La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction selon la Vulgate dite Bible de Gustave Doré, édition de 1866, libre de droits.

n°5 / Le Deutéronome 1 :

Moïse rappelle aux Israélites ce qui leur arriva au départ de la montagne de Sinaï.
1Voici les paroles que Moïse dit à tout Israël au delà du Jourdain, dans une plaine du désert, vis-à-vis de la mer Rouge, entre Pharan, Thophel, Laban et Haseroth, où il y a beaucoup d’or,2A onze journées de chemin d’Horeb, en venant à Cadèsbarné, par la voie de la montagne de Séir.3La quarantième année, le premier jour du onzième mois, Moïse dit aux enfants d’Israël tout ce que le Seigneur lui avait ordonné de leur dire ;4Après la défaite de Séhon, roi des Amorrhéens, qui habitait à Hésebon, et d’Og, roi de Basan, qui demeurait à Astaroth et à Édraï,5Au delà du Jourdain, dans le pays de Moab ; et il commença à leur expliquer la loi, et à leur dire :6Le Seigneur notre Dieu nous parla sur le mont Horeb, et nous dit : Vous avez assez demeuré près de cette montagne ;7Mettez-vous en chemin, et allez vers la montagne des Amorrhéens et les lieux voisins ; dans les campagnes, les montagnes, et les vallées vers le midi, et le long de la mer, dans le pays des Chananéens et du Liban, jusqu’au grand fleuve de l’Euphrate.8Voilà, dit-il, que je vous l’ai livrée ; entrez et possédez la terre que le Seigneur a promis avec serment de donner à vos pères, Abraham, Isaac et Jacob, et à leur postérité après eux.9En ce même temps je vous ai dit :10Je ne puis seul vous régir tous, parce que le Seigneur votre Dieu vous a multipliés, et que vous êtes aujourd’hui aussi nombreux que les étoiles du ciel.11(Que le Seigneur, le Dieu de vos pères, ajoute encore à ce nombre beaucoup de milliers, et qu’il vous bénisse comme il l’a promis.)12Je ne puis porter seul le poids de vos affaires et de vos différends.13Choisissez parmi vous des hommes sages et habiles, d’une vie exemplaire et d’une probité reconnue dans vos tribus, afin que je les établisse vos chefs.14Vous me répondîtes alors : Ce que vous voulez faire est bon.15Et je pris dans vos tribus des hommes sages et distingués, je les établis chefs, tribuns, commandants de cent hommes, de cinquante et de dix, pour vous instruire de toutes choses.16Je leur donnai ordre en ces termes : Écoutez ceux-ci, et jugez selon la justice le citoyen et l’étranger.17Ne faites acception de personne ; écoutez le petit comme le grand, et n’ayez pas égard à la personne, parce que le jugement appartient à Dieu. Si une cause vous paraît difficile, vous me la renverrez, et je l’entendrai.18Je vous ai ordonné alors tout ce que vous deviez faire.19Étant partis d’Horeb, nous avons traversé ce grand et effroyable désert que vous avez vu, par le chemin qui conduit à la montagne des Amorrhéens, selon que le Seigneur notre Dieu nous l’avait commandé. Lorsque nous avons été parvenus à Cadèsbarné,20Je vous ai dit : Vous voilà arrivés à la montagne, des Amorrhéens, que le Seigneur notre Dieu doit nous donner.21Considérez la terre que le Seigneur votre Dieu vous donne ; montez, et rendez-vous-en maîtres, comme le Seigneur notre Dieu l’a promis à vos pères ; ne craignez point et n’ayez aucune frayeur.22Alors tous vous êtes venus me trouver, et vous m’avez dit : Envoyons des hommes pour explorer le pays, et nous indiquer le chemin par où nous devons entrer, et les villes où nous devons aller.23Ayant approuvé cet avis, j’envoyai douze hommes d’entre vous, un de chaque tribu.24Ceux-ci s’étant mis en chemin, et ayant passé les montagnes, vinrent jusqu’à la vallée de la Grappe ; et après avoir exploré le pays,25Ils prirent des fruits pour nous en montrer la fertilité. Ils nous les apportèrent, et nous dirent : La terre que le Seigneur notre Dieu veut nous donner est excellente.26Mais vous avez refusé d’y aller, incrédules à la parole du Seigneur notre Dieu,27Vous avez murmuré dans vos tentes, en disant. Le Seigneur nous hait, et il nous a fait sortir d’Égypte pour nous livrer entre les mains des Amorrhéens et nous extei miner.28Où monterons-nous ? Les envoyés ont jeté l’épouvante dans nos cœurs, en disant : Ce pays est extrêmement peuplé ; les hommes y sont d’une taille plus haute que nous ; leurs villes sont grandes et fortifiées de murs qui s’élèvent jusqu’au ciel ; nous y avons vu des fils d’Énac.29Et je vous ai dit alors : N’ayez pas peur, ne les craignez point.30Le Seigneur Dieu, qui est votre conducteur, combattra pour vous, comme il a fait en Égypte à la vue de tous ;31Et dans le désert le Seigneur votre Dieu vous a portés dans tout le chemin par où vous avez passé, comme un homme a coutume de porter son petit enfant entre ses bras, jusqu’à ce que vous fussiez arrivés en ce lieu.32Mais, après cela même, vous n’avez pas cru au Seigneur votre Dieu,33Qui vous a précédés dans le chemin, et a marqué le lieu où vous deviez dresser vos tentes, la nuit vous montrant le chemin par la colonne de feu, et le jour par la colonne de nuée.34Ayant entendu vos murmures, le Seigneur, irrité, dit avec serment :35Nul homme de cette race criminelle ne verra la terre excellente que j’avais juré de donner un jour à vos pères,36Excepté Caleb, fils de Jéphoné. Car il la verra, et je lui donnerai à lui et à ses enfants la terre qu’il a foulée, parce qu’il a suivi le Seigneur.37Et on ne doit pas s’étonner de cette indignation du Seigneur contre le peuple, puisque, irrité contre moi à cause de vous, il m’a dit : Vous-même vous n’y entrerez point ;38Mais Josué, fils de Nun, votre ministre, y entrera à votre place. Exhortez-le et fortifiez-le, car il partagera la terre par le sort à Israël.39Vos petits enfants que vous avez dit devoir être réduits en captivité, et vos enfants qui ne savent pas encore discerner le bien et le mal, entreront dans cette terre. Je la leur donnerai, et ils la possèderont.40Mais vous, retournez, et allez dans le désert par le chemin de la mer Rouge.41Vous m’avez répondu alors : Nous avons péché contre le Seigneur. Nous monterons et nous combattrons, comme le Seigneur notre Dieu nous l’a ordonné. Et lorsque les armes à la main vous marchiez vers la montagne,42Le Seigneur me dit : Dites-leur : N’entreprenez point de monter et de combattre, parce que je ne suis pas avec vous, de peur que vous ne succombiez devant vos ennemis.43Je vous l’ai dit, et vous ne m’avez pas écouté ; mais, résistant à l’ordre du Seigneur, et enflés d’orgueil, vous êtes montés sur la montagne.44Alors les Amorrhéens, qui habitaient dans les montagnes, vinrent à votre rencontre, vous poursuivirent comme un essaim d’abeilles, et vous taillèrent en pièces depuis Séir jusqu’à Horma.45De retour, et pleurant devant le Seigneur, il ne vous écouta pas, et ne voulut point se rendre à vos prières.46Ainsi vous avez séjourné longtemps à Cadèsbarné.