La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


123
SO / Traduction par Louis Segond & Hugues Oltramare, édition de 1874, libre de droits.

2Th / Seconde épître de saint Paul aux Thessaloniciens 3 :

1Au reste, mes frères, priez pour nous, afin que la parole du Seigneur ait un libre cours, qu’elle soit partout glorifiée comme elle l’est chez vous,2et que nous soyons délivrés des hommes absurdes et méchants, car il n’est pas donné à tous d’avoir la foi.3Mais le Seigneur est fidèle ; il vous affermira et vous gardera du mal.4Le Seigneur nous donne cette confiance en vous, que vous faites et que vous ferez toujours ce que nous prescrivons.5Que le Seigneur forme vos cœurs à l’amour pour Dieu et à la patience de Christ !6Nous vous recommandons, mes frères, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, de vous éloigner de tout frère qui vit dans le désordre et ne se conforme pas aux instructions qu’il a reçues de nous.7Vous savez vous-mêmes ce que vous devez faire pour nous imiter, car nous n’avons pas vécu dans le désordre parmi vous :8nous n’avons mangé gratuitement le pain de personne, mais nous avons travaillé laborieusement et péniblement, jour et nuit, pour n’être à charge à aucun de vous.9Ce n’est pas que nous n’en eussions le droit, mais nous avons voulu vous servir d’exemple, pour que vous nous imitiez,10car lorsque nous étions avec vous, nous vous disions expressément : « Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. »11Nous entendons dire qu’il y en a quelques-uns parmi vous qui vivent dans le désordre, qui ne travaillent point, mais qui s’occupent de choses tout à fait inutiles ;12nous invitons ces sortes de personnes, et nous les engageons, en notre Seigneur Jésus-Christ, a manger un pain qui soit le leur, en travaillant paisiblement.13Pour vous, mes frères, ne vous lassez pas de bien faire ;14et si quelqu’un ne se conforme pas à l’invitation que nous lui adressons dans cette lettre, notez cet homme, ne le fréquentez pas, afin qu’il ait honte de sa conduite ;15ne le regardez pourtant pas comme un ennemi, mais avertissez-le comme un frère.16Que le Seigneur de paix, lui-même, vous donne la paix, toujours, de toute manière ! Que le Seigneur soit avec vous tous !17Je vous salue de ma propre main, moi Paul. C’est là ma signature dans toutes mes lettres ; c’est ainsi que j’écris.18Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous !