La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


SO / Traduction par Louis Segond & Hugues Oltramare, édition de 1874, libre de droits.

1P / Première épître de saint Pierre 1 :

1Pierre, Apôtre de Jésus-Christ, aux fidèles qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, dans la Galatie, dans la Cappadoce, dans l’Asie et dans la Bithynie,2qui sont élus selon la prescience de Dieu, le Père, et sanctifiés en leur esprit, pour être obéissants et purifiés par l’aspersion du sang de Jésus-Christ : que la grâce et la paix vous soient données de plus en plus !3Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, de ce que, dans sa grande miséricorde, il nous a régénérés, pour que nous ayons une espérance vivifiante, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts,4un héritage qui ne se peut ni gâter, ni souiller, ni flétrir. Il nous le réserve dans les cieux,5et sa puissance nous garde par la foi, pour nous mettre en possession du salut, qui est prêt à apparaître au moment final.6Cette pensée vous remplit de joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves,7afin que la solidité éprouvée de votre foi, qui est plus précieuse que l’or périssable, qu’on éprouve cependant par le feu, vous soit un sujet de louange, d’honneur et de gloire, quand Jésus-Christ paraîtra.8Vous l’aimez, sans l’avoir vu ; et, en croyant en lui quoique vous ne le voyiez point encore, vous tressaillez d’une joie ineffable et glorieuse,9parce que vous allez remporter le salut de vos âmes, qui est le but de votre foi.10Ce salut a été l’objet des recherches et des investigations des prophètes qui ont parlé de la grâce qui vous est destinée.11Ils recherchaient à quel temps et à quelles circonstances faisait allusion l’Esprit de Christ qui était en eux, et qui annonçait d’avance les souffrances réservées au Christ, et les gloires qui devaient les suivre.12Il leur fut révélé que c’était, non pour eux-mêmes, mais pour nous, que leur ministère était requis pour les choses, que ceux qui vous ont prêché l’évangile par le Saint-Esprit envoyé du ciel, vous ont maintenant annoncées, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards.13C’est pourquoi, ayant ceint les reins de votre esprit, étant sobres, attendez avec une parfaite espérance la grâce qui vous sera apportée, quand Jésus-Christ paraîtra.14Comme des enfants obéissants, ne vous laissez point aller aux passions que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance ;15mais, comme Celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite,16attendu qu’il est écrit : « Soyez saints, car je suis saint. »17Et si vous appelez Père, celui qui juge chacun selon ses œuvres, sans faire acception des personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre séjour ici-bas ;18sachant que vous avez été affranchis de la vaine manière de vivre que vous teniez de vos pères, non par des choses périssables, de l’argent ou de l’or,19mais par un sang précieux, comme celui d’un agneau sans défaut et sans tache,20par le sang de Christ qui a été prédestiné avant la création du monde, et qui a paru à la fin des temps, à cause de vous.21C’est par lui que vous croyez en Dieu, qui l’a ressuscité des morts et qui lui a donné la gloire, en sorte que vous avez mis en Dieu votre foi et votre espérance.22Puisqu’en obéissant à la vérité, vous avez purifié vos âmes par le moyen de l’Esprit, pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous les uns les autres du fond du cœur, ardemment,23vous qui avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole de Dieu vivifiante et éternelle ;24car « toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe : l’herbe sèche et sa fleur tombe,25mais la parole du Seigneur demeure éternellement : » c’est cette parole dont la bonne nouvelle vous a été portée.