieu, gravée sur les tables. (32:16) 17 Josué entendit la voix du peuple, qui poussait des cris, et il dit à Moïse : Il y a un cri de guerre dans le camp. (32:17) 18 Moïse répondit : Ce n’est ni un cri de vainqueurs, ni un cri de vaincus ; ce que j’entends, c’est la voix de gens qui chantent. (32:18) 19 Et, comme il approchait du camp, il vit le veau et les danses. La colère de Moïse s’enflamma ; il jeta de ses mains les tables, et les brisa au pied de la montagne. (32:19) 20 Il prit le veau qu’ils avaient fait, et le brûla au feu ; il le réduisit en poudre, répandit cette poudre à la surface de l’eau, et fit boire les enfants d’Israël. (32:20) 21 Moïse dit à Aaron : Que t’a fait ce peuple, pour que tu l’aies laissé commettre un si grand péché ? (32:21) 22 Aaron répondit : Que la colère de mon seigneur ne s’enflamme point ! Tu sais toi-même que ce peuple est porté au mal. (32:22) 23 Ils m’ont dit : Fais-nous un dieu qui marche devant nous ; car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Égypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. (32:23) 24 Je leur ai dit : Que ceux qui ont de l’or, s’en dépouillent ! Et ils me l’ont donné ; je l’ai jeté au feu, et il en est sorti ce veau. (32:24) 25 Moïse vit que le peuple était livré au désordre, et qu’Aaron l’avait laissé dans ce désordre, exposé à l’opprobre parmi ses ennemis. (32:25) 26 Moïse se plaça à la porte du camp, et dit : A moi ceux qui sont pour l’Éternel ! Et tous les enfants de Lévi s’assemblèrent auprès de lui. (32:26) 27 Il leur dit : Ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël : Que chacun de vous mette son épée au côté ; traversez et parcourez le camp d’une porte à l’autre, et que chacun tue son frère, son parent. (32:27) 28 Les enfants de Lévi firent ce qu’ordonnait Moïse ; et environ trois mille hommes parmi le peuple périrent en cette journée. (32:28) 29 Moïse dit : Consacrez-vous aujourd’hui à l’Éternel, même en sacrifiant votre fils et votre frère, afin qu’il vous accorde aujourd’hui une bénédiction. (32:29) 30 Le lendemain, Moïse dit au peuple : Vous avez commis un grand péché. Je vais maintenant monter vers l’Éternel : j’obtiendrai peut-être le pardon de votre péché. (32:30) 31 Moïse retourna vers l’Éternel et dit : Ah ! ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fait un dieu d’or. (32:31) 32 Pardonne maintenant leur péché ! Sinon, efface-moi de ton livre que tu as écrit. (32:32) 33 L’Éternel dit à Moïse : C’est celui qui a péché contre moi que j’effacerai de mon livre. (32:33) 34 Va donc, conduis le peuple où je t’ai dit. Voici, mon ange marchera devant toi, mais au jour de ma vengeance, je les punirai de leur péché. (32:34) 35 L’Éternel frappa le peuple, parce qu’il avait fait le veau, fabriqué par Aaron. (32:35) Exode
32:1-35
8Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et quand le peuple vit que Moïse tardait à descendre de la montagne, le peuple s’assembla auprès d’Aaron, et ils lui dirent : Lève-toi, fais-nous un dieu qui aille devant nous ; car ce Moïse, cet homme qui nous a fait monter du pays d’Égypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé. (32:1) 2 Et Aaron leur dit : Brisez les pendants d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. (32:2) 3 Et tout le peuple arracha les pendants d’or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron ; (32:3) 4 et il les prit de leurs mains, et il forma l’or avec un ciseau, et il en fit un veau de fonte. Et ils dirent : C’est ici ton dieu, ô Israël ! qui t’a fait monter du pays d’Égypte. (32:4) 5 Et Aaron vit [le veau], et bâtit un autel devant lui ; et Aaron cria, et dit : (32:5) 6 Demain, une fête à l’Éternel ! Et le lendemain, ils se levèrent de bonne heure, et offrirent des holocaustes, et amenèrent des sacrifices de prospérités. Et le peuple s’assit pour manger et pour boire, et ils se levèrent pour se divertir. (32:6) 7 Et l’Éternel dit à Moïse : Va, descends ; car ton peuple, que tu as fait monter du pays d’Égypte, s’est corrompu ; (32:7) 8 ils se sont vite détournés du chemin que je leur avais commandé ; ils se sont fait un veau de fonte, et se sont prosternés devant lui, et lui ont sacrifié, et ont dit : C’est ici ton dieu, ô Israël ! qui t’a fait monter du pays d’Égypte. (32:8) 9 Et l’Éternel dit à Moïse : J’ai vu ce peuple, et voici, c’est un peuple de cou roide. (32:9) 10 Et maintenant laisse-moi faire, afin que ma colère s’embrase contre eux, et que je les consume ; et je ferai de toi une grande nation. (32:10) 11 Et Moïse implora l’Éternel, son Dieu, et dit : Pourquoi, ô