La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction revue par Jean-Frédéric Ostervald, édition de 1823, libre de droits.

n°1 / La Genèse. Premier livre de Moïse. 43 :

1Or, la famine était fort grande sur la terre.2Et comme les enfans de Jacob eurent achevé de manger les vivres qu’ils avaient amenés d’Egypte, leur père leur dit : Retournez, pour nous acheter un peu de vivres.3Et Juda lui répondit, et lui dit : Cet homme-là nous a fort protesté, disant : Vous ne verrez point mon visage, que votre frère ne soit avec vous.4Si donc tu envoies notre frère avec nous, nous descendrons en Egypte, et nous t’achèterons des vivres.5Mais si tu ne l’envoies pas, nous n’y descendrons point ; car cet homme-là nous a dit : Vous ne verrez point mon visage, que votre frère ne soit avec vous.6Et Israël dit : Pourquoi m’avez-vous fait ce tort, de déclarer à cet homme que vous aviez encore un frère ?7Et ils répondirent : Cet homme-là s’est enquis avec soin de nous et de notre parentage, et nous a dit : Votre père vit-il encore ? N’avez-vous point de frère ? Et nous le lui avons déclaré, selon qu’il nous avait demandé. Pouvions-nous savoir qu’il dirait : Faites descendre votre frère ?8Et Juda dit à Israël son père : Envoie l’enfant avec moi, et nous nous mettrons en chemin, et nous nous en irons, et nous vivrons et ne mourrons point, ni nous, ni toi aussi, ni nos petits enfans.9J’en réponds ; redemande-le-moi. Si je ne te le ramène, et si je ne te le représente, je serai toujours sujet à la peine que tu voudras m’imposer.10Que si nous n’eussions pas tant différé, certainement, nous serions déjà de retour une seconde fois.11Alors Israël, leur père, leur dit : Si la chose va ainsi, faites-le. Prenez des choses les plus estimées du pays dans vos vaisseaux, et portez à cet homme un présent, quelque peu de baume, et quelque peu de miel, des drogues, de la myrrhe, des dattes et des amandes ;12Et prenez de l’argent au double en vos mains, et reportez celui qui a été remis à l’entrée de vos sacs. Peut-être cela s’est-il fait par erreur.13Prenez aussi votre frère, et vous mettez en chemin, et retournez vers cet homme.14Le Dieu fort, tout-puissant, vous fasse trouver grâce devant cet homme-là, afin qu’il vous relâche votre autre frère, et Benjamin ! Et s’il faut que je sois privé d’enfans, que j’en sois privé.15Alors ils prirent le présent, et ayant pris de l’argent au double en leurs mains, et Benjamin, ils se mirent en chemin, et ils descendirent en Egypte. Puis ils se présentèrent devant Joseph.16Alors Joseph vit Benjamin avec eux, et dit à son maître d’hôtel : Mène ces hommes dans la maison, et tue quelque bête, et l’apprête ; car ils mangeront à midi avec moi.17Et l’homme fit comme Joseph lui avait dit, et amena ces hommes dans la maison de Joseph.18Et ces hommes-là eurent peur de ce qu’on les conduisait dans la maison de Joseph ; et ils dirent : Nous sommes amenés à cause de l’argent qui fut remis en nos sacs, dans notre premier voyage. Cet homme veut se décharger et se jeter sur nous, nous prendre pour esclaves, et u saisir de nos ânes.19Ensuite ils s’approchèrent du maître d’hôtel de Joseph, et lui parlèrent à la porte de la maison,20Disant : Hélas, mon seigneur ! nous descendîmes la première fois pour acheter des vivres ;21Et lorsque nous arrivâmes à l’hôtellerie, et que nous eûmes ouvert nos sacs, voici, l’argent de chacun de nous était à l’entrée de son sac, notre même argent, selon son poids ; et nous l’avons rapporté en nos mains.22Et nous avons apporté d’autre argent en nos mains, pour acheter des vivres ; mais nous ne savons qui a pu remettre notre argent dans nos sacs.23Et il dit : Tout va bien pour vous ; ne craignez point : votre Dieu et le Dieu de votre père vous a donné un trésor dans vos sacs ; votre argent m’a bien été remis. Et il leur amena Siméon.24Et cet homme les fit entrer dans la maison de Joseph, et il leur donna de l’eau, et ils lavèrent leurs pieds ; il donna aussi à manger à leurs ânes.25Et ils préparèrent leurs présent, en attendant que Joseph revînt sur le midi ; car ils avaient appris qu’ils mangeraient là du pain.26Alors Joseph revint à la maison, et ils lui présentèrent dans la maison le présent qu’ils avaient en leurs mains ; ils se prosternèrent devant lui jusqu’en terre.27Et il s’enquit d’eux comment ils se portaient, et il leur dit : Votre père, ce bon vieillard dont vous m’avez parlé, se porte-t-il bien ? Vit-il encore ?28Et ils répondirent : Ton serviteur notre père se porte bien ; il vit encore. Et se baissant profondément, ils se prosternèrent.29Et Joseph, élevant ses yeux, vit Benjamin son frère, fils de sa mère, et dit : Est-ce là votre jeune frère, dont vous m’avez parlé ? Et il lui dit : Mon fils, Dieu te fasse miséricorde.30Et Joseph se retira incontinent ; car ses entrailles étaient émues à la vue de son frère, et il cherchait un lieu pour pleurer ; et entrant dans son cabinet, il pleura.31Et s’étant lavé le visage, il sortit de son cabinet, et se faisant violence, il dit : Mettez le pain.32Et on servit Joseph à part, et eux à part, et les Egyptiens qui mangeaient avec lui, furent aussi servis à part, parce que les Egyptiens ne pouvaient manger avec les Hébreux ; car c’est une abomination aux Egyptiens.33Ils s’assirent donc en sa présence ; l’aîné selon son droit d’aînesse, et le plus jeune selon son âge. Et ces hommes étaient extrêmement surpris.34Et il leur fit porter des mets, qu’il fit ôter de devant lui ; mais la portion de Benjamin était cinq fois plus grosse que toutes les autres ; et ils burent, et firent bonne chère avec lui.