Comparateur de Bibles

De à
Préférences d'affichage Afficher par défaut :

Afficher uniquement les traductions en :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :

1Traduction par David Martin
Édition de 1744, libre de droits.
1 Or il arriva après ces choses, que Naboth Jizréhélite, ayant une vigne à Jizréhel, près du palais d’Achab, Roi de Samarie ; (21:1) 2 Achab parla à Naboth, et lui dit : Cède-moi ta vigne, afin que j’en fasse un jardin de verdure ; car elle est proche de ma maison, et je t’en donnerai pour celle-là une meilleure ; ou si cela t’accommode mieux, je t’en donnerai l’argent qu’elle vaut. (21:2) 3 Mais Naboth répondit à Achab : A Dieu ne plaise que je te cède l’héritage de mes pères ! (21:3) 4 Et Achab vint en sa maison tout refrogné et indigné pour la parole que lui avait dite Naboth Jizréhélite, en disant : Je ne te céderai point l’héritage de mes pères ; et il se coucha sur son lit, et tourna son visage, et ne mangea rien. (21:4) 5 Alors Izebel sa femme entra vers lui, et lui dit : D’où vient que ton esprit est si triste ? et pourquoi ne manges-tu point ? (21:5) 6 Et il lui répondit : C’est parce qu’ayant parlé à Naboth Jizréhélite, et lui ayant dit : Donne-moi ta vigne pour de l’argent, ou si tu l’aimes mieux, je te donnerai une autre vigne pour celle-là, il m’a dit : Je ne te céderai point ma vigne. (21:6) 7 Alors Izebel sa femme lui dit : Serais-tu maintenant Roi sur Israël ? Lève-toi, mange quelque chose, et que ton cœur se réjouisse ; je te ferai avoir la vigne de Naboth Jizréhélite. (21:7) 8 Et elle écrivit des Lettres au nom d’Achab, les scella du sceau du Roi, et elle envoya ces Lettres aux Anciens et Magistrats qui étaient dans la ville de Naboth, et qui y demeuraient avec lui. (21:8) 9 Et elle écrivit dans ces Lettres ce qui s’ensuit : Publiez le jeûne, et faites tenir Naboth au haut bout du peuple. (21:9) 10 Et faites tenir deux méchants hommes vis-à-vis de lui, et qu’ils témoignent contre lui, en disant : Tu as blasphémé contre Dieu, et [mal parlé] du Roi ; puis vous le mènerez dehors, et vous le lapiderez, et qu’il meure. (21:10) 11 Les gens donc de la ville de Naboth, [savoir] les Anciens et les Magistrats qui demeuraient dans sa ville, firent comme Izebel leur avait mandé, [et] selon qu’il était écrit dans les Lettres qu’elle leur avait envoyées. (21:11) 12 Car ils publièrent le jeûne, et firent tenir Naboth au haut bout du peuple. (21:12) 13 Et deux méchants hommes entrèrent, et se tinrent vis-à-vis de lui ; et ces méchants hommes témoignèrent contre Naboth en la présence du peuple, en disant : Naboth a blasphémé contre Dieu, et il a [mal parlé] du Roi ; puis ils le menèrent hors de la ville, et l’assommèrent de pierres, et il mourut. (21:13) 14 Après cela ils envoyèrent vers Izebel, pour lui dire : Naboth a été lapidé, et il est mort. (21:14) 15 Et il arriva qu’aussitôt qu’Izebel eut entendu que Naboth avait été lapidé, et qu’il était mort, elle dit à Achab : Lève-toi, mets-toi en possession de la vigne de Naboth Jizréhélite, qui avait refusé de te la donner pour de l’argent ; car Naboth n’est plus en vie, mais il est mort. (21:15) 16 Ainsi dès qu’Achab eut entendu que Naboth était mort, il se leva pour descendre en la vigne de Naboth Jizréhélite, et pour s’en mettre en possession. (21:16) 17 Alors la parole de l’Éternel fut adressée à Elie Tisbite, en disant : (21:17) 18 Lève-toi, descends au devant d’Achab Roi d’Israël, lorsqu’il sera à Samarie ; voilà il est dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour s’en mettre en possession. (21:18) 19 Et tu lui parleras, en disant : Ainsi a dit l’Éternel : N’as-tu pas tué, et ne t’es-tu pas même mis en possession ? Puis tu lui parleras ainsi, et diras : Ainsi a dit l’Éternel : Comme les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront aussi ton propre sang. (21:19) 20 Et Achab dit à Elie : M’as-tu trouvé toi, mon ennemi ? Mais il lui répondit : Oui, je t’ai trouvé, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui déplaît à l’Éternel. (21:20) 21 Voici je m’en vais amener du mal sur toi, et je t’exterminerai entièrement ; et depuis l’homme jusqu’à un chien, je retrancherai ce qui appartient à Achab, tant ce qui est serré, que ce qui est délaissé en Israël. (21:21) 22 Et je mettrai ta maison au même état que j’ai mis la maison de Jéroboam fils de Nébat, et la maison de Bahasa, fils d’Ahija à cause du péché par lequel tu m’as irrité, et as fait pécher Israël. (21:22) 23 L’Éternel parla aussi contre Izebel, disant : Les chiens mangeront Izebel près du rempart de Jizréhel. (21:23) 24 Celui qui appartient à Achab, [et] qui mourra dans la ville, les chiens le mangeront ; et celui qui mourra aux champs, les oiseaux des cieux le mangeront. (21:24) 25 En effet il n’y en avait point eu de semblable à Achab, qui se fût vendu pour faire ce qui déplaît à l’Éternel, selon que sa femme Izebel l’induisait. (21:25) 26 De sorte qu’il se rendit fort abominable, allant après les dieux de fiente, selon tout ce qu’avaient fait les Amorrhéens que l’Éternel avait chassés de devant les enfants d’Israël. (21:26) 27 Et il arriva qu’aussitôt qu’Achab eut entendu ces paroles, il déchira ses vêtements, et mit un sac sur sa chair, et jeûna, et il se tenait couché, enveloppé d’un sac, et se traînait en marchant. (21:27) 28 Et la parole de l’Éternel fut adressée à Elie Tisbite, en disant : (21:28) 29 N’as-tu pas vu qu’Achab s’est humilié devant moi ? [Or] parce qu’il s’est humilié devant moi, je n’amènerai point ce mal en son temps, ce sera aux jours de son fils que j’amènerai ce mal sur sa maison. (21:29) I. Rois
21:1-29
2Traduction King James revue par B. Blayney
Édition de 1769, libre de droits (hors GB).
1 And it came to pass after these things, that Naboth the Jezreelite had a vineyard, which was in Jezreel, hard by the palace of Ahab king of Samaria. (21:1) 2 And Ahab spake unto Naboth, saying, Give me thy vineyard, that I may have it for a garden of herbs, because it is near unto my house : and I will give thee for it a better vineyard than it ; or, if it seem good to thee, I will give thee the worth of it in money. (21:2) 3 And Naboth said to Ahab, The LORD forbid it me, that I should give the inheritance of my fathers unto thee. (21:3) 4 And Ahab came into his house heavy and displeased because of the word which Naboth the Jezreelite had spoken to him : for he had said, I will not give thee the inheritance of my fathers. And he laid him down upon his bed, and turned away his face, and would eat no bread. (21:4) 5 But Jezebel his wife came to him, and said unto him, Why is thy spirit so sad, that thou eatest no bread ? (21:5) 6 And he said unto her, Because I spake unto Naboth the Jezreelite, and said unto him, Give me thy vineyard for money ; or else, if it please thee, I will give thee another vineyard for it : and he answered, I will not give thee my vineyard. (21:6) 7 And Jezebel his wife said unto him, Dost thou now govern the kingdom of Israel ? arise, and eat bread, and let thine heart be merry : I will give thee the vineyard of Naboth the Jezreelite. (21:7) 8 So she wrote letters in Ahab’s name, and sealed them with his seal, and sent the letters unto the elders and to the nobles that were in his city, dwelling with Naboth. (21:8) 9 And she wrote in the letters, saying, Proclaim a fast, and set Naboth on high among the people : (21:9) 10 And set two men, sons of Belial, before him, to bear witness against him, saying, Thou didst blaspheme God and the king. And then carry him out, and stone him, that he may die. (21:10) 11 And the men of his city, even the elders and the nobles who were the inhabitants in his city, did as Jezebel had sent unto them, and as it was written in the letters which she had sent unto them. (21:11) 12 They proclaimed a fast, and set Naboth on high among the people. (21:12) 13 And there came in two men, children of Belial, and sat before him : and the men of Belial witnessed against him, even against Naboth, in the presence of the people, saying, Naboth did blaspheme God and the king. Then they carried him forth out of the city, and stoned him with stones, that he died. (21:13) 14 Then they sent to Jezebel, saying, Naboth is stoned, and is dead. (21:14) 15 And it came to pass, when Jezebel heard that Naboth was stoned, and was dead, that Jezebel said to Ahab, Arise, take possession of the vineyard of Naboth the Jezreelite, which he refused to give thee for money : for Naboth is not alive, but dead. (21:15) 16 And it came to pass, when Ahab heard that Naboth was dead, that Ahab rose up to go down to the vineyard of Naboth the Jezreelite, to take possession of it. (21:16) 17 And the word of the LORD came to Elijah the Tishbite, saying, (21:17) 18 Arise, go down to meet Ahab king of Israel, which is in Samaria : behold, he is in the vineyard of Naboth, whither he is gone down to possess it. (21:18) 19 And thou shalt speak unto him, saying, Thus saith the LORD, Hast thou killed, and also taken possession ? And thou shalt speak unto him, saying, Thus saith the LORD, In the place where dogs licked the blood of Naboth shall dogs lick thy blood, even thine. (21:19) 20 And Ahab said to Elijah, Hast thou found me, O mine enemy ? And he answered, I have found thee : because thou hast sold thyself to work evil in the sight of the LORD. (21:20) 21 Behold, I will bring evil upon thee, and will take away thy posterity, and will cut off from Ahab him that pisseth against the wall, and him that is shut up and left in Israel, (21:21) 22 And will make thine house like the house of Jeroboam the son of Nebat, and like the house of Baasha the son of Ahijah, for the provocation wherewith thou hast provoked me to anger, and made Israel to sin. (21:22) 23 And of Jezebel also spake the LORD, saying, The dogs shall eat Jezebel by the wall of Jezreel. (21:23) 24 Him that dieth of Ahab in the city the dogs shall eat ; and him that dieth in the field shall the fowls of the air eat. (21:24) 25 But there was none like unto Ahab, which did sell himself to work wickedness in the sight of the LORD, whom Jezebel his wife stirred up. (21:25) 26 And he did very abominably in following idols, according to all things as did the Amorites, whom the LORD cast out before the children of Israel. (21:26) 27 And it came to pass, when Ahab heard those words, that he rent his clothes, and put sackcloth upon his flesh, and fasted, and lay in sackcloth, and went softly. (21:27) 28 And the word of the LORD came to Elijah the Tishbite, saying, (21:28) 29 Seest thou how Ahab humbleth himself before me ? because he humbleth himself before me, I will not bring the evil in his days : but in his son’s days will I bring the evil upon his house. (21:29) I. Kings
21:1-29
3Traduction revue par J. F. Ostervald
Édition de 1823, libre de droits.
