La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré, édition de 1866, libre de droits.

n°21 / L’Ecclésiaste 1 :

Tout ce qui est terrestre est périssable.
1Paroles de l’Ecclésiaste, fils de David, roi de Jérusalem.2Vanité des vanités, dit l’Ecclésiaste, vanité des vanités, et tout est vanité.3Que retire de plus l’homme de tout le travail dans lequel il se consume sous le soleil ?4Une génération passe, une génération vient ; mais la terre reste toujours la même.5Le soleil se lève et se couche, et revient d’où il est parti ; et renaissant au même lieu,6Il prend sa direction vers le midi, et tourne vers le nord. Le vent va tournant de tous côtés, et, après mille circuits, il revient aux lieux qu’il avait parcourus.7Tous les fleuves entrent dans la mer, et la mer ne déborde pas. Les fleuves viennent aux lieux d’où ils sont sortis, pour couler de nouveau.8Toutes les choses sont difficiles ; l’homme ne peut les expliquer par le discours. L’oeil ne se rassasie pas de voir, et l’oreille ne se lasse pas d’entendre.9Qu’est-ce qui a été autrefois ? Ce qui doit être à l’avenir. Qu’est-ce qui s’est fait ? Ce qui doit se faire encore.10Rien de nouveau sous le soleil ; et nul ne peut dire : Voilà une chose nouvelle ; car déjà elle a été dans les siècles écoulés avant nous.11On ne se souvient plus de ce qui a précédé ; et de même les choses qui doivent arriver après nous seront oubliées de ceux qui vivront aux derniers jours.12Moi, l’Ecclésiaste, j’ai été roi d’Israël dans Jérusalem.13Je résolus dans mon esprit de chercher et d’examiner avec sagesse tout ce qui se passe sous le soleil. Dieu a donné aux enfants des hommes cette pénible occupation, qui les exerce pendant leur vie.14J’ai vu tout ce qui se fait sous le soleil, et tout est vanité et affliction d’esprit.15Les hommes pervertis se corrigent difficilement, et le nombre des insensés est infini.16J’ai dit dans mon cœur : Voilà que je suis devenu grand, et que j’ai surpassé en sagesse tous ceux qui ont été avant moi dans Jérusalem. Mon esprit a contemplé beaucoup de choses avec sagesse, et je me suis instruit.17J’ai appliqué mon cœur pour connaître la prudence et la doctrine, les erreurs et la folie, et j’ai reconnu qu’en cela aussi il y avait travail et affliction d’esprit,18Parce que dans une grande sagesse est une grande indignation, et que plus on ajoute à sa science, plus on ajoute à son travail.