La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré, édition de 1866, libre de droits.

n°20 / Les Proverbes 1 :

Exhortation à la sagesse.
1Les paraboles de Salomon, fils de David, roi d’Israël,2Pour connaître la sagesse et la discipline ;3Pour comprendre les paroles de la prudence, et pour recevoir l’instruction de la doctrine, la justice, le jugement et l’équité ;4Pour inspirer l’habileté aux simples, la science et l’intelligence aux jeunes gens.5Le sage en les écoutant deviendra plus sage, et l’homme intelligent y apprendra l’art de gouverner.6Il pénétrera les paraboles et leurs sens mystérieux, les paroles des sages et leurs énigmes.7La crainte du Seigneur est le commencement de la sagesse. Les insensés méprisent la sagesse et la doctrine.8Écoutez, mon fils, les instructions de votre père, et n’abandonnez pas la loi de votre mère :9Elles seront un gracieux ornement pour votre tête, un riche collier pour votre cou.10Mon fils, si les pécheurs vous attirent par leurs caresses, ne les suivez point.11S’ils disent : Viens avec nous, dressons des embûches pour verser le sang ; tendons en secret des piéges à l’innocent, qui l’est en vain ;12Comme l’enfer dévorons-le tout vivant ; comme la fosse engloutissons-le tout entier.13Nous trouverons toutes sortes de biens précieux ; nous remplirons nos maisons de dépouilles.14Entre en société avec nous ; que la bourse soit commune entre nous tous ;15Mon fils, ne marchez point avec eux ; détournez vos pas de leurs sentiers.16Car leurs pieds courent au mal, et ils se hâtent pour répandre le sang.17Mais c’est en vain qu’on tend le filet devant les yeux de ceux qui ont des ailes.18Ils dressent eux-mêmes des embûches contre leur propre vie, ils tendent des piéges à leur âme.19Voilà les sentiers de l’avare ; la richesse envahit l’âme de son possesseur.20La sagesse parle au dehors ; elle fait entendre sa voix sur les places publiques.21Elle crie devant les assemblées du peuple ; sa parole retentit aux portes de la ville ; elle dit :22O enfants, jusqu’à quand aimerez-vous l’enfance ? Jusqu’à quand les insensés désireront-ils ce qui leur est pernicieux, et les imprudents haïront-ils la science ?23Convertissez-vous à mes réprimandes. Je vous manifesterai mon esprit, je vous révèlerai mes paroles.24Parce que j’ai appelé, et que vous avez refusé d’entendre ; que j’ai étendu la main, et que nul n’a été attentif ;25Parce que vous avez méprisé tous mes conseils, et que vous avez négligé mes réprimandes.26Moi je rirai à mon tour de votre ruine ; je secouerai la tête lorsque ce qui faisait votre terreur vous arrivera.27Quand le malheur viendra tout à coup, que la mort fondra comme une tempête, que vous serez surpris par l’affliction et l’angoisse ;28Alors ils m’invoqueront, et je ne les exaucerai pas ; ils se lèveront dès le matin, et ils ne me trouveront pas,29Parce qu’ils ont haï l’instruction, qu’ils n’ont point embrassé la crainte du Seigneur,30Qu’ils n’ont point acquiescé à mes conseils, et qu’ils ont dédaigné toutes mes remontrances.31Ainsi, ils se nourriront des fruits de leur voie, et ils seront rassasiés de leurs conseils.32L’aversion de l’ignorant pour la science le tuera ; la prospérité de l’insensé le perdra.33Mais celui qui m’écoute reposera en toute sécurité, et il jouira de l’abondance des biens, sans craindre aucun mal.