Éternel, ta colère s’embraserait-elle contre ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Égypte, avec grande puissance et à main forte ? (32:11) 12 Pourquoi les Égyptiens parleraient-ils, disant : C’est pour leur mal qu’il les a fait sortir, pour les tuer dans les montagnes, et pour les consumer de dessus la face de la terre ? Reviens de l’ardeur de ta colère, et repens-toi du mal [que tu veux faire] à ton peuple. (32:12) 13 Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac, et d’Israël, tes serviteurs, auxquels tu as juré par toi-même, et auxquels tu as dit : Je multiplierai votre semence comme les étoiles des cieux, et je donnerai à votre semence tout ce pays dont j’ai parlé, et ils l’hériteront pour toujours. (32:13) 14 Et l’Éternel se repentit du mal qu’il avait dit qu’il ferait à son peuple. (32:14) 15 Et Moïse se tourna, et descendit de la montagne, les deux tables du témoignage dans sa main : les tables étaient écrites de leurs deux côtés ; elles étaient écrites deçà et delà. (32:15) 16 Et les tables étaient l’ouvrage de Dieu, et l’écriture était l’écriture de Dieu, gravée sur les tables. (32:16) 17 — Et Josué entendit la voix du peuple qui jetait des cris, et il dit à Moïse : Il y a un bruit de guerre au camp ! (32:17) 18 Et [Moïse] dit : Ce n’est pas un bruit de cris de victoire, ni un bruit de cris de défaite ; j’entends une voix de gens qui chantent en s’entre-répondant. (32:18) 19 — Et il arriva que, lorsque [Moïse] s’approcha du camp, il vit le veau et les danses ; et la colère de Moïse s’embrasa, et il jeta de ses mains les tables, et les brisa au pied de la montagne. (32:19) 20 Et il prit le veau qu’ils avaient fait, et le brûla au feu, et le moulut jusqu’à ce qu’il fut en poudre ; puis il le répandit sur la surface de l’eau, et en fit boire aux fils d’Israël. (32:20) 21 Et Moïse dit à Aaron : Que t’a fait ce peuple, pour que tu aies fait venir sur lui un si grand péché ? (32:21) 22 Et Aaron dit : Que la colère de mon seigneur ne s’embrase point ; tu connais le peuple, qu’il est [plongé] dans le mal. (32:22) 23 Or ils m’ont dit : Fais-nous un dieu qui marche devant nous ; car ce Moïse, cet homme qui nous a fait monter du pays d’Égypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé. (32:23) 24 Et je leur ai dit : Qui a de l’or ? Ils l’ont arraché, et me l’ont donné ; et je l’ai jeté au feu, et il en est sorti ce veau. (32:24) 25 Et Moïse vit que le peuple était dans le désordre ; car Aaron l’avait livré au désordre, pour leur honte parmi leurs adversaires. (32:25) 26 Et Moïse se tint à la porte du camp, et dit : À moi, quiconque est pour l’Éternel ! Et tous les fils de Lévi se rassemblèrent vers lui. (32:26) 27 Et il leur dit : Ainsi dit l’Éternel, le Dieu d’Israël : Que chacun mette son épée sur sa cuisse ; passez et revenez d’une porte à l’autre dans le camp, et que chacun de vous tue son frère, et chacun son compagnon, et chacun son intime ami. (32:27) 28 Et les fils de Lévi firent selon la parole de Moïse ; et il tomba d’entre le peuple, ce jour-là, environ trois mille hommes. (32:28) 29 Et Moïse dit : Consacrez-vous aujourd’hui à l’Éternel, chacun dans son fils et dans son frère, afin de faire venir aujourd’hui sur vous [une] bénédiction. (32:29) 30 Et il arriva, le lendemain, que Moïse dit au peuple : Vous avez commis un grand péché, et maintenant je monterai vers l’Éternel : peut-être ferai-je propitiation pour votre péché. (32:30) 31 Et Moïse retourna vers l’Éternel, et dit : Hélas ! ce peuple a commis un grand péché, et ils se sont fait un dieu d’or. (32:31) 32 Et maintenant, si tu pardonnes leur péché… ; sinon, efface-moi, je te prie, de ton livre que tu as écrit. (32:32) 33 Et l’Éternel dit à Moïse : Celui qui aura péché contre moi, je l’effacerai de mon livre. (32:33) 34 Et maintenant, va, conduis le peuple où je t’ai dit. Voici, mon Ange ira devant toi : et le jour où je visiterai, je visiterai sur eux leur péché. (32:34) 35 Et l’Éternel frappa le peuple, parce qu’ils avaient fait le veau qu’Aaron avait fait. (32:35) Exode
32:1-35
9Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Mais le peuple, voyant que Moïse différait longtemps à descendre de la montagne, s’assembla en s’élevant contre Aaron, et lui dit : Venez, faites-nous des dieux qui marchent devant nous ; car pour ce qui est de Moïse, cet homme qui nous a tirés de l’Égypte, nous ne savons ce qui lui est arrivé. (32:1) 2 Aaron leur répondit : Otez les pendants d’oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. (32:2) 3 Le peuple fit ce qu’Aaron lui avait commandé et lui apporta les pendants d’oreilles. (32:3) 4 Aaron, les ayant pris, les jeta en fonte, et il en forma un veau. Alors les Israélites dirent : Voici vos dieux, ô Israël, qui vous ont tiré de l’Égypte. (32:4) 5 Ce qu’Aaron ayant vu, il dressa un autel devant le veau, et il fit crier par un héraut : Demain sera la fête solennelle du Seigneur. (32:5) 6 S’étant levés de grand matin, ils offrirent des holocaustes et des hosties pacifiques. Tout le peuple s’assit pour manger et pour boire, et ils se levèrent ensuite pour jouer. (32:6) 7 Alors le Seigneur parla à Moïse et lui dit : Allez, descendez ; car votre peuple, que vous avez tiré de l’Égypte, a péché. (32:7) 8 Ils se sont bientôt retirés de la voie que vous leur aviez montrée ; ils se sont fait un veau en fonte, ils l’ont adoré, et, lui immolant des victimes, ils ont dit : Ce sont là vos dieux, Israïl, qui vous ont tiré le l’Égypte. (32:8) 9 Le Seigneur dit encore à Moïse : Je vois que ce peuple a la tête dure. (32:9) 10 Laissez-moi faire, afin que la fureur de mon indignation s’allume contre eux et que je les extermine, et je vous rendrai le chef d’un grand peuple. (32:10) 11 Mais Moïse conjurait le Seigneur son Dieu, en disant : Seigneur, pourquoi votre fureur s’allume-t-elle contre votre peuple, que vous avez fait sortir de l’Égypte avec une grande force et une main puissante ? (32:11) 12 Ne permettez pas, je vous prie, que les Égyptiens disent : Il les a tirés d’Égypte avec ruse pour les tuer sur les montagnes et pour les exterminer de la terre. Que votre colère s’apaise, et laissez-vous fléchir pour pardonner à l’iniquité de votre peuple. (32:12) 13 Souvenez-vous d’Abraham, d’Isaac et d’Israël vos serviteurs, auxquels vous avez juré par vous-même en disant : Je multiplierai votre race comme les étoiles du ciel, et je donnerai à votre postérité toute cette terre dont je vous ai parlé, et vous la posséderez pour jamais. (32:13) 14 Alors le Seigneur s’apaisa, et il résolut de ne point faire à son peuple le mal qu’il lui voulait faire. (32:14) 15 Moïse revint donc de dessus la montagne, portant en sa main les deux tables du témoignage écrites des deux côtés, (32:15) 16 Qui étaient l’ouvrage du Seigneur ; et l’écriture qui était gravée sur ces tables était aussi de la main de Dieu. (32:16) 17 Or Josué, entendant le tumulte et les cris du peuple, dit à Moïse : On entend dans le camp comme les cris de personnes qui combattent. (32:17) 18 Moïse lui répondit : Ce n’est point là le cri de personnes qui s’exhortent au combat, ni les voix confuses d’hommes qui s’excitent à prendre la fuite ; mais j’entends la voix de prsonnes qui chantent. (32:18) 19 Et s’étant approché du camp, il vit le veau et les danses. Alors il entra en une grande colère ; il jeta les tables qu’il tenait à la main et les brisa au pied de la montagne. (32:19) 20 Et prenant le veau qu’ils avaient fait, il le mit dans le feu et le réduisit en poudre ; il jeta cette poudre dans l’eau et il la fit boire aux enfants d’Israël. (32:20) 21 Moïse dit ensuite à Aaron : Que vous a fait ce peuple pour que vous attiriez sur lui un si grand péché ? (32:21) 22 Il lui répondit : Que mon seigneur ne s’irrite point, car vous connaissez ce peuple, et vous savez combien il est porté au mal. (32:22) 23 Ils m’ont dit : Faites-nous des dieux qui marchent devant nous ; car nous ne savons ce qui est arrivé à ce Moïse qui nous a tirés de l’Égypte. (32:23) 24 Je leur ai dit : Qui d’entre vous a de l’or ? Ils l’ont apporté et me l’ont donné ; je l’ai jeté dans le feu, et ce veau en est sorti. (32:24) 25 Moïse, voyant donc que le peuple était demeuré tout nu (car Aaron l’avait dépouillé par cette abomination honteuse et l’avait mis tout nu au milieu de ses ennemis), (32:25) 26 Se mit à la porte du camp et dit : Si quelqu’un est au Seigneur, qu’il se joigne à moi. Et les enfants de Lévi s’étant tous assemblés autour de lui, (32:26) 27 Il leur dit : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Que chaque homme mette son épée à son côté. Passez et repassez au travers du camp d’une porte à l’autre, et que chacun tue son frère, son ami et ses proches. (32:27) 28 Les enfants de Lévi firent ce que Moïse avait ordonné, et il y eut environ vingt-trois mille hommes de tués en ce jour-là. (32:28) 29 Alors Moïse leur dit : Vous avez chacun consacré vos mains au Seigneur en tuant votre fils et votre frère, afin que la bénédiction de Dieu vous soit donnée. (32:29) 30 Le lendemain, Moïse dit au peuple : Vous avez commis un très grand péché. Je monterai vers le Seigneur pour voir si je