La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré, édition de 1866, libre de droits.

n°28 / Osée 7 :

Reproches à Israël sur ses crimes et ses guerres civiles. Sa vaine confiance dans le secours de l’Égypte et de l’Assyrie.
1Lorsque je voulais guérir Israël, l’iniquité d’Éphraïm et la malice de Samarie se sont révélées par les œuvres de mensonge qu’ils ont faites. C’est pourquoi les voleurs les ont pillés au dedans, et les brigands les ont ravagés au dehors.2Et qu’ils ne disent point dans leurs cœurs que je rassemble dans ma mémoire toutes leurs iniquités ; celles qu’ils commettent chaque jour, et qu’ils commettent en ma présence, suffisent pour les accabler.3Ils se sont rendus agréables au roi par leur malice, et aux princes par leurs mensonges.4Ils sont tous des adultères, semblables à un four où l’on a mis le feu pour cuire le pain ; et la ville ne s’est reposée, depuis que le levain a été mêlé avec la pâte, que jusqu’à ce que la pâte ait été toute levée.5C’est, disaient-ils, le jour de notre roi ; les princes se sont enivrés jusqu’à la fureur, le roi leur a tendu la main et a pris part à leurs emportements.6Lorsqu’il leur tendait un piége, ils lui ont exposé leur cœur comme un four : il y a mis le feu, et pendant qu’ils brûlaient comme un pain qui cuit, il a dormi toute la nuit, et le matin il a paru lui-même embrasé comme une flamme.7Ils sont tous devenus brûlants comme un four ; ils ont dévoré leurs juges ; tous leurs rois sont tombés, et nul d’entre eux n’a crié vers moi.8Éphraïm même s’est mêlé avec les nations ; Éphraïm est devenu comme un pain cuit sous la cendre qu’on n’a pas retourné.9Les étrangers ont dévoré sa force, et il ne l’a pas senti, ses cheveux ont blanchi, et dne s’en est pas aperçu.10Israël verra de ses yeux son orgueil, il ne reviendra pas au Seigneur son Dieu, et ne le recherchera point dans tous ces maux.11Éphraïm est devenu comme une colombe facile à séduire et sans intelligence. Ils ont invoqué le secours de l’Égypte ; ils sont allés vers les Assyriens.12Mais après qu’ils seront partis, j’étendrai mes filets sur eux. Je les abattrai comme des oiseaux du ciel. Je leur ferai souffrir tous les maux dont je les ai menacés dans leurs assemblées.13Malheur à eux, parce qu’ils se sont retirés de moi ! ils seront la proie de leurs ennemis, parce qu’ils m’ont outragé par leur perfidie ; je les ai rachetés, et ils ont proféré le mensonge contre moi.14Ils n’ont pas crié vers moi du fond de leurs cœurs, mais ils poussaient des hurlements sur leurs couches ; ils ne méditaient que sur le blé et sur le vin, et ils se sont écartés de moi.15Soit que je les aie châtiés, ou que j’aie fortifié leurs bras, ils n’ont eu pour moi que de criminelles pensées.16Ils ont voulu de nouveau secouer le joug, ils sont devenus comme un arc trompeur ; leurs princes seront punis de la fureur de leur langage par l’épée de leurs ennemis. C’est ainsi qu’on se moquera d’eux au pays d’Égypte.