La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré, édition de 1866, libre de droits.

n°16 / Néhémie ou Livre II d’Esdras 13 :

Néhémie, qui était allé retrouver le roi Artaxercès, trouve à son retour à Jérusalem plusieurs désordres, auxquels il remédie.
1En ce jour-là, on fit la lecture du livre de Moïse devant le peuple ; et l’on y trouva écrit que les Ammonites et les Moabites ne devaient jamais entrer dans l’assemblée de Dieu,2Parce qu’ils ne vinrent point au-devant des enfants d’Israël avec du pain et de l’eau, et qu’ils corrompirent par argent Balaam pour les maudire ; mais notre Dieu changea les malédictions en bénédictions.3Ayant entendu ces paroles de la loi, ils séparèrent d’Israël tous les étrangers.4Le pontife Éliasib fut chargé de cette affaire. Il avait eu l’intendance du trésor de la maison de notre Dieu, et il était allié de Tobie.5Or il lui avait fait une grande chambre dans le lieu du trésor, où l’on portait devant lui les présents, l’encens, les vases, les dîmes du blé, du vin et de l’huile, la part des lévites, des chantres et des portiers, et les prémices qu’on offrait aux prêtres.6Pendant tout ce temps-là je n’étais pas à Jérusalem, parce que la trente-deuxième année du règne d’Artaxercès, roi de Babylone, je revins auprès de lui ; et, sur la fin de mes jours, j’obtins du roi de rester libre.7Étant revenu à Jérusalem, je reconnus le mal qu’Éliasib avait fait pour Tobie, en lui faisant un trésor dans le vestibule de la maison de Dieu.8Le mal me parut très-grave. C’est pourquoi je jetai les meubles de la maison de Tobie hors du trésor,9Et je donnai ordre de purifier le trésor ; ce qui fut fait ; et j’y replaçai les vases de la maison de Dieu, le sacrifice et l’encens.10Je reconnus aussi que la part des lévites ne leur avait point été donnée, et que chacun d’eux, des chantres, et de ceux qui servaient au temple, était dans son pays.11Alors je parlai avec force aux magistrats, et je leur dis : Pourquoi avons-nous abandonné la maison de Dieu ? Après cela je rassemblai les lévites, et je les fis demeurer chacun dans les fonctions de son ministère.12Tout Juda apportait dans les greniers les dîmes du blé, du vin et de l’huile ;13Et nous établîmes, pour avoir soin des greniers, Sélémias, prêtre, Sadoc, docteur de la loi, et Phadaïas d’entre les lévites, et avec eux Hanan, fils de Zachur, fils de Mathanias, parce qu’ils avaient été reconnus fidèles, et la part de leurs frères leur fut confiée.14Souvenez-vous de moi, mon Dieu, pour ces choses, et n’effacez pas de votre souvenir les bonnes œuvres que j’ai faites dans la maison de mon Dieu, et à l’égard de ses cérémonies.15En ce temps-là, je vis des gens en Juda, qui foulaient le pressoir le jour du sabbat, qui portaient des gerbes, et qui mettaient sur des ânes du vin, des raisins, des figues, et toutes sortes de charges, et les apportaient à Jérusalem au jour du sabbat. Et je leur ordonnai expressément de vendre seulement le jour où il était permis de vendre.16Les Tyriens aussi demeuraient dans la ville, et y portaient du poisson, et toutes sortes de choses à vendre, et les vendaient à Jérusalem, aux enfants d’Israël, les jours de sabbat.17J’en fis des reproches aux premiers de Juda, et je leur dis : Quel est ce désordre dans lequel vous tombez, et pourquoi profanez-vous le jour du sabbat ?18N’est-ce pas ainsi qu’ont agi nos pères ? Et notre Dieu a fait tomber sur nous et sur cette ville tous les maux que vous voyez. Et vous attirez encore sa colère sur Israël en violant le sabbat !19Lors donc que les portes de Jérusalem commençaient à être en repos, le jour du sabbat, j’ordonnai de les fermer, et de ne les ouvrir qu’après le jour du sabbat ; et je donnai ordre à quelques-uns de mes serviteurs de se tenir aux portes, afin que personne ne fit entrer aucun fardeau le jour du sabbat.20Et les marchands, et ceux qui portaient toutes sortes de choses à vendre restèrent une fois ou deux hors de Jérusalem ;21Et ensuite je leur fis cette déclaration, et leur dis : Pourquoi restez-vous près des murailles ? Si cela vous arrive encore une fois, je vous punirai. Depuis lors ils ne vinrent plus au jour du sabbat.22Je dis aussi aux lévites de se purifier, et de venir garder les portes, et de sanctifier le jour du sabbat. Souvenez-vous de moi, ô mon Dieu, pour ces choses, et pardonnez-moi selon la multitude de vos miséricordes.23En ce même temps, je vis des Juifs qui épousaient des femmes d’Azot, d’Ammon et de Moab ;24Et leurs enfants parlaient à moitié la langue d’Azot, et ne pouvaient parler juif, et leur langue tenait de la langue de ces deux peuples.25Je les repris fortement et les maudis. J’en frappai quelques-uns ; je leur fis raser les cheveux ; je leur fis jurer devant Dieu qu’ils ne donneraient point leurs filles aux fils des étrangers, et qu’ils ne prendraient point de leurs filles pour les épouser eux-mêmes, ou pour les donner à leurs fils, et je leur dis :26N’est-ce pas ainsi que pécha Salomon, roi d’Israël ? Cependant il n’y avait point de roi semblable à lui chez tous les peuples. Il était aimé de son Dieu, et Dieu l’avait établi roi sur tout Israël ; et des femmes étrangères le firent tomber dans le péché.27Serons-nous donc désobéissants, et nous rendrons-nous coupables d’un si grand crime ; et violerons-nous la loi de notre Dieu en épousant des femmes étrangères ?28Or, entre les fils de Joïada, fils d’Éliasib, grand prêtre, il y en avait un qui était gendre de Sanaballat, Horonite, et je le chassai.29Seigneur mon Dieu, souvenez-vous dans votre indignation de ceux qui violent le sacerdoce et la loi des prêtres et des lévites.30Je les purifiai donc de tous les étrangers ; et j’établis les prêtres et les lévites chacun dans leur ordre et dans leur ministère,31Et pour présider à l’offrande des bois, qui devait se faire aux temps marqués, et à l’offrande des prémices. O mon Dieu, souvenez-vous de moi dans votre miséricorde. Amen.