La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré, édition de 1866, libre de droits.

n°16 / Néhémie ou Livre II d’Esdras 9 :

Grand jeûne de tout le peuple. Prières que les lévites firent à Dieu après avoir lu publiquement le livre de ses saintes lois.
1Le vingt-quatrième jour de ce même mois, les enfants d’Israël s’assemblèrent, observant le jeûne, revêtus de sacs, et couverts de terre.2Ceux de la race des enfants d’Israël se séparèrent de tous les enfants étrangers. Ils se présentèrent devant le Seigneur, et ils confessaient leurs péchés et les iniquités de leurs pères.3Et se tenant debout, ils lisaient dans le livre de la loi du Seigneur leur Dieu quatre fois le jour, et ils bénissaient et adoraient quatre fois le Seigneur leur Dieu.4Or Josué, Bani, Cedmihel, Sabania, Bonni, Sarébias, Bani et Chanani, se présentèrent sur le degré des lévites ; ils élevèrent la voix, et poussèrent des cris vers le Seigneur leur Dieu.5Et Josué, Cedmihel, Bonni, Hasebnia, Sèrèbia, Odaïa, Sebnia, Phathahia, dirent au peuple : Levez-vous, bénissez le Seigneur votre Dieu de siècle en siècle. Que votre grand nom, Seigneur, que le nom de votre gloire soit comblé à jamais de bénédictions et de louanges.6Vous êtes le seul Seigneur, qui avez fait le ciel, et le ciel es cieux, et toute l’armée céleste ; la terre et tout ce qu’elle contient, la mer et tout ce qu’elle renferme. Vous donnez la vie a toutes les créatures, et l’armée du ciel vous adore.7C’est vous, Seigneur Dieu, qui avez choisi Abram, qui l’avez tiré du feu des Chaldéens, et qui lui avez donné le nom d’Abraham.8Vous avez trouvé son cœur fidèle à vos yeux, et vous avez fait alliance avec lui, en lui promettant de lui donner, à lui et à sa race, le pays des Chananéens, des Héthéens, des Amorrhéens, des Phérézéens, des Jébuséens et des Gergéséens, et vous avez accompli vos paroles, parce que vous êtes juste.9Vous avez vu l’affliction de nos pères en Égypte, et vous avez entendu leurs cris sur le bord de la mer Rouge.10Vous avez fait éclater vos merveilles et vos prodiges sur Pharaon, sur ses serviteurs, et sur tout le peuple de ce pays, parce que vous saviez qu’ils avaient traité les Israélites avec insolence, et vous vous êtes fait un nom comme il est en ce jour.11Vous avez divisé la mer devant eux, ils ont traversé la mer à pied sec, et vous avez précipité leurs persécuteurs au fond des eaux comme une pierre qui tombe dans les abîmes.12Vous avez été leur guide pendant le jour par la colonne de nuée, et pendant la nuit par la colonne de feu, afin qu’ils distinguassent le chemin par où ils devaient marcher.13Vous êtes descendu sur la montagne du Sinaï, vous leur avez parlé du ciel, vous leur avez donné des ordonnances justes, une loi de vérité, des cérémonies et de bons préceptes ;14Vous leur avez appris à sanctifier votre sabbat, et vous leur avez prescrit, par Moïse votre serviteur, vos commandements, vos cérémonies et votre loi.15Vous leur avez aussi donné un pain du ciel pour calmer leur faim, et vous avez fait sortir l’eau de la pierre pour apaiser leur soif ; vous leur avez dit d’entrer dans la terre, et de posséder le pays que vous aviez juré de leur donner.16Mais eux et nos pères ont agi avec orgueil ; leur tête est devenue dure, et ils n’ont point écouté vos commandements.17Ils n’ont point voulu entendre, et ils ont perdu le souvenir des merveilles que vous avez opérées en leur faveur. Ils n’ont point voulu se soumettre à votre joug ; et par un esprit de révolte ils se sont opiniâtrés à vouloir retourner à leur servitude. Mais vous, ô Dieu favorable, clément et miséricordieux, toujours patient et plein de compassion, vous ne les avez point abandonnés,18Lors même qu’ils se firent un veau de fonte, et qu’ils dirent : Voilà votre Dieu qui vous a tirés d’Égypte, et qu’ils commirent de grands blasphèmes ;19Vous ne les avez point abandonnés dans le désert, parce que vos miséricordes sont infinies. La colonne de nuée ne les a point quittés pour les conduire le jour, ni la colonne de feu pendant la nuit, pour leur montrer le chemin par où ils devaient marcher.20Vous leur avez donné votre bon esprit pour les instruire. Vous n’avez point retiré votre manne de leur bouche, et vous leur