1 Il arriva après ces choses, que Naboth Jizréhélite ayant une vigne, qui était à Jizréhel, près du palais d’Achab, roi de Samarie, (21:1) 2 Achab parla à Naboth, disant : Donne-moi ta vigne, afin que j’en fasse un jardin de verdure ; car elle est proche de ma maison, et au lieu de cette vigne je t’en donnerai une meilleure ; ou, si cela t’accommode mieux, je te donnerai de l’argent autant qu’elle vaut. (21:2) 3 Mais Naboth répondit à Achab : Que l’Eternel me garde de te donner l’héritage de mes pères ! (21:3) 4 Et Achab vint en sa maison tout chagrin et indigné pour la parole que lui avait dite Naboth Jizréhélite, disant : Je ne te donnerai point l’héritage de mes pères ; et il se coucha sur son lit, et tourna son visage, et ne mangea rien. (21:4) 5 Alors Jésabel sa femme entra vers lui, et lui dit : D’où vient que ton esprit est si triste ? Et pourquoi ne manges-tu rien ? (21:5) 6 Et il lui répondit : Parce que j’ai parlé à Naboth Jizréhélite, et je lui ai dit : Donne-moi ta vigne pour de l’argent ; ou s’il te plaît, je te donnerai une autre vigne au lieu de celle-là ; et il m’a dit : Je ne te donnerai point ma vigne. (21:6) 7 Alors Jésabel sa femme lui dit : Serais-tu maintenant roi sur Israël ? Lève-toi, mange quelque viande, et que ton cœur se réjouisse ; je te donnerai la vigne de Naboth Jizréhéïite. (21:7) 8 Et elle écrivit des lettres au nom d’Achab, et les scella de son sceau, et envoya ces lettres aux anciens et aux magistrats qui étaient dans la ville de Naboth, et qui y habitaient avec lui. (21:8) 9 Et elle écrivit dans ces lettres ce qui suit : Publiez un jeûne, et faites tenir Naboth à la tête du peuple ; (21:9) 10 Et faites tenir deux scélérats vis-à-vis de lui, et qu’ils témoignent contre lui, disant : Tu as blasphémé contre Dieu et le roi. Ensuite vous le mènerez dehors, et vous le lapiderez, et qu’il meure. (21:10) 11 Et les gens de la ville de Naboth, savoir, les anciens et les magistrats qui habitaient dans sa ville, firent comme Jésabel leur avait mandé, et selon qu’il était écrit dans les lettres qu’elle leur avait envoyées. (21:11) 12 Car ils publièrent un jeûne, et firent tenir Naboth à la tête du peuple ; (21:12) 13 Et deux scélérats entrèrent, qui se tinrent vis-à-vis de lui ; et ces scélérats témoignèrent contre Naboth, en la présence du peuple, disant : Naboth a blasphémé contre Dieu et le roi. Puis ils le menèrent hors de la ville, et l’assommèrent de pierres, de sorte qu’il mourut. (21:13) 14 Après cela, ils envoyèrent vers Jésabel, pour lui dire : Naboth a été lapidé, et il est mort. (21:14) 15 Et il arriva qu’aussitôt que Jésabel eut entendu que Naboth avait été lapidé, et qu’il était mort, elle dit à Achab : Lève-toi, mets-toi en possession de la vigne de Naboth Jizréhélite, qui avait refusé de te la donner pour de l’argent ; car Naboth n’est plus en vie, mais il est mort. (21:15) 16 Ainsi dès qu’Achab eut entendu que Naboth était mort, il se leva pour descendre dans la vigne de Naboth Jizréhélite, et pour s’en mettre en possession. (21:16) 17 Alors la parole de l’Eternel fut adressée à Elle Tisçbite, disant : (21:17) 18 Lève-toi, descends au-devant d’Achab, roi d’Israël, qui est à Samarie ; voilà, il est dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour s’en mettre en possession. (21:18) 19 Et tu lui parleras et lui diras : Ainsi a dit l’Eternel : N’as-tu pas tué, et même, ne t’es-tu pas mis en possession ? Puis tu lui parleras ainsi, et tu diras : Ainsi a dit l’Eternel : Comme les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront aussi ton propre sang. (21:19) 20 Et Achab dit à Elie : M’as-tu trouvé, mon ennemi ? Mais il lui répondit : Oui, je t’ai trouvé, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui déplaît à l’Eternel. (21:20) 21 Voici, je vais faire venir du mal sur toi, et je t’exterminerai entièrement, et je retrancherai ce qui appartient a Achab, jusqu’à un seul homme, tant ce qui est serré que ce qui est abandonné en Israël ; (21:21) 22 Et je mettrai ta maison dans le même état que j’ai mis la maison de Jéroboam, fils de Nébat, et la maison de Bahasça, fils d’Ahija ; à cause du péché par lequel tu m’as irrité et as fait pécher Israël. (21:22) 23 L’Eternel parla aussi contre Jésabel, disant : Des chiens mangeront Jésabel près du rempart de Jizréhel. (21:23) 24 Celui qui appartient à Achab, qui mourra dans la ville, sera mangé par les chiens ; et celui qui mourra aux champs, sera mangé par les oiseaux des cieux. (21:24) 25 En effet, il n’y avait point eu de roi semblable à Achab, qui se fût vendu pour faire ce qui est mauvais devant l’Eternel, selon que sa femme Jésabel l’induisait. (21:25) 26 De sorte qu’il se rendit fort abominable, allant après les dieux infâmes, comme avaient fait les Amorrhéens que l’Eternel avait chassés de devant les enfans d’Israël. (21:26) 27 Et il arriva qu’aussitôt qu’Achab eut entendu ces paroles, il déchira ses vêtemens, et mit un sac sur sa chair, et jeûna ; et il était couché, enveloppé d’un sac, et il se traînait en marchant. (21:27) 28 Et la parole de l’Eternel fut adressée à Elie Tisçbite, disant : (21:28) 29 N’as-tu pas vu qu’Achab s’est humilié devant moi ? Parce qu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai point venir ce mal en son temps ; ce sera dans les jours de son fils que je ferai venir ce mal sur sa maison. (21:29) I. Rois
21:1-29
4Traduction par H.-A. Perret-Gentil
Édition de 1847-1861, libre de droits.
1 Et après ces choses il arriva que Naboth, de Jizréel, ayant à Jizréel une vigne touchant au palais d’Achab, roi de Samarie, (21:1) 2 Achab parla à Naboth en ces termes : Cède-moi ta vigne pour en faire mon jardin potager, car elle est proche, à côté de mon habitation, et je te donnerai en échange une vigne meilleure que celle-là ; si cela t’agrée, je te donnerai de l’argent en paiement. (21:2) 3 Mais Naboth dit à Achab : A l’Éternel ne plaise que je te cède le patrimoine de mes pères ! (21:3) 4 Alors Achab rentra dans son palais, chagrin et irrité du langage que lui avait tenu Naboth de Jizréel en disant : Je ne te cède point le patrimoine de mes pères. Et il se coucha sur son lit et détourna la tête, et ne prit aucune nourriture. (21:4) 5 Alors Jézabel, sa femme, entra chez lui et lui dit : D’où vient ton humeur sombre et que tu ne prends point de nourriture ? (21:5) 6 Et il lui dit : J’ai parlé à Naboth de Jizréel et lui ai dit : Cède-moi ta vigne pour de l’argent, ou, si tu préfères, je te donnerai une vigne pour celle-là. Mais il a dit : Je ne te cède point ma vigne. (21:6) 7 Alors Jézabel, sa femme, lui dit : Exerces-tu maintenant, toi, la souveraineté sur Israël ? Lève-toi, prends de la nourriture, aie le cœur à l’aise ; moi, je saurai te donner la vigne de Naboth de Jizréel. (21:7) 8 Et elle écrivit des lettres au nom d’Achab et les scella de son sceau, et elle expédia les lettres dans sa ville aux Anciens et aux notables qui y habitaient avec Naboth. (21:8) 9 Et dans ces lettres elle écrivait en s’exprimant ainsi : Publiez un jeûne et donnez à Naboth la première place du peuple, (21:9) 10 et apostez deux hommes, gens de rien, en face de lui pour qu’ils déposent contre lui en ces termes : Tu as maudit Dieu et le roi. Puis menez-le dehors, et le lapidez à mort. (21:10) 11 Et les hommes de sa ville, les Anciens et les notables qui habitaient dans sa ville, s’y prirent comme le leur avait mandé Jézabel, d’après le contenu des lettres qu’elle leur avait envoyées ; (21:11) 12 ils publièrent un jeûne et donnèrent à Naboth la première place du peuple, (21:12) 13 et les deux hommes, gens de rien, vinrent s’asseoir en face de lui, et ces hommes de rien déposèrent contre Naboth devant le peuple en ces termes : Naboth a maudit Dieu et le roi. Et ils le menèrent en dehors de la ville, et ils le lapidèrent, et il mourut. (21:13) 14 Alors ils expédièrent à Jézabel un message : Naboth est lapidé et mort. (21:14) 15 Et lorsque Jézabel apprit que Naboth était lapidé et mort, Jézabel dit à Achab : Lève-toi, prends possession de la vigne de Naboth de Jizréel, qu’il refusait de te céder pour de l’argent, car Naboth n’est plus en vie, car il est mort. (21:15) 16 Et lorsque Achab apprit que Naboth était mort, Achab se leva pour descendre à la vigne de Naboth de Jizréel, afin d’en prendre possession. (21:16) 17 Alors la parole de l’Éternel fut adressée à Élie, de Thisbé, en ces termes : (21:17) 18 Lève-toi, descends à la rencontre d’Achab, roi d’Israël, qui réside à Samarie. Voilà qu’il est dans la vigne de Naboth où il est descendu pour en prendre possession, (21:18) 19 et tiens-lui ce langage : Ainsi parle l’Éternel : Es-tu meurtrier et usurpateur ? Parle-lui et dis-lui : Ainsi parle l’Éternel : A l’endroit où les chiens ont lapé le sang de Naboth, les chiens laperont ton sang aussi à toi. (21:19) 20 Et Achab dit à Élie : M’as-tu donc atteint, mon ennemi ? Et il répondit : Je [t’]ai atteint, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Éternel. (21:20) 21 Voici, je vais amener la calamité sur toi et ravager après toi, et exterminer à Achab ce qui pisse à la muraille, mineur et émancipé en Israël, (21:21) 22 et réduire ta maison à l’état de la maison de Jéroboam, fils de Nebat, et à l’état de la maison de Baësa, fils d’Ahia, pour les provocations dont tu [M’]as provoqué, et parce que tu as entraîné Israël à pécher. (21:22) 23 Sur Jézabel aussi l’Éternel parle et dit : Les chiens dévoreront Jézabel sur le rempart de Jizréel. (21:23) 24 Ceux qui mourront à Achab dans la ville, seront mangés par les chiens, et ceux qui mourront dans les champs, par les oiseaux du ciel. (21:24) 25 Sauf Achab il n’y en eut point qui se soit vendu comme lui pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, parce qu’il fut séduit par Jézabel, sa femme. (21:25) 26 Et il commit nombre d’abominations, et adhéra aux idoles tout comme le faisaient les Amorites que l’Éternel avait chassés devant les enfants d’Israël. (21:26) 27 Et lorsque Achab entendit ce discours, il déchira ses vêtements et appliqua le cilice sur son corps et jeûna, et coucha dans le cilice et prit une démarche lente. (21:27) 28 Alors la parole de l’Éternel fut adressée à Élie, de Thisbé, en ces termes : (21:28) 29 As-tu vu que Achab s’est courbé devant moi ? Aussi, puisqu’il s’est courbé devant moi, je ne ferai pas venir la calamité de son vivant, c’est au temps de son fils que j’amènerai la calamité sur sa maison. (21:29) 1 Rois
21:1-29
5Traduction par L. I. Lemaistre de Saci
Édition de 1855, libre de droits.
