La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


123 4
Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré, édition de 1866, libre de droits.

n°39 / Malachie 1 :

Reproches d’ingratitude adressés à Israël. On offrira des sacrifices au Seigneur en tout lieu, et on offrira une oblation pure en son nom.
1Parole menaçante du Seigneur adressée à Israël par Malachie.2Je vous ai aimés, dit le Seigneur, et vous avez dit : En quoi nous avez-vous aimés ? Ésaü n’était-il pas frère de Jacob ? dit le Seigneur. J’ai aimé Jacob,3Et j’ai haï Ésaü. J’ai réduit ses montagnes en solitude, et fait de son héritage la demeure des dragons du désert.4Si l’Idumée dit : Nous avons été affaiblis ; mais nous reviendrons, et nous rebâtirons ce qui a été détruit ; voici ce que dit le Seigneur des armées : Ils bâtiront, et je détruirai ; et on les appellera une terre d’impiété, et un peuple contre lequel le Seigneur est irrité à jamais.5Vous verrez de vos propres yeux, et vous direz : Que le Seigneur soit glorifié dans la terre d’Israël.6Le fils honore son père, et le serviteur son maître. Si donc je suis votre père, où est l’honneur que vous me rendez ? Et si je suis votre Seigneur, où est la crainte que vous me devez ? dit le Seigneur des armées. Je m’adresse à vous, ô prêtres, qui méprisez mon nom, et qui dites : En quoi avons-nous méprisé votre nom ?7Vous offrez sur mon autel un pain impur, et vous dites : En quoi vous avons-nous déshonoré ? En ce que vous avez dit : La table du Seigneur est avilie.8Si vous présentez une victime aveugle pour être immolée, ne commettez-vous pas un mal ? Si vous en offrez une boiteuse ou malade, n’est-ce pas un mal ? Offrez ces animaux à celui qui vous gouverne, et voyez si elles lui plairont, ou s’il vous recevra favorablement, dit le Seigneur des armées.9Étant coupables de ces choses, priez Dieu maintenant de vous faire miséricorde, et de vous recevoir d’une manière favorable, dit le Seigneur des armées.10Quel est celui d’entre vous qui ferme les portes de mon temple, et qui allume le feu sur mon autel gratuitement ? Mon affection n’est pas pour vous, dit le Seigneur des armées, et je n’accepterai pas de présents de votre main.11Car depuis le levant jusqu’au couchant, mon nom est grand parmi les nations, et l’on m’offre des sacrifices en tout lieu, et l’on offre en mon nom une oblation pure, parce que mon nom est grand parmi les nations, dit le Seigneur des armées.12Et cependant vous l’avez déshonoré, en disant : La table du Seigneur est impure, et ce que l’on y offre est méprisable, aussi bien que le feu qui le dévore.13Vous dites : C’est le fruit de notre travail ; et cependant vous le rendez digne de mépris, dit le Seigneur des armées. Vous m’avez amené des victimes boiteuses et malades, qui étaient le fruit de vos rapines, et vous me les avez offertes ; recevrai-je un tel présent de votre main ? dit le Seigneur.14Malheur à l’homme trompeur, qui après avoir fait un vœu, ayant dans son troupeau une bête saine, en sacrifie une malade au Seigneur ! car c’est moi qui suis le grand Roi, dit le Seigneur des armées, et mon nom est redoutable parmi les nations.