La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré, édition de 1866, libre de droits.

n°16 / Néhémie ou Livre II d’Esdras 4 :

Les ennemis des Juifs conçoivent en vain le dessein de les empêcher de rebâtir les murs de Jérusalem. Ordre que Néhémie donne pour continuer cet ouvra
1Mais Sanaballat, ayant appris que nous rebâtissions les murailles, entra en fureur ; et, dans sa colère, il se railla des Juifs,2Et dit devant ses frères et devant un grand nombre de Samaritains : Que font ces Juifs insensés ? Les peuples les laisseront-ils faire ? Sacrifieront-ils, et achèveront-ils leur ouvrage en un jour ? Au lieu de pierres, bâtiront-ils avec des monceaux de poussière ?3Tobie, Ammonite, qui était près de lui, disait de même : Qu’ils bâtissent ; s’il vient un renard, il passera par-dessus leurs murailles de pierre.4Écoutez, Seigneur notre Dieu, car nous sommes tombés dans le mépris : faites retomber leurs insultes sur leurs têtes ; livrez-les à la honte dans la terre de captivité.5Ne couvrez point leur iniquité, et que leur péché ne s’efface point devant vos yeux, parce qu’ils se sont moqués de ceux qui bâtissaient.6Nous relevâmes donc la muraille, et toutes les brèches en furent réparées jusqu’à la moitié ; et le peuple s’excitait au travail.7Or Sanaballat, Tobie, les Arabes, les Ammonites, et ceux d’Azot, ayant appris que la brèche des murs de Jérusalem se refermait, et qu’on commençait à en remplir tous les vides, entrèrent en colère.8Ils s’assemblèrent tous d’un commun accord pour venir attaquer Jérusalem, et nous dresser des embûches.9Nous offrîmes aussitôt nos prières à notre Dieu, et nous mîmes contre eux des gardes jour et nuit sur la muraille.10Cependant les Juifs disaient : Ceux qui sont occupés à porter sont fatigués. Il y a beaucoup de terre, et nous ne pourrons bâtir la muraille.11Et nos ennemis ont dit : Qu’ils ne sachent point notre dessein, afin que lorsqu’ils n’y penseront pas, nous tombions tout à coup au milieu d’eux pour les tailler en pièces, et faire cesser l’ouvrage.12Mais les Juifs qui habitaient près d’eux, étant venus à Jérusalem, nous déclarèrent dix fois leur dessein, de tous les lieux d’où ils venaient nous trouver.13Je mis le peuple en ordre derrière les murs, tout le long des murailles de la ville, avec des épées, des lances et des arcs ;14Et ayant considéré toutes choses, je dis aux personnes les plus considérables, aux magistrats et au peuple : Ne les craignez point ; souvenez-vous du Seigneur grand et terrible, et combattez pour vos frères, pour vos fils, pour vos filles, pour vos femmes et pour vos maisons.15Dès que nos ennemis eurent appris que nous avions été avertis, Dieu dissipa leur dessein ; nous revînmes tous aux murailles, et chacun à son travail.16Depuis ce jour-là la moitié des jeunes gens était occupée au travail, et l’autre moitié se tenait prête à combattre. Ils avaient leur lance, leur bouclier, leur arc et leur cuirasse, et les chefs du peuple étaient derrière eux dans toute la maison de Juda.17Ceux qui étaient employés à bâtir les murs, et à porter ou à charger les fardeaux, faisaient leur ouvrage d’une main, et tenaient leur épée de l’autre.18Car tous ceux qui bâtissaient avaient l’épée au côté. Ils construisaient, et ils sonnaient de la trompette auprès de moi.19Alors je dis aux personnes les plus considérables, aux magistrats et à tout le peuple : Cet ouvrage est grand et se pratique sur une grande étendue, et nous sommes le long des murailles séparés les uns des autres.20En quelque endroit que vous entendiez sonner de la trompette, courez aussitôt à notre secours, et notre Dieu combattra pour nous.21Cependant continuons notre ouvrage, et que la moitié de ceux qui sont avec nous ait toujours la lance à la main depuis le point du jour jusqu’à ce que les étoiles paraissent.22Je dis aussi au peuple en ce même temps : Que chacun demeure avec son serviteur au milieu de Jérusalem afin que nous puissions travailler jour et nuit chacun à notre tour.23Pour moi, pour mes frères, mes serviteurs et les gardes qui m’accompagnaient, nous ne quittions point nos vêtements, et on ne se dépouillait que pour les purifications.