La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction revue par Jean-Frédéric Ostervald, édition de 1823, libre de droits.

n°1 / La Genèse. Premier livre de Moïse. 50 :

1Alors Joseph se jeta sur la face de son père, et pleura sur lui, et le baisa.2Et Joseph commanda aux médecins qu’il avait à son service, d’embaumer son père ; et les médecins embaumèrent Israël.3Et on employa quarante jours à l’embaumer ; car c’était la coutume d’embaumer les corps pendant quarante jours. Et les Egyptiens en firent le deuil soixante et dix jours.4Or, le temps du deuil étant passé, Joseph parla à ceux qui étaient de la maison de Pharaon, disant : Je vous prie, si j’ai trouvé grâce envers vous, faites savoir ceci à Pharaon,5Que mon père m’a fait jurer, et m’a dit : Voici, je m’en vais mourir ; tu m’enseveliras dans le sépulcre que je me suis acquis au pays de Canaan. Maintenant donc je te prie, que j’y monte, et que j’y enterre mon père, et je reviendrai.6Et Pharaon répondit : Monte, et ensevelis ton père, comme il t’y a engagé par serment.7Alors Joseph monta pour enterrer son père ; et les serviteurs de Pharaon, les anciens de la maison de Pharaon, et tous les anciens du pays d’Egypte montèrent avec lui.8Et toute la maison de Joseph et ses frères, et la maison de son père y montèrent aussi, laissant seulement leurs petits enfans, et leurs troupeaux, et leurs bœufs, dans la terre de Gosçen.9Il eut aussi avec lui des chariots et des gens de cheval, tellement qu’il y eut un fort gros camp.10Et lorsqu’ils furent venus à l’aire d’Atad, qui est au-delà du Jourdain, ils firent de fort grandes et extraordinaires lamentations ; et Joseph pleura son père pendant sept jours.11Et les Cananéens, habitans du pays, voyant ce deuil dans l’aire d’Atad, dirent : Voilà un grand deuil parmi les Egyptiens. C’est pourquoi l’aire fut nommée Abel-Mitsraïm. Elle est au-delà du Jourdain.12Les fils de Jacob accomplirent donc ainsi ce qu’il leur avait commandé.13Car ses fils le transportèrent au pays de Canaan, et l’ensevelirent dans la caverne du champ de Macpéla, vis-à-vis de Mamré, laquelle Abraham avait acquise d’Héphron Héthien avec le champ, pour le posséder comme le lieu de son sépulcre.14Et après que Joseph eut enseveli son père, il retourna en Egypte avec ses frères et tous ceux qui étaient montés avec lui pour enterrer son père.15Mais les frères de Joseph voyant que leur père était mort, dirent entre eux : Peut-être que Joseph aura de la haine contre nous, et ne manquera point de nous rendre tout le mal que nous lui avons fait.16C’est pourquoi, ils envoyèrent dire à Joseph : Ton père, avant de mourir, nous a fait ce commandement :17Vous parlerez ainsi à Joseph : Je te prie, pardonne maintenant à tes frères leur crime et leur péché ; car ils t’ont fait du mal. Or, maintenant, je te supplie, pardonne cette iniquité aux serviteurs du Dieu de ton père. Mais Joseph pleura quand on lui fit ce discours.18Et ses frères étant venus vers lui, se jetèrent à ses pieds, et lui dirent : Voici, nous sommes tes serviteurs.19Et Joseph leur dit : Ne craignez point ; car suis-je en la place de Dieu ?20Vous aviez dessein de me faire du mal ; mais Dieu a pensé en bien, pour me faire ce que vous voyez maintenant, et conserver par mon moyen la vie à un grand peuple.21Ne craignez donc point maintenant ; je vous entretiendrai, vous et vos familles. Et il les consola, et leur parla selon leur cœur.22Joseph donc demeura en Egypte, lui et la maison de son père, et il vécut cent et dix ans.23Et Joseph vit les enfans d’Ephraïm jusqu’à la troisième génération. Makir aussi, fils de Manassé, eut des enfans qui furent élevés sur les genoux de Joseph.24Joseph dit ensuite à ses frères : Je vais mourir, et Dieu ne manquera point de vous visiter, et il vous fera remonter de ce pays, au pays qu’il a juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob.25Et Joseph fit jurer les enfans d’Israël, et leur dit : Certainement Dieu vous visitera ; et alors vous transporterez mes os d’ici.26Puis Joseph mourut, âgé de cent et dix ans ; et on l’embauma, et on le mit dans un cercueil en Egypte.