1 APRÈS ces événements il en arriva un autre dans le même temps. Naboth de Jezrahel avait à lui, dans Jezrahel même, une vigne près du palais d’Achab, roi de Samarie. (21:1) 2 Et Achab lui dit : Donnez-moi votre vigne, afin que je puisse faire un jardin potager, parce qu’elle est proche de ma maison, et je vous en donnerai une meilleure : ou, si cela vous accommode mieux, je vous la payerai en argent au prix qu’elle vaut. (21:2) 3 Naboth lui répondit : Dieu me garde de vous donner l’héritage de mes pères. (21:3) 4 Achab revint donc chez lui tout en colère et plein de fureur, à cause de cette parole de Naboth de Jezrahel qui lui avait dit : Je ne vous donnerai point l’héritage de mes pères. Et se jetant sur son lit, il se tourna du côté de la muraille, et ne mangea point. (21:4) 5 Jézabel, sa femme, étant venue le trouver, lui dit : Qu’est-ce donc que cela ? D’où vous vient cette tristesse ? et pourquoi ne mangez-vous point ? (21:5) 6 Il lui répondit : J’ai parlé à Naboth de Jezrahel, et je lui ai dit : Donnez-moi votre vigne, et je vous en donnerai l’argent ; ou, si vous l’aimez mieux, je vous en donnerai une meilleure pour celle-là. Et il m’a répondu : Je ne vous donnerai point ma vigne. (21:6) 7 Jézabel, sa femme, lui dit : Votre autorité est grande, à ce que je vois, et vous gouvernez bien le royaume d’Israël. Levez-vous, mangez, et ayez l’esprit en repos ; je me charge de vous livrer la vigne de Naboth de Jezrahel. (21:7) 8 Aussitôt elle écrivit, au nom d’Achab, des lettres qu’elle cacheta du cachet du roi, et elle les envoya aux anciens et aux premiers de la ville de Naboth qui demeuraient avec lui. (21:8) 9 Ces lettres étaient conçues en ces termes : Publiez un jeûne, et faites asseoir Naboth entre les premiers du peuple, (21:9) 10 et gagnez contre lui deux enfants de Bélial, qui rendent un faux témoignage, en disant : Naboth a blasphémé contre Dieu et contre le roi : qu’on le mène hors de la ville, qu’il soit lapidé et mis à mort. (21:10) 11 Les anciens et les premiers de la ville de Naboth qui demeuraient avec lui, firent ce que Jézabel leur avait commandé, et ce que portait la lettre qu’elle leur avait envoyée. (21:11) 12 Ils publièrent un jeûne, et firent asseoir Naboth entre les premiers du peuple ; (21:12) 13 et ayant fait venir deux enfants du diable, ils les firent asseoir vis-à-vis de lui. Et ces deux enfants du diable portèrent témoignage contre lui devant l’assemblée, en disant : Naboth a blasphémé contre Dieu et contre le roi. Et ensuite de ce témoignage, ils le menèrent hors de la ville, et le lapidèrent. (21:13) 14 Ils envoyèrent aussitôt à Jézabel, pour lui dire : Naboth a été lapidé, et il est mort. (21:14) 15 Jézabel ayant appris que Naboth avait été lapidé, et qu’il était mort, vint dire à Achab : Allez, et rendez-vous maître de la vigne de Naboth de Jezrahel, qui n’a pas voulu se rendre à votre désir, ni vous la donner pour le prix qu’elle valait : car Naboth n’est plus en vie ; mais il est mort. (21:15) 16 Achab ayant appris la mort de Naboth, s’en alla aussitôt dans la vigne de Naboth de Jezrahel, pour s’en rendre maître. (21:16) 17 En même temps le Seigneur adressa sa parole à Elie de Thesbé, et lui dit : (21:17) 18 Allez tout présentement au-devant d’Achab, roi d’Israël, qui est dans Samarie : car le voilà qui va dans la vigne de Naboth, pour s’en rendre maître. (21:18) 19 Et vous lui parlerez en ces termes : Voici ce que dit le Seigneur : Vous avez tué Naboth, et de plus vous vous êtes emparé de sa vigne. Et vous lui direz ensuite : Voici ce que dit le Seigneur : En ce même lieu où les chiens ont léché le sang de Naboth, ils lécheront aussi votre sang. (21:19) 20 Et Achab dit à Elie : En quoi avez-vous trouvé que je me déclarasse votre ennemi ? Elie lui répondit : En ce que vous vous êtes vendu pour faire le mal aux yeux du Seigneur. (21:20) 21 Voici ce que dit le Seigneur : Je vais faire fondre tous les maux sur vous. Je vous retrancherai, vous et votre postérité, de dessus la terre ; et je tuerai de la maison d’Achab jusqu’aux plus petits enfants et aux animaux, et depuis le premier jusqu’au dernier dans Israël. (21:21) 22 Je rendrai votre maison comme la maison de Jéroboam, fils de Nabat, et comme la maison de Baasa, fils d’Ahia, parce que vos actions ont irrité ma colère, et que vous avez fait pécher Israël. (21:22) 23 Le Seigneur a prononcé aussi cet arrêt contre Jézabel : Les chiens mangeront Jézabel, dans le champ de Jezrahel. (21:23) 24 Si Achab meurt dans la ville, il sera mangé par les chiens ; et s’il meurt dans les champs, il sera mangé par les oiseaux du ciel. (21:24) 25 Achab n’eut donc point son semblable en méchanceté, comme ayant été vendu pour faire le mal aux yeux du Seigneur. (Car il y fut excité encore par Jézabel, sa femme.) (21:25) 26 Et il devint tellement abominable, qu’il suivait les idoles des Amorrhéens que le Seigneur avait exterminés à l’entrée des enfants d’Israël en leur pays. (21:26) 27 Achab ayant entendu ces paroles, déchira ses vêtements, couvrit sa chair d’un cilice, jeûna et dormit avec le sac, et marcha ayant la tête baissée. (21:27) 28 Alors le Seigneur adressa sa parole à Elie de Thesbé, et lui dit : (21:28) 29 N’avez-vous pas vu Achab humilié devant moi ? Puis donc qu’il s’est humilié à cause de moi, je ne ferai point tomber sur lui pendant qu’il vivra les maux dont je l’ai menacé ; mais je les ferai tomber sur sa maison, sous le règne de son fils. (21:29) III. Rois
21:1-29
6Traduction par Albert Rilliet
Édition de 1858, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que le Nouveau Testament.
7Traduction dite Bible de Lausanne
Édition de 1861-1872, libre de droits.
1 Après ces choses, il arriva que Naboth, d’Izréel, ayant une vigne à Izréel, à côté du palais d’Achab, roi de Samarie, (21:1) 2 Achab parla à Naboth, en disant : Donne-moi ta vigne pour que j’en fasse un jardin de verdure, car elle est proche, à côté de ma maison. et je te donnerai à la place une vigne meilleure que celle-là ; [ou] si cela est bon à tes yeux, je t’en donnerai le prix en argent. (21:2) 3 Et Naboth dit à Achab : Loin de moi, de par l’Eternel, que je te donne l’héritage de mes pères ! (21:3) 4 Et Achab s’en revint chez lui, chagrin et irrité à cause de la parole que lui avait dite Naboth, d’Izréel (il avait dit : Je ne te donnerai pas l’héritage de mes pères). Et il se coucha sur son lit, détourna le visage, et ne mangea pas le pain. (21:4) 5 Et Jézabel, sa femme, vint à lui et lui dit : Pourquoi donc ton esprit est-il chagrin, et [pourquoi] ne manges-tu pas le pain ? (21:5) 6 Et il lui dit : Parce que j’ai parlé à Naboth, d’Izréel, et je lui ai dit : Donne-moi ta vigne pour de l’argent, ou si cela te plaît, je te donnerai une vigne à la place de celle-là ; et il a dit : Je ne te donnerai pas ma vigne. (21:6) 7 Et Jézabel, sa femme, lui dit : Est-ce toi maintenant qui exerces la royauté sur Israël ? Lève-toi, mange le pain, et que ton cœur soit heureux : moi, je te donnerai la vigne de Naboth, d’Izréel. (21:7) 8 Et elle écrivit des lettres au nom d’Achab et les scella de son sceau, et elle envoya les lettres aux anciens et aux notables qui étaient dans sa ville, qui habitaient avec Naboth. (21:8) 9 Et elle écrivit dans les lettres, en disant : Publiez un jeûne et faites asseoir Naboth à la tête du peuple, (21:9) 10 et faites asseoir deux hommes, fils de Bélial, en face de lui, et qu’ils témoignent contre lui, en disant : Tu as maudit Dieu et le roi. Et faites-le sortir, et lapidez-le, et qu’il meure. (21:10) 11 Et les hommes de sa ville, les anciens et les notables, qui habitaient dans sa ville, firent comme Jézabel le leur avait envoyé [dire], comme il était écrit dans les lettres qu’elle leur avait envoyées. (21:11) 12 Ils publièrent un jeûne et firent asseoir Naboth à la tête du peuple, (21:12) 13 et les deux hommes, fils de Bélial, vinrent et s’assirent en face de lui ; et ces hommes de Bélial témoignèrent contre lui, contre Naboth, vis-à-vis du peuple, en disant : Naboth a maudit Dieu et le roi. Et on le fit sortir hors de la ville, et on le lapida , et il mourut. (21:13) 14 Et ils envoyèrent à Jézabel, en disant : Naboth a été lapidé et il est mort. (21:14) 15 Et quand Jézabel entendit que Naboth avait été lapidé et était mort, Jézabel dit à Achab : Lève-toi, prends possession de la vigne de Naboth, d’Izréel, qu’il a refusé de te donner pour de l’argent ; car Naboth n’est plus vivant, mais il est mort. (21:15) 16 Et quand Achab entendit que Naboth était mort, Achab se leva pour descendre à la vigne de Naboth, d’Izréel, pour en prendre possession. (21:16) 17 Et la parole de l’Eternel fut adressée à Elie, le Thisbite, en disant : (21:17) 18 Lève-toi, descends à la rencontre d’Achab, roi d’Israël, qui [règne] à Samarie ; le voilà dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. (21:18) 19 Et tu lui parleras, en disant : Ainsi dit l’Eternel : N’as-tu pas commis un meurtre, et même pris possession ? Et tu lui parleras, en disant : Ainsi dit l’Eternel : A l’endroit où les chiens ont lapé le sang de Naboth, les chiens laperont ton sang, à toi aussi ! (21:19) 20 Et Achab dit à Elie : M’as-tu trouvé, mon ennemi ? Et il dit : Je t’ai trouvé, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mauvais aux yeux de l’Eternel ! (21:20) 21 Voici, je vais faire venir du mal sur toi, et je te balaierai , et je retrancherai à Achab même un seul homme, tant ce qui est soigné que ce qui est abandonné en Israël ; (21:21) 22 et je rendrai ta maison semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nébat, et à la maison de Baësça, fils d’Akhija, pour la provocation dont tu [m’] as provoqué, en faisant pécher Israël. (21:22) 23 Et l’Eternel prononce aussi sur Jézabel, en disant : Les chiens mangeront Jézabel à l’avant-mur d’Izréel. (21:23) 24 Celui [de la maison] d’Achab qui mourra dans la ville, les chiens le mangeront, et celui qui mourra dans les champs, les oiseaux du ciel le mangeront. (21:24) 25 Certainement il n’y eut point [de roi] comme Achab, qui s’était vendu pour faire ce qui est mauvais aux yeux de l’Eternel, parce que sa femme Jézabel l’incitait, (21:25) 26 et qui avait agi d’une manière très abominable, en allant après les idoles, selon tout ce qu’avaient fait les Amoréens que l’Eternel déposséda devant les fils d’Israël. (21:26) 27 Et il arriva, quand Achab entendit ces paroles, qu’il déchira ses vêtements, et il mit un habit d’affliction sur son corps , et il jeûna ; et il couchait avec l’habit d’affliction et il marchait sans bruit. (21:27) 28 Et la parole de l’Eternel fut adressée à Elie, le Thisbite, en disant : (21:28) 29 Vois-tu comment Achab a ployé devant ma face ? Puisqu’il a ployé devant ma face, je ne ferai pas venir le mal durant ses jours : c’est aux jours de son fils que je ferai venir le mal sur sa maison. (21:29) I Rois
21:1-29
8Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré
Édition de 1866, libre de droits.
