La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction revue par Jean-Frédéric Ostervald, édition de 1823, libre de droits.

n°1 / La Genèse. Premier livre de Moïse. 16 :

1Or, Saraï, femme d’Abram, ne lui avait point encore fait d’enfant ; mais elle avait une servante égyptienne, nommée Agar,2Et elle dit à Abram : Voici maintenant, l’Eternel m’a rendue stérile ; viens, je te prie, vers ma servante ; peut-être aurai-je des enfans par elle. Et Abram obéit à la parole de Saraï.3Alors Saraï, femme d’Abram, prit Agar, sa servante égyptienne, et la donna pour femme à Abram son mari, après qu’il eut demeuré dix ans au pays de Canaan.4Il vint donc vers Agar, et elle conçut. Et Agar voyant qu’elle avait conçu, méprisa sa maîtresse.5Alors Saraï dit à Abram : L’outrage qu’on me fait, rejaillit sur toi. J’ai mis ma servante dans ton sein ; mais depuis qu’elle a vu qu’elle était enceinte, elle me regarde avec mépris. Que l’Eternel soit juge entre moi et toi.6Alors Abram répondit à Saraï : Voici, ta servante est entre tes mains, traite-la comme il te plaira. Saraï donc la maltraita, et elle s’enfuit de devant elle.7Mais l’ange de l’Eternel la trouva auprès d’une fontaine d’eau au désert, près de la fontaine qui est au chemin de Sçur.8Et il lui dit : Agar, servante de Saraï, d’où viens-tu ? et où vas-tu ? Et elle répondit : Je fuis de devant Saraï ma maîtresse.9Et l’ange de l’Eternel lui dit : Retourne à ta maîtresse, et t’humilie sous elle.10L’ange de l’Eternel lui dit encore : Je multiplierai tellement ta postérité, qu’elle ne se pourra compter, tant elle sera grande.11L’ange de l’Eternel lui dit aussi : Voici, tu as conçu, et tu enfanteras un fils que tu appelleras Ismaël ; car l’Eternel a entendu ta voix dans ton affliction,12Et il sera semblable à un âne sauvage : il lèvera sa main contre tous, et tous lèveront la main contre lui ; et il dressera ses tentes aux yeux de tous ses frères.13Alors elle appela le nom de l’Eternel qui lui parlait : Tu es le Dieu fort qui m’as vue. Car elle dit : N’ai-je pas aussi vu ici celui qui me voyait ?14C’est pourquoi, on appela ce puits, le puits du Vivant qui me voit. Il est entre Kadès et Béred.15Agar donc enfanta un fils à Abram. Et Abram appela son fils, qu’Agar lui avait enfanté, Ismaël.16Or, Abram était âgé de quatre-vingt-six ans, quand Agar lui enfanta Ismaël.