La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction revue par Jean-Frédéric Ostervald, édition de 1823, libre de droits.

n°1 / La Genèse. Premier livre de Moïse. 34 :

1Or, Dina, qui était la fille que Léa avait enfantée à Jacob, sortit pour voir les filles du pays.2Et Sichem, fils d’Hémor, Hévien, prince du pays, la vit, et la ravit, et coucha avec elle, et lui fit violence.3Et son cœur demeura fortement attaché à Dina, fille de Jacob, et il aima la jeune fille, et lui parla selon son cœur.4Sichem aussi parla à Hémor son père, et lui dit : Prends cette fille, et fais que je l’aie pour femme.5Or, Jacob apprit qu’il avait violé Dina sa fille ; et ses fils étaient avec son bétail aux champs. Ainsi Jacob se tut jusqu’à ce qu’ils fussent revenus.6Alors Hémor, père de Sichem, vint pour parler à Jacob.7Et aussitôt que les enfans de Jacob eurent appris ce qui était arrivé, ils revinrent des champs, et furent extrêmement fâchés et fort irrités, à cause de l’action infâme que cet homme avait commise contre Israël, en couchant avec la fille de Jacob, ce qui ne se devait point faire.8Et Hémor leur parla et leur dit : Sichem, mon fils, a beaucoup d’affection pour votre fille ; donnez-la-lui, je vous prie, pour femme.9Et alliez-vous avec nous ; donnez-nous vos filles, et prenez nos filles pour vous.10Et habitez avec nous ; et le pays sera à votre disposition. Demeurez-y, et y trafiquez, et le possédez.11Sichem aussi dit au père et aux frères de la fille : Que je trouve grâce devant vous ; et je donnerai tout ce que vous me direz.12Imposez-moi un grand douaire, et de grands présens, et je les donnerai comme vous me direz ; et donnez-moi la jeune fille pour femme.13Alors les enfans de Jacob répondirent à Sichem et à Hémor, son père ; et parlant à dessein de les tromper, parce qu’il avait violé Dina leur sœur ;14Ils leur dirent : Nous ne pouvons faire cela, ni donner notre sœur à un homme incirconcis ; car ce nous serait un opprobre.15Mais nous consentirons à ce que vous voulez, sous cette condition, si vous devenez semblables à nous, en circoncisant tous les mâles qui sont parmi vous.16Alors nous vous donnerons nos filles, et nous prendrons les vôtres pour nous ; et nous habiterons avec vous, et nous ne serons plus qu’un peuple.17Mais si vous ne voulez pas écouter la demande que nous vous faisons, d’être circoncis, nous prendrons notre fille, et nous nous en irons.18Et leurs discours plurent à Hémor et à Sichem, fils d’Hémor.19Et le jeune homme ne différa point à faire ce qu’on lui avait proposé ; car la fille de Jacob lui agréait beaucoup ; et il était le plus considéré de tous ceux de la maison de son père.20Hémor donc et Sichem son fils vinrent à la porte de leur ville, et parlèrent aux gens de leur ville, et leur dirent :21Ces gens-ci sont fort paisibles, ils sont avec nous ; qu’ils habitent au pays, et qu’ils y trafiquent. Et voici, le pays est d’une assez grande étendue pour eux ; nous prendrons pour nos femmes leurs filles, et nous leur donnerons les nôtres.22Mais ils ne consentiront d’habiter avec nous pour n’être qu’un seul peuple, qu’à cette condition, que tout mâle qui est parmi nous, soit circoncis, comme ils sont circoncis.23Leur bétail, et leurs biens, et toutes leurs bêtes, ne seront-ils pas à nous ? Donnons-leur seulement cette satisfaction, et qu’ils demeurent avec nous.24Et tous ceux qui sortaient par la porte de leur ville, obéirent à Hémor et à Sichem son fils, et tout mâle qui sortait par la porte de leur ville, fut circoncis.25Et il arriva au troisième jour, lorsqu’ils étaient dans la douleur, que deux des enfans de Jacob, Siméon et Lévi, frères de Dina, ayant pris leur épée, entrèrent hardiment dans la ville, et tuèrent tous les mâles.26Ils tuèrent aussi au tranchant de l’épée Hémor et Sichem son fils ; et ils prirent Dina de la maison de Sichem, et ils sortirent.27Et les enfans de Jacob se jetèrent sur ceux qui avaient été tués, et pillèrent la ville, parce qu’ils avaient violé leur sœur.28Et ils prirent leurs troupeaux, leurs bœufs, leurs ânes, et ce qui était dans la ville et aux champs ;29Et tous leurs biens, et tous leurs petits enfans, et ils emmenèrent prisonnières leurs femmes, et les pillèrent ; et ils prirent tout ce qui était dans les maisons.30Alors Jacob dit à Siméon et à Lévi : Vous m’avez troublé, en me mettant en mauvaise odeur parmi les habitans du pays, tant Cananéens que Phéréziens ; et pour ce qui est de moi, nous sommes en petit nombre ; ils s’assembleront donc contre moi, et ils me frapperont, et ils me détruiront, moi et ma maison.31Et ils répondirent : Devions-nous souffrir qu’on fît de notre sœur comme d’une prostituée ?