1 Après ces événements, il en arriva un autre dans le même temps. Naboth de Jezrahel possédait à Jezrahel une vigne près du palais d’Achab, roi de Samarie. (21:1) 2 Et Achab lui dit : Donnez-moi votre vigne, afin que je puisse faire un jardin potager, parce qu’elle est proche de ma maison ; et je vous donnerai une meilleure vigne ; ou, si vous le préférez, je vous la paierai en argent le prix qu’elle vaut. (21:2) 3 Naboth lui répondit : Dieu me garde de vous donner l’héritage de mes pères ! (21:3) 4 Achab revint donc chez lui indigné et frémissant, à cause de cette parole de Naboth de Jezrahel, qui lui avait dit : Je ne vous donnerai point l’héritage de mes pères ; et se jetant sur son lit, il se tourna du côté de la muraille et ne mangea point. (21:4) 5 Jézabel, sa femme, étant entrée, lui dit : Qu’est-ce que cela ? D’où vous vient cette tristesse ? Et pourquoi ne mangez-vous pas ? (21:5) 6 Il lui répondit. J’ai parlé à Naboth de Jezrahel, et je lui ai dit : Donnez-moi votre vigne, en recevant de l’argent, ou, si vous l’aimez mieux, je vous en donnerai une meilleure pour celle-là. Et il m’a répondu : Je ne vous donnerai point ma vigne. (21:6) 7 Jézabel, sa femme, lui dit : Votre autorité est grande et vous gouvernez bien le royaume d’Israël. Levez-vous, mangez et ayez l’esprit en repos ; je vous donnerai la vigne de Naboth de Jezrahel. (21:7) 8 Elle écrivit aussitôt au nom d’Achab des lettres, qu’elle scella du sceau du roi, et elle les envoya aux anciens et aux premiers de la ville qui demeuraient avec Naboth. (21:8) 9 Ces lettres étaient conçues en ces termes : Publiez un jeûne, et faites asseoir Naboth entre les premiers du peuple, (21:9) 10 Et gagnez deux hommes fils de Bélial, qui portent un faux témoignage contre lui, en disant : Naboth a blasphémé Dieu et le roi ; entraînez-le hors de la ville, qu’il soit lapidé et mis à mort. (21:10) 11 Les anciens et les premiers de la ville qui demeuraient avec Naboth, firent ce que Jézabel leur avait commandé, et ce que portait la lettre qu’elle leur avait envoyée. (21:11) 12 Ils publièrent un jeûne, et firent asseoir Naboth entre les premiers du peuple ; (21:12) 13 Et ayant amené deux hommes fils du diable, ils les firent asseoir vis-à-vis de lui. Et ces deux hommes, comme des fils du diable, portèrent témoignage contre lui devant l’assemblée, en disant : Naboth a blasphémé Dieu et le roi ; c’est pourquoi ils le poussèrent hors de la ville et le lapidèrent. (21:13) 14 Ils envoyèrent aussitôt dire à Jézabel : Naboth a été lapidé, et il est mort. (21:14) 15 Jézabel ayant appris que Naboth avait été lapidé, et qu’il était mort, dit à Achab : Allez et possédez la vigne de Naboth de Jezrahel, qui n’a pas voulu se rendre à votre désir, ni vous la donner pour le prix qu’elle valait. Car Naboth ne vit plus, mais il est mort. (21:15) 16 Achab, à la nouvelle de la mort de Naboth, s’en alla aussitôt et descendit dans la vigne de Naboth de Jezrahel pour s’en rendre maître. (21:16) 17 Le Seigneur adressa la parole à Élie de Thesbé, et lui dit : (21:17) 18 Allez à la rencontre d’Achab, roi d’Israël, qui est à Samarie ; car le voilà qui descend dans la vigne de Naboth pour s’en rendre maître ; (21:18) 19 Et vous lui parlerez en ces termes : Voici ce que dit le Seigneur : Vous avez tué, et de plus vous vous êtes emparé. Et vous ajouterez : Voici ce que dit le Seigneur : En ce même lieu où les chiens ont léché le sang de Naboth, ils lècheront aussi votre sang. (21:19) 20 Et Achab dit à Élie : M’avez-vous trouvé votre ennemi ? Élie lui répondit : Assurément, en ce que vous vous êtes vendu pour faire le mal aux yeux du Seigneur. (21:20) 21 Je vais faire fondre tous les maux sur vous. Je vous retrancherai vous et votre postérité de dessus la terre, et je tuerai de la maison d’Achab jusqu’aux plus petits enfants et aux animaux, et depuis le premier jusqu’au dernier dans Israël. (21:21) 22 Je rendrai votre maison comme la maison de Jéroboam, fils de Nabat, et comme la maison de Baasa, fils d’Ahia, parce que vos actions ont irrité ma colère, et que vous avez fait pécher Israël. (21:22) 23 Le Seigneur a prononcé aussi cet arrêt contre Jézabel : Les chiens mangeront Jézabel dans le champ de Jezrahel. (21:23) 24 Si Achab meurt dans la ville, il sera dévoré par les chiens ; s’il meurt dans les champs, il sera mangé par les oiseaux du ciel. (21:24) 25 Achab n’eut donc point son semblable ; il s’était vendu pour faire le mal aux yeux du Seigneur. Car il y fut excité par Jézabel, sa femme. (21:25) 26 Et il devint tellement abominable, qu’il suivait les idoles des Amorrhéens que le Seigneur avait exterminés à l’entrée des enfants d’Israël dans leur pays. (21:26) 27 Achab ayant entendu ces paroles, déchira ses vêtements, couvrit son corps d’un cilice, jeûna et dormit avec le sac, et marcha la tête baissée. (21:27) 28 Alors le Seigneur adressa la parole à Élie de Thesbé, et lui dit : (21:28) 29 N’avez-vous pas vu Achab humilié devant moi ? Puis donc qu’il s’est humilié à cause de moi, je ne ferai point tomber sur lui tant qu’il vivra les maux dont je l’ai menacé ; mais je les ferai tomber sur sa maison sous le règne de son fils. (21:29) III Rois
21:1-29
9Traduction par L. Segond & H. Oltramare
Édition de 1874, libre de droits.
1 Après ces choses, voici ce qui arriva. Naboth, de Jizreel, avait une vigne à Jizreel, à côté du palais d’Achab, roi de Samarie. (21:1) 2 Et Achab parla ainsi à Naboth : Cède-moi ta vigne, pour que j’en fasse un jardin potager, car elle est tout près de ma maison. Je te donnerai à la place une vigne meilleure ; ou, si cela te convient, je te paierai la valeur en argent. (21:2) 3 Mais Naboth répondit à Achab : Que l’Éternel me garde de te donner l’héritage de mes pères ! (21:3) 4 Achab rentra dans sa maison, triste et irrité, à cause de cette parole que lui avait dite Naboth de Jizreel : Je ne te donnerai pas l’héritage de mes pères ! Et il se coucha sur son lit, détourna le visage, et ne mangea rien. (21:4) 5 Jézabel, sa femme, vint auprès de lui, et lui dit : Pourquoi as-tu l’esprit triste et ne manges-tu point ? (21:5) 6 Il lui répondit : J’ai parlé à Naboth de Jizreel, et je lui ai dit : Cède-moi ta vigne pour de l’argent ; ou, si tu veux, je te donnerai une autre vigne à la place. Mais il a dit : Je ne te donnerai pas ma vigne ! (21:6) 7 Alors Jézabel, sa femme, lui dit : Est-ce bien toi maintenant qui exerces la souveraineté sur Israël ? Lève-toi, prends de la nourriture, et que ton cœur se réjouisse ; moi, je te donnerai la vigne de Naboth de Jizreel. (21:7) 8 Et elle écrivit au nom d’Achab des lettres qu’elle scella du sceau d’Achab, et qu’elle envoya aux anciens et aux magistrats qui habitaient avec Naboth dans sa ville. (21:8) 9 Voici ce qu’elle écrivit dans ces lettres : Publiez un jeûne ; placez Naboth à la tête du peuple, (21:9) 10 et mettez en face de lui deux méchants hommes qui déposeront ainsi contre lui : Tu as maudit Dieu et le roi ! Puis menez-le dehors, lapidez-le, et qu’il meure. (21:10) 11 Les gens de la ville de Naboth, les anciens et les magistrats qui habitaient dans la ville, agirent comme Jézabel le leur avait fait dire, d’après ce qui était écrit dans les lettres qu’elle leur avait envoyées. (21:11) 12 Ils publièrent un jeûne, et ils placèrent Naboth à la tête du peuple ; (21:12) 13 les deux méchants hommes vinrent se mettre en face de lui, et ces méchants hommes déposèrent ainsi devant le peuple contre Naboth : Naboth a maudit Dieu et le roi ! Puis ils le menèrent hors de la ville, ils le lapidèrent, et il mourut. (21:13) 14 Et ils envoyèrent dire à Jézabel : Naboth a été lapidé, et il est mort. (21:14) 15 Lorsque Jézabel apprit que Naboth avait été lapidé et qu’il était mort, elle dit à Achab : Lève-toi, prends possession de la vigne de Naboth de Jizreel, qui a refusé de te la céder pour de l’argent ; car Naboth n’est plus en vie, il est mort. (21:15) 16 Achab, entendant que Naboth était mort, se leva pour descendre à la vigne de Naboth de Jizreel, afin d’en prendre possession. (21:16) 17 Alors la parole de l’Éternel fut adressée à Élie, le Thischbite, en ces mots : (21:17) 18 Lève-toi, descends au-devant d’Achab, roi d’Israël à Samarie ; le voilà dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. (21:18) 19 Tu lui diras : Ainsi parle l’Éternel : N’es-tu pas un assassin et un voleur ? Et tu lui diras : Ainsi parle l’Éternel : Au lieu même où les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront aussi ton propre sang. (21:19) 20 Achab dit à Élie : M’as-tu trouvé, mon ennemi ? Et il répondit : Je t’ai trouvé, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Éternel. (21:20) 21 Voici, je vais faire venir le malheur sur toi ; je te balaierai, j’exterminerai quiconque appartient à Achab, celui qui est esclave et celui qui est libre en Israël, (21:21) 22 et je rendrai ta maison semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nebath, et à la maison de Baescha, fils d’Achija, parce que tu m’as irrité et que tu as fait pécher Israël. (21:22) 23 L’Éternel parle aussi sur Jézabel, et il dit : Les chiens mangeront Jézabel près du rempart de Jizreel. (21:23) 24 Celui de la maison d’Achab qui mourra dans la ville sera mangé par les chiens, et celui qui mourra dans les champs sera mangé par les oiseaux du ciel. (21:24) 25 Il n’y a eu personne qui se soit vendu comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, et Jézabel, sa femme, l’y excitait. (21:25) 26 Il a agi de la manière la plus abominable, en allant après les idoles, comme le faisaient les Amoréens, que l’Éternel chassa devant les enfants d’Israël. (21:26) 27 Après avoir entendu les paroles d’Élie, Achab déchira ses vêtements, il mit un sac sur son corps, et il jeûna ; il couchait avec ce sac, et il marchait lentement. (21:27) 28 Et la parole de l’Éternel fut adressée à Élie, le Thischbite, en ces mots : (21:28) 29 As-tu vu comment Achab s’est humilié devant moi ? Parce qu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur pendant sa vie ; ce sera pendant la vie de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison. (21:29) 1 Rois
21:1-29
10Traduction par J. N. Darby
Édition de 1885, libre de droits.
