La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction revue par Jean-Frédéric Ostervald, édition de 1823, libre de droits.

n°41 / Évangile de notre Seigneur Jésus-Christ selon Saint Marc. 11 :

1Comme ils approchaient de Jérusalem et qu’ils étaient près de Bethphagé et de Béthanie, vers le mont des Oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples,2Et il leur dit : Allez-vous-en à la bourgade qui est devant vous ; et aussitôt que vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel personne n’a encore monté ; détachez-le et amenez-le moi.3Et si quelqu’un vous dit : Pourquoi faites-vous cela ? dites que le Seigneur en a besoin ; et aussitôt il le laissera amener.4Ils s’en allèrent donc ; et ils trouvèrent l’ânon qui était attaché dehors devant une porte, entre deux chemins, et ils le détachèrent.5Et quelques-uns de ceux qui étaient là leur dirent : Pourquoi détachez-vous cet ânon ?6Ils leur répondirent comme Jésus leur avait commandé ; et on les laissa aller.7Ils amenèrent donc l’ânon à Jésus, et mirent leurs vêtemens sur l’ânon ; et Jésus monta dessus.8Et plusieurs étendaient leurs vêtemens dans le chemin, et les autres coupaient des branches d’arbres, et les étendaient par le chemin.9Et ceux qui marchaient devant, et ceux qui suivaient, criaient : Hosanna ! béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !10Béni soit le règne de David notre père qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna dans les lieux très hauts !11Ainsi Jésus entra dans Jérusalem, et alla au temple ; et ayant tout considéré, comme il était déjà tard, il sortit pour aller à Béthanie avec les douze apôtres.12Le lendemain, comme ils sortaient de Béthanie, il eut faim.13Et voyant de loin un figuier qui avait des feuilles, il y alla pour voir s’il y trouverait quelque chose ; et s’en étant approché, il n’y trouva que des feuilles ; car ce n’était pas la saison des figues.14Alors Jésus, prenant la parole, dit au figuier : Que jamais personne ne mange de ton fruit. Et ses disciples l’entendirent.15Ils vinrent donc à Jérusalem ; et Jésus étant entré dans le temple, se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple, et il renversa les tables des changeurs, et les siéges de ceux qui vendaient des pigeons.16Et il ne permettait pas que personne portât aucun vaisseau par le temple.17Et il les instruisait, en leur disant : N’est-il pas écrit : Ma maison sera appelée, par toutes les nations, une maison de prière ? mais vous en avez fait une caverne de voleurs.18Ce que les Scribes et les principaux sacrificateurs ayant entendu, ils cherchaient les moyens de le faire périr ; car ils le craignaient, parce que tout le peuple était ravi de sa doctrine.19Le soir étant venu, Jésus sortit de la ville.20Et le matin, comme ils passaient, ses disciples virent le figuier séché jusqu’aux racines.21Alors Pierre, s’étant souvenu de ce qui s’était passé, lui dit : Maître, voilà le figuier que tu as maudit, qui est séché.22Et Jésus, répondant, leur dit : Ayez la foi en Dieu ;23Car je vous dis en vérité, que quiconque dira à cette montagne : Ôte-toi de là et te jette dans la mer, et qui ne doutera point dans son cœur, mais qui croira fermement que ce qu’il dit arrivera, tout ce qu’il aura dit lui sera accordé.24C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous le recevrez ; et il vous sera accordé !25Mais quand vous vous présenterez pour faire votre prière, pardonnez, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos fautes.26Que si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos fautes.27Puis ils revinrent à Jérusalem ; et comme il allait par le temple, les principaux sacrificateurs, les Scribes et les sénateurs s’approchèrent de lui,28Et ils lui dirent : Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t’a donné l’autorité de les faire ?29Jésus, répondant, leur dit : Je vous demanderai aussi une chose, et répondez-moi ; et alors je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses.30Le baptême de Jean venait-il du ciel, ou des hommes ? Répondez-moi.31Or, ils raisonnaient entre eux, disant : Si nous disons : Du ciel ; il dira : Pourquoi donc n’y avez-vous pas cru ?32Et si nous disons : Des hommes, nous craignons le peuple ; car tous croyaient que Jean avait été un vrai prophète.33Alors ils répondirent à Jésus : Nous n’en savons rien. Et Jésus leur répondit : Et moi, je ne vous dirai pas non plus par quelle autorité je fais ces choses.