pourrai le fléchir en quelque manière et obtenir le pardon de votre crime. (32:30) 31 Et étant retourné vers le Seigneur, il lui dit : Ce peuple a commis un très grand péché, et ils se sont fait des dieux d’or ; mais je vous conjure de leur pardonner cette faute ; (32:31) 32 Ou, si vous ne le faites pas, effacez-moi de votre livre que vous avez écrit. (32:32) 33 Le Seigneur lui répondit : J’effacerai de mon livre celui qui aura péché contre moi. (32:33) 34 Mais pour vous, allez et conduisez ce peuple au lieu que je vous ai dit. Mon ange marchera devant vous, et au jour de la vengeance je visiterai et punirai ce péché qu’ils ont commis. (32:34) 35 Le Seigneur frappa donc le peuple pour le crime relatif au veau qu’Aaron leur avait fait. (32:35) Exode
32:1-35
10Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
1 LE peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’attroupa autour d’Aaron et lui dit : « Allons ! fais-nous un dieu qui marche à notre tête, puisque celui-ci, Moïse, l’homme qui nous a fait sortir du pays d’Égypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. » (32:1) 2 Aaron leur répondit : « Détachez les pendants d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles et me les apportez. » (32:2) 3 Tous se dépouillèrent des pendants d’or qui étaient à leurs oreilles et les apportèrent à Aaron. (32:3) 4 Ayant reçu cet or de leurs mains, il le jeta en moule et en fit un veau de métal ; et ils dirent : « Voilà tes dieux, ô Israël, qui t’ont fait sortir du pays d’Égypte ! » (32:4) 5 Ce que voyant, Aaron érigea devant lui un autel et il proclama : « A demain une solennité pour l’Éternel ! » (32:5) 6 Ils s’empressèrent, dès le lendemain, d’offrir des holocaustes, d’amener des victimes rémunératoires ; le peuple se mit à manger et à boire, puis se livra à des réjouissances. (32:6) 7 Alors l’Éternel dit à Moïse : « Va, descends ! car on a perverti ton peuple que tu as tiré du pays d’Égypte ! (32:7) 8 De bonne heure infidèles à la voie que je leur avais prescrite, ils se sont fait un veau de métal et ils se sont courbés devant lui, ils lui ont sacrifié, ils ont dit : « Voilà tes dieux, Israël, qui t’ont fait sortir du pays d’Égypte ! » (32:8) 9 L’Éternel dit à Moïse : « Je vois que ce peuple est un peuple rétif. (32:9) 10 Donc, cesse de me solliciter, laisse s’allumer contre eux ma colère et que je les anéantisse, tandis que je ferai de toi un grand peuple ! » (32:10) 11 Mais Moïse implora l’Éternel son Dieu, en disant : (32:11) 12 « Pourquoi, Seigneur, ton courroux menace-t-il ton peuple, que tu as tiré du pays d’Égypte avec une si grande force et d’une main si, puissante ? Faut-il que les Égyptiens disent : « C’est pour leur malheur qu’il les a emmenés, pour les faire périr dans les montagnes et les anéantir de dessus la face de la terre ! » Reviens de ton irritation et révoque la calamité qui menace ton peuple. (32:12) 13 Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, tes serviteurs, à qui tu as juré par toi-même leur disant : Je ferai votre postérité aussi nombreuse que les étoiles du ciel ; et tout ce pays que j’ai désigné, je le donnerai à votre postérité, qui le possédera pour jamais ! » (32:13) 14 L’Éternel révoqua le malheur qu’il avait voulu, infliger à son peuple. (32:14) 15 Moïse redescendit de la montagne, les deux tables du Statut à la main, tables écrites sur leurs deux faces, d’un côté et de l’autre. (32:15) 16 Et ces tables étaient l’ouvrage de Dieu ; et ces caractères, gravés sur les tables, étaient des caractères divins. (32:16) 17 Josué, entendant la clameur jubilante du peuple, dit à Moïse : « Des cris de guerre au camp ! » (32:17) 18 Moïse répondit : « Ce n’est point le bruit d’un chant de victoire, ce n’est point le cri annonçant une défaite ; c’est une clameur affligeante que j’entends ! » (32:18) 19 Or, comme il approchait du camp, il aperçut le veau et les danses. Le courroux de Moïse s’alluma ; il jeta de ses mains les tables et les brisa au pied de la montagne. (32:19) 20 Puis il prit le veau qu’on avait fabriqué, le calcina par le feu, le réduisit en menue poussière qu’il répandit sur l’eau et qu’il fit boire aux enfants d’Israël. (32:20) 21 Moïse dit à Aaron : « Que t’avait fait ce peuple, pour que tu l’aies induit à une telle prévarication ? » (32:21) 22 Aaron répondit : « Que mon seigneur ne se courrouce point ; toi-même tu sais combien ce peuple est prompt au mal. (32:22) 23 Ils m’ont dit : « Fabrique-nous un dieu qui marche à notre tête, puisque celui-ci, Moïse, l’homme qui nous a fait sortir du pays