La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


123 4
Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré, édition de 1866, libre de droits.

n°32 / Jonas 1 :

Mission du prophète Jonas. Sa désobéissance. Sa punition.
1Le Seigneur fit entendre sa parole à Jonas, fils d’Amathi, et lui dit :2Lève-toi, va dans Ninive la grande ville, et prêche-la ; car sa malice est montée jusqu’à moi.3Jonas se leva, mais pour s’enfuir à Tharsis et se dérober à la face du Seigneur. Il descendit à Joppé, et ayant trouvé un vaisseau qui faisait voile vers Tharsis, il y entra avec les autres, et paya son passage pour aller dans cette ville, et fuir devant la face du Seigneur.4Mais le Seigneur envoya sur la mer un vent furieux ; une grande tempête s’éleva, et le vaisseau était en danger d’être brisé.5La frayeur saisit les matelots ; chacun invoqua son dieu à grands cris, et l’on jeta à la mer toute la charge du vaisseau pour l’alléger. Cependant Jonas, qui était descendu au fond du navire, dormait d’un profond sommeil.6Le pilote s’approcha de lui, et lui dit : Comment pouvez-vous dormir ? Levez-vous, invoquez votre Dieu : peut-être que ce Dieu pensera à nous, et nous empêchera de périr.7Ils se dirent ensuite l’un à l’autre : Venez, jetons le sort, et sachons pourquoi ce malheur nous est arrivé ; et ils jetèrent le sort, et le sort tomba sur Jonas.8Ils lui dirent : Apprenez-nous quelle est la cause du péril où nous sommes. Que faites-vous ? Quel est votre pays ? Où allez-vous ? Quel est votre peuple ?9Il répondit : Je suis Hébreu, je crains le Seigneur, le Dieu du ciel, qui a fait la mer et la terre.10Alors ces hommes furent saisis d’une grande crainte, et lui dirent : Pourquoi avez-vous agi ainsi ? Car ils avaient appris de lui-même qu’il fuyait devant la face du Seigneur.11Ils ajoutèrent : Que ferons-nous pour que la mer s’apaise ? car la mer s’élevait et s’enflait de plus en plus.12Jonas leur dit : Prenez-moi, et jetez-moi à la mer, et elle s’apaiseia. Car je sais que c’est à cause de moi que cette violente tempête est venue fondre sur vous.13Cependant les matelots tâchaient a force de rames de regagner la terre ; mais ils ne pouvaient, parce que la mer se soulevait et les couvrait de ses vagues.14Ils crièrent vers le Seigneur, et lui dirent : Nous vous conjurons, Seigneur, de ne pas nous faire périr à cause de la mort de cet homme, et de ne pas faire retomber sur nous le sang innocent ; car c’est vous-même, Seigneur, qui faites ce que vous voulez.15Et ils prirent Jonas, et le jetèrent à la mer, et aussitôt la mer s’apaisa.16Alors ces hommes conçurent une grande crainte du Seigneur, lui immolèrent des victimes, et lui firent des vœux.