1 — Et il arriva, après ces choses, que Naboth, le Jizreélite, avait une vigne qui était à Jizreël, à côté du palais d’Achab, roi de Samarie. (21:1) 2 Et Achab parla à Naboth, disant : Donne-moi ta vigne afin que j’en fasse un jardin potager, car elle est proche, à côté de ma maison, et je te donnerai à sa place une meilleure vigne que celle-là, ou, si cela est bon à tes yeux, je te donnerai l’argent que vaut celle-ci. (21:2) 3 Et Naboth dit à Achab : Que l’Éternel me garde de te donner l’héritage de mes pères. (21:3) 4 Et Achab s’en vint à sa maison, triste et irrité, à cause de la parole que Naboth, le Jizreélite, lui avait dite ; car il avait dit : Je ne te donnerai pas l’héritage de mes pères. Et il s’étendit sur sa couche, et détourna sa face, et ne mangea pas du pain. (21:4) 5 Et Jézabel, sa femme, vint vers lui et lui dit : Pourquoi donc ton esprit est-il triste et ne manges-tu pas du pain ? (21:5) 6 Et il lui dit : Parce que j’ai parlé à Naboth, le Jizreélite, et lui ai dit : Donne-moi ta vigne pour de l’argent, ou, si cela te plaît, je te donnerai une vigne en sa place. Et il a dit : Je ne te donnerai pas ma vigne. (21:6) 7 Et Jézabel, sa femme, lui dit : Est-ce toi qui exerces maintenant la royauté sur Israël ? Lève-toi, mange du pain, et que ton cœur soit gai ; moi, je te donnerai la vigne de Naboth, le Jizreélite. (21:7) 8 Et elle écrivit des lettres au nom d’Achab, et les scella de son sceau, et envoya les lettres aux anciens et aux nobles qui étaient dans sa ville, qui habitaient avec Naboth. (21:8) 9 Et elle écrivit dans les lettres, disant : Proclamez un jeûne et mettez Naboth en tête du peuple, (21:9) 10 et mettez deux hommes, fils de Bélial, en face de lui, et qu’ils témoignent contre lui, disant : Tu as maudit Dieu et le roi. Et menez-le dehors et lapidez-le, et qu’il meure. (21:10) 11 Et les hommes de sa ville, les anciens et les nobles qui habitaient sa ville, firent selon ce que Jézabel leur avait mandé, selon ce qui était écrit dans les lettres qu’elle leur avait envoyées : (21:11) 12 ils proclamèrent un jeûne et mirent Naboth en tête du peuple : (21:12) 13 et deux hommes, fils de Bélial, vinrent et s’assirent en face de lui ; et les hommes de Bélial témoignèrent contre lui, contre Naboth, devant le peuple, disant : Naboth a maudit Dieu et le roi. Et ils le menèrent hors de la ville, et l’assommèrent de pierres, et il mourut. (21:13) 14 Et ils envoyèrent à Jézabel, disant : Naboth a été lapidé, et il est mort. (21:14) 15 Et il arriva que, lorsque Jézabel apprit que Naboth avait été lapidé et était mort, Jézabel dit à Achab : Lève-toi, prends possession de la vigne de Naboth, le Jizreélite, qu’il refusa de te donner pour de l’argent, car Naboth n’est pas vivant, mais il est mort. (21:15) 16 Et il arriva que, quand Achab apprit que Naboth était mort, Achab se leva pour descendre à la vigne de Naboth, le Jizreélite, pour en prendre possession. (21:16) 17 Et la parole de l’Éternel vint à Élie, le Thishbite, disant : (21:17) 18 Lève-toi, descends à la rencontre d’Achab, le roi d’Israël, qui est à Samarie : voici, il est dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. (21:18) 19 Et tu lui parleras, disant : Ainsi dit l’Éternel : As-tu tué, et aussi pris possession ? Et tu lui parleras, disant : Ainsi dit l’Éternel : Au lieu où les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront ton sang, à toi aussi. (21:19) 20 Et Achab dit à Élie : M’as-tu trouvé, mon ennemi ? Et il dit : Je t’ai trouvé, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mauvais aux yeux de l’Éternel. (21:20) 21 Voici, je vais faire venir du mal sur toi, et j’ôterai ta postérité, et je retrancherai d’Achab tous les mâles, l’homme lié et l’homme libre en Israël ; (21:21) 22 et je ferai de ta maison comme de la maison de Jéroboam, fils de Nebath, et de la maison de Baësha, fils d’Akhija, à cause de la provocation par laquelle tu m’as provoqué et tu as fait pécher Israël. (21:22) 23 Et aussi à l’égard de Jézabel, l’Éternel parla, disant : Les chiens mangeront Jézabel à l’avant-mur de Jizreël. (21:23) 24 Celui [de la maison] d’Achab qui mourra dans la ville, les chiens le mangeront, et celui qui mourra dans les champs, les oiseaux des cieux le mangeront. (21:24) 25 (Certainement il n’y eut point [de roi] comme Achab, qui se vendit pour faire ce qui est mauvais aux yeux de l’Éternel, sa femme Jézabel le poussant. (21:25) 26 Et il agit très-abominablement, en allant après les idoles, selon tout ce que faisaient les Amoréens que l’Éternel avait dépossédés devant les fils d’Israël). (21:26) 27 Et il arriva, quand Achab entendit ces paroles, qu’il déchira ses vêtements, et mit un sac sur sa chair, et jeûna ; et il couchait avec le sac et marchait doucement. (21:27) 28 Et la parole de l’Éternel vint à Élie, le Thishbite, disant : (21:28) 29 Vois-tu comment Achab s’est humilié devant moi ? Parce qu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le mal en ses jours ; [mais] dans les jours de son fils, je ferai venir le mal sur sa maison. (21:29) 1 Rois
21:1-29
11Traduction par L. Cl. Fillion
Édition de 1889, libre de droits.
1 Après ces choses, voici ce qui arriva. En ce même temps, Naboth le Jezrahélite possédait dans Jezrahel une vigne près du palais d’Achab, roi de Samarie. (21:1) 2 Et Achab lui dit : Donnez-moi votre vigne, afin que je puisse faire un jardin potager, car elle est près de ma maison ; et je vous en donnerai une meilleure, ou, si cela vous accommode mieux, je vous la payerai en argent au prix qu’elle vaut. (21:2) 3 Naboth lui répondit : Dieu me garde de vous donner l’héritage de mes pères. (21:3) 4 Achab revint donc chez lui indigné et plein de fureur, à cause de cette parole que Naboth le Jezrahélite lui avait dite : Je ne vous donnerai pas l’héritage de mes pères ; et se jetant sur son lit, il se tourna du côté de la muraille et ne mangea point. (21:4) 5 Jézabel sa femme vint auprès de lui et lui dit : Qu’est-ce que cela ? D’où vous vient cette tristesse ? Et pourquoi ne mangez-vous point ? (21:5) 6 Il lui répondit : J’ai parlé à Naboth de Jezrahel, et je lui ai dit : Donnez-moi votre vigne, et je vous en donnerai l’argent ; ou, si vous le préférez, je vous en donnerai une meilleure pour celle-là. Et il m’a répondu : Je ne vous donnerai pas ma vigne. (21:6) 7 Jézabel sa femme lui dit : Votre autorité est grande, et vous gouvernez bien le royaume d’Israël. Levez-vous, mangez, et ayez l’esprit en repos ; c’est moi qui vous donnerai la vigne de Naboth le Jezrahélite. (21:7) 8 Aussitôt elle écrivit, au nom d’Achab, une lettre qu’elle scella du sceau du roi, et qu’elle envoya aux anciens et aux premiers de la ville de Naboth qui demeuraient avec lui. (21:8) 9 Cette lettre était conçue en ces termes : Publiez un jeûne, et faites asseoir Naboth entre les premiers du peuple, (21:9) 10 et subornez deux hommes sans conscience contre lui, et qu’ils portent un faux témoignage, en disant : Naboth a blaspémé contre Dieu et contre le roi ; qu’on le mène hors de la ville, et ensuite qu’il soit lapidé et mis à mort. (21:10) 11 Les anciens et les premiers de la ville de Naboth, qui demeuraient avec lui, firent ce que Jézabel leur avait commandé, et ce que portait la lettre qu’elle leur avait envoyée. (21:11) 12 Ils publièrent un jeûne, et firent asseoir Naboth entre les premiers du peuple ; (21:12) 13 et ayant fait venir deux hommes sans conscience, ils les firent asseoir vis-à-vis de lui. Et ces deux hommes diaboliques portèrent témoignage contre lui devant l’assemblée, en disant : Naboth a blasphémé Dieu et le roi. Ils le menèrent donc hors de la ville et le lapidèrent. (21:13) 14 Ils envoyèrent aussitôt à Jézabel, pour lui dire : Naboth a été lapidé, et il est mort. (21:14) 15 Lorsque Jézabel eut appris que Naboth avait été lapidé et qu’il était mort, elle vint dire à Achab : Allez, et prenez pour vous la vigne de Naboth le Jezrahélite, qui n’a pas voulu se rendre à votre désir, ni vous la donner pour le prix qu’elle valait. Car Naboth n’est plus en vie, mais il est mort. (21:15) 16 Quand Achab eut appris la mort de Naboth, il s’en alla aussitôt dans la vigne de Naboth le Jezrahélite pour en prendre possession. (21:16) 17 En même temps le Seigneur adressa sa parole à Elie le Thesbite, et lui dit : (21:17) 18 Levez-vous et descendez au-devant d’Achab, roi d’Israël, qui est dans Samarie ; car le voilà qui va dans la vigne de Naboth pour en prendre possession. (21:18) 19 Et vous lui parlerez en ces termes : Voici ce que dit le Seigneur : Vous avez tué Naboth, et de plus vous vous êtes emparé de sa vigne. Et vous lui direz ensuite : Voici ce que dit le Seigneur : En ce même lieu où les chiens ont léché le sang de Naboth, ils lécheront aussi votre sang. (21:19) 20 Et Achab dit à Elie : En quoi m’avez-vous trouvé votre ennemi ? Elie lui répondit : En ce que vous vous êtes vendu pour faire le mal aux yeux du Seigneur. (21:20) 21 Je vais faire fondre des maux sur vous. Je vous retrancherai, vous et votre postérité, de dessus la terre ; et je tuerai tous les mâles de la maison d’Achab, et depuis le premier jusqu’au dernier dans Israël. (21:21) 22 Je traiterai votre maison comme la maison de Jéroboam, fils de Nabat, et comme la maison de Baasa, fils d’Ahia, parce que vos actions ont irrité ma colère, et que vous avez fait pécher Israël. (21:22) 23 Le Seigneur a prononcé aussi cet arrêt contre Jézabel : Les chiens mangeront Jézabel dans le champ de Jezrahel. (21:23) 24 Si Achab meurt dans la ville, il sera mangé par les chiens ; et s’il meurt dans les champs, il sera mangé par les oiseaux du ciel. (21:24) 25 Achab n’eut donc point son semblable en méchanceté, ayant été vendu pour faire le mal aux yeux du Seigneur ; car il y fut excité par Jézabel sa femme. (21:25) 26 Et il devint tellement abominable qu’il suivait les idoles des Amorrhéens, que le Seigneur avait exterminés de devant la face des fils d’Israël. (21:26) 27 Lorsque Achab eut entendu ces paroles, il déchira ses vêtements, couvrit sa chair d’un cilice, jeûna et dormit vêtu d’un sac, et marcha la tête baissée. (21:27) 28 Alors le Seigneur adressa sa parole à Elie le Thesbite, et lui dit : (21:28) 29 N’avez-vous pas vu Achab humilié devant moi ? Puis donc qu’il s’est humilié à cause de moi, je ne ferai point tomber pendant qu’il vivra les maux dont je l’ai menacé ; mais je les ferai tomber sur sa maison, sous le règne de son fils. (21:29) III Rois
21:1-29
12Traduction par Edmond Stapfer
Édition de 1889, libre de droits.