d’Égypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. » (32:23) 24 Je leur ai répondu : « Qui a de l’or ? » et ils s’en sont dépouillés et me l’ont livré ; je l’ai jeté au feu et ce veau en est sorti. » (32:24) 25 Moïse vit que le peuple était livré au désordre ; qu’Aaron l’y avait abandonné, le dégradant ainsi devant ses ennemis, (32:25) 26 et Moïse se posta à la porte du camp et il dit : « Qui aime l’Éternel me suive ! » Et tous les Lévites se groupèrent autour de lui. (32:26) 27 Il leur dit : « Ainsi a parlé l’Éternel, Dieu d’Israël : « Que chacun de vous s’arme de son glaive ! passez, repassez d’une porte à l’autre dans le camp et immolez, au besoin, chacun son frère, son ami, son parent ! » (32:27) 28 Les enfants de Lévi se conformèrent à l’ordre de Moïse ; et il périt dans le peuple, ce jour-là, environ trois mille hommes. (32:28) 29 Moïse dit : « Consacrez-vous dès aujourd’hui à l’Éternel, parce que chacun l’a vengé sur son fils, sur son frère et que ce jour vous a mérité sa bénédiction. » (32:29) 30 Puis le lendemain, Moïse dit au peuple : « Pour vous, vous avez commis un grand péché ! Et maintenant, je vais monter vers le Seigneur, peut-être obtiendrai-je grâce pour votre péché. » (32:30) 31 Moïse retourna vers le Seigneur et dit : « Hélas ! Ce peuple est coupable d’un grand péché, ils se sont fait un dieu d’or ; (32:31) 32 et pourtant, si tu voulais pardonner à leur faute !... Sinon efface-moi du livre que tu as écrit. » (32:32) 33 Le Seigneur répondit à Moïse : « Celui qui a prévariqué envers moi, c’est lui que j’effacerai de mon livre. (32:33) 34 Et maintenant va, conduis ce peuple où je t’ai dit ; mon envoyé te précédera. Mais le jour où j’aurai à sévir, je leur demanderai compte de ce péché. » (32:34) 35 Ainsi l’Éternel châtia le peuple, comme auteur du veau qu’avait fabriqué Aaron. (32:35) Exode
32:1-35
11Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron, et lui dit : Allons ! fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Égypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. (32:1) 2 Aaron leur dit : Otez les anneaux d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. (32:2) 3 Et tous ôtèrent les anneaux d’or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron. (32:3) 4 Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent : Israël ! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte. (32:4) 5 Lorsqu’Aaron vit cela, il bâtit un autel devant lui, et il s’écria : Demain, il y aura fête en l’honneur de l’Éternel ! (32:5) 6 Le lendemain, ils se levèrent de bon matin, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d’actions de grâces. Le peuple s’assit pour manger et pour boire ; puis ils se levèrent pour se divertir. (32:6) 7 L’Éternel dit à Moïse : Va, descends ; car ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Égypte, s’est corrompu. (32:7) 8 Ils se sont promptement écartés de la voie que je leur avais prescrite ; ils se sont fait un veau en fonte, ils se sont prosternés devant lui, ils lui ont offert des sacrifices, et ils ont dit : Israël ! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte. (32:8) 9 L’Éternel dit à Moïse : Je vois que ce peuple est un peuple au cou roide. (32:9) 10 Maintenant laisse-moi ; ma colère va s’enflammer contre eux, et je les consumerai ; mais je ferai de toi une grande nation. (32:10) 11 Moïse implora l’Éternel, son Dieu, et dit : Pourquoi, ô Éternel ! ta colère s’enflammerait-elle contre ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Égypte par une grande puissance et par une main forte ? (32:11) 12 Pourquoi les Égyptiens diraient-ils : C’est pour leur malheur qu’il les a fait sortir, c’est pour les tuer dans les montagnes, et pour les exterminer de dessus la terre ? Reviens de l’ardeur de ta colère, et repens-toi du mal que tu veux faire à ton peuple. (32:12) 13 Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, tes serviteurs, auxquels tu as dit, en jurant par toi-même : Je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout ce pays dont j’ai parlé, et ils le posséderont à jamais. (32:13) 14 Et l’Éternel se repentit du mal qu’il avait déclaré vouloir faire à son peuple. (32:14) 15 Moïse retourna et descendit de la montagne, les deux tables du témoignage dans sa main ; les tables étaient écrites des deux côtés, elles étaient écrites de l’un et de l’autre côté. (32:15) 16 Les tables étaient l’ouvrage de Dieu, et l’écriture était l’écriture de Dieu, gravée sur les tables. (32:16) 17 Josué entendit la voix du peuple, qui poussait des cris, et il dit à Moïse : Il y a un