Le Nouveau Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par Edmond Stapfer, édition de 1889, libre de droits.

n°42 / L’Évangile selon saint Luc 24 :

1Mais le premier jour de la semaine, de très grand matin, elles se rendirent au tombeau, portant avec elles les aromates qu’elles avaient préparés.2Elles s’aperçurent que la pierre avait été éloignée de l’ouverture du sépulcre.3Elles entrèrent et ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.4Elles en étaient consternées ; mais voilà que deux hommes se présentèrent à elles, vêtus de robes resplendissantes.5Et comme, tout effrayées, elles inclinaient leurs visages vers la terre, ils leur dirent : « Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant ?6Il n’est pas ici ; tout au contraire, il est ressuscité. Souvenez-vous comment il vous a parlé quand il était encore en Galilée.7Il faut, disait-il, que le Fils de l’homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié et qu’il ressuscite le troisième jour. »8Elles se souvinrent alors de ses paroles.9De retour du tombeau, elles annoncèrent tout cela aux onze et à tous les autres.10C’étaient Marie Magdeleine, Jeanne, Marie mère de Jacques, et quelques autres avec elles qui racontèrent cela aux apôtres.11Et leurs dires leur firent l’effet d’une absurdité et ils ne les crurent pas.12{...}

13Ce même jour, deux d’entre les disciples s’en allaient à un village situé à soixante stades de Jérusalem, nommé Emmaüs,14et ils s’entretenaient ensemble de tout ce qui venait de se passer.15Tandis qu’ils s’entretenaient ainsi et discutaient, Jésus lui-même s’approcha et se mit à marcher avec eux.16Mais une force empêchait leurs yeux de le reconnaître.17« Quelles sont, leur dit-il, ces paroles que vous échangez l’un et l’autre tout en marchant ? » Ils étaient pleins de tristesse18et l’un d’eux, appelé Cléopas, lui répondit. « Tu es bien seul, lui dit-il, et bien étranger à Jérusalem si tu ne sais pas ce qui y est arrivé ces jours-ci. »19— « Quoi donc ? », leur demanda-t-il. Ils lui répondirent : « L’affaire de Jésus de Nazareth qui fut un prophète puissant en œuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple.20Les chefs des prêtres et nos magistrats l’ont livré pour le faire condamner à mort et l’ont crucifié.21Nous, nous espérions qu’il était celui qui doit délivrer Israël. Mais, avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses sont arrivées ! »22« De plus, certaines femmes qui sont des nôtres nous ont fort effrayés. Elles sont allées de grand matin au tombeau23et n’y ont pas trouvé son corps ; et elles sont venues nous dire qu’elles ont même vu une apparition d’anges. Ces anges leur ont dit qu’il est vivant.24Alors quelques-uns des nôtres sont allés au tombeau ; ils ont trouvé toutes choses comme les femmes avaient dit ; mais, lui, ils ne l’ont pas vu. »25« O insensés ! leur dit-il alors, cœurs lents à croire tout ce qu’ont dit les prophètes ?26Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses et entrât dans sa gloire ? »27Et commençant par Moïse et par tous les Prophètes, il leur expliquait dans toutes les Écritures ce qui le concernait.28Ils approchaient du village où ils se rendaient et lui faisait semblant d’aller plus loin.29Mais ils le retinrent. « Demeure avec nous, lui dirent-ils, car il se fait tard ; le jour est déjà sur son déclin. » Il entra pour demeurer avec eux.30Comme ils étaient ensemble à table, il prit le pain, prononça la bénédiction, le rompit et le leur donna.31Leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais lui-même avait disparu de devant eux.32« N’est-ce pas, se dirent-ils l’un à l’autre, que notre cœur était tout enflammé en nous-mêmes, lorsqu’il nous parlait dans le chemin et qu’il nous ouvrait le sens des Écritures. »33Ils se levèrent à l’heure même, retournèrent à Jérusalem et trouvèrent réunis les onze et ceux qui étaient des leurs ;34ceux-ci leur dirent : « Le Seigneur est vraiment ressuscité et il est apparu à Simon. »35Quant à eux, ils racontèrent ce qui s’était passé dans le chemin, et comment ils l’avaient reconnu à la fraction du pain.

36Pendant qu’ils parlaient, Jésus parut au milieu d’eux et leur dit : « La paix soit avec vous ! »37Troublés, épouvantés, ils croyaient voir un Esprit.38« Pourquoi vous troublez-vous, leur dit-il, et pourquoi ces hésitations qui montent dans vos cœurs ?39Voyez mes mains et mes pieds, c’est bien moi. Touchez-moi ; regardez-moi ; un Esprit n’a ni chair ni os comme vous voyez que j’en ai ».40{...}41Comme dans leur stupéfaction et leur joie ils ne croyaient point encore, il leur demanda : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »42Ils lui présentèrent un morceau de poisson grillé.43Il le prit et le mangea devant eux.44Il ajouta : « Voilà ce que je vous disais quand j’étais encore avec vous et vous parlais. Je vous disais qu’il fallait que fût accompli tout ce qui est écrit de moi dans la Loi de Moïse, dans les Prophètes et dans les Psaumes. »45Et là-dessus il leur ouvrit l’intelligence pour qu’ils comprissent les Écritures.46« C’est ainsi, leur dit-il, qu’il est écrit que le Christ souffrira et ressuscitera d’entre les morts le troisième jour,47et que la repentance et la rémission des péchés seront prêchées en son nom parmi toutes les nations, à commencer par Jérusalem.48Vous, vous êtes témoins de ces choses.49Et moi, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis. Vous demeurerez donc dans la ville, jusqu’à ce que vous ayez été revêtus d’une force d’en haut. »

50Puis il les emmena jusque vers Béthanie et, levant les mains, il les bénit.51Et, tandis qu’il les bénissait, il se sépara d’eux et fut élevé au ciel.52Ils tombèrent en adoration, puis, le cœur plein de joie, ils retournèrent à Jérusalem,53où ils étaient constamment dans le Temple, bénissant Dieu.