— Cette traduction ne possède que le Nouveau Testament.
13Traduction du rabbinat par Zadoc Kahn
Édition de 1899-1906, libre de droits.
1 VOICI ce qui arriva à la suite de ces événements. Naboth, le Jezreélite, demeurant à Jezreël, possédait une vigne auprès du palais d’Achab, roi de Samarie. (21:1) 2 Achab paria ainsi à Naboth : « Cède-moi ta vigne pour que j’en fasse un jardin potager, car elle est près de ma maison ; je te donnerai en échange une vigne meilleure. Si tu le préfères, je t’en remettrai la valeur en argent. », (21:2) 3 Naboth répondit à Achab : « Le Seigneur me préserve de te céder l’héritage de mes pères ! » (21:3) 4 Achab rentra chez lui triste et abattu, à cause de la réponse que lui avait faite Naboth le Jézreélite, en disant : « Je ne te céderai pas l’héritage de mes pères. » Il se jeta sur son lit, la face tournée vers le mur, et ne prit point d’aliments. (21:4) 5 Jézabel, sa femme, vint le voir et lui dit : « Pourquoi ton esprit est-il abattu et ne prends-tu pas de nourriture ? » (21:5) 6 Il lui répondit : « C’est que j’ai parlé à Naboth, le Jezreélite, et lui ai dit : « Donne-moi ta vigne à prix d’argent, ou, si tu le préfères, je t’en donnerai une autre à la place. Il a répondu : Je ne te donnerai point ma vigne. » (21:6) 7 Jézabel, sa femme, lui répondit : « Est-ce bien toi qui exerces aujourd’hui la royauté sur Israël ? Lève-toi, prends de la nourriture et sois de bonne humeur ; c’est moi qui te procurerai la vigne de Naboth, le Jezreélite. » (21:7) 8 Elle écrivit des lettres au nom d’Achab, les scella du sceau royal et les expédia aux anciens et aux nobles de sa ville, qui demeuraient près de Naboth. (21:8) 9 Elle avait écrit dans ces lettres : « Proclamez un jeûne, faites asseoir Naboth à la tête du peuple ; (21:9) 10 placez en face de lui deux individus sans scrupules, qui déposeront contre lui, en disant : Tu as outragé Dieu et le Roi. Puis on le fera sortir, et on le tuera à coups de pierres. » (21:10) 11 Les anciens et les nobles, qui habitaient dans sa ville, exécutèrent l’ordre de Jézabel, tel qu’il était consigné dans les lettres qu’elle leur avait envoyées. (21:11) 12 Ils proclamèrent un jeûne, et placèrent Naboth à la tête du peuple. (21:12) 13 Les deux hommes, des gens pervers, vinrent s’asseoir en face de lui, et déposèrent contre Naboth en présence du peuple en disant : « Naboth a outragé Dieu et le roi. » On l’emmena hors de la ville, on le lapida, et il mourut. (21:13) 14 Puis on envoya dire à Jézabel : « Naboth a été lapidé, il est mort. » (21:14) 15 En recevant cette nouvelle, Jézabel dit à Achab : « Va, prends possession de la vigne de Naboth, le Jezreélite, qui avait refusé de te la céder à prix d’argent ; Naboth a cessé de vivre, et il est mort. » (21:15) 16 En apprenant la mort de Naboth, Achab se leva et se dirigea vers la vigne de Naboth pour en prendre possession. (21:16) 17 Mais la parole de l’Éternel s’adressa à Élie, le Tisbite, en ces termes : (21:17) 18 « Lève-toi, va au-devant d’Achab, roi d’Israël, qui est à Samarie ; il se trouve dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. (21:18) 19 Tu lui parleras en ces termes : Ainsi a dit l’Éternel : Quoi ! Tu as assassiné et maintenant tu prends possession ! Ainsi parle l’Éternel : A cette même place où les chiens ont léché le sang de Naboth, ils lécheront aussi le tien. » (21:19) 20 Achab dit à Élie : « Tu m’as donc atteint, ô mon ennemi ? Je t’ai atteint, répondit-il, parce que tu t’es livré toi-même en faisant ce qui déplaît à l’Éternel. (21:20) 21 Eh bien ! Moi, (dit l’Éternel), je susciterai le malheur contre toi, je balaierai tes derniers vestiges, je ne laisserai point subsister d’Achab la plus infime créature, ni retraite, ni ressources en Israël. (21:21) 22 Bref, je traiterai ta maison comme celle de Jéroboam, fils de Nebat, et comme celle de Baasa, fils d’Ahiyya, parce que tu as provoqué mon irritation et fait pécher Israël. (21:22) 23 Et sur Jézabel aussi le Seigneur a dit cette parole : Les chiens dévoreront Jézabel dans le territoire de Jezreël. (21:23) 24 Ceux d’Achab qui mourront dans la ville seront dévorés par les chiens, et ceux qui mourront dans la campagne seront la proie des oiseaux du ciel. » (21:24) 25 En vérité, personne encore ne s’était, comme Achab, adonné à faire ce qui déplaît à l’Éternel, entraîné qu’il fut par sa femme Jézabel. (21:25) 26 Il commit force abominations, en adoptant le culte des impures idoles, comme avaient fait les Amorréens, que l’Éternel avait dépossédés en faveur des enfants d’Israël. (21:26) 27 Lorsque Achab entendit ces paroles, il déchira ses vêtements, se couvrit le corps d’un cilice et jeûna ; il coucha dans ce cilice, et se traînait en marchant. (21:27) 28 Alors l’Éternel s’adressa en ces termes à Élie, le Tisbite : (21:28) 29 « Tu as vu comme Achab s’est humilié devant moi ! Pour prix de cette humilité, je ne susciterai pas le malheur sous son règne ; c’est du temps de son fils que je susciterai le malheur sur sa maison. » (21:29) I Rois
21:1-29
14Traduction par Louis Segond
Édition de 1910, libre de droits.
1 Après ces choses, voici ce qui arriva. Naboth, de Jizreel, avait une vigne à Jizreel, à côté du palais d’Achab, roi de Samarie. (21:1) 2 Et Achab parla ainsi à Naboth : Cède-moi ta vigne, pour que j’en fasse un jardin potager, car elle est tout près de ma maison. Je te donnerai à la place une vigne meilleure ; ou, si cela te convient, je te paierai la valeur en argent. (21:2) 3 Mais Naboth répondit à Achab : Que l’Éternel me garde de te donner l’héritage de mes pères ! (21:3) 4 Achab rentra dans sa maison, triste et irrité, à cause de cette parole que lui avait dite Naboth de Jizreel : Je ne te donnerai pas l’héritage de mes pères ! Et il se coucha sur son lit, détourna le visage, et ne mangea rien. (21:4) 5 Jézabel, sa femme, vint auprès de lui, et lui dit : Pourquoi as-tu l’esprit triste et ne manges-tu point ? (21:5) 6 Il lui répondit : J’ai parlé à Naboth de Jizreel, et je lui ai dit : Cède-moi ta vigne pour de l’argent ; ou, si tu veux, je te donnerai une autre vigne à la place. Mais il a dit : Je ne te donnerai pas ma vigne ! (21:6) 7 Alors Jézabel, sa femme, lui dit : Est-ce bien toi maintenant qui exerces la souveraineté sur Israël ? Lève-toi, prends de la nourriture, et que ton cœur se réjouisse ; moi, je te donnerai la vigne de Naboth de Jizreel. (21:7) 8 Et elle écrivit au nom d’Achab des lettres qu’elle scella du sceau d’Achab, et qu’elle envoya aux anciens et aux magistrats qui habitaient avec Naboth dans sa ville. (21:8) 9 Voici ce qu’elle écrivit dans ces lettres : Publiez un jeûne ; placez Naboth à la tête du peuple, (21:9) 10 et mettez en face de lui deux méchants hommes qui déposeront ainsi contre lui : Tu as maudit Dieu et le roi ! Puis menez-le dehors, lapidez-le, et qu’il meure. (21:10) 11 Les gens de la ville de Naboth, les anciens et les magistrats qui habitaient dans la ville, agirent comme Jézabel le leur avait fait dire, d’après ce qui était écrit dans les lettres qu’elle leur avait envoyées. (21:11) 12 Ils publièrent un jeûne, et ils placèrent Naboth à la tête du peuple ; (21:12) 13 les deux méchants hommes vinrent se mettre en face de lui, et ces méchants hommes déposèrent ainsi devant le peuple contre Naboth : Naboth a maudit Dieu et le roi ! Puis ils le menèrent hors de la ville, ils le lapidèrent, et il mourut. (21:13) 14 Et ils envoyèrent dire à Jézabel : Naboth a été lapidé, et il est mort. (21:14) 15 Lorsque Jézabel apprit que Naboth avait été lapidé et qu’il était mort, elle dit à Achab : Lève-toi, prends possession de la vigne de Naboth de Jizreel, qui a refusé de te la céder pour de l’argent ; car Naboth n’est plus en vie, il est mort. (21:15) 16 Achab, entendant que Naboth était mort, se leva pour descendre à la vigne de Naboth de Jizreel, afin d’en prendre possession. (21:16) 17 Alors la parole de l’Éternel fut adressée à Élie, le Thischbite, en ces mots : (21:17) 18 Lève-toi, descends au-devant d’Achab, roi d’Israël à Samarie ; le voilà dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. (21:18) 19 Tu lui diras : Ainsi parle l’Éternel : N’es-tu pas un assassin et un voleur ? Et tu lui diras : Ainsi parle l’Éternel : Au lieu même où les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront aussi ton propre sang. (21:19) 20 Achab dit à Élie : M’as-tu trouvé, mon ennemi ? Et il répondit : Je t’ai trouvé, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Éternel. (21:20) 21 Voici, je vais faire venir le malheur sur toi ; je te balaierai, j’exterminerai quiconque appartient à Achab, celui qui est esclave et celui qui est libre en Israël, (21:21) 22 et je rendrai ta maison semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nebath, et à la maison de Baescha, fils d’Achija, parce que tu m’as irrité et que tu as fait pécher Israël. (21:22) 23 L’Éternel parle aussi sur Jézabel, et il dit : Les chiens mangeront Jézabel près du rempart de Jizreel. (21:23) 24 Celui de la maison d’Achab qui mourra dans la ville sera mangé par les chiens, et celui qui mourra dans les champs sera mangé par les oiseaux du ciel. (21:24) 25 Il n’y a eu personne qui se soit vendu comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, et Jézabel, sa femme, l’y excitait. (21:25) 26 Il a agi de la manière la plus abominable, en allant après les idoles, comme le faisaient les Amoréens, que l’Éternel chassa devant les enfants d’Israël. (21:26) 27 Après avoir entendu les paroles d’Élie, Achab déchira ses vêtements, il mit un sac sur son corps, et il jeûna ; il couchait avec ce sac, et il marchait lentement. (21:27) 28 Et la parole de l’Éternel fut adressée à Élie, le Thischbite, en ces mots : (21:28) 29 As-tu vu comment Achab s’est humilié devant moi ? Parce qu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur pendant sa vie ; ce sera pendant la vie de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison. (21:29) I Rois
21:1-29
15Traduction par Augustin Crampon
Édition de 1923, libre de droits.
