La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction revue par Jean-Frédéric Ostervald, édition de 1823, libre de droits.

n°1 / La Genèse. Premier livre de Moïse. 12 :

1Et l’Eternel avait dit à Abram : Sors de ton pays et de ton parentage, et de la maison de ton père, et viens au pays que je te montrerai.2Et je te ferai devenir une grande nation ; je te bénirai, et je rendrai ton nom grand, et tu seras bénédiction.3Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.4Abram donc sortit, comme l’Eternel lui avait dit, et Lot alla avec lui. Et Abram était âgé de soixante et quinze ans quand il sortit de Caran.5Abram prit aussi Saraï sa femme, et Lot, fils de son frère, et tout le bien qu’ils avaient acquis, et les personnes qu’ils avaient eues à Caran ; et ils sortirent pour venir au pays de Canaan, et ils y entrèrent.6Et Abram passa au travers de ce pays jusqu’au lieu de Sichem, et jusqu’en la plaine de Moré, et il y avait alors des Cananéens dans ce pays.7Et l’Eternel apparut à Abram, et lui dit : Je donnerai ce pays à ta postérité. Et Abram dressa là un autel à l’Eternel, qui lui était apparu.8Et il passa de là vers la montagne qui est à l’Orient de Béthel, et il y tendit ses tentes, ayant Béthel à l’Occident, et Haï à l’Orient. Il dressa là un autel à l’Eternel, et il invoqua le nom de l’Eternel.9Puis Abram partit de là, marchant toujours, et s’avançant vers le Midi.10Mais la famine étant survenue au pays, Abram descendit en Egypte pour y demeurer quelque temps ; car la famine était grande au pays.11Et il arriva, comme il était près d’entrer en Egypte, qu’il dit à Saraï sa femme : Voici, je sais que tu es une belle femme ;12Et il arrivera, que lorsque les Egyptiens t’auront vue, ils diront : C’est la femme de cet homme-là, et ils me tueront ; mais ils te laisseront vivre.13Dis donc, je te prie, que tu es ma sœur, afin que je sois bien traité à cause de toi, et qu’ils me sauvent la vie à ta considération.14Il arriva donc, sitôt qu’Abram fut venu en Egypte, que les Egyptiens virent que cette femme était fort belle.15Les principaux de la cour de Pharaon la virent aussi, et la louèrent devant le roi ; et elle fut enlevée pour être menée dans la maison de Pharaon ;16Lequel fit du bien à Abram, à cause d’elle ; de sorte qu’il en eut des brebis, des bœufs, des ânes, des serviteurs, des servantes, des ânesses et des chameaux.17Mais l’Eternel frappa de grandes plaies Pharaon et sa maison, à cause de Saraï, femme d’Abram.18Alors Pharaon appela Abram, et lui dit : Qu’est-ce que tu m’as fait ? Que ne m’as-tu averti qu’elle était ta femme ?19Pourquoi as-tu dit, c’est ma sœur ? Et je l’avais prise pour être ma femme ; mais maintenant, voici ta femme, prends-la, et t’en va.20Et il donna charge à ses gens d’aller reconduire Abram, sa femme et tout ce qui lui appartenait.