La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par Louis Segond & Hugues Oltramare, édition de 1874, libre de droits.

n°41 / Évangile selon saint Marc 13 :

1Comme il sortait du temple, un de ses disciples lui dit : « Maître, vois donc, quelles pierres et quelles constructions ! »2Et Jésus lui dit : « Tu vois ces grandes constructions ? Eh bien ! il n’y restera pierre sur pierre qui ne soit renversée. »3Comme il était assis sur la montagne des Oliviers, en face du temple, Pierre, Jacques, Jean et André lui demandèrent en particulier :4« Dis-nous quand ces événements doivent avoir lieu, et quel sera le signe précurseur de leur accomplissement. »5Jésus se mit à leur dire : « Prenez garde qu’on ne vous séduise,6car plusieurs viendront sous mon nom, disant : « C’est moi qui suis le Messie ; » et ils séduiront beaucoup de monde.7Quand vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerre, ne vous alarmez pas ; car il faut que cela arrive, mais ce ne sera pas encore la fin.8Une nation s’élèvera, en effet, contre une nation, et un royaume contre un royaume ; il y aura des tremblements de terre en divers lieux, il y aura des famines et des troubles. Ces calamités sont le commencement des douleurs.9Prenez garde à vous-mêmes ; on vous livrera aux tribunaux et aux synagogues, vous serez battus, et l’on vous traduira devant les gouverneurs et devant les rois, à cause de mon nom, pour rendre témoignage devant eux :10il faut premièrement que l’évangile soit prêché à toutes les nations.11Quand on vous conduira pour vous livrer, ne vous inquiétez pas de ce que vous direz, ne vous préparez même pas, mais dites ce qui vous sera donné au moment même : ce n’est pas vous qui parlez, c’est le Saint-Esprit.12Le frère livrera son frère à la mort, et le père, son enfant ; les enfants s’élèveront contre leurs pères et leurs mères, et les mettront à mort ;13et vous serez haïs de tous à cause de mon nom ; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. »14Or, quand vous verrez l’abomination cause de la désolation établie là où elle ne doit pas être (que celui qui lit y réfléchisse), alors, que ceux qui sont en Judée s’enfuient dans les montagnes ;15que celui qui est sur le toit, ne descende pas dans la maison, qu’il n’entre pas même prendre quoi que ce soit chez lui,16et que celui qui est allé dans son champ, ne revienne pas en arrière pour prendre son manteau.17Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là !18Priez pour que cela n’arrive pas en hiver ;19car il y aura dans ce temps une détresse telle, qu’il n’y en a point eu depuis le commencement du monde que Dieu a créé, jusqu’à nos jours, et qu’il n’y en aura jamais.20Et si le Seigneur n’avait abrégé ce temps, nul n’échapperait ; mais il l’a abrégé à cause des élus qu’il a choisis.21« Si l’on vous dit alors : « Le Messie est ici, » ou bien « le Messie est là, » ne le croyez point ;22car il s’élèvera de faux prophètes, qui feront des miracles et des prodiges pour séduire, s’il était possible, les élus mêmes.23Pour vous, prenez garde ; vous êtes prévenus de tout.24Mais en ce temps-là et après cette détresse, le soleil pâlira, la lune refusera sa lumière,25les étoiles tomberont du ciel et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées.26Alors on verra le Fils de l’homme venir dans les nuées, revêtu d’une grande puissance et de gloire.27Alors il enverra les anges pour rassembler les élus, des quatre vents, d’un bout du monde à l’autre.28Tirez instruction de la comparaison avec le figuier. Dès que sa branche devient tendre et que les feuilles poussent, on connaît que l’été est proche ;29de même, quand vous verrez ces événements se produire, sachez que le Fils de l’homme est proche : il est à vos portes.30En vérité, je vous dis que cette génération ne passera point, que tous ces événements n’arrivent.31Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.32Quant au jour ou à l’heure, nul ne les sait, pas même les anges qui sont dans le ciel, ni même le Fils, mais le Père.33Prenez garde, veillez, car vous ne savez quand ce sera le moment.34Il en est du Fils de l’homme comme d’un homme, qui, en quittant sa maison pour aller en voyage, a laissé ses serviteurs maîtres, et qui, en assignant à chacun sa tâche, a enjoint au portier de veiller.35Veillez donc, car vous ne savez quand le maître de la maison doit arriver, si ce sera le soir, ou à minuit, ou au chant du coq, ou le matin ;36craignez qu’en arrivant tout à coup, il ne vous trouve endormis.37Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez. »