1 Après ces événements, comme Naboth de Jezrahel avait une vigne à Jezrahel, à côté du palais d’Achab, roi de Samarie, (21:1) 2 Achab parla à Naboth en ces termes : “ Cède-moi ta vigne pour qu’elle me serve de jardin potager, car elle est tout près de ma maison ; je te donnerai à la place une vigne meilleure, ou, si cela te convient, de l’argent pour sa valeur. ˮ (21:2) 3 Naboth répondit à Achab : “ Que Yahweh me garde de te donner l’héritage de mes pères ! ˮ (21:3) 4 Achab rentra dans sa maison sombre et irrité à cause de cette parole que lui avait dite Naboth de Jezrahel : “ Je ne donnerai pas l’héritage de mes pères. ˮ Et, se couchant sur son lit, il détourna le visage et ne mangea pas. (21:4) 5 Jézabel, sa femme, vint auprès de lui et lui dit : “ Pourquoi as-tu l’âme sombre et ne manges-tu pas ? ˮ (21:5) 6 Il lui répondit : “ J’ai parlé à Naboth de Jezrahel et je lui ai dit : Cède-moi ta vigne pour de l’argent ; ou, si tu l’aimes mieux, je te donnerai une autre vigne à la place. Mais il a dit : Je ne te donnerai pas ma vigne. ˮ (21:6) 7 Alors Jézabel, sa femme, lui dit : “ Est-ce toi qui exerces maintenant la royauté sur Israël ? Lève-toi, prends de la nourriture, et que ton cœur se réjouisse ; je te donnerai, moi, la vigne de Naboth de Jezrahel. ˮ (21:7) 8 Et elle écrivit au nom d’Achab une lettre qu’elle scella du sceau du roi, et elle envoya la lettre aux anciens et aux magistrats qui étaient dans la ville et habitaient avec Naboth. (21:8) 9 Voici ce qu’elle écrivit dans la lettre : “ Publiez un jeûne ; placez Naboth en tête du peuple, (21:9) 10 et mettez en face du lui deux hommes de Bélial qui déposeront contre lui en ces termes : Tu as maudit Dieu et le roi ! Puis menez-le dehors, lapidez-le, et qu’il meure. ˮ (21:10) 11 Les gens de la ville de Naboth, les anciens et les magistrats qui habitaient dans sa ville, firent selon que leur avait envoyé dire Jézabel, selon qu’il était écrit dans la lettre qu’elle leur avait envoyée. (21:11) 12 Ils publièrent un jeûne, et ils placèrent Naboth en tête du peuple, (21:12) 13 et les deux hommes, fils de Bélial, vinrent se mettre en face de lui. Ces hommes de Bélial déposèrent contre Naboth devant le peuple en ces termes : “ Naboth a maudit Dieu et le roi ! ˮ Puis ils le menèrent hors de la ville et le lapidèrent, et il mourut. (21:13) 14 Et ils envoyèrent dire à Jézabel : “ Naboth a été lapidé, et il est mort. ˮ (21:14) 15 Lorsque Jézabel eut appris que Naboth avait été lapidé et qu’il était mort, elle dit à Achab : “ Lève-toi, prends possession de la vigne de Naboth de Jezrahel, qui a refusé de te la céder pour de l’argent ; car Naboth n’est plus en vie, car il est mort. ˮ (21:15) 16 Lorsqu’Achab eut appris que Naboth était mort, il se leva pour descendre à la vigne de Naboth de Jezrahel, afin d’en prendre possession. (21:16) 17 Alors la parole de Yahweh fut adressée à Elie, le Thesbite, en ces termes : (21:17) 18 “ Lève-toi, descends au devant d’Achab, roi d’Israël, qui règne à Samarie ; le voilà dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. (21:18) 19 Tu lui parleras en ces termes : Ainsi dit Yahweh : “ N’as-tu pas tué et pris un héritage ? ˮ Et tu lui parleras en ces termes : “ Ainsi dit Yahweh : Au lieu même où les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront aussi ton propre sang. ˮ (21:19) 20 Achab dit à Elie : “ M’as-tu trouvé, ô mon ennemi ? ˮ Il répondit : “ Je t’ai trouvé, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mal aux yeux de Yahweh. (21:20) 21 Voici que je ferai venir le malheur sur toi ; je te balaierai ; j’exterminerai tout mâle appartenant à Achab, celui qui est esclave et celui qui est libre en Israël, (21:21) 22 et je rendrai ta maison semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nabat, et à la maison de Baasa, fils d’Ahias, parce que tu m’as provoqué à la colère et que tu as fait pécher Israël. ˮ (21:22) 23 Yahweh parla aussi contre Jézabel en ces termes : “ Les chiens mangeront Jézabel près du fossé de Jezrahel. (21:23) 24 Celui de la maison d’Achab qui mourra dans la ville sera mangé par les chiens, et celui qui mourra dans les champs sera mangé par les oiseaux du ciel. ˮ (21:24) 25 Il n’y a eu vraiment personne qui se soit vendu comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de Yahweh ; parce que Jézabel, sa femme, l’excitait. (21:25) 26 Il s’est conduit de la manière la plus abominable, en allant après les idoles, selon tout ce que faisaient les Amorrhéens que Yahweh chassa devant les enfants d’Israël. (21:26) 27 Lorsqu’Achab eut entendu les paroles d’Elie, il déchira ses vêtements et, ayant mis un sac sur son corps, il jeûna ; il couchait avec le sac et il marchait avec lenteur. (21:27) 28 Et la parole de Yahweh fut adressée à Elie le Thesbite, en ces termes : (21:28) 29 “ As-tu vu comment Achab s’est humilié devant moi ? Parce qu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur pendant sa vie ; ce sera pendant la vie de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison. ˮ (21:29) I Rois
21:1-29
16Nouvelle édition de Genève
Édition de 1979 © Copyright.[+]
1 Après ces choses, voici ce qui arriva. Naboth, de Jizreel, avait une vigne à Jizreel, à côté du palais d’Achab, roi de Samarie. (21:1) 2 Et Achab parla ainsi à Naboth : Cède-moi ta vigne, pour que j’en fasse un jardin potager, car elle est tout près de ma maison. Je te donnerai à la place une vigne meilleure ; ou, si cela te convient, je te paierai la valeur en argent. (21:2) 3 Mais Naboth répondit à Achab : Que l’Eternel me garde de te donner l’héritage de mes pères ! (21:3) 4 Achab rentra dans sa maison, triste et irrité, à cause de cette parole que lui avait dite Naboth de Jizreel : Je ne te donnerai pas l’héritage de mes pères ! Et il se coucha sur son lit, détourna le visage, et ne mangea rien. (21:4) 5 Jézabel, sa femme, vint auprès de lui, et lui dit : Pourquoi as-tu l’esprit triste et ne manges-tu point ? (21:5) 6 Il lui répondit : J’ai parlé à Naboth de Jizreel, et je lui ai dit : Cède-moi ta vigne pour de l’argent ; ou, si tu veux, je te donnerai une autre vigne à la place. Mais il a dit : Je ne te donnerai pas ma vigne ! (21:6) 7 Alors Jézabel, sa femme, lui dit : Est-ce bien toi maintenant qui exerces la souveraineté sur Israël ? Lève-toi, prends de la nourriture, et que ton cœur se réjouisse ; moi, je te donnerai la vigne de Naboth de Jizreel. (21:7) 8 Et elle écrivit au nom d’Achab des lettres qu’elle scella du sceau d’Achab, et qu’elle envoya aux anciens et aux magistrats qui habitaient avec Naboth dans sa ville. (21:8) 9 Voici ce qu’elle écrivit dans ces lettres : Publiez un jeûne ; placez Naboth à la tête du peuple, (21:9) 10 et mettez en face de lui deux méchants hommes qui déposeront ainsi contre lui : Tu as maudit Dieu et le roi ! Puis menez-le dehors, lapidez-le, et qu’il meure. (21:10) 11 Les gens de la ville de Naboth, les anciens et les magistrats qui habitaient dans la ville, agirent comme Jézabel le leur avait fait dire, d’après ce qui était écrit dans les lettres qu’elle leur avait envoyées. (21:11) 12 Ils publièrent un jeûne, et ils placèrent Naboth à la tête du peuple ; (21:12) 13 les deux méchants hommes vinrent se mettre en face de lui, et ces méchants hommes déposèrent ainsi devant le peuple contre Naboth : Naboth a maudit Dieu et le roi ! Puis ils le menèrent hors de la ville, ils le lapidèrent, et il mourut. (21:13) 14 Et ils envoyèrent dire à Jézabel : Naboth a été lapidé, et il est mort. (21:14) 15 Lorsque Jézabel apprit que Naboth avait été lapidé et qu’il était mort, elle dit à Achab : Lève-toi, prends possession de la vigne de Naboth de Jizreel, qui a refusé de te la céder pour de l’argent ; car Naboth n’est plus en vie, il est mort. (21:15) 16 Achab, entendant que Naboth était mort, se leva pour descendre à la vigne de Naboth de Jizreel, afin d’en prendre possession. (21:16) 17 Alors la parole de l’Eternel fut adressée à Elie, le Thischbite, en ces mots : (21:17) 18 Lève-toi, descends au-devant d’Achab, roi d’Israël à Samarie ; le voilà dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. (21:18) 19 Tu lui diras : Ainsi parle l’Eternel : N’es-tu pas un assassin et un voleur ? Et tu lui diras : Ainsi parle l’Eternel : Au lieu même où les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront aussi ton propre sang. (21:19) 20 Achab dit à Elie : M’as-tu trouvé, mon ennemi ? Et il répondit : Je t’ai trouvé, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Eternel. (21:20) 21 Voici, je vais faire venir le malheur sur toi ; je te balaierai, j’exterminerai quiconque appartient à Achab, celui qui est esclave et celui qui est libre en Israël, (21:21) 22 et je rendrai ta maison semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nebath, et à la maison de Baescha, fils d’Achija, parce que tu m’as irrité et que tu as fais pécher Israël. (21:22) 23 L’Eternel parle aussi sur Jézabel, et il dit : Les chiens mangeront Jézabel près du rempart de Jizreel. (21:23) 24 Celui de la maison d’Achab qui mourra dans la ville sera mangé par les chiens, et celui qui mourra dans les champs sera mangé par les oiseaux du ciel. (21:24) 25 Il n’y a eu personne qui se soit vendu comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, et Jézabel, sa femme, l’y excitait. (21:25) 26 Il a agi de la manière la plus abominable, en allant après les idoles, comme le faisaient les Amoréens, que l’Eternel chassa devant les enfants d’Israël. (21:26) 27 Après avoir entendu les paroles d’Elie, Achab déchira ses vêtements, il mit un sac sur son corps, et il jeûna ; il couchait avec ce sac, et il marchait lentement. (21:27) 28 Et la parole de l’Eternel fut adressée à Elie, le Thischbite, en ces mots : (21:28) 29 As-tu vu comment Achab s’est humilié devant moi ? Parce qu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur pendant sa vie ; ce sera pendant la vie de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison. (21:29) 1 Rois
21:1-29
17Traduction Louis Segond 21
Édition de 2007 © Copyright.[+]
