La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré, édition de 1866, libre de droits.

n°16 / Néhémie ou Livre II d’Esdras 6 :

Sanaballat et d’autres ennemis des Juifs s’efforcent inutilement de surprendre et d’intimider Néhémie.
1Or Sanaballat, Tobie, Gossem, Arabe, et nos autres ennemis, ayant appris que j’avais rebâti les murs, et qu’il n’y avait plus aucune brèche (jusqu’alors je n’avais pas fait placer de portes en bois aux portes de la ville),2Envoyèrent me dire : Venez, faisons alliance ensemble dans quelque village de la campagne d’Ono. Mais leur dessein était de me faire du mal.3Je leur envoyai dire : Je travaille à un grand ouvrage ; je ne puis aller vous trouver, de peur qu’il ne soit négligé pendant mon absence.4Ils me renvoyèrent dire quatre fois la même chose, et je leur fis toujours la même réponse.5Enfin Sanaballat m’envoya pour la cinquième fois un de ses serviteurs, portant une lettre écrite en ces termes :6Il court un bruit parmi le peuple, et Gossem le publie, que vous avez résolu de vous révolter avec les Juifs ; que votre dessein, dans le rétablissement des murs de Jérusalem, est de vous faire roi des Juifs ; c’est pourquoi7Vous avez aposté des prophètes pour relever votre nom à Jérusalem, et dire de vous : Il est le roi de Judée. Le roi doit être informé de ces choses ; venez avec nous, afin que nous en délibérions ensemble.8Je lui envoyai un homme, et lui répondis : Ce que vous dites n’est point véritable ; ce sont des choses que vous inventez de votre tête.9Tous, en effet, ne travaillaient qu’à nous effrayer, s’imaginant que nous cesserions de bâtir, et que nous abandonnerions notre travail. Mais je m’y appliquai avec encore plus de courage.10J’entrai ensuite en secret dans la maison de Semaïas, ils de Dalaïas, fils de Métabéel, et il me dit : délibérons ensemble dans la maison de Dieu au milieu du temple, et fermons-en les portes ; car ils doivent venir pour vous faire violence, et ils viendront la nuit pour vous tuer.11Je repondis : Un homme dans la place où je suis doit-il le s’enfuir ? Et qui est l’homme comme moi qui entrera dans temple, et y trouvera la vie ? Je n’irai point,12Et je compris que ce n’était pas Dieu qui l’avait envoyé, mais qu’il m’avait parlé en feignant d’être prophète, et qu’il avait été gagné par Tobie et par Sanaballat ;13Car il avait été payé par eux m’intimider, afin que je tombasse dans le péché, et qu’ils eussent quelque faute à me reprocher.14Souvenez-vous de moi, Seigneur, en considérant ces œuvres de Tobie et de Sanaballat. Et souvenez-vous aussi de ce qu’a fait le prophète Noadie et les autres prophètes, pour m’inspirer de la terreur.15La muraille fut enfin achevée le vingt-cinquième jour du mois d’élul, en cinquante-deux jours.16Et nos ennemis l’ayant appris, tous les peuples qui étaient autour de nous furent frappés de terreur et consternés au dedans d’eux-mêmes ; et ils reconnurent que cet ouvrage était l’ouvrage de Dieu.17Pendant tout ce temps, plusieurs d’entre les principaux des Juifs envoyaient des lettres à Tobie, et Tobie leur envoyait les siennes.18Car il y en avait plusieurs dans la Judée qui avaient juré d’être de son parti, parce qu’il était gendre de Sechénias, fils d’Aréa, et que Johanan, son fils, avait épousé la fille de Mosollam, fils de Barachias.19Ils venaient même le louer devant moi, et ils lui faisaient savoir ce que je disais, et Tobie envoyait des lettres pour m’épouvanter.