La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


1
Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré, édition de 1866, libre de droits.

n°64 / IIIe Épître de l’apôtre saint Jean 1 :

Saint Jean loue Gaïus de sa foi et de sa piété. Il l’excite et l’encourage. Il l’avertit des vices de Diotrèphe. Il rend témoignage à la vertu de Démé
1Le Prêtre, à mon très-cher Gaïus, que j’aime dans la vérité.2Mon bien-aimé, je prie Dieu que toutes vos affaires et votre santé soient en aussi bon état que votre âme.3J’ai éprouvé une joie extrême à l’arrivée de nos frères, parce qu’ils ont rendu témoignage de votre piété sincère, et de la manière dont vous marchez selon la vérité.4Je n’ai point de plus grande joie que d’apprendre que mes enfants marchent dans la vérité.5Mon bien-aimé, vous agissez en vrai fidèle dans tout ce que vous faites pour les frères, et particulièrement pour les étrangers,6Qui ont rendu témoignage à votre charité en présence de l’Église ; et vous ferez bien de les faire conduire et assister dans leurs voyages d’une manière digne de Dieu ;7Car c’est pour son nom qu’ils sont partis, ne voulant rien accepter des gentils.8Nous devons donc accueillir des personnes de cette sorte, afin de coopérer avec eux au progrès de la vérité.9J’aurais peut-être écrit à l’Église ; mais Diotrèphe, qui aime à y tenir le premier rang, ne nous reçoit pas.10C’est pourquoi, si je vais chez vous, je lui ferai connaître quel mal il commet en semant contre nous des discours malins ; et comme si c’était encore trop peu pour lui, non-seulement il ne reçoit pas les frères, mais il s’oppose à ceux qui voudraient les recevoir, et les chasse de l’Église.11Mon bien-aimé, n’imitez point ce qui est mauvais, mais ce qui est bon. Celui qui fait bien est enfant de Dieu ; mais celui qui fait mal ne connaît point Dieu.12Tous rendent un témoignage avantageux à Démétrius, et la vérité elle-même le lui rend. Nous le lui rendons aussi nous-mêmes, et vous savez que notre témoignage est véritable.13J’avais beaucoup de choses à vous écrire, mais je n’ai pas voulu le faire avec l’encre et la plume,14Parce que j’espère vous voir bientôt ; alors nous nous entretiendrons de vive voix. La paix soit avec vous. Nos amis d’ici vous saluent. Saluez nos amis chacun par son nom.