cri de guerre dans le camp. (32:17) 18 Moïse répondit : Ce n’est ni un cri de vainqueurs, ni un cri de vaincus ; ce que j’entends, c’est la voix de gens qui chantent. (32:18) 19 Et, comme il approchait du camp, il vit le veau et les danses. La colère de Moïse s’enflamma ; il jeta de ses mains les tables, et les brisa au pied de la montagne. (32:19) 20 Il prit le veau qu’ils avaient fait, et le brûla au feu ; il le réduisit en poudre, répandit cette poudre à la surface de l’eau, et fit boire les enfants d’Israël. (32:20) 21 Moïse dit à Aaron : Que t’a fait ce peuple, pour que tu l’aies laissé commettre un si grand péché ? (32:21) 22 Aaron répondit : Que la colère de mon seigneur ne s’enflamme point ! Tu sais toi-même que ce peuple est porté au mal. (32:22) 23 Ils m’ont dit : Fais-nous un dieu qui marche devant nous ; car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Égypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. (32:23) 24 Je leur ai dit : Que ceux qui ont de l’or, s’en dépouillent ! Et ils me l’ont donné ; je l’ai jeté au feu, et il en est sorti ce veau. (32:24) 25 Moïse vit que le peuple était livré au désordre, et qu’Aaron l’avait laissé dans ce désordre, exposé à l’opprobre parmi ses ennemis. (32:25) 26 Moïse se plaça à la porte du camp, et dit : A moi ceux qui sont pour l’Éternel ! Et tous les enfants de Lévi s’assemblèrent auprès de lui. (32:26) 27 Il leur dit : Ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël : Que chacun de vous mette son épée au côté ; traversez et parcourez le camp d’une porte à l’autre, et que chacun tue son frère, son parent. (32:27) 28 Les enfants de Lévi firent ce qu’ordonnait Moïse ; et environ trois mille hommes parmi le peuple périrent en cette journée. (32:28) 29 Moïse dit : Consacrez-vous aujourd’hui à l’Éternel, même en sacrifiant votre fils et votre frère, afin qu’il vous accorde aujourd’hui une bénédiction. (32:29) 30 Le lendemain, Moïse dit au peuple : Vous avez commis un grand péché. Je vais maintenant monter vers l’Éternel : j’obtiendrai peut-être le pardon de votre péché. (32:30) 31 Moïse retourna vers l’Éternel et dit : Ah ! ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fait un dieu d’or. (32:31) 32 Pardonne maintenant leur péché ! Sinon, efface-moi de ton livre que tu as écrit. (32:32) 33 L’Éternel dit à Moïse : C’est celui qui a péché contre moi que j’effacerai de mon livre. (32:33) 34 Va donc, conduis le peuple où je t’ai dit. Voici, mon ange marchera devant toi, mais au jour de ma vengeance, je les punirai de leur péché. (32:34) 35 L’Éternel frappa le peuple, parce qu’il avait fait le veau, fabriqué par Aaron. (32:35) Exode
32:1-35
12Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron et lui dit : “ Allons, fais-nous un dieu qui marche devant nous. Car pour ce Moïse, l’homme qui nous a fait monter du pays d’Égypte, nous ne savons ce qu’il en est devenu. ˮ (32:1) 2 Aaron leur dit : “ Otez les anneaux d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. ˮ (32:2) 3 Tout le monde ôta les anneaux d’or qu’ils avaient aux oreilles, et ils les apportèrent à Aaron. (32:3) 4 Il les reçut de leurs mains, façonna l’or au burin, et en fit un veau en fonte. Et ils dirent : “ Israël, voici ton Dieu, qui t’a fait monter du pays d’Égypte. ˮ (32:4) 5 Ayant vu cela, Aaron construisit un autel devant l’image, et il s’écria : “ Demain il y aura fête en l’honneur de Yahweh. ˮ (32:5) 6 Le lendemain, s’étant levés de bon matin, ils offrirent des holocaustes et présentèrent des sacrifices pacifiques ; et le peuple s’assit pour manger et pour boire, puis ils se levèrent pour se divertir. (32:6) 7 Yahweh dit à Moïse : “ Va, descends ; car ton peuple que tu as fait monter du pays d’Égypte, s’est conduit très mal. (32:7) 8 Ils se sont bien vite détournés de la voie que je leur avais prescrite ; ils se sont fait un veau en fonte, ils se sont prosternés devant lui, et ils lui ont offert des sacrifices, et ils ont dit : Israël, voici ton Dieu, qui t’a fait monter du pays d’Égypte. ˮ (32:8) 9 Yahweh dit à Moïse : “ Je vois que ce peuple est un peuple au cou raide. (32:9) 10 Maintenant laisse-moi : que ma colère s’embrase contre eux et que je les consume ! Mais je ferai de toi une grande nation. ˮ (32:10) 11 Moïse implora Yahweh, son Dieu, et dit : “ Pourquoi, Yahweh, votre colère s’embraserait-elle contre votre peuple, que vous avez fait sortir du pays d’Égypte par une grande puissance et par une main forte ? (32:11) 12 Pourquoi les Égyptiens diraient-ils : C’est pour leur malheur qu’il les a fait sortir, c’est pour