1 Après ces choses, voici ce qui arriva. Naboth, de Jizreel, avait une vigne à Jizreel, à côté du palais d’Achab, roi de Samarie. (21:1) 2 Et Achab parla ainsi à Naboth : Cède-moi ta vigne, pour que j’en fasse un jardin potager, car elle est tout près de ma maison. Je te donnerai à la place une vigne meilleure ; ou, si cela te convient, je te paierai la valeur en argent. (21:2) 3 Mais Naboth répondit à Achab : Que l’Éternel me garde de te donner l’héritage de mes pères ! (21:3) 4 Achab rentra dans sa maison, triste et irrité, à cause de cette parole que lui avait dite Naboth de Jizreel : Je ne te donnerai pas l’héritage de mes pères ! Et il se coucha sur son lit, détourna le visage, et ne mangea rien. (21:4) 5 Jézabel, sa femme, vint auprès de lui, et lui dit : Pourquoi as-tu l’esprit triste et ne manges-tu point ? (21:5) 6 Il lui répondit : J’ai parlé à Naboth de Jizreel, et je lui ai dit : Cède-moi ta vigne pour de l’argent ; ou, si tu veux, je te donnerai une autre vigne à la place. Mais il a dit : Je ne te donnerai pas ma vigne ! (21:6) 7 Alors Jézabel, sa femme, lui dit : Est-ce bien toi maintenant qui exerces la souveraineté sur Israël ? Lève-toi, prends de la nourriture, et que ton cœur se réjouisse ; moi, je te donnerai la vigne de Naboth de Jizreel. (21:7) 8 Et elle écrivit au nom d’Achab des lettres qu’elle scella du sceau d’Achab, et qu’elle envoya aux anciens et aux magistrats qui habitaient avec Naboth dans sa ville. (21:8) 9 Voici ce qu’elle écrivit dans ces lettres : Publiez un jeûne ; placez Naboth à la tête du peuple, (21:9) 10 et mettez en face de lui deux méchants hommes qui déposeront ainsi contre lui : Tu as maudit Dieu et le roi ! Puis menez-le dehors, lapidez-le, et qu’il meure. (21:10) 11 Les gens de la ville de Naboth, les anciens et les magistrats qui habitaient dans la ville, agirent comme Jézabel le leur avait fait dire, d’après ce qui était écrit dans les lettres qu’elle leur avait envoyées. (21:11) 12 Ils publièrent un jeûne, et ils placèrent Naboth à la tête du peuple ; (21:12) 13 les deux méchants hommes vinrent se mettre en face de lui, et ces méchants hommes déposèrent ainsi devant le peuple contre Naboth : Naboth a maudit Dieu et le roi ! Puis ils le menèrent hors de la ville, ils le lapidèrent, et il mourut. (21:13) 14 Et ils envoyèrent dire à Jézabel : Naboth a été lapidé, et il est mort. (21:14) 15 Lorsque Jézabel apprit que Naboth avait été lapidé et qu’il était mort, elle dit à Achab : Lève-toi, prends possession de la vigne de Naboth de Jizreel, qui a refusé de te la céder pour de l’argent ; car Naboth n’est plus en vie, il est mort. (21:15) 16 Achab, entendant que Naboth était mort, se leva pour descendre à la vigne de Naboth de Jizreel, afin d’en prendre possession. (21:16) 17 Alors la parole de l’Éternel fut adressée à Élie, le Thischbite, en ces mots : (21:17) 18 Lève-toi, descends au-devant d’Achab, roi d’Israël à Samarie ; le voilà dans la vigne de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. (21:18) 19 Tu lui diras : Ainsi parle l’Éternel : N’es-tu pas un assassin et un voleur ? Et tu lui diras : Ainsi parle l’Éternel : Au lieu même où les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront aussi ton propre sang. (21:19) 20 Achab dit à Élie : M’as-tu trouvé, mon ennemi ? Et il répondit : Je t’ai trouvé, parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Éternel. (21:20) 21 Voici, je vais faire venir le malheur sur toi ; je te balaierai, j’exterminerai quiconque appartient à Achab, celui qui est esclave et celui qui est libre en Israël, (21:21) 22 et je rendrai ta maison semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nebath, et à la maison de Baescha, fils d’Achija, parce que tu m’as irrité et que tu as fait pécher Israël. (21:22) 23 L’Éternel parle aussi sur Jézabel, et il dit : Les chiens mangeront Jézabel près du rempart de Jizreel. (21:23) 24 Celui de la maison d’Achab qui mourra dans la ville sera mangé par les chiens, et celui qui mourra dans les champs sera mangé par les oiseaux du ciel. (21:24) 25 Il n’y a eu personne qui se soit vendu comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, et Jézabel, sa femme, l’y excitait. (21:25) 26 Il a agi de la manière la plus abominable, en allant après les idoles, comme le faisaient les Amoréens, que l’Éternel chassa devant les enfants d’Israël. (21:26) 27 Après avoir entendu les paroles d’Élie, Achab déchira ses vêtements, il mit un sac sur son corps, et il jeûna ; il couchait avec ce sac, et il marchait lentement. (21:27) 28 Et la parole de l’Éternel fut adressée à Élie, le Thischbite, en ces mots : (21:28) 29 As-tu vu comment Achab s’est humilié devant moi ? Parce qu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur pendant sa vie ; ce sera pendant la vie de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison. (21:29) 1 Rois
21:1-29
18Traduction française de la Bible King James par N. L. Stratford
Édition de 2022 © Copyright.[+]
1 ¶ Et il arriva, après ces choses, que Naboth, le Jezreelite, avait un vignoble qui était à Jezreel, près du palais d’Achab, roi de Samarie, (21:1) 2 Et Achab parla à Naboth, disant, Donne-moi ton vignoble, afin que j’en fasse un jardin potager, parce qu’elle est proche de ma maison : et je te donnerai à sa place un meilleur vignoble que celui-là, ou, si cela te semble bon, je te donnerai de l’argent pour sa valeur. (21:2) 3 Et Naboth dit à Achab, Le SEIGNEUR m’a défendu de te donner le patrimoine de mes pères. (21:3) 4 Et Achab vint dans sa maison accablé et mécontent à cause de la parole que Naboth, le Jezreelite, lui avait dite : car il avait dit, Je ne te donnerai pas le patrimoine de mes pères. Et il se coucha sur son lit, et détourna son visage et ne voulut pas manger de pain. (21:4) 5 ¶ Mais Jézabel, sa femme vint vers lui et lui dit : Pourquoi ton esprit est-il triste que tu ne manges pas de pain ? (21:5) 6 Et il lui dit : Parce que j’ai parlé à Naboth, le Jezreelite, et lui ai dit : Donne-moi ton vignoble pour de l’argent, ou bien, si cela te plaît, je te donnerai une autre vigne à sa place : et il m’a répondit : Je ne te donnerai pas mon vignoble. (21:6) 7 Et Jézabel, sa femme, lui dit : Gouvernes-tu maintenant le royaume d’Israël ? Lève-toi, et mange du pain, et que ton cœur soit heureux : je te donnerai le vignoble de Naboth, le Jezreelite. (21:7) 8 Et elle écrivit des lettres au nom d’Achab, et les scella du sceau du roi, et envoya les lettres aux anciens et aux notables qui étaient dans sa ville, qui demeuraient avec Naboth. (21:8) 9 Et elle écrivit dans les lettres, disant, Proclamez un jeûne et faites que Naboth soit haut placé parmi le peuple : (21:9) 10 Et placez deux hommes, fils de Bélial, pour qu’ils témoignent contre lui, disant, Tu as blasphémé contre Dieu et le roi. Et ensuite menez-le dehors, lapidez-le, afin qu’il meure. (21:10) 11 Et les hommes de la ville de Naboth, savoir, les anciens et les notables qui habitaient dans sa ville, firent comme Jézabel leur avait prescrit, et comme il était écrit dans les lettres qu’elle leur avait envoyées. (21:11) 12 Ils proclamèrent un jeûne, et Naboth fut haut placé parmi le peuple. (21:12) 13 Et les deux hommes, enfants de Bélial, vinrent et s’assirent en face de lui : et les hommes de Bélial témoignèrent contre lui, savoir, contre Naboth, en la présence du peuple, disant, Naboth a blasphémé contre Dieu et le roi. Puis ils le menèrent hors de la ville, et l’assommèrent de pierres, si bien qu’il mourut. (21:13) 14 Et ils firent savoir à Jézabel, disant, Naboth a été lapidé, et il est mort. (21:14) 15 Et il arriva lorsque Jézabel apprit que Naboth fut lapidé et était mort, que Jézabel dit à Achab : Lève-toi, prends possession du vignoble de Naboth, le Jizreelite, qu’il refusa de te donner pour de l’argent : car Naboth n’est plus en vie, mais est mort. (21:15) 16 Et il arriva, lorsque Achab entendit que Naboth était mort, qu’Achab se leva pour descendre au vignoble de Naboth, le Jezreelite, pour en prendre possession. (21:16) 17 ¶ Et la parole du SEIGNEUR vint à Élie le Tishbite, disant, (21:17) 18 Lève-toi, descends à la rencontre d’Achab, roi d’Israël, qui est à Samarie voici, il est dans le vignoble de Naboth, où il est descendu pour en prendre possession. (21:18) 19 Et tu lui parleras, disant, Ains dit le SEIGNEUR : As-tu tué, et aussi pris possession ? Et tu lui parleras, disant, Ainsi dit le SEIGNEUR : Au lieu où les chiens ont léché le sang de Naboth, les chiens lécheront ton sang, c’est-à-dire le tien. (21:19) 20 Et Achab dit à Élie : M’as-tu trouvé, ô mon ennemi ? Et il répondit : Je t’ai trouvé : parce que tu t’es vendu pour faire ce qui est mal à la vue du SEIGNEUR. (21:20) 21 Voici, je vais faire venir le mal sur toi, et je t’ôterai ta postérité, et je retrancherai à Achab jusqu’à celui qui urine contre le mur, celui qui est enfermé et abandonné en Israël : (21:21) 22 Et je rendrai ta maison semblable à la maison de Jeroboam, le fils de Nebat, et à la maison de Baasha, le fils d’Ahijah : à cause de la provocation par laquelle tu m’as provoqué à la colère et fait pécher Israël. (21:22) 23 Et aussi quant à Jézabel, le SEIGNEUR parla, disant, Les chiens mangeront Jézabel près du mur de Jezreel. (21:23) 24 Celui de la maison d’Achab qui mourra dans la ville, les chiens le mangeront : et celui qui mourra dans les champs, sera mangé par les volatiles dans l’air (21:24) 25 Mais il n’y avait eu personne semblable à Achab, lequel se vendit pour commettre l’immoralité à la vue du SEIGNEUR, dont Jezabel sa femme l’incita. (21:25) 26 Et il agit très abominablement allant après les idoles, selon toutes les choses qu’avaient faites les Amorites, lesquels le SEIGNEUR avait chassés devant les enfants d’Israël. (21:26) 27 Et il arriva, lorsqu’Achab entendit ces paroles, qu’il déchira ses effets, et mit une toile de bure sur sa chair et jeûna, et il s’allongea sur une toile de bure et marchait doucement. (21:27) 28 Et la parole du SEIGNEUR vint à Élie le Tishbite, disant, (21:28) 29 Vois-tu comment Achab s’est humilié devant moi ? Parce qu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai pas venir ce mal en ses jours : mais aux jours de son fils, je ferai venir le mal sur sa maison. (21:29) 1 Rois
21:1-29