La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


123 4
Traduction par Louis Segond & Hugues Oltramare, édition de 1874, libre de droits.

Seconde épître de saint Paul à Timothée 1 :

1Paul Apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, pour annoncer la promesse de la vie qui est en Jésus-Christ,2à Timothée mon enfant bien-aimé : que la grâce, la miséricorde et la paix te soient données par Dieu, notre Père, et par Jésus-Christ, notre Seigneur !3Je rends grâces à Dieu, qu’ont servi mes ancêtres, et que je sers avec une conscience pure, de la manière dont tu es toujours présent à ma pensée dans mes prières, le jour et la nuit.4Je me rappelle les larmes que tu as versées à ton départ, et j’ai besoin de te voir, afin d’être rempli de joie.5Je me souviens aussi de la foi sincère qui t’animait : elle habita d’abord dans Loïs, ton aïeule, et dans Eunice, ta mère, et j’ai la conviction qu’elle habite aussi en toi.6C’est une raison pour moi de te rappeler d’attiser le feu de la grâce que tu as reçue de Dieu, lorsque je t’imposai les mains,7car Dieu ne nous a pas donné un esprit de timidité, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse.8N’aie donc point honte du témoignage que tu dois rendre de notre Seigneur, ni de moi qui suis son prisonnier ; mais sache souffrir avec moi pour l’Evangile par la puissance que Dieu donne.9C’est lui qui nous a sauvés, et nous a adressé un saint appel, non en vertu de nos œuvres, mais ensuite d’un dessein qui lui est propre, et d’une grâce qui nous a été faite de toute éternité en Jésus-Christ,10quoiqu’elle n’ait été manifestée que maintenant, par la venue de notre Sauveur Jésus-Christ, qui a aboli la mort, et a mis en lumière la vie et l’immortalité par l’évangile.11C’est pour cet évangile que j’ai été établi prédicateur, apôtre et docteur des Gentils,12et c’est ce qui m’a attiré tous les maux que j’endure. Mais je n’en ai point honte, car je sais en qui j’ai cru, et j’ai la conviction qu’il a la puissance de garder mon dépôt pour le grand jour.13Conserve, dans la foi et dans la charité qui est en Jésus-Christ, le modèle des leçons morales que tu tiens de moi ;14garde ce précieux dépôt par l’Esprit-Saint qui habite en nous.15Tu sais que tous ceux qui sont en Asie m’ont abandonné, entre autres Phygelles et Hermogènes.16Que le Seigneur étende sa miséricorde sur la famille d’Onésiphore, car il m’a souvent réconforté, et il n’a point eu honte de la chaîne que je porte ;17au contraire, dès son arrivée à Rome, il m’a cherché soigneusement, et il m’a trouvé.18Que le Seigneur lui donne de trouver miséricorde auprès du Seigneur dans le grand jour. D’ailleurs tu sais mieux que personne tous les services qu’il m’a rendus à Éphèse.