Le Nouveau Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par Edmond Stapfer, édition de 1889, libre de droits.

n°43 / L’Évangile selon saint Jean 2 :

1Le troisième jour, il y avait un repas de noce à Cana en Galilée. La mère de Jésus s’y trouvait,2et Jésus également avait été invité avec ses disciples.3Le vin étant venu à manquer, la mère de Jésus dit à celui-ci : « Ils n’ont plus de vin. »4— « Femme, lui répondit Jésus, qu’y a-t-il entre toi et moi ? mon heure n’est pas encore venue. »5Sa mère dit à ceux qui servaient : « Faites ce qu’il vous dira. »6Or, il y avait là six urnes de pierre disposées pour les ablutions qui sont en usage parmi les Juifs. Chacune d’elles contenait deux ou trois mesures.7« Remplissez d’eau les urnes », dit Jésus aux serviteurs. Ils les remplirent jusqu’au bord.8« Puisez-y maintenant, leur dit Jésus, et portez-en à l’ordonnateur du repas. » Ils lui en portèrent.9Quand celui-ci eut goûté l’eau devenue vin, — n’en sachant point la provenance, comme la savaient les serviteurs qui avaient puisé l’eau, — il appelle l’époux10et lui dit : « Tout le monde offre d’abord le bon vin à ses convives et, quand ils sont en ébriété, il leur en donne de qualité inférieure ; quant à toi, tu as réservé le bon vin jusqu’à maintenant. »11Tel fut, à Cana en Galilée, le commencement des miracles faits par Jésus. Ainsi il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui.

12Après cela, il descendit à Capharnaüm, avec sa mère, ses frères et ses disciples. Il n’y demeura que peu de jours.13La Pâque des Juifs était proche et il monta à Jérusalem.14Dans le Temple, il trouva les marchands de bœufs, de brebis, de colombes, les changeurs installés.15Se faisant alors un fouet avec des cordes, il les chassa tous du Temple ainsi que les brebis et les bœufs ; il répandit sur le sol la monnaie des changeurs et renversa leurs tables16et, quant aux marchands de colombes, il leur dit : « Emportez tout cela et ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. »17Ses disciples se souvinrent qu’il est écrit : « Le zèle de ta maison me dévore. »18Cependant les Juifs s’adressèrent à lui ; ils lui dirent : « Quel miracle nous montres-tu pour agir de la sorte ? »19Jésus leur répondit par ces paroles : « Renversez ce Temple et en trois jours je le relèverai ! »20— « Il a fallu, reprirent les Juifs, quarante-six ans pour bâtir ce Temple et toi tu le relèverais en trois jours ! »21Mais lui, il parlait du Temple de son corps ;22et lorsqu’il fut ressuscité d’entre les morts, ses disciples se souvinrent de ce langage, et ils crurent alors à l’Écriture et à la parole dite par Jésus.23Pendant qu’il était à Jérusalem, à la fête de Pâque, un grand nombre, à la vue des miracles qu’il faisait, crurent en son nom.24Mais lui, Jésus, ne se fiait pas à eux, parce qu’il les connaissait tous. Il n’avait pas besoin en effet que tel ou tel témoignage vînt le renseigner sur qui que ce soit ;25il savait par-lui-même ce qu’il y avait en chacun.