les faire périr dans les montagnes et pour les anéantir de dessus la terre ? Revenez de l’ardeur de votre colère, et repentez-vous du mal que vous voulez faire à votre peuple. (32:12) 13 Souvenez-vous d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, vos serviteurs, auxquels vous avez dit, en jurant par vous-même : Je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, et tout ce pays dont j’ai parlé, je le donnerai à vos descendants, et ils le posséderont à jamais. ˮ (32:13) 14 Et Yahweh se repentit du mal qu’il avait parlé de faire à son peuple. (32:14) 15 Moïse revint et descendit de la montagne, ayant dans sa main les deux tables du témoignage, tables écrites sur leurs deux côtés ; elles étaient écrites sur l’une et l’autre face. (32:15) 16 Les tables étaient l’ouvrage de Dieu, et l’écriture était l’écriture de Dieu, gravée sur les tables. (32:16) 17 Josué entendit le bruit que faisait le peuple en poussant des cris, et il dit à Moïse : Il y a un cri de bataille dans le camp ! ˮ (32:17) 18 Moïse répondit : “ Ce n’est ni un bruit de cris de victoire, ni un bruit de cris de défaite ; j’entends la voix de gens qui chantent. ˮ (32:18) 19 Lorsqu’il fut près du camp, il vit le veau et les danses. Et la colère de Moïse s’enflamma ; il jeta de ses mains les tables et les brisa au pied de la Montagne. (32:19) 20 Et, prenant le veau qu’ils avaient fait, il le brûla au feu, le broya jusqu’à le réduire en poudre, répandit cette poudre sur l’eau, et en fit boire aux enfants d’Israël. (32:20) 21 Moïse dit à Aaron : “ Que t’a fait ce peuple pour que tu aies amené sur lui un si grand péché ? ˮ (32:21) 22 Aaron répondit : “ Que la colère de mon seigneur ne s’enflamme pas ! Tu sais toi-même que ce peuple est porté au mal. (32:22) 23 Ils m’ont dit : Fais-nous un dieu qui marche devant nous ; car pour ce Moïse, cet homme qui nous a fait monter du pays d’Égypte, nous ne savons ce qu’il en est devenu. (32:23) 24 Je leur ai dit : Que ceux qui ont de l’or s’en dépouillent ! Ils m’en ont donné, je l’ai jeté au feu, et il en est sorti ce veau. ˮ (32:24) 25 Moïse vit que le peuple n’avait plus de frein, parce qu’Aaron lui avait ôté tout frein, l’exposant à devenir une risée parmi ses ennemis. (32:25) 26 Et Moïse se plaça à la porte du camp, et il dit : “ A moi ceux qui sont pour Yahweh ! ˮ Et tous les enfants de Lévi se rassemblèrent auprès de lui. (32:26) 27 Il leur dit : “ Ainsi parle Yahweh, le Dieu d’Israël : Que chacun de vous mette son épée à son côté ; passez et repassez dans le camp d’une porte à l’autre, et que chacun tue son frère, chacun son ami, chacun son parent ! ˮ (32:27) 28 Les enfants de Lévi firent ce qu’ordonnait Moïse, et il périt ce jour-là environ trois mille hommes du peuple. (32:28) 29 Moïse dit : “ Consacrez-vous aujourd’hui à Yahweh, puisque chacun de vous a été contre son fils et son père, afin qu’il vous donne aujourd’hui une bénédiction. ˮ (32:29) 30 Le lendemain, Moïse dit au peuple : “ Vous avez commis un grand péché. Et maintenant je vais monter vers Yahweh : peut-être obtiendrai-je le pardon de votre péché. ˮ (32:30) 31 Moïse retourna vers Yahweh et dit : “ Ah ! ce peuple a commis un grand péché ! Ils se sont fait un dieu d’or. (32:31) 32 Pardonnez maintenant leur péché ; sinon effacez-moi de votre livre que vous avez écrit. ˮ (32:32) 33 Yahweh dit à Moïse : “ C’est celui qui a péché contre moi que j’effacerai de mon livre. (32:33) 34 Va maintenant, conduis le peuple où je t’ai dit. Voici, mon ange marchera devant toi, mais, au jour de ma visite, je les punirai de leur péché. ˮ (32:34) 35 C’est ainsi que Yahweh frappa le peuple, parce qu’ils avaient fait le veau qu’Aaron avait fait. (32:35) Exode
32:1-35
13Traduction Louis Segond 21
Édition de 2007 © Copyright.[+]
1 Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron, et lui dit : Allons ! fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Égypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. (32:1) 2 Aaron leur dit : Otez les anneaux d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi. (32:2) 3 Et tous ôtèrent les anneaux d’or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron. (32:3) 4 Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent : Israël ! