La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction revue par Jean-Frédéric Ostervald, édition de 1823, libre de droits.

n°1 / La Genèse. Premier livre de Moïse. 29 :

1Jacob donc se mit en chemin, et s’en alla au pays des Orientaux.2Et il regarda, et voici, il vit un puits dans un champ, et là même trois troupeaux de brebis, qui se reposaient près du puits ; car on y abreuvait les troupeaux ; et il y avait une grosse pierre sur l’ouverture du puits.3Et lorsque tous les troupeaux étaient assemblés, on roulait la pierre de dessus l’ouverture du puits, et on y abreuvait les troupeaux ; et ensuite on remettait la pierre en son lieu, sur l’ouverture du puits.4Et Jacob leur dit : Mes frères, d’où êtes-vous ? Et ils répondirent : Nous sommes de Caran.5Et il leur dit : Ne connaissez-vous point Laban, fils de Nacor ? Et ils répondirent : Nous le connaissons.6Il leur dit : Se porte-t-il bien ? Ils lui répondirent : Il se porte bien ; et voici Rachel sa fille, qui vient avec le troupeau.7Et il dit : Voilà, il est encore grand jour, il n’est pas temps de ramener les troupeaux : abreuvez les troupeaux, et les remenez paître.8Ils répondirent : Nous ne pouvons le faire, jusques à ce que tous les troupeaux soient assemblés, et qu’on ait ôté la pierre de dessus l’ouverture du puits, afin d’abreuver les troupeaux.9Et comme il parlait encore avec eux, Rachel arriva avec le troupeau de son père ; car elle était bergère.10Et sitôt que Jacob eut vu Rachel, fille de Laban, frère de sa mère, et le troupeau de Laban, frère de sa mère, il s’approcha, il roula la pierre de dessus l’ouverture du puits, et il abreuva le troupeau de Laban, frère de sa mère.11Et Jacob baisa Rachel, et élevant sa voix, il pleura.12Et Jacob apprit à Rachel qu’il était neveu de son père, et qu’il était fils de Rébecca ; et elle courut le rapporter à son père.13Et aussitôt que Laban eut appris des nouvelles de Jacob, fils de sa sœur, il courut au-devant de lui, l’embrassa, et le baisa, et le fit venir dans sa maison ; et Jacob récita à Laban tout ce qui lui était arrivé.14Et Laban lui dit : Certainement, tu es mon os et ma chair ; et il demeura avec lui un mois entier.15Après quoi, Laban dit à Jacob : Me serviras-tu sans aucune récompense, parce que tu es mon neveu ? Dis-moi, quel sera ton salaire.16Or, Laban avait deux filles, dont l’aînée s’appelait Léa, et la plus jeune Rachel.17Mais Léa avait les yeux tendres, et Rachel avait la taille belle, et elle était belle à voir.18Et Jacob aimait Rachel ; et il dit : Je te servirai sept ans pour Rachel, ta plus jeune fille.19Et Laban répondit : Il vaut mieux que je te la donne, que si je la donnais à un autre ; demeure avec moi.20Jacob donc servit sept ans pour Rachel, qui ne lui semblèrent que comme peu de jours, parce qu’il l’aimait.21Et Jacob dit à Laban : Donne-moi ma femme ; car mon temps est accompli, et je viendrai vers elle.22Laban donc assembla tous les gens du lieu, et fit un festin.23Mais quand le soir fut venu, il prit Léa sa fille, et l’amena à Jacob, qui vint vers elle.24Et Laban donna Zilpa, sa servante, à Léa, sa fille, pour servante.25Mais au matin, voici, Jacob reconnut que c’était Léa ; et il dit à Laban : Qu’est-ce que tu m’as fait ? N’ai-je pas servi chez toi pour Rachel ? Et pourquoi m’as-tu trompé ?26Laban répondit : On ne fait pas ainsi dans ce lieu, de donner la plus jeune avant l’aînée.27Achève la semaine de celle-ci, et nous te donnerons aussi l’autre, pour le service que tu feras encore chez moi sept autres années.28Jacob donc fit ainsi, et il acheva la semaine de Léa, et Laban lui donna aussi pour femme Rachel sa fille.29Et Laban donna Bilha, sa servante, à Rachel, sa fille, pour servante.30Il vint donc aussi vers Rachel, et il aima plus Rachel que Léa, et il servit chez Laban encore sept autres années.31Et l’Eternel voyant que Léa était haïe, la rendit féconde ; mais Rachel était stérile.32Et Léa conçut et enfanta un fils, qu’elle appela Ruben. Car elle dit : Parce que l’Eternel a regardé mon affliction, maintenant mon mari m’aimera.33Elle conçut encore, et enfanta un fils, et dit : Parce que l’Eternel a entendu que j’étais haïe, il m’a encore donné ce fils ; et elle l’appela Siméon.34Et elle conçut encore, et enfanta un fils, et dit : Maintenant mon mari sera plus uni à moi ; car je lui ai donné trois fils ; c’est pourquoi, on l’appela Lévi.35De plus, elle conçut et accoucha d’un fils, et dit : A présent je louerai l’Eternel ; c’est pourquoi, elle l’appela Juda, et elle cessa d’avoir des enfans.