La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction revue par Jean-Frédéric Ostervald, édition de 1823, libre de droits.

n°1 / La Genèse. Premier livre de Moïse. 37 :

1Or, Jacob demeura au pays où son père avait habité comme étranger, c’est-à-dire, au pays de Canaan.2Et voici ce qui arriva dans la famille de Jacob. Joseph, étant âgé de dix-sept ans, paissait les troupeaux avec ses frères, et était jeune garçon entre les enfans de Bilha, et entre les enfans de Zilpa, femmes de son père. Et Joseph rapporta à leur père leurs méchans discours.3Or, Israël aimait Joseph plus que tous ses autres fils, parce qu’il l’avait eu en sa vieillesse ; et il lui fit une robe bigarrée.4Et ses frères, voyant que leur père l’aimait plus qu’eux tous, le haïssaient, et ne pouvaient lui parler sans aigreur.5Et Joseph eut un songe, qu’il récita à ses frères, ce qui fit qu’ils le haïrent encore beaucoup plus.6Il leur dit donc : Ecoutez, je vous prie, le songe que j’ai eu.7Voici, nous liions des gerbes au milieu d’un champ, et alors il me sembla que ma gerbe se leva et se tint debout, et que vos gerbes l’environnèrent, et se prosternèrent devant ma gerbe.8Alors ses frères lui dirent : Régnerais-tu donc sur nous ? Et ils le haïrent encore plus pour ses songes et pour ses paroles.9Il eut encore un autre songe qu’il récita à ses frères, et il leur dit : Voici, j’ai eu encore un songe : Il me semblait que le soleil, et la lune, et onze étoiles se prosternaient devant moi.10Et quand il le récita à son père, et à ses frères, son père le reprit, et lui dit : Que veut dire ce songe que tu as eu ? Faudra-t-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères nous prosterner en terre devant toi ?11Et ses frères eurent de l’envie contre lui ; mais son père retenait ses discours.12Or, ses frères s’en allèrent paître les troupeaux de leur père à Sichem.13Et Israël dit à Joseph : Tes frères ne paissent-ils pas les troupeaux à Sichem ? Viens, que je t’envoie vers eux. Et il lui répondit : Me voici.14Et il lui dit : Va maintenant, vois si tes frères et les troupeaux se portent bien, et rapporte-moi ce qui se passe. Ainsi il l’envoya de la vallée d’Hébron, et il vint jusqu’à Sichem.15Et un homme le trouva errant par les champs ; et cet homme l’interrogea, et lui dit : Que cherches-tu ?16Et il répondit : Je cherche mes frères : Je te prie, enseigne-moi où ils paissent.17Et l’homme dit : Ils sont partis d’ici ; et j’ai entendu qu’ils disaient : Allons à Dothaïn. Joseph donc alla après ses frères, et il les trouva à Dothaïn.18Et ils le virent de loin. Et avant qu’il s’approchât d’eux, ils conspirèrent contre lui pour le mettre à mort.19Et ils se dirent l’un à l’autre : Voici, ce maître songeur vient.20Maintenant donc, venez, tuons-le, et le jetons dans une de ces fosses, et nous dirons qu’une mauvaise bête l’a dévoré ; et nous verrons ce que deviendront ses songes.21Ruben entendit cela, et le délivra de leurs mains, disant : Ne lui ôtons point la vie.22Ruben leur dit encore : Ne répandez point le sang : jetez-le dans cette fosse, qui est au désert, et ne mettez point la main sur lui. Il disait cela, afin qu’il le délivrât de leurs mains, pour le rendre à son père.23Aussitôt donc que Joseph fut venu à ses frères, ils le dépouillèrent de sa robe, de cette robe bigarrée qui était sur lui.24Et ils le saisirent, et le jetèrent dans la fosse. Or, la fosse était vide, et il n’y avait point d’eau.25Ensuite ils s’assirent pour manger du pain. Et levant les yeux, ils regardèrent, et voici une troupe d’Ismaélites qui passaient, et qui venaient de Galaad ; et leurs chameaux portaient des drogues, et du baume, et de la myrrhe, et ils allaient porter ces choses en Egypte.26Et Juda dit à ses frères : De quoi nous servira-t-il de tuer notre frère, et de cacher son sang ?27Venez, et vendons-le à ces Ismaélites, et ne mettons point notre main sur lui ; car il est notre frère, et notre chair. Et ses frères lui obéirent.28Et comme les marchands madianites passaient, ils tirèrent et firent remonter Joseph de la fosse, et ils le vendirent aux Ismaélites vingt pieces d’argent ; et ces gens-là emmenèrent Joseph en Egypte.29Et Ruben retourna à la fosse, et, voici, Joseph n’y était plus. Alors il déchira ses vêtemens ;30Et il retourna vers ses frères, et il dit : L’enfant ne se trouve point, et moi, moi, où irai-je ?31Et ils prirent la robe de Joseph, et ayant tué un bouc d’entre les chèvres, ils trempèrent la robe dans le sang du bouc.32Ensuite ils envoyèrent la robe bigarrée à leur père, et lui firent dire : Nous avons trouvé ceci ; reconnais maintenant, si c’est la robe de ton fils, ou non.33Et il la reconnut, et dit : C’est la robe de mon fils, une mauvaise bête l’a dévoré ; certainement, Joseph a été déchiré.34Et Jacob déchira ses vêtemens, et il mit un sac sur ses reins, et il pleura son fils plusieurs jours.35Et tous ses fils, et toutes ses filles vinrent pour le consoler ; mais il rejeta toute consolation, et il dit : Certainement, je descendrai vers mon fils dans le sépulcre en pleurant. C’est ainsi que son père le pleurait.36Et les Madianites le vendirent en Egypte à Potiphar, eunuque de Pharaon, prévôt de l’hôtel.