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte. (32:4) 5 Lorsqu’Aaron vit cela, il bâtit un autel devant lui, et il s’écria : Demain, il y aura fête en l’honneur de l’Éternel ! (32:5) 6 Le lendemain, ils se levèrent de bon matin, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d’actions de grâces. Le peuple s’assit pour manger et pour boire ; puis ils se levèrent pour se divertir. (32:6) 7 L’Éternel dit à Moïse : Va, descends ; car ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Égypte, s’est corrompu. (32:7) 8 Ils se sont promptement écartés de la voie que je leur avais prescrite ; ils se sont fait un veau en fonte, ils se sont prosternés devant lui, ils lui ont offert des sacrifices, et ils ont dit : Israël ! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte. (32:8) 9 L’Éternel dit à Moïse : Je vois que ce peuple est un peuple au cou roide. (32:9) 10 Maintenant laisse-moi ; ma colère va s’enflammer contre eux, et je les consumerai ; mais je ferai de toi une grande nation. (32:10) 11 Moïse implora l’Éternel, son Dieu, et dit : Pourquoi, ô Éternel ! ta colère s’enflammerait-elle contre ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Égypte par une grande puissance et par une main forte ? (32:11) 12 Pourquoi les Égyptiens diraient-ils : C’est pour leur malheur qu’il les a fait sortir, c’est pour les tuer dans les montagnes, et pour les exterminer de dessus la terre ? Reviens de l’ardeur de ta colère, et repens-toi du mal que tu veux faire à ton peuple. (32:12) 13 Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, tes serviteurs, auxquels tu as dit, en jurant par toi-même : Je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout ce pays dont j’ai parlé, et ils le posséderont à jamais. (32:13) 14 Et l’Éternel se repentit du mal qu’il avait déclaré vouloir faire à son peuple. (32:14) 15 Moïse retourna et descendit de la montagne, les deux tables du témoignage dans sa main ; les tables étaient écrites des deux côtés, elles étaient écrites de l’un et de l’autre côté. (32:15) 16 Les tables étaient l’ouvrage de Dieu, et l’écriture était l’écriture de Dieu, gravée sur les tables. (32:16) 17 Josué entendit la voix du peuple, qui poussait des cris, et il dit à Moïse : Il y a un cri de guerre dans le camp. (32:17) 18 Moïse répondit : Ce n’est ni un cri de vainqueurs, ni un cri de vaincus ; ce que j’entends, c’est la voix de gens qui chantent. (32:18) 19 Et, comme il approchait du camp, il vit le veau et les danses. La colère de Moïse s’enflamma ; il jeta de ses mains les tables, et les brisa au pied de la montagne. (32:19) 20 Il prit le veau qu’ils avaient fait, et le brûla au feu ; il le réduisit en poudre, répandit cette poudre à la surface de l’eau, et fit boire les enfants d’Israël. (32:20) 21 Moïse dit à Aaron : Que t’a fait ce peuple, pour que tu l’aies laissé commettre un si grand péché ? (32:21) 22 Aaron répondit : Que la colère de mon seigneur ne s’enflamme point ! Tu sais toi-même que ce peuple est porté au mal. (32:22) 23 Ils m’ont dit : Fais-nous un dieu qui marche devant nous ; car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Égypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. (32:23) 24 Je leur ai dit : Que ceux qui ont de l’or, s’en dépouillent ! Et ils me l’ont donné ; je l’ai jeté au feu, et il en est sorti ce veau. (32:24) 25 Moïse vit que le peuple était livré au désordre, et qu’Aaron l’avait laissé dans ce désordre, exposé à l’opprobre parmi ses ennemis. (32:25) 26 Moïse se plaça à la porte du camp, et dit : A moi ceux qui sont pour l’Éternel ! Et tous les enfants de Lévi s’assemblèrent auprès de lui. (32:26) 27 Il leur dit : Ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël : Que chacun de vous mette son épée au côté ; traversez et parcourez le camp d’une porte à l’autre, et que chacun tue son frère, son parent. (32:27) 28 Les enfants de Lévi firent ce qu’ordonnait Moïse ; et environ trois mille hommes parmi le peuple périrent en cette journée. (32:28) 29 Moïse dit : Consacrez-vous aujourd’hui à l’Éternel, même en sacrifiant votre fils et votre frère, afin qu’il vous accorde aujourd’hui une bénédiction. (32:29) 30 Le lendemain, Moïse dit au peuple : Vous avez commis un grand péché. Je vais maintenant monter vers l’Éternel : j’obtiendrai peut-être le pardon de votre péché. (32:30) 31 Moïse retourna vers l’Éternel et dit : Ah ! ce peuple a commis un grand péché. Ils se sont fait un dieu d’or. (32:31) 32 Pardonne maintenant leur péché ! Sinon, efface-moi de ton livre que tu as écrit. (32:32) 33 L’Éternel dit à Moïse : C’est celui qui a péché contre moi que j’effacerai de mon livre. (32:33) 34 Va donc, conduis le peuple où je t’ai dit. Voici, mon ange marchera devant toi, mais au jour de ma vengeance, je les punirai de leur péché. (32:34) 35 L’Éternel frappa le peuple, parce qu’il avait fait le veau, fabriqué par Aaron. (32:35) Exode
32:1-35