avez donné de l’eau dans leur soif.21Vous les avez nourris quarante ans dans le désert. Il ne leur a rien manqué, leurs vêtements ne s’usèrent pas, et leurs pieds ne se lassèrent point.22Vous leur avez donné les royaumes et les peuples, et vous leur avez partagé les terres par le sort ; et ils ont possédé le pays de Séhon, le pays du roi d’Hésebon, et le pays d’Og, roi de Basan.23Vous avez multiplié leurs enfants comme les étoiles du ciel, et vous les avez conduits vers cette terre, où vous aviez promis à leurs pères de les faire entrer afin qu’ils la possédassent.24Leurs enfants y sont venus et l’ont possédée. Vous avez humilié devant eux les Chananéens, habitants de cette terre, et vous leur avez livré entre les mains les rois et les peuples de ces pays, afin qu’ils en fissent comme il leur plairait.25Ils ont pris ensuite des villes fortes, ils ont possédé une terre fertile, et des maisons pleines de toutes sortes de biens ; des citernes que d’autres avaient bâties, des vignes, des plants d’oliviers, et beaucoup d’arbres fruitiers. Ils ont mangé, ils se sont rassasiés, ils se sont engraissés, et par votre grande bonté ils ont abondé de délices.26Mais ils ont provoqué votre colère ; ils se sont retirés de vous ; ils ont rejeté votre loi derrière eux ; ils ont tué vos prophètes qui les conjuraient de revenir à vous ; et ils ont blasphémé votre nom.27C’est pourquoi vous les avez livrés entre les mains de leurs ennemis, qui les ont opprimés ; et pendant le temps de leur affliction ils ont crié vers vous, et vous les avez écoutés du ciel ; et, selon la grandeur de vos miséricordes, vous leur avez donné des sauveurs pour les délivrer des mains de leurs ennemis.28Et lorsqu’ils ont été en repos, ils ont commis de nouveau le mal devant vous ; et vous les avez abandonnés entre les mains de leurs ennemis, qui se sont rendus maîtres d’eux. Ils se sont ensuite tournés vers vous, et ils vous ont adressé leurs cris, et vous les avez exaucés du ciel, et vous les avez délivrés souvent dans votre miséricorde.29Vous les avez encore sollicités de revenir à votre loi ; mais ils ont agi avec orgueil, ils n’ont point écouté vos commandements ; ils ont péché contre vos ordonnances, dont l’observance donne la vie à l’homme. Ils ont tourné le dos ; ils se sont endurcis et entêtés, et ils n’ont point écouté.30Vous avez différé de les punir pendant plusieurs années ; vous les avez exhortés par votre Esprit, en leur parlant par vos prophètes ; et ils ne vous ont point écouté ; et vous les avez livrés entre les mains des nations.31Cependant vous ne les avez pas exterminés, et vous ne les avez point abandonnés, à cause de votre bonté inépuisable, parce que vous êtes un Dieu miséricordieux et clément.32Maintenant donc, ô notre Dieu, grand, fort et terrible, qui conservez votre alliance et votre miséricorde, ne détournez point vos regards de tous les maux qui nous ont accablés, nous, nos rois, nos princes, nos prêtres, nos prophètes et nos pères, et tout votre peuple, depuis le temps du roi d’Assyrie jusqu’à ce jour.33Vous êtes juste dans toutes les afflictions qui nous sont arrivées ; car vous avez agi selon la vérité, et nous avons agi avec impiété.34Nos rois, nos princes, nos prêtres et nos pères n’ont point gardé votre loi ; ils n’ont point écouté vos commandements, ni la voix de ceux qui leur déclaraient votre volonté.35Lorsqu’ils jouissaient de leurs royaumes, et de cette abondance de biens dont votre bonté les faisait jouir dans cette terre spacieuse et fertile que vous leur aviez donnée, ils ne vous ont point servi, et ne sont point revenus de leurs inclinations corrompues.36Aujourd’hui nous sommes nous-mêmes esclaves, aussi bien que la terre que vous avez donnée à nos pères afin qu’ils y mangeassent le pain et le fruit qu’ils en recueillaient. Nous y sommes esclaves.37Les fruits qu’elle porte se multiplient pour les rois que vous avez mis sur nos têtes à cause de nos péchés. Ils dominent sur nos corps et sur nos troupeaux comme il leur plaît, et nous sommes dans une grande affliction.38A cause donc de toutes ces choses, nous faisons nous-mêmes alliance avec vous, nous en dressons l’acte, et nos princes, nos lévites et nos prêtres vont le signer.